Ouvrir le menu principal
Coupe des confédérations 2003
Description de l'image Cc2003.jpg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Éditions 6e
Lieu(x) Drapeau de France France
Date Du au
Participants 8
Épreuves 16 matchs disputés
Affluence 491 700
(30 731 par match)

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France France (1)
Vainqueur Drapeau de France France (2)
Finaliste Drapeau : Cameroun Cameroun
Troisième Drapeau : Turquie Turquie
Buts 37 buts (2,31 par match)
Meilleur joueur Drapeau : France Thierry Henry
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : France Thierry Henry (4)

Navigation

La Coupe des confédérations 2003 est la sixième édition de la Coupe des confédérations. Elle se tient en France, du 18 juin au 29 juin 2003.

La compétition est marquée par la mort de Marc-Vivien Foé, qui s'effondre au cours de la demi-finale entre le Cameroun et la Colombie au stade de Gerland à Lyon.

Sommaire

ActeursModifier

Équipes participantesModifier

La Turquie est présente après le désistement de l'Italie (finaliste de l'Euro 2000), de l'Allemagne (finaliste de la Coupe du monde 2002) et de l'Espagne (2e du classement mondial de la FIFA à l'époque).

ArbitresModifier

Afrique


Asie


Europe
Amérique du Nord et Amérique centrale


Océanie


Amérique du Sud

Villes et stades retenusModifier

 
Match entre le Brésil et le Cameroun au stade de France.
Ville Stade Capacité
Saint-Denis Stade de France 80 000
Lyon Stade de Gerland 41 044
Saint-Étienne Stade Geoffroy-Guichard 35 616

La compétitionModifier

Phase de groupeModifier

Groupe AModifier

  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   France 9 3 3 0 0 8 1 +7
2   Colombie 6 3 2 0 1 4 2 +2
3   Japon 3 3 1 0 2 4 3 +1
4   Nouvelle-Zélande 0 3 0 0 3 1 11 -10
18 juin 2003 Japon   3 0   Nouvelle-Zélande
France   1 0   Colombie
20 juin 2003 Colombie   3 1   Nouvelle-Zélande
France   2 1   Japon
22 juin 2003 Colombie   1 0   Japon
France   5 0   Nouvelle-Zélande
18 juin 2003 Nouvelle-Zélande   0 - 3   Japon Stade de France, Saint-Denis
18:00
  Historique des rencontres
  12e   75e Nakamura
  65e Nakata
Spectateurs : 36 038
Arbitrage : Coffi Codjia  
Rapport

18 juin 2003 France   1 - 0   Colombie Stade de Gerland, Lyon
21:00
  Historique des rencontres
Henry   39e (pén.) Spectateurs : 38 541
Arbitrage : Lucílio Batista  
Rapport

20 juin 2003 Colombie   3 - 1   Nouvelle-Zélande Stade de Gerland, Lyon
19:00
  Historique des rencontres
López   58e
Yepes   75e
Hernández   85e
  27e de Gregorio Spectateurs : 22 811
Arbitrage : Carlos Batres  
Rapport

20 juin 2003 France   2 - 1   Japon Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne
21:00
  Historique des rencontres
Pirès   43e (pén.)
Govou   65e
  59e Nakamura Spectateurs : 33 070
Arbitrage : Mark Shield  
Rapport

22 juin 2003 France   5 - 0   Nouvelle-Zélande Stade de France, Saint-Denis
21:00
  Historique des rencontres
Kapo   17e
Henry   20e
Cissé   71e
Giuly   90+1e
Pirès   90+3e
Spectateurs : 36 842
Arbitrage : Masoud Moradi  
Rapport

22 juin 2003 Japon   0 - 1   Colombie Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne
21:00
  Historique des rencontres
  68e Hernández Spectateurs : 24 541
Arbitrage : Jorge Larrionda  
Rapport

Groupe BModifier

  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Cameroun 7 3 2 1 0 2 0 +2
2   Turquie 4 3 1 1 1 4 4 0
3   Brésil 4 3 1 1 1 3 3 0
4   États-Unis 1 3 0 1 2 1 3 -2
19 juin 2003 Turquie   2 1   États-Unis
Cameroun   1 0   Brésil
21 juin 2003 Cameroun   1 0   Turquie
Brésil   1 0   États-Unis
23 juin 2003 Turquie   2 2   Brésil
Cameroun   0 0   États-Unis
19 juin 2003 Turquie   2 - 1   États-Unis Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne
19:00
  Historique des rencontres
Yılmaz   40e (pén.)
Tuncay   73e
  37e Beasley Spectateurs : 16 944
Arbitrage : Jorge Larrionda  
Rapport

19 juin 2003 Brésil   0 - 1   Cameroun Stade de France, Saint-Denis
21:00
  Historique des rencontres
  83e Eto'o Spectateurs : 46 719
Arbitrage : Valentin Ivanov  
Rapport

21 juin 2003 Cameroun   1 - 0   Turquie Stade de France, Saint-Denis
19:00
  Historique des rencontres
Geremi   90+1e (pén.) Spectateurs : 43 743
Arbitrage : Carlos Amarilla  
Rapport

21 juin 2003 Brésil   1 - 0   États-Unis Stade de Gerland, Lyon
21:00
  Historique des rencontres
Adriano   22e Spectateurs : 20 306
Arbitrage : Lucílio Batista  
Rapport

23 juin 2003 Brésil   2 - 2   Turquie Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne
21:00
  Historique des rencontres
Adriano   23e
Alex   90+3e
  53e Gökdeniz
  81e Yılmaz
Spectateurs : 29 170
Arbitrage : Markus Merk  
Rapport

23 juin 2003 États-Unis   0 - 0   Cameroun Stade de Gerland, Lyon
21:00
  Historique des rencontres
Spectateurs : 19 206
Arbitrage : Mark Shield  
Rapport

Phase à élimination directeModifier

Demi-finales Finale
 26 juin 2003 / Lyon      29 juin 2003 / Saint-Denis
   Cameroun  1
   Colombie  0  
   France b.e.o.  1
 26 juin 2003 / Saint-Denis
     Cameroun  0
   France  3
   Turquie  2  
Match pour la 3e place
 28 juin 2003 / Saint-Etienne
   Colombie  1
   Turquie  2

Demi-finalesModifier

À 19h36, Marc-Vivien Foé s'écroule, loin de l'action, dans le rond central en se replaçant à la 72e minute, après une longue chevauchée côté gauche. Victime d'un malaise, inanimé, les yeux révulsés, les premiers à son chevet sont les Colombiens Yepes et Patiño après de longues secondes. Foé est ensuite évacué maladroitement vers l'antenne médicale du stade, d'où le médecin de la FIFA annonce l’effroyable nouvelle après 45 minutes de tentatives pour le réanimer. Pendant ce temps, le match a repris et les Camerounais se sont qualifiés[1].

26 juin 2003 Cameroun   1 - 0   Colombie Stade de Gerland, Lyon
18:00
  Historique des rencontres
N'Diefi   9e Spectateurs : 12 352
Arbitrage : Markus Merk  
Rapport
Kameni   37e - Tchato      43e, 69e, Song  , Njanka, Mettomo - Foé   23e (   75e  Mezague), Idrissou (   90e  Falemi), Geremi, M'Bami - Djemba-Djemba   77e, N'Diefi (   74e  Atouba) Équipes O.Cordoba   55e - I.Cordoba     49e, Yepes, Valentierra, Lopez - Velázquez (   46e  Becerra), Gonzalo Martinez, Bedoya (   70e  Murillo), Patiño - Hernandez, Aristizabal

Ayant appris le décès de Marc-Vivien Foé durant l'échauffement, plusieurs joueurs doivent prendre sur eux pour commencer le match, plus particulièrement ses anciens coéquipiers lyonnais comme Coupet. Après onze minutes, Henry ouvre le score. Sous l’impulsion des Gunners d'Arsenal (Henry, Pirès et Wiltord), la France s'offre une confortable avance à la mi-temps (3-1). La seconde période est plus dure pour les Bleus face à des Turcs déterminés. Revenu à un but d'écart après seulement trois minutes, les Français souffrent mais tiennent jusqu'à la fin de la rencontre, notamment à la 89e minute grâce à un penalty raté de Okan Yılmaz, tiré à côté du but de Coupet[2].

26 juin 2003 France   3 - 2   Turquie Stade de France, Saint-Denis
21:00
  Historique des rencontres
Henry   11e
Pirès   26e
Wiltord   43e
  42e Gökdeniz
  48e Tuncay
Spectateurs : 41 195
Arbitrage : Jorge Larrionda  
Rapport
Coupet - Thuram, Silvestre   44e, Desailly  , Gallas - Dacourt, Pirès (   70e  Kapo   75e), Pedretti   6e, Govou (   66e  Cissé) - Henry, Wiltord (   78e  Giuly   82e) Équipes Recber (   36e  Catkic) - Korkmaz     75e, Fatih Akyel   35e, Ozalan, Penbe - Tuncay, Şahin (   85e  Arslan), Karadeniz, Ibrahim Üzülmez - Yilmaz, Basturk (   81e  Ates)

Match pour la 3e placeModifier

Au Stade Geoffroy-Guichard, après une minute de silence en hommage à Marc-Vivien Foé, les Turcs forcent d'entrée de jeu le verrou colombien. Tuncay, d'une frappe puissante, marque son troisième but de la compétition en autant de matchs. Malgré la domination colombienne et l'égalisation d'Hernández, Okan Yılmaz décoche un tir gagnant à l'entrée de la surface. La Turquie, déjà troisième de la Coupe du monde 2002, enlève la petite finale de cette Coupe des Confédérations 2003[3].

28 juin 2003 Colombie   1 - 2   Turquie Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne
18:00
  Historique des rencontres
Hernández   63e   2e Tuncay
  86e Yılmaz
Spectateurs : 18 237
Arbitrage : Mark Shield  
Rapport
Ó.Córdoba - I.Córdoba  , Yepes, Becerra (   41e  Arriaga), Patiño - Velázquez, J.López (   28e  Valentierra), Bedoya, Martínez   33e - Aristizábal, Hernández Équipes Çatkıç     89e - Sonkaya (   60e  Şahin), Balcı, Barış, Üzülmez   33e - Arslan (   87e  Penbe), Ateş (   66e  Okan Yılmaz), Çetin   20e, Toraman - Tuncay   57e, Karadeniz

FinaleModifier

En mémoire de Marc-Vivien Foé, disparu trois jours plus tôt, les deux équipes arrivent sur la pelouse en lui rendant hommage. L'équipe du Cameroun fait preuve d'une formidable volonté pour lui faire honneur. Contre toute attente, les Africains sont en jambes et perturbent l'équipe de France. Les attaquants français se démènent face à la meilleure défense de la compétition, toujours invaincue à l'entame de ce cinquième match. Les deux gardiens, Kameni et Barthez, se font remarquer par leurs arrêts durant toute la rencontre. Après l'heure de jeu, Eto'o entre en jeu et affole la défense bleue. En prolongation, pour la quatrième fois en cinq ans, les Tricolores forcent la décision grâce à un but en or d'Henry[4].

29 juin 2003 Cameroun   0 - 1 b.e.o.   France Stade de France, Saint-Denis
21:00
  Historique des rencontres
  98e Henry Spectateurs : 51 985
Arbitrage : Valentin Ivanov  
Rapport
Kameni - Perrier-Doumbé, Song  , Mettomo - Atouba, Mezague (   91e  Emana) - Geremi, M'Bami   89e, Djemba-Djemba, Idrissou - N'Diefi (   67e  Eto'o) Équipes Barthez - Sagnol (   76e  Thuram), Gallas, Desailly  , Lizarazu - Dacourt (  43e,    90e  Kapo), Pedretti, Giuly, Wiltord (   65e  Pirès) - Cissé, Henry

RécompensesModifier

Récompenses individuellesModifier

Soulier d'or de la FIFA Ballon d'or de la FIFA Prix du Fair-play de la FIFA
  Thierry Henry
  Thierry Henry
  Japon

Meilleurs buteursModifier

Liste des joueurs ayant marqués deux buts ou plus durant la compétition[5] :

4 buts

3 buts

2 buts

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Demi-finale : un lion est mort », Onze Mondial, no 174,‎ , p. 40-41 (ISSN 0995-6921)
  2. « Demi-finale : dans la douleur », Onze Mondial, no 174,‎ , p. 38-39 (ISSN 0995-6921)
  3. « La Turquie aime le bronze », Onze Mondial, no 174,‎ , p. 23 (ISSN 0995-6921)
  4. « Finale : le retour des Champions », Onze Mondial, no 174,‎ , p. 18 à 23 (ISSN 0995-6921)
  5. « Résumé », Onze Mondial, no 174,‎ , p. 42 (ISSN 0995-6921)

Liens externesModifier