Équipe d'Afrique du Sud de football

équipe nationale de football
Drapeau : Afrique du Sud Équipe d'Afrique du Sud
Écusson de l' Équipe d'Afrique du Sud
Généralités
Confédération CAF
Couleurs Jaune et vert
Surnom Bafana Bafana
Stade principal Soccer City
Classement FIFA en stagnation 71e (9 avril 2020)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Afrique du Sud Molefi Ntseki
Plus sélectionné Aaron Mokoena (107)
Meilleur buteur Benedict McCarthy (32)
Rencontres officielles historiques
Premier match Argentine Drapeau : Argentine 0 - 1 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud
()
Plus large victoire Australie Drapeau : Australie 0 - 8 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud
()
Plus large défaite Australie Drapeau : Australie 5 - 1 Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 3
1er tour en 1998, 2002 et 2010
Coupe d'Afrique Phases finales : 10
Médaille d'or, Afrique Vainqueur en 1996
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 0

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe d'Afrique du Sud de football, surnommée les Bafana Bafana (signifiant « les garçons, les garçons » ou « les gars, les gars »), est constituée par une sélection des meilleurs joueurs sud-africains sous l'égide de la Fédération sud-africaine de football.

HistoireModifier

Les débuts de l'Afrique du SudModifier

Les premiers matchs de football documentés sont joués au Cap et à Port Elizabeth en 1862[2]. La fédération d'Afrique du Sud de football (South African Football Association) est fondée en 1892. Même si le football est très populaire dans toutes les communautés[3], en raison de la ségrégation raciale, la SAFA ne concerne que la communauté blanche d'Afrique du Sud. D'autres fédérations concernant les autres communautés sont fondées les années suivantes: la South African Indian Football Association (SAIFA) en 1903, la South African Bantu Football Association (SABFA) en 1933 et la South African Coloured Football Association (SACFA) en 1936. En 1899, une sélection sud-africaine composée de joueurs noirs, le ‘Kaffir Football Team’ fait une tournée de 50 matchs en Europe[4].

En 1906, une sélection sud-africaine exclusivement composée de joueurs blancs, disputent une tournée de 12 matchs en Amérique du sud. Elle remporte 11 de ces matchs, marquant 60 buts et ne concédant que 7 buts. C'est lors de cette tournée que l'Afrique du Sud dispute et remporte son premier match international, contre l'Argentine le [5]. En 1910, la SAFA rejoint la FIFA et devient la première fédération d'Afrique à y adhérer. Elle s'en retirera en 1924 avant d'y être de nouveau intégrée en 1952.

De 1906 à 1947, l'équipe d'Afrique du Sud dispute quasiment tous ses matches amicaux contre l'Angleterre. Il n'y a que lors de l'année 1924 qu'elle s'oppose à d'autres nations comme le Pays de Galles, l'Irlande et les Pays-Bas[6].

Le à Newcastle (Australie), l'équipe d'Afrique du Sud de football (South Africa national football team) connaît l’une de ses pires défaites contre l'Australie sur le score de 5 - 1. C'est aussi contre cet adversaire que l'Afrique du Sud quelques années plus tard, , enregistre sa plus nette victoire: 8-0 à Adelaide. La Fédération d'Afrique du Sud de football est réaffiliée à la FIFA en 1952.

La fédération d'Afrique du Sud de football est membre de la Confédération africaine de football de 1957 à 1958, puis est réintégrée en 1992.

L'Afrique du Sud durant l'ApartheidModifier

La Fédération d'Afrique du Sud de football est réaffiliée à la FIFA en 1952. En 1954, la South African Soccer Federation (SASF), une fédération sud-africaine anti-apartheid issue de la fusion des fédérations noires, "colored" et bantus, postule pour s'affilier à la FIFA, arguant notammment qu'elle représente la majorité des pratiquants de football en Afrique du Sud. Si cela n'empêche pas à la SAFA de garder sa position à la FIFA, cela fragilise son autorité. En 1956, la SAFA change de nom pour s'appeler la Football Association of Southern Africa (FASA): elle se pose désormais comme fédération non exclusive et ouverte aux non-blancs - même si dans les faits, rien ne change et la ségrégation demeure.

La même année, avec l'Egypte, l'Ethiopie et le Soudan, l'Afrique du sud forme la Confédération africaine de football dont l'un des buts est la tenue de la première Coupe d'Afrique des nations de football à Khartoum au Soudan en 1957[7]. Les quatre sélections fondatrices de la CAF devaient prendre part à ce tournoi mais l’équipe d'Afrique du Sud en sera au final, interdite de participation[8] (certaines sources déclarent qu'elle se retira volontairement de la compétition). L'Afrique du Sud en raison de l'Apartheid refusait d'envoyer une sélection mixte comme l'exigeaient les autres membres de la CAF, préférant envoyer une équipe soit exclusivement composée de joueurs blancs, soit exclusivement composée de joueurs noirs.

Lors de la deuxième conférence de la CAF, en 1958, l'Afrique du Sud est officiellement expulsée de la CAF. La fédération "blanche", la FASA est admise à la FIFA la même année, mais au mois d'août de 1960, il est donné un ultimatum d'un an pour se conformer à la non-discrimination des règlements de la FIFA. Le à la conférence annuelle de la FIFA, l'association sud-africaine est suspendue de la FIFA. Sir Stanley Rous, président de la Fédération de football d'Angleterre, a été élu Président de la FIFA, quelques jours plus tard. Rous, inflexible, a déclaré que le sport, et la FIFA en particulier, ne devrait pas se mêler dans les affaires politiques et contre l'opposition farouche il a continué à résister aux tentatives d'expulsion de l'Afrique du Sud de la FIFA.

La suspension est levée en janvier 1963, après une visite en Afrique du Sud par Rous afin d'enquêter sur l'état du football dans le pays. Rous avait déclaré que si la suspension n'était pas levée, le football y serait retardé, peut-être à un point de non-recouvrement. La prochaine conférence annuelle de la FIFA en octobre 1964 se tient à Tokyo et regroupe un plus grand contingent de représentants d'associations africaines et asiatiques. La suspension de l'Afrique du Sud est de nouveau prononcée. De 1959 à 1976, la sélection sud-africaine ne dispute plus aucun match international.

En 1974, le ministre des Sports Piet Koornhof propose de relâcher la discrimination raciale et de permettre les événements sportifs entre blancs et non-blancs[9]. La même année, une rencontre amicale entre une sélection blanche et une sélection non-blanche a lieu dans le Rand Stadium et se solde par la victoire 2-0 de la sélection blanche.

En 1976, le gouvernement sud-africain consent à la formation de la première sélection mixte sud-africaine pour affronter l'Argentine en match amical le 17 mars 1976[10]. À cette occasion, le joueur noir Jomo Sono marque 4 buts et permet à l'Afrique du Sud de s'imposer 5-0[11]. Cela reste sans suite. Après le soulèvement de Soweto quelques mois plus tard, l’Afrique du Sud, jusque-là que "suspendue", est officiellement expulsée de la FIFA.

L'Afrique du Sud depuis la fin de l'Apartheid et le titre de champion d'Afrique 1996Modifier

La Fédération d'Afrique du Sud de football est réintégrée en 1992 à la CAF et à la FIFA. Le a lieu le premier match international des Sud-Africains depuis la fin de l'Apartheid contre le Cameroun. Une des plus larges défaites de l’équipe d'Afrique du Sud fut le à Los Angeles (États-Unis) contre le Mexique qui gagne 4-0. L’Afrique du Sud ne participa pas à la CAN 1994, mais en 1996 elle organise la CAN 1996, voici le parcours qui a permis de gagner le titre : le pays organisateur tombe dans le groupe de l’Angola, de l’Égypte et du Cameroun. Il bat le Cameroun sur le score de 3-0 (but de Philemon Masinga, de John Moshoeu et de Mark Williams), puis l’Angola (1-0, but de Mark Williams) mais s’incline contre l’Égypte (0-1), et termine première du groupe. En quarts de finale, le pays organisateur affronte l’Algérie et s’impose 2-1 (buts de John Moshoeu et de Mark Fish). Puis en demi, le Ghana est l’adversaire des Bafana Bafana. Grâce à Mark Williams et au doublé de John Moshoeu, le pays organisateur s’impose 3-0 et se qualifie pour sa première finale de son histoire. Le , a lieu à First National Bank Stadium (FNB Stadium) à Johannesburg la finale. Devant 80 000 personnes et parmi eux le président sud-africain Nelson Mandela, l’Afrique du Sud remporte le titre de champion d’Afrique grâce au doublé en 2 minutes (73e et 75e) de Mark Williams contre la Tunisie. Mark Williams termine meilleur buteur ex-æquo avec le zambien Kalusha Bwalya, avec 5 buts.

De 1996 à 2002 : la présence des Bafana Bafana au niveau mondialModifier

 
Public des Bafana Bafana

Fort de leur titre obtenu chez elle, les Bafana Bafana sont attendus et se qualifient pour la CAN 1998 et pour leur première Coupe du monde de football, en France. À la CAN 1998, ils échouèrent en finale contre l’Égypte sur le score de 2-0, mais Benedict McCarthy finit meilleur de la compétition à égalité avec Hossam Hassan, l’égyptien, avec 7 buts. Puis lors de la Coupe du monde 1998, l’Afrique du Sud est éliminée au premier tour avec deux points (0-3 contre la France ; 1-1 contre le Danemark, but de Benedict McCarthy ; 2-2 contre l’Arabie saoudite, doublé de Shaun Bartlett). Lors de la CAN 2000, elle prend la troisième place en battant la Tunisie (2-2 tab 4-3), mais Shaun Bartlett avec 5 buts termine meilleur buteur de la compétition. À Washington, le , les États-Unis réalisent une des plus larges défaites des Bafana Bafana, sur le score de 4-0. Elle a prouvé qu'elle avait sa place parmi les grandes nations africaines en football. Lors de la CAN 2002, l’équipe d'Afrique du Sud perd en quarts contre le Mali (0-2). Lors de la Coupe du monde 2002, elle frôla les huitièmes, elle fait match nul contre le Paraguay (2-2, buts de Quinton Fortune et de Teboho Mokoena), bat la Slovénie (1-0, but de Siyabonga Nomvethe) mais s’incline contre l’Espagne (2-3, buts de Benedict McCarthy et de Lucas Radebe).

Depuis 2002 : le déclin de la sélectionModifier

Cependant, depuis 2002, les Bafana Bafana sont en perte de vitesse, en témoignent leurs mauvais résultats obtenus lors des CAN 2004, 2006 et 2008 où ils échouèrent au premier tour. Une des plus larges défaites de l’Afrique du Sud a lieu à Monastir, en Tunisie, le qui se solde par un 4-0 pour le Nigeria, dans la phase de poule de la CAN 2004. L’équipe d'Afrique du Sud a aussi remporté la Cosafa Cup en 2002 contre le Malawi, 2007 contre la Zambie. Elle a même participé à la Gold Cup 2005, en étant éliminée en quarts aux tirs au but par le Panama (1-1 tab 5-3). Elle sera récompensée en 2010 avec l'organisation de la Coupe du monde de football 2010, ce sera la première fois qu'un pays africain organisera une phase finale, mais n’est pas directement qualifiée pour la CAN 2010 en Angola. L'entraîneur Carlos Alberto Parreira a été remplacé par le Brésilien Joel Santana pour préparer la Coupe du monde 2010. À huit mois de celle-ci, Santana est démis de ses fonctions à la suite des mauvais résultats en matchs de préparation.

Le , Carlos Alberto Parreira redevient sélectionneur de l'équipe nationale. Qualifiée en tant que pays organisateur pour le mondial 2010, elle est le premier pays organisateur éliminé au premier tour après un match nul (1-1 contre le Mexique), 1 défaite (0-3 contre l'Uruguay) et une victoire (2-1 contre la France). Le Brésilien se retire après le mondial et laisse place son adjoint sud-africain Pitso Mosimane, la Fédération ayant décidé de faire confiance à un technicien national[12].

CouleursModifier

Lors de leur premier match international en 1906, la sélection sud-africaine arborait un maillot blanc avec un short bleu[13]. Par la suite et jusqu'en 1992, l'équipe nationale de football arborera la même tenue que celle de l'équipe d'Afrique du Sud de rugby à XV: un maillot vert à col doré frappé de l'emblème des Springboks. À la fin de l'Apartheid, ces couleurs sont au centre d'un débat national car elles représentent pour certains la domination blanche [14]. En 1991, le gouvernement sud-africain décide qu'au lieu du Springbok, toutes les fédérations sportives devront adopter la Protée comme emblème. La fleur fait son apparition pour la Coupe du monde 1998 aux côtés du logo de la SAFA.

Pour leur premier match post-apartheid, le , l'équipe d'Afrique du Sud arborait un maillot doré et un short vert. Malgré les quelques variations ponctuellement faites par les différents équipementiers, ces couleurs - le vert et l'or - demeureront. Les couleurs secondaires, lors d'un match à l'extérieur, sont en général à l'inverse des couleurs domiciles: maillot vert et short jaune. Les joueurs de l'Afrique du Sud sont surnommés "Bafana, bafana", qui signifient en zoulou "Boys Boys", terme qui à l'origine avait été utilisé par le journaliste Sibusiso Mseleku lors de leur premier match post-apartheid[15].

Classement FIFAModifier

Classement FIFA de l'équipe d'Afrique du Sud
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial 95 56 40 19 31 26 30 20 35 30 36 38 49 67 77 76 85 51 52 87 62 52 72 60 81 72
Classement CAF 22 12 9 1 4 3 2 1 2 4 5 7 8 16 17 19 18


PalmarèsModifier

Parcours en Coupe du mondeModifier

 
Premier match à la Coupe du monde 2010
  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Non inscrit
  • 1978 : Non inscrit
  • 1982 : Non inscrit
  • 1986 : Non inscrit
  • 1990 : Non inscrit
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : 1er tour
  • 2002 : 1er tour
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : 1er tour
  • 2014 : Tour préliminaire
  • 2018 : Tour préliminaire
  • 2022 :

Parcours en Coupe d'AfriqueModifier

 
Les Bafana Bafana lors de l'échauffement pendant la CAN 2008

Parcours à la Coupe des confédérationsModifier

Participation à la Gold Cup (CONCACAF)Modifier

  • 2005 : Quart de finaliste

Autres compétitionsModifier

RecordsModifier

Chiffres au [16]

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
107 Aaron Mokoena 1999-2010 1
88 Siphiwe Tshabalala 2006-.... 12
81 Siyabonga Nomvethe 1999-2012 16
80 Benedict McCarthy 1997-2012 32
74 Shaun Bartlett 1995-2005 28
73 John Moshoeu 1993-2004 8
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Matches
32 Benedict McCarthy 1997-2012 80
28 Shaun Bartlett 1995-2005 74
23 Katlego Mphela 2005-2013 53
23 Bernard Parker 2005-.... 71
19 Phil Masinga 1992-2001 58
16 Siyabonga Nomvethe 1999-2012 81

Sélection actuelleModifier

Effectif et encadrement de l'équipe d'Afrique du Sud au 17 novembre 2019
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Keet, DarrenDarren Keet 11 322 5/8/1989 (30 ans) 12 0   OH Louvain 2013
16 G Goss, RicardoRicardo Goss 9 621 2/4/1994 (26 ans) 0 0   BidVest Wits 2019
22 G Williams, RonwenRonwen Williams 10 423 21/1/1992 (28 ans) 13 0   Supersport United 2014
2 D Maela, InnocentInnocent Maela 10 217 14/8/1992 (27 ans) 5 0   Orlando Pirates 2017
3 D Mathoho, EricEric Mathoho 11 114 1/3/1990 (30 ans) 36 1   Kaizer Chiefs 2011
4 D Mkhwanazi, BuhleBuhle Mkhwanazi 11 142 1/2/1990 (30 ans) 21 0   BidVest Wits 2013
13 D Lebusa, MosaMosa Lebusa 10 160 10/10/1992 (27 ans) 3 0   Mamelodi Sundowns 2015
14 D Hlatshwayo, ThulaniThulani Hlatshwayo   11 187 18/12/1989 (30 ans) 46 3   BidVest Wits 2013
21 D Morena, ThapeloThapelo Morena 9 860 6/8/1993 (26 ans) 7 0   Mamelodi Sundowns 2015
25 D Hlanti, SifisoSifiso Hlanti 11 053 1/5/1990 (30 ans) 20 0   BidVest Wits 2016
6 M Phiri, LebogangLebogang Phiri 9 400 9/11/1994 (25 ans) 8 2   EA Guingamp 2015
7 M Mokeke, ThatoThato Mokeke 10 985 8/7/1990 (30 ans) 6 0   Cape Town City 2014
10 M Serero, ThulaniThulani Serero 11 073 11/4/1990 (30 ans) 43 2   Al-Jazira Club 2011
12 M Mokotjo, KamoheloKamohelo Mokotjo 10 739 11/3/1991 (29 ans) 22 0   Brentford 2012
15 M Furman, DeanDean Furman 11 731 22/6/1988 (32 ans) 54 3   Supersport United 2012
18 M Manyama, LebogangLebogang Manyama 10 918 13/9/1990 (29 ans) 17 1   Kaizer Chiefs 2013
20 M Mvala, MothobiMothobi Mvala 9 548 14/6/1994 (26 ans) 4 0   Highlands Park 2017
24 M Modiba, AubreyAubrey Modiba 9 145 22/7/1995 (25 ans) 11 2   Supersport United 2016
9 A Mothiba, LeboLebo Mothiba 8 955 28/1/1996 (24 ans) 14 4   RC Strasbourg 2018
11 A Erasmus, KermitKermit Erasmus 10 985 8/7/1990 (30 ans) 17 2   Cape Town City 2010
17 A Grobler, BradleyBradley Grobler 11 880 25/1/1988 (32 ans) 12 2   Supersport United 2011
19 A Tau, PercyPercy Tau 9 580 13/5/1994 (26 ans) 25 9   Club Bruges KV 2015
23 A Lorch, ThembinkosiThembinkosi Lorch 9 875 22/7/1993 (27 ans) 7 1   Orlando Pirates 2016
Sélectionneur
  •   Molefi Ntseki
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  •   Arthur Zwane
Préparateur(s) physique(s)
  •   Joshua Mervyn Smith
Entraîneur(s) des gardiens

Médecin(s):

  •   Thulani Ngwenya

Kinésithérapeute(s):

  •   Nhlanhla Maphanga

Masseur(s):

  •   Renadani Manuku

Coordinateur général :

  •   Barney Kujane

Directeur technique :

  •   Neil Tovey

Légende


Appelés récemmentModifier

Les joueurs suivants ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été retenus en équipe nationale lors des 12 derniers mois.

Pos. Nom Date de Naissance Sél. Buts Club (au moment de leur dernière convocation) Dernier appel
G Bruce Bvuma (25 ans) 3 0   Kaizer Chiefs vs   Nigeria,
G Andile Mbanjwa (22 ans) 1 0   Richards Bay FC vs   Lesotho,
G Bongani Mpandle (28 ans) 1 0   Maritzburg United vs   Lesotho,
G Mondli Mpoto (22 ans) 2 0   Bloemfontein Celtic vs   Malawi,
G Darren Johnson (23 ans) 0 0   Ajax Cape Town vs   Malawi,
G Reyaad Pieterse (28 ans) 7 0   Mamelodi Sundowns vs   Malawi,
D Thamsanqa Mkhize (31 ans) 12 0   Cape Town City vs   Ghana,
D Mbhazima Rikhotso (27 ans) 1 0   Bloemfontein Celtic vs   Mali,
D Daniel Cardoso (31 ans) 2 0   Kaizer Chiefs vs   Nigeria,
D Ramahlwe Mphahlele (30 ans) 17 0   Kaizer Chiefs vs   Nigeria,
D Paseka Mako (26 ans) 3 0   Orlando Pirates vs   Lesotho,
D Katlego Mohamme (22 ans) 5 0   University of Pretoria FC vs   Lesotho,
D Jerry Msane (22 ans) 1 0   Highlands Park vs   Lesotho,
D Nyiko Mobbie (25 ans) 1 0   Mamelodi Sundowns vs   Lesotho,
D Sandile Mthethwa (23 ans) 7 0   Chippa United vs   Lesotho,
D Thabo Moloi (26 ans) 1 0   Pretoria Callies vs   Lesotho,
D Reeve Frosler (22 ans) 3 0   Kaizer Chiefs vs   Malawi,
D Keanu Cupido (22 ans) 2 0   Cape Town City vs   Malawi,
D Thendo Mukumela (22 ans) 6 0   Ajax Cape Town vs   Malawi,
D Bongani Sam (23 ans) 1 0   Bloemfontein Celtic vs   Malawi,
M Bongani Zungu (27 ans) 28 4   Amiens SC vs   Ghana,
M Samuel Mabunda (32 ans) 8 0   Mamelodi Sundowns vs   Nigeria,
M Sibusiso Vilakazi (30 ans) 32 3   Mamelodi Sundowns vs   Nigeria,
M Hlompho Kekana (35 ans) 30 5   Mamelodi Sundowns vs   Nigeria,
M Reneilwe Letsholonyane (38 ans) 54 2 Libre vs   Lesotho,
M Athenkosi Dlala (22 ans) 5 0   University of Pretoria FC vs   Lesotho,
M Tercious Malepe (23 ans) 11 1   Orlando Pirates vs   Lesotho,
M Kgodiso Monama (23 ans) 1 0   University of Pretoria FC vs   Lesotho,
M Sibusiso Kumalo (28 ans) 2 0   BidVest Wits vs   Lesotho,
M Shadrack Kobedi (24 ans) 1 0   Bloemfontein Celtic vs   Lesotho,
M Luvuyo Phewa (20 ans) 1 1   Real Kings vs   Lesotho,
M Siphesihle Mkhize (21 ans) 1 0   Ajax Cape Town vs   Lesotho,
M Grant Margeman (22 ans) 2 1   Ajax Cape Town vs   Malawi,
M Teboho Mokoena (23 ans) 7 1   Supersport United vs   Malawi,
M Jamie Webber (22 ans) 10 0   Supersport United vs   Malawi,
M Sipho Mbule (22 ans) 3 0   Supersport United vs   Malawi,
A Keagan Dolly (27 ans) 15 2   Montpellier HSC vs   Mali,
A Themba Zwane (31 ans) 21 2   Mamelodi Sundowns vs   Mali,
A Lebohang Maboe (25 ans) 9 3   Mamelodi Sundowns vs   Nigeria,
A Lars Veldwijk (28 ans) 7 0   Sparta Rotterdam vs   Nigeria,
A Kamohelo Mahlatsi (21 ans) 5 0   Supersport United vs   Lesotho,
A Zakhele Lepasa (23 ans) 2 0   Orlando Pirates vs   Lesotho,
A Zama Rambuwane (23 ans) 1 0   Supersport United vs   Lesotho,
A Siboniso Conco (24 ans) 1 0   Golden Arrows vs   Lesotho,
A Bongokuhle Hlongwane (20 ans) 1 0   Maritzburg United vs   Lesotho,
A Onyedikachi Ononogbu (22 ans) 0 0   Tshakhuma Tsha Madzivhandila vs   Lesotho,
A Gift Links (21 ans) 4 0   Cape Town City vs   Malawi,
A Liam Jordan (22 ans) 4 0   HB Køge vs   Malawi,
A Luther Singh (22 ans) 6 2   GD Chaves vs   Malawi,
A Jemondre Dickens (22 ans) 2 0   Baroka FC vs   Malawi,
A Kgaogelo Sekgota (23 ans) 1 0   Vitoria Setubal vs   Malawi,
A Keletso Makgalwa (23 ans) 0 0   Mamelodi Sundowns vs   Malawi,

Groupes précédentsModifier

Sélectionneurs de l'Afrique du SudModifier

Liste des sélectionneurs de l'Afrique du Sud depuis 1992.

Notes et référencesModifier

  1. « Classement mondial Fifa/Coca-cola masculin » (consulté le 15 avril 2020).
  2. https://www.sahistory.org.za/article/football-south-africa-timeline-1862-2012
  3. https://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2010-1-page-25.htm#
  4. https://www.sahistory.org.za/article/football-south-africa-timeline-1862-2012
  5. https://www.11v11.com/teams/south-africa/tab/matches/season/1907/
  6. https://www.11v11.com/teams/south-africa/tab/matches/season/1925/
  7. (en) « Rewind to 1957: How it began in Africa », sur ESPN.com, (consulté le 19 juillet 2020)
  8. (en) Donald Wine II, « Black History Month: From apartheid to AFCON champion », sur Stars and Stripes FC, (consulté le 19 juillet 2020)
  9. https://www.sahistory.org.za/article/football-south-africa-timeline-1862-2012
  10. https://www.playthegame.org/news/comments/2010/south-africa%E2%80%99s-most-important-match/
  11. Le pelé de Soweto, article paru dans le n°2377 du nouvel observateur du 27 mai au 2 juin 2010
  12. « Pitso Mosimane, nouveau sélectionneur des Bafana Bafana », sur fr.cafonline.com, Confédération africaine de football, (consulté le 17 juillet 2010)
  13. https://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2010-1-page-25.htm
  14. https://www.latimes.com/archives/la-xpm-1991-11-19-wr-178-story.html
  15. https://www.aljazeera.com/news/2015/01/african-football-nickname-150129143710526.html
  16. (en) South Africa - International Appearances, sur rsssf.com
  17. Sélectionneur durant la CAN 98.
  18. a b et c Sélectionneur durant un match.
  19. Sélectionneur durant la Coupe du monde 2002.
  20. Sélectionneur durant sept matches.
  21. Sélectionneur durant deux matches.

Sur les autres projets Wikimedia :