Ouvrir le menu principal

François Aman-Jean

écrivain français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aman-Jean.
François Aman-Jean
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
François Henri Amand Jean
Nationalité
Activité
Père
Fratrie

François Henri Amand Jean, dit François Aman-Jean, né à Paris 4 le 14 septembre 1894[1], mort à Château-Thierry le 2 avril 1986, est connu comme écrivain et dramaturge français.

BiographieModifier

Il est de fils du peintre Edmond Aman-Jean et le frère de Céline Aman-Jean.

Il épouse à Paris, le 4 décembre 1916, Charlotte Simon, fille du peintre Lucien Simon, elle-même artiste peintre, connue sous le nom de Charlotte Aman-Jean.

Capitaine dans l'armée française, il sert en Roumanie en 1918 [2].

Docteur en médecine, chirurgien de son état, Aman-Jean s’essaie au théâtre en 1949, la création de Jeanne la Folle par la Comédie-Française à l’Odéon ne rencontre pas le succès escompté. Cependant, il persévère avec une pièce en un acte, aux Noctambules, quatre ans plus tard.

Philippe Besnard a fait de lui un buste en bronze, exposé en 1913 au Salon de la Société Nationale des Beaux-arts (SNBA).

RomansModifier

  • Annie de Berck et Marie de Montreuil, chronique, Paris, Buchet-Chastel, 1963
  • L’Ourson, Paris, Buchet-Chastel, 1965
  • L’Enfant oublié : chronique, 1894-1905, Buchet-Chastel, Paris, 1979.

ThéâtreModifier

TélévisionModifier

  • 1964 : Meneer Emile (Zaalwachter Vogels)

RéférencesModifier

  1. Archives de Paris en ligne, acte de naissance, Paris 14, V4E 8249, vue 4/31, acte 1714
  2. Le Temps 12-2-1918

Liens externesModifier