Ouvrir le menu principal

Trois jours à vivre (film, 1958)

film sorti en 1958
Ne doit pas être confondu avec Trois jours à vivre (film, 2006).
Trois jours à vivre
Réalisation Gilles Grangier
Scénario Gilles Grangier
Michel Audiard
Guy Bertret
d'après le roman de
Peter Vanett
Acteurs principaux
Sociétés de production International Motion Pictures
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 85 minutes
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Trois jours à vivre est un film français réalisé par Gilles Grangier, sorti en 1958.

SynopsisModifier

Simon Belin est un acteur qui fait les tournées de province avec sa compagnie. Bien que talentueux, il n'a jamais eu la chance de véritablement briller sur scène. C'est toujours Bérimont qui tient les grands rôles. Un jour, Simon est témoin d'un meurtre. Sous la pression de la justice, mais aussi de son agent qui y voit une belle occasion de publicité, Simon identifie un suspect, Ferrari, dont il n'est pas certain de la culpabilité. Devenu la coqueluche de la ville, Simon Belin remplace bientôt Bérimont en tant qu'acteur vedette. Mais Ferrari s'évade et le menace, il n'a plus que trois jours à vivre.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Appréciation critiqueModifier

  • Box office : 1.014.497 entrées en France

« Gilles Grangier connait son métier et nous donne un film un peu laborieux, mais bien fait. Double peinture de la vie d'une médiocre troupe ambulante et des effets de l'ambition et de la peur sur un être veule. L'interprétation est très bonne, « cabotinant » dans la note juste. Le rythme du film est soutenu avec les pointes de suspense bien venues. Excellente photographie. Spectacle agréable si non familial »

— Répertoire général des films 1958, Centrale catholique du cinéma, Éditions Penser vrai, Paris

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier