Paul Demasy

dramaturge belge

Paul Demasy (né Léopold-Benoît-Joseph Paulus à Liège le et mort à Neuilly-sur-Seine le ) est un dramaturge belge francophone.

BiographieModifier

Léopold Paulus est fils de petits commerçants belges. Il est élève des les jésuites de Liége. Il arrive à Paris en 1906. Il joue du piano dans les brasseries.

Il écrit une quarantaine de pièces.

Après la libération il est condamné à 3 ans de prison pour collaboration[1].

Principales œuvresModifier

Théâtre
  • La Tragédie d'Alexandre, 1919, pièce en 10 tableaux, reprise à la Comédie française en 1931[2]
  • La tragédie du docteur Faust, 1920 , pièce en 3 actes[3], créée au Théâtre de la Porte Saint-Martin (l'Irrégulier)
  • Jésus de Nazareth, 1924, pièce en 3 actes et 8 tableaux, reprise au Palais de Chaillot en 1939[4]
  • La Cavalière Elsa, tragédie en 4 actes et 6 tableaux, créée au Studio des Champs-Elysées le 3 juin 1925[5]
  • Dalilah, 1926, pièce en 3 actes créée à l'Odéon[6]
  • Milmort, 1933, pièce en 4 actes, créée au Théâtre de l'Œuvre[7]
  • Panurge, 1935
  • Midi à quatorze heures, 1937
  • L'Homme de nuit, pièce en 4 actes , création le 20 janvier 1939, au Théâtre de l'Œuvre[8]
  • Materna, 1959
  • Vannina ou la Survivante, 1959
  • L'Indésirable, 1964

Notes et référencesModifier

  1. Paul Emile, « Trois ans de prison à l'écrivain Paul Demasy " victime de ses amis " », Combat, organe du Mouvement de libération française,‎ , p. 4 (lire en ligne sur Gallica)
  2. Gabriel Reuillard, « Au fil de la scène », Cyrano,‎ , p. 27 (lire en ligne sur Gallica)
  3. Pierre Wolff, « Les premières », Le Gaulois : littéraire et politiqueÉditeur : (Paris)Date d'édition : 1b32779904b,‎ (lire en ligne sur Gallica)
  4. Dossier de critiques de presse lire en ligne sur Gallica
  5. Gabriel Marcel, « Au Studio des Champs-Elysées « La cavalière Eisa », par Paul Demasy, (d'après le roman de P. Mac Orlan) », L'Europe nouvelle : revue hebdomadaire des questions extérieures, économiques et,‎ (lire en ligne sur Gallica)
  6. Pierre D'Ouvray, « La semaine dramatique », Le Ménestrel,‎ , p. 106 (lire en ligne sur Gallica)
  7. Jacques Chabannes, « Maîtresse centrifuge et père centripète », Notre temps,‎ , p. 3 (lire en ligne sur Gallica)
  8. Dossier de critiques de presse lire en ligne sur Gallica

BibliographieModifier

Liens externesModifier