Elina Svitolina

joueuse de tennis ukrainienne

Elina Svitolina
(Elina Monfils)
Image illustrative de l’article Elina Svitolina
Elina Svitolina à Roland-Garros en 2019.
Carrière professionnelle
2010
Nom de naissance Elina Mykhailivna Svitolina
Еліна Михайлівна Світоліна (uk)
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Naissance (29 ans)
Odessa
Taille 1,74 m (5 9)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Andrew Bettles et Marcos Baghdatis[1]
Gains en tournois 22 876 442 $
Palmarès
En simple
Titres 17
Finales perdues 4
Meilleur classement 3e (11/09/2017)
En double
Titres 2
Finales perdues 0
Meilleur classement 108e (04/05/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/4 1/2 1/2
Double 1/32 1/16 1/16 1/16
Mixte 1/2 1/8 1/8 1/8
Meilleurs résultats au Masters
Simple V (1)
Médailles olympiques
Simple 0 0 1

Elina Svitolina (en ukrainien : Еліна Михайлівна Світоліна), née le à Odessa, est une joueuse de tennis ukrainienne. Professionnelle depuis 2010, elle a remporté seize titres en simple sur le circuit WTA. En 2015, elle devient la première joueuse ukrainienne à atteindre les quarts de finale du tournoi de Roland-Garros. Elle remporte une médaille de bronze en simple dames aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Carrière modifier

 
Elina Svitolina aux Internationaux de France en 2015.

En 2010, Svitolina bat Ons Jabeur en finale du tournoi junior de Roland Garros, après avoir battu Silvia Njirić, Beatrice Capra, Nastja Kolar, Nanuli Pipiya et Jana Čepelová.

En 2012, elle décroche un titre en catégorie WTA 125 à Pune en Inde en battant en finale Kimiko Date, de 24 ans son aînée.

En 2014, elle passe un tour au tournoi de Brisbane face à Varvara Lepchenko avant de perdre contre Jelena Janković. Elle dispute ensuite le tournoi de Hobart où elle est éliminée dès le premier tour face à l'Allemande Mona Barthel.

Elle participe ensuite à l'Open d'Australie où elle s'incline face à l'Américaine Sloane Stephens après avoir eu raison de Svetlana Kuznetsova et Olivia Rogowska. Elle joue ensuite le tournoi WTA de l'Open GDF Suez à Paris, où elle est la plus jeune joueuse en lice, et élimine Roberta Vinci puis la Kazakhe Galina Voskoboeva pour se qualifier en quart de finale où elle affronte Sara Errani. Elle s'incline en deux sets.

En 2015, elle devient la première joueuse ukrainienne à atteindre les quarts de finale du tournoi de Roland-Garros[2],[3] en battant Yanina Wickmayer, puis difficilement Yulia Putintseva (1-6, 7-5, 9-7), après Annika Beck et Alizé Cornet en huitième (6-2, 7-69) dans un match plutôt houleux. Elle perdra sèchement en deux manches contre Ana Ivanović, ancienne championne en 2008.

Puis à Cincinnati, elle réalise son meilleur résultat dans cette catégorie de tournoi. Elle y bat Alison Riske, Eugenie Bouchard, puis Caroline Garcia et enfin en quart la 6e mondiale, Lucie Šafářová (6-4, 2-6, 6-0) pour se hisser dans le dernier carré. Elle est vaincue facilement en deux manches par Serena Williams.

2016 : qualification pour le Masters bis et victoire sur Serena Williams aux JO modifier

Le 10 février, l'Ukrainienne annonce sa nouvelle collaboration avec Justine Henin, ancienne numéro 1 mondiale[4]. Celle-ci aura pour rôle d'améliorer le mental et les qualités tennistiques d'Elina dans le but avoué d'intégrer sa nouvelle protégée dans le top 10 mondial. À Dubaï, elle bat la 5e mondiale Garbiñe Muguruza, (7-63, 6-3), avant de chuter en demi-finale contre la future lauréate, Sara Errani.

Début mars, elle gagne le tournoi de Kuala Lumpur en battant la tête de série no 6 Eugenie Bouchard (6-75, 6-4, 7-5) au terme d'un match physique de près de trois heures. Elle remporte ainsi son unique titre de la saison et le cinquième de sa carrière[5].

Elle doit défendre ses points acquis en 2015 sur la terre battue de Roland-Garros : favorite, elle élimine sans difficulté Sorana Cîrstea et Taylor Townsend, puis bat au troisième tour Ana Ivanović (6-4, 6-4), ancienne lauréate de l'épreuve qui l'avait battue l'année passée[6]. Elle perdra sèchement contre la future finaliste, Serena Williams (1-6, 1-6)[7].

Aux Jeux olympiques de Rio, elle gagne difficilement ses deux premiers matchs contre Andrea Petkovic et Heather Watson en trois manches, avant de vaincre en huitièmes de finale la no 1 mondiale et grande favorite, Serena Williams (6-4, 6-3) : malgré un bon niveau de jeu, elle a bénéficié des errances de l'Américaine au service[8]. Elle perdra sèchement au tour d'après contre Petra Kvitová (2-6, 0-6).

Dans la foulée, à New Haven un tournoi Premier, elle se hisse plutôt aisément en finale sans affronter de gros adversaires sur son parcours à part les Russes Daria Kasatkina (6-4, 5-7, 6-0) et Elena Vesnina (6-3, 6-1). Elle affronte Agnieszka Radwańska, 4e mondiale, pour le titre[9], mais perdra après une deuxième manche accrochée (1-6, 6-73), manquant ainsi l'occasion de remporter le plus grand titre de sa carrière.

À Tokyo, elle bat notamment Anastasia Pavlyuchenkova (7-65, 6-4) et la tête de série no 1 Garbiñe Muguruza (6-2, 4-6, 6-3), mais perd contre la surprenante Naomi Osaka en trois manches (6-1, 3-6, 2-6). À Pékin, elle bat facilement Tatjana Maria et Sabine Lisicki en deux sets, puis défait la no 1 mondiale Angelique Kerber (6-3, 7-5)[10]. Elle domine également Daria Gavrilova (7-63, 6-1), avant de buter à nouveau contre Agnieszka Radwańska (6-73, 3-6) en 1 h 42, la future lauréate du tournoi.

Début novembre, elle est qualifiée pour le Trophée de l'élite, en tant que tête de série no 4, placée dans le Groupe Rose avec Elena Vesnina et Kiki Bertens, remportant ses deux matchs en ne perdant qu'un seul set. Elle bat en demi-finale la 10e mondiale Johanna Konta (2-6, 6-1, 6-4) et perd en finale, pour la quatrième fois consécutive, contre Petra Kvitová, clôturant ainsi sa saison.

2017 : trois titres Premier 5 et top 3, mais déception en Grand Chelem modifier

 
Elina Svitolina au tournoi d'Indian Wells en 2017.

En janvier à Brisbane, elle vainc la no 1 mondiale, Angelique Kerber (6-4, 3-6, 6-3) en quarts[11], avant de tomber (2-6, 4-6) contre la future lauréate, la Tchèque Karolína Plíšková alors 6e mondiale[12]. À l'Open d'Australie, elle déçoit grandement en s'inclinant (5-7, 6-4, 3-6) contre Anastasia Pavlyuchenkova au 3e tour.

Le 5 février, Elina Svitolina remporte son sixième titre à Taipei, en battant difficilement en quart la qualifiée Ons Jabeur (6-1, 3-6, 7-63), puis Mandy Minella et enfin en finale la Chinoise Peng Shuai (6-3, 6-2)[13].

Pour la tournée des émirats, elle jouit, en tant que 13e mondiale, de la tête de série numéro 7 au tournoi de Dubaï : exemptée de premier tour, elle se glisse en demi-finale avec quelques difficultés contre la qualifiée Zheng Saisai et les américaines Christina McHale (4-6, 6-4, 6-3) et Lauren Davis (6-0, 6-4). Elle arrive à battre Angelique Kerber 2e mondiale, (6-3, 7-63) en 1 h 40 et se qualifie pour sa première finale de catégorie Premier 5[14]. Elle affronte et bat la 15e mondiale, Caroline Wozniacki (6-4, 6-2) en 1 h 28, remportant son titre le plus prestigieux. Cette victoire lui permet d'intégrer, pour la première fois de sa carrière, le top 10 mondial[15].

En mars, Svitolina atteint les huitièmes au tournoi d'Indian Wells en battant Wang Qiang et Daria Gavrilova mais perdant contre la 7e mondiale, Garbiñe Muguruza (6-75, 6-1, 0-6)[16]. Elle perd de même au deuxième tour du tournoi de Miami. Sa défaite (5-7, 4-6) face à Bethanie Mattek-Sands l'éjecte du top 10.

Fin avril sur la terre battue d'Istanbul, elle remporte son 8e titre en simple en se défaisant en finale de la jeune Belge Elise Mertens (6-2, 6-4)[17]. Au début de la saison de terre battue, au tournoi de Rome, elle bat difficilement Alizé Cornet (6-4, 7-611) dans un gros tie-break après en 2h33 intenses[18], avant une promenade santé contre la qualifiée Mona Barthel (6-0, 6-0). Elle vainc ensuite la 3e mondiale, Karolína Plíšková (6-2, 7-69)[19]. Qualifiée pour le dernier carré, elle profite de l'abandon (douleur au cou) de Garbiñe Muguruza, 7e mondiale pour se qualifier en finale[20]. Elle remporte le titre contre la 4e mondiale, Simona Halep (4-6, 7-5, 6-1) en un peu plus de deux heures, bénéficiant de l'accident à la cheville de la Roumaine. Svitolina remporte ainsi son quatrième titre de la saison, le second dans la catégorie Premier 5, et améliore de fait son classement (6e WTA)[21].

Roland Garros 2017 révèle l’inconstance de l'ukrainienne. À une semaine du début de Roland-Garros, elle ne se prétend pas favorite malgré sa forme sa forme de l’époque[22]. Elina passe aisément son premier tour contre Yaroslava Shvedova, puis perd un set (3-6, 6-3, 6-2) contre Tsvetana Pironkova. Son troisième tour, contre Magda Linette (6-4, 7-5), s'avère loin d'être satisfaisant pour une joueuse de son rang. Ce parcours laborieux se confirme au tour suivant contre la qualifiée Petra Martić (290e mondiale), qu'elle parvient à battre (4-6, 6-3, 7-5) après avoir été menée 2-5, 0-30[23] dans la dernière manche. C'est à cette occasion qu'elle avoue, au terme du match, s'être remise en « mode Svitolina »[24] pour s'en sortir. Svitolina s'effondre en quarts de finale, en montrant toute sa faiblesse mentale, contre la 4e mondiale Simona Halep : menant 6-3, 5-1, l'ukrainienne subit l'extraordinaire remontée de la roumaine et laisse échapper une balle de match dans le tie-break, prélude à l'humiliation qu'elle essuie dans le dernier set[25]. Elle s'incline finalement (6-3, 6-76, 0-6) après 2 h 06 de jeu, se montrant très déçue de son match et de la tournure des événements[26].

Sa préparation sur gazon n'est pas terrible et arrive à Wimbledon sans aucun repère. Elle se tire du piège d'Ashleigh Barty, en s'imposant 7-5, 7-68 pour passer au second tour. Après ses victoires contre Francesca Schiavone et Carina Witthöft (6-1, 7-5), elle est vaincue (3-6, 6-76) en huitième de finale par la lauréate de Roland-Garros, la lettonne Jeļena Ostapenko[27].

Svitolina fait son retour un mois après sur le dur du tournoi de Toronto. En tant que 5e mondiale, elle passe son premier tour contre Daria Kasatkina (7-64, 6-4), puis vainc en huitième la finaliste de Wimbledon et 9e mondiale, Venus Williams (6-2, 6-1)[28]. Elle s'impose au terme d'un match mouvementé, notamment en raison des conditions climatiques peu avenantes, contre Garbiñe Muguruza[29], lauréate de Wimbledon et 4e mondiale, jouissant de l'interruption du match après le premier set (4-6, 6-4, 6-3). Elle pulvérise en demi-finale la no 2 mondiale Simona Halep (6-1, 6-1) en moins d'une heure de jeu et se qualifie pour sa première à Toronto[30]. Svitolina s'impose dans la course au titre contre la 6e mondiale, Caroline Wozniacki (6-4, 6-0), en 1 h 17 et remporte son 5e titre de la saison et le 3e en Premier 5 (les trois premiers de l'année)[31],[32].

Elle tombe par la suite en huitièmes à Cincinnati face à l'Allemande Julia Görges (5-7, 4-6). Pour le dernier Grand Chelem de l'année, l'US Open, elle a une chance de finir le tournoi no 1 mondiale en cas de victoire finale. Elle passe difficilement son premier tour contre Kateřina Siniaková (6-0, 6-75, 6-3) dans un match interrompu par la pluie, puis élimine facilement Evgeniya Rodina et Shelby Rogers en deux sets pour rejoindre les 1/8 de finale. Alors favorite du match, elle s'incline (6-72, 6-1, 4-6) alors qu'elle menait 4-2 dans l'ultime manche face à la locale Madison Keys[33], ne réussissant toujours pas à atteindre le dernier carré dans un Grand Chelem.

Tournée asiatique, elle décide de faire l'impasse sur Wuhan mais revient pour celui de Pékin. Arrivant en quart de finale sans perdre un set contre Zhu Lin, Ashleigh Barty et Elena Vesnina, elle affronte Caroline Garcia ; dans un match intense et physique (3h21) l'Ukrainienne finit par craquer et s'incline (7-65, 5-7, 6-76) en servant deux fois pour le match et loupant une balle de match[34].

Au Masters à Singapour, elle est placée dans le Groupe Rouge avec la no 1 mondiale Simona Halep, la no 6 mondiale Caroline Wozniacki et la no 8 mondiale Caroline Garcia. Pour son premier match, elle s'incline sévèrement (2-6, 0-6) en 58 minutes contre la Danoise Wozniacki[35]. Elle perd à nouveau contre la Française Garcia et à nouveau dans un match marathon (7-67, 3-6, 5-7)[36]. Éliminée dès la phase de poule, elle remporte son dernier match contre la Roumaine Halep (6-3, 6-4) en 1 h 10, finissant ainsi sa saison sur une victoire et permettant d'envoyer Garcia en demi-finale du Masters féminin[37]. Svitolina termine sa saison à la sixième place mondiale au classement du 30 octobre[38].

2018 : quatre titres dont le Masters, mais deuxième année décevante en Grand Chelem modifier

Svitolina fait sa rentrée à Brisbane, et élimine successivement Carla Suárez Navarro, Ana Konjuh et la neuvième mondiale Johanna Konta sur abandon dans la troisième manche, après un match très mal géré[39]. Elle bat ensuite la quatrième mondiale Karolína Plíšková après avoir été menée 0-4 dans la 1re manche (7-5, 7-5)[40]. En finale, elle s'impose facilement contre la qualifiée Aliaksandra Sasnovich (6-2, 6-1). L'Ukrainienne remporte son 11e titre en carrière, de bon augure à la veille de l'Open d'Australie[41].

À l'Open d'Australie, Svitolina se qualifie aisément pour son premier quart de finale dans le tournoi après s'être défaite de trois joueuses qualifiées dont sa compatriote de 15 ans Marta Kostyuk (6-2, 6-2)[42] ainsi que de Kateřina Siniaková (4-6, 6-2, 6-1)[43]. Elle est battue (4-6, 0-6) en quart de finale par Elise Mertens en 1 h 13, lauréate à Hobart la semaine précédente mais qui dispute son premier Open d'Australie en simple[44]. Malgré un problème physique, Svitolina montre une fois de plus les difficultés qu'elle éprouve à se qualifier pour le dernier carré dans les tournois du Grand Chelem en tant que joueuse du top 10[45].

De retour sur les courts au tournoi Premier 5 de Doha, elle défait la qualifiée Markéta Vondroušová, avant d'être stoppée en 1/8 de finale par la future lauréate, Petra Kvitová (4-6, 5-7). La semaine suivante à Dubaï, en tant que tenante du titre, elle éprouve beaucoup de mal en passant son 1er tour contre la lucky loser Wang Qiang (6-1, 5-7, 6-2), et vainc Naomi Osaka (6-2, 6-4), puis la neuvième mondiale, Angelique Kerber (6-3, 6-3) pour aller en finale[46]. Elle remporte le titre facilement (6-4, 6-0) contre Daria Kasatkina. Elle devient la troisième femme à conserver son titre, après Justine Henin (2003-2004) et Venus Williams (2009-2010)[47]. En mars, au début de l'Open d'Indian Wells, Svitolina se fait sortir au 3e tour par Carla Suárez Navarro (5-7, 3-6) dans un match très décevant. À Miami, elle arrive en 1/4 de finale en dominant la récente lauréate d'Indian Wells, Naomi Osaka (6-4, 6-2), Daria Gavrilova (4-6, 6-0, 6-1) et Ash Barty (7-5, 6-4). À ce stade, elle s'incline en 1 h 48 contre la 5e mondiale, Jeļena Ostapenko (6-73, 6-75)[48].

La saison de terre battue et de gazon est décevante. À Stuttgart, elle déçoit en s'inclinant (7-64, 4-6, 2-6) en quart de finale contre Caroline Garcia alors 7e mondiale[49]. Puis sortant dès le 2e tour à Madrid contre Suárez Navarro (6-2, 6-73, 4-6). Svitolina semble se ressaisir au tournoi de Rome en tant que tenante du titre. Elle élimine Petra Martić, puis perd un set contre Daria Kasatkina (0-6, 6-3, 6-2), déroule en battant Angelique Kerber (6-3, 6-3)[50] et Anett Kontaveit (6-4, 6-3) en 1 h 14 pour aller en finale[51],[52].Elle remporte le titre en battant facilement (6-0, 6-4) la no 1 mondiale, Simona Halep[53]. Comme l'an passé, elle fait figure de favorite au titre pour Roland-Garros ; elle s'incline (3-6, 5-7) dès le 3e tour contre la Roumaine Mihaela Buzărnescu. Elle perd à nouveau contre cette même joueuse en quart de finale du gazon de Birmingham et sombre au 1er tour de Wimbledon face à Tatjana Maria en trois manches.

En août sur le ciment américain au tournoi du Canada, Elina profite de l'abandon de Buzărnescu dans une rencontre qui restait accrochée, puis Johanna Konta (6-3, 6-4) et Elise Mertens (7-5, 6-3) pour atteindre le dernier carré[54]. Elle perd en 1 h 38 contre la 3e mondiale Sloane Stephens (3-6, 3-6), la privant d'un doublé[55]. À Cincinnati, elle bat en trois manches Svetlana Kuznetsova (7-61, 4-6, 6-4), puis Amanda Anisimova, avant de tomber en 1/4 de finale face à Kiki Bertens (4-6, 3-6). Et à l'US Open, elle chute contre Anastasija Sevastova (3-6, 6-1, 0-6) en 1/8 de finale dans un match décousu et ne passant toujours pas le cap des 1/4 en Grand Chelem[56].

Sa tournée de fin de saison est décevante avant le Masters à Singapour, où elle est placée dans le Groupe Blanc avec la no 3 mondiale Caroline Wozniacki, la no 5 mondiale Petra Kvitová et la no 8 mondiale Karolína Plíšková. Pour son premier match, elle commence par une victoire sur Kvitová (6-3, 6-3) en une heure et demie[57], puis vainc en trois set (6-3, 2-6, 6-3) l'autre Tchèque Plíšková dans une rencontre plus serré de presque deux heures de jeu[58]. Avant de se sortir de son plus gros combat pour finir 1re de sa poule en battant la tenante du titre Wozniacki (5-7, 7-5, 6-3) en 2 h 35[59]. Dans la douleur et dans un match très disputé, Elina sort victorieuse de sa demi-finale (7-5, 6-75, 6-4) face à la 9e mondiale, Kiki Bertens pour s'offrir sa première finale dans ce tournoi[60]. Elle s'adjuge le titre et le trophée le plus important de sa carrière, en venant à bout de nouveau en trois manches (3-6, 6-2, 6-2) de la 6e mondiale, Sloane Stephens en 2 h 23 de jeu[61]. L'Ukrainienne est invaincue en finale depuis novembre 2016 : en gagnant le Masters elle termine l'année à la 4e place mondiale[62],[63].

2019 : premières demi-finales en Grand Chelem à Wimbledon et à l'US Open modifier

Pour son retour à la compétition, le 2 janvier, tenante du titre et tête de série no 1 au tournoi de Brisbane, elle perd dès le premier tour contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (4-6, 6-0, 3-6). Le 15 janvier, tête de série no 6, elle dispute son premier tour à l'Open d'Australie contre la Suissesse Viktorija Golubic, qu'elle bat facilement (6-1, 6-2) tout comme la Slovaque Viktória Kužmová (6-4, 6-1) au tour suivant. En seizièmes de finale elle vainc Zhang Shuai en trois sets (4-6, 6-4, 7-5) après presque trois heures de jeu puis Madison Keys dans un match décousu en quarts de finale (6-2, 1-6, 6-1)[64]. Elle est battue sèchement par la future vainqueur Naomi Osaka en quarts de finale (4-6, 1-6)[65].

Le 13 février, tête de série no 4 au tournoi de Doha, elle bat au premier tour Jeļena Ostapenko (6-4, 6-4) puis Karolína Muchová (6-4, 6-2) mais doit céder en trois sets contre Simona Halep en demi-finale (3-6, 6-3, 4-6)[66]. La semaine suivante, tête de série no 6 au Premier 5 de Dubaï, elle bat au premier tour la Tunisienne Ons Jabeur (7-64, 4-0 ab.). Elle corrige Garbiñe Muguruza (6-1, 6-2) au second tour, et en fait de même avec Suárez Navarro (6-2, 6-3) avant d'échouer de peu en demi-finale contre la future gagnante du tournoi, Belinda Bencic en trois sets fortement disputés (2-6, 6-3, 6-73)[67].

En mars, au Premier Mandatory d'Indian Wells, tête de série no 6, elle bat au premier tour dans la douleur l'Américaine Sofia Kenin (3-6, 7-65, 6-4), puis se défait de Daria Gavrilova (7-5, 6-4) au second tour. En huitièmes de finale elle bat une autre Australienne, Ashleigh Barty (7-68, 5-7, 6-4) dans un match de plus de deux heures. Elle remet ça en quarts de finale contre l'invitée surprise Markéta Vondroušová (4-6, 6-4, 6-4)[68] mais finit par céder en demi-finale contre la future lauréate, la Canadienne Bianca Andreescu (3-6, 6-2, 4-6) après 2 h 12 de combat[69]. Après quelques jours de repos elle dispute le 23 mars son premier tour au Miami Open, second Premier Mandatory de l'année, mais blessée au genou[70], elle perd contre Wang Yafan (4-6, 2-6).

En mai, non totalement remise, elle cède encore dès le premier tour au Premier Mandatory de Madrid contre la Française Pauline Parmentier (4-6, 6-76) et reprend le chemin des soins. Double tenante du titre au Premier 5 de Rome, elle est finalement inscrite dans le tableau pour tenter un triplé. Tête de série no 5, exemptée de premier tour, elle est battue d'entrée par Victoria Azarenka en trois sets (6-4, 1-6, 5-7) dans un match décousu, dans le froid, le vent, la pluie et perd en conséquence trois places au classement WTA du 20 mai pour se retrouver 9e mondiale.

Pour la deuxième levée du Grand Chelem, elle commence son tournoi de Roland-Garros, en battant facilement au premier tour Venus Williams en deux sets (6-3, 6-3). Au tour suivant, elle bénéficie du retrait de sa compatriote Kateryna Kozlova, victime d'une infection virale[71], et se qualifie donc pour les seizièmes de finale où, opposée à l'Espagnole Garbiñe Muguruza, elle s'incline en deux sets (3-6, 3-6). Le 10 juin, elle remonte néanmoins à la 7e place au classement WTA.

Elle lance sa saison sur herbe au tournoi de Brimingham comme tête de série no 4, mais elle chute d'entrée contre la Russe Margarita Gasparyan (3-6, 6-3, 4-6). Au tournoi d'Eastbourne, le tout dernier avant Wimbledon, tête de série no 5 et exemptée de premier tour, elle perd dès son entrée en lice contre Alizé Cornet (3-6, 6-73).

À Wimbledon, tête de série no 8, elle bat au premier tour Daria Gavrilova en deux sets (7-5, 6-0), puis bénéficie de l'abandon de Margarita Gasparyan (5-7, 6-5, ab.) pour atteindre les seizièmes de finale où elle bat difficilement la Grecque María Sákkari (6-3, 6-71, 6-2)[72]. Par la suite, elle dispose aisément de Petra Martić (6-4, 6-2) puis de Karolína Muchová (7-5, 6-4)[73], atteignant ainsi pour la première fois de sa carrière les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem. Opposée à Simona Halep, elle s'incline en deux sets (1-6, 3-6)[74].

Le 2 août, elle lance sa saison sur dur au tournoi de San José. Tête de série no 1, elle bat rapidement au premier tour Daria Kasatkina (6-3, 6-1) mais chute dès le tour suivant contre Maria Sakkari (6-1, 6-73, 3-6). Au Premier 5 de Montréal, à la Coupe Rogers, elle bat au premier tour Kateřina Siniaková (6-3, 3-6, 6-3) puis Belinda Bencic (6-2, 6-4) avant de perdre en quart de finale contre l'Américaine Sofia Kenin (6-72, 4-6). Enchaînant avec le Premier 5 de Cincinnati, elle passe tranquillement contre Elise Mertens (6-4, 6-1) mais s'arrête dès le second tour, derechef contre Sofia Kenin (3-6, 63-7).

Pour le dernier Majeur de l'année, elle est tête de série no 5 à l'US Open, et bat facilement au premier tour l'Américaine Whitney Osuigwe (6-1, 7-5) avec une très longue balle de match de 40 échanges. Au tour suivant, elle bat une autre Américaine, Vénus Williams en deux sets (6-4, 6-4)[75]. Au troisième tour, elle expédie sa compatriote Dayana Yastremska (6-2, 6-0) et, dans la foulée, terrasse Madison Keys en huitième de finale (7-5, 6-4) pour s'offrir son premier quart de finale à l'US Open[76]. Elle vainc la tête de série no 16, Johanna Konta (6-4, 6-4) en 1 h 40[77],[78] mais cède sèchement en demi-finale face à Serena Williams (3-6, 1-6)[79]. Mais ce beau parcours lui apporte néanmoins son meilleur classement : en gagnant deux places, elle pointe le 9 septembre à la 3e place[80].

Elle commence sa tournée asiatique par le tournoi WTA Premier de Zhengzhou, où, en tant que tête de série no 2, exemptée de premier tour, elle joue le 12 septembre son huitième de finale : elle y bat difficilement Yulia Putintseva (3-6, 6-1, 7-65). En quarts de finale, elle s'incline face à Kristina Mladenovic (4-6, 6-4, 3-6). Elle enchaîne avec le tournoi WTA International de Guangzhou en tant que tête de série no 1, avec, initialement, un premier tour difficile contre Rebecca Peterson qui venait de remporter[81] le tournoi WTA International de Nanchang. Mais cette dernière est forfait de dernière minute, remplacée par la Slovène Dalila Jakupovic : Svitolina la bat en deux sets (6-3, 6-3). En huitièmes de finale, elle abandonne face à la Tchèque Marie Bouzková au milieu du deuxième set (4-6, 3-4).

Elle reprend le 24 septembre au tournoi WTA Premier 5 de Wuhan : tête de série no 3, elle bat au premier tour Garbiñe Muguruza (7-5, 6-2) puis se défait de Svetlana Kuznetsova (6-4, 6-2), mais en quarts de finale elle est sèchement battue par Alison Riske (1-6, 3-6). Le 29 septembre, elle s'aligne au tournoi Premier Mandatory de Pékin : tête de série no 3, elle bat au premier tour la Lettone Anastasija Sevastova (6-74, 6-1, 6-2). Au second tour, elle bataille plus de deux heures face à Wang Yafan (7-65, 7-61). En huitièmes de finale, elle parvient à se défaire de Sofia Kenin (6-3, 6-78, 6-3) mais elle est battue au tour suivant par la tête de série no 8, Kiki Bertens (6-76, 2-6).

Le 17 octobre, tête de série numéro 1 au tournoi de Moscou, exemptée de premier tour, elle affronte pour son entrée en lice Veronika Kudermetova mais cède en trois sets (2-6, 6-1, 5-7), manifestement la tête ailleurs, tout juste qualifiée[82] pour aller défendre son titre aux Masters féminin qui se tiendront à Shenzhen dès le 27.

Membre du groupe violet aux Masters elle se retrouve avec Karolína Plíšková, Simona Halep et Bianca Andreescu. Pour son premier match, le 28 octobre, elle bat Karolína Plíšková en deux sets et deux heures (7-612, 6-4)[83]. Pour son deuxième match de poule, elle bat Simona Halep en deux sets (7-5, 6-3) et 1 h 39 de jeu[84]. Qualifiée pour les demi-finales, pour son dernier match de poule elle bat Sofia Kenin (remplaçante d'Andreescu, forfait sur blessure) dans un match sans enjeu (7-5, 7-610) mais très accroché de plus de deux heures. Elle bat en demi-finale Belinda Bencic (5-7, 6-3, 4-1) sur abandon après 1 h 51 de match et se voit l'occasion de défendre son titre acquis l'an passée[85]. Elle perd cependant en finale contre la no 1 mondiale Ashleigh Barty (4-6, 3-6) en 1 h 26[86].

2020 : année compliquée, mais deux titres et maintien dans le top 5 modifier

Sviotlina connaît un début de saison très décevant, s'inclinant lourdement dès son premier match de l'année à Brisbane, battue (1-6, 1-6) par Danielle Collins. À l'Open d'Australie, elle atteint le troisième tour, où elle reste sans solution face à Garbiñe Muguruza, future finaliste du tournoi (1-6, 2-6). Au tournoi de Hua Hin, elle se fait surprendre en quart de finale par la Japonaise Nao Hibino, 84e mondiale (4-6, 2-6), laquelle n'avait jamais battu de joueuse du top 15. Elle enchaîne avec deux défaites dès son entrée en lice à Dubaï, battue (2-6, 1-6) par Jennifer Brady, puis à Doha, battue encore une fois en deux sets (3-6, 3-6) par Amanda Anisimova.

Début mars, juste avant l'interruption du circuit due à la pandémie, elle se relance et remporte le 14e titre de sa carrière à Monterrey, en venant à bout de la Tchèque Marie Bouzková, tête de série no 9, lors d'une finale très disputée de trois heures (7-5, 4-6, 6-4).

Pour sa reprise de la compétition mi-septembre à Rome, elle bat les Russes Anastasia Pavlyuchenkova et Svetlana Kuznetsova en deux sets, mais s'incline sèchement contre la Tchèque Markéta Vondroušová en quart de finale (3-6, 0-6). Le 26 septembre, elle remporte son 15e titre aux Internationaux de Strasbourg, en dominant Aryna Sabalenka en demi-finale (6-2, 4-6, 6-4) puis Elena Rybakina en finale (6-4, 1-6, 6-2).

Tête de série no 3 à Roland-Garros, elle atteint les quarts de finale, où elle est battue par la surprenante qualifiée argentine Nadia Podoroska (2-6, 4-6). Svitolina termine sa saison par une nouvelle défaite d'entrée contre María Sákkari (3-6, 3-6) au tournoi indoor d'Ostrava.

2021 : médaillée de bronze aux Jeux Olympiques et sortie du top 10 modifier

Pour son premier tournoi de la saison à Abu Dhabi, Elina Svitolina sauve deux balles de match contre la Russe Ekaterina Alexandrova au troisième tour (6-2, 6-75, 7-68) puis s'incline en quart de finale contre Veronika Kudermetova (7-5, 3-6, 6-73).

Lors de la tournée australienne de février, elle atteint de nouveau les quarts de finale au tournoi de Melbourne, battue par la Belge Elise Mertens (3-6, 7-5, 6-10). À l'Open d'Australie, elle domine Marie Bouzková, Coco Gauss et Yulia Putintseva en deux sets mais échoue en huitièmes contre l'Américaine Jessica Pegula, 61e mondiale (4-6, 6-3, 3-6).

Après deux défaites en quarts à Doha, contre Victoria Azarenka, puis au deuxième tour à Dubaï, contre Svetlana Kuznetsova, elle atteint les demi-finales du tournoi de Miami, après des victoires contre Shelby Rogers, Ekaterina Alexandrova, Petra Kvitová et Anastasija Sevastova. Elle s'incline avant la finale contre la no 1 mondiale Ashleigh Barty (3-6, 3-6).

Sur la terre battue de Stuttgart, elle bat Angelique Kerber (7-64, 6-3) et sauve deux balles de match face à Petra Kvitová (6-74, 7-5, 6-2), mais finit par céder de nouveau contre Ashleigh Barty (6-4, 6-75, 2-6) en demies. Elle est surprise d'entrée au tournoi de Madrid par la Suissesse Jil Teichmann, malgré 6 balles de match en sa faveur (6-2, 4-6, 6-75). À Rome, elle bat l'Américaine Amanda Anisimova (2-6, 6-3, 6-4) et l'Espagnole Garbiñe Muguruza (6-4, 6-2), avant que la Polonaise Iga Świątek ne mette fin à son parcours en quarts (2-6, 5-7). À Roland-Garros, elle s'incline au troisième tour contre la Tchèque Barbora Krejčíková, future vainqueur du tournoi (3-6, 2-6).

Svitolina connaît ensuite une saison sur gazon décevante, ne gagnant que 2 matchs en 3 tournois. Elle est battue dès son premier match à Berlin par Ekaterina Alexandrova (4-6, 5-7), puis au deuxième tour à Eastbourne par Elena Rybakina (4-6, 6-73) et à Wimbledon par Magda Linette (3-6, 4-6).

Durant l'été, elle s'incline en demi-finale des Jeux olympiques de Tokyo face à Markéta Vondroušová (3-6, 1-6), mais renverse ensuite la Kazakhstanaise Elena Rybakina (1-6, 7-65, 6-4) pour décrocher la médaille de bronze en simple dames.

Elle ne parvient cependant pas à enchaîner, éliminée au deuxième tour à Montréal par Johanna Konta (6-3, 3-6, 2-6) et à Cincinnati par Angelique Kerber (5-7, 6-2, 4-6). Fin août, elle renoue avec le succès en s'adjugeant le tournoi WTA 250 de Chicago, contre la Française Alizé Cornet en finale (7-5, 6-4).

Pour le dernier Grand Chelem de la saison à l'US Open, elle se hisse en quart de finale sans perdre un set, éliminant sur son parcours deux joueuses qualifiées, Daria Kasatkina et l'ancienne no 1 mondiale Simona Halep en huitièmes de finale. Elle est cependant surprise avant les demies par la jeune Canadienne Leylah Fernandez, 73e mondiale (3-6, 6-3, 6-75).

Fin septembre, elle atteint les quarts du tournoi WTA Premier de Chicago, battue pour la première fois par la Tunisienne Ons Jabeur (4-6, 2-6). Elle remporte deux matchs également à Indian Wells, avant de s'incliner lourdement contre Jessica Pegula (1-6, 1-6) en huitièmes de finale. Pour son dernier tournoi de l'année au WTA 250 de Tenerife, elle est éliminée au premier tour par la Colombienne Camila Osorio (7-5, 3-6, 2-6).

Malgré l'obtention de son seizième titre et au regard de parcours décevants en Grand Chelem, elle termine l'année pour la première fois depuis 4 ans en dehors du top 10 en finissant 15e.

2022 : pause et grossesse modifier

En 2022, Elina Svitolina se met en retrait du tennis à cause d'un mal de dos récurrent et d'un épuisement mental dû à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Elle se consacre alors à l'aide de son pays et est nommée ambassadrice de l'association United 24 (association créée par le président ukrainien pour récolter des fonds en aide à l'Ukraine) aux côtés d'Andriy Chevtchenko, gloire ukrainienne du football international des décennies 1990 et 2000[87],[88].

Enceinte, elle donne naissance au mois d’octobre à une fille prénommée Skaï[89], dont le père est le tennisman français Gaël Monfils, son mari depuis 2021.

2023 : retour sur le circuit, titre à Strasbourg, quart de finale à Roland-Garros et demi-finale à Wimbledon modifier

En mars, Elina Svitolina revient sur le circuit en s'alignant sur le tournoi de Charleston[90]. Malgré un bon match, elle perd au 1er tour face à la Kazakhe Yulia Putintseva (7-63, 2-6, 4-6). Elle décide ensuite de s'aligner sur le circuit ITF en Europe pour reprendre confiance en disputant des matchs. Bénéficiant d'invitations des organisateurs, elle prend également part aux Masters 1000 de Madrid et de Rome, où elle s'incline d'entrée contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (4-6, 5-7) et contre sa compatriote Lesia Tsurenko (4-6, 3-6) respectivement. Début mai, elle gagne trois matchs pour atteindre la demi-finale du tournoi WTA 125 de Saint-Malo, où elle est dominée par Sloane Stephens (5-7, 6-75).

Fin mai, invitée à Strasbourg, elle dispose de l'Américaine Louisa Chirico (6-4, 7-61), profite du forfait d'Erin Routliffe puis sort la Russe Varvara Gracheva (6-3, 6-4) pour rejoindre les demi-finales. Elle y affronte la locale Clara Burel qu’elle bat en trois sets (4-6, 7-5, 6-3) pour disputer la finale du tournoi, la première depuis son retour à la compétition. Elle gagne la finale contre la Russe Anna Blinkova (6-2, 6-3), ce qui constitue son premier titre depuis fin 2021, soit depuis un an et demi environ.

À Roland-Garros, elle passe les trois premiers tours et se qualifie pour les quarts de finale en battant en huitièmes de finale la Russe Daria Kasatkina, tête de série no 9, en deux sets, dont le second au jeu décisif (6-4, 7-65). Elle perd son quart de finale contre la Biélorusse Aryna Sabalenka, no 2 mondiale, en deux sets (4-6, 4-6).

À Wimbledon, elle retrouve les demi-finales, égalant son meilleur résultat dans le tournoi londonien. Elle bat notamment quatre anciennes vainqueurs de Grand Chelem sur son parcours : les Américaines Venus Williams et Sofia Kenin, la Biélorusse Victoria Azarenka en huitièmes de finale (2-6, 6-4, 7-69)[91] puis la Polonaise Iga Świątek, no 1 mondiale, en quart de finale (7-5, 6-75, 6-2)[92]. Malgré cette performance, elle s'arrête comme en 2019 aux portes de la finale, battue par la Tchèque Markéta Vondroušová (3-6, 3-6)[93], future lauréate du tournoi.

De retour à la compétition au tournoi WTA 500 de Washington, elle bat de nouveau Victoria Azarenka (7-62, 6-4), ainsi que Daria Kasatkina (6-2, 6-2) pour la huitième fois en autant de confrontations. Elle est renversée par l'Américaine Jessica Pegula, tête de série no 1, en quart de finale (6-4, 3-6, 4-6). Au Masters 1000 de Montréal, elle est battue sèchement par Danielle Collins pour son entrée en lice (2-6, 2-6). Elle déclare ensuite forfait pour le tournoi de Cincinnati, blessée au pied droit[94]. À l'US Open, elle remporte ses deux premiers tours contre Anna-Lena Friedsam (6-3, 6-1 en moins d'1 heure) puis Anastasia Pavlyuchenkova qu'elle renverse en trois manches (5-7, 6-4, 6-4). Mais comme quelques semaines plus tôt à Washington, elle s'incline face à la no 3 mondiale Jessica Pegula en trois sets (4-6, 6-4, 2-6) au troisième tour.

2024 : finale à Auckland modifier

Elle débute l'année à Auckland et fait honneur à son statut de tête de série numéro deux en sortant d'abord l'ancienne retraitée Caroline Wozniacki (6-4, 6-3), invitée par les organisateurs et la jeune Britannique Emma Raducanu, blessée une bonne partie de la saison passée (6-7, 7-6, 6-1)[95]. Elle enchaîne avec un match plus facile contre la Tchèque Marie Bouzková (6-0, 6-3) et renverse la Chinoise Wang Xiyu en demi-finale (2-6, 6-4, 6-3)[96]. Elle affronte la jeune Américaine Coco Gauff, vainqueure de l'US Open l'année passée et qui n'a pas perdu un seul set du tournoi. Malgré le gain de la première manche, l'Ukrainienne doit s'incliner (7-6, 3-6, 3-6)[97].

Elle enchaîne en janvier avec l'Open d'Australie où elle se défait facilement d'abord de Taylah Preston, jeune invitée locale (6-2, 6-2), de la Bulgare Viktoriya Tomova (6-1, 6-3) et de la Suissesse Viktorija Golubic (6-2, 6-3). Alors que sa partie de tableau s'est ouverte, elle est contrainte à l'abandon en huitièmes de finale contre le jeune Tchèque Linda Nosková, tombeuse de la numéro une Iga Świątek au tour précédent (0-3 ab.)[98].

Vie privée modifier

À partir de 2018, Elina Svitolina est en couple avec le français Gaël Monfils ; ils exposent une partie de leur vie quotidiennement sur la page instagram du nom de « G.E.M.S. life » (nom reprenant les initiales de « Gaël-Elina-Monfils-Svitolina ») qui compte plus de 130 000 abonnés au 6 octobre 2020[99],[100].

Le , le couple fait part de sa rupture après environ trois années de vie commune[101].

Néanmoins, un mois et demi plus tard la rupture, le , Elina Svitolina et Gaël Monfils annoncent sur des réseaux sociaux leurs fiançailles et leur mariage en de la même année[102]. Le , les deux joueurs professionnels se marient à Nyon[103],[104], en Suisse.

Sur ses comptes Instagram[105] et Twitter[106], Svitolina utilise le nom « Elina Monfils », mais conserve celui d’Elina Svitolina sur le circuit de la compétition. Elle déclare qu’elle commencera à adopter celui d’Elina Monfils une fois achevée sa carrière de joueuse[107].

En mai 2022, le couple annonce qu'il attend une petite fille[108] qui naît le [89].

Depuis l’ouverture de la chaîne YouTube de son mari, consacrée à la carrière de ce dernier, au moyen de vlogs, Svitolina y fait des apparitions régulières[109].

Palmarès modifier

Titres en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 22-07-2013   Baku Cup, Bakou Intern'l 235 000 $ Dur (ext.)   Shahar Peer 6-4, 6-4 Parcours
2 21-07-2014   Baku Cup, Bakou Intern'l 250 000 $ Dur (ext.)   Bojana Jovanovski 6-1, 7-62 Parcours
3 27-04-2015   GP Princesse Lalla Meryem, Marrakech Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Tímea Babos 7-5, 7-63 Parcours
4 29-02-2016   Malaysian Open, Kuala Lumpur Intern'l 250 000 $ Dur (ext.)   Eugenie Bouchard 6-75, 6-4, 7-5 Parcours
5 30-01-2017   Taïwan Open, Taipei Intern'l 250 000 $ Dur (ext.)   Peng Shuai 6-3, 6-2 Parcours
6 19-02-2017   Tennis Championships, Dubaï Premier 5 2 666 000 $ Dur (ext.)   Caroline Wozniacki 6-4, 6-2 Parcours
7 24-04-2017   BNP Paribas Istanbul Cup, Istanbul Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Elise Mertens 6-2, 6-4 Parcours
8 15-05-2017   Internazionali BNL d'Italia, Rome Premier 5 3 076 495 $ Terre (ext.)   Simona Halep 4-6, 7-5, 6-1 Parcours
9 07-08-2017   Rogers Cup, Toronto Premier 5 2 735 139 $ Dur (ext.)   Caroline Wozniacki 6-4, 6-0 Parcours
10 31-12-2017   Brisbane International, Brisbane Premier 1 000 000 $ Dur (ext.)   Aliaksandra Sasnovich 6-2, 6-1 Parcours
11 19-02-2018   Tennis Championships, Dubaï Premier 2 623 485 $ Dur (ext.)   Daria Kasatkina 6-4, 6-0 Parcours
12 14-05-2018   Internazionali BNL d'Italia, Rome Premier 5 3 351 720 $ Terre (ext.)   Simona Halep 6-0, 6-4 Parcours
13 21-10-2018   WTA Finals, Singapour Masters 7 000 000 $ Dur (int.)   Sloane Stephens 3-6, 6-2, 6-2 Parcours
14 02-03-2020   Abierto GNP Seguros, Monterrey Intern'l 251 750 $ Dur (ext.)   Marie Bouzková 7-5, 4-6, 6-4 Parcours
15 20-09-2020   Internationaux de Strasbourg, Strasbourg Intern'l 202 250 $ Terre (ext.)   Elena Rybakina 6-4, 1-6, 6-2 Parcours
16 22-08-2021   Chicago Women's Open, Chicago WTA 250 235 238 $ Dur (ext.)   Alizé Cornet 7-5, 6-4 Parcours
17 21-05-2023   Internationaux de Strasbourg, Strasbourg WTA 250 259 303 $ Terre (ext.)   Anna Blinkova 6-2, 6-3 Parcours

Finales en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 21-08-2016   Connecticut Open, New Haven Premier 761 000 $ Dur (ext.)   Agnieszka Radwańska 6-1, 7-63 Parcours
2 01-11-2016   WTA Elite Trophy, Zhuhai Elite Trophy 2 214 500 $ Dur (int.)   Petra Kvitová 6-4, 6-2 Parcours
3 27-10-2019   WTA Finals, Shenzhen Masters 14 000 000 $ Dur (int.)   Ashleigh Barty 6-4, 6-3 Parcours
4 01-01-2024   ASB Classic, Auckland WTA 250 267 082 $ Dur (ext.)   Coco Gauff 64-7, 6-3, 6-3 Parcours

Titres en double dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 14-07-2014 BNP Paribas Istanbul Cup
  Istanbul
Intern'l 250 000 $ Dur (ext.)   Misaki Doi   Oksana Kalashnikova
  Paula Kania
6-4, 6-0 Parcours
2 20-07-2015 BNP Paribas Istanbul Cup
  Istanbul
Intern'l 250 000 $ Dur (ext.)   Daria Gavrilova   Çağla Büyükakçay
  Jelena Janković
5-7, 6-1, [10-4] Parcours

Finale en double dames modifier

Aucune

Finale en double mixte modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 03-01-2016 Hyundai Hopman Cup XXVIII[110]
  Perth
ITF 1 000 000 AU$ Dur (int.)   Daria Gavrilova
  Nick Kyrgios
  Alexandr Dolgopolov 2 matchs à 0 Parcours

Titre en simple en WTA 125 modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 05-11-2012   Royal Indian Open, Pune WTA 125 125 000 $ Dur (ext.)   Kimiko Date-Krumm 6-2, 6-3 Parcours

Parcours en Grand Chelem modifier

En simple dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 Q1   Anastasia Pivovarova
2012 Q2   Garbiñe Muguruza Q1   Garbiñe Muguruza 1er tour (1/64)   Ana Ivanović
2013 1er tour (1/64)   Angelique Kerber 2e tour (1/32)   Varvara Lepchenko 1er tour (1/64)   Marion Bartoli 2e tour (1/32)   Christina McHale
2014 3e tour (1/16)   Sloane Stephens 2e tour (1/32)   Ana Ivanović 1er tour (1/64)   Misaki Doi 1er tour (1/64)   Polona Hercog
2015 3e tour (1/16)   Serena Williams 1/4 de finale   Ana Ivanović 2e tour (1/32)   Casey Dellacqua 3e tour (1/16)   Ekaterina Makarova
2016 2e tour (1/32)   Naomi Osaka 1/8 de finale   Serena Williams 2e tour (1/32)   Yaroslava Shvedova 3e tour (1/16)   Petra Kvitová
2017 3e tour (1/16)   A. Pavlyuchenkova 1/4 de finale   Simona Halep 1/8 de finale   Jeļena Ostapenko 1/8 de finale   Madison Keys
2018 1/4 de finale   Elise Mertens 3e tour (1/16)   Mihaela Buzărnescu 1er tour (1/64)   Tatjana Maria 1/8 de finale   Anastasija Sevastova
2019 1/4 de finale   Naomi Osaka 3e tour (1/16)   Garbiñe Muguruza 1/2 finale   Simona Halep 1/2 finale   Serena Williams
2020 3e tour (1/16)   Garbiñe Muguruza 1/4 de finale   Nadia Podoroska Annulé
2021 1/8 de finale   Jessica Pegula 3e tour (1/16)   Barbora Krejčíková 2e tour (1/32)   Magda Linette 1/4 de finale   Leylah Fernandez
2022 3e tour (1/16)   Victoria Azarenka
2023 1/4 de finale   Aryna Sabalenka 1/2 finale   Markéta Vondroušová 3e tour (1/16)   Jessica Pegula
2024 1/8 de finale   Linda Nosková

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/32)
  Nadia Petrova
  K. Srebotnik
2014 1er tour (1/32)
  E. Bouchard
  V. Dushevina
2e tour (1/16)
  Kaia Kanepi
  A. Panova
1er tour (1/32)
  K. Barrois
  S. Vögele
2e tour (1/16)
  G. Dabrowski
  A. Rosolska
2016 1er tour (1/32)
  A. Pavlyuchenkova
  Elena Vesnina
1er tour (1/32)
  G. Dabrowski
  M. J. Martínez
2e tour (1/16)
  D. Gavrilova
  D. Kasatkina
1er tour (1/32)
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
2018 1er tour (1/32)
  V. Kužmová
  M. Rybáriková

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 3e tour (1/8)
  Naomi Broady
  Neal Skupski
1er tour (1/16)
  C. Dellacqua
  Jamie Murray
2015 1er tour (1/16)
  M. Krajicek
  Florin Mergea
2e tour (1/8)
  B. Mattek
  Mike Bryan
1er tour (1/32)
  B. Bencic
  P. Oswald
1er tour (1/16)
  E. Bouchard
  Nick Kyrgios
2016 1er tour (1/16)
  A. Klepač
  Treat Huey
2e tour (1/16)
  A.-L. Grönefeld
  Robert Farah
2017 1/2 finale
  Abigail Spears
  J. S. Cabal
2e tour (1/8)
  Sania Mirza
  Ivan Dodig
2018 2e tour (1/16)
  A. Hlaváčková
  É. Roger-Vasselin
2e tour (1/8)
  Zhang Shuai
  John Peers

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 » modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames modifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
  Doha   Wuhan
2013 1er tour (1/64)
  M. Niculescu
    1er tour (1/32)
  R. Vinci
        2e tour (1/16)
  A. Ivanović
2014 2e tour (1/32)
  A. Ivanović
4e tour (1/8)
  A. Radwańska
1er tour (1/32)
  J. Janković
2e tour (1/16)
  M. Sharapova
1er tour (1/32)
  K. Zakopalová
1er tour (1/32)
  E. Vesnina
  1/4 de finale
  A. Ivanović
1/2 finale
  P. Kvitová
2015 4e tour (1/8)
  T. Bacsinszky
3e tour (1/16)
  E. Makarova
2e tour (1/16)
  A. Ivanović
2e tour (1/16)
  A. Pavlyuchenkova
2e tour (1/16)
  P. Kvitová
2e tour (1/16)
  V. Williams
1er tour (1/32)
  V. Azarenka
1/2 finale
  S. Williams
3e tour (1/8)
  Ka. Plíšková
2016 3e tour (1/16)
  R. Vinci
4e tour (1/8)
  E. Makarova
2e tour (1/16)
  D. Gavrilova
1/2 finale
  A. Radwańska
1er tour (1/32)
  D. Allertová
1er tour (1/32)
  M. Puig
3e tour (1/8)
  A. Kerber
2e tour (1/16)
  D. Gavrilova
2e tour (1/16)
  P. Kvitová
2017 4e tour (1/8)
  G. Muguruza
2e tour (1/32)
  B. Mattek
1er tour (1/32)
  Zheng S.
1/4 de finale
  C. Garcia
Victoire
  C. Wozniacki
Victoire
  S. Halep
Victoire
  C. Wozniacki
3e tour (1/8)
  J. Görges
 
2018 3e tour (1/16)
  C. Suárez
1/4 de finale
  J. Ostapenko
2e tour (1/16)
  C. Suárez
1er tour (1/32)
  A. Krunić
3e tour (1/8)
  P. Kvitová
Victoire
  S. Halep
1/2 finale
  S. Stephens
1/4 de finale
  K. Bertens
2e tour (1/16)
  A. Sabalenka
2019 1/2 finale
  B. Andreescu
2e tour (1/32)
  Wang Y.
1er tour (1/32)
  P. Parmentier
1/4 de finale
  K. Bertens
1/2 finale
  B. Bencic
2e tour (1/16)
  V. Azarenka
1/4 de finale
  S. Kenin
3e tour (1/8)
  S. Kenin
1/4 de finale
  A. Riske
2020         2e tour (1/16)
  A. Anisimova
1/4 de finale
  M. Vondroušová
     
WTA 1000
2021 4e tour (1/8)
  J. Pegula
1/2 finale
  A. Barty
1er tour (1/32)
  J. Teichmann
  2e tour (1/16)
  S. Kuznetsova
1/4 de finale
  I. Świątek
2e tour (1/16)
  J. Konta
2e tour (1/16)
  A. Kerber
 
2022 2e tour (1/32)
  H. Dart
2e tour (1/32)
  H. Watson
    1er tour (1/32)
  T. Martincová
       
2023     1er tour (1/64)
  A. Sasnovich
    1er tour (1/64)
  L. Tsurenko
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 22/10/2017 WTA Finals
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Caroline Wozniacki 6-2, 6-0 Parcours
Round Robin (défaite)   Caroline Garcia 67-7, 6-3, 7-5
Round Robin (victoire)   Simona Halep 6-3, 6-4
2 21/10/2018 WTA Finals
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Victoire   Sloane Stephens 3-6, 6-2, 6-2 Parcours
3 27/10/2019 WTA Finals
  Shenzhen
14 000 000 Dur (int.) Finale   Ashleigh Barty 6-4, 6-3 Parcours

Parcours aux Jeux olympiques modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 06/08/2016 Olympic Tennis Event
  Rio de Janeiro
Dur (ext.) 1/4 de finale   Petra Kvitová 6-2, 6-0 Parcours
2 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.)   Bronze   Elena Rybakina 1-6, 7-65, 6-4 Parcours

En double dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 06/08/2016 Olympic Tennis Event
  Rio de Janeiro
Dur (ext.) 1er tour (1/16)   Olga Savchuk   Andrea Hlaváčková
  Lucie Hradecká
7-61, 1-6, 6-4 Parcours
2 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.) 1er tour (1/16)   Dayana Yastremska   Alizé Cornet
  Fiona Ferro
6-2, 6-4 Parcours

Parcours en Fed Cup modifier

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2012 - Barrage (groupe mondial I) - Ukraine - États-Unis - 0 : 5
1 21/04/2012   Kharkiv Terre (ext.)   Serena Williams   Elina Svitolina 6-2, 6-1 Parcours
  Christina McHale   Elina Svitolina 7-5, 6-3
2013 - 1er tour (groupe mondial II) - Espagne - Ukraine - 3 : 1
2 09/02/2013   Alicante Terre (ext.)   Lourdes Domínguez   Elina Svitolina 5-7, 6-2, 8-6 Parcours
  Sílvia Soler   Elina Svitolina Non disputé
2013 - Barrage (groupe mondial II) - Ukraine - Canada - 2 : 3
3 20/04/2013   Kiev Terre (int.)   Elina Svitolina   Eugenie Bouchard 6-78, 6-3, 6-2 Parcours
  Elina Svitolina   Sharon Fichman 6-4, 7-64
  Sharon Fichman
  Eugenie Bouchard
  Elina Svitolina
  Lesia Tsurenko
6-4, 6-3
2017 - 1er tour (groupe mondial II) - Ukraine - Australie : 3 : 1
4 11/02/2017   Kharkiv Dur (int.)   Elina Svitolina   Ashleigh Barty 4-6, 6-1, 6-2 Parcours
  Elina Svitolina   Daria Gavrilova 6-3, 6-2
2017 - Barrage (groupe mondial I) - Allemagne - Ukraine - 3 - 2
5 22/04/2017   Stuttgart Terre (int.)   Julia Görges   Elina Svitolina 4-6, 6-1, 6-4 Parcours
  Elina Svitolina   Angelique Kerber 6-4, 6-2

Classements WTA en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année20102011201220132014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple498  269  156  40  29  19  14  6  4  6  5  15  236  25
Rang en double443  422  485  261  132  159  232  435  1035  1156  628  729

Source : (en) Classements de Elina Svitolina sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques modifier

Confrontations avec ses principales adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[111]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 02 janvier 2024 :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Ana Ivanović 1 8 1 7 12,5 victoire (6-4, 6-4) à Roland-Garros 2016
  Serena Williams 1 6 1 5 16,7 défaite (3-6, 1-6) à l'US Open 2019
  Jessica Pegula 3 5 1 4 20 défaite (4-6, 6-4, 2-6) à l'US Open 2023
  Victoria Azarenka 1 7 2 5 28,6 victoire (7-62, 6-4) à Washington 2023
  Petra Kvitová 2 11 4 7 36,3 victoire (6-74, 7-5, 6-2) à Stuttgart 2021
  Caroline Garcia 4 5 2 3 40 victoire (6-1, 6-3) à Roland-Garros 2020
  Karolína Plíšková 1 9 4 5 44,4 victoire (7-612, 6-4) au Masters 2019
  Naomi Osaka 1 6 3 3 50 défaite (4-6, 1-6) à l'Open d'Australie 2019
  Markéta Vondroušová 6 6 3 3 50 défaite (3-6, 3-6) à Wimbledon 2023
  Carla Suárez Navarro 6 8 4 4 50 victoire (6-2, 6-3) à Dubaï 2019
  Simona Halep 1 11 6 5 54,5 victoire (6-3, 6-3) à l'US Open 2021
  Angelique Kerber 1 14 8 6 57,1 défaite (5-7, 6-2, 4-6) à Cincinnati 2021
  Garbiñe Muguruza 1 12 7 5 58,3 victoire (6-4, 6-2) à Rome 2021
  Ashleigh Barty 1 8 5 3 62,5 défaite (6-4, 6-75, 2-6) à Stuttgart 2021
  Sofia Kenin 4 6 4 2 66,7 victoire (7-6, 6-2) à Wimbledon 2023
  Svetlana Kuznetsova 2 6 4 2 66,7 défaite (6-2, 4-6, 1-6) à Dubaï 2021
  Venus Williams 1 5 4 1 80 victoire (6-4, 6-3) à Wimbledon 2023
  Caroline Wozniacki 1 6 5 1 83,3 victoire (6-4, 6-3) à Brisbane 2023
  Johanna Konta 4 6 5 1 83,3 défaite (6-3, 3-6, 2-6) au Canada 2021
  Daria Kasatkina 8 8 8 0 100 victoire (6-2, 6-2) à Washington 2023

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier / WTA 1000
Elite Trophy
WTA 500
Intern'l / WTA 250
Fed Cup
  Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 39   Cincinnati 2014 Dur   Petra Kvitová no 4 1/16 6-2, 7-62 Tableau
2 no 34   Wuhan 2014 Dur   Angelique Kerber no 8 1/4 6-4, 7-63 Tableau
3 no 28   Brisbane 2015 Dur   Angelique Kerber no 9 1/4 4-6, 7-5, 6-3 Tableau
4 no 20   Cincinnati 2015 Dur   Lucie Šafářová no 6 1/4 6-4, 2-6, 6-0 Tableau
5 no 21   Dubaï 2016 Dur   Garbiñe Muguruza no 5 1/16 7-63, 6-3 Tableau
6 no 20   Jeux olympiques 2016 Dur   Serena Williams no 1 1/8 6-4, 6-3 Tableau
7 no 20   Tokyo 2016 Dur   Garbiñe Muguruza no 3 1/4 6-2, 4-6, 6-3 Tableau
8 no 19   Pékin 2016 Dur   Angelique Kerber no 1 1/8 6-3, 7-5 Tableau
9 no 14   Zhuhai 2016 Dur (int.)   Johanna Konta no 10 1/2 2-6, 6-1, 6-4 Tableau
10 no 14   Brisbane 2017 Dur   Angelique Kerber no 1 1/4 6-4, 3-6, 6-3 Tableau
11 no 13   Dubaï 2017 Dur   Angelique Kerber no 2 1/2 6-3, 7-63 Tableau
12 no 13   Fed Cup 2017 Terre battue (int.)   Angelique Kerber no 1 Barrages 6-4, 6-2 Tableau
13 no 11   Rome 2017 Terre battue   Karolína Plíšková no 3 1/4 6-2, 7-69 Tableau
14   Garbiñe Muguruza no 7 1/2 4-1 ab.
15   Simona Halep no 4 Finale 4-6, 7-5, 6-1
16 no 5   Toronto 2017 Dur   Venus Williams no 9 1/8 6-2, 6-1 Tableau
17   Garbiñe Muguruza no 4 1/4 4-6, 6-4, 6-3
18   Simona Halep no 2 1/2 6-1, 6-1
19   Caroline Wozniacki no 6 Finale 6-4, 6-0
20 no 4   Masters 2017 Dur (int.)   Simona Halep no 1 Poules 6-3, 6-4 Tableau
21 no 6   Brisbane 2018 Dur   Johanna Konta no 9 1/4 1-6, 7-66, 3-2 ab. Tableau
22   Karolína Plíšková no 4 1/2 7-5, 7-5
23 no 4   Dubaï 2018 Dur   Angelique Kerber no 9 1/2 6-3, 6-3 Tableau
24 no 4   Rome 2018 Terre battue   Simona Halep no 1 Finale 6-0, 6-4 Tableau
25 no 7   Masters 2018 Dur (int.)   Petra Kvitová no 5 Poules 6-3, 6-3 Tableau
26   Karolína Plíšková no 8 Poules 6-3, 2-6, 6-3
27   Caroline Wozniacki no 3 Poules 5-7, 7-5, 6-3
28   Kiki Bertens no 9 1/2 7-5, 65-7, 6-4
29   Sloane Stephens no 6 Finale 3-6, 6-2, 6-2
30 no 5   US Open 2019 Dur   Madison Keys no 9 1/8 7-5, 6-4 Tableau
31 no 8   Masters 2019 Dur (int.)   Karolína Plíšková no 2 Poules 7-612, 6-4 Tableau
32   Simona Halep no 5 Poules 7-5, 6-3
33   Belinda Bencic no 7 1/2 5-7, 6-3, 4-1 ab.
34 no 5   Miami 2021 Dur   Petra Kvitová no 10 1/8 2-6, 7-5, 7-5 Tableau
35 no 5   Stuttgart 2021 Terre battue (int.)   Petra Kvitová no 10 1/4 6-74, 7-5, 6-2 Tableau
36 no 192   Roland-Garros 2023 Terre battue   Daria Kasatkina no 9 1/8 6-4, 7-65 Tableau
37 no 76   Wimbledon 2023 Gazon   Iga Świątek no 1 1/4 7-5, 65-7, 6-2 Tableau

Notes et références modifier

  1. « Baghdatis se reconvertit en coach de Svitolina pour 2020 », Eurosport.fr,‎ (lire en ligne).
  2. « Roland-Garros: Cornet éliminée en 8e, Ivanovic en quarts », L'Express, (consulté le )
  3. « Elina Svitolina: «Le vent partait dans tous les sens» », L'Équipe, (consulté le )
  4. « Svitolina annonce l'arrivée de Justine Henin dans son équipe », sur RTBF Sport,
  5. « Kuala Lumpur : Elina Svitolina sacrée entre les gouttes », L'Équipe,
  6. « Roland-Garros : Elina Svitolina se défait d'Ana Ivanovic », L'Équipe,
  7. « Serena Williams bat Elina Svitolina (6-1, 6-1) en 1h02 et se qualifie pour les quarts », Eurosport,
  8. « JO - Tennis : Serena Williams éliminée au 3e tour par Elina Svitolina (6-4, 6-3) », Eurosport,
  9. « Radwanska et Svitolina finalistes à New Haven », RDS,
  10. « Pékin : Angelique Kerber éliminée », L'Équipe,
  11. « Brisbane : Angelique Kerber chute en quarts », L'Équipe,
  12. « Brisbane : Karolina Pliskova rejoint Alizé Cornet en finale », L'Équipe,
  13. « Elina Svitolina remporte le 5e titre de sa carrière à Taïwan », L'Équipe,
  14. « Dubaï : Angélique Kerber sortie aux portes de la finale », L'Équipe,
  15. « WTA Dubaï : Titrée en finale face à Wozniacki, Svitolina entre dans le Top 10 », Eurosport,
  16. « WTA - Svitolina : "La course au Masters, je n'y pense pas" », tennisactu.net,
  17. « WTA - Svitolina : "Mon objectif, me qualifier à Singapour" », tennisactu.net,
  18. « Elina Svitolina élimine Alizé Cornet au deuxième tour à Rome », L'Équipe,
  19. « Rome : Elina Svitolina sort Karolina Pliskova en quarts de finale », L'Équipe,
  20. « Rome : Garbine Muguruza abandonne, Elina Svitolina en finale », L'Équipe,
  21. « Rome : Elina Svitolina domine Simona Halep en finale », L'Équipe,
  22. « WTA - Madrid - Svitolina : "Favorite à Roland ? Joker !" », tennisactu.net,
  23. « Svitolina l'a échappé belle », rolandgarros.com,
  24. « Elina Svitolina : «Je me suis remis dans le mode "Svitolina"» », L'Équipe,
  25. « Roland-Garros : Simona Halep renverse Elina Svitolina au bout d'un incroyable scénario », L'Équipe,
  26. « Elena Svitolina : «Un match de tennis peut tourner en quelques points» », L'Équipe,
  27. « Jelena Ostapenko qualifiée pour les quarts de finale en écartant Elina Svitolina », L'Équipe,
  28. (en) « Svitolina soars to Venus victory in Toronto », wtatennis.com,
  29. « Elina Svitolina passe l'obstacle Garbine Muguruza à Toronto », L'Équipe,
  30. « WTA - Toronto: Svitolina impressionne face à Halep et rejoint Wozniacki en finale », Eurosport,
  31. « Elina Svitolina titrée après sa victoire face à Caroline Wozniacki (6-4, 6-0) », Eurosport,
  32. « WTA - Toronto Svitolina : "Je continue d'apprendre" », welovetennis.fr,
  33. « KEYS A LE DERNIER MOT FACE À SVITOLINA », sport24.lefigaro.fr,
  34. « Monumentale Caroline Garcia ! », Eurosport,
  35. « Caroline Wozniacki lance idéalement son Masters en écrasant Elina Svitolina (6-2, 6-0) », Eurosport,
  36. « Caroline Garcia s'impose au mental contre Elina Svitolina (6-7, 6-3, 7-5) », Eurosport,
  37. « Caroline Garcia en demi-finale du Masters après la victoire de Elina Svitolina », Eurosport,
  38. « Classement WTA : Simona Halep termine no 1 mondiale », l’Équipe,
  39. « Elina Svitolina qualifiée en demi-finale sur abandon », L’Équipe,
  40. « Brisbane : Elina Svitolina rejoint Aliaksandra Sasnovich en finale », L’Équipe,
  41. « Brisbane : Elina Svitolina titrée sans problème », L’Équipe,
  42. « Elina Svitolina s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie », L’Équipe,
  43. « Open d'Australie - Svitolina : "Contre Mertens ça va être dur" », tennisactu.net,
  44. « Elise Mertens bat Elina Svitolina (6-4, 6-0) en 1/4 et jouera sa première 1/2 en Grand Chelem », Eurosport,
  45. « Open d'Australie - Svitolina : "C'était trop dur contre Mertens" », tennisactu.net,
  46. « Elina Svitolina qualifiée pour la finale à Dubaï », L’Équipe,
  47. « Comme Henin et Venus Williams avant elle, Svitolina s'offre un deuxième titre à Dubaï », Eurosport,
  48. « Miami (WTA) : Elina Svitolina «pas assez attentive» face à Jelena Ostapenko », L’Équipe,
  49. « Stuttgart : Caroline Garcia dompte Elina Svitolina et va en demi-finales », L’Équipe,
  50. « Elina Svitolina écarte Angelique Kerber », L’Équipe,
  51. « Elina Svitolina s'impose face à Anett Kontaveit en demi-finale à Rome (6-4, 6-3) », Eurosport,
  52. « WTA - Rome - Svitolina : "Encore un match à aller chercher" », tennisactu.net,
  53. « Svitolina surclasse Halep et reste la reine de Rome », Eurosport,
  54. « Montréal : Elina Svitolina reste en course pour un doublé au Canada », L’Équipe,
  55. « WTA Montréal : Sloane Stephens en finale face à Simona Halep, la revanche de Roland-Garros », Eurosport,
  56. (en) « Anastasija Sevastova beats Elina Svitolina to reach quarterfinals », usopen.org,
  57. « Masters WTA : Elina Svitolina domine Petra Kvitova », L’Équipe,
  58. « Masters : Elina Svitolina remporte une deuxième victoire », L’Équipe,
  59. « WTA - Masters: Svitolina en demi-finales en pole, Wozniacki éliminée », Eurosport,
  60. « Svitolina a eu le dernier mot contre Bertens pour rejoindre la finale du Masters », Eurosport,
  61. « WTA Finals : Elina Svitolina remporte le Masters après sa victoire en finale contre Sloane Stephens », Eurosport,
  62. « Masters de Singapour – Elina Svitolina : "Je n'ai plus rien à prouver à personne" », Eurosport,
  63. « Classement WTA : Elina Svitolina est désormais quatrième mondiale », L’Équipe,
  64. « Osaka et Svitolina se donnent rendez-vous », sur Eurosport,
  65. « Osaka sans pitié pour Svitolina », sur Eurosport,
  66. « Doha : Simona Halep renverse Elina Svitolina et se qualifie pour la finale », sur L'Équipe,
  67. « Tournoi de Dubaï : Belinda Bencic s'offre Elina Svitolina et file en finale », sur L'Équipe,
  68. « Svitolina rejoint Andreescu en demi-finales », sur Eurosport,
  69. « Bianca Andreescu bat Elina Svitolina et file en finale à Indian Wells », sur L'Équipe,
  70. « WTA : Svitolina blessée à un genou », sur Sport 365,
  71. « Kateryna Kozlova forfait », sur L'Équipe,
  72. (en) « Svitolina slips past Sakkari to seal Wimbledon second week spot », sur wtatennis.com,
  73. « Svitolina défiera Halep pour sa grande première dans le dernier carré », sur Eurosport,
  74. « Halep, une première sans traîner », sur Eurosport,
  75. « US Open (F) : Elina Svitolina sort Venus Williams au deuxième tour », sur L'Équipe,
  76. « US Open (F): Elina Svitolina qualifiée pour les quarts », sur L'Équipe,
  77. « Svitolina ou le déclic Majeur », sur Eurosport,
  78. « Serena et les autres », sur Eurosport,
  79. « Impériale Serena », sur Eurosport,
  80. « TENNIS – CLASSEMENT WTA : ANDREESCU DANS LE TOP 5, BARTY REMONTE SUR LE TRÔNE », sur Sport 365,
  81. « Nanchang : Rebecca Peterson s'impose facilement en finale », sur L'Equipe,
  82. « Avant-dernière qualifiée, Svitolina défendra son titre au Masters féminin », sur Eurosport,
  83. « Au Masters féminin, Elina Svitolina s'impose devant Karolina Pliskova », sur L'Équipe,
  84. « Masters (F) : Elina Svitolina domine Simona Halep et file en demies », sur L'Équipe,
  85. « Svitolina défendra sa couronne face à Barty », sur Eurosport,
  86. « Barty impose sa loi », sur Eurosport,
  87. « Blessée au dos et épuisée mentalement, Elina Svitolina se met en retrait du circuit », sur lequipe.fr (consulté le ).
  88. « WTA - Elina Svitolina : “Mes priorités et ma perspective ont changé...” », sur tennisactu.net (consulté le ).
  89. a et b « Gaël Monfils et Elina Svitolina parents pour la première fois, le prénom révélé », sur parismatch.com (consulté le )
  90. (en) « Svitolina to return to tennis in Charleston », sur wtatennis.com,
  91. « Elina Svitolina trouve enfin la clé contre Victoria Azarenka pour filer en quarts de finale », sur L'Équipe (consulté le )
  92. « Iga Swiatek éliminée en quarts de finale de Wimbledon par Elina Svitolina », sur L'Équipe (consulté le )
  93. « Vondrousova bat Svitolina et se qualifie pour la finale de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  94. « Elina Svitolina déclare forfait avant d'affronter Caroline Wozniacki à Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  95. « Emma Raducanu craque face à Elina Svitolina à Auckland », sur L'Équipe (consulté le )
  96. « Coco Gauff et Elina Svitolina en finale du tournoi d'Auckland », sur L'Équipe (consulté le )
  97. « Coco Gauff remporte à nouveau le tournoi d'Auckland », sur L'Équipe (consulté le )
  98. « Linda Noskova et Dayana Yastremska découvrent les quarts de finale de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  99. Alors que la planète tennis recommence à tourner, l’antillais Gaël Monfils fait le show… sur le web ! sur franceinfo.fr, consulté le 6 octobre 2020
  100. g.e.m.s life, sur Instagram, consulté le 6 octobre 2020
  101. « Svitolina et Monfils, c’est terminé… », sur welovetennis.fr, (consulté le ).
  102. « ATP/WTA - Elina Svitolina a la bague au doigt, mariage en juillet », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  103. « Insolite > Gaël Monfils et Elina Svitolina officiellement mariés », sur We Love Tennis, (consulté le )
  104. « Tennis: Gaël Monfils et Elina Svitolina se sont mariés », sur RMC SPORT (consulté le )
  105. « Elina Monfils », sur instagram.com (consulté le )
  106. « Elina Monfils », sur twitter.com (consulté le )
  107. « WTA - Elina Svitolina : «Je jouerai toujours sous ce nom de famille» », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  108. « Tennis, saison 2022 - Monfils et Svitolina vont avoir un enfant en fin d'année », sur Eurosport, (consulté le )
  109. « Les choses sérieuses commencent... » (consulté le )
  110. Épreuve organisée par l'ITF.
  111. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Navigation modifier