Stive Vermaut

coureur cycliste belge
Stive Vermaut
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
RoulersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles

Stive Vermaut (né le à Ostende et mort le à Roulers) est un coureur cycliste belge, professionnel de 1998 à 2002.

BiographieModifier

Stive Vermaut devient professionnel en 1998 au sein de l'équipe Vlaanderen 2002-Eddy Merckx, après y avoir été stagiaire à la fin de l'année précédente. En 1999, il gagne une étape du Circuit des Mines et se classe sixième du Circuito Montañés et Grand Prix Cholet-Pays de la Loire, neuvième du Tour de l'Avenir, dont il gagne le classement de la montagne, dixième du Grand Prix de Wallonie et du Tour d'Allemagne.

En 2000, il est recruté par l'équipe américaine US Postal Service, dirigée par le Belge Johan Bruyneel. En 2001, il rejoint l'équipe belge Lotto-Adecco. Il participe au Tour de France, qu'il termine à la 36e place.

Souffrant de troubles cardiaques en début de saison 2002, il est contraint d'arrêter préventivement la compétition. Des examens médicaux révèlent qu'il souffre de tachyarythmie et que la partie droite de son cœur est surdéveloppée[1]. Suivant un avis négatif du médecin de l'équipe, il ne peut plus courir chez Lotto[2]. Il est déclaré apte à courir en juillet par un autre spécialiste[3]. Il rejoint en août l'équipe Collstrop-Palmans[4]. Il doit cependant mettre fin à sa carrière de coureur en fin de saison, de nouveaux problèmes étant survenus entretemps[5].

En juin 2004, Stive Vermaut est transporté inconscient à l'hôpital de Roulers à la suite d'une attaque cardiaque[6]. Il y meurt quelques jours plus tard d'une hémorragie cérébrale consécutive à cette attaque[7].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er septembre 1997 au 31 décembre 1997
  2. Du 1er janvier 2001 au 6 août 2001

RéférencesModifier

  1. « L'arrêt forcé de Vermaut », sur lesoir.be, 2 avril 200z (consulté le 5 novembre 2012)
  2. « Avis négatif pour Vermaut », sur lesoir.be, (consulté le 5 novembre 2012)
  3. « En bref - Vermaut. », sur lesoir.be, (consulté le 5 novembre 2012)
  4. « Collstrop », sur lesoir.be, (consulté le 5 novembre 2012)
  5. « Stive Vermaut arrête », sur lesoir.be, (consulté le 5 novembre 2012)
  6. « Décès de Vermaut », sur lesoir.be, (consulté le 5 novembre 2012)
  7. « Vermaut : état critique », sur lesoir.be, (consulté le 5 novembre 2012)

Liens externesModifier