Tennis aux Jeux olympiques

Tennis aux Jeux olympiques
Description de l'image Tennis pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport TennisVoir et modifier les données sur Wikidata
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
1re apparition Athènes, 1896
Organisateur(s) CIO
Éditions 15e officielle aux Jeux de 2016
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 5
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Tennis aux Jeux olympiques d'été de 2020

Dès la première édition des Jeux olympiques de l'ère moderne à Athènes en 1896, le tennis masculin fait partie des sports olympiques.

IntroductionModifier

Le tennis est présent dès les premiers jeux modernes.

À partir de l'édition suivante, en 1900 à Paris, on peut voir s'affronter les dames en simple — à l'exception des Jeux suivants à Saint-Louis. Et, si les femmes participent aussi au double mixte, il faut attendre 1920 à Anvers pour le double dames.

Après les Jeux de 1924, le tennis connaît une longue éclipse jusqu'à son retour en démonstration[N 1] à Mexico en 1968 puis, surtout, à Los Angeles en 1984 au terme d'un bras de fer entre la Fédération internationale de tennis et le Comité international olympique. Cette absence aurait été provoquée par l'amateurisme, qui excluait les sports professionnels lors des jeux[1].

Depuis Séoul en 1988, sans le double mixte, il est à nouveau considéré comme discipline olympique à part entière. C'est l'ITF qui réglemente la compétition, déterminant pour partie le nombre de participants par pays. Joué en cinq sets sans tie-break dans la dernière manche dans tous les tours en 1988, 1992 et depuis de 1996 à 2012 en trois sets sans tie-break dans la dernière manche dans tous les tours sauf la finale en cinq sets sans tie-break dans la dernière manche. Depuis 2016, dans tous les tours, le tie-break est instauré dans le set décisif (3e et 5e sets).

Le double mixte fait son retour à l'occasion des JO de 2012 à Londres, à l'initiative du CIO qui, en , annonce dans le même temps son intention de supprimer quatre épreuves de cyclisme sur piste[2].

Le no 1 masculin est absent des éditions 1988 (Ivan Lendl) et 1996 (Pete Sampras).

Épreuves présentes aux Jeux olympiquesModifier

Tableau des médailles par paysModifier

1896-1924 et depuis 1988 (les deux périodes réunies)Modifier

Rang Pays       Total
1   États-Unis 18 6 11 35
2   Royaume-Uni 16 13 12 41
3   France 5 6 8 19
4   /   Afrique du Sud 3 2 1 6
  Russie 3 2 1 6
6   Espagne 2 7 3 12
7   /   Allemagne 2 6 2 10
8   Suisse 2 2 0 4
9   Chili 2 1 1 4
10   Mouvement olympique[N 2] 1 3 3 7
11   Australie 1 1 3 5
12   Tchécoslovaquie 1 1 2 4
13   Belgique 1 0 1 2
  Allemagne de l'Ouest 1 0 1 2
  Chine 1 0 1 2
16   Canada 1 0 0 1
  Porto Rico 1 0 0 1
18   Suède 0 3 5 8
19   Argentine 0 2 2 4
20   Japon 0 2 1 3
21   Tchéquie 0 1 4 5
22   Grèce 0 1 1 2
  Pays-Bas 0 1 1 2
24   Empire d'Autriche 0 1 0 1
  Danemark 0 1 0 1
  Roumanie 0 1 0 1
27   Croatie 0 0 3 3
28   Équipe unifiée de l’ex-URSS 0 0 2 2
29   Bulgarie 0 0 1 1
  Inde 0 0 1 1
  Australasie[N 3] 0 0 1 1
  Bohême 0 0 1 1
  Royaume de Hongrie 0 0 1 1
  Italie 0 0 1 1
  Norvège 0 0 1 1
  Serbie 0 0 1 1

Depuis 1988 (uniquement la 2e période)Modifier

Rang Pays       Total
1   États-Unis 4 3 6 13
2   Russie 3 2 1 6
3   Espagne 2 7 3 12
4   Suisse 2 2 0 4
5   Chili 2 1 1 4
6   Royaume-Uni 2 1 0 3
7   Allemagne 1 4 1 6
8   Australie 1 1 3 5
9   Tchécoslovaquie 1 1 1 3
10   Belgique 1 0 1 2
  Allemagne de l'Ouest 1 0 1 2
  Chine 1 0 1 2
13   Canada 1 0 0 1
  Porto Rico 1 0 0 1
15   France 0 2 2 4
  Argentine 0 2 2 4
17   Tchéquie 0 1 4 5
18   Pays-Bas 0 1 0 1
  Afrique du Sud 0 1 0 1
  Roumanie 0 1 0 1
21   Croatie 0 0 3 3
22   Suède 0 0 2 2
  Équipe unifiée de l’ex-URSS 0 0 2 2
24   Bulgarie 0 0 1 1
  Inde 0 0 1 1
  Serbie 0 0 1 1
  Japon 0 0 1 1

1896-1924 (uniquement la 1re période)Modifier

Rang Pays       Total
1   Royaume-Uni 15 12 12 39
2   États-Unis 7 3 5 15
3   France 5 4 6 15
4   Union d'Afrique du Sud 3 1 1 5
5   Mouvement olympique[N 2] 1 3 3 7
6   Empire allemand 1 2 1 4
7   Suède 0 2 3 5
8   Japon 0 2 0 2
9   Royaume de Grèce 0 1 1 2
10   Empire d'Autriche 0 1 0 1
  Danemark 0 1 0 1
12   Australasie[N 3] 0 0 1 1
  Bohême 0 0 1 1
  Tchécoslovaquie 0 0 1 1
  Royaume de Hongrie 0 0 1 1
  Italie 0 0 1 1
  Pays-Bas 0 0 1 1
  Norvège 0 0 1 1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a b et c Médailles non comptabilisées dans le classement par pays
  2. a et b En double, il était d’usage, lors des premières Olympiades, que des joueurs de nationalités différentes puissent faire équipe ; leurs médailles sont créditées au bénéfice du Mouvement olympique et non aux pays des joueurs formant la paire.
  3. a et b En sport, l'Australasie est l'équipe qui a uni l'Australie et la Nouvelle-Zélande au début du XXe siècle (Coupe Davis, rugby à XV, natation, Jeux olympiques de 1908 et 1912 notamment).

RéférencesModifier

  1. Florence Carpentier, « Aux origines de l'exclusion du tennis des Jeux olympiques : Un conflit institutionnel multiforme dans les années 1920 », Le Mouvement Social, no 215,‎ , p. 51-66 (lire en ligne, consulté le )
  2. « Le CIO bouleverse le programme olympique du cyclisme sur piste », Le Monde, 10 décembre 2009.

Voir aussiModifier

CatégoriesModifier

Liens externesModifier