Ouvrir le menu principal
Paris-Nice 2014
Généralités
Course
72e Paris-Nice
Compétition
Étapes
8
Date
Distance
1 447 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
21Voir et modifier les données sur Wikidata
Partants
168Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
168
Coureurs à l'arrivée
124
Vitesse moyenne
41,113 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 72e édition de Paris-Nice a eu lieu du 9 au . C'est la 2e épreuve de l'UCI World Tour 2014.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Ce Paris-Nice a deux particularités : aucun contre-la-montre individuel et aucune arrivée au sommet. Les baroudeurs et les puncheurs sont favorisés par ce parcours. Il part de Mantes-la-Jolie pour une première étape de 153 km en forme de boucle. Les deux étapes suivantes seront elles aussi favorables aux sprinteurs, avec une arrivée sur le circuit de Nevers Magny-Cours pour la troisième étape. La quatrième étape est plus escarpée, avec une côte de 3 km à 8 % à 15 km de l'arrivée. Les plus grosses difficultés surviennent lors de la cinquième étape avec deux cols de troisième et deuxième catégorie dans les 40 derniers kilomètres. La sixième étape est la plus attendue avec l'arrivée pour puncheur au mur de Fayence et c'est également la plus longue de cette édition. L'avant-dernière est une étape favorable aux baroudeurs avec un parcours escarpé en début d'étape et se termine par un circuit parsemé de petites côtes. La dernière journée est dure, avec deux ascensions du col d'Èze dans les 50 derniers kilomètres[1],[2],[3],[4],[5].

ÉquipesModifier

L'organisateur Amaury Sport Organisation a communiqué la liste des trois équipes invitées le [6]. 21 équipes participent à ce Paris-Nice - 18 ProTeams et 3 équipes continentales professionnelles :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
Belkin   Pays-Bas BEL
BMC Racing   États-Unis BMC
Cannondale   Italie CAN
Europcar   France EUC
FDJ.fr   France FDJ
Garmin-Sharp   États-Unis GRS
Giant-Shimano   Pays-Bas GIA
Katusha   Russie KAT
Lampre-Merida   Italie LAM
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
Sky   Royaume-Uni SKY
Tinkoff-Saxo   Russie TCS
Trek Factory Racing   États-Unis TFR
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Bretagne-Séché Environnement   France BSE
Cofidis   France COF
IAM   Suisse IAM

Règlement de la courseModifier

PrimesModifier

Les vingt prix sont attribués suivant le barème de l'UCI[7],[8]. Le total général des prix distribués pour le classement général individuel est de 120 000 €.


Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e à 20e
Classement général 16 000 € 8 000 € 4 000 € 2 000 € 1 600 € 1 200 € 1 200 € 800 € 800 € 400 €
Par étape 4 000 € 2 000 € 1 000 € 500 € 400 € 300 € 300 € 200 € 200 € 100 €

FavorisModifier

Le grand favori est l'Italien Vincenzo Nibali (Astana). Les outsiders sont Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp), Geraint Thomas (Sky) et le duo de l'équipe AG2R La Mondiale : Carlos Betancur et Romain Bardet.

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

Ce Paris-Nice démarre par une étape en ligne, autour de Mantes-la-Jolie. Après une première boucle de 31 km, les coureurs parcourent quatre tours d'un circuit de 33 km. La côte de Vert (1,5 km à 4,4 %) sera franchie à deux reprises, dans les premier et troisième tours, à la fin desquels sera disputé un sprint intermédiaire, lors du passage sur la ligne d'arrivée. L'arrivée est donc jugée à Mantes-la-Jolie, après 162,5 km de course, dans les Yvelines avec un court passage dans le Val-d'Oise.

Le Français Christophe Laborie (Bretagne-Séché Environnement) attaque dès le départ de l'étape. Il creuse une avance de plus de dix minutes sur le peloton. Plusieurs chutes interviennent dans ce dernier, entraînant au sol, entre autres, le Français Nacer Bouhanni (FDJ.fr) et l'Américain Tejay van Garderen (BMC Racing), qui abandonne. Après être passé le premier aux deux franchissements de la côte de Vert, Laborie est rattrapé à environ 50 km de l'arrivée par le peloton, emmené par les équipes Lampre-Merida et Europcar.

Une chute importante a lieu à 25 km de l'arrivée. Le peloton est scindé. l'Australien Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE), les Français Thomas Voeckler (Europcar) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale), le Norvégien Thor Hushovd (BMC Racing), le Luxembourgeois Fränk Schleck (Trek Factory Racing), notamment, arrivent ainsi avec plus d'une minute de retard, tandis que son coéquipier et frère Andy Schleck est à une minute et 50 secondes.

Les équipes Belkin, Omega Pharma-Quick Step et Giant-Shimano mènent le peloton jusqu'à l'arrivée. Le Belge Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step) lance le sprint, mais est dépassé par Bouhanni, qui s'impose devant l'Allemand John Degenkolb (Giant-Shimano) et Meersman.

Bouhanni obtient le premier maillot jaune de ce Paris-Nice. Il a une seconde d'avance sur Meersman, quatre sur Degenkolb[9],[10].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Nacer Bouhanni FDJ.fr en 3 h 53 min 11 s
2   John Degenkolb Giant-Shimano + m.t
3   Gianni Meersman Omega Pharma-Quick Step m.t
4   José Joaquín Rojas Movistar m.t
5   Tyler Farrar Garmin-Sharp m.t
6   Bryan Coquard Europcar m.t
7   Luca Wackermann Lampre-Merida m.t
8   Fabio Felline Trek Factory Racing m.t
9   Fabio Sabatini Cannondale m.t
10   Francesco Gavazzi Astana m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Nacer Bouhanni     FDJ.fr en 3 h 53 min 01 s
2   Gianni Meersman Omega Pharma-Quick Step + 1 s
3   John Degenkolb Giant-Shimano 4 s
4   Greg Van Avermaet BMC Racing 8 s
5   Geraint Thomas Sky 9 s
6   Sylvain Chavanel IAM 9 s
7   José Joaquín Rojas Movistar 10 s
8   Tyler Farrar Garmin-Sharp 10 s
9   Bryan Coquard Europcar 10 s
10   Luca Wackermann Lampre-Merida 10 s

2e étapeModifier

Le Français Anthony Delaplace (Bretagne-Séché Environnementt) et le Letton Aleksejs Saramotins (IAM) s'échappent durant les deux premiers kilomètres. Leur avance sur le peloton monte à 11 minutes et 30 secondes. Ils passent ainsi en tête aux deux sprints intermédiaires et à la côte de La Ferté-Loupière. Dans le circuit final, Saramotins distance Delaplace, avant d'être rattrapé par le peloton à 3,3 km de l'arrivée.

Aux deux sprints intermédiaires, le Belge Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step) a pris la troisième place, ce qui peut lui permettre de passer devant le Français Nacer Bouhanni (FDJ.fr) au classement général. À environ 10 km de l'arrivée, Meersman chute avec notamment l'Américain Tyler Farrar (Garmin-Sharp), le Néerlandais Lars Boom (Belkin) et le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Sky). Aidé par la voiture de son directeur sportif le Belge Wilfried Peeters, Meersman parvient à rejoindre le peloton avant le dernier kilomètre. Il ne peut cependant prendre part au sprint. Le Néerlandais Moreno Hofland (Belkin) s'impose, devant l'Allemand John Degenkolb (Giant-Shimano) et Bouhanni. Ce dernier garde le maillot jaune, avec deux secondes d'avance sur Degenkolb et quatre sur Hofland. Meersman est « pénalisé d'une minute et dix secondes pour abri prolongé derrière la voiture de son directeur sportif »[11],[12],[13].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Moreno Hofland Belkin en 4 h 53 min 46 s
2   John Degenkolb Giant-Shimano + m.t
3   Nacer Bouhanni     FDJ.fr m.t
4   Alexander Kristoff Katusha m.t
5   Thor Hushovd BMC Racing m.t
6   Bryan Coquard Europcar m.t
7   Armindo Fonseca Bretagne-Séché Environnement m.t
8   Tony Gallopin Lotto-Belisol m.t
9   Jens Keukeleire Orica-GreenEDGE m.t
10   José Joaquín Rojas Movistar m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Nacer Bouhanni     FDJ.fr en 8 h 46 min 47 s
2   John Degenkolb Giant-Shimano + 2 s
3   Moreno Hofland Belkin 4 s
4   Geraint Thomas Sky 13 s
5   Bryan Coquard Europcar 14 s
6   José Joaquín Rojas Movistar 14 s
7   Alexander Kristoff Katusha 14 s
8   Nikolay Trusov Tinkoff-Saxo 14 s
9   Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale 14 s
10   Jens Keukeleire Orica-GreenEDGE 14 s

3e étapeModifier

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   John Degenkolb Giant-Shimano en 4 h 27 min 26 s
2   Matthew Goss Orica-GreenEDGE + m.t
3   José Joaquín Rojas Movistar m.t
4   Borut Božič Astana m.t
5   Tom Boonen Omega Pharma-Quick Step m.t
6   Alexander Kristoff Katusha m.t
7   Nacer Bouhanni     FDJ.fr m.t
8   Thor Hushovd BMC Racing m.t
9   Gert Steegmans Omega Pharma-Quick Step m.t
10   Moreno Hofland Belkin m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   John Degenkolb     Giant-Shimano en 13 h 14 min 01 s
2   Nacer Bouhanni FDJ.fr + 8 s
3   Moreno Hofland Belkin 12 s
4   José Joaquín Rojas Movistar 18 s
5   Geraint Thomas Sky 21 s
6   Bryan Coquard Europcar 22 s
7   Alexander Kristoff Katusha 22 s
8   Nikolay Trusov Tinkoff-Saxo 22 s
9   Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale 22 s
10   Marco Marcato Lampre-Merida 22 s

4e étapeModifier

Quatre coureurs s'échappent après 18 km de course : l'Italien Valerio Agnoli (Astana), le Luxembourgeois Laurent Didier (Trek Factory Racing), l'Espagnol Jesús Herrada (Movistar) et le Français Perrig Quéméneur (Europcar). Leur avance maximale est de six minutes, mais descend à une minute à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. L'équipe Giant-Shimano, relayée ensuite par la formation Sky, assure la poursuite en tête du peloton. Les échappés sont repris à moins de 20 km de l'arrivée, alors que commence l'ascension de la côte du mont Brouilly, dernière difficulté de la journée. le Colombien Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) est le premier à attaquer, en vain. Il est contré par le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp), suivi par le Britannique Geraint Thomas (Sky). Slagter passe le premier au somment de la côte. Il reste alors 14 km. Il est rejoint dans le début de la descente par Thomas, qu'il parvient à battre au sprint pour gagner l'étape. Ils sont suivis par un groupe de 27 coureurs à cinq secondes, puis un second de 26 coureurs à 18 secondes. Le maillot jaune l'Allemand John Degenkolb (Giant-Shimano) se trouve dans celui-ci et cède sa première place au classement général à Thomas pour trois secondes alors que Slagter pointe à quatre secondes du nouveau leader[14],[15].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Tom-Jelte Slagter Garmin-Sharp en 5 h 00 min 09 s
2   Geraint Thomas Sky + 0 s
3   Wilco Kelderman Belkin 5 s
4   Michael Matthews Orica-GreenEDGE 5 s
5   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step 5 s
6   Arthur Vichot FDJ.fr 5 s
7   Peter Velits BMC Racing 5 s
8   José Joaquín Rojas Movistar 5 s
9   Cyril Gautier Europcar 5 s
10   Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale 5 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Geraint Thomas   Sky en 18 h 14 min 25 s
2   John Degenkolb    Giant-Shimano + 3 s
3   Tom-Jelte Slagter Garmin-Sharp 4 s
4   José Joaquín Rojas Movistar 8 s
5   Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale 12 s
6   Wilco Kelderman Belkin 15 s
7   Carlos Betancur AG2R La Mondiale 17 s
8   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step 19 s
9   Cyril Gautier Europcar 19 s
10   Arnold Jeannesson FDJ.fr 19 s

5e étapeModifier

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Carlos Betancur AG2R La Mondiale en 3 h 38 min 15 s
2   Bob Jungels Trek Factory Racing + 0 s
3   Jakob Fuglsang Astana 0 s
4   Bryan Coquard Europcar 2 s
5   Tom Boonen Omega Pharma-Quick Step 2 s
6   Reinardt Janse van Rensburg Giant-Shimano 2 s
7   Tony Gallopin Lotto-Belisol 2 s
8   Greg Van Avermaet BMC Racing 2 s
9   Borut Božič Astana 2 s
10   Marco Marcato Cannondale 2 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Geraint Thomas   Sky en 21 h 52 min 42 s
2   John Degenkolb    Giant-Shimano + 3 s
3   Tom-Jelte Slagter Garmin-Sharp 4 s
4   Carlos Betancur AG2R La Mondiale 5 s
5   José Joaquín Rojas Movistar 8 s
6   Jakob Fuglsang Astana 13 s
7   Jan Bakelants Omega Pharma-Quick Step 13 s
8   Wilco Kelderman Belkin 15 s
9   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step 19 s
10   Cyril Gautier Europcar 19 s

6e étapeModifier

L’échappée du jour est composé de douze coureurs : principalement les Français Sylvain Chavanel (IAM) avec le maillot a pois de meilleur grimpeur et Thomas Voeckler (Europcar), l'Italien Alessandro De Marchi (Cannondale) et le Néerlandais Pim Ligthart (Lotto-Belisol). Possédant peu d'avance ce quatuor relance l’échappée du jour. Chavanel s'envole dans le difficile col de Bourigaille classé 1re catégorie situé à une 15 kilomètres de l'arrivée. Il est rattrapé au sommet. Au pied de l'ascension Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale) attaque. Arthur Vichot (FDJ.fr) contre-attaque mais ne parvient pas à créer l'écart. Finalement c'est le maillot blanc Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp) mais ce dernier crève dans le dernier virage alors que Vuillermoz tombe. Ces évènements laissent le champ libre au champion du monde Rui Costa (Lampre-Merida). Il est remonté in extremis par le Colombien d'AG2R La Mondiale Carlos Betancur qui s'impose et prend la tête du général au profit de Geraint Thomas (Sky). Il récompense ainsi le travail de ses coéquipiers pendant l'étape.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Carlos Betancur AG2R La Mondiale en 5 h 12 min 11 s
2   Rui Costa Lampre-Merida + 0 s
3   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step 3 s
4   Geraint Thomas   Sky 3 s
5   Arthur Vichot FDJ.fr 3 s
6   Cyril Gautier Europcar 7 s
7   Jakob Fuglsang Astana 7 s
8   Tony Gallopin Lotto-Belisol 7 s
9   Stefan Denifl IAM 7 s
10   Gorka Izagirre Movistar 11 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale en 27 h 04 min 48 s
2   Geraint Thomas Sky + 8 s
3   Rui Costa Lampre-Merida 18 s
4   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step 22 s
5   José Joaquín Rojas Movistar 24 s
6   Jakob Fuglsang Astana 25 s
7   Arthur Vichot FDJ.fr 27 s
8   Jan Bakelants Omega Pharma-Quick Step 29 s
9   Cyril Gautier Europcar 31 s
10   Stefan Denifl IAM 31 s

7e étapeModifier

Au premier kilomètre, six coureurs s'échappent du peloton : les Néerlandais Lieuwe Westra (Astana), Pim Ligthart (Lotto-Belisol) et Albert Timmer (Giant-Shimano), le Luxembourgeois Laurent Didier (Trek Factory Racing), le Polonais Sylwester Szmyd (Movistar) et le Français Florian Guillou (Bretagne-Séché Environnement). Plusieurs coureurs contre-attaquent, mais seuls les Français Cyril Lemoine (Cofidis) et Brice Feillu (Bretagne-Séché Environnement) et le Suisse Mathias Frank (IAM) parviennent à rejoindre les échappés dans l'ascension du col de Vence, au sommet duquel l'avance sur le peloton atteint min 35 s. Les équipes AG2R La Mondiale et Europcar en tête du peloton font diminuer progressivement l'écart et malgré une tentative de Westra en solitaire, tous les échappés sont repris au premier passage sur la ligne d'arrivée. Plusieurs attaques ont alors lieu mais sont de courte durée. Dans l'ascension finale, le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Garmin-Sharp), déjà vainqueur dans la quatrième étape, s'impose devant le Portugais Rui Costa (Lampre-Merida) et le maillot jaune le Colombien Carlos Betancur (AG2R La Mondiale)[16],[17].

Betancur conserve le maillot jaune, mais Costa s'est rapproché de quatre secondes à la suite des bonifications, tandis que le Britannique Geraint Thomas (Sky) qui a chuté à cinq kilomètres de l'arrivée perd plus de sept minutes. Ligthart, qui était le mieux placé de l'échappée au classement du meilleur grimpeur, est passé en tête au sommet de toutes les ascensions de l'étape et ravit donc le maillot à pois au Français Sylvain Chavanel (IAM).

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Tom-Jelte Slagter Garmin-Sharp en 5 h 00 min 05 s
2   Rui Costa Lampre-Merida + m.t
3   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale m.t
4   José Joaquín Rojas Movistar m.t
5   Arthur Vichot FDJ.fr m.t
6   Tony Gallopin Lotto-Belisol m.t
7   Stefan Denifl IAM m.t
8   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step m.t
9   Jakob Fuglsang Astana m.t
10   Peter Velits BMC Racing m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale en 32 h 04 min 49 s
2   Rui Costa Lampre-Merida + 14 s
3   Zdeněk Štybar Omega Pharma-Quick Step 26 s
4   José Joaquín Rojas Movistar 27 s
5   Jakob Fuglsang Astana 29 s
6   Arthur Vichot FDJ.fr 31 s
7   Cyril Gautier Europcar 35 s
8   Stefan Denifl IAM 35 s
9   Peter Velits BMC Racing 39 s
10   Simon Špilak Katusha 39 s

8e étapeModifier

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Arthur Vichot FDJ.fr en 3 h 06 min 56 s
2   José Joaquín Rojas Movistar + m.t
3   Cyril Gautier Europcar m.t
4   Damiano Caruso Cannondale m.t
5   Wilco Kelderman Belkin m.t
6   Fränk Schleck Trek Factory Racing m.t
7   Tom-Jelte Slagter Garmin-Sharp m.t
8   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale m.t
9   George Bennett Cannondale m.t
10   Eduardo Sepúlveda Bretagne-Séché Environnement m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale en 35 h 11 min 45 s
2   Rui Costa Lampre-Merida + 14 s
3   Arthur Vichot FDJ.fr 20 s
4   José Joaquín Rojas Movistar 21 s
5   Jakob Fuglsang Astana 29 s
6   Cyril Gautier Europcar 31 s
7   Stefan Denifl IAM 35 s
8   Simon Špilak Katusha 36 s
9   Peter Velits BMC Racing 39 s
10   Tony Gallopin Lotto-Belisol 41 s

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Carlos Betancur      Colombie AG2R La Mondiale en 35 h 11 min 45 s
2 Rui Costa   Portugal Lampre-Merida + 14 s
3 Arthur Vichot   France FDJ.fr 20 s
4 José Joaquín Rojas   Espagne Movistar 21 s
5 Jakob Fuglsang   Danemark Astana 29 s
6 Cyril Gautier   France Europcar 31 s
7 Stefan Denifl   Autriche IAM 35 s
8 Simon Špilak   Slovénie Katusha 36 s
9 Peter Velits   Slovaquie BMC Racing 39 s
10 Tony Gallopin   France Lotto-Belisol 41 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Cycliste Équipe Points
1   John Degenkolb   Giant-Shimano 44
2   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale 42
3   José Joaquín Rojas Movistar 40

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Équipe Points
1   Pim Ligthart   Lotto-Belisol 44
2   Mathias Frank IAM 25
3   Sylvain Chavanel IAM 20

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Équipe Temps
1   Carlos Betancur    AG2R La Mondiale en 35 h 11 min 45 s
2   Sébastien Reichenbach IAM + 46 s
3   Wilco Kelderman Belkin 1 min 05 s

Classement par équipesModifier

Équipe Pays Temps
1 Movistar   Espagne en 105 h 37 min 05 s
2 AG2R La Mondiale   France + 2 min 34 s
3 IAM   Suisse 4 min 12 s

UCI World TourModifier

Ce Paris-Nice attribue des points pour l'UCI World Tour 2014, seulement aux coureurs des équipes ayant un label ProTeam.

Position[18] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Par étape 6 4 2 1 1
Classement individuel
# Coureur Équipe Points
1   Carlos Betancur AG2R La Mondiale 114
2   Rui Costa Lampre-Merida 88
3   Arthur Vichot FDJ.fr 78
4   José Joaquín Rojas Movistar 68
5   Jakob Fuglsang Astana 52
6   Cyril Gautier Europcar 42
7   Simon Špilak Katusha 20
8   John Degenkolb Giant-Shimano 14
9   Tom-Jelte Slagter Garmin-Sharp 12
10   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 10

Évolution des classementsModifier

Le classement général, dont le leader porte le maillot jaune, s'établit en additionnant les temps réalisés à chaque étape, puis en ôtant d'éventuelles bonifications (10, 6 et 4 s à l'arrivée des 8 étapes en ligne et 3, 2 et 1 s à chaque sprint intermédiaire).

Le classement par points, dont le leader porte le maillot vert, est l'addition des points attribués à l'arrivée des étapes (15, 12, 9, et 7 points, puis en ôtant 1 pt par place perdue jusqu'au 10e, qui reçoit donc 1 pt) et aux sprints intermédiaires (3, 2 et 1 points). En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de victoires d'étape, de sprints intermédiaires, classement général.

Le classement du meilleur grimpeur, dont le leader porte le maillot à pois, consiste en l'addition des points obtenus au sommet des ascensions de 1re (10, 8, 6, 4, 3, 2 et 1 pts), 2e (7, 5, 3, 2 et 1 pts) et 3e (4, 2 et 1 pts) catégorie. En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans les ascensions de 1re, puis de 2e, enfin de 3e catégorie, classement général.

Le classement du meilleur jeune, dont le leader porte le maillot blanc, est le classement général des coureurs nés depuis le 1er janvier 1989.

Le classement par équipes de l'étape est l'addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : addition des places des 3 premiers coureurs des équipes concernées, place du meilleur coureur sur l'étape. Calculer le classement par équipes revient à additionner les classement par équipes de chaque étape. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans le classement par équipes du jour, nombre de deuxièmes places dans le classement par équipes du jour, etc., place au classement général du meilleur coureur des équipes concernées[19].

Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la montagne Classement du meilleur jeune Classement par équipes
1 Nacer Bouhanni Nacer Bouhanni Nacer Bouhanni Christophe Laborie Nacer Bouhanni Omega Pharma-Quick Step
2 Moreno Hofland Katusha
3 John Degenkolb John Degenkolb John Degenkolb John Degenkolb
4 Tom-Jelte Slagter Geraint Thomas Valerio Agnoli AG2R La Mondiale
5 Carlos Betancur Sylvain Chavanel
6 Carlos Betancur Carlos Betancur Carlos Betancur
7 Tom-Jelte Slagter Pim Ligthart Movistar
8 Arthur Vichot
Classements finals Carlos Betancur John Degenkolb Pim Ligthart Carlos Betancur Movistar

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Paris-Nice Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement par points
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa spécialité # Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du numéro de
l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais, suivi
du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le maillot blanc
(coureurs nés après le 1er janvier 1989)
Sky
SKY
Num Coureur Pos
1   Geraint Thomas (GBR) NP-8
2   Edvald Boasson Hagen (NOR) NP-8
3   Vasil Kiryienka (BLR) 97e
4   Christian Knees (GER) 118e
5   David López García (ESP) 47e
6   Gabriel Rasch (NOR) 122e
7   Luke Rowe (GBR)* 120e
8   Xabier Zandio (ESP) 93e
Garmin-Sharp
GRS
Num Coureur Pos
11   Tom-Jelte Slagter (NED)* 16e
12   André Cardoso (POR) 30e
13   Tyler Farrar (USA) AB-8
14   Alex Howes (USA) 51e
15   Sebastian Langeveld (NED) 42e
16   Ramūnas Navardauskas (LTU) 105e
17   Steele Von Hoff (AUS) 112e
18   Fabian Wegmann (GER) AB-8
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
21   Romain Bardet (FRA)* 36e
22   Carlos Betancur (COL)*    1er
23   Maxime Bouet (FRA) AB-5
24   Mikaël Cherel (FRA) 38e
25   Samuel Dumoulin (FRA) AB-8
26   Sébastien Minard (FRA) 92e
27   Sébastien Turgot (FRA) AB-8
28   Alexis Vuillermoz (FRA) 28e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
31   Tejay van Garderen (USA) AB-1
32   Steve Cummings (GBR) NP-8
33   Thor Hushovd (NOR)   (Route) 108e
34   Amaël Moinard (FRA) 37e
35   Taylor Phinney (USA)* AB-8
36   Peter Stetina (USA) 46e
37   Greg Van Avermaet (BEL) 41e
38   Peter Velits (SVK) 9e
IAM
IAM
Num Coureur Pos
41   Sylvain Chavanel (FRA) 35e
42   Stefan Denifl (AUT) 7e
43   Mathias Frank (SUI) 61e
44   Sébastien Hinault (FRA) 116e
45   Kevyn Ista (BEL) 113e
46   Jérôme Pineau (FRA) AB-8
47   Sébastien Reichenbach (SUI)* 11e
48   Aleksejs Saramotins (LAT)   (Route) 124e
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
51   Simon Gerrans (AUS)   (Route) NP-6
52   Michael Albasini (SUI) 123e
53   Mitchell Docker (AUS) 109e
54   Matthew Goss (AUS) AB-8
55   Mathew Hayman (AUS) 70e
56   Jens Keukeleire (BEL) 53e
57   Michael Matthews (AUS)* NP-8
58   Simon Yates (GBR)* 44e
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
61   Rui Costa (POR)   (Route) 2e
62   Matteo Bono (ITA) 111e
63   Mattia Cattaneo (ITA)* 83e
64   Elia Favilli (ITA)* 69e
65   Przemysław Niemiec (POL) 33e
66   José Serpa (COL) 27e
67   Nélson Oliveira (POR)* 72e
68   Luca Wackermann (ITA)* 98e
Astana
AST
Num Coureur Pos
71   Vincenzo Nibali (ITA) 21e
72   Valerio Agnoli (ITA) 89e
73   Borut Božič (SLO) 88e
74   Jakob Fuglsang (DEN) 5e
75   Enrico Gasparotto (ITA) 95e
76   Francesco Gavazzi (ITA) 54e
77   Alessandro Vanotti (ITA) 78e
78   Lieuwe Westra (NED) 58e
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
81   Tony Gallopin (FRA) 10e
82   Sander Armée (BEL) AB-8
83   Lars Ytting Bak (DEN) 115e
84   Kris Boeckmans (BEL) NP-3
85   Pim Ligthart (NED)   85e
86   Maxime Monfort (BEL) 22e
87   Jelle Vanendert (BEL) AB-8
88   Tim Wellens (BEL)* AB-8
FDJ.fr
FDJ
Num Coureur Pos
91   Arthur Vichot (FRA)   (Route) 3e
92   Nacer Bouhanni (FRA)* AB-5
93   Sébastien Chavanel (FRA) AB-8
94   Anthony Geslin (FRA) AB-8
95   Arnold Jeannesson (FRA) 23e
96   Cédric Pineau (FRA) 60e
97   Geoffrey Soupe (FRA) AB-8
98   Benoît Vaugrenard (FRA) 86e
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
101   Tom Boonen (BEL) AB-8
102   Jan Bakelants (BEL) 17e
103   Nikolas Maes (BEL) 101e
104   Gianni Meersman (BEL) NP-3
105   Gert Steegmans (BEL) AB-8
106   Zdeněk Štybar (CZE) 15e
107   Niki Terpstra (NED) 90e
108   Stijn Vandenbergh (BEL) 96e
Belkin
BEL
Num Coureur Pos
111   Lars Boom (NED) NP-3
112   Jetse Bol (NED)* AB-8
113   Jonathan Hivert (FRA) 48e
114   Moreno Hofland (NED)* 84e
115   Wilco Kelderman (NED)* 13e
116   Lars Petter Nordhaug (NOR) 62e
117   Jos van Emden (NED) 104e
118   Maarten Wynants (BEL) AB-8
Trek Factory Racing
TFR
Num Coureur Pos
121   Andy Schleck (LUX) 66e
122   Matthew Busche (USA) 55e
123   Laurent Didier (LUX) 76e
124   Fabio Felline (ITA)* 52e
125   Danilo Hondo (GER) 103e
126   Bob Jungels (LUX)   (Route/Clm)* 18e
127   Grégory Rast (SUI) 74e
128   Fränk Schleck (LUX) 34e
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
131   Thomas Voeckler (FRA) AB-8
132   Giovanni Bernaudeau (FRA) 82e
133   Bryan Coquard (FRA)* AB-8
134   Jérôme Cousin (FRA)* 91e
135   Jimmy Engoulvent (FRA) AB-8
136   Cyril Gautier (FRA) 6e
137   Bryan Nauleau (FRA) 94e
138   Perrig Quéméneur (FRA) 106e
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
141   Ion Izagirre (ESP)* 19e
142   Imanol Erviti (ESP) 73e
143   John Gadret (FRA) 29e
144   José Iván Gutiérrez (ESP) AB-7
145   Jesús Herrada (ESP)*   (Route) 102e
146   Gorka Izagirre (ESP) 12e
147   José Joaquín Rojas (ESP) 4e
148   Sylwester Szmyd (POL) 100e
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
151   Simon Špilak (SLO) 8e
152   Sergey Chernetskiy (RUS)* 56e
153   Vladimir Isaychev (RUS)   (Route) AB-6
154   Alexander Kristoff (NOR) 75e
155   Aliaksandr Kuschynski (BLR) 64e
156   Egor Silin (RUS) 68e
157   Alexey Tsatevitch (RUS)* 91e
158   Yury Trofimov (RUS) 39e
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
161   Jérôme Coppel (FRA) 43e
162   Julien Fouchard (FRA) AB-8
163   Egoitz García (ESP) AB-5
164   Cyril Lemoine (FRA) AB-8
165   Luis Ángel Maté (ESP) 32e
166   Adrien Petit (FRA)* AB-8
167   Julien Simon (FRA) NP-8
168   Romain Zingle (BEL) 49e
Tinkoff-Saxo
TCS
Num Coureur Pos
171   Rafał Majka (POL)* 31e
172   Matti Breschel (DEN) AB-4
173   Karsten Kroon (NED) AB-8
174   Marko Kump (SLO) AB-6
175   Ivan Rovny (RUS) 114e
176   Chris Anker Sørensen (DEN) 40e
177   Nicki Sørensen (DEN) 107e
178   Nikolay Trusov (RUS) 119e
Cannondale
CAN
Num Coureur Pos
181   Alessandro De Marchi (ITA) 78e
182   George Bennett (NZL)* 26e
183   Damiano Caruso (ITA) 14e
184   Michel Koch (GER)* 59e
185   Marco Marcato (ITA) 50e
186   Fabio Sabatini (ITA) AB-8
187   Cristiano Salerno (ITA) 77e
188   Davide Villella (ITA)* 65e
Giant-Shimano
GIA
Num Coureur Pos
191   John Degenkolb (GER)*   71e
192   Bert De Backer (BEL) 117e
193   Koen de Kort (NED) AB-8
194   Dries Devenyns (BEL) 25e
195   Thierry Hupond (FRA) 99e
196   Reinardt Janse van Rensburg (RSA)* 67e
197   Ramon Sinkeldam (NED)* 121e
198   Albert Timmer (NED) AB-8
Bretagne-Séché Environnement
BSE
Num Coureur Pos
201   Eduardo Sepúlveda (ARG)* 20e
202   Anthony Delaplace (FRA)* 45e
203   Brice Feillu (FRA) 24e
204   Romain Feillu (FRA) 110e
205   Armindo Fonseca (FRA)* 80e
206   Florian Guillou (FRA) 63e
207   Christophe Laborie (FRA) 87e
208   Florian Vachon (FRA) 57e

Notes et référencesModifier

  1. « Une édition 2014 escarpée et sans chrono », sur cyclismactu.net,
  2. « Paris-Nice tourne le dos aux chronos », sur velochrono.fr,
  3. « Présentation détaillée des étapes », sur 100pour100-velo.com,
  4. « Paris-Nice — On recherche un audacieux ! », sur velo101.com,
  5. « Paris-Nice - La "course au soleil" s'ouvre à tous les coureurs », sur eurosport.fr,
  6. « Cofidis, Bretagne et IAM présentes », sur 100pour100-velo.com,
  7. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre Ier, organisation générale du sport cycliste - Chapitre II, épreuves - Article 1.2.069, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 1er novembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  8. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre VI, épreuves par étapes - Article 2.6.022, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 24 septembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  9. (en) « Bouhanni wins stage 1 of Paris-Nice », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 mars 2014)
  10. « Paris-Nice # 1. Handicapé par une chute à mi-course et un genou endolori, Nacer Bouhanni trouve la force et le courage de sprinter pour la gagne à Mantes-la-Jolie. », sur velo101.com, (consulté le 9 mars 2014)
  11. « Moreno Hofland remporte au sprint la deuxième étape de Paris-Nice », sur lequipe.fr, (consulté le 10 mars 2014)
  12. « Paris-Nice # 2. Le jeune sprinteur néerlandais Moreno Hofland s'offre le luxe de battre John Degenkolb et Nacer Bouhanni qui parvient à conserver son maillot jaune. », sur velo101.com, (consulté le 10 mars 2014)
  13. (en) « Hofland wins stage 2 of Paris-Nice », sur cyclingnews.com, (consulté le 10 mars 2014)
  14. (en) « Slagter wins stage 4 in Paris-Nice », sur cyclingnews.com,
  15. « Paris-Nice — Une doublure en vedette », sur velo101.com,
  16. Résumé sur letour.fr
  17. Journal de l'étape
  18. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI World Tour - Annexe - version au 24 septembre 2014 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  19. « Le règlement particulier », sur lequipe.fr

Liens externesModifier