Paul Achard

romancier français

Paul Auguste Achard, né le à Alger et mort le à Paris, est un journaliste, écrivain et homme de théâtre. Il a été un des écrivains pieds-noirs les plus célèbres[1].

Paul Achard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Paul Achard naît à Alger d'un père représentant de commerce le [2]. Il est bon élève à l'école Dordor, et est admis au Grand Lycée. Il monte à Paris au début du siècle et y devient journaliste. Il obtient le poste de Secrétaire général du théâtre des Champs-Élysées. Il écrit des chroniques du temps et des romans, puis devient scénariste et dialoguiste pour le cinéma.

Son ouvrage La Queue (ce qui s'y disait, ce qu'on y pensait)[3] sur les files d'attente pendant la guerre a été censuré par les Allemands et n'est sorti qu'en 1945.

Il meurt le à son domicile dans le 8e arrondissement de Paris[4]. Il est inhumé le au Cimetière de Roussillon (Vaucluse)[5].

OuvragesModifier

RomansModifier

  • Les bonnes (1927)
  • Là et un œil neuf sur l'Amérique (1930)
  • Nous les chiens (1930)
  • L'homme de mer (1931)
  • Salaouetches (1939)
  • Biographie du Prophète Mohammed (1942)
  • La grande épreuve (1945)
  • La queue (1945)

ScénariosModifier

AdaptateurModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier