Ouvrir le menu principal

Saison 2014 de l'équipe cycliste AG2R La Mondiale

saison 2014 de l'équipe cycliste AG2R La Mondiale
AG2R La Mondiale 2014
Logo AG2R-La Mondiale.png
Généralités
Équipe
Code UCI
ALMVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
ProTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
30 + 3 stagiaires
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
17
Meilleur coureur UCI
Classement UCI

La saison 2014 de l'équipe cycliste AG2R La Mondiale est la vingt-troisième de cette équipe, lancée en 1992 et dirigée par Vincent Lavenu. En tant qu'équipe World Tour, l'équipe participe à l'ensemble du calendrier de l'UCI World Tour du Tour Down Under en janvier jusqu'au Tour de Pékin en octobre. Parallèlement au World Tour, AG2R La Mondiale peut participer aux courses des circuits continentaux de cyclisme.

Sommaire

Préparation de la saison 2014Modifier

Sponsors et financement de l'équipeModifier

L'équipe AG2R La Mondiale est une structure dépendant de la société France Cyclisme dirigée par Vincent Lavenu depuis sa création en 1992[1]. Son budget pour l'année 2014 est de 10,5 millions d'euros[2]. Le principal sponsor de l'équipe, l'assureur AG2R La Mondiale, présent dans la structure depuis 1999, est initialement engagé jusqu'en fin d'année 2016[3]. En cours de saison, ce partenariat est étendu jusqu'en fin d'année 2018[4]. En octobre 2014, une étude du sponsor montre que la visibilité médiatique de l'équipe sur la saison correspond à 96,5 millions d'euros de publicité à comparer au budget prévisionnel de l'année[5].

Le fournisseur de cycles est depuis 2013 la marque allemande Focus. Cette entreprise, sous contrat avec AG2R La Mondiale pour trois ans, succède dans ce rôle à la marque italienne Kuota. Le partenariat est annoncé en septembre 2012[6],[7].

Arrivées et départsModifier

Arrivées Équipe 2013
  Maxime Daniel Sojasun
  Damien Gaudin Europcar
  Alexis Gougeard USSA Pavilly Barentin
  Patrick Gretsch Argos-Shimano
  Sébastien Turgot Europcar
  Alexis Vuillermoz Sojasun
Départs Équipe 2014
  Manuel Belletti Androni Giocattoli-Venezuela
  John Gadret Movistar
  Valentin Iglinskiy Astana
  Anthony Ravard retraite

ObjectifsModifier

Déroulement de la saisonModifier

Janvier-février : début de saisonModifier

En Europe, la saison d'AG2R La Mondiale commence par le Grand Prix d'ouverture La MarseillaiseSamuel Dumoulin est troisième d'un sprint gagné par Kenneth Vanbilsen (Topsport Vlaanderen-Baloise)[8].

Le 16 février, Jean-Christophe Péraud permet à AG2R La Mondiale d'obtenir sa première victoire de la saison sur le Tour méditerranéen. Comme en 2013, il s'impose au sommet du Mont Faron et finit deuxième au classement général, cette fois devancé par Steve Cummings (BMC Racing)[9].

Mars-avril : AG2R La Mondiale leader provisoire de l'UCI World TourModifier

 
L'équipe lors du Grand Prix de Denain 2014.

Mars commence pour l'équipe AG2R La Mondiale par la quatrième place de Romain Bardet lors de la Classic Sud Ardèche. Le lendemain, il s'échappe dans les derniers kilomètres de la Drôme Classic et s'impose en solitaire[10]. Bardet est alors attendu sur Paris-Nice, tout comme Carlos Betancur dont l'état de forme est cependant moins assuré[11],[12]. Le Français perd cependant toute chance au classement général en perdant du temps sur une chute dès la première étape[13]. De son côté, Betancur remporte la cinquième étape puis la sixième au sommet du Mur de Fayence, et devient premier du classement provisoire[14]. Betancur gagne finalement à Nice le classement final de l'épreuve avec 14 secondes d'avance sur Rui Costa (Lampre-Merida)[15]. Le Colombien devient premier au classement de l'UCI World Tour[16]. La même semaine a lieu Tirreno-Adriatico. Cinquième de la cinquième étape, Jean-Christophe Péraud se retrouve placé au classement général[17]. À l'issue du contre-la-montre final, il est quatrième du classement final remporté par Alberto Contador (Tinkoff-Saxo). Domenico Pozzovivo est également sixième de la course. L'ensemble des résultats obtenus sur ces deux courses permet à AG2R La Mondiale de prendre la première place du classement World Tour par équipes, une première pour l'équipe française[18],[19]. Cette place est cédée à Movistar après Milan-San Remo[20].

En Coupe de France, Alexis Gougeard, néo-professionnel, remporte sa première victoire à ce niveau le 22 mars lors de la Classic Loire-Atlantique en distançant ses compagnons d'échappée dans les derniers kilomètres de la course. Il mène le classement provisoire de cette Coupe de France[21]. Le lendemain, Sébastien Turgot est troisième de Cholet-Pays de Loire[22]. La semaine suivante, en World Tour, Romain Bardet est battu au sprint par Tejay van Garderen (BMC Racing) dans l'étape-reine du Tour de Catalogne. Cette place lui permet de devenir quatrième du classement général[23], place qu'il conserve à la fin[24]. Couplée à la huitième place de Domenico Pozzovivo et à la huitième place de Yauheni Hutarovich à Gand-Wevelgem, ces résultats permettent à AG2R La Mondiale de reprendre la tête à Movistar du classement World Tour par équipes le 30 mars[25]. Le même jour, Jean-Christophe Péraud, quatrième du contre-la-montre, termine deuxième au sommet du Col de l'Ospedale et remporte le Critérium international, sa première victoire sur un classement général d'une course par étapes[24].

En avril, Sébastien Minard, un temps présent à l'avant de la course avec les principaux favoris, termine vingtième du Tour des Flandres[26],[27]. Forte de trois coureurs dans les dix premiers, l'équipe Omega Pharma-Quick Step prend la première place du classement World Tour par équipes à AG2R La Mondiale, qui devient troisième[28]. Axel Domont remporte ensuite sa première victoire en tant que professionnel en s'imposant dans la quatrième étape du Circuit de la Sarthe[29]. Pendant que se dispute cette épreuve, en World Tour, Jean-Christophe Péraud se positionne dès la première étape parmi les prétendants au podium du Tour du Pays basque[30]. Il obtient ce podium, une troisième place, à l'issue du contre-la-montre final, à 1 minute 4 secondes d'Alberto Contador[31]. Le lendemain, Sébastien Turgot, quatorzième, est le premier coureur de l'équipe lors de Paris-Roubaix[32]. En Europe Tour, Samuel Dumoulin est battu au sprint par Bryan Coquard (Europcar) à l'arrivée de Paris-Camembert[33]. L'équipe aborde les classiques ardennaises avec comme chefs de file Romain Bardet et Carlos Betancur et envisage éventuellement de s'imposer dans une course[34]. Lors de la Flèche wallonne, l'équipe travaille pour Carlos Betancur. Pas en forme, le Colombien ne se classe que 36e, juste derrière Bardet qui avait attaqué dès le pied de la montée du Mur de Huy[35],[36]. Sur Liège-Bastogne-Liège, l'équipe est renforcée par Domenico Pozzovivo qui sort de plusieurs places d'honneurs et d'une deuxième place au classement final du Tour du Trentin[37]. À l'attaque dans la côte de la Roche-aux-faucons avec Julián Arredondo (Trek Factory Racing), le duo n'est rattrapé que dans le dernier kilomètre. Pozzovivo termine finalement cinquième, Bardet dixième[38]. Le même jour, Yauheni Hutarovich est deuxième de la Roue tourangelle en Europe Tour[39].

Mai-juinModifier

En mai, Yauheni Hutarovich gagne au sprint le Grand Prix de la Somme, sa première victoire depuis près de deux ans[40]. Samuel Dumoulin est ensuite quatrième des Quatre Jours de Dunkerque[41]. Le premier grand tour de la saison, le Tour d'Italie, est abordé par L'équipe AG2R La Mondiale avec comme chef de file Domenico Pozzovivo qui vise une place parmi les cinq premiers. Il est accompagné en montagne par Maxime Bouet, Hubert Dupont et Alexis Vuillermoz. Les autres coureurs de l'équipe sont Davide Appollonio, Julien Bérard, Axel Domont, Patrick Gretsch et Matteo Montaguti[42]. Le Giro commence par un contre-la-montre par équipes disputé dans Belfast en Irlande du Nord. Dans une course perturbée par la pluie, AG2R La Mondiale se classe dixième de l'étape à 58 secondes l'équipe gagnante, Orica-GreenEDGE[43]. Après plusieurs étapes de transition qui se terminent par des sprints où Appollonio obtient pour meilleur résultat une quatrième place dans la troisième étape[44], Pozzovivo figure dans le groupe qui termine à une seconde de Diego Ulissi (Lampre-Merida) dans la première arrivée en montée de ce Giro. Le lendemain, la fin de l'étape est marquée par de nombreuses chutes sur une route rendue glissante par la pluie et qui provoquent l'abandon d'un des principaux favoris, Joaquim Rodríguez (Katusha). Pozzovivo ne tombe pas mais figure dans un groupe qui perd 49 secondes sur Cadel Evans (BMC Racing)[45]. La première étape de montagne, où il fait rouler ses coéquipiers en tête du peloton, lui permet d'intégrer la dixième place du classement général[46]. Le lendemain, à nouveau en montagne, Pozzovivo attaque le groupe des principaux favoris dans la dernière montée et profite de l'aide de Vuillermoz, préalablement échappé, pour accentuer son avantage. Finalement, troisième de l'étape, il reprend 26 secondes au maillot rose Cadel Evans ainsi que quatre secondes de bonification. À la fin de cette semaine de course, il est quatrième du classement général à 1 minute 20 secondes d'Evans[46]. L'équipe perd Appollonio lors de la onzième étape dont il est hors délais à l'arrivée[47]. L'étape suivante est le premier contre-la-montre individuel. Lors de celui-ci, Pozzovivo pointe en tête au premier temps intermédiaire avant de rétrograder et de se classer neuvième d'une étape remportée par le Colombien Rigoberto Urán (Omega Pharma-Quick Step), qui prend la tête du Giro. Au classement général, Pozzovivo reste quatrième, mais à deux minutes 32 secondes du Colombien[48]. Cette deuxième semaine se termine par deux étapes de montagne. Après avoir repris quelques secondes sur la quatorzième étape, il est distancé le lendemain et se voit doublé au classement général par le vainqueur du jour, Fabio Aru (Astana), et Nairo Quintana (Movistar)[49].

En parallèle de la fin du Tour d'Italie, sur des courses de Coupe de France, Alexis Gougeard, déjà échappé et repris à deux kilomètres de l'arrivée le 31 mai au Grand Prix de Plumelec-Morbihan, s'échappe à nouveau et s'impose le lendemain sur les Boucles de l'Aulne[50].

Coureurs et encadrement techniqueModifier

EffectifModifier

 
L'équipe lors du Tour de Wallonie 2014.
 
L'équipe lors du Grand Prix de Wallonie 2014.
 
L'équipe lors du Grand Prix d'Isbergues 2014.
Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Davide Appollonio   Italie AG2R La Mondiale
Gediminas Bagdonas   Lituanie AG2R La Mondiale
Romain Bardet   France AG2R La Mondiale
Julien Bérard   France AG2R La Mondiale
Carlos Betancur   Colombie AG2R La Mondiale
Guillaume Bonnafond   France AG2R La Mondiale
Maxime Bouet   France AG2R La Mondiale
Steve Chainel   France AG2R La Mondiale
Mikaël Cherel   France AG2R La Mondiale
Maxime Daniel   France Sojasun
Axel Domont   France AG2R La Mondiale
Samuel Dumoulin   France AG2R La Mondiale
Hubert Dupont   France AG2R La Mondiale
Ben Gastauer   Luxembourg AG2R La Mondiale
Damien Gaudin   France Europcar
Alexis Gougeard   France USSA Pavilly Barentin
Patrick Gretsch   Allemagne Argos-Shimano
Hugo Houle   Canada AG2R La Mondiale
Yauheni Hutarovich   Biélorussie AG2R La Mondiale
Blel Kadri   France AG2R La Mondiale
Julian Kern   Allemagne AG2R La Mondiale
Sébastien Minard   France AG2R La Mondiale
Lloyd Mondory   France AG2R La Mondiale
Matteo Montaguti   Italie AG2R La Mondiale
Rinaldo Nocentini   Italie AG2R La Mondiale
Jean-Christophe Péraud   France AG2R La Mondiale
Domenico Pozzovivo   Italie AG2R La Mondiale
Christophe Riblon   France AG2R La Mondiale
Sébastien Turgot   France Europcar
Alexis Vuillermoz   France Sojasun
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2014
François Bidard   France Chambéry CF
Nico Denz   Allemagne Chambéry CF
Jimmy Raibaud   France CR4C Roanne

EncadrementModifier

AG2R La Mondiale a pour manager général Vincent Lavenu. Celui-ci, coureur professionnel de 1983 à 1991, est à la tête de la formation française depuis 1992 et la création de l'équipe qui portait alors le nom du sponsor Chazal, devenue à partir de 1996 Casino avant l'arrivée d'AG2R Prévoyance comme sponsor secondaire en 1999 puis principal à partir de 2000[51],[52]. Six directeurs sportifs mènent les coureurs : Laurent Biondi, Stéphane Goubert, Didier Jannel, Julien Jurdie, Artūras Kasputis et Gilles Mas. Laurent Biondi, après deux dernières années comme coureur professionnel dans l'équipe Chazal dirigée par Lavenu, devient directeur sportif dans cette même formation en 1994[53]. Il est brièvement suspendu de son poste au milieu des années 2000 quand il est cité dans une affaire de trafic de produits à base d'amphétamines et condamné en première instance. Relaxé en appel en 2007, il reprend ses fonctions dans l'équipe[54]. Gilles Mas intègre le poste de directeur sportif de Casino en 1997 après avoir exercé ce poste durant l'année d'existence de la formation Agrigel-La Creuse en 1996[55]. Il est également président d'un club, l'EC Saint-Étienne Loire[55]. Artūras Kasputis est professionnel dans l'équipe de 1993 à 2002 et se reconvertit en directeur sportif dans la formation savoyarde l'année suivante[56]. Julien Jurdie, après une carrière amateur de coureur puis de directeur sportif au même niveau, est directeur sportif de la formation RAGT Semences en 2004 et 2005 avant de rejoindre l'équipe de Vincent Lavenu en 2006[57]. Didier Jannel rejoint AG2R La Mondiale en 2010 après avoir été dix ans directeur sportif du club amateur d'Albi Vélo Sport[58],[59]. Stéphane Goubert, coureur de l'équipe de 2004 à 2009, en intègre l'encadrement technique en 2012. Il cumule à partir de 2013 les postes de directeur sportif adjoint et d'entraîneur[60]. Un entraîneur complète ce dispositif : Jean-Baptiste Quiclet, qui rejoint AG2R La Mondiale en provenance de la formation Sojasun qui a cessé son activité en 2013. Quatre médecins composent l'encadrement médical de l'équipe. Le responsable est Éric Bouvat. Bouvat a été plusieurs années médecin de l'équipe de France d'athlétisme. Il figure dans l'équipe en 1995-1996 et depuis 1999[61]. Il est secondé par Jean-Pierre Lanquet, Jean-Jacques Menuet et Roberto Parravicini[62].

Bilan de la saisonModifier

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
16/02/2014 5e étape du Tour méditerranéen   France 05 2.1   Jean-Christophe Péraud
22/02/2014 1re étape du Tour du Haut-Var   France 05 2.1   Carlos Betancur
23/02/2014 Classement général du Tour du Haut-Var   France 05 2.1   Carlos Betancur
02/03/2014 Drôme Classic   France 06 1.1   Romain Bardet
13/03/2014 5e étape de Paris-Nice   France 01 WT   Carlos Betancur
14/03/2014 6e étape de Paris-Nice   France 01 WT   Carlos Betancur
16/03/2014 Classement général de Paris-Nice   France 01 WT   Carlos Betancur
22/03/2014 Classic Loire-Atlantique   France 06 1.1   Alexis Gougeard
30/03/2014 Classement général du Critérium international   France 03 2.HC   Jean-Christophe Péraud
11/04/2014 4e étape du Circuit de la Sarthe   France 05 2.1   Axel Domont
04/05/2014 Grand Prix de la Somme   France 06 1.1   Yauheni Hutarovich
01/06/2014 Boucles de l'Aulne   France 06 1.1   Alexis Gougeard
29/06/2014 Championnat de Biélorussie sur route   Biélorussie 09 CN   Yauheni Hutarovich
12/07/2014 8e étape du Tour de France   France 01 WT   Blel Kadri
03/08/2014 1re étape du Tour de Pologne   Pologne 01 WT   Yauheni Hutarovich
16/08/2014 4e étape du Tour de Burgos   Espagne 03 2.HC   Lloyd Mondory
28/09/2014 2e étape du Tour du Gévaudan Languedoc-Roussillon   France 05 2.1   Alexis Vuillermoz

Résultats sur les courses majeuresModifier

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par AG2R La Mondiale sur les courses de trois semaines.

