Mads Mikkelsen

acteur danois
Mads Mikkelsen
Description de cette image, également commentée ci-après
Mads Mikkelsen au Festival de Cannes 2016.
Nom de naissance Mads Dittman Mikkelsen
Naissance (56 ans)
Copenhague (Danemark)
Nationalité Danois
Profession Acteur
Films notables Casino Royale
Le Guerrier silencieux
Royal Affair
La Chasse
Doctor Strange
(voir filmographie)
Séries notables Hannibal

Mads Mikkelsen [mæs ˈmiks][1] Écouter est un acteur danois, né le à Copenhague (Danemark).

Il se fait connaître au Danemark pour sa participation aux films Pusher (1996) et Pusher 2 (2004), tous deux réalisés par Nicolas Winding Refn et pour la série Rejseholdet (2000–2004).

Il est rendu célèbre à l'international en interprétant Le Chiffre, l'un des ennemis emblématiques de James Bond, dans le film Casino Royale (2006). Depuis, il s'est fait une place dans le paysage cinématographique international, interprétant notamment le Dr Hannibal Lecter dans la série Hannibal (2013–2015) de Bryan Fuller, Galen Erso dans Rogue One: A Star Wars Story (2016) ou encore Kaecilius, antagoniste du film Doctor Strange (2016). En parallèle, il continue également de tourner des films danois et européens, apparaissant notamment dans Le Guerrier silencieux (2009), La Chasse (2012), pour lequel il remporte le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes, Royal Affair (2012), ou encore Michael Kohlhaas (2013).

Il incarne également le personnage de Clifford Unger dans le jeu vidéo Death Stranding de Hideo Kojima.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Mads Dittman Mikkelsen naît le dans le quartier de Østerbro, à Copenhague, la capitale du Danemark[2]. Il est le fils de Bente Christiansen et de Henning Mikkelsen, un chauffeur de taxi[3]. Il est le frère cadet de Lars Mikkelsen (né le ). Avec son frère, ils ont été élevés dans le quartier de Nørrebro[4].

Débuts au Danemark et révélation (années 2000)Modifier

Mads Mikkelsen apparait pour la première fois au cinéma en 1996, dans le film danois Pusher, réalisé par Nicolas Winding Refn. Il multiplie alors les rôles dans diverses productions, télévisuelles comme cinématographiques. Quand il tourne la suite Pusher 2, sortie en 2004, c'est pour retrouver un personnage considérablement développé.

Mais c'est en 2006 qu'il est révélé au public mondial en incarnant Le Chiffre, l'antagoniste du nouveau James Bond, Casino Royale, sous la direction de Martin Campbell. Si cette année-là, il continue à réaliser des films au Danemark, où il prouve sa capacité à jouer les héros comme les amants et les criminels ou encore l'amant bisexuel dans En kort en lang de Hella Joof, il se consacre ensuite à des projets étrangers.

 
Mads Mikkelsen à la première de Le Guerrier silencieux à la Mostra de Venise 2009, aux côtés du réalisateur Nicolas Winding Refn (2009).

L'année 2009 le voit ainsi jouer l'amant de Coco Chanel, Igor Stravinsky, pour le biopic Coco Chanel et Igor Stravinsky, réalisé par Jan Kounen. Pour donner la réplique à Anna Mouglalis, il prend des cours intensifs de français et de russe. Parallèlement, il porte le nouveau projet du nouveau film réalisé par Nicolas Winding Refn, le drame fantastique Le Guerrier silencieux.

Carrière internationale (années 2010)Modifier

 
Mads Mikkelsen aux côtés de son antagoniste à l'écran Hugh Dancy, au Paley Center for Media de New York, pour la promotion de Hannibal (2014).
 
Mads Mikkelsen et l'acteur Chiwetel Ejiofor sur scène pour la promotion du film Doctor Strange au San Diego Comic-Con (2016).

Les deux années suivantes, Mads Mikkelsen participe à des blockbusters hollywoodiens : en 2010, le film d'heroic fantasy Le Choc des Titans, réalisé par le français Louis Leterrier ; puis en 2011, le film de cape et d'épées Les Trois Mousquetaires de Paul W. S. Anderson, où il incarne encore une fois l'antagoniste, le comte de Rochefort.

C'est au Danemark qu'il parvient à trouver des premiers rôles, par ailleurs plus exigeants : en 2012, il partage l'affiche du drame historique Royal Affair, de Nikolaj Arcel, avec Alicia Vikander dans le rôle de la reine Caroline-Mathilde de Hanovre. Il y joue quant à lui Johann Friedrich Struensee. Puis Thomas Vinterberg le dirige pour le drame La Chasse. Le , il obtient le prix d'interprétation masculine au 65e Festival de Cannes pour son rôle d'instituteur injustement accusé de pédophilie[5],[6].

L'année 2013 le voit revenir à Hollywood pour des projets moins commerciaux : il joue l'antagoniste du thriller indépendant Charlie Countryman, mais surtout il accepte d'interpréter le rôle du Dr Hannibal Lecter dans la nouvelle série Hannibal. Il succède ainsi à Anthony Hopkins, qui incarnait ce personnage mythique au cinéma. Pour finir, il joue le rôle-titre du drame franco-allemand Michael Kohlhaas, réalisé par Arnaud des Pallières.

L'année 2014 est marquée par la diffusion de la deuxième saison de Hannibal, mais aussi par la sortie, plus confidentielle, du western indépendant The Salvation, de Kristian Levring, où il a pour partenaire Eva Green. Puis, en 2015, alors que Hannibal se conclut sur une troisième saison, faute d'audiences suffisantes, il retourne au Danemark pour partager l'affiche de la comédie Men and Chicken avec David Dencik.

En , il est membre du jury des longs métrages lors du 69e Festival de Cannes, présidé par George Miller aux côtés des actrices Kirsten Dunst et Valeria Golino, de la chanteuse Vanessa Paradis, de la productrice Katayoun Shahabi, de l'acteur Donald Sutherland, et des réalisateurs Arnaud Desplechin et László Nemes. Fin 2016, il intègre les deux univers filmiques produits par Walt Disney Pictures, en interprétant le sorcier Kaecilius, l'antagoniste de Doctor Strange, 14e film de l'univers cinématographique Marvel, réalisé par Scott Derrickson, puis Galen Erso dans Rogue One: A Star Wars Story, le premier spin-off de la saga Star Wars, mis en scène par Gareth Edwards.

Au Danemark, il porte le drame d'aventure Arctic, de Joe Penna, puis fait partie du casting réuni par Julian Schnabel autour de Willem Dafoe pour sa comédie dramatique indépendante At Eternity's Gate. Les deux films sortent en 2018. Il tourne ensuite deux productions musclées pour Hollywood : en 2019, il est la tête d'affiche du thriller d'action Polar, réalisé par Jonas Åkerlund pour Netflix, puis joue l'antagoniste du film d'action Chaos Walking, réalisé par Doug Liman, attendu pour 2020.

En , lorsque Johnny Depp est écarté de la série de films Les Animaux fantastiques, dans laquelle il jouait le rôle du principal antagoniste et mage noir Gellert Grindelwald, Mads Mikkelsen est rapidement approché pour le remplacer à partir du troisième épisode, selon le souhait du réalisateur David Yates[7],[8]. La participation de l’acteur est confirmée par Warner Bros. quelques jours plus tard[9],[10].

Vie privéeModifier

En 2000, Mads Mikkelsen a épousé la chorégraphe danoise Hanne Jacobsen, avec qui il était en couple depuis 1987.

Ils ont une fille, Viola (née en 1992), et un fils, Carl (né en 1997)[11],[12].

Mads Mikkelsen a vécu la totalité de sa vie à Copenhague, sauf pendant le tournage de la série Hannibal, où il vivait alors à Toronto. Résidant au Danemark, il passe également beaucoup de temps sur l'île espagnole de Majorque, où la famille Mikkelsen possède une maison[13].

Il est souvent élu « l'homme le plus sexy » du Danemark dans les sondages[14]. Mads Mikkelsen est également un adepte de l'irréligion[15].

FilmographieModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

Séries téléviséesModifier

Clip musicalModifier

Jeu vidéoModifier

DistinctionsModifier

En , Mads Mikkelsen est fait Chevalier de l'ordre de Dannebrog[17].

Le , dans un salon du palais Thott, Mads Mikkelsen est fait Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par l'ambassadeur de France au Danemark, François Zimeray[18],[19]. Son compatriote Thomas Vinterberg reçoit ce jour-là également la même distinction. Ils reçoivent cette distinction honorifique pour avoir contribué au rayonnement culturel dans le monde.

RécompensesModifier

NominationsModifier

Voix francophonesModifier

En France, Yann Guillemot est la voix régulière de Mads Mikkelsen depuis le début des années 2010, le doublant dans toutes ses apparitions depuis 2014[23].

Auparavant, il avait été doublé à trois reprises par Éric Herson-Macarel dans Le Roi Arthur (King Arthur), Les Soldats de l'ombre (Flammen & Citronen) et Charlie Countryman (The Necessary Death of Charlie Countryman) ainsi qu'à trois reprises par Jean-Michel Fête dans Exit, Pusher puis Pusher 2 (Pusher II: With Blood on My Hands) et par Dominique Collignon-Maurin dans Casino Royale et Le Choc des Titans (Clash of the Titans). À titre exceptionnel, il a été doublé par Patrick Osmond dans Les Bouchers verts (De grønne slagtere), José Luccioni dans Le Guerrier silencieux (Valhalla Rising)[23], Boris Rehlinger dans The Door : La Porte du Passé (Die Tür) et par Julien Kramer dans Les Trois Mousquetaires (The Three Musketeers).

En version québécoise, Louis-Philippe Dandenault est la voix la plus régulière de Mads Mikkelsen depuis 2016[24]. À titre exceptionnel, Antoine Durand lui prête sa voix dans le film Le Roi Arthur (King Arthur)[24], et Benoit Rousseau dans Le Choc des Titans (Clash of the Titans)[24].

Versions françaises
Versions québécoises

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en danois standard retranscrite selon la norme API.
  2. (en) « Mads Mikkelsen Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  3. (en) « Mads Mikkelsen », sur TVGuide.com (consulté le )
  4. (en) Peter Vidani, « Text Translation of My life: Portrait of Mads Mikkelsen Part 1 », sur Amusing, isn't it? (consulté le )
  5. « PHOTOS - Mads Mikkelsen, prix d'interprétation pour La Chasse de Thomas Vinterberg, au Festival de Cannes 2012 », Pure People,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Cannes 2012 : Mads Mikkelsen, Prix d'interprétation masculine », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. (en) Andrew Pulver, « Mads Mikkelsen lined up to replace Johnny Depp in Fantastic Beasts 3 », sur The Guardian, (consulté le ).
  8. (en) Mike Fleming, « Mads Mikkelsen In Talks To Replace Johnny Depp In ‘Fantastic Beasts’ », sur Deadline, (consulté le ).
  9. a et b (en) Mike Fleming, « Mads Mikkelsen To Replace Johnny Depp In ‘Fantastic Beasts’ As Warner Bros Confirms Casting », sur Deadline, (consulté le ).
  10. Marc-André Lussier, « Mads Mikkelsen prend le relais de Johnny Depp », sur La Presse, (consulté le ).
  11. (en-US) John Anderson, « Sex Symbol With an Unearthly Twist », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  12. « Mads Mikkelsen – Most Wanted | Scan Magazine », sur archive.ph, (consulté le )
  13. (en-US) « Mads Mikkelsen: A Great Dane », sur Living on Mallorca, (consulté le )
  14. « Mads Mikkelsen, Sexiest Man in Denmark, Stars in 'A Royal Affair' and 'Hannibal' (Posted 2012-11-11 03:33:59) ; Mads Mikkelsen Is Having a Moment, with the Period Drama 'A Royal Affair,' Next Year's 'The Hunt' and the Upcoming TV Series 'Hannibal.' - The Washington Post | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le )
  15. (da) « Mads Mikkelsen: Jeg har en mening om alt! », sur Femina (consulté le )
  16. (en-US) Justin Kroll et Justin Kroll, « ‘Indiana Jones 5’: Mads Mikkelsen Joins Harrison Ford and Phoebe Waller-Bridge In Sequel », sur Deadline, (consulté le )
  17. (da) « Mads Mikkelsen og Wilbek slås til riddere », sur www.bt.dk, (consulté le )
  18. « Les Danois Mads Mikkelsen et Thomas Vinterberg décorés par la France », sur LEFIGARO (consulté le )
  19. « La France nomme Mads Mikkelsen chevalier des Arts et des Lettres », sur Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes (consulté le )
  20. The Game Awards, « 2019 | History | The Game Awards », sur 2019 | History | The Game Awards (consulté le )
  21. Prix du cinéma européen: deux prix pour des films suisses, sur lematin.ch, consulté le 13 décembre 2020
  22. (en-GB) « Bafta Film Awards 2021: The nominations in full », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. a b et c « Comédiens ayant doublé Mads Mikkelsen en France », sur RS Doublage.
  24. a b c et d « Comédiens ayant doublé Mads Mikkelsen au Québec », sur Doublage qc.ca.,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :