Équipe d'Irak de football

équipe nationale de football
Équipe d'Irak
Écusson de l' Équipe d'Irak
Généralités
Confédération AFC
Couleurs Vert
Surnom Asood Al Rafidain اسود الرافدين (Lions de Mésopotamie)
Classement FIFA en diminution 72e (16 septembre 2021)[1]
Personnalités
Sélectionneur Dick Advocaat
Capitaine Alaa Abdul-Zahra
Plus sélectionné Younis Mahmoud (148)
Meilleur buteur Hussein Saeed (78)
Rencontres officielles historiques
Premier match Maroc 3 - 3 Irak
()
Plus large victoire Irak 13 - 0 Éthiopie
()
Plus large défaite Brésil 6 - 0 Irak
()
Turquie 7 - 1 Irak
()
Chili 6 - 0 Irak
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 1
1er tour en 1986
Coupe d'Asie Phases finales : 10
Médaille d'or, Asie Vainqueur en 2007
Coupe des confédérations Phases finales : 1
1er tour en 2009
Jeux olympiques 4e en 2004

Maillots

Kit left arm iraq2021h.png
Kit body iraq2021h.png
Kit right arm iraq2021h.png
Kit shorts.png
Kit socks iraq2021h.png
Domicile
Kit left arm iraq2021a.png
Kit body iraq2021a.png
Kit right arm iraq2021a.png
Kit shorts iraq2021a.png
Kit socks iraq2021a.png
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Troisième tour des éliminatoires de la zone Asie de la Coupe du monde de football 2022

L'équipe d'Irak de football (en arabe : منتخب العراق لكرة القدم?) est l'équipe nationale de football de l'Irak, constituée par une sélection des meilleurs joueurs irakiens sous l’égide de la Fédération d'Irak de football.

HistoriqueModifier

Les débuts de l’IrakModifier

La Fédération d'Irak de football (en arabe : اتحاد العراق لكرة القدم?) est fondée en 1948. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1950. Le premier match de l’équipe d'Irak de football fut joué au Liban, le , contre le Maroc, qui se conclut par un match nul 3 buts partout. Le , en Turquie, l’Irak enregistra sa plus large défaite de son histoire contre la Turquie, qui s’impose 7 buts à 1. Durant cette période, le , à Bagdad, à domicile, l’Irak inflige une correction sur le score de 10 buts à 1 au Bahreïn. La Fédération d'Irak est membre de l'AFC depuis 1971. Jusqu’en 1972, la sélection irakienne ne participe à aucune compétition internationale. Elle participe à la Coupe d’Asie des Nations 1972, où elle termine dernière de son groupe, composé de l’Iran et de la Thaïlande, et ne récolte qu’un point après une défaite contre l’Iran (0-3) et un match nul contre la Thaïlande (1-1). En 1976, la sélection réussit à prendre la quatrième place à la Coupe d’Asie, performance qu’elle battra en 2007. De 1980 à 1984, l’Irak ne s’est pas inscrite à la compétition.

La Coupe du monde 1986Modifier

Durant les éliminatoires pour la Coupe du monde de football 1986, l’Irak n’a eu que deux défaites contre le Qatar et les Émirats arabes unis. En compagnie de la Corée du Sud, elles iront tous les deux représenter l’Asie à la Coupe du monde au Mexique. L’équipe d'Irak a disputé une phase finale de Coupe du monde, au Mexique en 1986. À cette occasion, elle fut éliminée au premier tour après trois courtes défaites contre le Paraguay (0-1), la Belgique (1-2) et le Mexique (0-1). Le seul buteur irakien en Coupe du monde est Ahmed Radhi, contre la Belgique à la 59e minute.

De 1986 à 2004 : les années noiresModifier

L’équipe d'Irak, durant cette période, n’a pas participé à la Coupe du monde de football. En 1988 et en 1992, elle n’est pas inscrite pour la Coupe d’Asie du fait du contexte politique. Lors des éditions 1996, 2000 et 2004 de la Coupe d'Asie des nations de football, l’Irak atteignit trois fois de suite les quarts de finale (en 1996, contre les Émirats arabes unis (défaite 0-1 ap) ; en 2000, contre le Japon (défaite 1-4) ; et en 2004, contre la Chine (défaite 0-3).

Mauvais traitements infligés aux joueurs sous Saddam HusseinModifier

Le responsable des sports en Irak, Oudaï Hussein fils du chef de l'État, s'est rendu coupable de mauvais traitements, tortures et emprisonnements à l'encontre des joueurs de l'équipe d'Irak, et ce particulièrement lorsque ceux-ci perdaient[2]. Plusieurs joueurs ont ainsi été envoyés à la prison d'Abou Ghraib à la suite d'une défaite face au Koweït en 1981[2], des actes de violences à l'encontre d'arbitres ont également été rapportés[2]. La FIFA a, à la suite de divers témoignages, conduit une enquête en 1997 qui n'a pas pu étayer ces accusations[2]. Néanmoins en 2003, à la suite de l'invasion américaine de l'Irak une salle de torture a été retrouvée dans les sous-sols des locaux du Comité olympique irakien[2],[3].

Les JO 2004Modifier

Dans le tournoi masculin, le parcours jusqu'en demi-finale des Jeux olympiques d'Athènes de l’équipe d'Irak a eu un important retentissement médiatique à cause du contexte politique en Irak depuis 2003. Voici le parcours de l’Irak : au premier tour, l’Irak bat le Portugal (4-2, buts de Emad (16e), de Hawar Mulla (29e), de Younis Mahmoud (59e) et de Salih Sadir (93e)), puis le Costa Rica (2-0, buts de Hawar Mulla Mohammed (67e) et de Mahdi Karim (72e)) mais perd contre le Maroc (1-2, but de Salih (63e)), et termine première de la poule. En quarts grâce à Emad, à la 64e minute, elle bat l’Australie 1-0. Mais en demi, elle s’incline contre le Paraguay sur le score de 1-3, malgré le but de Razzaq Farhan à la 83e minute, qui sauve l’honneur des Irakiens. Lors de la troisième place, l’Irak perd contre l’Italie par un but d’Alberto Gilardino. Cela a permis de faire oublier au monde et aux Irakiens le contexte politique qui se passe en Irak.

La Coupe d’Asie 2007Modifier

 
L'Irak jouant contre l'Australie dans le groupe A de la Coupe d'Asie des nations de football 2007 ; l'Irak a gagné le match 3-1 et était déjà en route vers le titre continental.

Enfin arriva cette Coupe d'Asie des nations de football 2007. Ce fut le plus grand exploit de cette équipe irakienne compte tenu de la situation politique du pays. L’équipe d'Irak tomba dans le groupe A, composé de l’Australie, de la Thaïlande et d’Oman. Lors du premier match, elle fait match nul contre la Thaïlande (1-1, but de Younis Mahmoud), puis crée la surprise en battant l’Australie sur le score de 3 buts à 1 (buts de Nashat Akram, de Hawar Mulla Mohammed et de Karrar Jassim) et faisant match nul 0-0 contre Oman, et termina première du groupe. Ensuite elle bat le Viêt Nam sur le score de 2 à 0 en quarts de finale grâce au doublé de Younes Mahmoud, la Corée du Sud en demi-finales aux tirs au but (0-0 puis 4-3 tab) puis l'Arabie saoudite en finale sur le score de 1-0 grâce à un but de Younis Mahmoud à la 72e minute. Cette Coupe d'Asie 2007 remportée en Asie du sud-est contre l'Arabie saoudite fut son principal titre. Younes Mahmoud fut élu le meilleur du tournoi, en plus d’être un des meilleurs buteurs de la compétition avec 4 buts à égalité avec le japonais Naohiro Takahara et le saoudien Yasser al-Qahtani. L’Irak va participer avec ce titre à la Coupe des confédérations 2009, en Afrique du Sud. À la suite de ce succès, deux attentats se sont succédé à Bagdad et à travers tout le pays, faisant 51 morts et 126 blessés. Des milliers d'Irakiens, y compris des membres des forces de sécurité, ont tiré en l'air à Bagdad après la victoire de leur équipe, en dépit de l'interdiction des autorités d'utiliser des armes, ont constaté des journalistes de l'AFP[4].

L'après-Coupe d'AsieModifier

Vieira a déclaré lors de la finale qu'il démissionnerait après la Coupe d'Asie[5]. Il a été remplacé par Egil Olsen en [6]. Sous Olsen, l'Irak s'est qualifié pour le troisième tour des qualifications pour la Coupe du monde, mais après un match nul 1–1 avec la Chine, la fédération a limogé Olsen et l'a remplacé par Adnan Hamad[7]. L'Irak n'a pas réussi à se qualifier pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 car une défaite 1-0 contre le Qatar l'a vu terminer troisième du groupe. À la suite de cela, la fédération irakienne a décidé de dissoudre l'équipe et limogé Hamad[8].

Jorvan Vieira a été reconduit en . Après une décevante Coupe du Golfe 2009, Vieira a été limogé et remplacé par Bora Milutinović[9].

La Coupe des confédérations 2009Modifier

En 2009, l'Irak n'a participé qu'à son deuxième tournoi de la FIFA : la Coupe des confédérations 2009, pour laquelle ils se sont qualifiés en remportant la Coupe d'Asie 2007. Ils ont commencé le tournoi avec un nul 0-0 avec l'Afrique du Sud, avant de perdre 1-0 contre l'Espagne, vainqueur de l'Euro 2008. L'Irak a fait match nul 0-0 avec la Nouvelle-Zélande et a été éliminé.

Le , la commission d'urgence de la FIFA a suspendu la Fédération irakienne en raison de l'ingérence du gouvernement[10]; la suspension a été levée le [11].

Années 2010 : des hauts et des basModifier

 
L'équipe nationale irakienne pose avant son match de Coupe d'Asie 2019 contre l'Iran à Dubaï.

Wolfgang Sidka a été nommé entraîneur en pour diriger l'Irak dans la Coupe d'Asie 2011[12]. L'Irak a atteint les quarts de finale, perdant 1-0 en prolongations contre l'Australie, sur un but inscrit de la tête par Harry Kewell à la 117e minute juste à l'intérieur de la surface de réparation. Lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2014, l'Irak s'est qualifié pour le troisième tour qualificatif, mais le contrat de Sidka n'a pas été renouvelé et il a été remplacé par Zico en . L'Irak a dominé son groupe lors du troisième tour, remportant 5 matchs sur 6. Cependant, à mi-parcours lors du quatrième tour, l'Irak n'avait que 5 points et Zico a démissionné en raison de salaires impayés[13].

Hakeem Shaker (en) a pris la relève en tant qu'entraîneur par intérim et a terminé deuxième du Championnat d'Asie de l'Ouest et de la Coupe du Golfe 2013. En , Vladimir Petrović a été nommé pour les matchs restants des éliminatoires de la Coupe du monde, mais a perdu les trois matches et l'Irak a terminé dernier de son groupe. Petrović a été limogé en et Hakeem Shaker (en) a été reconduit[14].

Lors de la dernière journée, l'Irak s'est qualifié pour la Coupe d'Asie 2015 en battant la Chine 3-1. Cependant, l'Irak a terminé dernier du groupe lors de la Coupe du Golfe 2014, ce qui a conduit au limogeage de Hakeem Shaker (en) et à la nomination de Radhi Shenaishil.

L'Irak a commencé la campagne de Coupe d'Asie 2015 avec une victoire 1-0 contre la Jordanie. Lors du match suivant, l'Irak a affronté le Japon et a perdu le match 0-1. L'Irak a ensuite battu la Palestine 2-0 et s'est qualifié pour la phase à élimination directe en tant que deuxième du Groupe D derrière le Japon avec six points. L'Irak a battu l'Iran en quarts de finale aux tirs au but, 7–6, à la suite d'un score de parité spectaculaire (3–3) au bout de 120 minutes de jeu. Ils ont affronté la Corée du Sud en demi-finale mais ont perdu 0-2 et n'ont pas réussi à se qualifier pour la finale. L'Irak a terminé la Coupe d'Asie à la quatrième place, après avoir perdu 2–3 contre les Émirats arabes unis lors du match pour la troisième place.

Après le tournoi, Shenaishil est revenu à la gestion du Qatar SC et l'Irak a nommé Akram Salman (en) comme entraîneur, mais il a été limogé en après avoir perdu 4-0 contre le Japon lors d'un match amical.

Yahya Alwan (en) a été nommé en . En raison de mauvaises performances, Abdul-Ghani Shahad (en) l'a remplacé en tant qu'entraîneur par intérim pour le dernier match de qualification du deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018 en . Shahad a conduit l'Irak à se qualifier pour la Coupe d'Asie 2019 et le troisième tour des qualifications au Mondial russe. Radhi Shenaishil a été nommé à la tête de l'Irak au tour final. Après avoir perdu cinq de leurs sept premiers matchs, l'Irak a été éliminé et Shenaishil a été limogé[15]. Basim Qasim a été nommé en pour diriger l'Irak pour les matchs de qualifications restants. La fédération a décidé de ne pas renouveler son contrat en .

Le , Srečko Katanec a été nommé entraîneur pour un contrat de trois ans[16]. Sous Katanec, l'Irak a atteint les huitièmes de finale de la Coupe d'Asie 2019 en perdant 1–0 contre les futurs champions du Qatar[17].

Années 2020 : un espoir renouveléModifier

Sous Katanec, l'Irak est en tête de son groupe dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2022, après avoir remporté cinq de leurs sept matches, dont une victoire 2-1 contre l'Iran[18].

L'Irak a poursuivi sa belle forme lors de la Coupe du Golfe 2019 (en), atteignant les demi-finales en battant le Qatar et les Émirats arabes unis.

ÉquipementiersModifier

Dans l'ordre chronologie : Umbro (1984–1986), Adidas (1986–1994), Puma (1996), Patrick (2000), Jako (2003–2004), Jack & Jones (2004–2006), Diadora (2006), Lotto (2006), Adidas (2007), Umbro (2007), Peak Sport (2008–2014), Adidas (2014), Jako (2014–2019) et Givova depuis 2019.

Palmarès et résultats sportifsModifier

Classement FIFAModifier

Classements FIFA de l'équipe d'Irak 1993 à 2007
Année[Note 1] 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Classement mondial[Note 2] 65 88 110 98 68 94 78 79 72 53 43 44 54 83 68
Classement en Asie (AFC) 11 15 16 15 10 17 8 11 10 6 5 6 7 10 7
Classements FIFA de l'équipe d'Irak 2008 à 2020
Année[Note 1] 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Classement mondial[Note 2] 72 88 100 78 92 110 103 89 119 79 88 70 69
Classement en Asie (AFC) 6 11 9 7 7 13 12 11 12 10 11 7 7

Parcours en Coupe du mondeModifier

Parcours de l'équipe d'Irak en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
  1930 Non inscrit   1970 Non inscrit     2002 Tour préliminaire
  1934 Non inscrit   1974 Tour préliminaire   2006 Tour préliminaire
  1938 Non inscrit   1978 Forfait   2010 Tour préliminaire
  1950 Non inscrit   1982 Tour préliminaire   2014 Tour préliminaire
  1954 Non inscrit   1986 1er tour   2018 Tour préliminaire
  1958 Non inscrit   1990 Tour préliminaire   2022 Éliminatoires en cours
  1962 Non inscrit   1994 Tour préliminaire       2026 À venir
  1966 Non inscrit   1998 Tour préliminaire

Parcours en Coupe d'AsieModifier

Parcours de l'équipe d'Irak en coupe d'Asie des nations
Année Position Année Position Année Position
  1956 Non inscrit   1980 Non inscrit   2004 Quarts de finale
  1960 Non inscrit   1984 Non inscrit         2007 Vainqueur
  1964 Non inscrit   1988 Non inscrit   2011 Quarts de finale
  1968 Non inscrit   1992 Non inscrit   2015 Demi-finale (4e)
  1972 1er tour   1996 Quarts de finale   2019 Huitième de finale
  1976 Demi-finale (4e)   2000 Quarts de finale   2023 Qualifiée

Parcours à la Coupe des confédérationsModifier

Parcours de l'équipe d'Irak en Coupe des confédérations
Année Position Année Position Année Position
  1992 Non qualifié    2001 Non qualifié   2013 Non qualifié
  1995 Non qualifié   2003 Non qualifié   2017 Non qualifié
  1997 Non qualifié   2005 Non qualifié
  1999 Non qualifié   2009 1er tour

Parcours en Championnat d'Asie de l'Ouest de footballModifier

DiversModifier

Coupe de Palestine

  • 1972 : Deuxième  
  • 1974 : Quatrième
  • 1975 : Deuxième  

Nehru Cup

  • 1995 : Vainqueur  
  • 1997 : Vainqueur  

Coupe arabe des nations de football

  • 1964 : Vainqueur  
  • 1966 : Vainqueur  
  • 1985 : Vainqueur  
  • 1988 : Vainqueur  
  • 2012 : Troisième  

Coupe du Golfe des nations de football

  • 1976 : Deuxième  
  • 1979 : Vainqueur  
  • 1984 : Vainqueur  
  • 1988 : Vainqueur  
  • 2013 : Deuxième  

Merdeka Tournament

  • 1977 : Deuxième  
  • 1978 : Deuxième  
  • 1981 : Vainqueur  
  • 1995 : Vainqueur  

Merlion Cup

  • 1984 : Vainqueur  

Tripoli Exhibition Cup

  • 1966 : Deuxième  

Tripoli Fair Tournament

  • 1967 : Vainqueur  

Peace and Friendship Cup

  • 1989 : Vainqueur  

UAE International Cup

  • 2009 : Vainqueur  

Effectif actuelModifier

Effectif et encadrement de l'équipe nationale irakienne au 2 septembre 2021.
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Talib, FahadFahad Talib 9 867 21/10/1994 (27 ans) 6 0   Al-Qowa Al-Jawiya 2017
12 G Saleh Mejbel, MohammedMohammed Saleh Mejbel 9 633 12/6/1995 (26 ans) 0 0   Al-Qowa Al-Jawiya -
20 G Basil, AhmedAhmed Basil 9 199 19/8/1996 (25 ans) 0 0   Al-Shorta -
2 D Ibrahim Khalaf, AhmedAhmed Ibrahim Khalaf 10 836 25/2/1992 (29 ans) 108 4   Al-Qowa Al-Jawiya 2010
6 D Adnan Kadhim, AliAli Adnan Kadhim 10 173 19/12/1993 (27 ans) 81 7   Agent libre 2012
15 D Ismail, DhurghamDhurgham Ismail 10 017 24/5/1994 (27 ans) 59 3   Al-Qowa Al-Jawiya 2013
17 D Mhawi, AlaaAlaa Mhawi 9 276 03/6/1996 (25 ans) 46 0   Al-Zawra'a 2016
5 D Faez, AliAli Faez 9 909 09/9/1994 (27 ans) 33 3   Al-Shorta 2013
999 D Natiq, SaadSaad Natiq 10 083 19/3/1994 (27 ans) 31 0   Al-Shorta 2015
23 D Jabbar, MaithamMaitham Jabbar 7 686 10/10/2000 (21 ans) 15 0   Al-Qowa Al-Jawiya 2019
3 D Dhia Putros, FransFrans Dhia Putros 10 331 14/7/1993 (28 ans) 4 0   Viborg FF 2018
4 D Amer, KarrarKarrar Amer 9 872 16/10/1994 (27 ans) 0 0   Al-Shorta -
999 M Tariq, HumamHumam Tariq 9 390 10/2/1996 (25 ans) 73 3   Al-Qowa Al-Jawiya 2012
14 M Attwan, AmjadAmjad Attwan 8 994 12/3/1997 (24 ans) 53 1   Al-Shamal SC 2016
13 M Resan, BasharBashar Resan 9 074 22/12/1996 (24 ans) 41 3   Qatar SC 2014
7 M Meram, JustinJustin Meram 12 014 04/12/1988 (32 ans) 34 4   Real Salt Lake 2014
999 M Hadi, SafaaSafaa Hadi 8 413 14/10/1998 (23 ans) 34 1   Krylia Sovetov 2018
8 M Bayesh, IbrahimIbrahim Bayesh 7 848 01/5/2000 (21 ans) 21 3   Al-Qowa Al-Jawiya 2017
19 M Qasim, MohammedMohammed Qasim 9 090 06/12/1996 (24 ans) 15 2   Al-Shorta 2019
22 M Jassim, SajadSajad Jassim 9 248 01/7/1996 (25 ans) 3 1   Naft Al-Wasat 2021
16 M Al-Ammari, AmirAmir Al-Ammari 8 857 27/7/1997 (24 ans) 1 0   Halmstads BK 2021
10 A Abdul-Zahra, AlaaAlaa Abdul-Zahra   12 362 22/12/1987 (33 ans) 123 17   Al-Shorta 2007
9 A Hussein, AymenAymen Hussein 9 349 22/3/1996 (25 ans) 39 5   Umm Salal 2015
18 A Ali, MohanadMohanad Ali 7 798 20/6/2000 (21 ans) 36 17   PAE Áris Thessaloníki 2017
21 A Karim, SherkoSherko Karim 9 285 25/5/1996 (25 ans) 6 1   Arbil 2021
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Vladimir Krunic
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Ahmed Jassim

Médecin(s):

  •   Qasim Shakir



Légende


Appelés récemmentModifier

Les joueurs suivants ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été retenus en équipe nationale lors des 12 derniers mois.

Les joueurs qui comportent le signe  , sont blessés ou malades au moment de la dernière convocation.

Pos. Nom Date de naissance Sél. Buts Club (au moment de leur dernière convocation) Dernier appel
G Jalal Hassan   (30 ans) 59 0   Al-Zawra'a vs   Iran, 15 juin 2021
D Mustafa Mohammed (23 ans) 14 0   Al-Qowa Al-Jawiya vs   Iran, 15 juin 2021
M Hussein Ali (24 ans) 39 4   CS Sfaxien vs   Iran, 15 juin 2021
M Ali Husni (27 ans) 27 3   Al-Shorta vs   Iran, 15 juin 2021
A Mohammed Dawood   (20 ans) 8 1   Al-Shorta vs   Iran, 15 juin 2021
D Mustafa Nadhim (28 ans) 29 3   Al-Diwaniya vs   Népal, 29 mai 2021
D Faisal Jassim (30 ans) 6 0   Naft Al-Wasat vs   Népal, 29 mai 2021
D Mohammed Abdul-Zahra (32 ans) 2 1   Al-Najaf vs   Népal, 29 mai 2021
M Mohammed Ridha (21 ans) 6 0   Al-Zawra'a vs   Népal, 29 mai 2021
M Ahmed Abdul-Hussein (24 ans) 2 0   Al-Najaf vs   Népal, 29 mai 2021
M Bassam Shakir (21 ans) 2 0   Al-Shorta vs   Népal, 29 mai 2021
D Hassan Raed (21 ans) 3 0   Al-Qowa Al-Jawiya vs   Ouzbékistan, 29 mars 2021
D Mustafa Maan (24 ans) 1 0   Al-Shorta vs   Ouzbékistan, 29 mars 2021
G Mohammed Hameed   (28 ans) 36 0   Al-Shorta vs   Koweït, 27 janvier 2021
M Mazin Fayyadh (24 ans) 13 1   Al-Zawra'a vs   Koweït, 27 janvier 2021
A Murad Mohammed (24 ans) 1 0   Al-Shorta vs   Koweït, 27 janvier 2021
D Rebin Sulaka (29 ans) 24 0   Buriram United vs   Émirats arabes unis, 12 janvier 2021
M Sharif Abdul-Kadhim (25 ans) 2 0   Al-Qowa Al-Jawiya vs   Émirats arabes unis, 12 janvier 2021
A Mahmoud Khalil (26 ans) 1 0   Naft Al-Wasat vs   Émirats arabes unis, 12 janvier 2021
M Mohammed Mezher (23 ans) 2 0   Al-Shorta vs   Ouzbékistan, 17 novembre 2020

Personnalités historiques de l'équipe d'IrakModifier

Les tableaux suivants listent les joueurs emblématiques de l’équipe d'Irak de football actualisés au 2 septembre 2021[19].

Les joueurs en gras sont toujours actifs avec la sélection irakienne.

Les dix joueurs les plus sélectionnésModifier

 
Younis Mahmoud est le joueur irakien le plus capé avec 148 matchs internationaux à son actif.
# Joueur Sélections Buts Première sélection Dernière sélection
1 Younis Mahmoud 148 57 19 juillet 2002 29 mars 2016
2 Hussein Saeed 137 78 5 septembre 1976 3 mars 1990
3 Alaa Abdul-Zahra 123 17 8 juin 2007 2 septembre 2021
4 Ahmed Radhi 121 62 21 février 1982 20 juin 1997
Adnan Dirjal 121 8 11 décembre 1978 3 mars 1990
6 Hawar Mulla Mohammed 113 20 31 août 2001 12 juin 2012
Nashat Akram 113 17 5 octobre 2001 4 juin 2013
Ali Rehema 113 2 8 juin 2005 29 mars 2016
9 Mahdi Karim 110 11 12 octobre 2001 28 février 2018
10 Ahmed Ibrahim Khalaf 108 4 11 novembre 2010 2 septembre 2021

Les dix meilleurs buteursModifier

 
Hussein Saeed est le meilleur buteur de l'histoire de l'Irak, avec 78 buts en 137 matchs officiels.
# Joueur Buts Sélections Ratio Carrière
1 Hussein Saeed 78 137 0.57 1976-1990
2 Ahmed Radhi 62 121 0.51 1982-1997
3 Younis Mahmoud 57 148 0.39 2002-2016
4 Ali Kadhim 35 82 0.43 1970-1980
5 Falah Hassan 29 103 0.28 1970-1986
6 Emad Mohammed 27 103 0.26 2001-2012
7 Razzaq Farhan 25 62 0.4 1998-2007
8 Laith Hussein 21 80 0.26 1986-2002
9 Hawar Mulla Mohammed 20 113 0.18 2001-2012
10 Husham Mohammed 19 43 0.44 1998-2004

SélectionneursModifier

Les adversaires de l'Irak de 1962 à aujourd'huiModifier

Pays J G N P Bp Bc Diff Premier match Dernier match
  Afghanistan 2 2 0 0 7 1 6 04/04/1975 (4-0) à Bagdad 14/04/1975 (3-1) à Bagdad
  Afrique du Sud 1 0 1 0 0 0 0 14/06/2009 (0-0) à Johannesbourg
  Algérie 7 3 4 0 8 2 6 12/01/1972 (3-1) à Bagdad 04/07/1978 (0-0) à Alger
  Allemagne de l'Est 5 1 3 1 4 8 -4 08/12/1969 (1-1) à Bagdad 02/03/1982 (0-0) à Bagdad
  Arabie saoudite 34 16 8 10 53 30 23 06/04/1975 (1-1) à Bagdad 15/10/2018 (1-1) à Riyad
  Argentine 1 0 0 1 0 4 -4 11/10/2018 (0-4) à Riyad
  Australie 11 2 2 7 8 14 -6 11/03/1973 (1-3) à Sydney 23/03/2017 (1-1) à Téhéran
  Azerbaïdjan 1 1 0 0 1 0 1 15/11/2009 (1-0) à Al-Aïn
  Bahreïn 32 12 15 5 49 28 21 07/04/1966 (10-1) à Bagdad 05/12/2019 (2-2) à Doha
  Belgique 1 0 0 1 1 2 -1 08/06/1986 (1-2) à Toluca
  Birmanie 4 4 0 0 13 1 12 18/07/1977 (3-0) à Kuala Lumpur 22/10/2003 (3-1) à Manama
  Bolivie 1 0 1 0 0 0 0 20/11/2018 (0-0) à Al-Aïn
  Botswana 1 0 1 0 1 1 0 28/05/2012 (1-1) à Istanbul
  Brésil 1 0 0 1 0 6 -6 11/10/2012 (0-6) à Malmö
  Bulgarie 2 1 1 0 4 3 1 08/02/1982 (2-1) à Bagdad 11/02/1982 (2-2) à Bagdad
  Cambodge 2 2 0 0 8 1 7 15/10/2019 (4-0) à Phnom Penh 07/06/2021 (4-1) à Muharraq
  Chili 1 0 0 1 0 6 -6 14/08/2013 (0-6) à Copenhague
  Chine 19 10 2 7 23 21 2 05/09/1974 (1-0) à Téhéran 24/12/2018 (2-1) à Doha
  Chypre 1 0 0 1 1 2 -1 13/08/2005 (1-2) à Limassol
  Congo 1 1 0 0 3 0 3 20/08/1992 (3-0) à Irbid
  Corée du Nord 11 6 1 4 11 9 2 07/09/1974 (1-0) à Téhéran 21/08/2016 (1-1) à Seremban
  Corée du Sud 20 2 12 6 16 21 -5 07/05/1972 (0-0) à Bangkok 02/09/2021 (0-0) à Séoul
  Égypte 6 1 3 2 2 4 -2 30/08/1965 (0-1) à Le Caire 17/04/2012 (0-0) à Dubaï
  Émirats arabes unis 29 10 12 7 40 30 10 20/08/1973 (3-1) à Benghazi 12/10/2021 (2-2) à Dubaï
  Espagne 1 0 0 1 0 1 -1 17/06/2009 (0-1) à Bloemfontein
  Estonie 1 0 1 0 1 1 0 30/10/1999 (1-1) à Abou Dabi
  Éthiopie 1 1 0 0 13 0 13 18/08/1992 (13-0) à Irbid
  Finlande 2 2 0 0 3 0 3 05/02/1979 (1-0) à Bagdad 07/02/1979 (2-0) à Bagdad
  Ghana 2 1 1 0 6 2 4 22/08/1981 (4-0) à Bagdad 24/08/1981 (2-2) à Bagdad
  Guinée 1 0 0 1 0 1 -1 31/10/1989 (0-1) à Koweït
  Hong Kong 2 2 0 0 3 0 3 10/10/2019 (2-0) à Bassorah 11/06/2021 (1-0) à Muharraq
  Inde 6 4 2 0 11 2 9 03/09/1974 (3-0) à Téhéran 11/11/2010 (2-0) à Charjah
  Indonésie 7 6 1 0 17 3 14 16/03/1973 (1-1) à Sydney 19/11/2013 (2-0) à Jakarta
  Iran 26 6 6 14 21 34 -13 31/05/1962 (1-1) à Téhéran 07/09/2021 (0-3) à Doha
  Japon 12 2 3 7 8 18 -10 14/07/1978 (0-0) à Kuala Lumpur 13/06/2017 (1-1) à Téhéran
  Jordanie 42 24 10 8 64 39 25 16/11/1964 (3-1) à Koweït 12/11/2020 (0-0) à Dubaï
  Kazakhstan 4 0 2 2 4 9 -5 06/06/1997 (1-2) à Bagdad 25/04/2001 (1-1) à Almaty
  Kenya 2 2 0 0 4 1 3 15/12/2003 (2-0) à Manama 05/10/2017 (2-1) à Bassorah
  Kirghizistan 2 2 0 0 9 1 8 07/08/1999 (5-1) à Douchanbé 27/05/2000 (4-0) à Amman
  Koweït 30 12 10 8 39 33 6 13/11/1964 (1-0) à Koweït 27/01/2021 (2-1) à Bassorah
  Liban 20 11 7 2 34 10 24 17/11/1964 (1-0) à Koweït 07/10/2021 (0-0) à Doha
  Liberia 1 0 0 1 0 1 -1 24/05/2013 (0-1) à Bagdad
  Libye 11 7 3 1 16 7 9 23/10/1957 (3-1) à Beyrouth 29/08/1999 (3-1) à Irbid
  Macao 2 2 0 0 13 0 13 12/04/2001 (8-0) à Bagdad 21/04/2001 (4-0) à Almaty
  Malaisie 8 5 3 0 14 3 11 11/09/1974 (0-0) à Téhéran 01/02/2013 (3-0) à Dubaï
  Maroc 8 2 5 1 9 6 3 19/10/1957 (3-3) à Beyrouth 03/07/2012 (1-2) à Djeddah
  Mauritanie 1 1 0 0 2 0 2 08/07/1985 (2-0) à Taif
  Mexique 1 0 0 1 0 1 -1 11/06/1986 (0-1) à Mexico
  Moldavie 1 1 0 0 1 0 1 26/08/1992 (1-0) à Irbid
  Népal 4 4 0 0 22 5 17 24/11/1982 (3-0) à New Delhi 29/05/2021 (6-2) à Bassorah
  Nouvelle-Zélande 3 2 1 0 6 0 6 13/03/1973 (2-0) à Sydney 20/06/2009 (0-0) à Johannesbourg
  Oman 25 12 7 6 44 21 23 27/03/1976 (4-0) à Doha 17/11/2014 (1-1) à Riyad
  Ouganda 2 0 2 0 2 2 0 25/01/1977 (1-1) à Kampala 12/11/1989 (1-1) à Koweït
  Ouzbékistan 11 3 3 5 8 10 -2 01/09/2000 (2-0) à Shanghai 29/03/2021 (1-0) à Tachkent
  Pakistan 9 7 1 1 40 9 31 10/03/1969 (1-2) à Téhéran 28/10/2007 (0-0) à Damas
  Palestine 17 13 4 0 38 7 31 01/09/2002 (2-0) à Damas 02/08/2019 (2-1) à Kerbala
  Paraguay 1 0 0 1 0 1 -1 04/06/1986 (0-1) à Toluca
  Pérou 1 0 0 1 0 2 -2 04/09/2014 (0-2) à Dubaï
  Pologne 5 1 2 2 3 7 -4 22/07/1970 (0-2) à Szczecin 09/06/2009 (1-1) à Le Cap
  Portugal 3 2 0 1 6 4 2 01/03/2006 (0-3) à Dusseldorf
  Qatar 35 14 9 12 42 37 5 02/04/1975 (1-0) à Bagdad 26/11/2019 (2-1) à Doha
  RD Congo 2 2 0 0 3 1 2 28/03/2015 (2-1) à Charjah 31/03/2015 (1-0) à Charjah
  Roumanie 2 0 2 0 1 1 0 14/03/1986 (1-1) à Bagdad 17/03/1986 (0-0) à Bagdad
  Sierra Leone 1 1 0 0 1 0 1 23/05/2012 (1-0) à Istanbul
  Singapour 6 5 0 1 20 6 14 12/07/1978 (3-0) à Kuala Lumpur 29/02/2012 (7-1) à Doha
  Soudan 2 0 2 0 3 3 0 10/03/1967 (2-2) à Tripoli 30/06/2012 (1-1) à Djeddah
  Sri Lanka 1 1 0 0 5 0 5 13/12/1971 (5-0) à Bangkok
  Syrie 28 14 9 5 37 22 15 10/04/1966 (2-1) à Bagdad 08/08/2019 (0-0) à Kerbala
  Tadjikistan 2 1 1 0 2 1 1 03/08/1999 (2-1) à Douchanbé 24/05/2021 (0-0) à Bassorah
  Taïwan 4 4 0 0 17 3 14 09/06/2004 (6-1) à Amman 17/11/2015 (2-0) à Kaohsiung
  Thaïlande 17 10 5 2 45 18 27 11/05/1972 (1-1) à Bangkok 31/08/2017 (2-1) à Bangkok
  Trinité-et-Tobago 1 0 0 1 0 2 -2 23/05/2004 (0-2) à West Bromwich
  Tunisie 6 0 3 3 3 8 -5 23/08/1973 (0-2) à Tripoli 07/06/2019 (0-2) à Radès
  Turkménistan 2 2 0 0 6 2 4 01/11/1999 (3-0) à Abou Dabi 22/07/2004 (3-2) à Chengdu
  Turquie 1 0 1 0 0 0 0 08/02/1976 (0-0) à Bagdad
  Viêt Nam 4 3 1 0 7 3 4 21/07/2007 (2-0) à Bangkok 08/01/2019 (3-2) à Abou Dabi
  Yémen 13 10 3 0 30 7 23 26/05/1993 (6-1) à Amman 02/12/2019 (0-0) à Doha
  Yémen du Sud 3 3 0 0 13 2 11 04/09/1965 (6-0) à Le Caire 03/11/1989 (6-2) à Koweït

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Le classement pris en compte est celui du mois de décembre.
  2. a et b Données du site internet de la FIFA.

RéférencesModifier

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. a b c d et e Simon Kuper et Stefan Szymanski (trad. de l'anglais par Bastien Drut), Les attaquants les plus chers ne sont pas ceux qui marquent le plus et autres mystères du football décryptés [« Soccernomics »], Louvain-la-Neuve, De Boeck Supérieur, , 2e éd. (1re éd. 2011), 482 p. (ISBN 978-2-8073-0006-4, lire en ligne), chap. 17 (« Le trophée Petit Poucet du petit pays le meilleur en football »), p. 421-423.
  3. (en) « Torture of Iraq's athletes », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. L'Irak champion
  5. http://edition.cnn.com/2007/SPORT/football/07/28/asia.iraq.reut/
  6. https://www.skysports.com/football/news/12010/2738539/olsen-takes-iraq-job
  7. https://www.thedailystar.net/news-detail-25176
  8. https://www.breakingnews.ie/sport/soccer/iraq-sack-coach-hamad-367505.html
  9. https://www.thenational.ae/sport/milutinovic-is-iraq-s-new-cup-coach-1.486037
  10. (en) « Iraqi Football Association suspended », sur FIFA.com,
  11. (en) « FIFA lifts suspension on Iraq », sur FourFourTwo,
  12. https://www.goal.com/en/news/14/asia/2010/07/12/2022583/iraq-set-to-appoint-wolfgang-sidka-as-new-coach-report
  13. http://www.hurriyetdailynews.com/zico-resigns-as-iraq-national-team-coach-35693
  14. http://english.ahram.org.eg/NewsContent/6/55/81300/Sports/World/Iraq-sack-Serbian-coach-Petrovic.aspx
  15. (en) « Iraq coach Shenaishil sacked after World Cup failure », sur Reuters.com
  16. « Katanec excited to lead Iraq », sur the-afc.com (consulté le )
  17. http://www.the-afc.com/asiancup/news/round-of-16-qatar-1-0-iraq
  18. https://www.the-afc.com/competitions/afc-asian-cup/news/md5-group-c-iraq-2-1-ir-iran
  19. (en) Hassanin Mubarak, Iraqi national team matches 2010-2019,

Sur les autres projets Wikimedia :