Ouvrir le menu principal

Classement par équipes du Tour de France

compétition de cyclisme
Classement par équipes
Tour de France
Description de l'image Jersey_yellow_number.svg.
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Création 1930
Organisateur(s) ASO
Éditions 81 (en 2018)
Catégorie Meilleure équipe
Type / Format Course à étapes
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Juillet
Directeur Tour de France

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Espagne Movistar
Coureurs de l'équipe Saxo Bank portant le dossard jaune pendant le Tour de France 2010.

Le Classement par équipes du Tour de France est l'un des classements secondaires du Tour de France, une course cycliste par étapes. Décerné depuis 1930, il récompense la meilleure équipe. La façon de calculer a évolué au fil du temps. Il n'y a aucun maillot distinctif pour le leader du classement, les coureurs de l'équipe en tête du classement portent un dossard jaune avec leur numéro et un casque jaune.

Sommaire

HistoireModifier

Dans les premières éditions, les coureurs du Tour de France participent individuellement à la course. Même si certains coureurs sont sponsorisés par les mêmes partenaires, ils ne sont pas autorisés à travailler en équipe, l'organisateur du Tour, Henri Desgrange, souhaite favoriser une démonstration de force individuelle.
Dans les premières éditions, il est possible pour le cycliste de participer sans sponsor, dans une catégorie qui change de nom au fil des éditions[1] :

  • 1909-1914 : Isolés
  • 1919 : Catégorie B
  • 1920-1922 : 2e classe
  • 1923-1936 : Touristes-Routiers
  • 1937 : Individuel

En 1930, Henri Desgrange se résigne à l'idée que les cyclistes peuvent courir collectivement et choisit d'admettre la présence d'équipes. Les cyclistes sont regroupés par équipes en fonction de leur nationalité. C'est le cas pour les Tours entre 1930 et 1961, ainsi qu'en 1967 et 1968. Entre 1962 et 1966 et en 1969, les équipes commerciales sont autorisées.

Avec l'ajout du classement par équipe en 1930, un prix est décerné pour la meilleure équipe, sous le nom de Challenge International. En 1930, le classement est calculé en additionnant les temps des trois meilleurs coureurs au classement général[2].

En 1961, le calcul évolue. Le classement par équipes est transformé en un classement par points, dans lequel la meilleure équipe reçoit un point pour chaque étape et l'équipe vainqueur à la fin est celle qui a récolté le plus de points. Ce système est également utilisé en 1962. À partir de 1963, il est de nouveau calculé au temps.

Durant les années 1970 ce système est réintroduit, mais d'une manière différente. Après chaque étape, tous les cyclistes reçoivent des points (le vainqueur obtient un point, le deuxième en récolte deux, etc) et ceux-ci sont ajoutés au total de l'équipe. L'équipe avec le score le plus bas est déclaré vainqueur du classement par points par équipe[3]. Ce classement par équipes par point coexiste avec le classement par équipes au temps.

Jusqu'en 1990, les coureurs de l'équipe leader au classement par équipes portent une casquette jaune afin de les distinguer. Depuis 2006, ils portent des dossards jaunes. En 2012, les équipes portent un casque jaune en plus du dossard jaune[4].

Méthode de calculModifier

Actuellement, il est établi par l'addition des temps des trois meilleurs coureurs de chaque formation sur chaque étape. Si une équipe a moins de trois coureurs restants, elle est supprimée du classement. Lors d'un contre-la-montre par équipes, le temps de l'équipe est pris sur le quatrième coureur qui franchit la ligne d'arrivée, ou sur le temps du dernier coureur s'il y a moins de quatre coureurs dans l'équipe.

Palmarès sur le Tour de FranceModifier

Vainqueurs du classement par équipes[5]
Année Équipe Nations
1930   France
1931   Belgique
1932   Italie
1933   France
1934   France
1935   Belgique
1936   Belgique
1937   France
1938   Belgique
1939   Belgique B[note 1]
1947   Italie
1948   Belgique A[note 1]
1949   Italie A[note 1]
1950   Belgique A[note 1]
1951   France
1952   Italie
1953   Pays-Bas
1954   Suisse
1955   France
1956   Belgique
1957   France
1958   Belgique
1959   Belgique
1960   France
1961   France
1962 St. Raphaël   France
1963 St. Raphaël   France
1964 Pelforth   France
1965 Kas   Espagne
1966 Kas   Espagne
1967   France
1968   Espagne
1969 Faema   Belgique
1970 Salvarani   Italie
1971 Bic   France
1972 Gan-Mercier   France
1973 Bic   France
1974 Kas   Espagne
1975 Gan-Mercier   France
1976 Kas   Espagne
Année Équipe Nations
1977 Ti-Raleigh   Pays-Bas
1978 Miko-Mercier   France
1979 Renault   France
1980 Miko-Mercier   France
1981 Peugeot   France
1982 Coop-Mercier   France
1983 Ti-Raleigh   Pays-Bas
1984 Renault   France
1985 La Vie claire   France
1986 La Vie claire   France
1987 Système U   France
1988 PDM   Pays-Bas
1989 PDM   Pays-Bas
1990 Z   France
1991 Banesto   Espagne
1992 Carrera   Italie
1993 Carrera   Italie
1994 Festina-Lotus   France
1995 ONCE   Espagne
1996 Festina-Lotus   France
1997 Deutsche Telekom   Allemagne
1998 Cofidis   France
1999 Banesto   Espagne
2000 Kelme   Espagne
2001 Kelme   Espagne
2002 ONCE   Espagne
2003 CSC   Danemark
2004 T-Mobile   Allemagne
2005 T-Mobile   Allemagne
2006 T-Mobile   Allemagne
2007 Discovery Channel   États-Unis
2008 CSC Saxo Bank   Danemark
2009 Astana   Kazakhstan
2010 RadioShack   États-Unis
2011 Garmin-Cervélo   États-Unis
2012 RadioShack-Nissan   Luxembourg
2013 Saxo-Tinkoff   Danemark
2014 AG2R La Mondiale   France
2015 Movistar   Espagne
2016 Movistar   Espagne
2017 Sky   Royaume-Uni
2018 Movistar   Espagne

Classement par pointsModifier

Entre 1973 et 1988, il y avait également un classement par points pour les équipes.

Année Équipe lauréate
1973   Gan-Mercier
1974   Gan-Mercier
1976   Gan-Mercier
1977   Peugeot
1978   Raleigh
1979   Renault
1980   Raleigh
1981   Peugeot
1982   Raleigh
1983   Raleigh
1984   Panasonic-Raleigh
1985   La Vie claire
1986   Panasonic
1987   Système U
1988   PDM

NotesModifier

  1. a b c et d Pour certaines éditions, des pays ont engagé plusieurs équipes. En 1939, la Belgique aligne deux équipes et c'est l'équipe B qui remporte le prix. En 1948 et 1950, la Belgique s'impose avec son équipe A. En 1949, c'est l'équipe A italienne qui gagne le classement.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier