Ouvrir le menu principal

Charjah (ville)

ville des Émirats arabes unis
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charjah.

Charjah
(ar) الشارقةّ
Drapeau de Charjah
Drapeau
Charjah (ville)
Le Souk Al Markaz.
Administration
Pays Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Émirat Drapeau de Charjah Charjah
Démographie
Population 852 244 hab. (2010)
Densité 3 627 hab./km2
Géographie
Coordonnées 25° 21′ 27″ nord, 55° 23′ 31″ est
Superficie 23 500 ha = 235 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émirats arabes unis

Voir sur la carte administrative des Émirats arabes unis
City locator 12.svg
Charjah

Charjah est une ville des Émirats arabes unis, capitale de l'émirat de Charjah. Elle est la seconde agglomération la plus peuplée du pays après Dubaï, avec 543 733 habitants en 2005 et plus de 800 000 habitants en 2008 (elle fait d'ailleurs partie de la conurbation de cette dernière), et avant Abou Dabi, la capitale de la fédération.

Sommaire

ÉconomieModifier

La ville de Charjah située sur le golfe Persique est un pôle culturel et industriel important, assurant 7,4 % du PIB de la fédération. La ville contient également les principaux centres administratifs et commerciaux avec ses deux principaux souks traditionnels.

Culture et loisirsModifier

La ville possède un éventail de projets culturels et traditionnels, y compris plusieurs musées couvrant des domaines comme l'archéologie, histoire naturelle, sciences, arts, le patrimoine, l'art et la culture islamiques, ainsi qu'un certain nombre de zones de loisirs et des parcs publics, tels que Al Jazeirah Fun Park et Al Buheirah Corniche. La ville est aussi remarquable pour ses nombreuses élégantes mosquées. La ville a été décrétée par l'UNESCO Capitale culturelle du Monde arabe en 1998 et Capitale de la culture islamique en 2014[1].

TransportsModifier

Charjah est desservie par l'aéroport international de Charjah et possède un port disposant de deux terminaux à conteneurs, le port de Hamriyah.

JumelageModifier

 
Vue panoramique de Charjah.

Notes et référencesModifier

  1. Le Monde du 19 mars 2018 p. 3

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :