Masque bleu et blanc du catcheur Blue Demon
Masque bleu et blanc du catcheur Blue Demon
Bienvenue sur le portail consacré au catch !


Son but est de regrouper, de classer et de permettre un accès facile aux articles traitant du catch.
Aujourd’hui, mardi 21 janvier, ce portail comporte 2 681 articles sur les 2 173 330 articles de la version francophone de Wikipédia.
Depuis juillet 2007, date de la création du portail, on comptabilise 23 bons articles et 3 articles de qualité relatifs au catch.

Enfin, il existe un Projet consacré au catch. Afin d'aider à l'amélioration de ces articles, vous pouvez visiter sa page.

« J'apprécie que vous disiez ça mais j'ai quelque chose à vous dire : je dois VOUS remercier.
Parce que, pendant beaucoup de temps, ce ring et vous tous étaient tout ce que j'avais dans ma vie. »

— Shawn Michaels (en pleurs, le jour de sa retraite, au public qui scande « Thank you Shawn ! »)




Présentation

Un ring où se déroulent les combats de catch
Au catch, un « ring » est un espace carré (ou hexagonal) de 4 à 6 mètres de côté, délimité par trois cordes et surélevé, où se déroulent les combats.

Le catch (en anglais, professional wrestling), également appelé lutte professionnelle ou lutte au Québec et au Nouveau-Brunswick, est une forme de divertissement combinant performances sportives et théâtrales. Dans sa forme moderne, le catch se présente comme une série de matches en public qui s'enchaînent lors de réunions organisés par des compagnies itinérantes ou lors d'enregistrements réguliers d'émissions télévisées. Chaque match oppose catcheurs ou catcheuses sur un ring, reproduisant les codes des sports de combat tout en y intégrant des règles et conventions propres à la discipline et à ses spécificités régionales. Dans sa forme première, le catch s'apparentait principalement à la lutte, puis il s'est étoffé au fil du temps d'un arsenal technique varié (coups, clefs, prises, projections, retournements, manœuvres acrobatiques). Ces composantes techniques sont tantôt innovées par les pratiquants, tantôt empruntées à d'autres arts martiaux ou inspirées par d'autres éléments de la culture populaire (cinéma, danse, sport...).

Le catch n'est compétitif qu'en apparence : les résultats des combats sont prédéterminés et les pratiquants coopèrent afin d’assurer le spectacle et de pouvoir « raconter une histoire ». De plus, l’impact des manœuvres est mûrement étudié afin de prévenir les risques de blessure. Le public a longtemps été volontairement tenu dans l'ignorance de cette connivence, mais désormais tout ceci est publiquement avoué, y compris par la plupart des gens de ce milieu. Cependant, tout ceci est tu pendant la présentation des combats en eux-mêmes (un principe qu'on appelle dans le catch « kayfabe ») pour permettre la suspension consentie de l'incrédulité du spectateur.

Puisant ses origines dans les spectacles de foire itinérants d'Europe au XIXe siècle, le catch s'est répandu dans le monde entier, devenant un spectacle à part entière. En France, le catch connaît son apogée médiatique pendant l'Après-guerre, notamment dans les salles parisiennes et lors de ses retransmissions sur les chaînes de l'ORTF. En Amérique du Nord, c'est une industrie qui vaut plusieurs millions de dollars et qui a connu plusieurs périodes de prééminence dans la culture populaire. Discipline hybride, le catch est un sport, un spectacle, et il est également parfois considéré comme une forme d'art : le sémiologue Roland Barthes l'a décrit comme « une pantomime immédiate », « le principe même de l’art classique triomphant ». Beaucoup de catcheurs sont devenus des icônes dans leur pays d'origine, comme l'Ange Blanc ou René Ben Chemoul en France dans les années 50 ; Ric Flair, Hulk Hogan, Stone Cold Steve Austin et The Rock aux États-Unis ; Rikidōzan, Antonio Inoki et Giant Baba au Japon ; El Santo, Blue Demon et Mil Máscaras au Mexique ; Johnny Saint ou Pat Roach au Royaume-Uni ; et Bret Hart au Canada.

Lumière sur...

Photographie des catcheurs (The) Miz et John Morrison, champions du monde par équipes de la WWE.

John Morrison et The Miz (John Morrison and The Miz en anglais) est une équipe de catch (lutte professionnelle) composée des deux catcheurs professionnels éponymes, tous deux participants de l'émission WWE Tough Enough. Formé en novembre 2007, le duo luttait à la World Wrestling Entertainment (aujourd'hui WWE), principalement dans la division Extreme Championship Wrestling (ECW) puis dans Raw et SmackDown, créées en 2002 lors de la séparation du personnel de la WWE en deux promotions distinctes. Le groupe, n'ayant pas de nom officiel, est souvent désigné par « The In Crowd » ou encore « The (self–proclaimed) Greatest Tag Team of the 21st Century », à savoir la « plus grande équipe de catch (autoproclamée) du vingt-et-unième siècle ».

En 2007, John Morrison et The Miz remportent le championnat par équipes de la WWE et décident alors de s'associer. Ils parviennent à défendre leur titre à de nombreuses reprises, dans les divisions ECW et Smackdown, avant de le céder en juillet 2008 lors du pay-per-view The Great American Bash. Pendant leur règne, ils adoptent un gimmick de catcheurs arrogants, prétentieux et vaniteux, qui se moquent de leurs collègues à travers une web-série nommée The Dirt Sheet et un mini-programme du même nom diffusé dans les épisodes hebdomadaires de l'ECW. En décembre 2008, ils remportent le Slammy Award de la meilleure équipe de l'année et décrochent dans la foulée le championnat du monde par équipes de la WWE. Le duo se sépare en 2009 lors du draft annuel de la WWE ; The Miz est transféré dans la division Raw tandis que Morrison est sélectionné dans la promotion SmackDown

Une image au hasard

HOH Shooting Star Press.jpg
Crédit : Tabercil (Wikimedia Commons)
Un catcheur effectuant un shooting star press en dehors du ring.


Un article au hasard

Consultez un article au hasard parmi la base de données du projet !

«  Lisa Moretti »

Le cas échéant, n'hésitez pas à l'améliorer !
Vous pouvez également consulter la liste des derniers articles créés.

Effectuer un nouveau tirage au sort

Quiz

Nuvola apps filetypes.png

Questions sur les noms de ring

  • Mais qui est donc Adam Copeland ? (Réponse)
  • Qui sont Brianna et Stephanie Garcia ? (Réponse)
  • Sous quel nom de ring est connu Oleg Prudius ? (Réponse)
  • Quel est le pseudonyme de Paul Michael Levesque ? (Réponse)
  • Quel catcheur, culminant à 2,13 m, se nomme Glenn Jacobs ? (Réponse)
  • Quelle diva, triple championne féminine, s'appelle Elizabeth Carolan ? (Réponse)


Le saviez-vous ?



Index thématique

Personnalités

Catcheurs professionnels (cat.)

Médias (cat.)


Pour naviguer par catégorie, vous pouvez utiliser l'arborescence, aussi accessible par l'onglet en haut de page.


Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images


Lien vers Wiktionnaire

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Lexique sur le catch

Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Nouvelles

Autres portails thématiques Autres portails thématiques
Rafraîchir cette page
Envoyer un message aux participants du projet Envoyer un message


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 28 octobre 2017 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.