Ouvrir le menu principal

Aimé Clariond

acteur français
Aimé Clariond
Description de cette image, également commentée ci-après
Aimé Clariond en 1942 (photo studio Harcourt)
Nom de naissance Aimé Marius Clariond
Naissance
Périgueux (Dordogne)
Drapeau de la France France
Décès (à 65 ans)
Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
Activité principale Acteur
Style Classique (Comédie, Tragédie)
Lieux d'activité Paris : théâtre de l'Odéon, Comédie-Française

Répertoire

Principales représentations théâtrales :

Aimé Clariond est un acteur français, né le [1] à Périgueux (Dordogne), et mort le à Neuilly-sur-Seine.

BiographieModifier

Aimé Clariond fut très marqué par la Première Guerre mondiale, où il fut soldat de 1914 à 1917. Il a participé aux premiers combats de la Marne, et terminé au Chemin des Dames, où blessé deux fois, il est démobilisé en , avec Croix de guerre.

Il n'a jamais pu intégrer le Conservatoire : il est recalé à trois reprises au concours d'entrée.

Il entre au théâtre de l'Odéon, où il interprète les « classiques », en 1921 avant de rejoindre, à partir de 1926, la troupe d'André Antoine puis celle de Lugné-Poe au théâtre de l'Œuvre. Il entame parallèlement une carrière au cinéma qui s’avérera exceptionnelle pour un comédien de théâtre.

En 1936, il est engagé comme pensionnaire à la Comédie-Française[2] par Édouard Bourdet qui vient d'être nommé administrateur général par le gouvernement du Front populaire. Il est nommé sociétaire dès l'année suivante en 1937. Il y demeure jusqu'à sa mort en 1959.

Il a interprété le répertoire classique : Alceste du Misanthrope de Molière, Othello dans Othello de Shakespeare, Antoine dans Antoine et Cléopâtre, adapté par Gide, mis en scène par Barrault ou Le Carrosse du Saint-Sacrement de Prosper Mérimée (qu'il joue avec Maria Casarès) ou contemporain dans Le Soulier de satin de Paul Claudel, François Mauriac (Asmodée et Les Mal-aimés) ou Port-Royal de Montherlant dont il interprète le rôle principal en alternance avec Jean Debucourt.

Il meurt dans la nuit du au . Il vivait au moulin de Troissereux[3] dans l'Oise. Il est inhumé à Fouquenies (Oise) le . Ce jour-là, la Comédie-Française fait relâche exceptionnellement.

Vie privéeModifier

Au milieu des années 1930, il fait la connaissance de la comédienne Renée Simonot, pensionnaire du théâtre de l'Odéon, avec laquelle il a eu une fille en 1936. Le couple se sépare peu de temps après. Renée Simonot se remarie en 1940 avec le comédien Maurice Dorléac avec lequel elle a trois filles comédiennes : Françoise, Catherine et Sylvie.

C'est à cette même période qu'il entretient une relation avec sa camarade du théâtre français Jeanne Sully, fille du tragédien Mounet-Sully, avec qui il aura deux enfants : Marie-Thérèse dite « Clarionde »[4] née en 1938 et François Aimé né en 1942.

Il épouse ensuite Irène Morozov (1912-1998), de nationalité russe et fille adoptive de Pierre O'Connell, avec laquelle il a deux enfants, Bernard, né en 1938 et France (1944-1998).

Il entretient durant les cinq dernières années de sa vie une relation avec la comédienne Paulette Simonin[5].

ThéâtreModifier

Carrière à la Comédie-FrançaiseModifier

  1. Fouché, Madame Sans-Gêne, Victorien Sardou et Émile Moreau,
  2. Abbé Daniel, Le Duel, Henri Lavedan,
  3. Eylert Loevborg, Hedda Gabler, Henrik Ibsen, mes Lugné-Poe,
  4. Pilate, La Passion, Edmond Haraucourt,
  5. Carnot, Le Sang de Danton, Saint-Georges de Bouhélier,
  6. Étienne Fériaud, Amoureuse, Georges de Porto-Riche,
  7. Georges Boulain, L'Âne de Buridan, Flers et Gaston Arman de Caillavet,
  8. Constant Jennelot, Le Secret, Henri Bernstein,
  9. Alceste, Le Misanthrope, Molière, mes Jacques Copeau,
  10. Jacques, Christine, Paul Géraldy,
  11. Alcandre, L'Illusion, Corneille, mes Louis Jouvet,
  12. Laureney, Le Simoun, Henri-René Lenormand, mes Gaston Baty,
  13. Ormin, Les Fâcheux, Molière,
  14. Le Marquis, La Critique de l'École des femmes, Molière,
  15. Vagret, La Robe rouge, Eugène Brieux,
  16. Fivière, Le Veuf, Carmontelle,
  17. Thibaudier, La Comtesse d'Escarbagnas, Molière,
  18. Blaise Couture, Asmodée, François Mauriac, mes Jacques Copeau,
  19. Restif de la Bretonne, Tricolore, Pierre Lestringuez, mes Louis Jouvet,
  20. Un tire-laine, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, mes Pierre Dux,
  21. Le Bret, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, mes Pierre Dux,
  22. Bellerose, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, mes Pierre Dux,
  23. Jacques Clément, Les Trois Henry, André Lang,
  24. Marivon, L'Indiscret, Edmond Sée,
  25. Un cadet, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, mes Pierre Dux,
  26. Jérôme Courvoisier, Le Jeu de l'amour et de la mort, Romain Rolland, mes Denis d'Inès,
  27. Ligneray, La Belle Aventure, Gaston Arman de Caillavet, Flers & Arène,
  28. Montmeyrand, Le Gendre de monsieur Poirier, Émile Augier & Jules Sandeau,
  29. Don Andrès de Ribera, Le Carrosse du Saint-Sacrement, Prosper Mérimée, mes Jacques Copeau,
  30. Le Baron, On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset, mes Pierre Bertin,
  31. Don Gormas, Le Cid, Pierre Corneille,
  32. Le Duc Orsino, La Nuit des rois, William Shakespeare, mes Jacques Copeau,
  33. Trielle, La Paix chez soi, Georges Courteline,
  34. André del Sarto, Andrea del Sarto, Alfred de Musset, mes Jean Debucourt,
  35. Rafaël, Les Marrons du feu, Alfred de Musset, mes Jean Martinelli,
  36. Arnolphe, L'École des femmes, Molière,
  37. Don Camille, Le Soulier de satin, Paul Claudel, mes Jean-Louis Barrault, [réf. souhaitée]
  38. Monsieur Diafoirus, Le Malade imaginaire, Molière, mes Jean Meyer,
  39. Don Salluste, Ruy Blas, Victor Hugo, mes Pierre Dux,
  40. Monsieur de Virelade, Les Mal-aimés, François Mauriac, mes Jean-Louis Barrault,
  41. Marc-Antoine, Antoine et Cléopâtre, William Shakespeare/André Gide, mes Jean-Louis Barrault,
  42. le Roi, Le Roi, Gaston Arman de Caillavet, Robert de Flers et Emmanuel Arène,
  43. Charles Quint, Jeanne la Folle, François Aman-Jean, Comédie-Française au Théâtre de l'Odéon,
  44. Rivelot, Le Roi, Gaston Arman de Caillavet, Robert de Flers et Emmanuel Arène,
  45. Othello, Othello, William Shakespeare/Georges Neveux, mes Jean Meyer,
  46. Don Andrès de Ribera, Le Carrosse du Saint-Sacrement de Prosper Mérimée, mes Jacques Copeau, Comédie-Française au Aldwych Theatre Londres
  47. Dorante, Le Bourgeois gentilhomme, Molière, mes Jean Meyer,
  48. Narcisse, Britannicus, Jean Racine, mes Jean Marais,
  49. Edgar, En attendant l’aurore, Madame Simone, mes Julien Bertheau,
  50. l’archevêque Beaumont de Péréfixe, Port-Royal, Henry de Montherlant, mes Jean Meyer,
  51. Numa, Le Pavillon des enfants, Jean Sarment, mes Julien Bertheau,
  52. Filerin, L'Amour médecin, Molière, mes Jean Meyer,
  53. Thénardier, Les Misérables, Paul Achard d’après Victor Hugo, mes Jean Meyer,

Hors Comédie-FrançaiseModifier

Metteur en scèneModifier

FilmographieModifier

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les gens du cinéma.com
  2. Comédie-Française, revue mensuelle no 114, 10 décembre-janvier 1982 – Photos d’hier, comédiens de toujours.
  3. Moulin de Troissereux
  4. Noir et Blanc, no 1018, 2 septembre 1964, p. 566, Une débutante au nom célèbre : Clarionde Sully.
  5. (en) Paulette Simonin sur l’Internet Movie Database
  6. (en) Walter B. Lister sur l'Internet Broadway Database
  7. André Josset sur data.bnf.fr
  8. André Josset, à la rencontre d'un auteur dramatique disponible sur Gallica
  9. (en) Richard Weisbach sur l’Internet Movie Database

Liens externesModifier