Ouvrir le menu principal

Paul Achard

romancier français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Achard.
Paul Achard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Paul Auguste Achard, né le à Alger et mort le à Paris, est un journaliste, écrivain et homme de théâtre. Il a été un des écrivains pieds-noirs les plus célèbres[1].

BiographieModifier

Paul Achard naît à Alger d'un père représentant de commerce le [2]. Il est bon élève à l'école Dordor, et est admis au Grand Lycée. Il monte à Paris au début du siècle et y devient journaliste. Il obtient le poste de Secrétaire général du théâtre des Champs-Élysées. Il écrit des chroniques du temps et des romans, puis devient scénariste et dialoguiste pour le cinéma.

Son ouvrage La Queue (ce qui s'y disait, ce qu'on y pensait)[3] sur les files d'attente pendant la guerre a été censuré par les Allemands et n'est sorti qu'en 1945.

Il meurt le à son domicile dans le 8e arrondissement de Paris[4]. Il est inhumé le 14 novembre 1962 au Cimetière de Roussillon (Vaucluse)[5].

OuvragesModifier

RomansModifier

  • Les bonnes (1927)
  • Là et un œil neuf sur l'Amérique (1930)
  • Nous les chiens (1930)
  • L'homme de mer (1931)
  • Salaouetches (1939)
  • Biographie du Prophète Mohammed (1942)
  • La grande épreuve (1945)
  • La queue (1945)

ScénariosModifier

AdaptateurModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier