Ouvrir le menu principal

Le Capitan (film, 1946)

film sorti en 1946
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Capitan.
Le Capitan
Réalisation Robert Vernay
Scénario Robert Vernay
Bernard Zimmer
d'après le roman de
Michel Zévaco
Acteurs principaux
Sociétés de production Compagnie Franco-Coloniale Cinématographique
Pays d’origine France
Genre Film d'aventure
Film de cape et d'épée
Durée 80 minutes (1re époque)
90 minutes (2e époque)
Sortie 1946

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Capitan est un film français réalisé par Robert Vernay, sorti en 1946, d'après le roman de Michel Zévaco. Il est constitué de deux époques, une première partie intitulée Flamberge au vent, et une seconde nommée Le Chevalier du Roi. Ce film a fait l'objet d'une restauration par les Archives françaises du film du CNC.

Il a également fait l'objet d'un remake en couleur d'André Hunebelle sorti en 1960, avec Jean Marais et Bourvil, également intitulé Le Capitan.

Sommaire

SynopsisModifier

En 1615, à l'époque de la régence de Marie de Médicis, un gentilhomme gascon, Adhémar de Capestang, qu'on surnommera le Capitan, se rend à Paris. En chemin, il a l'occasion de sauver une jeune fille que deux individus tentent d'enlever. L'un d'eux n'est autre que Concino Concini, que le jeune homme provoque en duel, le blessant au bras. La jeune fille en question est Gisèle d'Angoulême, la fille du duc d'Angoulême qui est à la tête d'un groupe de Grands du royaume conspirant en vue de renverser la régence, de chasser Concini et son épouse Léonora Galigaï et de remplacer le roi. Muni des rubans de Gisèle d'Angoulême dont il est tombé amoureux, Capestang parvient à infiltrer une réunion des factieux, qu'il tente de gagner à la cause du jeune Louis XIII, puis à se faire admettre à la cour où il devient l'ami du roi, séduit par ses talents d'imitateur du chant d'oiseaux. Concini le reconnaissant, il cherche à le faire disparaître à plusieurs reprises, mais Capestang échappe aux diverses tentatives.
La deuxième époque s'achève avec l'exécution de Concini, l'éloignement de la reine mère à Blois et le début du règne personnel du Louis XIII. De son côté, Capestang peut épouser Gisèle, union bénie par le roi.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier


BibliographieModifier

  • Isabelle Collin, Pauline Dufourcq et Mélanie Lemaire, Les plus grands films de Cape et d’Épée en DVD - Volume 2, Paris, Éditions Atlas, , 204 p. (ISBN 978-2-7312-3089-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF40945398), « Le Capitan », p. 116-142

Liens externesModifier