ClassiquesModifier

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Davide Appollonio (28e)[63] Sébastien Minard (20e)[27] Sébastien Turgot (14e)[32] Domenico Pozzovivo (5e)[38] Rinaldo Nocentini (10e)

Grands toursModifier

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Domenico Pozzovivo (5e) Jean-Christophe Péraud (2e) Hubert Dupont (54e)
Accessits Classement par équipes aux temps 1 victoire d'étape
(Blel Kadri) et classement par équipes
-

Classement UCIModifier

L'équipe prend la première place du classement World Tour par équipes en mars de la fin de Tirreno-Adriatico[19] à la fin de Milan-San Remo[20]. Les résultats obtenus au Tour de Catalogne et à Gand-Wevelgem permettent à AG2R La Mondiale de reprendre la tête du classement à la fin du mois de mars[25], ce qui dure jusqu'à la fin de l'épreuve suivante, le Tour des Flandres[28].

L'équipe AG2R La Mondiale termine à la septième place du World Tour avec 919 points[64]. Ce total est obtenu par l'addition des points des cinq meilleurs coureurs de l'équipe au classement individuel que sont Jean-Christophe Péraud, 10e avec 300 points, Romain Bardet, 18e avec 247 points, Domenico Pozzovivo, 27e avec 197 points, Carlos Betancur, 46e avec 114 points, et Christophe Riblon, 79e avec 61 points[65],[66]. Le championnat du monde du contre-la-montre par équipes terminé à la 20e place ne rapporte aucun point à l'équipe.

Rang Coureur Points
10   Jean-Christophe Péraud 300
18   Romain Bardet 247
27   Domenico Pozzovivo 197
46   Carlos Betancur 114
79   Christophe Riblon 61
98   Alexis Vuillermoz 32
106   Rinaldo Nocentini 24
112   Blel Kadri 20
113   Yauheni Hutarovich 18
128   Hubert Dupont 14
150   Samuel Dumoulin 8
174   Mikaël Cherel 4
190   Davide Appollonio 3
195   Matteo Montaguti 3
222   Maxime Bouet 1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. « Shopping du 4 janvier », sur velo101.com,
  2. Éric De Falleur, « Les forces en présence », La Dernière Heure/Les Sports - Supplément cyclisme : le guide de la saison 2014,‎ , p. 45
  3. « AG2R La Mondiale : Partenariat renouvelé jusqu'en 2016 », sur sport365.fr,
  4. Anthony Thomas-Commin, « Le sponsor prolonge jusqu'en 2018 », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « L'investissement très rentable d'AG2R La Mondiale », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  6. Alexandre Mignot, « Focus et Ag2-La Mondiale s'associent », sur cyclismactu.net,
  7. Thomas Vergouwen, « Présentation de l'équipe AG2R LA MONDIALE 2013, tout pour la victoire », sur velowire.com,
  8. Alexandre Mignot, « Kenneth Vanbilsen règle le sprint », sur cyclismactu.net,
  9. « Peraud gagne au Mont Faron », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  10. Xavier Colombani, « Le jour de Bardet », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  11. Alexis Rose, « Bardet : "Commencer à courir en leader" », sur cyclismactu.net,
  12. « Paris-Nice : Chavanel, Nibali et Rui Costa parmi les favoris », sur ledauphine.com, Le Dauphiné libéré,
  13. « Paris-Nice: Bouhanni surmonte la douleur et gagne la 1re étape », sur liberation.fr, Libération,
  14. Anthony Thomas-Commin, « Betancur fait le mur », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  15. « Paris-Nice à Betancur, la der pour Vichot », sur velochrono.fr,
  16. Renaud Breban, « Betancur devant Gerrans et Contador », sur cyclismactu.net,
  17. « Coup double pour Alberto Contador », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  18. « Tirreno : Malori gagne le chrono final », sur velochrono.fr,
  19. a et b Renaud Breban, « Ag2r La Mondiale en tête, une première ! », sur cyclismactu.net,
  20. a et b Renaud Breban, « C. Betancur et Movistar Team en tête », sur cyclismactu.net,
  21. François Finance, « Un numéro signé Gougeard », sur cyclismactu.net,
  22. François Finance, « Van Asbroeck règle l'échappée », sur cyclismactu.net,
  23. « Van Garderen sur le fil », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  24. a et b Alexandre Philippon, « Le bilan d’un gros dimanche de vélo », sur velochrono.fr,
  25. a et b « AG2R n°1 par équipes », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  26. Antoine Plouvin, « Sébastien Minard a été "acteur" », sur cyclismactu.net,
  27. a et b (en) « Cancellara wins the 2014 Tour of Flanders », sur cyclingnews.com,
  28. a et b Renaud Breban, « Alberto Contador et OPQS leaders », sur cyclismactu.net,
  29. Alexandre Mignot, « Première pour Axel Domont ! », sur cyclismactu.net,
  30. Baptiste Bouthier, « Arrate attend les deux rois d’Espagne », sur velochrono.fr,
  31. Baptiste Bouthier, « Contador fait la loi au Pays basque », sur velochrono.fr,
  32. a et b (en) Brecht Decaluwé, « Terpstra wins Paris-Roubaix with late solo attack », sur cyclingnews.com,
  33. « Coquard au sprint », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  34. Benoît Vittek, « Ardennaises : Romain Bardet pour prolonger l'état de grâce d'AG2R », sur eurosport.fr,
  35. Alexis Rose, « Alejandro Valverde, 8 ans après ! », sur cyclismactu.net,
  36. Alexis Rose, « Ag2r : "Une erreur de coaching" », sur cyclismactu.net,
  37. (en) Stephen Farrand, « Evans happy to be back at his best ahead of Giro d'Italia », sur cyclingnews.com,
  38. a et b (en) « Gerrans wins Liège-Bastogne-Liège 2014 », sur cyclingnews.com,
  39. Alexis Rose, « Angelo Tulik l'emporte seul », sur cyclismactu.net,
  40. « GP de la Somme — Hutarovich met fin à la disette », sur velo101.com,
  41. (en) « Dumoulin Samuel - 2014 », sur cqranking.com (consulté le 18 mai 2014)
  42. Alexis Rose, « Ag2r La Mondiale derrière Pozzovivo ! », sur cyclismactu.net,
  43. Baptiste Bouthier, « Orica en vert, Tuft en rose, Purito dans le rouge », sur velochrono.fr,
  44. François Finance, « Marcel Kittel double la mise pour ses 26 ans ! », sur cyclismactu.net,
  45. Alexandre Philippon, « Un brutal changement de physionomie », sur velochrono.fr,
  46. a et b Xavier Colombani, « Pozzovivo grignote du temps », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  47. (en) Barry Ryan, « Ulissi among those to lose time on crash-strewn Giro d’Italia stage to Savona », sur cyclingnews.com,
  48. (en) Stephen Farrand, « Pozzovivo stays optimistic despite Giro d'Italia time trial losses », sur cyclingnews.com,
  49. Xavier Colombani, « Pozzovivo n'est pas vaincu », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  50. J.-L. G., « Un numéro de Gougeard », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  51. « Vincent Lavenu, 20 ans de bonheur ! », sur francetvsport.fr,
  52. Christian Palka, « Vincent Lavenu, le petit devenu grand », sur nordeclair.fr, Nord Éclair,
  53. « Biondi Laurent », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 avril 2014)
  54. « Biondi est relaxé dans l'affaire du «pot belge» », sur archives.lesoir.be, Le Soir,
  55. a et b « Mas Gilles », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 avril 2014)
  56. « Kasputis Arturas », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 avril 2014)
  57. « Jurdie Julien », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 avril 2014)
  58. Nicolas Gachet, « Didier Jannel : « Je viens d'en-bas » », sur cyclismag.com,
  59. « Jannel Didier », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 6 avril 2014)
  60. Thomas Vergouwen, « Présentation de l'équipe AG2R LA MONDIALE 2013, tout pour la victoire », sur velowire.com,
  61. « Interview d'Eric Bouvat, médecin d'Ag2r La Mondiale », sur velo101.com,
  62. « Staff », sur cyclisme.ag2rlamondiale.fr (consulté le 6 avril 2014)
  63. (en) « Kristoff wins Milan-San Remo », sur cyclingnews.com,
  64. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Team » [archive du ], sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  65. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual » [archive du ], sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  66. (en) « Men - Elite - WorldTour Ranking - Team - 14 Oct 2014 - Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :