The Club (catch)

The Club
Description de cette image, également commentée ci-après
Karl Anderson à gauche, AJ Styles au milieu et Luke Gallows à droite
Présentation
Ancien(s) membre(s) AJ Styles[1]
Finn Bálor[2]
Liv Morgan[3]
Karl Anderson[4]
Luke Gallows[5]
Autre(s) nom(s) The O.C. (avec AJ Styles)
Bálor Club (avec Finn Bálor)
Formation (The Club)
(Bálor Club)
(The O.C.)
(The Club)
Séparation (The Club)
(Bálor Club)
(The O.C.)
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Caractéristiques
Poids AJ Styles : 99 kg (218 lb)[1]
Finn Bálor : 86 kg (189 lb)[2]
Liv Morgan : 53 kg (117 lb)[3]
Karl Anderson : 109 kg (240 lb)[4]
Luke Gallows : 138 kg (304 lb)[5]
Taille
AJ Styles : 1,80 m (5 11)[1]
Finn Bálor : 1,80 m (5 11)[2]
Liv Morgan : 1,63 m (5 4)[3]
Karl Anderson : 1,83 m (6 0)[4]
Luke Gallows : 2,03 m (6 8)[5]

Palmarès

1 fois champion des États-Unis de la WWEAJ Styles
1 fois champions par équipe de RawThe Good Brothers
1 Coupe du monde par équipe de la WWEThe Good Brothers

The Club (également connu sous les noms Bálor Club et The O.C.) était un clan de catcheurs Face, composé d'AJ Styles (leader), de Finn Bálor (2d leader) et Liv Morgan. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division Raw.

Le groupe fut formé le , quand Karl Anderson et Luke Gallows s'allièrent avec le face AJ Styles, qui devint heel avant de redevenir face le [6],[7].Le , Luke Gallows et Karl Anderson deviennent faces en s'alliant avec Finn Bálor qui prend la place de leader et renomme le groupe en Bálor Club.

Le groupe puise ses inspirations d'un autre groupe de catcheurs travaillant actuellement à la New Japan Pro Wrestling et la Ring of Honor, connu sous le nom de Bullet Club, où Styles, Anderson, Gallows et Finn Bálor ont également été membres de ce groupe. Ils reprennent également des gestes et mimiques de la New World Order, particulièrement la gestuelle « turkish wolf » popularisée par The Kliq au milieu des années 1990[8].

HistoireModifier

World Wrestling Entertainment (2016-2020)Modifier

Débuts à Raw, course au titre poids-lourds de la WWE et rivalité avec John Cena (2016)Modifier

Luke Gallows a lutté pour la WWE avant 2016 sous les noms de Impostor Kane, Festus, et Luke Gallows avant d’être libéré de la WWE en 2010[9],[10].

En , sur WWE.com, il a été annoncé que AJ Styles, Karl Anderson et Luke Gallows étaient en pourparlers pour faire leurs débuts / retour à la World Wrestling Entertainment, quittant ainsi la New Japan Pro Wrestling[11],[12]. Après des semaines de spéculation, le , il est confirmé qu'AJ Styles a signé avec la WWE[13]. Le au Royal Rumble, il effectue ses débuts en entrant dans le Royal Rumble masculin en 3e position, élimine Tyler Breeze et Curtis Axel, avant d'être lui-même éliminé par Kevin Owens après 27 minutes de match[14]. Le lendemain à Raw, il effectue son premier match, dans le show rouge, en battant Chris Jericho[15]. Le à Fastlane, il bat le même adversaire par soumission[16]. Le à Raw, Chris Jericho et lui s'allient, formant Y2AJ et ensemble, ils battent The Social Outcasts (Curtis Axel et Heath Slater)[17]. Le à Raw, ils ne remportent pas les titres par équipe de la WWE, battus par le New Day (Big E et Kofi Kingston). Après le combat, son désormais ex-partenaire effectue un Heel Turn en l'attaquant dans le dos[18].

Le à WrestleMania 32, il perd face à son ancien équipier[19]. Le à Raw, les Good Brothers effectuent leurs débuts, dans le show rouge, en attaquant les Usos[20]. Le à Raw, les deux hommes effectuent leur premier match en battant les Samoans[21]. Le à Payback, AJ Styles ne remporte pas le titre poids-lourds de la WWE, battu par Roman Reigns[22]. Le lendemain à Raw, le Club se forme officiellement et ensemble, ils battent Roman Reigns et les Usos dans un 6-Man Tag Team Match[23]. Le à Extreme Rules, les Good Brothers battent les Usos dans un Tornado Tag Team Match[24]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles ne remporte pas, une nouvelle fois, le titre poids-lourds de la WWE, battu par le Samoan dans un Extreme Rules Match, malgré l'intervention de ses deux frères en sa faveur[25]. Le à Raw, il accueille le retour de John Cena en lui serrant la main, mais effectue un Heel Turn en l'attaquant dans le dos, aidé par ses frères[26]. Le à Money in the Bank, il bat John Cena, aidé par une intervention extérieure de ses frères, à la suite de l'évanouissement de l'arbitre[27].

Le lors du Draft, il est annoncé être officiellement transféré à SmackDown Live, tandis que ses frères resteront à Raw, ce qui marque la séparation du trio[28]. Le à Battleground, ses frères et lui perdent face à Enzo Amore, Big Cass et John Cena dans un 6-Man Tag Team Match[29]. Le à SummerSlam, il rebat John Cena[30].

Champion de la WWE, champions par équipe de Raw et double champion des États-Unis de la WWE (2016-2017)Modifier

Le à Backlash, AJ Styles devient le nouveau champion de la WWE en battant Dean Ambrose, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[31]. Le à Clash of Champions, les Good Brothers ne remportent pas les titres par équipe de Raw, battus par le New Day[32].

Le à No Mercy, AJ Styles conserve son titre en battant Dean Ambrose et John Cena dans un Triple Threat Match[33]. Le à Hell in a Cell, les Good Brothers battent Enzo Amore et Big Cass[34]. Le aux Survivor Series, l'équipe Raw (Enzo Amore, Big Cass, The Bar, les Good Brothers, les Shining Stars et le New Day) bat celle de SmackDown (Heath Slater, Rhyno, les Usos, les Hype Bros et American Alpha) dans un 10-on-10 Traditional Survivor Series Elimination Tag Team Match[35]. Plus tard dans la soirée, l'équipe SmackDown (Dean Ambrose, Bray Wyatt, Randy Orton, Shane McMahon et AJ Styles) bat celle de Raw (Braun Strowman, Chris Jericho, Kevin Owens, Roman Reigns et Seth Rollins) dans un 5-on-5 Traditional Man's Survivor Series Elimination Match[36]. Le à TLC, AJ Styles conserve son titre en battant The Lunatic Frange dans un TLC Match[37].

Le lors du pré-show au Royal Rumble, les Good Brothers deviennent les nouveaux champions par équipe de Raw en battant The Bar, remportant les titres pour la première fois de leurs carrières[38]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles perd face à John Cena, ne conservant pas son titre[39]. Le à Elimination Chamber, AJ Styles ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Bray Wyatt dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également Baron Corbin, Dean Ambrose, John Cena et The Miz[40]. Le à Fastlane, les Good Brothers conservent leurs titres en battant Enzo Amore et Big Cass[41].

Le à WrestleMania 33, AJ Styles bat Shane McMahon[42]. Plus tard dans la soirée, les Good Brothers perdent un Fatal 4-Way Tag Team Ladder Match face aux Hardy Boyz, qui inclut également The Bar, Enzo Amore et Big Cass, ne conservant pas leurs titres[43]. Le à SmackDown Live, alors que le commissionnaire du show bleu parle du Superstar Shake-Up, AJ Styles dit que le show bleu est sa maison, qu'il ne veut aller nulle part, qu'il a du respect pour ce dernier, et effectue un Face Turn après une poignée de mains avec son patron[44]. Le lors du pré-show à Payback, les Good Brothers perdent face à Enzo Amore et Big Cass[45]. Le à Backlash, AJ Styles ne remporte pas le titre des États-Unis de la WWE, battu par Kevin Owens par Count Out[46]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Baron Corbin[47].

Le lors d'un show au Madison Square Garden à New York, il devient le nouveau champion des États-Unis de la WWE en battant le Canadien, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[48]. Le à Battleground, il reperd face ce même adversaire, ne conservant pas son titre[49]. Le à SmackDown Live, il redevient champion des États-Unis de la WWE en battant Kevin Owens et Chris Jericho dans un Triple Threat Match, remportant le titre pour la seconde fois[50]. Le à SummerSlam, il conserve son titre en battant Kevin Owens[51].

Le à Hell in a Cell, il perd un Triple Threat Match face à Baron Corbin, qui inclut également Tye Dillinger, ne conservant pas son titre[52]. Le à TLC, il remplace Bray Wyatt, absent à la suite d'une méningite, pour affronter Finn Bálor et perd face à ce dernier. Après le match, ils se saluent avec le Too Sweet, faisant référence au Bullet Club[53].

Double champion de la WWE, arrivée de Finn Bálor et course aux titres par équipe de SmackDown (2017-2019)Modifier

 
AJ Styles en tant que Champion de la WWE à WrestleMania 34.

Le à SmackDown Live, il redevient champion de la WWE en battant Jinder Mahal, remportant le titre pour la seconde fois, et devenant le premier catcheur à gagner le titre hors du sol américain[54]. Le aux Survivor Series, il perd face à Brock Lesnar dans un Champion vs. Champion Match[55]. Le à Clash of Champions, il conserve son titre en battant Jinder Mahal, malgré les nombreuses interventions des Singh Brothers en faveur de son adversaire[56].

Le à Raw, les Good Brothers effectuent un Face Turn en s'alliant avec Finn Bálor, et ensemble, les trois hommes battent The Miztourage (Bo Dallas et Curtis Axel) et Elias dans un 6-Man Tag Team Match[57]. Le lors du pré-show au Royal Rumble, les Good Brothers perdent face aux Revival[58]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles conserve son titre en battant Kevin Owens et Sami Zayn dans un 1-on-2 Handicap Match[59]. De son côté, Finn Bálor entre dans le Royal Rumble masculin en seconde position, élimine Baron Corbin, Aiden English, Rey Mysterio et Dolph Ziggler, avant d'être lui-même éliminé par John Cena, après 59 minutes sur le ring[60]. Le lors du pré-show à Elimination Chamber, les Good Brothers battent le Miztourage[61]. Plus tard dans la soirée, Finn Bálor perd un Elimination Chamber Match face à Roman Reigns, qui inclut également Braun Strowman, Elias, John Cena, le Miz et Seth Rollins, ne devenant pas aspirant n°1 au titre Universel de la WWE à WrestleMania 34[62]. Le à Fastlane, AJ Styles conserve son titre en battant Baron Corbin, Dolph Ziggler, John Cena, Kevin Owens et Sami Zayn dans un 6-Pack Challenge[63].

Le lors du pré-show à WrestleMania 34, les Good Brothers ne remportent pas la Andre the Giant Memorial Battle Royal, gagnée par "Woken" Matt Hardy[64]. Lors du premier match de la soirée, Finn Bálor ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Seth Rollins dans un Triple Threat Match, qui inclut également le Miz[65]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles conserve son titre en battant Shinsuke Nakamura. Après le combat, les deux hommes se prennent mutuellement dans les bras, mais son adversaire effectue un Heel Turn en lui portant un Low-Blow et un Kinshasa[66]. Le à SmackDown Live, lors du Superstar Shake-Up, les Good Brothers sont annoncés être officiellement transférés au show bleu, ce qui marque la fin de leur alliance avec l'Irlandais qui, de son côté, reste officiellement au show rouge[67]. Le au Greatest Royal Rumble, le match entre AJ Styles et Shinsuke Nakamura, pour le titre de la WWE, se termine en Double Count Out, mais The Phenomenal conserve son titre. Plus tard dans la soirée, les Good Brothers entrent dans le Royal Rumble masculin en 21e et 32e positions, mais se font éliminer par Rey Mysterio et Randy Orton[68]. Le à Backlash, le match entre AJ Styles et son rival japonais se termine en No Contest, après un double Low-Blow entre les deux hommes, restés au sol jusqu'au compte de 10, mais il conserve son titre[69]. Le lors du pré-show à Money in the Bank, les Good Brothers ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown, battus par les Bludgeon Brothers[70]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles conserve son titre en battant Shinsuke Nakamura dans un Last Man Standing Match[71].

Le à Extreme Rules, il conserve son titre en battant Rusev[72]. Le à SummerSlam, il perd face à Samoa Joe par disqualification, ayant tabassé son adversaire avec une chaise, après que ce dernier ait parlé à sa fille, mais il conserve son titre[73]. Le à Hell in a Cell, il conserve son titre en battant le même adversaire, à la suite d'une erreur d'arbitrage[74].

Le à Super Show-Down, il conserve son titre en battant le Samoan par soumission dans un No Disqualification Match[75]. Le à Crown Jewel, il conserve son titre en battant Samoa Joe[76]. Le à SmackDown Live, il perd face à Daniel Bryan, qui effectue un Heel Turn en lui portant un Low-Blow pendant le match, ne conservant pas son titre, après 371 jours de règne. Après le match, il se fait attaquer par ce dernier[77]. Le lors du pré-show aux Survivor Series, l'équipe SmackDown (les Usos, SAnitY, les Good Brothers, The Colóns et le New Day) perd face à celle de Raw (Bobby Roode, Chad Gable, les Revival, la B-Team, Lucha House Party et The Ascension) dans un 10-on-10 Traditional Survivor Series Elimination Tag Team Match[78]. Le à TLC, AJ Styles ne remporte pas le titre de la WWE, battu par le même adversaire[79].

Le au Royal Rumble, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par "The New" Daniel Bryan, à la suite d'une intervention de Rowan. À la fin du match, il se fait attaquer par son adversaire qui lui porte son Running High Knee[80]. Le à Elimination Chamber, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par le même adversaire dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également Jeff Hardy, Kofi Kingston, Randy Orton et Samoa Joe[81].

Le à WrestleMania 35, il bat Randy Orton[82].

Retour à Raw, reformation du clan, triple champion des États-Unis de la WWE, doubles champions par équipe de Raw et coupe du monde par équipe de la WWE (2019-2020)Modifier

Le à Raw, lors du Superstar Shake-Up, il est annoncé être officiellement transféré au show rouge[83]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas le titre Universel de la WWE, battu par Seth Rollins. Après le combat, les deux hommes échangent une poignée de mains[84].

Le à Raw, il bat Ricochet une première fois, remportant le titre des États-Unis de la WWE, mais doit rendre le titre, car son adversaire avait le pied sur la première corde lors du tombé, que l'arbitre du combat n'avait pas vu, mais sera prévenu par un de ses collègues. Le match reprend, mais cette fois, il perd. Après le match, les deux hommes se serrent la main, mais il effectue un Heel Turn en attaquant son adversaire par surprise, rejoint ensuite par les Good Brothers, qui attaquent également son opposant, et le trio fait le geste du Too Sweet, reformant le clan[85]. Le à Extreme Rules, accompagné de ses frères, il redevient champion des États-Unis de la WWE en battant Ricochet, remportant le titre pour la troisième fois[86]. Le à Raw, les Good Brothers redeviennent champions par équipe de Raw en battant les Revival et les Usos dans un Triple Threat Tag Team Match, remportant les titres pour la seconde fois[87]. Le à SummerSlam, accompagné des Good Brothers, AJ Styles conserve son titre en battant le même adversaire[88]. Le à Raw, les Good Brothers perdent face à Braun Strowman et Seth Rollins, ne conservant pas leurs titres[89]. Le lors du pré-show à Clash of Champions, AJ Styles conserve son titre en battant Cedric Alexander. Après le match, les Good Brothers et lui attaquent son adversaire[90].

Le à Hell in a Cell, les Good Brothers et lui perdent par disqualification face aux Viking Raiders et à Braun Strowman dans un 6-Man Tag Team Match[91]. Le à Crown Jewel, les Good Brothers remportent la coupe du monde par équipe de la WWE, en battant successivement le New Day et les Viking Raiders dans un Nine-Team Tag Team Turmoil Match[92]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles conserve son titre en battant Humberto Carrillo, qui avait remporté le 20-Man Royal Rumble plus tôt dans la soirée[93]. Le aux Survivor Series, il perd un Champion vs. Champion vs. Champion Triple Threat Match face au champion Nord-Américain de NXT, Roderick Strong, qui inclut également le champion Intercontinental de la WWE, Shinsuke Nakamura[94]. Le lendemain à Raw, il perd face à Rey Mysterio, à la suite d'une intervention extérieure de Randy Orton en faveur de son adversaire, ne conservant pas son titre[95].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 18e position, mais se fait éliminer par Edge[96]. Le à Super ShowDown, il ne remporte pas le Tuwaiq Mountain Trophy, battu par l'Undertaker dans un Gauntlet Match[97]. Le à Elimination Chamber, il perd un No Disqualification Match face à Aleister Black, à la suite d'une intervention du DeadMan en faveur de son adversaire[98].

Le à WrestleMania 36, il perd face à l'Undertaker dans un Boneyard Match[99]. Le , la WWE résilie le contrat des Good Brothers[100].

Renaissance du clan et rivalité avec The Judgement Day (2022)Modifier

Le à Raw, accompagnés de Liv Morgan, AJ Styles et Finn Bálor battent Los Lotharios (Angel et Humberto). Après le combat, leur nouvelle partenaire s'allie officiellement avec eux, en faisant le geste Too Sweet[101]. Le à Hell in a Cell, le trio perd face au Judgment Day dans un 6-Person Mixed Tag Team Match[102]. Le lendemain à Raw, le trio se dissout, car l'Irlandais effectue un Heel Turn en rejoignant le Judgment Day, et devient le leader du clan à la place d'Edge[103].

Membres du groupeModifier

Liste des (anciens) membres de The Club
Identité Arivées Départs Notes
AJ Styles

1er leader du groupe
3 fois champion des États-Unis de la WWE
2 fois champion de la WWE
1 fois champion Intercontinental de la WWE
1 fois champion par équipe de Raw
Luke Gallows 1 fois champion par équipe de Raw
1 Coupe du monde par équipe de la WWE
Karl Anderson 1 fois champion par équipe de Raw
1 Coupe du monde par équipe de la WWE
Finn Bálor

2d leader du groupe
2 fois champion Intercontinental de la WWE
1 fois champion des États-Unis de la WWE
1 fois champion Universel de la WWE
Liv Morgan Première membre féminine du groupe

CaractéristiquesModifier

 
Anderson et Gallows portant le Magic Killer
  • Surnoms
    • "The Phenomenal (One)" (AJ Styles)
    • "The Machine Gun" (Karl Anderson)
    • "The Suntan Biker Man" (Luke Gallows)
    • "Good Brothers" (Gallows & Anderson)
    • "Magic Killers" (Gallows & Anderson)
    • "The Extraordinary Man Who Can Do Extraordinary Things" (Finn Bálor)
  • Musiques d'entrées
Musiques Compositeur Période Fédération Réf
Phenomenal CFO$ WWE [105]
Omen in the Sky CFO$ [106]
Catch your Breath (Remix) CFO$ [107]

PalmarèsModifier

Récompenses des magazinesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « AJ Styles », sur Cagematch (consulté le )
  2. a b et c (en) « Finn Bálor », sur Cagematch (consulté le )
  3. a b et c (en-US) « Liv Morgan », sur Cagematch (consulté le )
  4. a b et c (en) « Karl Anderson », sur Cagematch (consulté le )
  5. a b et c (en) « Luke Gallows », sur Cagematch (consulté le )
  6. (en-US) « 5/9 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le )
  7. (en-US) « 5/30 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le )
  8. « Exclusive: What you didn't know about WWE's most iconic gesture » (consulté le )
  9. (en) « CM Punk On The WWE Release Of Luke Gallows », Wrestleview, (consulté le )
  10. (en) « Former WWE wrestler Luke Gallows recalls being in Straight Edge Society with C.M. Punk, portraying the impostor Kane, and working as Festus », Pro Wrestling Dot Net, (consulté le )
  11. (en) Bryan Rose, « NJPW stars Nakamura, AJ Styles, Luke Gallows and Karl Anderson headed to WWE », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le )
  12. (en) James Caldwell, « PWTorch Report – Four big names leaving New Japan, heading to WWE » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le )
  13. (en) « TNA releases details on A.J. Styles talks – insight on how this played out » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le )
  14. (en) Larry Csonka, « Csonka’s Royal Rumble Review 1.24.16 », sur 411Mania, (consulté le )
  15. (en) « WWE Raw Results January 25, 2016 », sur PW Mania (consulté le )
  16. (en) « 2/21 WWE Fast Lane Results – CALDWELL’S Complete PPV Report », sur Pro Wrestling Torch (consulté le )
  17. (en-US) « WWE Raw results, February 22, 2016 », sur WWE (consulté le )
  18. (en) Trionfo, Richard, « WWE Raw Report: Any Roadblocks On The Path To Roadblock?, How About Those Y2AJ Shirt Sales?, Who Will Be The X Factor In The Lana/Brie Situation?, And More », sur Pro Wrestling Insider, (consulté le )
  19. (en) James Wortman, « Chris Jericho def. AJ Styles », WWE (consulté le )
  20. (en-US) « WWE Raw results, April 11, 2016 », sur WWE (consulté le )
  21. (en-US) « 4/25 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le )
  22. (en) Caldwell, James, « WWE Payback 2016 Results », sur PWTorch.com, (consulté le )
  23. (en-US) « 5/9 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le )
  24. (en-US) « Luke Gallows & Karl Anderson def. The Usos (Tag Team Tornado Match) », sur WWE (consulté le )
  25. (en) James Caldwell, « 5/22 WWE Extreme Rules PPV Results – Caldwell's Ongoing Live Report », Pro Wrestling Torch, (consulté le )
  26. (en-US) « WWE Raw results, May 30, 2016 », sur WWE (consulté le )
  27. (en) James Caldwell, « 6/19 WWE MITB PPV Results – Caldwell's Complete Live Report », Pro Wrestling Torch (consulté le )
  28. (en-US) « 2016 WWE Draft results: WWE officially ushers in New Era », sur WWE (consulté le )
  29. (en-US) « 7/24 WWE Battleground Results - CALDWELL'S Complete Report - », (consulté le )
  30. (en-US) « AJ Styles def. John Cena », sur WWE (consulté le )
  31. (en-US) « AJ Styles def. Dean Ambrose to win the WWE World Championship », sur WWE (consulté le )
  32. (en-US) « Raw Tag Team Champions The New Day def. Luke Gallows & Karl Anderson », sur WWE (consulté le )
  33. (en-US) « WWE World Champion AJ Styles def. John Cena & Dean Ambrose », sur WWE (consulté le )
  34. (en-US) « Gallows & Anderson not sawft in the face of Enzo & Cass », sur WWE (consulté le )
  35. (en-US) « Team Raw def. Team SmackDown LIVE in a 10-on-10 Traditional Survivor Series Tag Team Elimination Match », sur WWE (consulté le )
  36. (en-US) « Team SmackDown LIVE def. Team Raw in a 5-on-5 Traditional Survivor Series Men’s Elimination Match », sur WWE (consulté le )
  37. (en-US) « WWE World Champion AJ Styles def. Dean Ambrose (Tables, Ladders and Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  38. (en-US) « Luke Gallows & Karl Anderson def. Cesaro & Sheamus to win the Raw Tag Team Championships », sur WWE (consulté le )
  39. (en-US) Greg Adkins, « John Cena def. AJ Styles to win the WWE Championship », sur WWE (consulté le )
  40. (en-US) Bobby Melok, « Bray Wyatt def. John Cena, The Miz, Baron Corbin, AJ Styles and Dean Ambrose in a WWE Championship Elimination Chamber Match », sur WWE (consulté le )
  41. (en-US) « Raw Tag Team Champions Luke Gallows & Karl Anderson def. Enzo Amore & Big Cass », sur WWE (consulté le )
  42. (en-US) « AJ Styles def. Shane McMahon », sur WWE (consulté le )
  43. (en) Jack de Menezes, « WrestleMania 33: The Hardy Boys return as Matt and Jeff win Raw Tag Team titles in fatal four-way ladder match », sur Independent (consulté le )
  44. (en-US) « WWE SmackDown Live results, April 4, 2017 », sur WWE (consulté le )
  45. (en-US) « Enzo Amore & Big Cass def. Luke Gallows & Karl Anderson (Kickoff Match) », sur WWE (consulté le )
  46. (en-US) « United States Champion Kevin Owens def. AJ Styles via count-out », sur WWE (consulté le )
  47. (en-US) « Baron Corbin won the 2017 Money in the Bank contract », sur WWE (consulté le )
  48. (en) Bobby Melok, « AJ Styles wins United States Championship from Kevin Owens at Madison Square Garden Live Event », sur WWE (consulté le )
  49. (en) Jason Powell, « 7/23 Powell’s WWE Battleground Live Review: Jinder Mahal vs. Randy Orton in a Punjabi Prison match for the WWE Championship, AJ Styles vs. Kevin Owens for the U.S. Championship, John Cena vs. Rusev in a flag match », Pro Wrestling Dot Net (consulté le )
  50. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 7/25: Surprise return, Owens gloats and Styles wants rematch, Nakamura vs. Corbin », Pro Wrestling Torch (consulté le )
  51. (en-US) « AJ Styles Beats Kevin Owens to Retain US Championship at WWE SummerSlam 2017 », sur Bleacher Report (consulté le )
  52. (en-US) « Baron Corbin def. AJ Styles and Tye Dillinger to become the new United States Champion », sur WWE (consulté le )
  53. (en-US) « FULL MATCH - “The Demon” Finn Bálor vs. AJ Styles: WWE TLC 2017 », sur YouTube (consulté le )
  54. Jason Powell, « 11/7 Barnett's WWE Smackdown Live TV Review: Jinder Mahal vs. AJ Styles for the WWE Championship, The Usos vs. Shelton Benjamin and Chad Gable for the Smackdown Tag Titles, Becky Lynch vs. James Ellsworth », Pro Wrestling Dot Net (consulté le )
  55. « Résultats de WWE Survivor Series 2017 - Catch Au Quotidien », Catch Au Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  56. (en-US) « WWE Champion AJ Styles def. Jinder Mahal », sur WWE (consulté le )
  57. (en-US) « WWE Raw results, January 1, 2018 », sur WWE (consulté le )
  58. (en-US) « The Revival def. Luke Gallows & Karl Anderson (Kickoff Match) The Revival def. Luke Gallows & Karl Anderson (Kickoff Match) », sur WWE (consulté le )
  59. (en-US) « WWE Champion AJ Styles vs. Kevin Owens & Sami Zayn », sur WWE (consulté le )
  60. (en-US) « WWE Royal Rumble Results - 1/28/18 (Men's and Women's Royal Rumble in Philadelphia) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  61. (en-US) « Luke Gallows & Karl Anderson def. The Miztourage (Kickoff Match) », sur WWE (consulté le )
  62. (en-US) « Wrestleview Live #30: 2018 WWE Elimination Chamber Review, Ronda Rousey returns - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  63. (en-US) « WWE Fastlane Results - 3/11/18 (Six Pack Challenge for the WWE Championship) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  64. WWE, « WrestleMania 34 Kickoff: April 8, 2018 », sur YouTube (consulté le )
  65. (en-US) « WrestleMania 34 Results - 4/8/18 (Reigns vs. Lesnar, Styles vs. Nakamura, Rousey debut) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  66. (en-US) « WWE Champion AJ Styles def. Shinsuke Nakamura », sur WWE (consulté le )
  67. (en-US) « WWE SmackDown Live results, April 17, 2018 », sur WWE (consulté le )
  68. (en-US) « WWE Greatest Royal Rumble Results - 4/27/18 (50-man Royal Rumble, Lesnar vs. Reigns) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  69. « WWE Backlash 2018 : Résultats complets du show », sur Catch AU Quotidien (consulté le )
  70. (en-US) « Bludgeon Brothers Beat Luke Gallows, Karl Anderson, Retain Tag Team Titles », sur Blacher Report (consulté le )
  71. « WWE Money In The Bank 2018 : AJ Styles conserve son titre de champion de la WWE », sur VoxCatch (consulté le )
  72. (en-US) « WWE Extreme Rules Results - 7/15/18 (AJ Styles vs. Rusev, Roman Reigns vs. Bobby Lashley) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  73. « WWE SummerSlam 2018 : AJ Styles se disqualifie et reste champion de la WWE », sur VoxCatch (consulté le )
  74. « WWE Hell In A Cell 2018 : AJ Styles reste champion de la WWE », sur Vox Catch (consulté le )
  75. (en-US) « WWE Super Show-Down Results - 10/6/18 (Triple H vs. The Undertaker for the last time) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  76. « WWE Crown Jewel : AJ Styles conserve son titre de champion de la WWE », sur www.voxcatch.com (consulté le )
  77. (en-US) « WWE Smackdown Results - 11/13/18 (Becky Lynch, Hype for Survivor Series on Sunday) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  78. « WWE Survivor Series '18 at Staples Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le )
  79. « WWE TLC 2018 : Daniel Bryan conserve son titre de champion de la WWE », sur VoxCatch (consulté le )
  80. (en-US) « WWE Champion “The New” Daniel Bryan def. AJ Styles », sur WWE (consulté le )
  81. (en-US) « Daniel Bryan Outlasts Kofi Kingston to Retain WWE Title at Elimination Chamber », sur Bleacher Report (consulté le )
  82. (en) « Résultats - WWE WrestleMania 35 », forum.fnnation.com, (consulté le )
  83. (en-US) « WWE Superstar Shake-up 2019 results: Full list of Superstars who moved to Raw and SmackDown LIVE », sur WWE (consulté le )
  84. (en-US) « Seth Rollins Beats AJ Styles, Retains Universal Title at WWE Money in the Bank », sur Bleacher Report (consulté le )
  85. (en-US) « WWE Raw results, July 1, 2019 », sur WWE (consulté le )
  86. (en) « AJ Styles Wins The WWE United States Title At Extreme Rules (Video) », sur Wrestling Inc (consulté le )
  87. « RAW : Luke Gallows et Karl Anderson deviennent champions par équipe », sur VoxCatch (consulté le )
  88. (en-US) « AJ Styles beats Ricochet, retains United States Title at WWE SummerSlam 2019 », sur Bleacher Report (consulté le )
  89. « RAW : Seth Rollins et Braun Strowman deviennent champions par équipe », sur VoxCatch (consulté le )
  90. (en-US) « AJ Styles destroys Cedric Alexander, retains US Title at WWE Clash of Champions », sur Bleacher Report (consulté le )
  91. (en-US) « Braun Strowman & The Viking Raiders def. The O.C. via Disqualification », sur WWE (consulté le )
  92. (en-US) « The O.C. win the Tag Team Turmoil match to capture the WWE Tag Team World Cup and become the best tag team in the world », sur WWE (consulté le )
  93. (en-US) « AJ Styles beats Humberto Carrillo to retain US Title at WWE Crown Jewel 2019 », sur Bleacher Report (consulté le )
  94. (en-US) « Roderick Strong beats Shinsuke Nakamura & AJ Styles at WWE Survivor Series 2019 », sur Bleacher Report (consulté le )
  95. (en-US) « WWE Raw results, November 25 2019 », sur WWE (consulté le )
  96. (en-US) « WWE Royal Rumble 2020 results », sur WWE (consulté le )
  97. (en-US) « The Undertaker returned, won the Tuwaiq Mountain Trophy Gauntlet Match », sur WWE (consulté le )
  98. (en-US) « Aleister Black def. AJ Styles (No Disqualification Match) », sur WWE (consulté le )
  99. Jason Powell, « WrestleMania 36 results: Powell's live review of night one featuring Goldberg vs. Braun Strowman for the WWE Universal Championship, Undertaker vs. AJ Styles in a Boneyard match, Becky Lynch vs. Shayna Baszler for the Raw Women's Championship, Seth Rollins vs. Kevin Owens », sur Pro Wreslting Dot Net, (consulté le )
  100. (en-US) « Karl Anderson And Luke Gallows Among Released WWE Superstars Amid Massive Layoffs (Updated) », sur Forbes (consulté le )
  101. (en-US) « WWE Raw results, May 16, 2022 », sur WWE (consulté le )
  102. (en-US) « The Judgment Day Defeats AJ Styles, Finn Balor, Liv Morgan at WWE Hell in a Cell 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  103. (en-US) « WWE Raw results, June 6, 2022 », sur WWE (consulté le )
  104. a b c et d (en+de) The Club sur Wrestlingdata.
  105. « WWE: Phenomenal (AJ Styles) - Single by CFO$ on Apple Music », sur iTunes (consulté le )
  106. « WWE: Omen In the Sky (Gallows & Anderson) - Single by CFO$ on Apple Music », sur iTunes (consulté le )
  107. (en-US) « WWE: Catch Your Breath (Remix) (Finn Bálor) - Single by CFO$ on Apple Music », sur iTunes (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier