Ouvrir le menu principal

Portail consacré à l’Irak [modifier

Flag of Iraq.svg

L'Irak ou Iraq est un pays arabe et un pays multi-ethnique et multi-confessionnel situé au nord de la péninsule Arabique, au Moyen-Orient.
Son nom officiel est la République d’Irak (en arabe : الجمهورية العراقية al Jumhūrīyah al `Irāqīyah). L'Irak est parfois appelé pays des Rafidaïne (c’est-à-dire le pays des deux fleuves, en référence au Tigre et à l'Euphrate). Bagdad en est la capitale.

L’Irak actuel couvre une grande partie de la Mésopotamie, l'un des berceaux de la civilisation. C’est également sur les berges du Tigre, passant par Bagdad, que l’écriture est née, il y a 5 000 ans. À l’époque sassanide, le territoire de l’Irak est intégré au Khvarvaran, la province occidentale de l’Empire perse.

Ce territoire fit longtemps partie de l’Empire ottoman. Il fut occupé par le Royaume-Uni après la Première Guerre mondiale. L'occupant britannique fit face en 1920 à une violente insurrection.

Quatrième réserve mondiale de pétrole, l'Irak doit faire face depuis le début du XXe siècle aux impératifs géopolitiques inhérants au contrôle des ressources pétrolifères.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Saddam Hussein en 1979, l’Irak a connu trois guerres meurtrières, des répressions sanglantes dont celles des Kurdes et des Chiites et plus de dix ans d’embargo, jusqu'à l’arrivée de la coalition menée par les États-Unis en 2003.


Ce portail regroupe les 1 367 articles de Wikipédia sur ce pays.

Coat of arms of Iraq (2008).svg

Article sélectionné [modifier

Taureau androcéphale ailé gardien du palais de Sargon II à Dur-Sharrukin, en Assyrie, musée du Louvre.

L'Assyrie est une ancienne région du Nord de la Mésopotamie, qui tire son nom la ville d'Assur, qui est aussi celui de sa divinité tutélaire, le dieu Assur. À partir de cette région, s'est formé au IIe millénaire av. J.-C. un royaume puissant, qui est devenu, par la suite, un véritable Empire. Aux VIIIe et VIIe siècles av. J.-C., l'Assyrie contrôlait des territoires qui s'étendaient sur la totalité ou sur une partie de plusieurs pays actuels, tels l'Irak, la Syrie, le Liban, la Turquie ou encore l'Iran.

L'assyriologie, discipline qui étudie l'Assyrie antique et plus largement la Mésopotamie antique, distingue trois phases dans l'histoire assyrienne, sachant qu'avant les environs de 700 av. J.-C., les dates sont approximatives : la période paléo-assyrienne, du XXe au début du XIVe siècle av. J.-C. ; la période médio-assyrienne, jusqu'à 911 av. J.-C. ; et la période néo-assyrienne, jusqu'à 612-609 av. J.-C., date de la fin du royaume assyrien. Schématiquement, pendant la première, l'Assyrie se réduit à la cité-État d'Assur, connue surtout par le dynamisme de ses marchands. La deuxième période voit la naissance du royaume assyrien à proprement parler, en tant qu'État territorial puissant, qui connaît cependant un affaiblissement important au tournant des IIe et Ier millénaires av. J.-C. La troisième période voit l'Assyrie se muer progressivement en un Empire, grâce notamment à sa redoutable armée. C'est par cette période que l'Assyrie est la mieux connue, grâce aux découvertes effectuées à partir du XIXe siècle dans ses capitales successives, Assur, Kalkhu (Nimrud), Dur-Sharrukin (Khorsabad) et Ninive. C'est également la puissance de cet Empire et de ses souverains qui a permis au souvenir de l'Assyrie de perdurer, par la tradition de la Bible hébraïque et des auteurs grecs classiques.

La grande quantité de documentation épigraphique et archéologique collectée pour la période assyrienne depuis près de deux siècles permet de bien connaître de nombreux aspects de ce royaume, qui est une des composantes essentielles de la civilisation mésopotamienne ancienne, au même titre que celui qui est devenu son rival méridional, le royaume de Babylone. C'est la dernière phase du royaume qui est, toutefois, de loin la mieux connue. On peut dresser un tableau conséquent de plusieurs aspects de l'administration du royaume, les activités économiques, les composantes de la société, la culture assyrienne, notamment la religion et l'art. De nombreuses zones d'ombre demeurent cependant car la documentation n'est pas répartie de façon homogène selon les lieux, les périodes et les aspects de la vie des anciens Assyriens, du fait de la disparition de nombreuses sources depuis l'Antiquité, mais aussi parce que les découvertes concernent essentiellement le milieu des élites.

Image sélectionnée [modifier

Baghdad International Airport (October 2003).jpg
L'aéroport international de Bagdad.

Articles récompensés [modifier

Portails connexes [modifier

Portails connexes sur Wikipédia

Portail:Moyen-Orient Portail:Monde arabe Portail:Asie Portail:Accueil
Moyen-Orient Monde arabe Asie Tous les portails
Catégorie Irak, sur Wikimedia Commons

Irak,
sur Wikimedia Commons
(ressources multimédia)

Catégorie Irak, sur Wikinews

Irak,
sur Wikinews
(actualités libres)