Wilhelm Thiele

cinéaste

Wilhelm Thiele (né Wilhelm Isersohn) est un cinéaste et scénariste austro-américain, né le à Vienne (Autriche), et décédé le à Woodland Hills Los Angeles, Californie (États-Unis).

BiographieModifier

Wilhelm Isersohn étudie au Conservatoire de Vienne et obtient une bourse pour le Burgtheater de Vienne en tant que scénographe. Il monte ensuite sur scène, en 1909, à Karlsbad et à Stuttgart et prend le pseudonyme de Wilhelm Thiele. Il sert pendant la Grande guerre dans l'armée austro-hongroise dans un régiment d'infanterie viennois où il monte des revues.

Après la première guerre mondiale, il est engagé au Volkstheater de Munich (Théâtre du Peuple de Munich) en tant que metteur en scène. Puis il commence sa carrière de réalisateur de cinéma, en 1923, avec des comédies légères. Son premier grand succès est Le Chemin du paradis, en 1930, la première comédie musicale du cinéma allemand. Il tourne aussi en France plusieurs films en français, dont Le Bal avec Danielle Darrieux.

Mais, d'origine juive, il doit quitter l'Allemagne à cause des lois raciales, en 1933, pour l'Angleterre, puis pour Hollywood où il vit dorénavant à partir de 1936. Il y tourne Hula, fille de la brousse (The Jungle Princess) avec Dorothy Lamour, Ray Milland et Akim Tamiroff, puis deux Tarzan avec Johnny Weissmuller, dont l'un est un film anti nazi, mais n'obtient plus le succès qu'il avait connu autrefois.

Il se tourne alors, en 1949, vers la télévision.

FilmographieModifier

Films muetsModifier

Films parlantsModifier

Liens externesModifier