Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Debucourt.
Jean Debucourt
Nom de naissance Jean-Étienne Pelisse
Naissance
Paris 8e
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 64 ans)
Montgeron, Essonne
Profession acteur
metteur en scène

Jean-Étienne Pelisse dit Jean Debucourt est un acteur et metteur en scène français, sociétaire de la Comédie-Française, né le dans le 8e arrondissement de Paris et mort le à Montgeron (Essonne)[1].

BiographieModifier

Souvent présenté, mais sans preuves, comme le fils de l'acteur Charles Le Bargy (1858-1936), il est né officiellement au no 18 de l'avenue d'Antin, domicile de ses parents Jean-Émile-Marc Pelisse, commissionnaire en marchandises, et Louise-Félicité-Juliette Berne-Bellecour, sans profession[1] La famille de sa mère comprend des artistes-peintres tels que son oncle Félix Berne-Bellecour (1866-1905), Jean-Jacques Berne-Bellecour (1874-1939, peintre militaire et dessinateur dans l'Excelsior sur la Guerre de 1914-18) et Étienne-Prosper Berne-Bellecour (1838-1910).

Engagé à la Comédie-Française en 1936, il devient sociétaire dès l'année suivante. Il y incarne les plus grands rôles du répertoire, réalisant également plusieurs mises en scène. Il enseigne parallèlement à l'École de la rue Blanche et au Conservatoire.

Il tourne aussi beaucoup pour le cinéma. Parmi ses rôles les plus populaires, il prête sa voix à Jésus dans les trois premiers opus de la série Don Camillo à partir de 1952[2]. En 1955, il lit pour la Radiodiffusion-télévision française le roman Adolphe de Benjamin Constant[3].

Jean Debucourt meurt d'une leucémie le 22 mars 1958 à 64 ans. Il repose au cimetière d'Égreville, là où il passa sa jeunesse et où il aimait revenir de temps en temps. Les Berne-Bellecour, sa famille maternelle, y étaient propriétaires d'un château qui, par la suite, fut vendu au compositeur Jules Massenet.

Vie privéeModifier

Jean Debucourt a été marié trois fois et a eu quatre enfants[4] :

  • avec Louise-Gabrielle d'Juin (du au ) ;
  • avec l'éditrice Marcelle, Julie, Pélagie Lesage (du au ) ;
  • avec Claude Daverède (du à son décès).

Une autre source lui prête comme épouse la comédienne Annie Ducaux[2] mais seules apparaissent sur son acte de naissance en mentions marginales les trois unions précitées[1].

ThéâtreModifier

Hors Comédie-FrançaiseModifier

À la Comédie-FrançaiseModifier

Comédien
Metteur en scène

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Acte de naissance no 94 (vue 27/29), registre des naissances de l'année 1894 pour le 8e arrondissement, Archives de Paris (avec mentions marginales de décès et d'unions)
  2. a et b Jean-Jacques Jelot-Blanc, Pagnol inconnu, Paris, Flammarion, (ISBN 9782081255630, lire en ligne)
  3. Benjamin Constant, « Adolphe, lu par Jean Debucourt (coffret 2 CD) », sur Frémeaux et Associés (consulté le 25 janvier 2020)
  4. Article sur L'Encinémathèque

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier