Ouvrir le menu principal

Coupe des confédérations 2017

compétition de football
Coupe des confédérations 2017
Description de l'image 2017 FIFA Confederations Cup logo.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Édition 10e
Lieu(x) Drapeau : Russie Russie
Date du
au
Nations Drapeau : Russie Russie
Drapeau : Allemagne Allemagne
Drapeau : Australie Australie
Drapeau : Chili Chili
Drapeau : Mexique Mexique
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau : Portugal Portugal
Drapeau : Cameroun Cameroun
Participants 8 équipes
Matchs joués 16
Affluence 628 304 spectateurs
39 269 de moyenne
Site(s) 4 stades
Site web officiel fr.fifa.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Brésil Brésil (4)
Vainqueur Drapeau : Allemagne Allemagne (1)
Finaliste Drapeau : Chili Chili
Troisième Drapeau : Portugal Portugal
Buts 43 buts
moyenne de 2.69 buts par match
Meilleur joueur Drapeau : Allemagne Julian Draxler
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Allemagne Timo Werner
Drapeau : Allemagne Lars Stindl
Drapeau : Allemagne Leon Goretzka (3 buts chacun)

Navigation

La Coupe des confédérations 2017 est la dixième et dernière édition de la Coupe des confédérations, compétition internationale de football organisée par la FIFA. Elle se déroule en Russie, pays hôte de la Coupe du monde 2018.

Huit équipes prennent part à la compétition : outre le pays hôte (Russie) et le champion du monde 2014 (Allemagne), on retrouve les six champions continentaux en titre.

Le tournoi fait figure de répétition générale pour les organisateurs de la Coupe du monde de 2018, qui se déroule également en Russie. En finale, l'Allemagne l'emporte sur le Chili sur le score de 1 à 0.

Préparation de l'événementModifier

Villes et stades retenusModifier

Le , le comité exécutif de la FIFA annonce les quatre stades retenus pour la compétition[1] :

Sites de cette édition de la Coupe des confédérations
Kazan Saint-Pétersbourg Moscou Sotchi
Kazan Arena
Capacité prévue : 45 105
Stade de Saint-Pétersbourg
Capacité prévue : 60 500
Stade du Spartak
Capacité prévue : 45 360
Stade Ficht
Capacité prévue : 47 659
     

ActeursModifier

Équipes participantesModifier

Équipe Confédération Qualification Date de qualification Participation
  Russie UEFA Pays organisateur de la Coupe du monde 2018 2 décembre 2010 1re
  Allemagne FIFA Vainqueur de la Coupe du monde 2014 13 juillet 2014 3e (désistement en 2003
  Australie AFC Vainqueur de la Coupe d'Asie 2015 31 janvier 2015 4e
  Chili CONMEBOL Vainqueur de la Copa América 2015 (et de la Copa América Centenario) 4 juillet 2015 1re
  Mexique CONCACAF Vainqueur du barrage entre le vainqueur de la Gold Cup 2013 (  États-Unis) et celui de la Gold Cup 2015 (  Mexique) 10 octobre 2015 7e
  Nouvelle-Zélande OFC Vainqueur de la Coupe d'Océanie 2016 11 juin 2016 4e
  Portugal UEFA Vainqueur de l'Euro 2016 10 juillet 2016 1re
  Cameroun CAF Vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations 2017 5 février 2017 3e

ArbitresModifier

Confédération Arbitre Arbitres assistants Arbitre de réserve Arbitres assistants vidéo
AFC   Fahad al-Mirdasi   Abdullah Al-Shalawi
  Mohammed Al-Abakry
  Ravshan Irmatov
  Alireza Faghani   Reza Sokhandan
  Mohammadreza Mansouri
CAF   Bakary Gassama   Jean-Claude Birumushahu
  Marwa Range
  Malang Diedhiou
CONCACAF   Mark Geiger   Joe Fletcher
  Charles Justin Morgante
  Jair Marrufo
CONMEBOL   Néstor Pitana   Hernán Maidana
  Juan Pablo Belatti
  Enrique Cáceres
  Sandro Ricci
  Wilmar Roldán   Alexander Guzman
  Cristian De La Cruz
OFC   Abdelkader Zitouni
UEFA   Milorad Mažić   Milovan Ristić
  Dalibor Đurđević
  Artur Soares Dias
  Ovidiu Hațegan
  Clément Turpin
  Gianluca Rocchi   Elenito Di Liberatore
  Mauro Tonolini
  Damir Skomina   Jure Praprotnik
  Robert Vukan

Déroulement du tournoiModifier

BarrageModifier

En octobre 2015, un match de barrage est organisé entre les États-Unis, vainqueur de la Gold Cup 2013, et le Mexique, vainqueur de la Gold Cup 2015, afin de déterminer le représentant de la zone CONCACAF à la Coupe des confédérations 2017[2].

Équipe 1 Résultat Équipe 2
États-Unis   2 - 3
a. p.
  Mexique
États-Unis   2 - 3 a. p.   Mexique Rose Bowl, Pasadena
19:30 UTC-8
Cameron   15e
Wood   108e
(1 - 1)   10e Hernández
  96e Peralta
  118e Aguilar
Spectateurs : 93 420
Arbitrage :   Joel Aguilar
Rapport

Format et tirage au sortModifier

Le tirage au sort a eu lieu le à la Tennis Academy de Kazan[3].

Premier tourModifier

Groupe AModifier

Classement et résultatsModifier
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)        
1   Portugal 7 3 2 1 0 7 2 +5   Russie 2-0 0-1 1-2
2   Mexique 7 3 2 1 0 6 4 +2   Nouvelle-Zélande 0-4 1-2
3   Russie 3 3 1 0 2 3 3 0   Portugal 2-2
4   Nouvelle-Zélande 0 3 0 0 3 1 8 -7   Mexique

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Détails des matchsModifier
J 1 Russie   2 - 0   Nouvelle-Zélande Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg
17 juin 2017
18h00 UTC+3
Boxall   31e (csc)
Smolov   69e
(1 - 0) Spectateurs : 50 251
Arbitrage :   Wilmar Roldán
Rapport

J 1 Portugal   2 - 2   Mexique Kazan-Arena, Kazan
18 juin 2017
18h00 UTC+3
Quaresma   35e
Cédric   86e
(1 - 1)   42e Hernández
  90+2e Moreno
Spectateurs : 34 372
Arbitrage :   Néstor Pitana
Rapport

J 2 Russie   0 - 1   Portugal Otkrytie Arena, Moscou
21 juin 2017
18h00 UTC+3
(0 - 1)   8e Ronaldo Spectateurs : 42 759
Arbitrage :   Gianluca Rocchi
Rapport

J 2 Mexique   2 - 1   Nouvelle-Zélande Stade olympique, Sotchi
21 juin 2017
21h00 UTC+3
Jiménez   54e
Peralta   72e
(0 - 1)   42e Wood Spectateurs : 25 133
Arbitrage :   Bakary Gassama
Rapport

J 3 Mexique   2 - 1   Russie Kazan-Arena, Kazan
24 juin 2017
18h00 UTC+3
Araujo   30e
Lozano   52e
(1 - 1)   25e Samedov Spectateurs : 41 585
Arbitrage :   Fahad Al-Mirdasi
Rapport

J 3 Nouvelle-Zélande   0 - 4   Portugal Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg
24 juin 2017
18h00 UTC+3
(0 - 2)   33e (pén.) Ronaldo
  37e B. Silva
  80e A. Silva
  90+1e Nani
Spectateurs : 56 290
Arbitrage :   Mark Geiger
Rapport

Dans ce groupe A, le Portugal, champion d'Europe, part comme le principal favori malgré les récentes défaites de la Seleção face à la Suisse (2-0) pour les éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, et face à la Suède en match de préparation (2-3). Le Mexique, vainqueur de la Gold Cup 2015, a arraché sa qualification en barrages aux dépens des États-Unis et semble être l'autre favori de ce groupe. La Russie, qui sort d'une Coupe du monde 2014 ratée et d'un Euro 2016 catastrophique, a continué sur cette mauvaise dynamique lors des matchs de préparation face à des équipes théoriquement inférieures et inquiète à un an seulement de "sa" coupe du monde. Toutefois, les récents résultats de la Sbornaya combinés au fait que les joueurs évolueront à domicile placent la Russie comme outsider. Enfin, la Nouvelle-Zélande, vainqueur de la Coupe d'Océanie 2016 aux tirs au but face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, fait figure de petit poucet dans la compétition et semble promis à faire de la figuration et à limiter la casse.

Lors du match d'ouverture, la Russie s'est facilement imposée 2-0 face à des All Whites qui ont eu très peu d'occasions. Le score aurait pu même être plus lourd si le gardien n'avait pas multiplié les arrêts sur sa ligne. Dans le choc du groupe A, le Portugal a été tenu en échec par un Mexique dominateur mais peu réaliste (2-2) et qui est revenu au score par deux fois. Lors du 2e match entre nations européennes déjà décisif pour la qualification en demi-finale, le champion d'Europe en titre s'est imposé sur le plus petit des scores dès la 8e minute de jeu et permet au Portugal d'entrevoir les qualifications. Le réveil de la Sbornaya en seconde mi-temps n'y changera rien, les joueurs pêchant dans le dernier geste. Pour le second match de cette 2e journée, le Mexique s'est fait peur face à la Nouvelle-Zélande en concédant l'ouverture du score mais les Mexicains ont renversé la situation durant la 2e période (2-1), se plaçant en position de force avant leur dernier match face au pays organisateur. Lors de la troisième journée, le Portugal dispose de la Nouvelle-Zélande 4 à 0 et se qualifie pour les demi-finales, tandis que la Russie, pays organisateur, est éliminé par le Mexique (1-2). El Tricolor termine deuxième de ce groupe.

Groupe BModifier

Classements et résultatsModifier
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)        
1   Allemagne 7 3 2 1 0 7 4 +3   Cameroun 0-2 1-1 1-3
2   Chili 5 3 1 2 0 4 2 +2   Chili 1-1 1-1
3   Australie 2 3 0 2 1 4 5 -1   Australie 2-3
4   Cameroun 1 3 0 1 2 2 6 -4   Allemagne

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Détails des matchsModifier
J 1 Cameroun   0 - 2   Chili Otkrytie Arena, Moscou
18 juin 2017
21h00 UTC+3
(0 - 0)   81e Vidal
  90+1e Vargas
Spectateurs : 33 492
Arbitrage :   Damir Skomina
Rapport

J 1 Australie   2 - 3   Allemagne Stade olympique, Sotchi
19 juin 2017
18h00 UTC+3
Rogić   41e
Jurić   56e
(1 - 2)   5e Stindl
  44e (pén.) Draxler
  48e Goretzka
Spectateurs : 28 605
Arbitrage :   Mark Geiger
Rapport

J 2 Cameroun   1 - 1   Australie Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg
22 juin 2017
18h00 UTC+3
Zambo Anguissa   45+1e (1 - 0)   60e (pén.) Milligan Spectateurs : 35 021
Arbitrage :   Milorad Mažić
Rapport

J 2 Allemagne   1 - 1   Chili Kazan-Arena, Kazan
22 juin 2017
21h00 UTC+3
Stindl   41e (1 - 1)   6e Sánchez Spectateurs : 38 222
Arbitrage :   Alireza Faghani
Rapport

J 3 Allemagne   3 - 1   Cameroun Stade olympique, Sotchi
25 juin 2017
18h00 UTC+3
Demirbay   48e
Werner   66e   81e
(0 - 0)   78e Aboubakar Spectateurs : 30 230
Arbitrage :   Wilmar Roldán
Rapport

J 3 Chili   1 - 1   Australie Otkrytie Arena, Moscou
25 juin 2017
18h00 UTC+3
Rodríguez   72e (0 - 1)   42e Troisi Spectateurs : 33 639
Arbitrage :   Gianluca Rocchi
Rapport

L'Allemagne, vainqueur de la Coupe du monde 2014 et demi-finaliste de l'Euro 2016, et le Chili, double-tenant du titre de la Copa América, sont les deux favoris logiques du groupe. Mais le Cameroun, vainqueur de la Coupe d'Afrique 2017 alors qu'il n'était pas attendu, et l'Australie, vainqueur de « sa » Coupe d'Asie 2015, peuvent toutefois espérer déjouer les pronostics.

Dans le premier match du groupe, un Chili dominateur se défait difficilement du Cameroun dans les dix dernières minutes sur le score de deux buts à zéro. Le lendemain, l'Allemagne se fait peur face à l'Australie mais s'impose sur le score de 3 buts à 2. Lors du premier match de la deuxième journée, les deux derniers se séparent sur un match nul (1-1) et devront compter sur un exploit face aux deux leaders du groupe, qui se sont entretemps neutralisés eux-aussi sur le score d'un but partout, pour entrevoir une qualifications en demi-finale.

Mais le miracle escompté ne se produira pas lors de la dernière journée de la phase de groupes, le Cameroun chutant face à l'Allemagne (1-3) tandis que l'Australie, qui avait dans un premier temps ouvert le score face au Chili et devait marquer un autre but pour se qualifier, se fera finalement rejoindre au score en seconde mi-temps (1-1). Mais ce nul fait les affaires de la Mannschaft, qui termine en tête du groupe, le Chili se qualifie lui aussi en héritant de la 2e place.

Tableau finalModifier

Demi-finales Finale
  à 21h00, Kazan       à 21h00, Saint-Pétersbourg
   Portugal  0ap (0)
   Chili  0 tab(3)  
   Chili  0
  à 21h00, Sotchi
     Allemagne  1
   Allemagne  4
   Mexique  1  
Match pour la 3e place
  à 15h00, Moscou
   Portugal  2
   Mexique  1

Demi-finalesModifier

28 juin 2017 Portugal   0 - 0 a. p.   Chili Kazan-Arena, Kazan
21h00 UTC+3
(0 - 0) Spectateurs : 40 855
Arbitrage :   Alireza Faghani
Rapport
Quaresma  
Moutinho  
Nani  
Tirs au but
0 - 3
  Vidal
  Aránguiz
  Sánchez

29 juin 2017 Allemagne   4 - 1   Mexique Stade olympique, Sotchi
21h00 UTC+3
Goretzka   6e   8e
Werner   59e
Younes   90+1e
(2 - 0)   89e Fabián Spectateurs : 37 923
Arbitrage :   Néstor Pitana
Rapport

Match pour la troisième placeModifier

2 juillet 2017 Portugal   2 - 1 a. p.   Mexique Otkrytie Arena, Moscou
15h00 UTC+3
Pepe   90+1e
Silva   104e
(0 - 0)   54e (csc) Neto Spectateurs : 42 659
Arbitrage :   Fahad Al-Mirdasi
Rapport

FinaleModifier

Finale Chili   0 - 1   Allemagne Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg
2 juillet 2017
21h00 UTC+3
(0 - 1)   20e Stindl Spectateurs : 57 268
Arbitrage :   Milorad Mažić
Rapport

 StatistiquesModifier

Statistiques généralesModifier

Nombre de buts par équipe

Homme du matchModifier

À la fin de chaque match de la compétition, un « Homme du match » est désigné[4].

Ballon d'or du meilleur joueurModifier

Le Ballon d'or du meilleur joueur est la récompense donnée au meilleur joueur de la Coupe des confédérations.

Classement du Ballon d'or
Place Joueur
    Julian Draxler
    Alexis Sánchez
    Leon Goretzka

ButeursModifier

3 buts
2 buts
1 but
Buts contre son camp

AffluencesModifier

Nombre de spectateurs par match
Match Affluence
Russie - Nouvelle-Zélande 50 251
Portugal - Mexique 34 372
Cameroun - Chili 33 492
Australie - Allemagne 28 605
Russie - Portugal 42 759
Mexique - Nouvelle-Zélande 25 133
Cameroun - Australie 35 021
Allemagne - Chili 38 222
Mexique - Russie 41 585
Nouvelle-Zélande - Portugal 56 290
Allemagne - Cameroun 30 230
Chili - Australie 33 639
Portugal - Chili 40 855
Allemagne - Mexique 37 923
Portugal - Mexique 42 659
Chili - Allemagne 57 268

Notes et référencesModifier

  1. « Le Comité Exécutif se réunit pour la dernière fois de l’année à Tokyo », sur fr.fifa.com, (consulté le 15 décembre 2012).
  2. (en) « Playoff Match between USA and Mexico for FIFA Confederations Cup 2017 Berth to Be Played on Saturday, Oct. 10 at the Rose Bowl », sur www.concacaf.com, (consulté le 5 octobre 2015).
  3. « Tirage au sort officiel », sur fr.fifa.com, (consulté le 29 novembre 2016).
  4. « Man of the Match », sur fr.fifa.com, (consulté le 24 juin 2017).

Article connexeModifier