Ouvrir le menu principal

Festival de Cannes 2012
Image liée à la cérémonie
Nanni Moretti, président du jury en 2012
65e Festival de Cannes
Détails
Dates du
au
Lieu Palais des festivals, Cannes
Drapeau de la France France
Président du jury Nanni Moretti
Film d'ouverture Moonrise Kingdom
Film de clôture Thérèse Desqueyroux
Site web http://www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d’or Amour
Grand prix Reality
Prix du jury La Part des anges
Chronologie

Le Festival de Cannes 2012, 65e édition du festival, a lieu du au . La maîtresse de cérémonie est l’actrice Bérénice Bejo et le président du jury est l'acteur et réalisateur Nanni Moretti[1].

Déroulement et faits marquantsModifier

 
Le jury de la sélection officielle : Alexander Payne, Andrea Arnold, Jean-Paul Gaultier, Hiam Abbass, Emmanuelle Devos, Raoul Peck, Diane Kruger, Nanni Moretti, Ewan McGregor. À l'extrême droite, Gilles Jacob, président du festival.

Le , Thierry Frémaux, délégué général du festival, annonce que le réalisateur italien Nanni Moretti est nommé président du jury afin de « célébrer sa 65e édition avec un président européen[1] » après les présidences américaines qui se sont succédé depuis 2008 avec Sean Penn, Tim Burton et Robert De Niro (sauf en 2009 avec la Française Isabelle Huppert).

Le , l'affiche officielle de la 65e édition du Festival de Cannes est dévoilée[2]. Elle rend hommage à Marilyn Monroe à l'occasion des 50 ans de sa disparition.

Le , Thierry Frémaux dévoile que le film d'ouverture du Festival de Cannes sera Moonrise Kingdom du réalisateur Wes Anderson[3], ce qui lui permet d'être pour la première fois sélectionné à Cannes. Volontairement, il ne dévoile pas si le film sera ou non en compétition.

La sélection officielle est dévoilée le au Grand Hôtel à Paris.

Le , une tribune publiée dans Le Monde à l'initiative des féministes de La Barbe est largement reprise par les médias, en France et à l'étranger. Elle dénonce le fait que les vingt-deux films de la Sélection officielle du 65e festival de Cannes ont tous été réalisés par des hommes[4]. Le lendemain, Thierry Frémaux se défend de sexisme dans l'hebdomadaire L'Express[5]. Le 27 mai, le président du festival Gilles Jacob met fin à la polémique en affirmant que Frémaux et son équipe seraient à l'avenir plus « sensibles » à la sélection de films de femmes[6].

Le , un article de L'Express remarque que quatre des principaux films récompensés sont distribués ou coproduits par la société Le Pacte qui avait diffusé, cofinancé et vendu à l'international Habemus Papam, le dernier film du président du jury, Nanni Moretti[7],[8]. Le site web Ozap et des critiques sur internet précisent par ailleurs que Jean Labadie, PDG du Pacte, distribuait tous les films de Nanni Moretti lorsqu'il dirigeait Bac Films et n'hésitent pas à parler en conséquence de « conflit d'intérêts »[9],[10]. À noter que Nanni Moretti, également distributeur, producteur et exploitant via ses sociétés Sacher Film et Sacher Distribuzione puis son cinéma romain le Nuovo Sacher, a distribué en Italie des œuvres de Ken Loach et de Matteo Garrone (par ailleurs acteur dans Le Caïman), deux cinéastes choyés par le palmarès pour des films jugés médiocres par plusieurs critiques[11],[12],[13],[14]. Néanmoins, Jean Labadie et Thierry Frémaux démentent catégoriquement cette accusation de favoritisme et rappellent que les délibérations sont soumises à un vote strict où chaque juré, président compris, n'a qu'une seule voix[15].

Les soupçons de copinage sont accentués par un palmarès jugé décevant. Libération titre : « Cannes sauvé par la Palme ». Si les critiques liés au palmarès sont récurrentes, elles sont plus insistantes cette année[16]. Seuls Amour, le film préféré de la critique française et internationale et le grand favori à la Palme d'or (qu'il obtint) et Au-delà des collines (Prix du scénario et Prix d'interprétation féminine pour Cristina Flutur et Cosmina Stratan) ont été acclamés[17]. Les autres films primés ont suscité peu d'enthousiasme : Reality (Grand Prix) et Post Tenebras Lux (Prix de la mise en scène) sont particulièrement décriés et La Part des anges (Prix du jury) est unanimement considéré comme très inférieur aux précédentes réalisations de Ken Loach[18],[19],[20]. La Chasse (Prix d'interprétation masculine pour Mads Mikkelsen) a, quant à lui, été massivement rejeté par la critique française mais chaleureusement accueilli par la presse étrangère[20]. Le reproche le plus insistant concerne l'oubli de certains des films les plus appréciés de la presse et des festivaliers parmi lesquels De rouille et d'os, Holy Motors et Mud[21],[22].

JurysModifier

Longs métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Nanni Moretti (président du jury) réalisateur et acteur   Italie
Hiam Abbass actrice   Palestine
Andrea Arnold réalisatrice   Royaume-Uni
Emmanuelle Devos actrice   France
Jean Paul Gaultier styliste   France
Diane Kruger actrice   Allemagne
Ewan McGregor acteur   Royaume-Uni
Alexander Payne réalisateur   États-Unis
Raoul Peck réalisateur   Haïti

Cinéfondation et courts métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Jean-Pierre Dardenne
(président du jury)
réalisateur et scénariste   Belgique
Karim Aïnouz réalisateur et scénariste   Brésil
Emmanuel Carrère écrivain, scénariste et réalisateur   France
Arsinée Khanjian actrice   Canada
Yu Lik-wai directeur de la photographie et réalisateur   Chine

Un certain regardModifier

Nom Qualité Nationalité
Tim Roth
(président du jury)
acteur et réalisateur   Royaume-Uni
Leïla Bekhti actrice   France
Tonie Marshall réalisatrice et productrice   France
Luciano Monteagudo critique   Argentine
Sylvie Pras responsable des cinémas au centre Pompidou et directrice artistique du festival de La Rochelle   France

Caméra d'orModifier

Nom Qualité Nationalité
Carlos Diegues
(président du jury)
réalisateur   Brésil
Gloria Satta journaliste au Messaggero   Italie
Rémy Chevrin directeur de la photographie, représentant de l'AFC   France
Hervé Icovic directeur d'une société de doublage de films, représentant de la Ficam   France
Michel Andrieu réalisateur, représentant de la SRF   France
Francis Gavelle critique, représentant du Syndicat français de la critique de cinéma   France

SélectionsModifier

Sélection officielleModifier

Longs métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays Distribution
Amour Michael Haneke   Autriche Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva
Après la bataille (بعد الموقعة) Yousry Nasrallah   Égypte Menna Shalabi, Bassem Samra
Au-delà des collines (După dealuri) Cristian Mungiu   Roumanie Cosmina Stratan, Cristina Flutur
La Chasse (Jagten) Thomas Vinterberg   Danemark Mads Mikkelsen, Alexandra Rapaport
Cogan: Killing Them Softly (Killing Them Softly) Andrew Dominik   États-Unis Brad Pitt, Richard Jenkins, Ray Liotta, James Gandolfini, Sam Shepard
Cosmopolis David Cronenberg   Canada Robert Pattinson, Juliette Binoche, Paul Giamatti, Mathieu Amalric, Jay Baruchel
Dans la brume (В тумане) Sergei Loznitsa   Ukraine Vladimir Svirski, Vlad Abashin
De rouille et d'os Jacques Audiard   France Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts
Des hommes sans loi (Lawless) John Hillcoat   États-Unis Shia LaBeouf, Tom Hardy, Guy Pearce, Jessica Chastain, Jason Clarke, Mia Wasikowska, Gary Oldman
Holy Motors Leos Carax   France Denis Lavant, Eva Mendes, Kylie Minogue, Michel Piccoli
In Another Country (다른 나라에서) Hong Sang-soo   Corée du Sud Isabelle Huppert, Yu Jun-Sang
L'Ivresse de l'argent (돈의 맛) Im Sang-soo   Corée du Sud Kim Kang-Woo, Baek Yun-Shik
Like Someone in Love Abbas Kiarostami   Japon Rin Takanashi, Ryo Kase
Moonrise Kingdom film d'ouverture Wes Anderson   États-Unis Bruce Willis, Bill Murray, Edward Norton, Frances McDormand, Harvey Keitel
Mud : Sur les rives du Mississippi (Mud) Jeff Nichols   États-Unis Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Reese Witherspoon
Paperboy (The Paperboy) Lee Daniels   États-Unis Zac Efron, Matthew McConaughey, Nicole Kidman, John Cusack, Macy Gray
Paradis : Amour (Paradies: Liebe) Ulrich Seidl   Autriche Maria Hofstätter, Margarete Tiesel
La Part des anges (The Angels' Share) Ken Loach   Royaume-Uni Paul Brannigan, John Henshaw
Post Tenebras Lux Carlos Reygadas   Mexique Adolfo Jimenez Castro, Nathalia Acevedo
Reality Matteo Garrone   Italie Claudia Gerini, Ciro Petrone
Sur la route (On the Road) Walter Salles   États-Unis Garrett Hedlund, Sam Riley, Kristen Stewart, Kirsten Dunst, Viggo Mortensen, Steve Buscemi
Vous n'avez encore rien vu Alain Resnais   France Lambert Wilson, Mathieu Amalric, Sabine Azéma, Pierre Arditi, Michel Piccoli, Denis Podalydès, Anny Duperey

Hors compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Hemingway and Gellhorn Philip Kaufman   États-Unis
Moi et toi (Io e te) Bernardo Bertolucci   Italie
Madagascar 3 Eric Darnell et Tom McGrath   États-Unis
Thérèse Desqueyroux film de clôture[23] Claude Miller   France
Une journée particulière Gilles Jacob et Samuel Faure   France
Séances de minuitModifier
Titre Réalisation Pays
Ai to makoto Takashi Miike   Japon
Dracula 3D (Dario Argento's Dracula) Dario Argento   Italie
Maniac Franck Khalfoun   États-Unis   France
The Sapphires en compétition pour la Caméra d'or Wayne Blair   Australie
Séances spécialesModifier
Titre Réalisation Pays
La Musique selon Antonio Carlos Jobim (A musica segundo Tom Jobim) Nelson Pereira Dos Santos   Brésil
The Central Park 5 Ken Burns   États-Unis
Polluting Paradise (Der müll im garten eden) Fatih Akın   Allemagne
Les Invisibles Sébastien Lifshitz   France
Journal de France Claudine Nougaret et Raymond Depardon   France
Mekong Hotel Apichatpong Weerasethakul   Thaïlande
Roman Polanski : A Film Memoir Laurent Bouzereau   France
Trashed Candida Brady   Royaume-Uni
Le Serment de Tobrouk Bernard-Henri Lévy   France
Villegas Gonzalo Tobal   Argentine

Courts métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Ce chemin devant moi Mohamed Bourokba   France
The Chair Grainger David   États-Unis
Chef de meute Chloé Robichaud   Canada
Cockaigne Émilie Verhamme   Belgique
Falastein, sandouk al intezar lil burtuqal Bassam Chekhes   Syrie
Gasp Eicke Bettinga   Allemagne
Mi santa mirada Alvaro Aponte-Centeno   Porto Rico
Night Shift Zia Mandivwalla   Nouvelle-Zélande
Sessiz-Bêdeng L. Rezan Yesilbas   Turquie
Yardbird Michael Spiccia   Australie

Sélection « Un certain regard »Modifier

Titre Réalisation Pays
25 novembre 1970 : le jour où Mishima choisit son destin (11・25自決の日 三島由紀夫と若者たち) Kōji Wakamatsu   Japon
7 jours à La Havane (7 días en La Habana) Benicio del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Elia Suleiman, Juan Carlos Tabío, Gaspar Noé, Laurent Cantet   Cuba
À perdre la raison Joachim Lafosse   Belgique
Antiviral en compétition pour la Caméra d'or Brandon Cronenberg   Canada
Les Bêtes du sud sauvage (Beasts of the Southern Wild) en compétition pour la Caméra d'or Benh Zeitlin   États-Unis
Les Chevaux de Dieu (يا خيل الله) Nabil Ayouch   Maroc
Confession d'un enfant du siècle Sylvie Verheyde   France
Después de Lucía Michel Franco   Mexique
Djeca Aida Begic   Bosnie-Herzégovine
Elefante blanco Pablo Trapero   Argentine
L'Étudiant (Студент)) Darezhan Omirbaev   Kazakhstan
Gimme the Loot en compétition pour la Caméra d'or Adam Leon   États-Unis
Le Grand Soir Benoît Delépine, Gustave Kervern   France
Laurence Anyways Xavier Dolan   Canada
Miss Lovely en compétition pour la Caméra d'or Ashim Ahluwalia   Inde
Mystery Lou Ye   Chine
La Playa D.C. en compétition pour la Caméra d'or Juan Andrés Arango   Colombie
La Pirogue Moussa Touré   Sénégal
Renoir Gilles Bourdos   France
Trois mondes Catherine Corsini   France

Sélection CinéfondationModifier

Titre Réalisation École Pays
Abigail Matthew James Reilly NYU   États-Unis
The Ballad of Finn + Yeti Meryl O'Connor UCLA   Israël
Derrière moi les oliviers Pascale Abou Jamra Académie libanaise des beaux-arts   Liban
Doroga Na Taisia Igumentseva Institut national de la cinématographie   Russie
Head Over Heels Timothy Reckart National Film and Television School   Royaume-Uni
Los anfitriones Miguel Angel Moulet Escuela Internacional de Cine y Televisión   Cuba
Matteus Leni Huyghe Sint-Lukas Brussels   Belgique
Pude Ver en Puma Eduardo Williams UCINE   Argentine
Les Ravissements Arthur Cahn Fémis   France
Resen Eti Tsicko Université de Tel Aviv   Israël
Riyouchi Shoichi Akino Université des arts de Tokyo   Japon
Slug Invasion Morten Helgeland The Animation Workshop   Danemark
Tabara Din Razoare Cristi Iftime UNATC   Roumanie
Tambylles Michal Hogenauer Académie du film de Prague   République tchèque
Terra Piero Messina Centro Sperimentale di Cinematografia   Italie

Sélection Cannes ClassicsModifier

Cannes ClassicsModifier

Titre Réalisation Pays Date
After the Curfew Usmar Ismail   Indonésie 1954
A Great Day in Harlem Jean Bach (en)   États-Unis 1994
An All Coloured Vaudeville Show Roy Mack   États-Unis 1935
La Ballade de Narayama Keisuke Kinoshita   Japon 1958
Les Barbouzes Georges Lautner   Italie   France 1964
Cléo de 5 à 7 Agnès Varda   France 1962
Les Dents de la mer Steven Spielberg   États-Unis 1975
Il était une fois en Amérique Sergio Leone   États-Unis   Italie 1984
Jammin' the Blues Gjon Mili   États-Unis 1944
Kalpana Uday Shankar   Inde 1948
Lawrence d'Arabie David Lean   Royaume-Uni 1962
Le Masque de cuir Alfred Hitchcock   Royaume-Uni 1927
Opéra de Malandro Ruy Guerra   Brésil   France 1986
Runaway Train Andrei Konchalovsky   États-Unis 1985
Tess Roman Polanski   Royaume-Uni   France 1979
Voyage en Italie Roberto Rossellini   Italie 1954

DocumentairesModifier

Titre Réalisation Pays Date
Claude M le Cinéma Emmanuel Barnault   France 2012
Final Cut - Hölgyeim És Uraim film de clôture György Pálfi   Hongrie 2012
Method to the Madness of Jerry Lewis Gregg Barson   États-Unis 2011
Me and the Dad Katrine Boorman   États-Unis 2011
Woody Allen : A Documentary Robert Weide   États-Unis 2011

Sélection de la Quinzaine des réalisateursModifier

Longs métragesModifier

Titre Réalisation Pays
3 Pablo Stoll Ward   Uruguay   Argentine   Allemagne
Adieu Berthe Bruno Podalydès   France
Alyah en compétition pour la Caméra d'or Elie Wajeman   France
Camille redouble film de clôture Noémie Lvovsky   France
Dangerous Liaisons (危險關係) Hur Jin-Ho   Chine
Enfance clandestine Benjamín Ávila   Argentine   Espagne   Brésil
Ernest et Célestine Stéphane Aubier, Vincent Patar, Benjamin Renner   France   Belgique   Luxembourg
Fogo Yulene Olaizola   Mexique   Canada
Gangs of Wasseypur Anurag Kashyap   Inde
King of Pigs en compétition pour la Caméra d'or Yeon Sang-ho   Corée du Sud
No Pablo Larraín   Chili   États-Unis
Opération Libertad Nicolas Wadimoff   Suisse   France
Rengaine en compétition pour la Caméra d'or Rachid Djaïdani   France
Le Repenti Merzak Allouache   Algérie
Room 237 en compétition pour la Caméra d'or Rodney Ascher   États-Unis
La Sirga en compétition pour la Caméra d'or William Vega   Colombie   France   Mexique
Sueño y silencio Jaime Rosales   Espagne   France
Une famille respectable en compétition pour la Caméra d'or Massoud Bakhshi   Iran
The We and the I film d'ouverture Michel Gondry   France   États-Unis

Séances spécialesModifier

Titre Réalisation Pays
La Nuit d'en face Raoul Ruiz   France   Chili
Touristes Ben Wheatley   Royaume-Uni

Courts métragesModifier

Titre Réalisation Pays
Avec Jeff, à Moto Marie-Eve Juste   Canada
The Curse Fyzal Boulifa   Royaume-Uni   Maroc
Drawn from Memory Marcin Bortkiewicz   Pologne
Königsberg Philipp Mayrhofer   France
Les Morts-vivants Anita Rocha da Silveira   Brésil
Porcs enragés Leonardo Sette, Isabel Penoni   Brésil
Rodri Franco Lolli   France
Tram Michaela Pavlátová   France   République tchèque
Les vivants pleurent aussi Basil da Cunha   Suisse   Portugal
Wrong Cops: Chapter One Quentin Dupieux   France

Sélection de la Semaine de la critiqueModifier

Longs métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Aquí y Allá Antonio Méndez Esparza   Espagne   États-Unis   Mexique
Au galop Louis-Do de Lencquesaing   France
Hors les murs David Lambert   Belgique   Canada   France
Los salvajes Alejandro Fadel   Argentine
Peddlers Vasan Bala   Inde
La Dernière Ambulance de Sofia Ilian Metev   Allemagne   Croatie   Bulgarie
Les Voisins de Dieu Meny Yaesh   Israël   France

Courts métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
La Bifle Jean-Baptiste Saurel   France
Ce n'est pas un film de cowboys Benjamin Parent   France
Circle Line Shin Shuwon   Corée du Sud
Family Dinner Stefan Constantinescu   Suède
Fleuve Rouge, Hong Kong Stéphanie Lansaque, François Leroy   France
Hazara Shay Levi   Israël
Horizon Paul Negoescu   Roumanie
O duplo Juliana Rojas   Brésil
Un dimanche matin Damien Manivel   France
Yeguas y cotorras Natalia Garagiola   Argentine

Séances spécialesModifier

Longs métragesModifier
Titre Réalisation Pays
Augustine Alice Winocour   France
Broken film d'ouverture Rufus Norris   Royaume-Uni
J'enrage de son absence Sandrine Bonnaire   France
Courts et moyens métragesModifier
Titre Réalisation Pays
Howard Cantour.com Shia LaBeouf   États-Unis
Manhã de Santo António João Pedro Rodrigues   Portugal
Walker - Beautiful 2012 Tsai Ming-liang   Chine

Sélection ACIDModifier

PalmarèsModifier

Palmarès officielModifier

Longs métragesModifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or Amour de Michael Haneke   Autriche
Grand prix Reality de Matteo Garrone   Italie
Prix d'interprétation masculine Mads Mikkelsen pour La Chasse   Danemark
Prix d'interprétation féminine Cosmina Stratan et Cristina Flutur pour Au-delà des collines   Roumanie
Prix de la mise en scène Carlos Reygadas pour Post Tenebras Lux   Mexique
Prix du scénario Cristian Mungiu pour Au-delà des collines   Roumanie
Prix du jury La Part des anges de Ken Loach   Royaume-Uni

Courts métragesModifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or du court métrage Sessiz-Be Deng de L. Rezan Yesilbas   Turquie

Caméra d'orModifier

Prix Attribué à Pays
Caméra d'or Les Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin   États-Unis

Un certain regardModifier

Prix Attribué à Pays
Prix Un Certain Regard Después de Lucía de Michel Franco   Mexique
Prix spécial du jury Le Grand Soir   France
Prix d'interprétation féminine Émilie Dequenne pour À perdre la raison   Belgique
Suzanne Clément pour Laurence Anyways   Canada
Mention spéciale Djeca de Aida Begic   Bosnie-Herzégovine

CinéfondationModifier

Prix Attribué à École
1er prix Doroga Na de Taisia Igumentseva Institut national de la cinématographie   Russie
2e prix Abigail de Matthew James Reilly NYU   États-Unis
3e prix Los anfitriones de Miguel Angel Moulet Escuela Internacional de Cine y Televisión   Cuba

Semaine de la critiqueModifier

Prix[24] Attribué à Pays
Grand prix Aquí y Allá d'Antonio Méndez Esparza   Espagne   États-Unis   Mexique
Prix SACD Les Voisins de Dieu de Meny Yaesh   Israël   France
Prix révélation France 4 La Dernière Ambulance de Sofia d'Ilian Metev   Allemagne   Bulgarie   Croatie
Soutien ACID/CCAS à la distribution Los Salvajes d'Alejandro Fadel   Argentine
Prix Canal+ du court métrage Circle Line de Shin Suwon   Corée du Sud
Prix Découverte Nikon du court métrage Un dimanche matin de Damien Manivel   France

Quinzaine des réalisateursModifier

Prix[24] Attribué à Pays
Prix SACD Camille redouble de Noémie Lvovsky   France
Mention spéciale Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar   France   Belgique   Luxembourg
Art Cinema Award No de Pablo Larraín   Chili   États-Unis
Label Europa Cinemas Le Repenti de Merzak Allouache   Algérie

Autres prixModifier

Prix Attribué à Pays
Prix FIPRESCI[25] Compétition Dans la brume de Sergei Loznitsa   Ukraine
Un Certain Regard Les Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin   États-Unis
Quinzaine des réalisateurs Rengaine de Rachid Djaïdani   France
Prix du jury œcuménique[26] Prix du jury œcuménique La Chasse de Thomas Vinterberg   Danemark
Mention spéciale Les Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin   États-Unis
Prix de la jeunesse[27] Holy Motors de Leos Carax   France
Queer Palm[28] Long métrage Laurence Anyways de Xavier Dolan   Canada
Court métrage Ceci n'est pas un film de cowboys de Benjamin Parent   France
Prix François Chalais[29] Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch   Maroc
Trophée Chopard[30] Révélation féminine Shailene Woodley   États-Unis
Révélation masculine Ezra Miller   États-Unis
Palme dog[31] Palme dog Banjo et Poppy dans Touristes   Royaume-Uni
Mention spéciale Billy Bob dans Le Grand Soir   France

Notes et référencesModifier

  1. a et b Nanni Moretti présidera le jury du 65e Festival de Cannes dans Le Figaro du 20 janvier 2012.
  2. Marilyn Monroe, égérie sensuelle de Cannes 2012 publié sur le site L'Express.fr le 29 février 2012.
  3. Wes Anderson ouvrira la marche à Cannes publié sur le site Libération le 9 mars 2012.
  4. Fanny Cottençon, Virginie Despentes et Coline Serreau, « A Cannes, les femmes montrent leurs bobines, les hommes, leurs films », sur lemonde.fr, (consulté le 26 mai 2012).
  5. Thierry Frémaux, « "Nous ne sélectionnerons jamais un film juste parce qu'il est réalisé par une femme" », sur lexpress.fr, (consulté le 26 mai 2012).
  6. AFP, « Gilles Jacob: chercher les films de femmes avec "davantage de soin" », sur lexpress.fr, .
  7. Festival de Cannes 2012, le triomphe d'Haneke et l'absence des films français dans L'Express du 27 mai 2012.
  8. Cannes/Moretti : conflit d'intérêt ? (France Inter) sur le site Arrêt sur images le 28 mai 2012.
  9. Soupçon de "conflit d'intérêt" sur le palmarès du 65e Festival de Cannes sur le site Ozap le 29 mai 2012.
  10. « Les internautes soulignent un conflit d'intérêts pour Nanni Moretti » dans Le Monde du 29 mai 2012.
  11. « Les goûts de Nanni Moretti », dans Paris Match du 14 mai 2012.
  12. « Cannes 2012 : quel président peut être Nanni Moretti ? » sur evene.fr 30 avril 2012.
  13. « Bonne compète, mauvais palmarès » dans Les Inrocks du 28 mai 2012.
  14. « Festival de Cannes 2012 : un terne palmarès pour une édition sinistre » par Vincent Malausa dans Le Nouvel Observateur du 28 mai 2012.
  15. « Palmarès cannois : Frémaux dément tout favoritisme » dans Le Figaro du 6 juin 2012.
  16. « RFI - Festival de Cannes 2012 : la presse partagée sur le palmarès ».
  17. « Le film Francais - Cannes 2012 étoiles de la critique ».
  18. « Allociné - Reality avis de la presse »
  19. « Allociné - Post Tenebras Lux avis de la presse ».
  20. a et b Thierry Chèze, « Festival de Cannes 2012, le triomphe d'Haneke et l'absence des films français », L'Express,‎ (lire en ligne).
  21. RFI « Palme d’or 2012 : Haneke et Mungiu favoris », consulté le 8 novembre 2012.
  22. « Les Inrocks - Cannes 2012 : bonne compète, mauvais palmarès ».
  23. Claude Miller en clôture de Cannes, Le Figaro, 18 avril 2012.
  24. a et b Service Culture du Monde, « En attendant la Palme d’or, plusieurs prix ont déjà été remis », sur http://festivalcannes.blog.lemonde.fr/, (consulté le 28 mai 2012).
  25. « Le prix Fipresci est remis à “Dans la brume”, de Sergei Loznitsa », sur http://www.telerama.fr, (consulté le 26 mai 2012).
  26. « Le prix du Jury œcuménique pour Thomas Vinterberg », sur https://www.lemonde.fr, (consulté le 26 mai 2012).
  27. « A Cannes, le Prix de la jeunesse va à Holy Motors », sur http://www.lexpress.fr, (consulté le 27 mai 2012).
  28. « Queer Palm 2012: "Laurence Anyways" de Xavier Dolan distingué à Cannes », sur http://tempsreel.nouvelobs.com/, (consulté le 27 mai 2012).
  29. « Le prix François Chalais 2012 attribué à Nabil Ayouch », sur https://www.lemonde.fr/, (consulté le 27 mai 2012).
  30. « Bulles de Cannes: Sean Penn, les Trophées Chopard et Gossip... », sur http://www.lepoint.fr, (consulté le 19 mai 2012).
  31. « La Palm Dog va au chien des Touristes », sur http://www.lexpress.fr, (consulté le 25 mai 2012).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier