Ouvrir le menu principal

María José Martínez Sánchez

joueuse de tennis espagnole
Martínez Sánchez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Martínez ; le second, maternel, souvent omis, est Sánchez.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martínez et Sánchez.

María José Martínez Sánchez
Image illustrative de l’article María José Martínez Sánchez
María José Martínez Sánchez à Wimbledon 2009.
Carrière professionnelle
1996
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (37 ans)
Yecla
Taille 1,76 m (5 9)
Prise de raquette Gauchère, revers à deux mains
Gains en tournois 4 409 022 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 1
Meilleur classement 19e (10/05/2010)
En double
Titres 21
Finales perdues 14
Meilleur classement 4e (05/07/2010)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/16 1/16
Double 1/4 1/2 1/4 1/2
Mixte 1/2 1/4 1/2 1/8
Titres par équipe nationale
Hopman Cup 1 (2010)

María José Martínez Sánchez, née le à Yecla, est une joueuse de tennis espagnole, professionnelle depuis la fin des années 1990.

À ce jour, elle a remporté cinq tournois en simple et vingt-et-un tournois en double sur le circuit WTA.

Style de jeuModifier

Le jeu de l’Espagnole est atypique et varié. Gauchère, ses montées au filet, changements de rythme et amorties perturbent la plupart des joueuses et en font une adversaire plus particulièrement efficace sur terre battue, surface sur laquelle elle a remporté quatre de ses cinq titres en simple au cours de sa carrière.

Carrière tennistiqueModifier

En Grand Chelem, ses meilleures performances en simple sont cinq troisièmes tours, atteints en 2008 et en 2011 à Wimbledon (défaite à chaque fois face à Venus Williams) et, en 2009, à l'Open d'Australie (battue par sa compatriote Carla Suárez Navarro), à Roland-Garros et l'US Open (par Serena Williams).

En 2008, elle dispute sa première finale à l'Open d'Espagne où elle est dominée par Maria Kirilenko, non sans avoir sorti la favorite de l'épreuve, Shahar Peer, au 1er tour.

À l'occasion du Tournoi de Bogota en 2009, elle décroche à 26 ans le premier titre en simple de sa carrière, battant en finale l'Argentine Gisela Dulko ; elle s'impose également la même semaine dans l'épreuve de double avec Nuria Llagostera Vives. La même année, en juillet, elle s'impose aussi à l'Open de Suède face à la tête de série numéro un, Caroline Wozniacki.

En mai 2010, dans un tableau où sont présentes neuf des dix meilleures joueuses mondiales, elle triomphe dans l'un des plus prestigieux tournois WTA du calendrier, aux Internationaux d'Italie, face à Jelena Janković (7-65, 7-5) en finale, en confirmant ses bonnes sensations de la semaine[1]. Après avoir battu au deuxième tour Francesca Schiavone (6-2, 6-2), puis la tête de série numéro 2 Caroline Wozniacki (6-4, 6-2), après Lucie Šafářová et enfin Ana Ivanović en demie (7-66, 6-4), le tout sans perdre le moindre set.

María José Martínez Sánchez a gagné quinze tournois WTA en double dames pendant sa carrière, dont les Masters de fin d'année en 2009 aux côtés de sa compatriote Nuria Llagostera Vives.

PalmarèsModifier

En simple damesModifier

En double damesModifier

En double mixteModifier

Parcours en Grand ChelemModifier

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »Modifier

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Parcours aux MastersModifier

Parcours aux Jeux olympiquesModifier

Parcours en Fed CupModifier

Classements WTA en fin de saisonModifier

Notes et référencesModifier

  1. « L'exploit de Martinez Sanchez », sur Eurosport (consulté le 8 mai 2010)
  2. Épreuve ITF

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier