Ouvrir le menu principal

Festival de Cannes 2011

Festival de Cannes 2011
Image liée à la cérémonie
Robert De Niro, président du jury en 2011
64e Festival de Cannes
Détails
Dates du
au
Lieu Palais des festivals, Cannes
Drapeau de la France France
Président du jury Robert De Niro
Film d'ouverture Minuit à Paris
Film de clôture Les Bien-Aimés
Site web http://www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d’or The Tree of Life
Grand prix Il était une fois en Anatolie
Le Gamin au vélo
Prix du jury Polisse
Chronologie

Le Festival de Cannes 2011, 64e édition, a lieu du 11 mai au . La maîtresse de cérémonie est Mélanie Laurent et le président du jury est l'acteur Robert De Niro.

Déroulement et faits marquantsModifier

 
Le jury de la sélection des longs-métrages.

Le , les organisateurs du Festival de Cannes annoncent que l'acteur américain Robert De Niro accepte leur proposition de présider le jury de la 64e édition. Ce choix est un hommage au cofondateur du Festival de TriBeCa qui organise sa 10e édition cette même année[1]. À propos de son rôle à venir, l'intéressé déclare alors : « Ayant été par deux fois président de jury dans les années 1980, je sais que ce ne sera pas une tâche facile pour mes amis jurés et moi-même mais je suis honoré et heureux du rôle qui m’est confié par le Festival de Cannes[1] ».

Le , la Cinémathèque française annonce qu'une version restaurée de Orange mécanique de Stanley Kubrick sera projetée en avant-première mondiale au Festival de Cannes[2]. Le , un communiqué officiel annonce la sélection de Minuit à Paris de Woody Allen en tant que film d'ouverture[3]. Pour la seconde fois depuis Robin des Bois en 2010, les spectateurs pourront, dans les salles équipées, regarder la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes suivi du film.

 
Jean-Paul Belmondo et sa compagne Barbara Gandolfi accueillis par Gilles Jacob en haut des marches pour l'hommage du festival à l'acteur.
 
Les propos du cinéaste Lars von Trier sur le régime nazi engendrent des remous durant le festival.

Le , Gilles Jacob annonce sur le plateau du Grand journal de Canal+ que l'actrice française Mélanie Laurent sera la maitresse de cérémonie lors de l'ouverture et la fermeture de la 64e édition du Festival[4]. Le , Gilles Jacob et Thierry Frémaux annoncent que le festival accueillera un hommage à l'acteur Jean-Paul Belmondo, avec notamment la projection du film Belmondo itinéraire de Vincent Perrot et Jeff Domenech en la présence de l'acteur[5]. Le , l'attribution d'une Palme d'honneur à Bernardo Bertolucci est annoncée sur le site du Festival[6]. Alors que la Palme d'honneur n'était attribuée jusqu'à présent qu'exceptionnellement (en particulier à Clint Eastwood en 2009 et à Woody Allen en 2002), cette distinction, remise lors de la cérémonie d'ouverture, est désormais annuelle et attribuée par les organisateurs du Festival à un réalisateur remarquable n'ayant jamais reçu la Palme d'or.

Le , Gilles Jacob et Thierry Frémaux annoncent lors de la conférence de presse tenue, selon l'usage consacré, au Grand Hôtel InterContinental de Paris, la liste des films sélectionnés pour l'édition 2011[7]. Le , quelques jours avant l'ouverture du festival, le film The Artist initialement présenté hors compétition, est intégré en compétition officielle.

Le , lors de la conférence de presse de Melancholia, Lars von Trier tient des propos ambigus sur le régime nazi, et principalement sur Adolf Hitler. Il dit entre autres : « Je dis que je comprends l'homme. Ce n'est pas vraiment un brave type, mais (...) je compatis un peu avec lui. » Il s'est ensuite excusé dans un communiqué[8] à la demande du Festival s'étant dit « ému » par ces propos. Le 19 mai, le Festival le déclare persona non grata. Son film reste néanmoins en compétition, Gilles Jacob précisant « ne pas vouloir sanctionner une œuvre, mais les propos de l’homme[9] ».

Le , le palmarès fut dévoilé, et contrairement aux années précédentes, la Palme d'or, The Tree of Life de Terrence Malick ne fit pas l'unanimité (il fut sifflé et applaudit lors de sa projection). Pourtant le film préféré de la presse selon l'agrégateur Le Film français[10], c'est finalement le film le moins bien noté de la presse et des spectateurs sur Allociné (à l'exception de Footnote)[11]. Même résultat en Amérique, les autres films primés ont de meilleures notes que la Palme[12]. Le film de Malick (un réalisateur peu prolifique et très attendu) divisa les festivaliers, les conquis louent un chef-d’œuvre avec une photographie magnifique et un non-formatage Hollywoodien, les adversaires critiquent un film prétentieux avec un aspect New Age.

JurysModifier

Longs métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Robert De Niro (président du jury) acteur, producteur et réalisateur   États-Unis
Olivier Assayas réalisateur   France
Martina Gusman actrice et productrice   Argentine
Jude Law acteur   Royaume-Uni
Mahamat Saleh Haroun réalisateur   Tchad
Nansun Shi productrice   Chine
Uma Thurman actrice, scénariste et productrice   États-Unis
Johnnie To réalisateur et producteur   Chine (  Hong Kong)
Linn Ullmann critique littéraire et écrivaine   Norvège

Cinéfondation et courts métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Michel Gondry (président du jury) réalisateur et scénariste   France
Julie Gayet actrice et productrice   France
Jessica Hausner réalisatrice, scénariste et productrice   Autriche
Corneliu Porumboiu réalisateur, scénariste et producteur   Roumanie
João Pedro Rodrigues réalisateur, scénariste et monteur   Portugal

Un certain regardModifier

Nom Qualité Nationalité
Emir Kusturica (président du jury) réalisateur, acteur et musicien   Serbie   Bosnie-Herzégovine   France
Élodie Bouchez actrice   France
Peter Bradshaw critique au Guardian   Royaume-Uni
Geoffrey Gilmore directeur artistique, directeur du Festival du film de TriBeCa   États-Unis
Daniela Michel directrice du Festival international du film de Morelia   Mexique

Caméra d'orModifier

Nom Qualité Nationalité
Bong Joon-ho (président du jury) réalisateur et scénariste   Corée du Sud
Danièle Heymann critique   France
Eva Vezer directrice de Magyar Filmuno EFP   Hongrie
Robert Alazraki directeur de la photographie, représentant l'AFC   France
Daniel Colland directeur du laboratoire Cinedia, représentant la FICAM   France
Jacques Maillot réalisateur et scénariste, représentant la SRF   France
Alex Masson critique, représentant le Syndicat français de la critique de cinéma   France

SélectionsModifier

Sélection officielleModifier

Longs métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays Distribution
L'Apollonide : Souvenirs de la maison close Bertrand Bonello   France Hafsia Herzi, Adèle Haenel, Céline Sallette
The Artist Michel Hazanavicius   France Jean Dujardin, Bérénice Bejo
Drive Nicolas Winding Refn   États-Unis Ryan Gosling, Carey Mulligan
Footnote (הערת שוליים) Joseph Cedar   Israël Lior Ashkenazi, Alma Zack
Le Gamin au vélo Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne   Belgique Cécile de France, Thomas Doret
Habemus papam Nanni Moretti   Italie Michel Piccoli, Nanni Moretti
Hanezu, l'esprit des montagnes (朱花の月) Naomi Kawase   Japon Tohta Komizu, Hako Oshima
Hara-Kiri : Mort d'un samouraï (一命) Takashi Miike   Japon Ebizo Ichikawa, Kôji Yakusho
Le Havre Aki Kaurismäki   Finlande André Wilms, Kati Outinen
Il était une fois en Anatolie (Bir Zamanlar Anadolu'da) Nuri Bilge Ceylan   Turquie Muhammet Uzuner, Yilmaz Erdogan
Pater Alain Cavalier   France Vincent Lindon, Alain Cavalier
La piel que habito Pedro Almodóvar   Espagne Antonio Banderas, Elena Anaya
Polisse Maïwenn   France Karin Viard, Marina Foïs, Joey Starr
Melancholia Lars von Trier   Danemark Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, Kiefer Sutherland
Michael en compétition pour la Caméra d'or Markus Schleinzer   Autriche Michael Fuith, David Rauchenberger
Sleeping Beauty en compétition pour la Caméra d'or Julia Leigh   Australie Emily Browning, Rachael Blake
La Source des femmes Radu Mihaileanu   Maroc Leïla Bekhti, Sabrina Ouazani, Hafsia Herzi
The Tree of Life Terrence Malick   États-Unis Brad Pitt, Sean Penn, Jessica Chastain
This Must Be the Place Paolo Sorrentino   Italie Sean Penn, Frances McDormand
We Need to Talk about Kevin Lynne Ramsay   Royaume-Uni Tilda Swinton, John C. Reilly, Ezra Miller

Hors compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Les Bien-aimés film de clôture du Festival Christophe Honoré   France
Bollywood, The Greatest Love Story Ever Told Rakeysh Omprakash Mehra, Jeffrey Zimbalist   Inde
Le Complexe du castor (The Beaver) Jodie Foster   États-Unis
La Conquête Xavier Durringer   France
Minuit à Paris (Midnight in Paris) film d'ouverture du Festival Woody Allen   États-Unis
Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence (Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides) Rob Marshall   États-Unis
Séances de minuitModifier
Titre Réalisation Pays
Jours de grâce en compétition pour la Caméra d'or Everardo Gout   Mexique
Wu Xia Peter Chan   Hong Kong
Séances spécialesModifier
Titre Réalisation Pays
18 jours Ahmad Abdalla, Mariam Abou Ouf, Kamla Abu Zikri, Ahmed Alaa, Mohamed Ali
Sherif Arafa, Sherif El Bendary, Marwan Hamed, Khaled Marei, Yousry Nasrallah
  Égypte
Ceci n'est pas un film (این فیلم نیست) Mojtaba Mirtahmasb, Jafar Panahi   Iran
Duch, le maître des forges de l'enfer Rithy Panh   France   Cambodge
Le Facteur Hussein Kamal   Égypte
Labrador en compétition pour la Caméra d'or Frederikke Aspöck   Danemark
Michel Petrucciani Michael Radford   France   Allemagne   Italie
Plus jamais peur (لا خوف بعد اليوم) en compétition pour la Caméra d'or Mourad Ben Cheikh   Tunisie
Surdose Josh Tickell, Rebecca Tickell   États-Unis   France   Allemagne
Tous au Larzac Christian Rouaud   France

Courts métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Bear Nash Edgerton   Australie
Ce n'est rien Nicolas Roy   Canada
Cross Maryna Vroda   France   Ukraine
Ghost Dahci Ma   Corée du Sud
Kjøttsår Lisa Marie Gamlem   Norvège
Maillot de bain 46 Wannes Destoop   Belgique
Paternal Womb Megumi Tazaki   Japon
Soy Tan Feliz Vladimir Durán   Argentine   Colombie
Tête de viande Sam Holst   Nouvelle-Zélande

Sélection « Un certain regard »Modifier

Titre Réalisation Pays
Arirang Kim Ki-duk   Corée du Sud
Arrêt en pleine voie Andreas Dresen   Allemagne
Au revoir Mohammad Rasoulof   Iran
Beauty Oliver Hermanus   Afrique du Sud   France
Bonsai Cristián Jiménez   Chili   France   Argentine   Portugal
Le Chasseur Bakur Bakuradze   Russie
Elena (Елена) film de clôture de la sélection Andreï Zviaguintsev   Russie
Et maintenant, on va où ? (وهلّأ لوين؟) Nadine Labaki   Liban   France
L'Exercice de l'État Pierre Schoeller   France   Belgique
Hors Satan Bruno Dumont   France
Loverboy Catalin Mitulescu   Roumanie   Suède   Serbie
Martha Marcy May Marlene en compétition pour la Caméra d'or Sean Durkin   États-Unis
The Murderer (황해) Na Hong-jin   Corée du Sud
Les Neiges du Kilimandjaro Robert Guédiguian   France
Miss Bala Gerardo Naranjo   Mexique
Oslo, 31 août Joachim Trier   Norvège
Restless film d'ouverture de la sélection Gus Van Sant   États-Unis
Tatsumi Eric Khoo   Singapour   Indonésie
The Day He Arrives Hong Sang-soo   Corée du Sud
Toomelah Ivan Sen (en)   Australie
Travailler fatigue en compétition pour la Caméra d'or Marco Dutra, Juliana Rojas   Brésil

Sélection CinéfondationModifier

Titre Réalisation École Pays
The Agony and Sweat of the Human Spirit Joe Bookman, Jesse Damazo Université de l'Iowa   États-Unis
Befetach Beity Anat Costi École des Beaux-Arts de Bezalel   Israël
Bento Monogatari Pieter Dirkx Université Sint-Lukas   Belgique
Big Muddy Jefferson Moneo Université Columbia   États-Unis
La Lettre Doroteya Droumeva Deutsche Film- und Fernsehakademie Berlin   Allemagne
Cagey Tigers Aramisova Académie du film de Prague   République tchèque
Drari Kamal Lazraq Fémis   France
Duel avant le soir Alice Furtado Universidade Federal Fluminense   Brésil
L'estate che non viene Pasquale Marino Centro Sperimentale di Cinematografia   Italie
La Fête de Mariage Gastón Margolin, Martín Morgenfeld Universidad del Cine   Argentine
Martha doit voler Ma'ayan Rypp Université de Tel Aviv   Israël
Salsipuedes Mariano Luque Université nationale de Córdoba   Argentine
Suu et Uchikawa Nathanael Carton NYU Tisch School of the Arts Asia   Singapour
Le Voyage Simão Cayatte Université Columbia   États-Unis
Der Wechselbalg Maria Steinmetz Hochschule für Film und Fernsehen « Konrad Wolf »   Allemagne
Ya-Gan-Bi-Hang Son Tae-Gyum Université Chung-ang   Corée du Sud

Sélection Cannes ClassicsModifier

Cannes ClassicsModifier

Titre Réalisation Pays Date
Portrait d'une enfant déchue film d'ouverture de la sélection Cannes Classics Jerry Schatzberg   États-Unis 1970
Orange mécanique Stanley Kubrick   Royaume-Uni   États-Unis 1971
Le Voyage dans la Lune Georges Méliès   France 1902
La Machine à tuer les méchants Roberto Rossellini   Italie 1952
Il était une fois le Bronx Robert De Niro   États-Unis 1993
Le Conformiste Bernardo Bertolucci   Italie   France   Allemagne 1970
Rue Cases-Nègres Euzhan Palcy   France 1983
La Loi de la frontière Ömer Lütfi Akad   Turquie 1966
La Zone de la mort Victor Trivas   Allemagne 1931
Les Enfants du paradis Marcel Carné   France 1945
Despair Rainer Werner Fassbinder   Allemagne   France 1978
Le Sauvage Jean-Paul Rappeneau   France   Italie 1975
Chronique d'un été Jean Rouch, Edgar Morin   France 1961
L'Assassin Elio Petri   Italie   France 1961
DocumentairesModifier
Titre Réalisation Pays Date
The Look Angelina Maccarone   Allemagne   France 2011
Le Monde de Corman : exploits d'un rebelle hollywoodien en compétition pour la Caméra d'or Alex Stapleton   États-Unis 2011
Belmondo, itinéraire Vincent Perrot, Jeff Domenech   France 2011
Kurosawa, la voie Catherine Cadou   France 2011
Il était une fois... Orange Mécanique Antoine de Gaudemar   France 2011

Sélection de la Quinzaine des réalisateursModifier

Longs métragesModifier

Titre Réalisation Pays
Après le sud en compétition pour la Caméra d'or Jean-Jacques Jauffret   France
Blue Bird Gust Van Den Berghe   Belgique
Busong Auraeus Solito   Philippines
Chatrak Vimukthi Jayasundara   Inde   France
Code Blue Urszula Antoniak   Pays-Bas   Danemark
Corpo celeste en compétition pour la Caméra d'or Alice Rohrwacher   Italie   Suisse   France
Eldfjall en compétition pour la Caméra d'or Rúnar Rúnarsson   Danemark   Islande
En ville en compétition pour la Caméra d'or Valérie Mréjen, Bertrand Schefer   France
La Falaise argentée Karim Aïnouz   Brésil
La Fée Fiona Gordon, Dominique Abel, Bruno Romy   Belgique   France
La Fin du silence en compétition pour la Caméra d'or Roland Edzard   France   Autriche
Les Géants Bouli Lanners   Belgique   France   Luxembourg
Impardonnables André Téchiné   France   Italie
The Island Kamen Kalev   Bulgarie   Suède
Jeanne captive Philippe Ramos   France
Nouveau Souffle en compétition pour la Caméra d'or Karl Markovics   Autriche
The Other Side of Sleep en compétition pour la Caméra d'or Rebecca Daly   Irlande   Hongrie   Pays-Bas
Play Ruben Östlund   Suède   France   Danemark
Porfirio Alejandro Landes   Colombie   Espagne   Uruguay   Argentine   France
Return en compétition pour la Caméra d'or Liza Johnson   États-Unis
Sur la planche Leïla Kilani   Maroc   France   Allemagne

Courts métragesModifier

Titre Réalisation Pays
Armand 15 ans l'été Blaise Harrison   France
Bielutin - Dans le jardin du temps Clément Cogitore   France
Boro in the Box Bertrand Mandico   France
Cigarette at Night Duane Hopkins   Royaume-Uni
Csicska Attila Till   Hongrie
Demain, ce sera bien Pauline Gay   France
Fourplay : Tampa Kyle Henry   États-Unis
Killing the Chickens to Scare the Monkeys Jens Assur   Suède   Thaïlande
La Conduite de la raison Aliocha   France
Las Palmas Johannes Nyholm   Suède
Le Songe de poliphile Camille Henrot   France
Mila Caos Simon Paetau   Allemagne   Cuba
Nuvem Basil Da Cunha   Suisse   Portugal
Vice Versa One Shahrbanoo Sadat   Afghanistan

Séances spécialesModifier

Titre Réalisation Pays
Des jeunes gens modernes Jérôme de Missolz   France   Belgique
Guilty of Romance Sono Sion   Japon
La nuit elles dansent Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault   Canada
Le Veilleur de nuit Natalia Almada   États-Unis   Mexique

Sélection de la Semaine de la critiqueModifier

Longs métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
17 filles en compétition pour la Caméra d'or Muriel Coulin, Delphine Coulin   France
Les Acacias (Las Acacias) en compétition pour la Caméra d'or Pablo Giorgelli   Argentine   Espagne
Avé en compétition pour la Caméra d'or Konstantin Bojanov   Bulgarie   France
Les Crimes de Snowtown (Snowtown) en compétition pour la Caméra d'or Justin Kurzel   Australie
La Femme qui aimait les hommes (The Slut) en compétition pour la Caméra d'or Hagar Ben Asher   Israël   Allemagne
Sauna on Moon Zou Peng   Chine
Take Shelter Jeff Nichols   États-Unis

Courts métrages en compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Alexis Ivanovitch, vous êtes mon héros Guillaume Gouix   France
Black Moon Amie Siegel   États-Unis
Blue Stephan Kang   Nouvelle-Zélande
Boy Topaz Adizes   États-Unis
Bul-Myul-Ui-Sa-Na-Ie Byoung-Gon Moon   Corée du Sud
Dimanches Valéry Rosier   Belgique
In Front of the House Lee Tae-Ho   Corée du Sud
La inviolabilidad del domicilio se basa en el hombre que aparece empunando un hacha Alex Piperno   Uruguay   Argentine
Junior Julia Ducournau   France
Permanencias Ricardo Alves Junior   Brésil

Séances spécialesModifier

Titre Réalisation Pays
La guerre est déclarée film d'ouverture de la semaine de la critique Valérie Donzelli   France
Mourir auprès de toi (court métrage) Spike Jonze, Simon Cahn   France
My Little Princess en compétition pour la Caméra d'or Eva Ionesco   France
Pourquoi tu pleures ? film de clôture de la semaine de la critique en compétition pour la Caméra d'or Katia Lewkowicz   France
Walk away Renée! Jonathan Caouette   États-Unis   France

PalmarèsModifier

Palmarès officielModifier

Longs métragesModifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or The Tree of Life de Terrence Malick   États-Unis
Grand prix (ex æquo) Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan   Turquie
Le Gamin au vélo des frères Dardenne   Belgique
Prix d'interprétation masculine Jean Dujardin dans The Artist   France
Prix d'interprétation féminine Kirsten Dunst dans Melancholia   États-Unis
Prix de la mise en scène Nicolas Winding Refn pour Drive   Danemark
Prix du scénario Joseph Cedar pour Footnote   Israël
Prix du jury Polisse de Maïwenn   France
Palme d'honneur Bernardo Bertolucci   Italie
Jean-Paul Belmondo   France

Courts métragesModifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or du court métrage Cross de Maryna Vroda   Ukraine   France
Prix du jury du court métrage Maillot de bain 46 de Wannes Destoop   Belgique

Caméra d'orModifier

Prix Attribué à Pays
Caméra d'or Les Acacias de Pablo Giorgelli   Argentine   Espagne

Un certain regardModifier

Prix Attribué à Pays
Prix Un certain regard ex aequo Arirang de Kim Ki-duk   Corée du Sud
Halt auf freier Strecke d'Andreas Dresen   Allemagne
Prix du jury Elena d'Andreï Zviaguintsev   Russie
Prix de la mise en scène Au revoir de Mohammad Rasoulof   Iran

CinéfondationModifier

Prix Attribué à École
1er prix La Lettre de Doroteya Droumeva Deutsche Film- und Fernsehakademie Berlin   Allemagne
2e prix Drari de Kamal Lazraq La Fémis   France
3e prix Ya-Gan-Bi-Hang de Son Tae-gyum Université Chung-ang   Corée du Sud

Semaine de la critiqueModifier

Prix[13] Attribué à Pays
Grand prix Take Shelter de Jeff Nichols   États-Unis
Mention spéciale du président Les Crimes de Snowtown de Justin Kurzel  
Prix SACD Take Shelter de Jeff Nichols   États-Unis
Mention spéciale SACD Alexis Ivanovitch, vous êtes mon héros de Guillaume Gouix   France
Soutien ACID/CCAS Les Acacias de Pablo Giorgelli   Argentine   Espagne
Prix OFAJ de la jeune critique Les Acacias de Pablo Giorgelli   Argentine   Espagne
Grand prix Canal+ du court métrage Blue de Stephan Kang   Nouvelle-Zélande
Prix Découverte Kodak du court métrage Dimanches de Valérie Rosier   Belgique

Quinzaine des réalisateursModifier

Autres prixModifier

Prix Attribué à Pays
Prix FIPRESCI[14] Compétition Le Havre d'Aki Kaurismaki   Finlande
Un certain regard L'Exercice de l'État de Pierre Schoeller   France
Quinzaine des réalisateurs et semaine de la critique Take Shelter de Jeff Nichols   États-Unis
Prix du jury œcuménique[15] Prix du jury œcuménique This Must Be the Place de Paolo Sorrentino   Italie
Mentions spéciales Le Havre d'Aki Kaurismaki   Finlande
Et maintenant, on va où ? de Nadine Labaki   Liban
Prix de la jeunesse[16] La piel que habito de Pedro Almodóvar   Espagne
Queer Palm[17] Beauty d'Oliver Hermanus   Afrique du Sud
Trophée Chopard[18] Révélation féminine Astrid Bergès-Frisbey   France   Espagne
Révélation masculine Niels Schneider   France   Canada
Palme dog[19] Uggy dans The Artist de Michel Hazanavicius   France

Notes et référencesModifier

  1. a et b Robert de Niro, président du jury du 64e Festival de Cannes sur le site du Festival de Cannes le 6 janvier 2011.
  2. « La Cinémathèque française lancera en mars une “Année Kubrick” (...) avant la diffusion en avant-première mondiale à Cannes, en mai, de la version restaurée d'Orange mécanique. ».
  3. « Midnight in Paris de Woody Allen en ouverture du 64e Festival de Cannes et dans toutes les salles de France le 11 mai 2011 », site du festival de Cannes.
  4. « Mélanie Laurent, maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes », Libération-Next, 5 mars 2011.
  5. Premiere.fr
  6. « Une Palme d'honneur en Ouverture du Festival de Cannes », site du Festival de Cannes le 11 avril 2011.
  7. Conférence de presse annonçant les films sélectionnés.
  8. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/festival-de-cannes/20110518.OBS3457/lars-von-trier-s-excuse-et-se-defend-d-etre-antisemite-ou-nazi.html « Lars von Trier s'“excuse” et se défend d'être antisémite ou nazi »], Le Nouvel Observateur, 18 mai 2011.
  9. http://festivalcannes.blog.lemonde.fr/2011/05/19/lars-von-trier-persona-non-grata-a-cannes-malgre-son-acte-de-contrition/ « Lars von Trier “persona non grata” à Cannes malgré son “acte de contrition” »], Le Monde, 19 mai 2011.
  10. « Le film français - Cannes 2011 étoiles de la critique ».
  11. « Allociné - The tree of life ».
  12. « Rotten Tomatoes - The tree of life ».
  13. Palmarès 2011 de la Semaine de la Critique sur le site officiel, consulté le 19 mai 2011
  14. « Cannes: la critique internationale distingue Kaurismäki », sur http://www.lepoint.fr, (consulté le 21 mai 2011).
  15. « Cannes : prix œcuménique à Sorrentino », sur http://www.lefigaro.fr, (consulté le 21 mai 2011).
  16. « Le Prix de la jeunesse remis à Pedro Almodóvar », sur http://www.lexpress.fr, (consulté le 21 mai 2011).
  17. « Skoonheid, Queer Palm 2011 », sur http://www.lexpress.fr, (consulté le 21 mai 2011).
  18. « Astrid Bergès-Frisbey reçoit le trophée Chopard 2011 à Cannes », sur http://www.lexpress.fr, (consulté le 15 mai 2011).
  19. « Cannes: une palme pour Uggy, le petit chien malicieux de "The Artist" », sur http://www.leparisien.fr, (consulté le 21 mai 2011)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier