Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Portail consacré à l’Irak [modifier

Flag of Iraq.svg

L'Irak ou Iraq est un pays arabe et un pays multi-ethnique et multi-confessionnel situé au nord de la péninsule Arabique, au Moyen-Orient.
Son nom officiel est la République d’Irak (en arabe : الجمهورية العراقية al Jumhūrīyah al `Irāqīyah). L'Irak est parfois appelé pays des Rafidaïne (c’est-à-dire le pays des deux fleuves, en référence au Tigre et à l'Euphrate). Bagdad en est la capitale.

L’Irak actuel couvre une grande partie de la Mésopotamie, l'un des berceaux de la civilisation. C’est également sur les berges du Tigre, passant par Bagdad, que l’écriture est née, il y a 5 000 ans. À l’époque sassanide, le territoire de l’Irak est intégré au Khvarvaran, la province occidentale de l’Empire perse.

Ce territoire fit longtemps partie de l’Empire ottoman. Il fut occupé par le Royaume-Uni après la Première Guerre mondiale. L'occupant britannique fit face en 1920 à une violente insurrection.

Quatrième réserve mondiale de pétrole, l'Irak doit faire face depuis le début du XXe siècle aux impératifs géopolitiques inhérants au contrôle des ressources pétrolifères.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Saddam Hussein en 1979, l’Irak a connu trois guerres meurtrières, des répressions sanglantes dont celles des Kurdes et des Chiites et plus de dix ans d’embargo, jusqu'à l’arrivée de la coalition menée par les États-Unis en 2003.


Ce portail regroupe les 1 194 articles de Wikipédia sur ce pays.

Coat of arms (emblem) of Iraq 2008.svg

Article sélectionné [modifier

Ruines de Babylone photographiées en 1975.

Babylone (akkadien : Bāb-ili(m), sumérien KÁ.DINGIR.RA, arabe بابل Bābil) est une ville antique de Mésopotamie située sur l'Euphrate dans ce qui est aujourd'hui l'Irak, à environ 100 km au sud de l'actuelle Bagdad, près de la ville moderne de Hilla. À partir du début du IIe millénaire av. J.-C., cette cité jusqu'alors d'importance mineure devient la capitale d'un royaume qui étend progressivement sa domination à toute la Basse Mésopotamie et même au-delà. Elle connaît son apogée au VIe siècle av. J.-C. durant le règne de Nabuchodonosor II qui dirige alors un empire dominant une vaste partie du Moyen-Orient. Il s'agit à cette époque d'une des plus vastes cités au monde, ses ruines actuelles occupant plusieurs tells sur près de 1 000 hectares. Son prestige s'étend au-delà de la Mésopotamie, notamment en raison des monuments célèbres qui y ont été construits, comme ses grandes murailles, sa ziggurat (Etemenanki) qui a inspiré le mythe de la tour de Babel et les jardins suspendus dont l'emplacement n'a toujours pas été identifié.

Babylone occupe une place à part en raison du mythe qu'elle est progressivement devenue après son déclin et son abandon qui a lieu dans les premiers siècles de notre ère. Ce mythe est porté par plusieurs récits bibliques et également par ceux des auteurs gréco-romains qui l'ont décrite et ont ainsi assuré une longue postérité à cette ville, mais souvent sous un jour négatif. Son site, dont l'emplacement n'a jamais été oublié, n'a fait l'objet de fouilles importantes qu'au début du XXe siècle sous la direction de l'archéologue allemand Robert Koldewey, qui a exhumé ses monuments principaux. Depuis, l'importante documentation archéologique et épigraphique mise au jour dans la ville, complétée par des informations provenant d'autres sites antiques ayant eu un rapport avec Babylone, a permis de donner une représentation plus précise de l'ancienne ville, au-delà des mythes. Il n'empêche que des zones d'ombres demeurent sur l'un des plus importants sites archéologiques du Proche-Orient ancien, tandis que les perspectives de nouvelles recherches sont réduites du fait de la situation politique de l'Irak.

Image sélectionnée [modifier

Citadel (old city) of Hewlêr (Erbil).jpg
Erbil et sa citadelle.

Articles récompensés [modifier

Portails connexes [modifier

Portails connexes sur Wikipédia

Portail:Moyen-Orient Portail:Monde arabe Portail:Asie Portail:Accueil
Moyen-Orient Monde arabe Asie Tous les portails
Catégorie Irak, sur Wikimedia Commons

Irak,
sur Wikimedia Commons
(ressources multimédia)

Catégorie Irak, sur Wikinews

Irak,
sur Wikinews
(actualités libres)