Ouvrir le menu principal

Le Bullet Club, parfois abrégé en BC[1], est un clan de catcheurs heel apparaissant principalement à la New Japan Pro Wrestling (NJPW), une fédération de catch japonaise. Aux États-Unis, le groupe apparaît principalement à la Ring of Honor (ROH). Le Bullet Club reprend des gestes et mimiques de la New World Order (nWo) et de la D-Generation X (DX), deux clans très populaires fondés à la fin des années 1990. Ils reprennent particulièrement la gestuelle « turkish wolf » popularisée par la Kliq à la World Wrestling Entertainment (WWE), également reprise par la nWo à la World Championship Wrestling (WCW).

Le groupe a été formé en mai 2013, quand le catcheur irlandais Prince Devitt s'est retourné contre son partenaire Ryusuke Taguchi en l'attaquant avec l'américain Karl Anderson et les tongiens Bad Luck Fale et Tama Tonga pour former un groupe heel de gaijin (non-japonais), qu'ils nommèrent par la suite « Bullet Club ». Avant la fin de l'année 2013, le groupe a également été rejoint par trois catcheurs américains, les Young Bucks (Matt et Nick Jackson) et Doc Gallows. À la fin de l'année 2013, le Bullet Club conquit à la fois le IWGP Junior Heavyweight Championship et le IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship, tout en ayant également conquis trois des cinq tournois annuels de la NJPW. En avril 2014, Prince Devitt quitte la NJPW en laissant sa place de leader au lutteur américain Karl Anderson. Le mois suivant, le Bullet Club accueilli son premier membre japonais, quand Yujiro Takahashi aida Styles à remporter le IWGP Heavyweight Championship. En juin, les membres du Bullet Club remportèrent également le IWGP Intercontinental Championship et le NEVER Openweight Championship, ce qui veut dire que le groupe détenait tous les titres de la NJPW.

Le Bullet Club continua son ascension en ajoutant des membres, notamment le canadien Kenny Omega, qui menait le groupe de janvier 2016 à novembre 2018, quand A.J. Styles céda sa place de leader en quittant la NJPW pour rejoindre la World Wrestling Entertainment (WWE). Le mois suivant, Karl Anderson et Doc Gallows quittèrent à leur tour la NJPW pour rejoindre Styles à la WWE, où ils formèrent un trio nommé « The Club », en référence au Bullet Club. En 2017, Kenny Omega devient le premier IWGP United States Heavyweight Champions de la NJPW. À ce jour, le Bullet Club est l'un des deux seuls clans (avec Chaos) à avoir remporté tous les titres disponibles de la NJPW. Le clan se renouvelle au fil du temps et intègre les catcheurs américains Adam Cole, Adam Page et Cody, le britannique Marty Scurll, le canadien Stephen Amell et le japonais Taiji Ishimori qui devient le troisième membre japonais du groupe après Yujiro Takahashi et Bone Soldier. En octobre 2018, après une scission entre les factions « Elite » et « OG » au sein du clan, Cody, Kenny Omega, Marty Scurll, Hangman Page et les Young Bucks ont quitté le groupe pour former leur clan qu'ils nomment The Elite. Les nouvelles recrues, Jay White, Gedo, Jado (en) et El Phantasmo viennent maintenant renforcer la faction. En décembre 2018, Jay White est nommé nouveau leader du groupe.

Le clan a aussi remporté tous les championnats disponibles à la ROH (le ROH World Championship, le ROH World Tag Team Championship, le ROH World Television Championship et le ROH World Six-Man Tag Team Championship), ce qu'ils sont les seuls à avoir réalisé.

Sommaire

ConceptModifier

Le Bullet Club a été conçu par la New Japan Pro Wrestling (NJPW) au début de l'année 2013, à la suite d'une réponse positive des fans à un scénario dans lequel Prince Devitt s'est retourné contre son partenaire de longue date Ryusuke Taguchi pour former un partenariat méchant avec Bad Luck Fale. À l'origine, Prince Devitt et Bad Luck Fale devaient former un duo, mais l'histoire a été modifiée. Ils ont été rejoints par Karl Anderson et Tama Tonga pour former un groupe de gaijin (étranger)[2]. Prince Devitt a proposé le nom de Bullet Club en référence à son geste de pistolet, son surnom de "Real Shooter" et le surnom de Karl Anderson, "The Machine Gun"[2],[3]. En nommant le groupe, Prince Devitt a déclaré qu'il ne voulait pas spécifiquement le mot "le" devant le nom ou un nom composé uniquement de trois lettres[2]. Les autres noms proposés pour le groupe incluaient Bullet Parade et Bullet League[4]. Depuis mai 2016, la marque de commerce Bullet Club est la propriété de la NJPW[5],[6]. Dans les coulisses, les quatre membres fondateurs du Bullet Club étaient les meilleurs amis et partenaires de voyage[2],[7]. Le groupe a été comparé à la New World Order (nWo) de la WCW[8]. Afin de rendre hommage à la nWo, les membres du Bullet Club ont commencé à utiliser le geste de la main de l'écurie, le "Too Sweet"[9]. Le geste aurait été utilisé par Karl Anderson et Prince Devitt dans les coulisses depuis 2006[10]. En mars 2015, la WWE a décidé d'attaquer le groupe pour l'utilisation du geste de la main[11]. Certains, y compris Matt et Nick Jackson ont suggéré que cela avait été fait en raison de la popularité du Bullet Club[12],[13]. L'attaque a finalement été abandonnée par la WWE[14].

En août 2015, après que Prince Devitt ait rejoint la WWE en tant que Finn Bálor, celle-ci a publié des produits du Bálor Club destinés au Bullet Club[15]. La WWE a reconnu le Bullet Club la première semaine de janvier 2016, alors qu'elle discutait de rumeurs selon lesquelles des membres de l'écurie auraient rejoint la promotion[16], avant que AJ Styles ne fasse ses débuts à la WWE en tant que participant au Royal Rumble (2016)[17]. En avril 2016, Doc Gallows et Karl Anderson qui faisaient partie du Bullet Club ont fait leurs débuts à la WWE. Le groupe de la NJPW a de nouveau été reconnue par la fédération[18], formant finalement The Club avec AJ Styles[19]. Le 25 septembre 2017, le Bullet Club est apparu devant le show de la WWE Raw en Ontario en Californie, parodiant un segment de 1998 où la D-Generation X a "envahi" le show Nitro de la WCW[20],[21]. Par la suite, la WWE a envoyé aux membres de l’écurie une lettre de cessation, affirmant qu’ils utilisaient la propriété intellectuelle de la fédération, plus précisément le geste de la main Too Sweet, donnant lieu à des marchandises contenant le geste à être retiré des magasins[22]. Jimmy Jacobs auteur de la WWE, a été viré par l'entreprise pour avoir publié une photo sur Instagram avec des membres du Bullet Club, prise lors de la fausse invasion[23]. Le membre fondateur du nWo, Kevin Nash a fait l'éloge du Bullet Club en tant que version la plus athlétique du nWo, affirmant qu'il existe un respect mutuel entre les deux écuries[24] et qu'il passe de manière informelle le flambeau de son écurie au Bullet Club[25]. Jeff Jarrett qui a représenté à la fois le Bullet Club et le nWo, a indiqué que la capacité du ring était la principale différence entre les deux écuries, affirmant que "le Bullet Club était beaucoup plus talentueux"[26]. L'ancien catcheur de la NJPW et actuel entraîneur de la WWE, Matt Bloom a déclaré que la popularité du Bullet Club avait aidé la promotion à devenir mondiale[27].

Les matches du Bullet Club impliquent souvent des interférences extérieures excessives, des obstacles d'arbitrage et d'autres tactiques, qui sont plus courantes dans la lutte professionnelle américaine et que l'on voit rarement dans les puroresu japonais, même dans les matches impliquant d'autres actes pervers. Ce mépris des traditions et de la culture japonaises a valu à l'écurie sa place de choix[28],[29]. Le Bullet Club a acquis une popularité substantielle dans le monde entier[8], en particulier parmi les fans de catch professionnels américains[29]. En mars 2016, le t-shirt original Bone Soldier de l'écurie était la chemise la plus vendue des t-shirts du magasin Pro Wrestling, en vendant mieux que tous les meilleurs lutteurs indépendants et vétérans de la WWE affiliés au site[30]. En 2017, les t-shirts du Bullet Club ont été mises à disposition dans les magasins Hot Topic[31], où elles sont également devenues de grosses ventes[32], avec 100 000 exemplaires vendus au cours des trois premiers mois. Les responsables de Hot Topic auraient appris l'existence du Bullet Club après avoir constaté le grand nombre de t-shirts de l'écurie portées par les fans lors de  WrestleMania 33 de la WWE. La WWE a ensuite dû « maladroitement » dire aux dirigeants que le maillot n'était pas l'un des leurs[33]. La popularité du Bullet Club aux États-Unis a poussé des membres de l'écurie à devenir face lors d'événements organisés dans le pays[34],[35].

Comme le Bullet Club appartient à la NJPW, tous les lutteurs qui rejoignent l'écurie y compris ceux qui ont participé aux événements de la Ring of Honor (ROH), doivent être approuvés par le booker de la NJPW, Gedo[36].

CarrièreModifier

Formation du groupe (2013)Modifier

 
Le Bullet Club en septembre 2013.
(De gauche à droite : Rey Bucanero, Bad Luck Fale, Karl Anderson, Prince Devitt et Tama Tonga).

Le 3 février 2013, le Champion Poids-lourds Junior IWGP Prince Devitt et Karl Anderson remportent un match par équipe face au Champion Poids-lourds IWGP Hiroshi Tanahashi et Ryusuke Taguchi, l'ancien équipier de Prince Devitt[37]. Cela conduit à un match entre Prince Devitt et Hiroshi Tanahashi le 3 mars au cours du spectacle célébrant le 41e anniversaire de la fédération, où Hiroshi Tanahashi est prêt à rendre son titre vacant en cas de défaite. Après avoir vaincu Prince Devitt, Hiroshi Tanahashi alla aider son adversaire qui l'a alors repoussé[38]. À la suite de cette défaite, Prince Devitt refait équipe avec Ryusuke Taguchi et commence à ne plus montrer le moindre respect à ses adversaires. C'est le cas notamment au cours de la New Japan Cup (2013) où le 23 mars, après une victoire dans un match par équipe avec Ryusuke Taguchi, Karl Anderson et Tama Tonga sur les Champions par équipe Poids-lourds Junior IWGP Alex Shelley et Kushida, Captain New Japan et Hiroshi Tanahashi où Alex Shelley provoque Prince Devitt[39]. Cela donne lieu à un match pour le Championnat par équipe Poids-lourds Junior le 5 avril à Invasion Attack (2013), où Alex Shelley et Kushida conservent leurs titres. Après le match, Prince Devitt attaque Ryusuke Taguchi avec l'aide de Bad Luck Fale puis ils démasquent Captain New Japan, qui est intervenu pour aider Ryusuke Taguchi[40]. La trahison de Prince Devitt envers son ancien équipier donne lieu à un match par équipe le 3 mai à Wrestling Dontaku (2013), où Prince Devitt et Bad Luck Fale battent Ryusuke Taguchi et Captain New Japan avant d'intervenir avec Tama Tonga au cours du match entre Hiroshi Tanahashi et Karl Anderson plus tard[41]. Ils ont par la suite annoncé qu'ils forment un clan, le Bullet Club et que Prince Devitt en est le leader[42].

Prince Devitt leader du clan (2013-2014)Modifier

Premières rivalités et victoire de Prince Devitt au Best of the Super JuniorsModifier

 
Prince Devitt, le leader original du Bullet Club, sur les épaules de Bad Luck Fale.

Les quatre membres du Bullet Club ont disputé leurs premiers matchs ensemble le 22 mai, où ils battent Captain New Japan, Hiroshi Tanahashi, Manabu Nakanishi et Ryusuke Taguchi dans un Eight-Man Tag Team Match[43]. Ensuite Prince Devitt participe au tournoi Best of the Super Juniors (2013), où il remporte son bloc avec un record de huit victoires et zéro défaite avançant vers le tour suivant[44]. En demi-finales du tournoi, il bat Kenny Omega grâce aux interventions du reste du groupe[45]. Il continue sa rivalité avec Alex Shelley, que ce soit au cours de la phase de groupe le 24 mai ou en finale le 9 juin où Prince Devitt l'emporte grâce à l'intervention de son clan en fin de match pour remporter le Best of the Super Juniors (2013)[46],[47]. À la suite de sa victoire, Prince Devitt défi Hiroshi Tanahashi, tout en nommant son prochain objectif, devenir le premier lutteur à avoir le IWGP Junior Heavyweight Championship et le IWGP Heavyweight Championship simultanément[48],[49]. Le 22 juin à Dominion 6.22, Bad Luck Fale, Karl Anderson et Tama Tonga battent Captain New Japan, Tomoaki Honma et Yuji Nagata tandis que Prince Devitt bat Hiroshi Tanahashi. Plus tard dans l'événement, Prince Devitt défi le IWGP Heavyweight Champion Kazuchika Okada qui accepte le défi à condition que Prince Devitt défende d'abord son IWGP Junior Heavyweight Championship contre son coéquipier de Chaos Gedo[50],[51]. Le 5 juillet, Tama Tonga et son partenaire de la CMLL et nouveau membre du Bullet Club El Terrible perdent les CMLL World Tag Team Championship contre Hiroshi Tanahashi et Jushin Thunder Liger tandis que Prince Devitt bat Gedo pour conserver son IWGP Junior Heavyweight Championship, avançant vers le match pour le IWGP Heavyweight Championship contre Kazuchika Okada[52],[53]. Le 15 juillet, El Terrible, Bad Luck Fale, Karl Anderson, Prince Devitt et Tama Tonga battent Chaos (Gedo, Jado, Kazuchika Okada, Yoshi-Hashi et Yujiro Takahashi) dans un Ten Man Tag Team Elimination Match[54]. Le match pour le titre entre les deux a lieu le 20 juillet, Kazuchika Okada bat Prince Devitt, malgré l'ingérence du reste de Bullet Club, pour conserver son titre[55],[56],[57]. Le 1er août, Prince Devitt bat Kazuchika Okada, avec l'aide de Bad Luck Fale, dans le main event du G1 Climax 2013[58]. Du 1er août au 11 août, le clan participe au G1 Climax 2013, où en dépit de trois autres grandes victoires sur d'ancien IWGP Heavyweight Champions : Hiroshi Tanahashi[59], Satoshi Kojima[60] et Togi Makabe[61], Prince Devitt a échoué à faire avancer son bloc, terminant avec une fiche de cinq victoires et quatre défaites tandis que Karl Anderson perd une chance d'atteindre la finale en perdant contre Tetsuya Naito[61]. Le 5 septembre, Rey Bucanero un autre lutteur de la CMLL, rejoint le Bullet Club[62],[63]. Le 14 septembre, le reste du Bullet club a aidé Rey Bucanero et Tama Tonga à battre Hiroshi Tanahashi et Jushin Thunder Liger pour remporter les CMLL World Tag Team Championship[64],[65]. Le 25 septembre, Bad Luck Fale, Karl Anderson, Prince Devitt, Tama Tonga et Rey Bucanero battent Bone Soldier, Hiroshi Tanahashi, Jushin Thunder Liger, Togi Makabe et Máscara Dorada. La rivalité entre Prince Devitt et Hiroshi Tanahashi abouti dans un Lumberjack Match à mort le 29 septembre à Destruction (2013), où Hiroshi Tanahashi sort victorieux du match. Plus tôt dans le show, Tama Tonga, Karl Anderson, Bad Luck Fale et Rey Bucanero ont perdu contre Captain New Japan, Togi Makabe, Máscara Dorada et Tomoaki Honma[66].

Arrivées des Young Bucks, de Doc Gallows et conquêtes des titres par équipes junior IWGPModifier

 
Tama Tonga, un des quatre membres fondateurs du Bullet Club.

Le 11 octobre, Tama Tonga et Rey Bucanero retournent à la CMLL, où ils forment le "Bullet club Latinoamerica" avec le CMLL World Heavyweight Champion El Terrible et La Comandante[67],[68]. Cependant, une semaine plus tard, Tama Tonga et Rey Bucanero ont été dépouillés des CMLL World Tag Team Championship, quand ils ont été incapables de défendre le titre contre La Máscara et Rush à la suite d'une blessure de Rey Bucanero, qui par conséquent quitte le groupe[69],[70]. Tout au long de l'année 2014, Tama Tonga est resté le membre au rang le plus bas du Bullet Club[71]. Lors de King of Pro Wrestling (2013), Bad Luck Fale, Karl Anderson et Prince Devitt ont battu Togi Makabe, Tomoaki Honma et Kota Ibushi[72]. Le 25 octobre, l'équipe américaine The Young Bucks (Matt Jackson et Nick Jackson) font leurs débuts à la NJPW en tant que nouveaux membres du Bullet club et ils participent aux Super Jr. Tag Tournament 2013[73],[74]. Au début du mois de novembre, The Young Bucks battent d'abord les Forever Hooligans (Alex Koslov et Rocky Romero) dans la finale du Super Jr. Tag Tournament (2013) pour remporter le tournoi[75],[76]. Puis lors de Power Struggle (2013), The Young Bucks battent Suzuki-gun (Taichi et Taka Michinoku) pour remporter les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship ensuite Prince Devitt et Bad Luck Fale perdent contre Kōta Ibushi et Togi Makabe et dans le main event Karl Anderson perd contre Kazuchika Okada et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[77],[78].

 
The Young Bucks après avoir remporté les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship, en novembre 2013.

Le 11 novembre, la NJPW annonce les équipes qui participeront au World Tag League (2013). Dans le tournoi, le Bullet club sera représenté par deux équipes de blocs séparés; Prince Devitt et Bad Luck Fale dans le bloc A et Karl Anderson et le nouveau membre du Bullet club Doc Gallows dans le bloc B[79]. Doc Gallows fait ses débuts à la New Japan Pro Wrestling le 23 novembre, quand lui et Karl Anderson battent Bushi et Kōta Ibushi dans un match non-tournoi, avec Doc Gallows épinglant Bushi pour la victoire[80]. Le 7 décembre, les deux équipes sont entrés dans la dernière journée de la ronde préliminaire du tournoi avec une chance de se qualifier pour les demi-finales. Karl Anderson et Doc Gallows sont sortis premiers leur bloc avec une fiche de quatre victoires et deux défaites en battant les NWA World Tag Team Champions The IronGodz (Jax Dane et Rob Conway), tandis que Prince Devitt et Bad Luck Fale ont été éliminés du tournoi avec une fiche de trois victoires et trois défaites, après avoir perdu contre le Captain New Japan et Hiroshi Tanahashi, qui avait perdu tous leurs autres matches dans le tournoi[81]. Le jour suivant, Karl Anderson et Doc Gallows battent Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma) en demi-finale puis Ten-Koji (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima) en finale pour remporter le tournoi[82],[83].

Conquêtes des titres par équipes IWGP, perte du titre poids-lourds junior IWGP et démission de Prince DevittModifier

Lors de Wrestle Kingdom 8, The Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship en battant Forever Hooligans (Alex Koslov et Rocky Romero), Time Splitters (Alex Shelley et Kushida) et Suzuki-gun (Taichi et Taka Michinoku), Karl Anderson et Doc Gallows battent Killer Elite Squad (Davey Boy Smith, Jr. et Lance Archer), grâce à l'aide de Tama Tonga pour remporter les IWGP Tag Team Championship[84]. Plus tard dans le show, Prince Devitt perd le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Kota Ibushi tandis que Bad Luck Fale perd contre Togi Makabe dans un King of Destroyer Match[85],[86]. Le lendemain, lors de New Year Dash !! (2014), The Young Bucks perdent contre Alex Shelley et Kushida dans un match qui incluaient Alex Koslov et Rocky Romero et Suzuki-gun (Taichi et Taka Michinoku), Doc Gallows, Karl Anderson et Tama Tonga ont perdu contre Davey Boy Smith Jr., Lance Archer et Shelton X Benjamin alors que Prince Devitt et Bad Luck Fale battent Togi Makabe et Tomoaki Honma. Après le match, Prince Devitt est attaqué par Ryusuke Taguchi qui été blessé lors des sept derniers mois, relançant la rivalité entre les deux anciens partenaires[87]. Lors de The New Beginning in Hiroshima (2014), Tama Tonga perd contre Minoru Suzuki, Bad Luck Fale, The Young Bucks et Prince Devitt ont battu Togi Makabe, Kushida, Alex Shelley et Ryusuke Taguchi alors que Karl Anderson et Doc Gallows conservent les IWGP Tag Team Championship contre Davey Boy Smith, Jr. et Lance Archer[88]. Lors de The New Beginning in Osaka (2014), The Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Kushida et Alex Shelley, Karl Anderson, Doc Gallows et Tama Tonga ont perdu contre Davey Boy Smith, Jr., Lance Archer et Minoru Suzuki tandis que Prince Devitt et Bad Luck Fale ont perdu contre Togi Makabe et Ryusuke Taguchi[89]. En mars, le clan participe à la New Japan Cup (2014), où Bad Luck Fale bat successivement Togi Makabe, Tetsuya Naito et Shelton X Benjamin pour se qualifier pour la finale, Karl Anderson se fait éliminer dès le premier tour par Katsuyori Shibata, tout comme Doc Gallows qui lui se fait éliminer par Hirooki Goto alors que Prince Devitt quant à lui bat Lance Archer avant de se faire éliminer par Shinsuke Nakamura au deuxième tour[90]. Lors de la finale du tournoi, Bad Luck Fale perd contre Shinsuke Nakamura[91]. Le 8 mars 2014, The Young Bucks battent reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish) et remportent les ROH World Tag Team Championship[92]. Le 3 avril, Nick Jackson perd contre Kōta Ibushi et ne remporte pas le IWGP Junior Heavyweight Championship[93]. Lors de Invasion Attack (2014), un an après la séparation de Apollo 55, Prince Devitt affronte et perd contre Ryusuke Taguchi. Pendant le match, Prince Devitt dit à plusieurs reprises aux Young Bucks de ne pas interférer dans le match, ce qui a finalement conduit à ce qu'ils se retournent contre lui. Après le match, les deux hommes se serre la main, mettant fin à leur rivalité et à l'association de Prince Devitt avec le Bullet Club. Plus tard, The Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Kōta Ibushi et El Desperado, Bad Luck Fale et Tama Tonga perdent contre Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi alors que Doc Gallows et Karl Anderson conservent les IWGP Tag Team Championship contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[94]. Le lendemain, la "NJPW" annonce que Prince Devitt a donné sa démission de la fédération est qu'il quitte donc le groupe[95],[96].

A.J. Styles leader du clan et conquête totale des titres (2014-2016)Modifier

Ajout de A.J. Styles, de Yujiro Takahashi et gain du titre poids-lourds IWGP par A.J. StylesModifier

 
Le Bullet Club en février 2015 a connu de nombreux succès.
 
Chase Owens, qui a rejoint le groupe en octobre 2015.

Plus tard dans le show, le catcheur américain A.J. Styles rejoint le groupe en attaquant le IWGP Heavyweight Champion Kazuchika Okada en le défiant pour son titre, tout en prétendant qu'il était toujours le même "jeune garçon" qu'il avait connu à la TNA[97]. Après Invasion Attack, à la suite des engagements de A.J. Styles dans le circuit indépendant américain et le fait qu'il ne travaille que pour les plus grands événements de la NJPW[98], Karl Anderson a été positionné comme le nouveau leader du Bullet club[99]. Cependant, A.J. Styles a été considéré comme le chef du Bullet Club à la Ring Of Honor[100], ainsi qu'à la NJPW d'ici la fin de l’année 2015[101]. Lors de Wrestling Dontaku (2014), les Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre les Forever Hooligans (Alex Koslov et Rocky Romero), Bad Luck Fale, Tama Tonga, Doc Gallows et Karl Anderson ont perdu contre Tetsuya Naito, Togi Makabe, Hiroshi Tanahashi et Jyushin Thunder Liger alors que AJ Styles remporte le IWGP Heavyweight Championship contre Kazuchika Okada à la suite de l'intervention de Yujiro Takahashi qui trahi Chaos et rejoint le Bullet club, devenant son premier membre japonais[102]. Avec le plus grand titre de la NJPW et les deux titres par équipes en leur possession et l'ajout d'un nouveau membre, cela a été présenté comme la «renaissance» du Bullet Club qui célébrait son premier anniversaire au cours du show[103]. Plus tard dans le mois, le Bullet club a participé à la tournée nord-américaine de la NJPW, réalisé en collaboration avec la ROH[104],[105]. Lors de Global Wars (2014), The Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Forever Hooligans (Alex Koslov et Rocky Romero) et Time Splitters (Alex Shelley et KUSHIDA) tandis que AJ Styles et Karl Anderson battent Kazuchika Okada et Gedo[106]. Le 17 mai lors de War of the Worlds (2014), les Young Bucks ont perdu les ROH World Tag Team Championship contre reDRagon (Bobby Fish et Kyle O'Reilly), Doc Gallows et Karl Anderson battent The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) pour conserver les IWGP Tag Team Championship alors que AJ Styles conserve le IWGP Heavyweight Championship contre Michael Elgin et Kazuchika Okada[107]. Lors de Back to the Yokohama Arena, Tama Tonga, Yujiro Takahashi, Karl Anderson et Doc Gallows ont battu Captain New Japan, Yuji Nagata, Manabu Nakanishi et Tomoaki Honma, Bad Luck Fale bat Tetsuya Naito tandis que AJ Styles conserve son IWGP Heavyweight Championship en battant Kazuchika Okada[108]. Du 30 mai au 8 juin, Nick Jackson et Matt Jackson ont pris part au Best of the Super Juniors (2014). Dans le bloc A, Matt Jackson termine la ronde avec huit points (4 victoires et 3 défaites) alors que dans le bloc B, Nick Jackson termine la ronde avec huit points (4 victoires et 3 défaites), donc aucun des deux ne se qualifie pour les demi-finales[109].

Rivalité avec Chaos et Dominations de la catégorie poids-lourdsModifier

Lors de Dominion 6,21, The Young Bucks perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre les Time Splitters (Alex Shelley et Kushida), Tama Tonga perd contre Tetsuya Naito, AJ Styles et Yujiro Takahashi battent Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii, Karl Anderson et Doc Gallows conservent les IWGP Tag Team Championship contre Hiroshi Tanahashi et Togi Makabe alors que Bad Luck Fale remporte le IWGP Intercontinental Championship contre Shinsuke Nakamura[110],[111]. Le 29 juin, Karl Anderson, Doc Gallows, Bad Luck Fale et Tama Tonga battent Kazuchika Okada, Shinsuke Nakamura, Alex Koslov et Rocky Romero tandis que Yujiro Takahashi bat Tomohiro Ishii avec l'aide du reste du Bullet Club pour remporter le NEVER Openweight Championship[112],[113]. Grâce à cette victoire, le Bullet Club a remporté tous les titres de la NJPW, détenant simultanément chacun de ses quatre titres des Poids-Lourds[114]. Du 21 juillet au 8 août, le Bullet club participent au G1 Climax (2014). Dans le Bloc A, Bad Luck Fale termine troisième du bloc avec douze points (6 victoires et 3 défaites) alors Doc Gallows termine la ronde avec huit points (4 victoires et 6 défaites) tandis que dans le bloc B, AJ Styles termine second du bloc avec seize points (8 victoires et 2 défaites), Karl Anderson termine la ronde avec dix points (5 victoires et 5 défaites) alors que Yujiro Takahashi termine le tournoi avec huit points (4 victoires et 6 défaites), donc aucun membre ne remporte le tournoi[115]. Le 10 août, le fondateur de la Global Force Wrestling (GFW) Jeff Jarrett et son manager Scott D'Amore rejoignent le Bullet Club en attaquant Hiroshi Tanahashi après la victoire de ce dernier contre AJ Styles dans un Non-Title Match[116].

 
AJ Styles en tant que IWGP Heavyweight Champion en mai 2014.

Lors de Field of Honor (2014), A.J. Styles ne remporte pas le ROH World Championship contre Michael Elgin dans un match qui incluaient Adam Cole et Jay Briscoe[117]. Lors de Death Before Dishonor XII, AJ Styles bat Kyle O'Reilly alors que les Young Bucks perdent contre The Briscoe Brothers[118]. Le lendemain, AJ Styles bat Cedric Alexander tandis que Nick et Matt Jackson font équipe avec Kyle O'Reilly et Bobby Fish pour battrent Jay Briscoe, Mark Briscoe, Christopher Daniels et Frankie Kazarian[119]. Lors de All Star Extravaganza VI, A.J. Styles bat Adam Cole alors que les Young Bucks ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship contre Kyle O'Reilly et Bobby Fish[120]. Lors de Destruction in Kobe (2014), Yujiro Takahashi et The Young Bucks perdent contre Chaos (Tomohiro Ishii, Alex Koslov et Rocky Romero), AJ Styles et Tama Tonga perdent contre Tetsuya Naito et Kōta Ibushi, Doc Gallows et Karl Anderson conservent les IWGP Tag Team Championship contre Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi alors que Bad Luck Fale perd le IWGP Intercontinental Championship contre Shinsuke Nakamura[121],[122]. Lors de Destruction in Okayama (2014), The Young Bucks battent Alex Koslov et Rocky Romero, Tama Tonga et Bad Luck Fale ont perdu contre Shinsuke Nakamura et Tomohiro Ishii, Yujiro Takahashi conserve le NEVER Openweight Championship contre Yoshi-Hashi, AJ Styles et Doc Gallows perdent contre Tetsuya Naito et Hiroshi Tanahashi tandis que Karl Anderson perd contre Kazuchika Okada et ne remporte pas le "IWGP Heavyweight Championship Contrat" de ce dernier[123]. Lors de King of Pro Wrestling (2014), Bad Luck Fale, Tama Tonga, Doc Gallows et Karl Anderson perdent contre Kōta Ibushi, Togi Makabe, Tomoaki Honma et Yuji Nagata, The Young Bucks ne remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Alex Shelley et Kushida dans un match qui incluaient Alex Koslov et Rocky Romero, Yujiro Takahashi perd le NEVER Openweight Championship contre Tomohiro Ishii alors que AJ Styles perd le IWGP Heavyweight Championship contre Hiroshi Tanahashi après que l'intervention de Jeff Jarrett soit empêchée par Yoshi Tatsu[124].

Kenny Omega, Amber Gallows et Cody Hall rejoignent le groupeModifier

Du 25 octobre au 3 novembre, The Young Bucks participent au Super Junior Tag Tournament (2014), passant le premier tour en battant Jyushin Thunder Liger et Tiger Mask[125]. Le 1er novembre, il se qualifie pour la finale en battant El Desperado et Taka Michinoku[126]. Le surlendemain lors de la finale, ils perdent contre les Time Splitters et ne remportent pas le tournoi[127]. Lors de Power Struggle (2014), Nick et Matt Jackson ont battu Forever Hooligans (Alex Koslov et Rocky Romero) et Suzuki-gun (El Desperado et Taka Michinoku), Bad Luck Fale, Doc Gallows, Karl Anderson et Yujiro Takahashi battent Captain New Japan, Tetsuya Naito, Togi Makabe et Tomoaki Honma alors que A.J. Styles (avec Jeff Jarrett et Scott D'Amore) bat Yoshi Tatsu, grâce à l'intervention de Jeff Jarrett. Après le match, Yoshi Tatsu se blesse au cou à la suite d'un Styles Clash et d'un coup de guitare asséné par Jeff Jarrett. Plus tard, Kenny Omega qui avait rejoint la NJPW au début du mois, est devenu le plus récent membre du Bullet Club et a défié Ryusuke Taguchi à un match pour le IWGP Junior Heavyweight Championship[128]. Kenny Omega avait déjà rejeté l'idée de rejoindre le Bullet club comme il ne se considérait pas comme un gaijin après six ans de vie au Japon, mais il à maintenant affirmé qu'il avait menti et qu'il voulait seulement l'argent et le titre[129]. Refusant de parler japonais en dépit d'en parler couramment la langue, Kenny Omega se surnomme "The Cleaner" avec l'idée de "nettoyer" la division des poids lourds juniors[130]. Du 22 novembre au 5 décembre , le Bullet Club participent au World Tag League (2014), avec trois équipes présente dans deux blocs séparés. Dans le bloc A, Yujiro Takahashi et A.J. Styles termine le tournoi avec huit points (4 victoires et 3 défaites) tandis que Karl Anderson et Doc Gallows remportent le bloc avec dix points (5 victoires et 2 défaites) pour se qualifier pour la finale alors que dans le bloc B, Tama Tonga et Bad Luck Fale termine la ronde avec six points (3 victoires et 5 défaites). En finale du tournoi, Karl Anderson et Doc Gallows perdent contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata et ne remporte pas le tournoi[131].

Le 5 décembre, Amber Gallows annonce avoir rejoint le Bullet Club en tant que valet de Doc Gallows et Karl Anderson, tout en prenant le surnom de "Bullet Babe"[132]. Lors de Final Battle (2014), The Young Bucks font équipe avec ACH pour battrent Cedric Alexander et The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian)[133]. Lors de Wrestle Kingdom 9, Tama Tonga participe au New Japan Rumble mais il est éliminé par Yoshi-Hashi, AJ Styles bat Tetsuya Naito, Jeff Jarrett, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi (avec Karen Jarrett et Scott D'Amore) perdent contre Hiroyoshi Tenzan, Satoshi Kojima et Tomoaki Honma (Pendant le match, Jeff Jarrett frappe accidentellement Yujiro Takahashi avec sa guitare, offrant la victoire aux adversaires), The Young Bucks ne remportent pas les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre ReDRagon (Bobby Fish et Kyle O'Reilly) dans un match qui incluaient Forever Hooligans (Alex Koslov et Rocky Romero) et Time Splitters (Alex Shelley et Kushida), Kenny Omega remporte le IWGP Junior Heavyweight Championship en battant Ryusuke Taguchi tandis que Karl Anderson et Doc Gallows (accompagnés de Amber Gallows qui fait ses débuts à la NJPW) perdent les IWGP Tag Team Championship contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[134],[135]. Le lendemain lors de New Year Dash !! (2015), Kenny Omega et The Young Bucks perdent contre Kushida, Ryusuke Tagushi et Alex Shelley, Bad Luck Fale et Tama Tonga battent Kazuchika Okada et Toru Yano alors que AJ Styles, Karl Anderson, Doc Gallows et Yujiro Takahashi ont battu Hiroshi Tanahashi, Tetsuya Naito, Hirooki Goto et Katsuyori Shibata. Pendant le show, Karl Anderson annonce que Cody Hall, fils de Scott Hall, membre fondateur du nWo, rejoint le Bullet Club en tant que rookie personnel du groupe et qu'il devra gagner sa place au sein du clan en tant que membre à part entière[136]. En janvier 2015, Mephisto fait son retour au Japon pour prendre part à la tournée Fantastica Mania (2015), au cours de laquelle il rejoint le Bullet Club et défendue avec succès le Mexican National Light Heavyweight Championship contre Stuka, Jr, le 18 janvier[137]. Le lendemain, Yujiro Takahashi et lui battent Ángel de Oro et Stigma[138]. Le 2 février, Cody Hall fait ses débuts à la NJPW et fait équipe avec Doc Gallows, Karl Anderson, Kenny Omega et Yujiro Takahashi mais ils perdent contre Captain New Japan, Hirooki Goto, Katsuyori Shibata, Ryusuke Taguchi et Hiroshi Tanahashi, qui l'a épinglé pour la victoire. Comme c'est généralement le cas avec les "jeunes garçons" au Japon, Cody Hall perdrait beaucoup de ses premiers matchs à la NJPW et se retrouvait souvent placé dans des matchs par équipe[139].

Reconquête des titresModifier

Lors de The New Beginning in Osaka (2015), The Young Bucks récupérent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship en battant ReDRagon (Bobby Fish et Kyle O'Reilly) et Time Splitters (Alex Shelley et Kushida), Kenny Omega bat Ryusuke Taguchi et conserve le IWGP Junior Heavyweight Championship, Yujiro Takahashi, Bad Luck Fale et Tama Tonga perdent contre Kazuchika Okada, Toru Yano et Kazushi Sakuraba, Doc Gallows et Karl Anderson remportent les IWGP Tag Team Championship en battant Hirooki Goto et Katsuyori Shibata alors que AJ Styles remporte une nouvelle fois le IWGP Heavyweight Championship en battant Hiroshi Tanahashi[140]. Après ce show, le Bullet Club détient simultanément quatre des six titres de la New Japan, ce qui fait deux le clan le plus puissant du moment au sein de la fédération[141]. Lors de The New Beginning in Sendai (2015), Kenny Omega et les Young Bucks perdent contre Alex Shelley, Kushida et Máscara Dorada, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi tandis que Doc Gallows, Karl Anderson et Tama Tonga perdent contre Hiroshi Tanahashi, Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[142]. Lors de 13th Anniversary Show, Karl Anderson perd contre Michael Bennett et Matt Taven dans un match qui incluaient Christopher Daniels et Frankie Kazarian (Doc Gallows était initialement prévu pour combattre dans ce match auprès de Karl Anderson, mais n'a pas pu y participer à la suite de problèmes de transport), AJ Styles bat ACH alors que The Young Bucks ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship en perdant contre Kyle O'Reilly et Bobby Fish[143]. Du 5 au 15 mars, le groupe participe à la New Japan Cup (2015). Lors du 1er tour, Doc Gallows perd contre Kōta Ibushi, Karl Anderson perd contre Tetsuya Naito, Yujiro Takahashi perd contre Yoshi-Hashi alors que Bad Luck Fale bat Kazuchika Okada[144]. Lors du 2e tour, Bad Luck Fale se fait éliminer du tournoi par Tetsuya Naito[145].

Lors d'Invasion Attack (2015), Tama Tonga, Cody Hall et Yujiro Takahashi perdent contre Hiroyoshi Tenzan, Satoshi Kojima et Tomoaki Honma, les Young Bucks perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero), Kenny Omega conserve le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Máscara Dorada, Doc Gallows et Karl Anderson perdent les IWGP Tag Team Championship contre Michael Bennett et Matt Taven à cause d'une distraction de Maria Kanellis, Bad Luck Fale perd contre Kazuchika Okada tandis que AJ Styles conserve le IWGP Heavyweight Championship contre Kota Ibushi grâce à une distraction de Kenny Omega[146]. Lors de Wrestling Hinokuni (2015), Yujiro Takahashi et Cody Hall battent Captain New Japan et Satoshi Kojima, Doc Gallows, Karl Anderson et Kenny Omega battent Alex Shelley, Tetsuya Naito et Tomoaki Honma alors que Bad Luck Fale et Tama Tonga perdent contre Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi[147]. Lors de Wrestling Dontaku 2015, Bad Luck Fale, Cody Hall et Tama Tonga perdent contre Hiroyoshi Tenzan, Satoshi Kojima et Tomoaki Honma, The Young Bucks remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship en battant reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish) et Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero), Kenny Omega bat Alex Shelley pour conserver le IWGP Junior Heavyweight Championship, Doc Gallows, Karl Anderson et Amber Gallows perdent contre The Kingdom (Michael Bennett, Matt Taven et Maria Kanellis) lors d'un Mixed Tag Team Match (le premier match mixte de la fédération depuis octobre 2002) alors que AJ Styles et Yujiro Takahashi battent Chaos (Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi)[148]. Lors de la première nuit de la tournée War of the Worlds (2015), les Young Bucks battent Michael Bennett et Matt Taven et The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian) tandis que AJ Styles bat Adam Cole[149]. Le lendemain, AJ Styles et The Young Bucks perdent contre Adam Cole, Michael Bennett et Matt Taven[150]. Lors de la première nuit de la tournée Global Wars (2015), AJ Styles, Matt Jackson, Nick Jackson, Doc Gallows et Karl Anderson perdent contre ROH All-Stars (The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe), Hanson, Raymond Rowe et Roderick Strong) dans un Ten Man Tag Team match[151]. Lors de Global Wars (2015) - Tag 2, le match entre Doc Gallows et Karl Anderson et Michael Bennett et Matt Taven (avec Maria Kanellis) se termine en double disqualification alors que AJ Styles et The Young Bucks battent Chaos (Kazuchika Okada, (Beretta et Rocky Romero) dans un Six Man Tag Team Match[152],[153].

Du 22 mai au 7 juin, Nick Jackson participe au Best of the Super Juniors (2015). Dans le bloc B, il termine la ronde avec six points (3 victoires et 4 défaites) et ne se qualifie pas pour la finale[154]. Lors de Best in the World (2015), AJ Styles et The Young Bucks battent Adam Cole, Michael Bennett et Matt Taven[155]. Lors de Dominion 7.5, les Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish) et Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero), Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi ont perdu contre Tetsuya Naito et Tomoaki Honma, Kenny Omega perd le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Kushida, Doc Gallows et Karl Anderson (avec Amber Gallows) battent The Kingdom (Michael Bennett et Matt Taven) pour remporter les IWGP Tag Team Championship alors que AJ Styles perd le IWGP Heavyweight Championship contre Kazuchika Okada[156]. Du 20 juillet au 16 août, cinq membres du Bullet Club participe au G1 Climax (2015). Dans le bloc A, AJ Styles termine la ronde avec douze points (6 victoires et 3 défaites), Bad Luck Fale termine la ronde avec dix points (5 victoires et 4 défaites) tandis que Doc Gallows termine avec six points (3 victoires et 6 défaites) alors que dans le bloc B, Karl Anderson termine la ronde avec douze points (6 victoires et 3 défaites) tandis que Yujiro Takahashi termine la ronde avec six points (3 victoires et 6 défaites) donc aucun d'eux ne se qualifie pour la finale du tournoi[157]. Le 14 août, The Young Bucks et Cody Hall perdent contre Michael Elgin et ReDRagon[158]. Le 16 août, Nick et Matt Jackson perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre ReDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish)[159],[160]. Lors de Field of Honor (2015), The Young Bucks font équipe avec Matt Sydal et ACH pour battrent The Kingdom (Michael Bennett et Matt Taven) et Roppongi Vice (Rocky Romero et Baretta)[161],[162].

En septembre 2015, A.J. Styles et The Young Bucks représentent le Bullet Club lors du King of Trios 2015 de la Chikara où ils perdent en finale contre Team AAA (Aero Star, Drago et Fénix)[163]. Lors de All Star Extravaganza VII, The Young Bucks ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship contre Michael Bennett et Matt Taven dans un match qui incluaient Christopher Daniels et Frankie Kazarian alors que AJ Styles bat Adam Cole, Roderick Strong et Michael Elgin dans un Four Corners Survival match pour être challenger pour le ROH World Championship[164]. Lors de Destruction in Okayama (2015), Kenny Omega bat Kushida pour remporter le IWGP Junior Heavyweight Championship pour la deuxième fois, grâce a l'intervention de Karl Anderson, Bad Luck Fale et Tama Tonga ont perdu contre Hiroshi Tanahashi et Matt Sydal, Doc Gallows et Karl Anderson battent Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima pour conserver les IWGP Tag Team Championship alors que A.J. Styles et Cody Hall ont perdu contre Kazuchika Okada et Toru Yano[165]. Lors de Destruction in Kobe 2015, Kenny Omega, Karl Anderson et Doc Gallows perdent contre Matt Sydal, Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima, AJ Styles, Tama Tonga et Cody Hall ont perdu contre Kazuchika Okada, Toru Yano et Kazushi Sakuraba alors que Bad Luck Fale perd contre Hiroshi Tanahashi et ne remporte pas le "IWGP Heavyweight Championship Contrat" de ce dernier[166]. Lors de King of Pro Wrestling 2015, Kenny Omega bat Matt Sydal pour conserver le IWGP Junior Heavyweight Championship, Bad Luck Fale, Karl Anderson et Doc Gallows perdent contre Shinsuke Nakamura, Kazushi Sakuraba et Toru Yano tandis que AJ Styles perd contre Kazuchika Okada et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[167]. Le 23 octobre, Kenny Omega annonce que Chase Owens est le nouveau membre du Bullet Club[168]. Le lendemain, Chase Owens participe en compagnie de Kenny Omega au Super Jr. Tag Tournament (2015), mais ils sont éliminés du tournoi dès le premier tour à la suite de leur défaite contre Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero) alors que The Young Bucks se font éliminer en demi-finales par Matt Sydal et Ricochet après avoir éliminé au premier tour Ryusuke Taguchi et Máscara Dorada[169]. Lors de Power Struggle 2015, Tama Tonga, Doc Gallows et Cody Hall battent Captain New Japan, Juice Robinson et Togi Makabe, Kenny Omega, Chase Owens, Nick Jackson et Matt Jackson perdent contre Kyle O'Reilly, Bobby Fish, Alex Shelley et Kushida, AJ Styles et Bad Luck Fale ont battu Toru Yano et Yoshi-Hashi alors que Karl Anderson perd contre Shinsuke Nakamura et ne remporte pas le IWGP Intercontinental Championship[170]. Du 21 novembre au 9 décembre, trois équipes du Bullet Club participent au World Tag League (2015). Dans le bloc A, Tama Tonga et Bad Luck Fale terminent la ronde avec quatre points (2 victoires et 4 défaites) alors que dans le bloc B, Karl Anderson et Doc Gallows terminent troisième de la ronde avec huit points (4 victoires et 2 défaites) tandis que AJ Styles et Yujiro Takahashi terminent la ronde avec deux points (1 victoire et 6 défaites), donc aucune équipe ne se qualifie pour la finale du tournoi[171],[172]. Le 18 décembre 2015, Amber Gallows remporte le NWA World Women's Championship contre Santana Garrett[173]. Lors de Final Battle (2015), The Young Bucks perdent contre Kenny King et Rhett Titus dans un match qui incluaient The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) et ne deviennent pas aspirants au ROH World Tag Team Championship alors que AJ Styles ne remporte pas le ROH World Championship contre Jay Lethal[174].

Kenny Omega leader du clan et conquêtes des titres à la ROH (2016-2018)Modifier

Départs de AJ Styles, Karl Anderson et Doc Gallows à la WWEModifier

Le 4 janvier 2016, il est annoncé que AJ Styles, Doc Gallows et Karl Anderson ont signé un contrat avec la WWE[175]. Lors de Wrestle Kingdom 10, King Haku qui fait son retour à la NJPW, rejoint le Bullet Club en participant au New Japan Rumble mais il se fera éliminer par Hiroyoshi Tenzan, Doc Gallows et Karl Anderson (avec Amber Gallows) perdent les IWGP Tag Team Championship contre Togi Makabe et Tomoaki Honma, The Young Bucks battent reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish), Ricochet et Matt Sydal et Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero) et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship, Tama Tonga, Yujiro Takahashi et Bad Luck Fale perdent contre Jay Briscoe, Mark Briscoe et Toru Yano et ne deviennent pas les premiers NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champions de la NJPW, Kenny Omega perd le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Kushida alors que AJ Styles perd contre Shinsuke Nakamura ne remporte pas le IWGP Intercontinental Championship[176]. Le lendemain, lors de New Year Dash !! (2016), Tama Tonga, Yujiro Takahashi, Karl Anderson, King Haku et Doc Gallows battent Hiroyoshi Tenzan, Kushida et Satoshi Kojima et Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma), AJ Styles et Kenny Omega battent Yoshi-Hashi et Shinsuke Nakamura alors que The Young Bucks et Bad Luck Fale ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Chaos (Toru Yano, Jay Briscoe et Mark Briscoe)[177]. Le 5 janvier, AJ Styles se fait exclure du Bullet Club après avoir été trahi puis attaqué par le reste du groupe (Karl Anderson, Doc Gallows, Cody Hall, Kenny Omega et The Young Bucks), avec Kenny Omega devenant le nouveau leader du groupe, déclarant qu'il n'est plus un "Junior Heavyweight" et qu'il conteste Shinsuke Nakamura à un match pour le IWGP Intercontinental Championship[178]. Le match cependant n'aboutira jamais à la suite du départ de Shinsuke Nakamura de la fédération, cette dernière lui retirant le titre[179]. Quelque temps après le départ de AJ Styles, Kenny Omega et les Young Bucks forment leur propre clan nommé The Elite, tout en gardant leur affiliation avec le Bullet Club[180]. Selon The Young Bucks, ils ont créé The Elite avec Kenny Omega cette nuit-là sans jamais demander la permission aux bookers de la NJPW. Après que le reste du Bullet Club ait quitté le ring après avoir attaqué AJ Styles, Kenny Omega aurait demandé aux Young Bucks si seulement trois d'entre eux devraient retourner sur le ring pour continuer l'attaque sur AJ Styles comme un "signal à l'audience qu'ils étaient les trois gars". Les trois ont accepté de revenir sur le ring et The Elite est née[181]. Lors de The New Beginning in Osaka 2016, Bad Luck Fale, Tama Tonga et Yujiro Takahashi (avec Shiori) remportent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Chaos (Jay Briscoe, Mark Briscoe et Toru Yano), The Young Bucks perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Ricochet et Matt Sydal dans un match qui incluaient Kyle O'Reilly et Bobby Fish tandis que Kenny Omega, Karl Anderson et Doc Gallows battent Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma) et Hiroshi Tanahashi[182]. Grâce à la victoire des NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champions le Bullet Club à remporter tous les titres de la NJPW[183]. À partir de cette période de l’année, Cody Hall a principalement disputé des matches par équipe avec ses coéquipiers du Bullet Club, tout en devenant également l'exécuteur et le garde du corps des Young Bucks[184]. Le 14 février à The New Beginning in Niigata 2016, The Young Bucks (Nick Jackson et Matt Jackson) et Cody Hall battent Jushin Thunder Liger, Tiger Mask et Captain New Japan, Bad Luck Fale, Tama Tonga et Yujiro Takahashi perdent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Chaos (Jay Briscoe, Mark Briscoe et Toru Yano), Karl Anderson et Doc Gallows ne récupèrent pas les IWGP Tag Team Championship contre Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma). Après le match, Tama Tonga entre dans le ring pour défier Togi Makabe et Tomoaki Honma pour un match de championnat, déclarant que son partenaire serait un nouveau membre du Bullet Club avant que Togi Makabe et Tomoaki Honma accepte le défie. Dans le main event, Kenny Omega remporte le vacant IWGP Intercontinental Championship en battant Hiroshi Tanahashi[185].

Lors de Honor Rising: Japon 2016 - Tag 1, Bad Luck Fale, Cody Hall, Tama Tonga et Yujiro Takahashi ont perdu contre Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin, Tomoaki Honma et Moose, Kenny Omega et The Young Bucks battent Bobby Fish, Katsuyori Shibata et Kyle O'Reilly alors que Doc Gallows et Karl Anderson perdent contre Jay Briscoe et Mark Briscoe[186]. Le lendemain, lors de Honor Rising: Japon 2016 - Tag 2, Karl Anderson et Doc Gallows ont disputé leur dernier match au sein de la fédération en perdant avec Bad Luck Fale et Tama Tonga contre Bobby Fish, Hirooki Goto, Kyle O'Reilly et Katsuyori Shibata alors que Kenny Omega et les Young Bucks récupèrent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant Toru Yano et The Briscoe Brothers[187]. Le 20 février, Karl Anderson et Doc Gallows quittent officiellement la NJPW, et par conséquent quittent le groupe[188]. En février 2016, il est signalé que Kenny Omega avait signé pour devenir un membre régulier du roster de la ROH[189]. Lors du 14th Anniversary Show, Kenny Omega (qui fait son retour à la ROH) et The Young Bucks conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Kushida, Matt Sydal et ACH[190]. Du 3 au 12 mars, trois membres du groupe participent à la New Japan Cup (2016), où lors du 1er tour Yujiro Takahashi contre Toru Yano, Tama Tonga bat Togi Makabe tout comme Bad Luck Fale qui bat Hiroshi Tanahashi. Lors du 2e tour, Bad Luck Fale perd contre Michael Elgin tandis que Tama Tonga se fait éliminer par Hirooki Goto[191]. Le 12 mars, Tama Tonga révèle que son partenaire qui se joint au groupe serait son frère Tevita, qui prendra le nom de ring Tanga Loa[192], avec leur équipe se nommant "Guerrillas of Destiny" (GOD)[193]. Le 20 mars, Kenny Omega et The Young Bucks conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Hiroshi Tanahashi, Juice Robinson et Michael Elgin[194]. Le 27 mars, Cody Hall perd contre Michael Elgin, Kenny Omega bat Jay White, Yujiro Takahashi perd contre Hiroshi Tanahashi, Bad Luck Fale bat Tomoaki Honma alors que Tama Tonga bat Togi Makabe par discalification après que Tanga Loa qui faisait ses débuts à la NJPW ait attaqué Togi Makabe donc le Bullet Club perd le Best of 5 Series contre la NJPW (2-3)[195]. Cette attaque de Tonga Loa conduit à son premier match à la fédération le 1er avril, où Tama Tonga, Bad Luck Fale, Kenny Omega et Yujiro Takahashi et lui ont perdu contre Togi Makabe, Tomoaki Honma, Juice Robinson, Hiroshi Tanahashi et Michael Elgin dans un Ten-man Elimination Tag Team Match[196]. Lors de Supercard of Honor X, The Young Bucks battent The Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabain)[197]. Lors de Supercard of Honor X - Tag 2, The Young Bucks perdent contre The Briscoe Brothers et ne deviennent pas challengers au ROH World Tag Team Championship au cours d'un Four Corners Survival Tag Team Match qui incluaient The Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) et The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian)[198]. Le 2 avril, Cody Hall remporte sa première victoire dans un match simple à la NJPW contre le "jeune garçon" Hirai Kawato[199]. Lors d'Invasion Attack 2016, Yujiro Takahashi et Bad Luck Fale battent Juice Robinson et Ryusuke Taguchi, Kenny Omega et The Young Bucks (avec Cody Hall) perdent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshi Tatsu tandis que Tama Tonga et Tanga Loa remportent les IWGP Tag Team Championship en battant Togi Makabe et Tomoaki Honma[200]. Pendant le show, alors qu'il intervenait en faveur de l'Élite, Cody Hall se blesse gravement à la tête et par conséquent quitte le Bullet Club pour se remettre de sa blessure[201]. Le 23 avril, Kenny Omega, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshi Tatsu et ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship[202]. Le 27 avril, Kenny Omega conserve le IWGP Intercontinental Championship contre Michael Elgin[203]. Lors de Wrestling Dontaku (2016), Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi ont battu Captain New Japan et Juice Robinson, Kenny Omega et The Young Bucks remportent pour la deuxième fois les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshi Tatsu tandis que Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship contre Togi Makabe et Tomoaki Honma[204].

Lors de Global Wars (2016), The Young Bucks, Tama Tonga et Tanga Loa battent Matt Sydal, Alex Shelley, Chris Sabin et Kushida. Plus tard, Adam Cole est révélé en tant que nouveau membre du Bullet Club en aidant les Guerrillas of Destiny et The Young Bucks à passer à tabac Jay Lethal et Colt Cabana ainsi que le personnel de la ROH[205]. Lors de War of the Worlds (2016) - Night 1, Adam Cole, The Young Bucks, Tama Tonga et Tanga Loa battent Colt Cabana, Jay BriscoeMark Briscoe, Alex Shelley et Chris Sabin. Durant le match, Adam Page rejoint également le Bullet Club en se retournant contre Colt Cabana, The Briscoe Brothers et The Motor City Machine Guns[206]. Adam Cole forme ensuite un autre sous-groupe du Bullet Club avec The Young Bucks, nommé "Superkliq"[207]. Lors de War of the Worlds (2016) - Night 2, Kenny Omega, Matt Jackson et Nick Jackson battent Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin et Yoshi Tatsu, Adam Page perd contre Colt Cabana pendant que Kenny Omega, The Young Bucks, Tama Tonga et Tonga Loa perdent contre Jay Briscoe, Mark Briscoe, Colt Cabana et Jay Lethal[208]. Lors de War of the Worlds (2016) - Night 3, Adam Page, Tama Tonga et Tonga Loa perdent contre Jay Briscoe, Mark Briscoe et Jushin Thunder Liger alors que Adam Cole et Matt Jackson ont perdu contre Roderick Strong et Jay Lethal lors d'un Three Way Tag Team match qui incluaient Chaos (Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii)[209]. Du 21 mai au 7 juin, Chase Owens participe au Best of the Supers Juniors (2016), où il termine deuxième du bloc B avec six points (3 victoires et 4 défaites), ne se qualifiant donc pas pour la finale[210]. Lors de Dominion 6.19, Hangman Page, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi battent Togi Makabe, Yoshi Tatsu et Captain New Japan, The Young Bucks remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Matt Sydal et Ricochet dans un match qui incluaient reDRagon (Bobby Fish et Kyle O'Reilly) et Roppongi Vice (Beretta et Rocky Romero), Tama Tonga et Tanga Loa perdent les IWGP Tag Team Championship contre The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) alors que Kenny Omega perd le IWGP Intercontinental Championship contre Michael Elgin lors du premier Ladder Match de la NJPW[211]. Adam Page qui faisait ses débuts à la NJPW, a pris le nom de ring Hangman Page[212], qu'il utilisera aussi à la ROH[213]. Lors de Best in the World (2016), Adam Cole et The Young Bucks battent War Machine (Hanson et Raymond Rowe) et Moose[214]. Le lendemain, Adam Cole et The Young Bucks ont attaqué Jay Lethal et lui ont rasé les cheveux, permettant à Adam Cole de deviner challenger au titre de ce dernier[215]. Le 3 juillet, Kenny Omega et The Young Bucks perdent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Matt Sydal, Ricochet et Satoshi Kojima[216]. Du 18 juillet au 14 août, trois membres du Bullet Club ont participé au G1 Climax 2016. Dans le bloc A, Bad Luck Fale termine deuxième du bloc avec douze points (6 victoires et 3 défaites) tandis que dans le bloc B, Tama Tonga termine en bas du bloc avec huit points (4 victoires et 5 défaites) alors que Kenny Omega remporte le bloc avec quatorze points (7 victoires et 2 défaites), se qualifiant pour la finale du tournoi[217]. Le 14 août, Yujiro Takahashi et Hangman Page ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship contre Jay Briscoe et Mark Briscoe tandis que Kenny Omega bat Hirooki Goto pour remporter le G1 Climax, lors de sa première tentative et devenir le premier et unique catcheur non-japonais (Gaijin) à remporter le G1 Climax[218]. Lors de Death Before Dishonor XIV, Yujiro Takahashi, Tama Tonga et Tonga Loa perdent contre Chaos (Baretta, Rocky Romero et Toru Yano), Hangman Page bat Jay Briscoe alors que Adam Cole remporte le ROH World Championship contre Jay Lethal, soulignant la dominance du clan dans le monde entier[219].

Multiples arrivées et départs dans le groupeModifier

Lors de Field of Honor (2016), Hangman Page, Yujiro Takahashi et The Young Bucks battent ACH, Lio Rush et Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) puis Adam Cole bat Jay Lethal, Tetsuya Naito et Hiroshi Tanahashi pour conserver le ROH World Championship[220]. Lors de Destruction in Tokyo, Chase Owens, Tama Tonga et Tonga Loa perdent contre Hirooki Goto, Tomohiro Ishii et Gedo tandis que Bad Luck Fale, Kenny Omega et Yujiro Takahashi ont perdu contre Kazuchika Okada, Will Ospreay et Yoshi-Hashi[221]. Lors de Destruction in Hiroshima, les Guerrillas of Destiny (Tama Tonga et Tonga Loa) battent Roppongi Vice (Rocky Romero et Baretta), Yujiro Takahashi et Chase Owens perdent contre Hirooki Goto et Tomohiro Ishii, The Young Bucks ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship contre The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe), Adam Cole conserve le ROH World Championship contre Will Ospreay alors que Bad Luck Fale perd contre Kazuchika Okada. Dans le main event, Kenny Omega bat Yoshi-Hashi pour conserver son "IWGP Heavyweight Championship Contract"[222]. Lors de Destruction in Kobe, Yujiro Takahashi et Chase Owens battent Captain New Japan et Yoshi Tatsu. Pendant le match, Captain New Japan trahit et attaque Yoshi Tatsu après avoir été refusé au sein du Hunter Club pour rejoindre le Bullet Club, devenant son deuxième membre japonais après Yujiro Takahashi. Après ça, Adam Cole et The Young Bucks perdent contre Satoshi Kojima, David Finlay et Ricochet et ne remportent pas les vacants NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship alors que Bad Luck Fale, Kenny Omega, Tama Tonga et Tonga Loa perdent contre Hirooki Goto, Jay Briscoe, Mark Briscoe et Tomohiro Ishii[223]. Dans une interview en coulisses, Kenny Omega accueille Captain New Japan au sein du Bullet Club, mais qualifie son personnage de ridicule et lui dit de trouver un nouveau nom et un nouveau costume[224]. Le lendemain, Kenny Omega donne à Captain New Japan le nouveau nom de ring Bone Soldier[225]. Lors de All Star Extravaganza VIII, Hangman Page perd contre Kyle O'Reilly, Adam Cole bat Michael Elgin pour conserver le ROH World Championship tandis que The Young Bucks remportent les ROH World Tag Team Championship pour la deuxième fois en battant The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian) et The Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) dans un Three-Way Tag Team Ladder Match[226]. Du 30 septembre au 2 décembre, Adam Cole et The Young Bucks ont participé au tournoi pour couronner les premiers ROH World Six-Man Tag Team Champions de la ROH, mais ils sont éliminés dès le premier tour après avoir perdu contre The Kingdom (Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia)[227]. Lors de King of Pro Wrestling, Adam Cole, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Tomohiro Ishii, Will Ospreay et Yoshi-Hashi, les Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre David Finlay et Ricochet, Tama Tonga et Tanga Loa battent The Briscoe Brothers et remportent les IWGP Tag Team Championship pour la deuxième fois tandis que Kenny Omega bat Hirooki Goto pour conserver son "IWGP Heavyweight Championship Contract" et ainsi consolidé sa place dans l'événement principal de Wrestle Kingdom 11[228]. Lors de Glory by Honor XV, Nick Jackson perd contre Kamaitachi lors d'un match qui incluaient ACH et Ángel de Oro, Matt Jackson perd contre Jay Lethal, les Young Bucks conservent les ROH World Tag Team Championship par disqualification contre Christopher Daniels et Frankie Kazarian tandis que Adam Cole et Hangman Page perdent contre reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish)[229]. Le lendemain, Hangman Page bat ACH, après Adam Cole et The Young Bucks font partie de la Team "ROH Champions" avec Bobby Fish mais leur match contre la Team "ROH All-Stars" (Jay Briscoe, Mark Briscoe, Colt Cabana et Dalton Castle) se termine en No-Contest puis les Young Bucks conservent les ROH World Tag Team Championship en battant Colt Cabana et Dalton Castle[230].

Du 21 octobre au 5 novembre, les Young Bucks participent au Super Jr. Tag Tournament (2016), où ils sont éliminés dès le premier tour après leurs défaites contre ACH et Taiji Ishimori[231]. Lors de Power Struggle (2016), le trio composé de Bone Soldier, Chase Owens et Yujiro Takahashi battent Togi Makabe, Tomoaki Honma et Yoshi Tatsu, Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship en battant Chaos (Tomohiro Ishii et Yoshi-Hashi) alors que Adam Cole, Kenny Omega et les Young Bucks ont battu Kazuchika Okada, Gedo, Will Ospreay et Hirooki Goto[232]. Du 18 novembre au 10 décembre, le Bullet Club participe au World Tag League (2016), avec quatre équipes représente le groupe[233]. Dans le bloc A, Tama Tonga et Tanga Loa terminent premier du bloc avec 12 points (6 victoires et 1 défaite) se qualifiant pour la finale du tournoi tandis que Hangman Page et Yujiro Takahashi terminent deuxième du bloc avec huit points (4 victoires et 3 défaites). Dans le bloc B, Kenny Omega et Chase Owens terminent avant-dernier du bloc avec six points (1 victoire et 6 défaites) alors que Bad Luck Fale et Bone Soldier terminent dernier du bloc avec zéro point (0 victoire et 7 défaites)[234]. Pendant le tournoi, Chase Owens déclare ne plus être un Poids-lourds junior avant d'être promu dans la division Poids-lourds de la fédération[235],[236]. Les performances de Bone Soldier durant le tournoi ont conduit Kenny Omega a le qualifier de "désastre intergalactique"[237]. Lors de Final Battle (2016), The Young Bucks conservent les ROH World Tag Team Championship contre les Briscoe Brothers alors que Adam Cole perd le ROH World Championship contre Kyle O'Reilly lors d'un No Disqualification Match[238]. Le 10 décembre, Cody Rhodes est révélé en tant que nouvelle recrue du Bullet Club[239]. Plus tard dans la soirée, les Guerrillas of Destiny perdent en finale du World Tag League face à Togi Makabe et Tomoaki Honma[240].

 
Cody, qui a rejoint le groupe en décembre 2016.

Lors de Wrestle Kingdom 11, Bone Soldier participe au New Japan Rumble mais il se fait éliminée par Cheeseburger, The Young Bucks perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Roppongi Vice (Baretta et Rocky Romero)[241], Bad Luck Fale, Hangman Page et Yujiro Takahashi perdent contre Los Ingobernables de Japón (Bushi, Evil et Sanada) dans un Gauntlet match qui comprenaient également Chaos (Jado, Will Ospreay et Yoshi-Hashi) et David Finlay, Ricochet et Satoshi Kojima et ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship[241], Cody bat Juice Robinson[241], Adam Cole bat Kyle O'Reilly pour remporter le ROH World Championship pour la deuxième fois[241], Tama Tonga et Tanga Loa perdent les IWGP Tag Team Championship contre Chaos (Tomohiro Ishii et Toru Yano) dans un Three-way Tag Team Match qui comprenaient également Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma)[241] alors que Kenny Omega perd contre Kazuchika Okada et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[241]. Le journaliste de lutte Dave Meltzer, du Wrestling Observer Newsletter, ira même jusqu'à attribuer au match de Kenny Omega et Kazuchika Okada la note exceptionnelle de 6 étoiles, chose qui ne s'était jamais produite auparavant, ajoutant: « Ils ont peut-être fait le meilleur match de l'histoire de la lutte professionnelle et que c'était le meilleur match qu'il ait jamais vu »[242]. Le lendemain, lors de New Year Dash !! (2017), Yujiro Takahashi et Hangman Page ont battu Yoshi Tatsu et Billy Gunn, The Young Bucks et Adam Cole perdent contre Yoshi-Hashi, Rocky Romero et Baretta alors que Kenny Omega, Tama Tonga, Tonga Loa, Bad Luck Fale et Bone Soldier ont perdu contre la Team 2000 (Scott Norton, Hiro Saito, Hiroyoshi Tenzan, Satoshi Kojima et Cheeseburger)[243]. Le 5 janvier, Bone Soldier quitte le Bullet Club quand la NJPW le vire à cause de problème de jeu[244]. Le 11 février, Adam Cole, Cody, et The Young Bucks battent Jay Lethal, Bobby Fish et The Briscoe Brothers (Mark Briscoe et Jay Briscoe). Après le match, Frankie Kazarian se retourne contre son partenaire Christopher Daniels et rejoint le Bullet Club[245],[246].

En février, Kenny Omega fait son retour à la NJPW après une courte pause pour réévaluer son avenir[247]. À son retour, des tensions se créer entre lui et Adam Cole avec The Young Bucks pris au centre[248]. Lors de Honor Rising: Japan 2017 - Tag 1, Bad Luck Fale, Yujiro Takahashi, Tama Tonga et Tonga Loa perdent contre Yoshi-Hashi, Hirooki Goto, Kazuchika Okada et Will Ospreay, The Young Bucks perdent contre Hanson et Raymond Rowe, Cody et Hangman Page perdent contre Jay Lethal et Katsuyori Shibata tandis que Adam Cole et Kenny Omega battent Mark Briscoe et Jay Briscoe[249]. Lors de Honor Rising: Japan 2017 - Tag 2, Guerrillas of Destiny (Tama Tonga et Tonga Loa) perdent contre War Machine, Bad Luck Fale, Yujiro Takahashi et Hangman Page battent Hiroshi Tanahashi, Jay Lethal et Juice Robinson, Adam Cole conserve le ROH World Championship contre Yoshi-Hashi alors que Kenny Omega, Nick Jackson, Matt Jackson et Cody battent Kazuchika Okada, Will Ospreay, Jay Briscoe et Mark Briscoe[250]. Lors de Manhattan Mayhem VI, The Young Bucks conservent les ROH World Tag Team Championship contre Jay White et Lio Rush mais juste après ils perdent les titres face au Hardy Boyz (Jeff Hardy et Matt Hardy) ensuite Cody, Hangman Page et Frankie Kazarian battent Jay Briscoe, Jay Lethal et Mark Briscoe tandis que Adam Cole conserve le ROH World Championship contre Bobby Fish[251]. Lors du NJPW 45th anniversary show, Kenny Omega, Bad Luck Fale, Yujiro Takahashi, Tama Tonga et Tonga Loa battent Jushin Thunder Liger, Yuji Nagata, David Finlay, Tiger Mask et Togi Makabe[252]. Le lendemain, Tanga Loa, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Yuji Nagata, Juice Robinson et Michael Elgin alors que Kenny Omega et Tama Tonga battent Toru Yano et Tomohiro Ishii[253].

Lors du ROH 15th Anniversary Show, Frankie Kazarian bat Hangman Page, Chris Sabin, Punishment Martinez, Cheeseburger et Silas Young pour être challenger au ROH World Television Championship, The Young Bucks perdent contre The Hardys (Matt Hardy et Jeff Hardy) et ne récupèrent pas les ROH World Tag Team Championship au cours d'un Las Vegas Street Fight match qui incluaient Beretta et Rocky Romero alors que Adam Cole perd le ROH World Championship contre Christopher Daniels après que Frankie Kazarian a trahi le Bullet Club un mois après les avoirs rejoint, révélant que son affiliation n’était qu’une ruse pour aider Christopher Daniels a rempoter le titre[254]. Du 11 au 20 mars, le groupe participe à la New Japan Cup (2017), où lors du premier tour Bad Luck Fale bat Michael Elgin, Tanga Loa perd contre Yuji Nagata, Tama Tonga perd contre Toru Yano, Yujiro Takahashi perd contre Juice Robinson et Kenny Omega perd contre Tomohiro Ishii[255]. Lors du second tour, Bad Luck Fale bat Toru Yano[256]. Lors de la demi-finale, Bad Luck Fale bat Evil[257]. Lors de la finale du tournoi, Bad Luck Fale perd contre Katsuyori Shibata[258]. Le 13 mars, Adam Cole déçu des Young Bucks pour ne pas l'avoir aidé lors de son match face à Christopher Daniels décide de les exclure du Bullet Club mais les deux ont répliqué en déclarant qu'il ne pouvait pas car il n'est pas le leader du groupe et que c'est Kenny Omega mais Adam Cole rétorque en disant qu'il n'a pas peur de Kenny Omega[259]. Malgré les dissensions au sein des Superkliq, Adam Cole est resté membre du Bullet Club[260]. Lors de Supercard of Honor XI, Adam Cole perd contre Marty Scurll et ne remporte pas le ROH World Television Championship, Hangman Page, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Jay Briscoe, Mark Briscoe et Bully Ray et ne remporte pas les ROH World Six-Man Tag Team Championship, Cody perd contre Jay Lethal alors que The Young Bucks battent The Hardys et récupèrent les ROH World Tag Team Championship dans un Ladder Match[261]. Lors de Sakura Genesis 2017, Chase Owens, Tama Tonga, Tanga Loa et Yujiro Takahashi battent Tiger Mask, Tiger Mask W, Togi Makabe et Yūji Nagata puis Kenny Omega et Bad Luck Fale battent Chaos (Toru Yano et Tomohiro Ishii). Plus tard dans la soirée, Bad Luck Fale attaque le IWGP Heavyweight Champion Kazuchika Okada et le défie pour son titre[262]. Lors de Wrestling Dontaku (2017), Chase Owens et Yujiro Takahashi perdent contre Will Ospreay et Yoshi-Hashi, Cody bat David Finlay, Tama Tonga et Tanga Loa ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship contre War Machine (Hanson et Raymond Rowe) au cours d'un match qui incluaient Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima, Kenny Omega s'impose contre Tomohiro Ishii tandis que Bad Luck Fale perd contre Kazuchika Okada et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[263].

Lors de War of the Worlds (2017) - Night 1, Hangman Page perd contre Bully Ray lors d'un match qui incluaient Punishment Martinez, Cody bat Will Ospreay puis The Elite (Kenny Omega et The Young Bucks) battent The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian) et Hiroshi Tanahashi[264]. Lors de War of the Worlds (2017) - Night 2, Cody, Hangman Page et The Young Bucks perdent contre Chaos (Hirooki Goto, Will Ospreay, Rocky Romero et Beretta)[265]. Lors de War of the Worlds (2017) - Night 3, Hangman Page bat Frankie Kazarian, The Young Bucks conservent les ROH World Tag Team Championship contre Bushi et Tetsuya Naito, Adam Cole perd contre Hiroshi Tanahashi alors que Cody perd contre Christopher Daniels et ne remporte pas le ROH World Championship lors d'un match qui incluaient Jay Lethal. Pendant le show, Kenny Omega et The Young Bucks virent Adam Cole du groupe et donne sa place au ROH World Television Champion Marty Scurll[266]. Lors de War of the Worlds (2017) - Night 4, Cody bat Frankie Kazarian, Hangman Page bat Adam Cole, Hangman Page et les Young Bucks perdent contre Rocky Romero, Chuckie T et Beretta, Marty Scurll perd le ROH World Television Championship contre Kushida à cause d'une distraction de Adam Cole tandis que Marty Scurll bat Adam Cole[267]. Lors de Wrestling Toyonokuni 2017, Tama Tonga, Tanga Loa et Yujiro Takahashi battent Hiroyoshi Tenzan, Satoshi Kojima et David Finlay alors que Bad Luck Fale, Kenny Omega et Chase Owens perdent contre Kazuchika Okada, Tomohiro Ishii et Toru Yano[268].

Lors de Dominion 6.11 à Osaka-jo Hall, Hangman Page, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Los Ingobernables de Japón (Bushi, Evil et Sanada) dans un Gauntlet match qui comprenaient également Chaos (Tomohiro Ishii, Toru Yano et Yoshi-Hashi), Suzuki-gun (Taichi, Yoshinobu Kanemaru et Zack Sabre, Jr.) et Tagushi Japan (Juice Robinson, Ricochet et Ryusuke Taguchi) et ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship, The Young Bucks remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship pour la sixième fois en battant Roppongi Vice (Rocky Romero et Berreta), Cody bat Michael Elgin, les Guerrillas of Destiny battent War Machine (Hanson et Raymond Rowe) pour gagner les IWGP Tag Team Championship pour la troisième fois tandis que le match de Kenny Omega contre Kazuchika Okada ce termine sur un tirage au sort de 60 minutes, le premier match nul de 60 minutes depuis 12 ans à la NJPW donc Kenny Omega ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[269]. Pendant le match, Kenny Omega et Cody ont commencé à se disputer lorsque Cody a voulu jeter l’éponge et arrêter le match, insistant sur le fait qu'il était trop grièvement blessé mais les Young Bucks l'ont empêché de le faire[270]. Lors de Best in the World (2017), Hangman Page perd contre Frankie Kazarian, Marty Scurll perd son match revanche contre Yujiro Kushida et ne récupère pas le ROH World Television Championship, les Young Bucks battent War Machine (Hanson et Raymond Rowe) et The Best Friends (Chuckie T et Beretta) pour conserver les ROH World Tag Team Championship alors que Cody remporte le ROH World Championship en battant Christopher Daniels et devient Champion du Monde pour la première fois de sa carrière[271].

Lors du show "G1 Special in USA" - Tag 1, Marty Scurll, Matt et Nick Jackson, Bad Luck Fale et Yujiro Takahashi perdent contre Baretta, Jay Briscoe, Mark Briscoe, Rocky Romero et Will Ospreay, les Guerrillas of Destiny perdent les IWGP Tag Team Championship contre War Machine lors d'un No Disqualification Match, Hangman Page perd contre Jay Lethal alors que Kenny Omega bat Michael Elgin lors du premier tour du IWGP United States Heavyweight Championship Tournament alors que Cody ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship contre Kazuchika Okada qui conserve son titre[272],[273]. Pendant le combat, Kenny Omega a joué ce qui s'était passé à Dominion, quand il est sorti pour demander à Brandi Rhodes de faire abandonner Cody en jetant la serviette mais celui-ci refuse et la rejette sur Kenny Omega après s’être essuyé avec, ce qui a conduit Cody à confronter Kenny Omega après le show[274]. Lors du show "G1 Special in USA - Tag 2", les Young Bucks conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre les Roppongi Vice (Rocky Romero et Berreta), Hangman Page, Tama Tonga et Tonga Loa (accompagné de King Haku) battent Michael Elgin, Hanson et Raymond Rowe après Cody, Bad Luck Fale, Marty Scurll et Yujiro Takahashi battent Kazuchika Okada, Jay Briscoe, Mark Briscoe et Will Ospreay tandis que Kenny Omega bat Jay Lethal lors de la demi-finale du IWGP United States Heavyweight Championship Tournament puis Tomohiro Ishii pour devenir le premier IWGP United States Heavyweight Champion de la NJPW[275]. Après le match, Cody rejoint Kenny Omega pour le prendre dans ses bras et lui mettre sa ceinture, suivi du Bullet Club entier pour célébrer avec le nouveau champion[276].

Dominations des titres à la ROHModifier

Du 17 juillet au 13 août, trois membres du Bullet Club ont participé au G1 Climax (2017). Dans le bloc A, Bad Luck Fale termine troisième du bloc avec douze points (6 victoires et 3 défaites) tandis que dans le bloc B, Kenny Omega remporte le bloc pour atteindre la finale du tournoi avec quatorze points (7 victoires et 2 défaites) dont une victoire sur Kazuchika Okada pendant leur 3e confrontations[277] alors que Tama Tonga termine au milieu du bloc avec huit points (4 victoires et 5 défaites)[278]. Pendant l'affrontement entre Kenny Omega et Tama Tonga, des tensions sont survenus quand Tama Tonga a remis en question le leadership de Kenny Omega au sein du Bullet Club à cause de son affiliation avec The Elite mais Kenny Omega l'emporte et les deux compères font la paix[279]. Le 13 août, The Young Bucks perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Ricochet et Ryusuke Taguchi, Cody et Hangman Page perdent contre War Machine (Hanson et Raymond Rowe) et ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship alors que Kenny Omega perd contre Tetsuya Naito et ne remporte pas le G1 Climax[280]. Lors de ROH War of the Worlds UK - Tag 2, les Young Bucks conservent les ROH World Tag Team Championship contre Christopher Daniels et Frankie Kazarian alors que Cody conserve le ROH World Championship contre Sanada[281]. Lors de ROH War of the Worlds UK - Tag 3, Hangman Page et The Young Bucks remportent les ROH World Six-Man Tag Team Championship en battant Dalton Castle et The Boys (Brandon et Brent)[282] tandis que Cody et Marty Scurll battent The Addiction. Grâce à la victoire des ROH World Six-Man Tag Team Champions, le groupe à remporter tous les titres de la ROH tout en possédant simultanément trois de ses quatre championnats[283]. Le 6 septembre, il est annoncé que Leo Tonga rejoint le Bullet Club aux côtés de ses frères Tama Tonga et Tanga Loa, en tant que remplaçant de Kenny Omega lors de la prochaine tournée Road to Destruction en raison d'une blessure au genou de ce dernier[284],[285]. Le 7 septembre, il fait ses débuts à la NJPW aux côtés de Tama Tonga et Tanga Loa mais ils perdent contre War Machine (Hanson et Raymond Rowe) et Juice Robinson[173]. Lors de Destruction in Fukushima, Chase Owens et Yujiro Takahashi battent Jado et Beretta, Leo Tonga et Bad Luck Fale perdent contre David Finlay et Juice Robinson alors que Tama Tonga et Tanga Loa ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship contre War Machine (Hanson et Raymond Rowe) dans un Three-Way Match qui incluaient Killer Elite Squad (Davey Boy Smith Jr. et Lance Archer)[286]. Lors de Destruction in Hiroshima, Leo Tonga et Bad Luck Fale ont perdu contre David Finlay et Juice Robinson, Chase Owens et Yujiro Takahashi perdent contre Rocky Romero et Beretta tandis que Tama Tonga et Tanga Loa ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship contre War Machine (Hanson et Raymond Rowe) dans un Three-Way Match qui incluaient Killer Elite Squad (Davey Boy Smith Jr. et Lance Archer)[287].

Lors de Death Before Dishonor XV, Marty Scurll bat Chuckie T, Hangman Page et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre Bully Ray et The Briscoe Brothers, The Young Bucks perdent les ROH World Tag Team Championship contre The Motor City Machine Guns (Chris Sabin et Alex Shelley) à cause d'une intervention de Christopher Daniels et Frankie Kazarian alors que Cody conserve le ROH World Championship contre Minoru Suzuki[288]. Lors de Destruction in Kobe, Bad Luck Fale et Chase Owens perdent contre Hirooki Goto et Yoshi-Hashi, Yujiro Takahashi perd contre Beretta, Tama Tonga et Tanga Roa ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship contre Killer Elite Squad (Davey Boy Smith Jr. et Lance Archer) lors d'un Three-Way Match qui incluaient War Machine (Hanson et Raymond Rowe) alors que Kenny Omega conserve le IWGP United States Heavyweight Championship contre Juice Robinson[289]. Lors de ROH TV du 7 octobre, Hangman Page et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre Minoru Suzuki, Silas Young et Beer City Bruiser, Cody conserve le ROH World Championship contre Cheeseburger, Marty Scurll bat Jay White puis Cody conserve le ROH World Championship contre Scorpio Sky[290]. Lors de King of Pro-Wrestling (2017), Bad Luck Fale, Leo Tonga et Yujiro Takahashi perdent contre Los Ingobernables de Japón (Bushi, Hiroshi Tanahashi et Sanada), Kenny Omega, Cody et Marty Scurll battent Chaos (Jado, Beretta et Yoshi-Hashi) alors que les Guerrillas of Destiny ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship en perdant contre Killer Elite Squad (Davey Boy Smith Jr. et Lance Archer) dans un Three-Way Match qui incluaient War Machine (Hanson et Raymond Rowe)[291]. Durant la soirée, Marty Scurll défie Will Ospreay pour le IWGP Junior Heavyweight Championship[292].

Lors Global Wars (2017) - Tag 1, Hangman Page perd contre Kushida, Cody et Marty Scurll battent Chaos (Yoshi-Hashi et Toru Yano) alors que Kenny Omega et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship en battant The Kingdom (Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia)[293]. Plus tard dans la nuit, Cody, Kenny Omega et Marty Scurll ont également été autorités à défendre les ROH World Six-Man Tag Team Championship en vertu de la règle "Bullet Club Rules"[294]. Lors de Global Wars (2017) - Tag 2, les Young Bucks ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship contre The Motor City Machine Guns (Chris Sabin et Alex Shelley) dans un match qui incluaient The Kingdom (T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia) tandis que Kenny Omega, Cody et Marty Scurll conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship en battant Chaos (Toru Yano, Yoshi-Hashi et Will Ospreay)[295]. Lors de Global Wars (2017) - Tag 3, Hangman Page et Marty Scurll perdent contre Colt Cabana et Kenny King, Cody défend avec succès le ROH World Championship contre Kushida alors que Kenny Omega et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship en battant Flip Gordon, Beretta et Chuckie T[296]. Lors de Global Wars (2017) - Tag 4, Marty Scurll bat Hiromu Takahashi, The Young Bucks, Cody et Hangman Page battent Jay White, Alex Shelley, Chris Sabin et Jonathan Gresham alors que Kenny Omega conserve le IWGP United States Heavyweight Championship contre Yoshi-Hashi[297]. Lors de Power Struggle 2017, The Young Bucks battent Dragon Lee et Titán, Chase Owens, Cody et Yujiro Takahashi perdent contre Togi Makabe et Tencozy (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima), Marty Scurll remporte le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Will Ospreay alors que Kenny Omega défend avec succès le IWGP United States Heavyweight Championship contre Beretta[298]. Après sa victoire, Kenny Omega se voit défié par Chris Jericho sur écran géant qui veut l'affronter à Wrestle Kingdom 12 pour le IWGP United States Heavyweight Championship, défi qu'accepte Kenny Omega[299]. Lors de ROH Élite, Marty Scurll et Hangman Page perdent contre Baretta et Chuckie T dans un match qui incluaient The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian), Cody conserve le ROH World Championship contre Rocky Romero alors que Kenny Omega, Nick et Matt Jackson perdent contre Dalton Castle, Jay Lethal et Kenny King[300]. Le 11 novembre, à la suite d'une victoire aux côtés de Bad Luck Fale pendant l'événement November Rain de la Melbourne City Wrestling, Gino Gambino est intronisé au sein du Bullet Club par Bad Luck Fale, devenant le premier membre australien du groupe[301].

Le 17 novembre, l'acteur Stephen Amell qui s'était lié d'amitié avec Cody à la WWE, rejoint le Bullet Club[302]. Plus tard lors de ROH Survival of the Fittest - Tag 1, Marty Scurll perd contre Dalton Castle alors que Kenny Omega, Cody, Nick Jackson, Matt Jackson et Stephen Amell battent Flip Gordon, Scorpio Sky et The Addiction (Christopher Daniels et Frankie Kazarian) lors d'un 5 contre 4 Handicap Match[303]. Lors de ROH Survival of the Fittest - Tag 2, Marty Scurll bat Josh Woods, les Young Bucks perdent contre Jay Lethal et Dalton Castle tandis que Cody conserve le ROH World Championship contre Christopher Daniels[304]. Du 18 novembre au 11 décembre, trois équipes du Bullet Club participent au World Tag League (2017)[305]. Dans le bloc A, Hangman Page et Yujiro Takahashi terminent leur ronde avec huit points (4 victoires et 3 défaites) tandis que Bad Luck Fale et Chase Owens terminent la ronde avec six points (3 victoires et 4 défaites) alors que dans le bloc B, les Guerrillas of Destiny remportent leur bloc avec dix points (5 victoires et 2 défaites) pour atteindre la finale du tournoi[306]. Le 11 décembre, Bad Luck Fale bat Bushi, Yujiro Takahashi, Chase Owens, Adam Page et Leo Tonga perdent contre Michael Elgin, Hanson, Raymond Rowe et Jeff Cobb, Cody et Marty Scurll battent Kushida et Kota Ibushi tandis que Kenny Omega et les Young Bucks battent SHO, YOH et Rocky Romero. Après le match Kenny Omega se fait attaquer par Chris Jericho qui le met en sang avant d'être chassé de l'arène par les Young Bucks[307]. Dans le main event du show, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Los Ingobernables de Japón (Evil et Sanada) et ne remportent pas le World Tag League[308]. Lors de ROH Final Battle 2017, Marty Scurll perd contre Jay Lethal, Hangman Page et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre Flip Gordon, Dragon Lee et Titan alors que Cody (avec Brandi Rhodes) perd le ROH World Championship contre Dalton Castle[309]. Le 17 décembre, Leo Tonga et Yujiro Takahashi perdent contre Togi Makabe et Kota Ibushi alors que Bad Luck Fale, Tama Tonga et Tanga Loa remportent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Los Ingobernables de Japón (Bushi, Evil et Sanada)[310].

Guerre civile au sein du Bullet Club et départ de l'Elite (2018)Modifier

Rivalité entre Kenny Omega et Cody pour le leadershipModifier

Lors de Wrestle Kingdom 12, Chase Owens, Leo Tonga, Yujiro Takahashi et Gino Gambino (qui fait ses débuts à la NJPW) n'ont pas remporté le New Japan Rumble, The Young Bucks remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship pour la septième fois, un record en battant Yoh et Sho, Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tonga Loa perdent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Chaos (Toru Yano, Tomohiro Ishii et Beretta) au cours d'un Gauntlet Match qui comprenaient également Michael Elgin et War Machine (Hanson et Raymond Rowe), Suzuki-gun (Taichi, Takashi Iizuka et Zack Sabre, Jr.) et Taguchi Japan (Juice Robinson, Ryusuke Taguchi et Togi Makabe), Cody perd contre Kota Ibushi, Marty Scurll perd le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Will Ospreay dans un match qui impliquaient Hiromu Takahashi et Kushida alors que Kenny Omega conserve le IWGP United States Heavyweight Championship contre Chris Jericho dans un "Alpha vs. Omega" No Disqualification Match[311]. Le lendemain lors de New Year Dash !! (2018), Marty Scurll, Chase Owens, Cody, Leo Tonga et Yujiro Takahashi (avec Brandi Rhodes) battent David Finlay, Juice Robinson, Kōta Ibushi, Kushida et Ryusuke Taguchi. Après le match, Cody décide d'attaquer Kōta Ibushi avec une chaise en compagnie de Chase Owens et Leo Tonga mais Kenny Omega refuse cette attaque et s'en prend à Cody car Kōta Ibushi est sont anciens partenaires au sein des Golden ☆ Lovers, créant des tensions entre les deux membres sûr la direction du groupe. Après cela, Kenny Omega annonce qu'il en a marre des querelles au sein de son clan et avoue avoir la solution, il offre à Jay White une place au sein du Bullet Club que celui-ci semble accepter mais refuse finalement en attaquant Kenny Omega. Plus tard, Kenny Omega et The Young Bucks battent Yoh, Sho et Cheeseburger tandis que Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tonga Loa récupérent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant Toru Yano, Tomohiro Ishii et Beretta, débutant l'année 2018 avec six membres du Bullet Club détenant trois des huit championnats à NJPW (les autres sont Kenny Omega et The Young Bucks)[312].

Lors de The New Beginning In Sapporo 2018 - Tag 1, Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tonga Loa conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Ryusuke Taguchi, Toa Henare et Togi Makabe, Cody, Hangman Page et Marty Scurll battent David Finlay, Juice Robinson et Kōta Ibushi, Chase Owens et Yujiro Takahashi perdent contre Tomohiro Ishii et Toru Yano alors que Kenny Omega, Matt et Nick Jackson ont battu Sho, Yoh et Jay White. Après le match, Kenny Omega est attaqué par Jay White qui lui porte son Blade Runner[313]. Lors de The New Beginning In Sapporo 2018 - Tag 2, Yujiro Takahashi et HikuLe’o ont perdu contre Tomohiro Ishii et Toru Yano, Cody, Hangman Page et Marty Scurll battent David Finlay, Kōta Ibushi et Kushida, Chase Owens, Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tonga Loa ont battu Hiroyoshi Tenzan, Manabu Nakanishi, Togi Makabe et Tomoyuki Oka, The Young Bucks perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Yoh et Sho tandis que Kenny Omega perd le IWGP United States Heavyweight Championship contre Jay White. Après le match, Hangman Page prend le titre et tente de défier Jay White mais Kenny Omega rend le titre au champion avant de vouloir en découdre avec Hangman Page. Cody, Marty Scurll et les Young Bucks tentent de les calmer avec Cody qui réprimande Kenny Omega pour ne pas avoir laissé a Hangman Page le temps de défier Jay White, ce qui a conduit Kenny Omega à faire tomber Matt Jackson. Ensuite, Cody attaque Kenny Omega avec Hangman Page jusqu'à ce que Kōta Ibushi vienne sauver Kenny Omega réunissant les Golden ☆ Lovers, mettant en question le leadership et la place de Kenny Omega au sein du clan[314]. Pendant le show, Leo Tonga a pris le nom de ring HikuLe’o soulignant qu'il n'est plus un jeune catcheur[315]. Lors de Honor Reigns Supreme (2018), Hangman Page, Cody et Marty Scurll perdent contre The Kingdom (Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia) alors que The Young Bucks (Nick et Matt Jackson) battent Beretta et Chuckie T[316].

Plus tard dans le mois, le groupe prend pard à la tournée de la NJPW en Australie[317]. Lors de NJPW Fallout Down Under - Day 1, Chase Owens perd contre Yuji Nagata, Cody bat Rocky Romero, Bad Luck Fale, Gino Gambino et Kenny Omega battent Juice Robinson, Toa Henare et Kushida, Guerrillas of Destiny (Tama Tonga et Tonga Roa) perdent contre Evil et Sanada alors que The Young Bucks ont perdu contre Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii[318]. Lors de NJPW Fallout Down Under - Day 2, Chase Owens perd contre Yuji Nagata, Gino Gambino et Bad Luck Fale perdent contre Evil et Sanada, Cody et The Young Bucks battent Juice Robinson, Toa Henare et Kushida tandis que Kenny Omega, Tama Tonga et Tonga Loa ont battu Kazuchika Okada, Rocky Romero et Tomohiro Ishii[319]. Lors de NJPW Fallout Down Under - Day 3, Bad Luck Fale, Kenny Omega, Chase Owens, Tama Tonga et Tonga Loa battent Damian Slater, Elliot Sexton, Jonah Rock, Marcius Pitt et Slex, Gino Gambino perd contre Tomohiro Ishii alors que Cody et The Young Bucks perdent contre Kazuchika Okada, Will Ospreay et Jay White[320]. Lors de NJPW Fallout Down Under - Day 4, Matt Jackson et Nick Jackson ont battu Juice Robinson et Toa Henare, Tama Tonga et Tonga Loa battent Yuji Nagata et Mareko, Bad Luck Fale, Kenny Omega, Chase Owens et Gino Gambino ont battu Damian Slater, Jonah Rock, Marcius Pitt et Slex tandis que Cody bat Robbie Eagles et Will Ospreay lors d'un Triple Threat Match[321].

 
Cody (au centre) avec Marty Scurll (à droite) et Hangman Page (à gauche) en 2018.

Lors de ROH/NJPW Honor Rising: Japan 2018 - Tag 1, The Young Bucks battent David Finlay et Juice Robinson, Yujiro Takahashi et Bad Luck Fale ont battu Katsuya Kitamura et Toa Henare, HikuLe’o, Tanga Loa et Tama Tonga ont perdu face à Cheeseburger, Delirious et Jushin Thunder Liger alors que Cody, Hangman Page et Marty Scurll battent Kenny Omega, Kōta Ibushi et Chase Owens[322]. Lors de ROH/NJPW Honor Rising: Japan 2018 - Tag 2, les Young Bucks et Hangman Page ont battu Chuckie T, Yoshi-Hashi et Jay White. Après le match, Hangman Page défie Jay White pour le IWGP United States Heavyweight Championship. Ensuite, Tama Tonga, Tonga Loa et Bad Luck Fale conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Cheeseburger, Jushin Liger et Delirious, Yujiro Takahashi, Chase Owens et HikuLe’o perdent contre Jay Lethal, Juice Robinson et David Finlay tandis que Cody et Marty Scurll perdent contre Kenny Omega et Kota Ibushi. Après le match, Kenny Omega annonce que les Golden ☆ Lovers « est la meilleure équipe du monde» avant d'avoir un face à face avec The Young Bucks qui déclarent officiellement avoir passé dans la catégorie des Poids-Lourds et qui lancent un défi aux Golden Lovers[323]. Les tensions au sein du Bullet Club, ont séparé le groupe en deux équipes avec d'un côté, l'équipe "Being The Elite" (Cody, Marty Scurll, Hangman Page et The Young Bucks) et de l'autre côté, les membres qui sont principalement en poste à la NJPW qui se sont nommés les "BCOG's" (Tama Tonga, Tonga Loa, Bad Luck Fale, Yujiro Takahashi, Chase Owens et HikuLe’o) qui sont alliés avec Kenny Omega et Kōta Ibushi[324].

Lors du ROH 16th Anniversary Show, Cody bat Matt Taven et se fait attaquer par Kenny Omega, Marty Scurll obtient un match pour le ROH World Championship en battant Punisher Martinez alors que Matt Jackson, Nick Jackson et Hangman Page perdent les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre Christopher Daniels, Scorpio Sky et Frankie Kazarian dans un Las Vegas Street Fight Match. Après le show, Cody révèle dans une vidéo qu'il est le nouveau leader du Bullet Club et que le clan se porte bien[325]. Avant la tournée de la New Japan Cup, le 3 mars, HikuLe’o est victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit au cours d'un match par équipe avec Yujiro Takahashi contre Toa Henare et Juice Robinson, à cause de cette blessure il sera absent des rings pour une durée minimum de deux mois[326]. Du 11 au 20 mars, Yujiro Takahashi et Bad Luck Fale participent à la New Japan Cup (2018). Lors du 1er tour, Yujiro Takahashi perd contre Juice Robinson alors que Bad Luck Fale bat Lance Archer. Lors du 2e tour, Bad Luck Fale se fait éliminer par Hiroshi Tanahashi[327].

Lors de Strong Style Evolved, Cody et Marty Scurll (avec Brandi Rhodes) battent Tama Tonga et Tonga Loa. Avant le combat, Cody dit que le match ne se produira pas car les membres du Bullet Club sont des amis mais il est interrompu par Tonga Loa annonce qu'il n'y avait personne du côté de Cody et que si les Guerrillas of Destiny devait être dans une équipe spécifique, ça ne serait pas celle de Cody. Plus tard, Hangman Page ne remporte pas le IWGP United States Heavyweight Championship contre Jay White alors que Kenny Omega et Kōta Ibushi battent The Young Bucks. Après le match, Kenny Omega tente de serrer la main des Bucks mais n’en obtiendra qu’une, Matt Jackson préfère quitter le ring en refusant de lui serrer la main, Cody est ensuite allé sur le ring et a accidentellement poussé Nick Jackson[328],[329]. Lors de Sakura Genesis (2018), Matt Jackson et Nick Jackson battent Yujiro Takahashi et Chase Owens par soumission. Après le match, les quatre membres du groupe se serrent la main. Ensuite, Bad Luck Fale, Tama Tonga et Tonga Loa conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Taguchi Japan (Ryusuke Taguchi, Michael Elgin et Togi Makabe), Marty Scurll ne récupère pas le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Will Ospreay tandis que Cody et Hangman Page battent Kenny Omega et Kōta Ibushi. Pendant le match, Cody a offert une poignée de main à The Young Bucks, mais ils ont refusé[330].

Lors de Supercard of Honor XII, Hangman Page perd contre Kōta Ibushi, The Young Bucks et Flip Gordon n'ont pas remporté les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre Christopher Daniels, Scorpio Sky et Frankie Kazarian dans un Ladder Match alors que Cody (accompagnés de sa nouvelle mascotte "Bernard The Business Bear") bat Kenny Omega. Durant le match, les Young Bucks ont tenté d'aider Kenny Omega mais leur plan s'est retourné contre eux quand ils coûtent accidentellement le match à Kenny Omega. Après le match, les Young Bucks ont essayé de s'excuser auprès de Kenny Omega, mais ce dernier a refusé d'écouter. Lors du main event, Marty Scurll ne remporte pas le ROH World Championship en perdant contre Dalton Castle[331]. Le 14 avril à la ROH, The Young Bucks battent The Briscoe Brothers par discalification et ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship tandis que Cody, Hangman Page et Marty Scurll ont battu les ROH World Six-Man Tag Team Champions (Christopher Daniels, Scorpio Sky et Frankie Kazarian) dans un Non-Title Match[332]. Le lendemain, The Young Bucks, Hangman Page et Flip Gordon ont battu Christopher Daniels, Scorpio Sky, Frankie Kazarian et Shane Taylor dans un Eight-Man Tag Team Match, Cody perd contre Matt Taven dans un First Blood Match alors que Marty Scurll bat Dalton Castle, Punisher Martinez et Beer City Bruiser dans un Defy Or Deny Match et obtenir un match pour le ROH World Championship contre Dalton Castle[333]. Lors de Bound By Honor 2018 - Tag 1, Marty Scurll bat Kenny King, Hangman Page et The Young Bucks battent Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia alors que Cody bat Punishment Martinez[334]. Lors de Bound By Honor 2018 - Tag 2, Cody, Marty Scurll, Matt Jackson et Nick Jackson battent les ROH Champions (Dalton Castle, Jay Briscoe, Mark Briscoe et Silas Young) au cours d'un 8-Man Elimination Tag Team Match[335]. Lors de Wrestling Hinokuni (2018), Chase Owens, Yujiro Takahashi, Kenny Omega et Kōta Ibushi perdent contre Suzuki-gun (Taichi, Taka Michinoku, Takashi Iizuka et Zack Sabre, Jr.)[336].

Taiji Ishimori rejoint le groupe puis reconquête du titre Poids-lourds IWGP et des titres par équipes IWGPModifier

Lors de Wrestling Dontaku (2018) - Tag 1, Chase Owens et Yujiro Takahashi battent Shota Umino et Yota Tsuji, Marty Scurll et The Young Bucks remportent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant Tama Tonga, Tonga Roa et Bad Luck Fale. C'est la première fois que des titres change de main au sein du clan. Ensuite, Cody bat Kōta Ibushi alors que Kenny Omega bat Hangman Page[337]. Lors de Wrestling Dontaku (2018) - Tag 2, Chase Owens et Yujiro Takahashi ont battu Tomoyuki Oka et Yūji Nagata tandis que Bad Luck Fale, Tama Tonga, Tonga Roa, Kenny Omega et Kōta Ibushi battent Cody, Marty Scurll, Hangman Page et The Young Bucks. Après le match, les deux équipes font la paix en posant avec un "Too Sweet" sans Cody ni Kenny Omega. Plus tard dans le show, alors que Will Ospreay vient de conserver le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Kushida, il se fait confronter par Tama Tonga puis attaquer par "Bone Soldier" de retour. Ensuite, Tama Tonga démasque Bone Soldier pour révéler son identité, qu'il s'avère être Taiji Ishimori et annonce qu'il rejoint le Bullet Club, devenant son troisième membre japonais après Yujiro Takahashi et l'ancien Bone Soldier et qu'il va affronter Will Ospreay dans un match de championnat. Pendant cette journée le Bullet Club fêtait son cinquième anniversaire[338],[339]. Aussi ce jour-là, Kenny Omega accepte le défi de Kazuchika Okada pour le IWGP Heavyweight Championship et annonce qu'il s'agira d'un 2 out of 3 falls Match[340].

Lors de ROH/NJPW War Of The Worlds 2018 - Tag 1, Cody, Hangman Page et Marty Scurll battent Chaos (Rocky Romero, Yho et Sho) alors que The Young Bucks ont battu Bushi et Hiromu Takahashi[341]. Lors de ROH/NJPW War Of The Worlds 2018 - Tag 2, The Young Bucks ont battu Evil Uno et Stu Grayson, Hangman Page ne remporte pas le ROH World Television Championship contre Silas Young alors que Cody bat Jushin Thunder Liger[342]. Lors de ROH/NJPW War Of The Worlds 2018 - Tag 3, Marty Scurll bat Matt Taven, Kenny King et Sanada dans un Four Corner Survival Match, The Young Bucks perdent contre Roppongi 3K (Yoh et Sho) dans un match qui incluaient The Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) tandis que Cody bat Hiromu Takahashi[343]. Lors de ROH/NJPW War Of The Worlds 2018 - Tag 4, Hangman Page, Cody, Marty Scurll et The Young Bucks (Matt et Nick Jackson) battent Los Ingobernables de Japón (Tetsuya Naito, Sanada, Evil, Bushi et Hiromu Takahashi)[344]. Lors de ROH Honor United - Edimbourg, The Young Bucks ont battu Nick Aldis et Mark Haskins alors que Cody et Hangman Page n'ont pas remporté les ROH World Tag Team Championship contre The Briscoe Brothers[345]. Lors de ROH Honor United - Londres, Cody bat Kenny King alors que The Young Bucks et Hangman Page n'ont pas remporté les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre The Kingdom (Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia) dans un match qui incluaient Christopher Daniels, Frankie Kazarian et Scorpio Sky[346]. Lors de ROH Honor United - Doncaster, Cody bat Scorpio Sky, Hangman Page perd contre Hiroshi Tanahashi tandis que The Young Bucks ont battu The Briscoe Brothers (Jay et Mark Briscoe), Los Ingobernables de Japón (Evil et Sanada) et The Kingdom (T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia)[347].

Du 18 mai au 4 juin, Marty Scurll et Taiji Ishimori participent au Best of the Super Juniors (2018). Dans le bloc A, Taiji Ishimori remporte le groupe avec dix points (5 victoires et 2 défaites) pour se qualifier pour la finale du tournoi alors que dans le bloc B, Marty Scurll termine troisième du bloc avec huit points (4 victoires et 3 défaites)[348]. Le 4 juin, Taiji Ishimori perd contre Hiromu Takahashi en finale du Best of the Super Juniors et ne remporte pas le tournoi[349]. Lors de Dominion 6.9, le Bullet Club connaît une soirée très réussite quand Marty Scurll, Cody et Hangman Page battent Hiroshi Tanahashi, Jushin Thunder Liger et Rey Mysterio, The Young Bucks remportent les IWGP Tag Team Championship en battant Los Ingobernables de Japón (Evil et Sanada) et deviennent la seconde équipe à avoir remporté les titres par équipes junior IWGP et les titres par équipes IWGP après l'équipe No Limit de Yujiro Takahashi et Tetsuya Naitō alors que Kenny Omega remporte le IWGP Heavyweight Championship contre Kazuchika Okada (2-1) lors d'un 2 out of Three Falls Match et devient par la même occasion le premier catcheur canadien à remporter le titre[350],[351]. Très acclamée par la critique, le journaliste Dave Meltzer du Wrestling Observer Newsletter ira même jusqu'à leur attribuer la note historique de 7 étoiles, chose qui ne s'était jamais produite auparavant, mais l'expliquera en déclarant: « Quand il s’est terminé, j’ai pensé que c’était le meilleur match que j’avais jamais vu. Cela n’a fait aucun doute et ce n’est pas peu dire. C’était à un niveau qui dépassait de loin celui de l’émotion, de la narration et de l’attention aux détails. C’était presque étonnant de le voir. Mais la plus grande différence, c’est que je crois que je ne verrai plus jamais un match aussi bon. Ce n’était pas qu’un simple match cinq étoiles ou six étoiles »[352]. Après le match, Kenny Omega fait la paix avec les Young Bucks réunissant l'Elite avant d'être confronté par Cody. Il annonce en coulisses la fusion de The Elite et des Golden☆Lovers formant un nouveau groupe, avec Kōta Ibushi et les Young Bucks qu'il nomme The Golden Elite[353]. Le lendemain en interview, Kenny Omega annonce que lui et les Young Bucks sont toujours membres du Bullet Club, qui est toujours le leader du groupe puis précise que malgré le fait que Kōta Ibushi est rejoint The Golden Elite, il n'est pas un membre du Bullet Club[354].

Lors de Best in the World (2018), Hangman Page ne remporte pas le ROH World Télévision Championship contre Punisher Martinez, Matt et Nick Jackson n'ont pas remporté les ROH World Tag Team Championship contre Jay Briscoe et Mark Briscoe alors que Cody et Marty Scurll n'ont pas remporté le ROH World Championship contre Dalton Castle lors d'un Triple Threat Match[355]. Lors du show spécial « CEO x NJPW », Tama Tonga et Tanga Loa ont battu David Finlay et Juice Robinson, Chase Owens perd contre Jeff Cobb tandis que Kenny Omega et Kōta Ibushi battent Tetsuya Naito et Hiromu Takahashi[356]. Lors de NJPW/RevPro Strong Style Evolved UK - Tag 1, Taiji Ishimori et Yujiro Takahashi battent Kyle Fletcher et Mark Davis[357]. Lors de NJPW/RevPro Strong Style Evolved UK - Tag 2, Yujiro Takahashi perd contre WALTER alors que Taiji Ishimori perd contre David Starr et ne remporte pas le RPW British Cruiserweight Championship lors d'un match qui incluaient Tiger Mask IV et El Phantasmo[358].

Rivalité avec le Bullet Club OGModifier

Lors du G1 Special In San Fransisco, Tama Tonga, Tanga Loa, King Haku, Yujiro Takahashi et Chase Owens battent Chaos (Yoshi-Hashi, Gedo, Rocky Romero, Sho et Yoh), Marty Scurll et Hangman Page battent Hiroshi Tanahashi et Kushida, The Young Bucks conservent les IWGP Tag Team Championship en battant Los Ingobernables de Japón (Sanada et Evil) alors que Kenny Omega bat Cody pour conserver son IWGP Heavyweight Championship et devenir le véritable leader du groupe[359]. Après le match, Kenny Omega s'adresse aux fans en compagnie des Young Bucks, ils sont rejoints par Tama Tonga, Tanga Loa et King Haku qui venaient pour féliciter Kenny Omega mais les Tongans attaquèrent Kenny Omega et les Young Bucks, formant un nouveau groupe qu'ils nomment The BC Firing Squad. Marty Scurll, Hangman Page, Yujiro Takahashi et Chase Owens viennent en aide aux membres de The Elite mais ils ne parviennent pas à prendre le dessus, Cody se voit alors offrir une place au sein de cette nouvelle faction mais ce dernier attaque alors les Tongans montrant sa fidélité au Bullet Club. Les Tongans quittèrent ensuite le ring en annonçant « être le véritable Bullet Club et que les querelles pour être leader s'était terminé » puis après le départ des Tongans, Kenny Omega et Cody se réconcilient en se donnant une poignée de main comme un signe d'unité et ainsi réinstaurer Kenny Omega en tant que leader du Bullet Club de leurs côtés[360]. Le 11 juillet, il est annoncé sûr la chaîne YouTube des Guerrillas Of Destiny que Bad Luck Fale et HikuLe’o rejoignent The BC Firing Squad[361]. À la suite des événements de San Francisco, le Bullet Club se sépare de nouveau en deux équipes avec d'un côté l'équipe "Bullet Club OG" (Tama Tonga, Tonga Loa, King Haku, Bad Luck Fale, Taiji Ishimori, HikuLe’o et Gino Gambino)[362]) et de l'autre côté, l'équipe "Bullet Club Elite" (Kenny Omega, Matt Jackson, Nick Jackson, Marty Scurll, Cody, Stephen Amell, Hangman Page, Chase Owens et Yujiro Takahashi)[363]. Lors de ROH TV du 21 juillet, Marty Scurll perd contre Kenny King alors que Cody et les Young Bucks remportent les ROH World Six-Man Tag Team Championship en battant The Kingdom (Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia)[364]. Le 22 juillet lors de Slammiversary XVI, un show organisé par l'Impact Wrestling, Taiji Ishimori perd un Fatal-4 Way match incluant Fenix, Petey Williams et Johnny Impact au profit de ce dernier[365].

Du 14 juillet au 12 août, le Bullet Club participe au G1 Climax (2018)[366]. Dans le bloc A, Bad Luck Fale termine la ronde avec six points (3 victoires et 6 défaites) tandis que Hangman Page termine la ronde avec six points (3 victoires et 6 défaites) alors que dans le bloc B, Tama Tonga termine dernier du groupe avec six points (3 victoires et 6 défaites) alors que Kenny Omega termine deuxième du groupe avec douze points (6 victoires et 3 défaites), manquant de se qualifier pour la finale du tournoi, à la suite de sa défaite face à Kōta Ibushi, le dernier jour[367]. Pendant le tournoi, Hangman Page bat Bad Luck Fale par disqualification après une intervention de Tanga Loa et Tama Tonga qui ont attaqué Hangman Page, suivie de Bad Luck Fale jusqu'à ce que Kenny Omega, Kōta Ibushi et Chase Owens viennent sauver Hangman Page[368]. Ensuite, l'équipe OG du Bullet Club a rappelé les anciennes tactiques utilisées par le Bullet Club, telles que des interférences extérieures excessives et des obstacles arbitraires, ce qui les a poussées à se faire expulser de l'arène par le président de la NJPW, Harold Meij, le 11 août, qui menaçait de les suspendre pour trois mois et de leur mettre une amende[369]. Également lors du match entre Kenny Omega et Tama Tonga, Bad Luck Fale et Tanga Loa sont intervenus, donc le match s'est soldé par une disqualification après que Tama Tonga ait attaqué l'arbitre[370]. Le Bullet Club OG a également coûté le match de Kenny Omega contre Toru Yano[371]. Le 12 août, Bad Luck Fale bat Toa Henare tandis que Hangman Page et Cody battent Juice Robinson et David Finlay. Après le match, Cody défi Juice Robinson pour le IWGP United States Heavyweight Championship. Plus tard, Taiji Ishimori, Tama Tonga et Tonga Loa remportent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant The Young Bucks et Marty Scurll alors que Kenny Omega, Chase Owens et Yujiro Takahashi perdent contre Jay White, Toru Yano et Tomohiro Ishii. Après le match, Tomohiro Ishii défie Kenny Omega pour le IWGP Heavyweight Championship[372]. Du 16 au 19 août, Hangman Page participera à la première édition de la ROH International Cup, qui offrira au gagnant un match pour le ROH World Championship[373]. Lors de ROH Re-United Day 1, Hangman Page bat Joe Hendry lors du premier tour de la ROH International Cup alors que The Young Bucks et Marty Scurll battent The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) et Punishment Martinez[374]. Lors de ROH Honor Re-United Day 2, Hangman Page bat Jimmy Havoc lors de la demi-finale de la ROH International Cup, The Young Bucks perdent contre Jay Lethal et Jonathan Gresham tandis que Hangman Page perd contre Mark Haskins en finale du tournoi et ne remporte pas la ROH International Cup[375]. Lors de ROH Honor Re-United Day 3, Marty Scurll bat Jay Briscoe, Hangman Page bat Flip Gordon et Kip Sabian lors d'un Triple Threat Match alors que Matt et Nick Jackson battent Jody Fleish et Jonny Storm[376]. Lors de ROH Philadelphia Excellence, Hangman Page perd contre Kenny King, Marty Scurll perd contre Shane "Hurricane" Helms alors que Cody et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship en battant Brian Milonas, Silas Young et Beer City Bruiser[377].

ALL IN (2018) puis arrivés de Jay White, Gedo, Jado et Robbie Eagles et départ de l'EliteModifier

En 2017, Cody et les Young Bucks créent un Pay Per-View indépendant qu'ils nomment ALL IN et qui aura lieu le 1er septembre 2018 à Chicago dans l'Illinois[378]. Ce show réuni des catcheurs et catcheuses venant de la ROH, NJPW, Lucha Libre AAA Worldwide, NWA et Impact Wrestling. Le jour de la vente des billets, tous ont été vendus en 30 minutes, c'est le premier show n'appartenant pas à la WWE à vendre 10 000 places depuis 1993[379]. Lors de ALL IN, Stephen Amell perd face à Christopher Daniels[380], Hangman Page bat Joey Janela au cours d'un Chicago Street Fight Match, Marty Scurll perd contre Kazuchika Okada tandis que Kenny Omega bat Penta El Zero M. Après le match, Kenny Omega est attaqué par Chris Jericho déguisé en Penta El Zero, qui lui porta un Codebreaker avant de lui dire qu'il le verra sur la "Jericho Cruise"[381]. Ensuite, Cody (accompagné de Brandi Rhodes) bat Nick Aldis et remporte le NWA World Heavyweight Championship pour la première fois de sa carrière, tout comme l'avait été son père Dusty Rhodes trente-neuf ans auparavant et de ce fait Cody et son père sont devenus le premier duo père-fils à remporter le championnat[382]. Plus tard, The Golden Elite (les Young Bucks et Kōta Ibushi) battent Rey Mysterio, Fénix et Bandido[383].

Lors de Destruction in Hiroshima (2018), Bad Luck Fale bat Toa Henare, Chase Owens, Kōta Ibushi et Yujiro Takahashi ont perdu face à Chaos (Will Ospreay, Chuckie T et Beretta), Tama Tonga, Tonga Loa et Taiji Ishimori conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant Ryusuke Taguchi, Juice Robinson et David Finlay alors que Kenny Omega bat Tomohiro Ishii au cours de sa deuxième défense de titre réussie du IWGP Heavyweight Championship[384]. Lors de ROH Death Before Dishonor - Night 1, Cody, Marty Scurll, Hangman Page et The Young Bucks (Matt et Nick Jackson) battent Chaos (Kazuchika Okada, Chuckie T, Beretta, Tomohiro Ishii et Rocky Romero) par soumission[385]. Lors de ROH Death Before Dishonor - Night 2, Chase Owens perd contre Kenny King, Marty Scurll bat Chris Sabin, Brandi Rhodes bat Heather Monroe, Hangman Page bat Scorpio Sky, Cody conserve le NWA World Heavyweight Championship en battant Willie Mack alors que The Young Bucks battent The Addiction (Frankie Kazarian et Christopher Daniels), The Best Friends (Chuckie T et Beretta) et Los Ingobernables de Japón (Evil et Sanada)[386]. Lors de Fighting Spirit Unleashed, Chase Owens et Hangman Page perdent contre Christopher Daniels et Frankie Kazarian, Marty Scurll bat Will Ospreay en demi-finale du IWGP Junior Heavyweight Championship Tournament, Tama Tonga et Tanga Loa remportent les IWGP Tag Team Championships pour la quatrième fois contre The Young Bucks alors que Cody bat Juice Robinson et remporte le IWGP United States Heavyweight Championship, remportant son premier titre à la NJPW et faisant de lui un triple champion[387]. Dans le main event, The Golden☆Lovers (Kenny Omega et Kōta Ibushi) ont battu Chaos (Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii)[388].

Le 8 octobre, Bad Luck Fale annonce sur Twitter que le catcheur australien Robbie Eagles rejoint le Bullet Club pour faire équipe avec Taiji Ishimori en vue du Super Jr. Tag Tournament (2018)[389]. Plus tard dans la journée, lors de King of Pro Wrestling 2018, Tama Tonga, Tanga Loa, Bad Luck Fale et Taiji Ishimori battent Matt Jackson, Nick Jackson, Chase Owens et Hangman Page, Marty Scurll perd contre Kushida et ne remporte pas le vacant IWGP Junior Heavyweight Championship alors que Kenny Omega bat Cody et Kōta Ibushi lors d'un Triple Threat match et conserve son IWGP Heavyweight Championship avant d'avoir une confrontation avec Hiroshi Tanahashi, contre qui il défendra son titre lors du match principal de Wrestle Kingdom 13[390]. Pendant le show, Jay White, son manager Gedo et Jado ont trahi Chaos pour rejoindre le Bullet Club après que Tama Tonga, Tanga Loa, Bad Luck Fale et Taiji Ishimori soient venus les aidés à attaquer Kazuchika Okada qui prenait la défense de Hiroshi Tanahashi après une attaque de Jay White et Gedo sûr ce dernier[391]. Lors de Glory By Honor XVI, Hangman Page bat Shane Taylor, le match entre Marty Scurll et Shane "Hurricane" Helms se termine en double disqualification tandis que Cody et The Young Bucks conservent les ROH World Six-Man Tag Team Championship contre The SoCal Uncensored (Christopher Daniels, Frankie Kazarian et Scorpio Sky)[392]. Lors de l'épisode de ROH Wrestling du 14 octobre, Cody bat Kenny King par Disqualification, Hangman Page bat Rhett Titus, Marty Scurll bat Shane "Hurricane" Helms au cours d'un Match sans Disqualification puis The Young Bucks ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship au profit de Frankie Kazarian et Scorpio Sky lors d'un match qui incluaient Mark Briscoe et Jay Briscoe[393]. Lors du NWA 70th Anniversary Show, Cody perd le NWA World Heavyweight Championship contre Nick Aldis (1-2) lors d'un 2 out of 3 falls Match, terminant son règne à 50 jours[394]. Le 24 octobre, Cody annonce sur son compte Twitter qu'il n'est plus membre du Bullet Club[395]. Le 30 octobre, Matt Jackson confirme que lui, Nick Jackson, Kenny Omega, Hangman Page et Marty Scurll ne font plus partie du groupe et qu'avec Cody ils formaient leur propre clan nommé The Elite, en référence au sous-groupe que Kenny Omega et The Young Bucks formaient au sein du Bullet Club et mettant ainsi fin à la guerre civile entre les Bullet Club OG et l'Élite[396].

Jay White leader du clan (2018-...)Modifier

Rivalité avec Kazuchika Okada et Hiroshi TanahashiModifier

Du 16 octobre au 3 novembre, Taiji Ishimori et Robbie Eagles ont participé au Super Jr. Tag League (2018), où ils terminent la ronde avec six points (3 victoires et 4 défaites) ne se qualifiant donc pas pour la finale du tournoi[397]. Peu de temps après, Jado deviendra le mentor des Guerrillas of Destiny (Tama Tonga et Tanga Loa)[398]. Lors de Power Struggle (2018), Tama Tonga, Tonga Loa et Robbie Eagles battent Togi Makabe, Tomoaki Honma et Kushida, grâce à une intervention de Jado et Taiji Ishimori alors que Bad Luck Fale et Jay White ont perdu contre Chaos (Kazuchika Okada et Beretta)[399]. Pendant le show, Taiji Ishimori est devenu le nouveau challenger numéro 1 au IWGP Junior Heavyweight Championship détenu par Kushida après l'avoir attaqué après son match[400]. Le 8 novembre, la NJPW annonce que The Guerrillas of Destiny (Tama Tonga et Tanga Loa) représenteront le clan lors du World Tag League (2018) alors que Yujiro Takahashi s'associe à Hangman Page pour représenter l'Elite, mais il reste tout de même membre du Bullet Club[401]. Le 26 novembre, lors du show "International Assault The Elite Takeover - Day 4" de la World Series Wrestling, Robbie Eagles remporte le WSW Heavyweight Championship en battant Austin Aries[402]. Du 17 novembre au 8 décembre, le Bullet Club participent au World Tag League (2018). Yujiro Takahashi et Hangman Page terminent la ronde avec dix points (5 victoires et 8 défaites) alors que Tama Tonga et Tanga Loa terminent la ronde avec vingt points (10 victoires et 3 défaites), se qualifiant pour la finale du tournoi pour la troisième année de suite[403]. Le 8 décembre, Chase Owens, Yujiro Takahashi et Hangman Page perdent contre Los Ingobernables de Japón (Tetsuya Naito, Bushi et Shingo Takagi), Jay White, Bad Luck Fale et Taiji Ishimori battent Kazuchika Okada, Toru Yano et Kushida alors que Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Evil et Sanada et ne remporte pas le World Tag League[404].

Après le tournoi, Chase Owens et Yujiro Takahashi quittent l'écurie pour s'aligner avec The Elite[405]. Lors de la première nuit du NJPW Road to Tokyo Dome (2019), Taiji Ishimori, Tama Tonga, Tanga Loa et Bad Luck Fale battent Los Ingobernables de Japón (Tetsuya Naito, Evil, Sanada et Bushi) tandis que Gedo perd contre Kazuchika Okada[406]. Le lendemain, Jay White, Tama Tonga, Tanga Loa, Bad Luck Fale et Taiji Ishimori battent Kazuchika Okada, Tomoaki Honma, Togi Makabe, Toru Yano et Kushida[407]. Le 22 décembre, Tama Tonga annonce sur Twitter que Jay White est officiellement le nouveau leader du clan[408]. Lors de Wrestle Kingdom 13, Tama Tonga et Tanga Loa (avec Bad Luck Fale et Jado) perdent les IWGP Tag Team Championship contre Evil et Sanada lors d'un Three-Way Tag Team Match qui incluaient également The Young Bucks, Taiji Ishimori bat Kushida et remporte le IWGP Junior Heavyweight Championship pour la première fois de sa carrière alors que Jay White (accompagné de Gedo) bat Kazuchika Okada[409]. Le lendemain lors de New Year Dash '19, Tama Tonga, Tanga Loa et Taiji Ishimori (accompagné de Jado) conservent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship en battant Ryusuke Taguchi, Togi Makabe et Toru Yano. Pendant le match, Chase Owens et Yujiro Takahashi interviennent pour offrir la victoire au champion, effectuant ainsi leur retour au sein du Bullet Club après avoir été accepté par Tama Tonga[410]. Plus tard, Jay White, Bad Luck Fale et Gedo battent Kazuchika Okada, Hiroshi Tanahashi et Yoshi-Hashi[411]. Après le match, Jay White défi Hiroshi Tanahashi pour le IWGP Heavyweight Championship[412]. Le 30 janvier, Jay White, Bad Luck Fale, Chase Owens et Yujiro Takahashi perdent contre Kazuchika Okada, Tomoaki Honma, Hiroshi Tanahashi et Yoshi-Hashi alors que Tama Tonga, Tonga Loa et Taiji Ishimori perdent les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship contre Ryusuke Taguchi, Togi Makabe et Toru Yano[413]. Lors de The New Beginning in Sapporo 2019 - Tag 1, Chase Owens, Yujiro Takahashi, Taiji Ishimori, Tama Tonga et Tanga Loa ont perdu contre Toru Yano, Yoshi-Hashi, Togi Makabe, Tomoaki Honma et Ryusuke Taguchi alors que Jay White et Bad Luck Fale battent Kazuchika Okada et Hiroshi Tanahashi[414]. Lors de The New Beginning in Sapporo 2019 - Tag 2, Tama Tonga, Tonga Loa, Taiji Ishimori et Yujiro Takahashi perdent contre Toru Yano, Togi Makabe, Tomoaki Honma et Ryusuke Taguchi tandis que Jay White, Chase Owens et Bad Luck Fale battent Kazuchika Okada, Yoshi-Hashi et Hiroshi Tanahashi[415].

Reconquête du Championnat Poids-Lourd IWGPModifier

Lors de The New Beginning in Osaka, Chase Owens et Yujiro Takahashi battent Yoshi-Hashi et Tomoaki Honma, Tama Tonga et Tanga Loa battent Toru Yano et Togi Makabe, Taiji Ishimori conserve le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Ryusuke Taguchi, Bad Luck Fale perd contre Kazuchika Okada alors que Jay White bat Hiroshi Tanahashi et remporte le IWGP Heavyweight Championship[416]. Lors de Honor Rising: Japan 2019 - Tag 1, Taiji Ishimori et Robbie Eagles perdent contre Jushin Thunder Liger et Jonathan Gresham tandis que Tama Tonga et Tanga Loa qui faisait équipe avec Mark Briscoe et Jay Briscoe ont perdu contre Juice Robinson, Toa Henare, David Finlay et Tomoaki Honma[417]. Pendant la soirée, HikuLe’o a effectué son retour de blessure après un an d'absence en accompagnant ses frères durant leur match[418]. Lors de Honor Rising: Japan 2019 - Tag 2, Robbie Eagles perd contre Marty Scurll alors que Tama Tonga et Tanga Loa remportent les IWGP Tag Team Championship pour la 5e fois en battant Evil et Sanada[419]. Lors de NJPW 47th Anniversary Show, Tama Tonga, Tonga Loa, Chase Owens, Bad Luck Fale et Hikuleo battent Togi Makabe, Toru Yano, Ayato Yoshida, Shota Umino et Ren Narita, Taiji Ishimori conserve le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Jushin Thunder Liger tandis que Jay White bat le NEVER Openweight Champion Will Ospreay[420]. Le 8 mars, la NJPW annonce avec une vidéo que El Phantasmo signe à la NJPW et qu'il est la nouvelle recrue du Bullet Club[421]. Du 8 au 24 mars, trois membres du groupe participent à la New Japan Cup 2019. Lors du 1er tour, Bad Luck Fale perd contre Will Ospreay, Hikuleo qui perd contre Mikey Nicholls alors que Chase Owens se qualifie en battant Juice Robinson. Lors du 2e tour, Chase Owens se fait éliminer par Yoshi-Hashi[422]. Le 24 mars, Chase Owens perd contre Juice Robinson et ne remporte pas le IWGP United States Heavyweight Championship[423]. Lors du G1 Supercard, Chase Owens, Bad Luck Fale et King Haku participent au Honor Rumble mais c'est Kenny King qui s'impose, Taiji Ishimori perd le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Dragon Lee lors d'un Triple Threat Match qui incluaient Bandido, Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship et remportent les ROH World Tag Team Championship en battant The Briscoe Brothers (Jay et Mark Briscoe), Los Ingobernables de Japón (Evil et Sanada) et l'équipe de Brody King et PCO lors d'un Four-Way Tag Team Match alors que Jay White perd le IWGP Heavyweight Championship contre Kazuchika Okada[424]. Le 20 avril, Bad Luck Fale perd contre Juice Robinson et ne remporte pas le IWGP United States Championship[425]. Le 22 avril, Tama Tonga, Tanga Loa et Hikuleo perdent contre Toru Yano, Ryusuke Taguchi et Togi Makabe et ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship[426]. Lors de Wrestling Hi no Kuni, Hikuleo et Taiji Ishimori perdent contre Will Ospreay et Dragon Lee, Bad Luck Fale perd contre Mikey Nicholls, Chase Owens perd contre Juice Robinson, Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship en battant Toru Yano et Togi Makabe alors que Jay White bat Hirooki Goto[427].

Lors de Wrestling Dontaku - Night 1, Tama Tonga, Tanga Loa et Hikuleo perdent contre Will Ospreay, Toru Yano et Togi Makabe, Chase Owens, Bad Luck Fale et Jay White perdent contre Juice Robinson, Hirooki Goto et Mikey Nicholls tandis que Taiji Ishimori ne remporte pas le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Dragon Lee [428]. Lors de Wrestling Dontaku - Night 2, Jado, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Jyushin Thunder Liger, Toru Yano et Togi Makabe, Hikuleo, Chase Owens, Bad Luck Fale et Jay White ont perdu contre Juice Robinson, Hirooki Goto, Mikey Nicholls et Tomoaki Honma tandis que Taiji Ishimori et El Phantasmo battent Will Ospreay et Dragon Lee[429]. Pendant War of the Worlds (2019) - Tag 1, HikuLe’o perd contre Shane Taylor tandis que Tama Tonga et Tanga Loa battent Jay Lethal et Jonathan Gresham pour conserver les ROH World Tag Team Championship[430]. Lors de War of the Worlds (2019) - Tag 2, Tama Tonga, Tanga Loa et HikuLe’o battent Karl Fredericks, Alex Coughlin et Clark Conners[431]. Lors de War of the Worlds (2019) - Tag 3, Tama Tonga, Tanga Loa et HikuLe’o perdent contre The Kingdom (Matt Taven, T.K. O'Ryan et Vinny Marseglia)[432]. Lors de War of the Worlds (2019) - Tag 4, Tama Tonga et Tanga Loa ont réussi à défendre les ROH World Tag Team Championship pour la deuxième fois en battant Jay et Mark Briscoe alors que HikuLe’o s'incline contre Hirooki Goto[433]. Du 13 mai au 5 juin, trois membres du groupe ont participé au Best of the Super Juniors 26. Dans le bloc A, Taiji Ishimori termine second du bloc avec 14 points (sept victoires et deux défaites) tandis que dans le bloc B, Robbie Eagles termine troisième du bloc avec 10 points (cinq victoires et quatre défaites) alors que El Phantasmo termine second du bloc avec 12 points (six victoires et trois défaites), donc aucun des trois ne se qualifie pour la finale du tournoi[434]. Durant le tournoi, une défaite de Robbie Eagles contre El Phantasmo, une victoire contre Will Ospreay obtenue avec l'aide de El Phantasmo et le faite et que El Phantasmo défie avec Taiji Ishimori les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champions, bien que Taiji Ishimori soit le partenaire des Robbie Eagles a commencé à amener des tensions entre Robbie Eagles et le reste du Bullet Club[435]. Lors de Dominion 6.9 (2019), Jay White, Chase Owens et Taiji Ishimori perdent contre Hiroshi Tanahashi, Juice Robinson et Ryusuke Taguchi tandis que Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship en battant Evil et Sanada avec l'aide de Jado[436].

Reconquête des championnats par équipes junior IWGP, trahison de Robbie Eagles et arrivé de KentaModifier

Le 16 juin, Taiji Ishimori et El Phantasmo remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship en battant Roppongi 3K (Yoh et Sho)[437]. Le lendemain, El Phantasmo, Chase Owens et Yujiro Takahashi perdent contre Toru Yano, Ryusuke Taguchi et Togi Makabe et ne remportent pas les NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship[438]. Le 25 juin, El Phantasmo conserve le RPW British Cruiserweight Championship en battant Ryusuke Taguchi[439]. Lors de Southern Showdown - Tag 1, Taiji Ishimori et Gino Gambino perdent contre Toru Yano et Yoh, Yujiro Takahashi et Chase Owens ont perdu contre Tomohiro Ishii et Yoshi-Hashi, El Phantasmo conserve le RPW British Cruiserweight Championship contre Rocky Romero, Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship en battant Juice Robinson et Mikey Nicholls tandis que Robbie Eagles échoue à remporter le IWGP Junior Heavyweight Championship contre Will Ospreay. Après le match, El Phantasmo vient montrer son soutien à Robbie Eagles mais ce dernier l'attaque avant de serrer la main de Will Ospreay. Lors du main event, Jay White et Bad Luck Fale perdent contre Kazuchika Okada et Hiroshi Tanahashi[440]. Lors de Southern Showdown - Tag 2, Chase Owens bat Aaron Solow, Gino Gambino, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Toru Yano, Mikey Nicholls et Juice Robinson alors que Jay White, Bad Luck Fale et Robbie Eagles perdent contre Kazuchika Okada, Hiroshi Tanahashi et Will Ospreay[441]. Après le match, Robbie Eagles trahit le groupe en refusant d'attaquer Will Ospreay à la demande de Jay White, Bad Luck Fale et Gedo avant d'attaquer Jay White avec Will Ospreay et de rejoindre Chaos, devenant le premier membre du Bullet Club à quitter le clan pour une autre faction[442]. Lors de Manhattan Mayhem' 19, Tama Tonga et Tanga Loa perdent les ROH World Tag Team Championship contre The Briscoe Brothers au cours d'un Street Fight Match[443]. Lors de Summer SuperCard, Tama Tonga et Tanga Loa ne récupèrent pas les ROH World Tag Team Championship contre Jay et Mark Briscoe lors d'un Ladder War X Match[444]. Du 6 juillet au 12 août, deux membres du Bullet Club ont participé au G1 Climax (2019). Dans le bloc A, Bad Luck Fale termine troisième du bloc avec huit points (4 victoires et 5 défaites) tandis que dans le bloc B, Jay White remporte le bloc pour atteindre la finale du tournoi avec douze points (6 victoires et 3 défaites) dont une victoire contre Tetsuya Naitō, le dernier jour[445]. Le 12 août, Tama Tonga, Tanga Loa et Bad Luck Fale battent Kenta, Yoshi-Hashi et Tomohiro Ishii après que Kenta se soit retourné contre ces partenaires, rejoignant par la même occasion le Bullet Club[446]. Après le match, Kenta est attaqué par Katsuyori Shibata pour sa trahison mais Katsuyori Shibata fut rapidement submergé par le Bullet Club[447]. Plus tard dans la soirée, Jay White perd contre Kōta Ibushi et ne remporte pas le G1 Climax[448]. Du 22 au 25 août, Taiji Ishimori et El Phantasmo ont pris part à la Super J-Cup[449]. Lors du 1er tour, El Phantasmo bat Robbie Eagles alors que Taiji Ishimori se fait éliminer par Sho[450]. Lors du 2e tour, El Phantasmo bat TJP[451]. En demi-finale, El Phantasmo bat Will Ospreay et se qualifie pour la finale[452]. En finale, El Phantasmo bat Dragon Lee et remporte la Super J Cup 2019[452].

Reconquête du NEVER Openweight Championship et du IWGP Intercontinental ChampionshipModifier

Lors de Royal Quest, Yujiro Takahashi et HikuLe’o perdent contre Juice Robinson et Kōta Ibushi, El Phantasmo et Taiji Ishimori ont perdu contre Will Ospreay et Robbie Eagles, Jay White et Chase Owens perdent contre Los Ingobernables de Japón (Tetsuya Naitō et Sanada), Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship contre Kyle Fletcher et Mark Davis alors que Kenta bat Tomohiro Ishii et remporte le NEVER Openweight Championship, remportant son premier titre à la NJPW et ainsi ramené le championnat au sein du Bullet Club[453]. Lors de Destruction in Beppu, Kenta, Bad Luck Fale, Yujiro Takahashi, El Phantasmo et Taiji Ishimori battent Kōta Ibushi, Tomoaki Honma, Togi Makabe, Will Ospreay et Robbie Eagles, Jay White et Chase Owens perdent contre Tetsuya Naito et Evil alors que Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship en battant Tomohiro Ishii et Yoshi-Hashi[454]. Lors de Destruction in Kagoshima, Bad Luck Fale, Chase Owens, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Chaos (Tomohiro Ishii, Yoshi-Hashi, Sho et Yoh), Jay White et Yujiro Takahashi ont perdu contre Tetsuya Naito et Evil, El Phantasmo et Taiji Ishimori conservent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Will Ospreay et Robbie Eagles alors que Kenta perd contre Kōta Ibushi et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship Contrat de ce dernier[455]. Lors de Destruction in Kobe, Chase Owens, Yujiro Takahashi et Bad Luck Fale ont battu Toa Henare et Great Bash Heel (Tomoaki Honma et Togi Makabe), Kenta, Taiji Ishimori, El Phantasmo, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Tomohiro Ishii, Yoshi-Hashi, Will Ospreay, Sho et Yoh tandis que Jay White bat Tetsuya Naito et remporte le IWGP Intercontinental Championship, ramenant le titre au Bullet Club[456]. Lors de Fighting Spirit Unleashed 2019 - Tag 1, Jado et Chase Owens battent Robert Gibson et Ricky Morton, Gedo, Kenta et Jay White perdent contre Rocky Romero, Yoshi-Hashi et Hirooki Goto alors que Tama Tonga et Tanga Loa conservent les IWGP Tag Team Championship contre Yoh et Sho[457]. Lors de Fighting Spirit Unleashed 2019 - Tag 2, Jado, Tama Tonga et Tanga Loa battent Rocky Romero, Sho et Yoh, Gedo, Chase Owens et Jay White perdent contre Hirooki Goto, Tomohiro Ishii et Amazing Red tandis que Kenta bat Yoshi-Hashi et conserve le NEVER Openweight Championship[458]. Lors de Fighting Spirit Unleashed 2019 - Tag 3, Gedo, Chase Owens, Jay White, Kenta, Tama Tonga et Tanga Loa perdent contre Robert Gibson, Ricky Morton, Hiroshi Tanahashi, Hirooki Goto, Tomohiro Ishii et Yoshi-Hashi[459].

Membres du groupeModifier

 
The Elite en février 2016.
Liste des (anciens) membres du Bullet Club
Identité[460],[461],[462] Arrivée Départ Fédérations Notes
Prince Devitt[463] NJPW - CMLL Membre fondateur et 1er leader du groupe
1 fois IWGP Junior Heavyweight Champion
Bad Luck Fale[464] NJPW Membre fondateur du groupe
1 fois IWGP Intercontinental Champion
3 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
Karl Anderson[465] NJPW - ROH - GFW - RQW Membre fondateur et 2d leader du groupe
3 fois IWGP Tag Team Champion
Tama Tonga[466] NJPW - CMLL - ROH Membre fondateur du groupe
Membre des Guerrillas of Destiny
2 fois CMLL World Tag Team Champion
4 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team
Champion
5 fois IWGP Tag Team Champion
1 fois ROH World Tag Team Champion
El Terrible[467] NJPW - CMLL 1 fois CMLL World Tag Team Champion
Apparitions occasionnelles
Rey Bucanero[468] NJPW - CMLL 1 fois CMLL World Tag Team Champion
Apparitions occasionnelles
La Comandante[469] CMLL
Matt Jackson[470] NJPW - ROH - PWG - FWE Membre des Young Bucks et de The Elite
7 fois IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion
3 fois ROH World Tag Team Champion
2 fois PWG World Tag Team Champion
1 fois FWE Tag Team Champion
3 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
2 fois ROH World Six-Man Tag Team Champion
1 fois IWGP Tag Team Champion
Nick Jackson[471] NJPW - ROH - PWG - FWE Membre des Young Bucks et de The Elite
7 fois IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion
3 fois ROH World Tag Team Champion
2 fois PWG World Tag Team Champion
1 fois FWE Tag Team Champion
3 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
2 fois ROH World Six-Man Tag Team Champion
1 fois IWGP Tag Team Champion
Doc Gallows[472] NJPW - ROH - GFW - RQW 3 fois IWGP Tag Team Champion
A.J. Styles[473] NJPW - ROH - FWE - RQW 3e leader du groupe
2 fois IWGP Heavyweight Champion
1 fois FWE Heavyweight Champion
Yujiro Takahashi[474] NJPW 1er membre japonais du groupe
1 fois NEVER Openweight Champion
1 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
Jeff Jarrett[475] NJPW - GFW Fondateur de la Global Force Wrestling
Apparitions occasionnelles
Scott D'Amore[476] NJPW - GFW Vice-président de la Global Force Wrestling
Apparitions occasionnelles
Kenny Omega[477] NJPW - ROH 4e leader du groupe
Membre de The Elite et des Golden☆Lovers
2 fois IWGP Junior Heavyweight Champion
1 fois IWGP Intercontinental Champion
2 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
1 fois IWGP United States Heavyweight Champion
G1 Climax (2016)
1 fois IWGP Heavyweight Champion
Amber Gallows[478] NJPW - ROH - NWA 1 fois NWA World Women's Champion
Cody Hall[479] NJPW
Mephisto[480] NJPW - CMLL
Chase Owens[481] NWA - NJPW
King Haku[482] NJPW Manager des Guerrillas of Destiny
Apparitions occasionnelles
Tanga Loa[483] NJPW - CMLL - ROH Membre des Guerrillas of Destiny
5 fois IWGP Tag Team Champion
3 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
1 fois ROH World Tag Team Champion
Adam Cole[484] ROH 2 fois ROH World Champion
Hangman Page[485] NJPW - ROH 1 fois ROH World Six-Man Tag Team Champion
Bone Soldier[486] NJPW 2e membre japonais du groupe
Cody (Rhodes)[487] NJPW - ROH 1 fois ROH World Champion
1 fois ROH World Six-Man Tag Team Champion
1 fois NWA World Heavyweight Champion
1 fois IWGP United States Heavyweight Champion
Brandi Rhodes[488] NJPW - ROH Valet de Cody
Apparitions occasionnelles
Frankie Kazarian[489] ROH
Marty Scurll[490] ROH - NJPW - Defiant Wrestling 1 fois ROH World Television Champion
1 fois IWGP Junior Heavyweight Champion
1 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
1 fois WCPW Champion
Hikuleo[491] NJPW
Gino Gambino[492] NJPW - Melbourne City Wrestling Apparitions occasionnelles
Stephen Amell[493] ROH Apparitions occasionnelles
Taiji Ishimori[494] NJPW - IMPACT Wrestling - AAA 3e membre japonais du groupe
1 fois NEVER Openweight 6-Man Tag Team Champion
1 fois IWGP Junior Heavyweight Champion
1 fois IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion
Robbie Eagles[495] NJPW - Melbourne City Wrestling - PWG
Jado[496] NJPW 4e membre japonais du groupe
Manager des Guerrillas of Destiny
Jay White[497] NJPW 5e Leader du groupe
1 fois IWGP Heavyweight Champion
1 fois IWGP Intercontinental Champion
Gedo[498] NJPW 5e membre japonais du groupe
Manager de Jay White
El Phantasmo[499] NJPW 1 fois IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion
Kenta[500] NJPW 6e membre japonais du groupe
1 fois NEVER Openweight Champion

CaractéristiquesModifier

PalmarèsModifier

 
Les Young Bucks avec les ROH World Tag Team Championship et les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship en 2016.
 
Yujiro Takahashi avec le NEVER Openweight Championship en 2013.
  • Bullet Proof Wrestling
  • Northeast Wrestling
    • 1 fois Northeast Wrestling Championship - Cody[510]
  • NWA Smoky Mountain Wrestling
  • Squared Circle Wrestling
    • 1 fois 2CW Tag Team Championship - The Young Bucks[518]
  • Defiant Wrestling
    • 1 fois WCPW Internet Championship - Cody[519]
    • 1 fois Defiant World Championship - Marty Scurll [520]
  • World Series Wrestling
    • 1 fois WSW Heavyweight Championship - Robbie Eagles

Récompenses des magazinesModifier

Kenny Omega est classé n°1 des 500 lutteurs dans le PWI 500 en 2018[523].
AJ Styles est classé n°3 des 500 lutteurs dans le PWI 500 en 2015.

Autres médiasModifier

En janvier 2016, la NJPW a annoncé qu'un DVD retraçant l'histoire du Bullet Club et présentant des interviews avec des membres du groupe, qui a été publié le 30 mars 2016[526]. En janvier 2017, il a été annoncé dans une vidéo que le jeu Tekken 7: Fated Retribution comporterait un t-shirt Bullet Club comme tenue alternative pour tous les personnages[527].

RéférencesModifier

  1. « 悪こそ本性…“元マフィア予備軍”だったファレ », 東スポWeb - 東京スポーツ新聞社,‎ (lire en ligne, consulté le 16 janvier 2017)
  2. a b c et d dubq, « Q and A with Prince Devitt », Culture Crossfire, (consulté le 19 février 2014)
  3. Dave Meltzer, « May 13, 2013 Wrestling Observer Newsletter: WWE first quarter earnings results, WWE Network, New Japan and ROH iPPV reviews and analysis, tons more! », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, California,‎ , p. 9 (ISSN 1083-9593)
  4. Épisode TIJ - EP144 - Finn Balor de la série Talk is Jericho, d'une durée de 48 minutes. Diffusé pour la première fois le May 20, 2015.
  5. James Caldwell, « Who owns the Bullet Club trademark? » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le 7 janvier 2016)
  6. « Bullet Club - Trademark Details » [archive du ], Justia Trademarks (consulté le 10 juin 2016)
  7. Anthony Benigno et Dustin Wallace, « Exclusive Q&A: NXT Champion Finn Bálor on the Shinsuke Nakamura and Bullet Club rumors » [archive du ], WWE, (consulté le 8 janvier 2016)
  8. a et b Greg Oliver, « 'Everybody loves the Bullet Club' », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 14 juin 2016)
  9. « Scott D'Amore talks Wrestle Kingdom 9 » [archive du ], Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 25 décembre 2014)
  10. Jeff Laboon et Dustin Wallace, « The 'Too Sweet' history of WWE’s most iconic gesture », WWE, (consulté le 28 septembre 2017)
  11. « Logo Mark » [archive du ], Trademarkia, (consulté le 10 mars 2015)
  12. David Bixenspan, « Tues. update: WWE sends out NXT survey, odd WWE trademark application, Kevin Nash on medical marijuana, and more » [archive du ], Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 mars 2015)
  13. Steven Fernandes, « WWE taking aim at the Bullet Club », Pro Wrestling Insider, (consulté le 10 mars 2015)
  14. Steven Fernandes, « Good news for The Young Bucks, WWE has an interesting new trademark », Pro Wrestling Insider, (consulté le 1er janvier 2016)
  15. James Caldwell, « WWE news: WWE releases new merch playing off Bullet Club », Pro Wrestling Torch, (consulté le 7 janvier 2016)
  16. John Clapp, « Are AJ Styles, Shinsuke Nakamura, Karl Anderson and Doc Gallows coming to WWE? » [archive du ], WWE, (consulté le 6 janvier 2016)
  17. « Rumble News – two title changes, A.J. Styles, new Divas feud, Rumble, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 24 janvier 2016)
  18. James Caldwell, « 4/11 WWE Raw News – Big Developments from Los Angeles », Pro Wrestling Torch, (consulté le 14 avril 2016)
  19. Jon Mezzera, « Hits & misses – 5/9 Raw: "The Club," Styles-Reigns, IC Title, Dana Brooke call-up, "New Era," no main event », Pro Wrestling Torch, (consulté le 10 juin 2016)
  20. Mike Johnson, « Bullet Club 'invades' Raw », Pro Wrestling Insider, (consulté le 26 septembre 2017)
  21. « The Bullet Club invade WWE Raw », Pro Wrestling Dot Net, (consulté le 26 septembre 2017)
  22. Sean Radican, « Young Bucks receive cease and desist legal letter from WWE, all "too sweet" related merchandise pulled » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le 28 septembre 2017)
  23. Dave Metlzer, « Jimmy Jacobs no longer with WWE due to Bullet Club photo », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 octobre 2017)
  24. « Jeff Jarrett talks comparisons between Bullet Club and nWo, Young Bucks, Slap Nuts and more », Pro Wrestling Insider, (consulté le 28 janvier 2015)
  25. Dave Muscarella, « Global Force Wrestling report 8-28 Harrisburg, PA » [archive du ], Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 29 août 2015)
  26. Marc Madison, « Jeff Jarrett talks tomorrow's GFW first TV taping » [archive du ], Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 23 juillet 2015)
  27. Dustin Wallace, « Former New Japan star Matt Bloom addresses Bullet Club rumors » [archive du ], WWE, (consulté le 14 janvier 2016)
  28. Dave Meltzer, « July 1, 2013 Wrestling Observer Newsletter: Life and times of Jackie Fargo, Ring of Honor and the Briscoes, New Japan iPPV review, Daniel Bryan and Orton, tons more », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, California,‎ , p. 21 (ISSN 1083-9593)
  29. a et b Matthew Macklin, « New Japan Primer: The Bullet Club », Pro Wrestling Insider, (consulté le 31 octobre 2014)
  30. Zach Dominello, « Stable Money: How WWE is playing catch up to the rest of the wrestling world », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 6 mars 2016)
  31. Dave Meltzer, « May 1, 2017 Wrestling Observer Newsletter: Vince McMahon movie in development, Mauro Ranallo/WWE situation, more », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, California,‎ , p. 43 (ISSN 1083-9593)
  32. Tom Fiorvanti, « Cody Rhodes: The 'American Nightmare's' dream come true » [archive du ], ESPN, (consulté le 26 septembre 2017)
  33. B.J. Bethel, « World Wrestling Entertainment getting booed for going to court against Young Bucks tag team » [archive du ], Dayton Daily News, (consulté le 30 septembre 2017)
  34. « 6/12 Global Force Wrestling results: First event headlined by Doc Gallows and Karl Anderson vs. The New Heavenly Bodies, Jim Cornette appears », Pro Wrestling Dot Net, (consulté le 10 juillet 2015)
  35. Pat McNeill, « Battle Of The Belts: McNeill previews ROH's Best In The World 2015! », Pro Wrestling Torch, (consulté le 10 juillet 2015)
  36. Dave Meltzer, « February 20, 2017 Wrestling Observer Newsletter: WWE financials, death of Chavo Guerrero, more », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, California,‎ , p. 29 (ISSN 1083-9593)
  37. (ja) « 名勝負再び!田中が石井としか出来ない試合でNEVER王座を防衛!棚橋不覚!オカダが鈴木に、後藤が柴田に対戦要求! », sur BattleNews,‎ (consulté le 19 février 2015).
  38. (ja) « 新日本41年目の旗揚げ記念日を勝利で飾った棚橋に対し、デヴィットはイライラ!CHAOSと鈴木軍の抗争激化イヤァオ! », sur BattleNews,‎ (consulté le 19 février 2015).
  39. (ja) « 新日本プロレス「NEW JAPAN CUP 2013」優勝決定戦 », sur Sports-Navi,‎ (consulté le 20 février 2015).
  40. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Invasion Attack 2013 », sur 411 mania, (consulté le 20 février 2015).
  41. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Dontaku 2013 », sur 411 mania, (consulté le 20 février 2015).
  42. (es) Dark Angelita, « JPW: Surge “BULLET CLUB” el nuevo grupo de Prince Devitt »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Superluchas, (consulté le 20 février 2015).
  43. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. (ja) http://www.njpw.co.jp/match/detail_result_game.php?e=718&c=5361 [archive du ], New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 juillet 2013)
  44. James Caldwell, « NJPW News: Best of Super Juniors Finals today featuring former TNA star, plus final standings », Pro Wrestling Torch, (consulté le 5 juillet 2013)
  45. (ja) « Best of the Super Jr. XX », New Japan Pro Wrestling (consulté le 9 juin 2013)
  46. (ja) « やりたい放題のBULLET CLUB!デヴィットがBOSJ開幕戦でシェリーを撃破!リコシェは噂の2回転月面水爆で白星発進! », sur Battle News,‎ (consulté le 27 février 2015).
  47. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Best of the Super Juniors Final 2013 », sur 411 mania, (consulté le 27 février 2015)
  48. « 新日スーパージュニア全勝Vのデヴィットが棚橋狩りへ », sur 東スポWeb - 東京スポーツ新聞社 (consulté le 10 décembre 2015)
  49. « デヴィットIWGPシングル2冠を狙う »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur nikkansports.com (consulté le 10 décembre 2015)
  50. « 06/22(土) 17:00 大阪・大阪府立体育会館(BODY MAKER コロシアム)|DOMINION 6.22|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  51. « PWTorch.com - SHOW RESULTS - 6/22 NJPW Dominion iPPV: Devitt vs. Tanahashi, NWA Title defended, Benjamin, Hoyt, Shelley, more », sur pwtorch.com (consulté le 10 décembre 2015)
  52. « 07/05(金) 18:30 東京・後楽園ホール|吉野家Presents KIZUNA ROAD 2013|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  53. « デヴィットV4!オカダ戦に弾み », sur 東スポWeb - 東京スポーツ新聞社 (consulté le 10 décembre 2015)
  54. (en) « NOAH [JTL Day 2], NJPW, AJP, DDT & K-DOJO results for July 15, 2013 », puroresuspirit.net, (consulté le 26 février 2018)
  55. « 07/20(土) 17:00 秋田・秋田市立体育館|吉野家Presents KIZUNA ROAD 2013|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  56. « 王者オカダ、3度目防衛成功/新日本 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur nikkansports.com (consulté le 10 décembre 2015)
  57. « 7/20 NJPW iPPV Results: Akita, Japan (Devitt vs. Okada) - Wrestleview.com », sur www.wrestleview.com (consulté le 10 décembre 2015)
  58. « 08/01(木) 18:30 静岡・アクトシティ浜松 <開幕戦>|ブシモ Presents G1 CLIMAX 23|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  59. « 08/04(日) 17:00 大阪・大阪府立体育会館 ~BODY MAKER コロシアム~|ブシモ Presents G1 CLIMAX 23|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  60. « 08/07(水) 18:30 宮城・仙台サンプラザホール|ブシモ Presents G1 CLIMAX 23|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  61. a et b « 08/11(日) 15:00 東京・両国国技館 <優勝決定戦>|ブシモ Presents G1 CLIMAX 23|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  62. (ja) « Road to Destruction », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 septembre 2013)
  63. (ja) « Road to Destruction », New Japan Pro Wrestling (consulté le 8 septembre 2013)
  64. (ja) « Road to Destruction », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 septembre 2013)
  65. (en) Jason Namako, « 9/14 NJPW iPPV Results: Tokyo, Japan (Korauken Hall) », Wrestleview, (consulté le 15 septembre 2013)
  66. « 09/29(日) 16:00 兵庫・神戸ワールド記念ホール|DESTRUCTION|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  67. (es) « Resultados Arena México Viernes 11 de Octubre '13 » [archive du ], Consejo Mundial de Lucha Libre, (consulté le 15 octobre 2013)
  68. (ja) « ja:タマ・トンガがCMLLへ遠征! なんとテリブレ、ブカネロたちとBullet Clubラテンアメリカを結成! »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 15 octobre 2013)
  69. (es) Alexis A. Salazar López, « Resultados Arena México Viernes 18 de Octubre '13 » [archive du ], Consejo Mundial de Lucha Libre, (consulté le 19 octobre 2013)
  70. (en) Kris Zellner, « AAA Heroes Inmortales 2013 results and more: The Lucha Report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 20 octobre 2013)
  71. « Too Sweet Me: A History of Bullet Club in Five Parts », sur CagesideSeats, (consulté le 19 août 2017)
  72. (ja) « 新日本プロレス「King of Pro-Wrestling」 », Sports Navi, Yahoo!,‎ (consulté le 18 octobre 2013)
  73. (ja) « Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 25 octobre 2013)
  74. (en) James Caldwell, « Japan news: Funks arrive for reunion match, Bucks & Hooligans advance in NJPW tourney, NWA Tag Title defense next month », Pro Wrestling Torch, (consulté le 25 octobre 2013)
  75. (ja) « Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 novembre 2013)
  76. (en) Jason Namako, « 11/6 NJPW iPPV Results: Tokyo, Japan », Wrestleview, (consulté le 6 novembre 2013)
  77. (ja) « Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 9 novembre 2013)
  78. (en) James Caldwell, « NJPW news: Double title change in IWGP Tag Title vs. NWA Tag Title match, Young Bucks add Tag Title gold », Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 novembre 2013)
  79. (ja) « ja:『ワールドタッグ』出場チーム決定!! 内藤&ソンブラ! コンウェイ&ダンも参戦! アンダーソンは"新顔"ドク・ギャローズとタッグ結成!! » [archive du ], New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 11 novembre 2013)
  80. (ja) « World Tag League 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 novembre 2013)
  81. (ja) « World Tag League 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 7 décembre 2013)
  82. (en) Jason Namako, « 12/8 NJPW Results: Nagoya, Japan (Tag League finals) », Wrestleview, (consulté le 9 décembre 2013)
  83. (ja) « ja:アンダーソン組が天コジ倒し結成即V », Tokyo Sports,‎ (consulté le 9 décembre 2013)
  84. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of New Japan's biggest show of the year - four title changes, former WWE/TNA stars featured, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2014)
  85. « 01/04(土) 17:00 東京・東京ドーム|バディファイトPresents WRESTLE KINGDOM 8 in 東京ドーム|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  86. « PWTorch.com - CALDWELL'S NJPW TOKYO DOME RESULTS 1/4: Complete "virtual-time" coverage of New Japan's biggest show of the year - four title changes, former WWE/TNA stars featured, more », sur pwtorch.com (consulté le 10 décembre 2015)
  87. « 第5試合|01/05(日) 18:30 東京・後楽園ホール |NEW YEAR DASH !!|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  88. (ja) « 棚橋が前王者の中邑からIWGPインターコンチ王座を死守 », Sports Navi (consulté le 8 janvier 2016)
  89. (ja) « “レインメーカー”オカダが後藤を破りV8=4大王座戦 », Sports Navi (consulté le 8 janvier 2016)
  90. (ja) « New Japan Cup 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 mars 2014)
  91. (ja) « New Japan Cup 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 mars 2014)
  92. (en) Mike Johnson, « New ROH tag Team Champions crowned », Pro Wrestling Insider, (consulté le 9 mars 2014)
  93. « NJPW Road to Invasion Attack '14 - Day 2 », sur www.profightdb.com (consulté le 3 avril 2014)
  94. « 04/06(日) 16:00 東京・両国国技館|INVASION ATTACK 2014|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  95. (ja) « プリンス・デヴィット選手から、新日本プロレス退団の申し入れ », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  96. « PWTorch.com - NJPW NEWS: A.J. Styles to challenge for New Japan's top title, Prince Devitt "submits resignation," NWA World Title & Tag Title matches announced for next week », sur pwtorch.com (consulté le 10 décembre 2015)
  97. (en) CALDWELL'S NJPW PPV RESULTS 4/6: Complete "virtual-time" coverage of "Invasion Attack 2014" - Nakamura regains IC Title, A.J. Styles big angle, new NWA tag champions, more sur Pro Wrestling Torch (consulté le 19 janvier 2016)
  98. (en) James Caldwell, « Styles news: A.J. Styles announced for New Japan's G1 Climax », Pro Wrestling Torch, (consulté le 1er mai 2014)
  99. (ja) « ja:5月度のスマホサイトは、いま一番悪いヤツら"Bullet Club"が完全ジャック!! アンダーソンの心中は? »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 1er mai 2014)
  100. (en) « The Bullet Club are coming to WotW & Global Wars », Ring of Honor, (consulté le 16 avril 2015)
  101. (ja) « Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 7 novembre 2015)
  102. (en) « Show results - 5/3 New Japan "Wrestling Dontaku" PPV: A.J. Styles captures IWGP World Title, plus NWA & more title matches », Pro Wrestling Torch, (consulté le 3 mai 2014)
  103. (ja) « ja:レスリングどんたく 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 mai 2014)
  104. (en) James Caldwell, « Caldwell's ROH vs. New Japan iPPV report 5/10: Complete "virtual-time" coverage of iPPV from Toronto - ROH Title match, IWGP Jr. Tag Titles, Styles, Tanahashi, Okada, top NJPW stars », Pro Wrestling Torch, (consulté le 12 mai 2014)
  105. (en) James Caldwell, « Caldwell's ROH iPPV results 5/17: Complete "virtual-time" coverage of War of the Worlds - ROH Title & IWGP Title main events, new ROH tag champs, Steen vs. Nakamura, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 17 mai 2014)
  106. (en) « 5/10/14 "ROH & NEW JAPAN PRESENT : GLOBAL WARS" - TORONTO, ON », Ring of Honor (consulté le 4 avril 2014)
  107. (en) « CALDWELL'S ROH IPPV RESULTS 5/17: Complete "virtual-time" coverage of War of the Worlds - ROH Title & IWGP Title main events, new ROH tag champs, Steen vs. Nakamura, more », PWTorch (consulté le 18 mai 2014)
  108. (en) « CALDWELL'S NJPW IPPV RESULTS 5/25: Complete "virtual-time" coverage of live show featuring Styles vs. Okada for IWGP World Title, MOTY Contender, NWA Tag Titles, more », (consulté le 29 mai 2014)
  109. (ja) « 今年の『Best of the Super Jr.』の日程が決定!! 開幕は5.30後楽園!! 決勝は6.8代々木第二!! チケット概要も続々決定!! », New Japan Pro-Wrestling,‎ (consulté le 14 mars 2014)
  110. (ja) « Dominion 6.21 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 21 juin 2014)
  111. (en) James Caldwell, « NJPW news: Key results from Saturday's "Dominion" PPV featuring U.S. stars in top title matches », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 juin 2014)
  112. (ja) « Kizuna Road 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 29 juin 2014)
  113. (en) Zach Dominello, « PPV results - 6/29 New Japan "Kizuna Road" in Tokyo: Takahashi captures NEVER Title, Bullet Club vs. Chaos, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 30 juin 2014)
  114. (ja) « ja:裕二郎がNEVER王座強奪!バレットクラブが新日のヘビー級全王座独占 », Tokyo Sports,‎ (consulté le 30 juin 2014)
  115. (en) « G-1 Climax 2014 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  116. (en) James Caldwell, « Caldwell's New Japan G1 Climax finals results 8/10: Complete "virtual-time" coverage of Okada vs. Nakamura tournament finals, Styles vs. Tanahashi, Jeff Jarrett, ROH tag champs, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 10 août 2014)
  117. (en) « ROH Field of Honor », Wrestling Data (consulté le 28 août 2014)
  118. (en) « ROH 08/22/14 Death Before Dishonor XII Night 1 Results », PWPonderings (consulté le 23 août 2014)
  119. (en) « Results: ROH Death Before Dishonor XII Night 2 – 8/23/14 », DailyWrestlingNews (consulté le 24 août 2014)
  120. (en) « ROH All Star Extravaganza VI », Cagematch (consulté le 7 août 2015)
  121. (ja) « Destruction in Kobe », New Japan Pro Wrestling (consulté le 21 septembre 2014)
  122. (en) James Caldwell, « Caldwell's New Japan PPV results 9/21: Complete live coverage of "Destruction in Kobe" - Nakamura regains IC Title, Tanahashi vs. Shibata, A.J. Styles, new Jr. Hvt. champion, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 septembre 2014)
  123. (ja) « Destruction in Okayama », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 septembre 2014)
  124. (en) « PPV RESULTS - 10/13 New Japan in Tokyo, Japan: Styles drops IWGP World Hvt. Title to Tanahashi, more title changes, former WWE star returns to New Japan, more », sur PWTorch (consulté le 11 février 2015)
  125. (en) « Results: NJPW “Road to Power Struggle” – 10/25/14 », Daily Wrestling News (consulté le 28 octobre 2014)
  126. (en) « Results: NJPW “Road to Power Struggle” – 11/02/14 », Daily Wrestling News (consulté le 2 novembre 2014)
  127. (de) « NJPW Road To Power Struggle 2014 - Tag 8 », Cagematch (consulté le 3 novembre 2014)
  128. (en) « New Japan Power Struggle live coverage from Osaka - More matches made for Tokyo Dome, New Bullet Club member, UWF dream match announced, 2 Osaka PPVs announced », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 15 janvier 2016)
  129. (ja) « ja:オメガ“極悪軍団”入り 新春ジュニア至宝獲りだ! », Tokyo Sports,‎ (consulté le 9 novembre 2014)
  130. (ja) « ja:【WK9】石井vs真壁、田口vsケニーが決定!「暴走キングコングを眠りから起こす!」(石井)、「グッドガイの私はもういない!」(ケニー)【1.4東京ドーム会見】 », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 10 novembre 2014)
  131. (en) « World Tag League 2014 », Pro Wrestling History (consulté le 15 janvier 2016)
  132. Richard Trionfo, « Complete Shine23 iPPV coverage: Mia Yim's first title defense; pandemonium at the end; a major return; the Bullet Club invades; and more », (consulté le 6 décembre 2014)
  133. (en) « RÉSULTATS ROH FINAL BATTLE 2014 », Wrestling4All (consulté le 8 décembre 2014)
  134. (ja) « Wrestle Kingdom 9 in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2015)
  135. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome show results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of live Wrestle Kingdom PPV – Tanahashi vs. Okada, Bullet Club, Nakamura, Jim Ross, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2015)
  136. (en) « LIGER VS. DESPERADO, NEXT IWGP CHALLENGER SET, CODY HALL DEBUTS AND MORE: 1/5 NJPW 'NEW YEAR'S DASH' IN TOKYO, JAPAN REPORT », sur Wrestling Observer Newsletter (consulté le 18 février 2016)
  137. (ja) « NJPW Presents CMLL Fantastica Mania 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 18 janvier 2015)
  138. https://www.pwinsider.com/article/90981/the-lucha-report.html?p=1%7Ctitre=NJPW Presents CMLL Fantastica Mania 2015 day 6
  139. (ja) « Road to The New Beginning », New Japan Pro Wrestling (consulté le 2 février 2015)
  140. (en) Dave Meltzer, « New Japan New Beginning in Osaka results - Tanahashi vs. Styles », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 février 2015)
  141. « NJPW New Beginning : AJ Styles remporte le titre poids-lourd », sur VoxCatch, (consulté le 11 février 2015)
  142. (ja) « The New Beginning in Sendai », New Japan Pro-Wrestling (consulté le 14 février 2015)
  143. (en) « Ring of Honor 13th Anniversary results, live open thread tonight (March 1, 2015) », CageSideSeats (consulté le 23 mars 2015)
  144. (ja) « New Japan Cup 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 mars 2015)
  145. (ja) « New Japan Cup 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 mars 2015)
  146. (ja) « Invasion Attack 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 avril 2015)
  147. Bryan Rose, « New Japan Pro Wrestling 4-29-15 house show report: Togi Makabe vs. Tomohiro Ishii highlights three title matches » [archive du ], Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 13 avril 2016)
  148. (en) « WRESTLING DONTAKU », New Japan Pro Wrestling (consulté le 17 juin 2015)
  149. (en) « SHOW RESULTS - 5/12 ROH in Philadelphia, Pa.: Night 1 of ROH vs. New Japan tour - Styles's mystery opponent, three tag champs in one match, Briscoes vs. Okada & Nakamura main event, more », PWTorch (consulté le 15 mai 2015)
  150. (en) « SHOW RESULTS - 5/13 ROH vs. New Japan in Philadelphia - Night 2: Second report on Briscoe vs. Fish, Tanahashi-Strong, Nakamura, Kingdom-Bullet Club, more », PWTorch (consulté le 15 mai 2015)
  151. (en) « Ring Of Honor/New Japan Pro Wrestling Global Wars Night 1 live results & coverage: ROH All-Stars vs. Bullet Club », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 18 mai 2015)
  152. (en) « 05/16/15 GLOBAL WARS 15 NIGHT 2 - TORONTO, ONTARIO », Ring of Honor (consulté le 29 mars 2015)
  153. (en) « BULLET CLUB VS CHAOS AT GLOBAL WARS NIGHT 2 », Ring of Honor (consulté le 23 avril 2015)
  154. (ja) « 『Best of the Super Jr. XXII』の日程が決定! 5・22後楽園(開幕戦)、5・30後楽園、6・5後楽園、6・7代々木(優勝決定戦)のチケット情報が早くも確定! », New Japan Pro-Wrestling,‎ (consulté le 4 mars 2015)
  155. (en) « ROH Best In The World 2015 », Cagematch (consulté le 20 mai 2015)
  156. (en) « NJPW Dominion 7.5 », Cagematch (consulté le 16 juin 2015)
  157. (en) « G-1 Climax 2015 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  158. (en) « NJPW G1 Climax 25 - Tag 17 », Cagematch (consulté le 15 août 2015)
  159. (de) « Japan: NJPW "G1 Climax 25 - Tag 19" Results vom 16.08.2015 », Moonsault (consulté le 16 août 2015)
  160. (en) « NJPW G1 Climax 25 Finals (August 16) live results: Hiroshi Tanahashi vs. Shinsuke Nakamura », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 17 août 2015)
  161. (en) « ROH Field of Honor 2015 », Cagematch (consulté le 7 août 2015)
  162. (en) « ROH 08/22/15 Field of Honor 2015 Results », PWPonderings (consulté le 23 août 2015)
  163. (en) « Show results - 9/4-9/6 Chikara King of Trios tournament in Easton, Pa.: Bullet Club's A.J. Styles & Young Bucks, Team AAA, the BWO, int'l teams, more trios », Pro Wrestling Torch, (consulté le 7 septembre 2015)
  164. (en) « ROH All Star Extravaganza VII - Tag 1 », Cagematch (consulté le 31 août 2015)
  165. (en) Matthew Macklin, « NJPW Destruction in Okayama report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 23 septembre 2015)
  166. (en) « NEW JAPAN DESTRUCTION IN KOBE RESULTS », PWInsider (consulté le 30 septembre 2015)
  167. (en) « NJPW King Of Pro-Wrestling 2015 », Cagematch (consulté le 16 octobre 2015)
  168. (en) Matthew Macklin, « 10/23 New Japan Road to Power Struggle report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 23 octobre 2015)
  169. (ja) « Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 24 octobre 2015)
  170. (en) « NJPW Power Struggle 2015 », Cagematch (consulté le 9 novembre 2015)
  171. (en) « World Tag League 2015 », Pro Wrestling History (consulté le 15 janvier 2016)
  172. (ja) « WORLD TAG LEAGUE 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 janvier 2016)
  173. a et b (en) « NJPW Results for September 7, 2017 », puroresuspirit.net, (consulté le 9 septembre 2017)
  174. (en) « ROH Final Battle 2015 », Cagematch (consulté le 25 octobre 2015)
  175. (en) PWTorch Report – Four big names leaving New Japan, heading to WWE sur Pro Wrestling Torch (consulté le 19 janvier 2016)
  176. (en) « 01/04 NJPW Wrestle Kingdom 10 results and review – Kazuchika Okada vs. Hiroshi Tanahashi for the IWGP Heavyweight Championship, Shinsuke Nakamura vs. A.J. Styles for the IWGP Intercontinental Champshionship, and more from NJPW’s biggest show », Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016)
  177. Sean Radican, « 1/5 NJPW "New Year’s Dash" – Radican's Report on huge post-Tokyo Dome show », Pro Wrestling Torch, (consulté le 7 janvier 2016)
  178. (en) AJ STYLES & NAKAMURA-NEW JAPAN UPDATES sur Pro Wrestling Insider (consulté le 19 janvier 2016)
  179. (en) « NJPW Strips Shinsuke Nakamura of IC Title », sur 411 Mania (consulté le 14 janvier 2016)
  180. Bryan Rose, « NJPW New Year's Dash report: Big Bullet Club angle, NEVER trios titles defended », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 16 mai 2017)
  181. Aaron Oster, « Kenny Omega Has Conquered Japan, Now He Wants the New Day » [archive du ], Rolling Stone, (consulté le 16 mai 2017)
  182. (en) Larry Csonka, « NJPW The New Beginning in Osaka 2016 Results », sur 411Mania, (consulté le 11 février 2016).
  183. (ja) « Bullet Club wins the Never Openweight 6-Man Tag Team Championship », Tokyo Sports, (consulté le 12 février 2016)
  184. Matthew Macklin, « New Japan Pro Wrestling New Beginning in Niigata preview », Pro Wrestling Insider, (consulté le 4 avril 2016)
  185. (en) « NJPW NEW BEGINNINGS: HIROSHI TANAHASHI VS KENNY OMEGA FOR THE IWGP IC TITLE », sur Wrestling Observer Newsletter (consulté le 18 février 2016)
  186. Bryan Rose, « NJPW/ROH Honor Rising results: Roderick Strong defends TV title against Tomohiro Ishii », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 19 février 2016)
  187. (ja) « Honor Rising:Japan 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 février 2016)
  188. (en) « Honor Rising: Japan 2016 », sur New Japan Pro Wrestling official website (consulté le 20 février 2016)
  189. (en) « Kenny Omega Set For Expanded ROH Schedule », 411Mania (consulté le 5 février 2016)
  190. (en) Stuart Carapola, « Complete ROH 14th Anniversary Show coverage: Jay Lethal defends the ROH World title against Adam Cole and Kyle O'Reilly, War Machine and the All Night Express tear it up in a No DQ match, Kenny Omega returns to ROH, and more », Pro Wrestling Insider, (consulté le 26 février 2016)
  191. (ja) « New Japan Cup 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 mars 2016)
  192. (ja) « New Japan Cup 2016 » [archive du ], New Japan Pro Wrestling (consulté le 31 décembre 2016)
  193. (en) Greg Oliver, « Tama Tonga finally getting a shot in North America with ROH », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 31 décembre 2016)
  194. (ja) « Road to Invasion Attack 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 mars 2016)
  195. (en) Bryan Rose, « NJPW Road to Invasion Attack results: New Japan vs. Bullet Club best of 5 series », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 31 décembre 2016)
  196. (en) Bryan Rose, « NJPW Road to Invasion Attack results: Okada and Naito square off in 6-man tag action », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 31 décembre 2016)
  197. « ROH Supercard of Honor X », Cagematch (consulté le 19 mars 2016)
  198. « ROH Supercard Of Honor X: TV-Tapings », Cagematch (consulté le 19 mars 2015)
  199. (ja) « Road to Invasion Attack 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 avril 2016)
  200. (en) Dave Meltzer, « NJPW Invasion Attack live results: Kazuchika Okada vs. Tetsuya Naito for the IWGP Championship », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 avril 2016)
  201. https://www.pwtorch.com/site/2016/04/10/cody-hall-injury-update-njpw-invasion-attack/ Cody Hall gravement blessé après Invasion Attack
  202. (ja) « Road to レスリングどんたく 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 avril 2016)
  203. (ja) « ja:Road to レスリングどんたく 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 27 avril 2016)
  204. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Dontaku results: Super Juniors lineups; IWGP champ Naito vs. Ishii », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 mai 2016)
  205. (en) Dave Meltzer, « ROH Global Wars 2016 live results: Jay Lethal vs. Colt Cabana; loads of NJPW stars », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 8 mai 2016)
  206. (en) Mike Johnson, « Bullet Club reigns supreme: ROH War of the Worlds tour coverage from Dearborn, Michigan », Pro Wrestling Insider, (consulté le 9 mai 2016)
  207. « Superkliq T-shirt », sur Ring of Honor (consulté le 21 mars 2017)
  208. (it) « RISULTATI: ROH/NJPW “WAR OF THE WORLDS 2016” 09-11-14/05/2016 », Zona Wrestling (consulté le 23 mai 2016)
  209. (en) « 5/14 ROH in New York City Results – Team ROH vs. Team NJPW vs. Team Bullet Club main event, Tag Title match, Naito, KUSHIDA, MCMG, Liger, Alexander’s farewell », PWTorch (consulté le 28 mai 2016)
  210. (ja) « Best of the Super Jr.XXIII », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 juin 2016)
  211. (en) Dave Meltzer, « NJPW Dominion live results: Tetsuya Naito vs Kazuchika Okada for the IWGP HW Championship », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 19 juin 2016)
  212. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. (ja) http://www.njpw.co.jp/news/detail.php?nid=16646 [archive du ], New Japan Pro-Wrestling, (consulté le 8 juin 2016)
  213. https://www.rohwrestling.com/wrestlers/adam-page Hangman Page Bio
  214. (en) « ROH Best in the World '16 - Day 1 », Pro Wrestling Illustrated (consulté le 31 juillet 2016)
  215. https://www.pwtorch.com/site/2016/06/25/625-roh-tv-spoilers-results-post-bitw-tv-taping/
  216. (en) Dave Meltzer, « NJPW Kizuna Road 2016 live results: Katsuyori Shibata defends NEVER title, Young Bucks, Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 juillet 2016)
  217. (en) « 2016 New Japan G1 Climax Results », Pro Wrestling Torch (consulté le 12 août 2016)
  218. (en) Dave Meltzer, « NJPW G1 Climax 26 finals live results: Hirooki Goto vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 14 août 2016)
  219. (en) James Caldwell, « 8/19 ROH Death Before Dishonor PPV Results – Caldwell's Live Report », Pro Wrestling Torch, (consulté le 19 août 2016)
  220. (en) « ROH Field of Honor 2016 », Cagematch (consulté le 3 juillet 2017)
  221. Bryan Rose, « NJPW Destruction in Tokyo results: Shibata vs. Bobby Fish; Kushida vs. Bushi », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 17 septembre 2016)
  222. Bryan Rose, « NJPW Destruction in Hiroshima results: Kenny Omega defends his title shot », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 22 septembre 2016)
  223. Bryan Rose, « NJPW Destruction in Kobe results: Elgin defends his title against Naito », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 25 septembre 2016)
  224. (ja) « Destruction in Kobe » [archive du ], New Japan Pro-Wrestling (consulté le 26 septembre 2016)
  225. (ja) « 【10.8魚沼大会・全カード!】メインで本隊とJ・リーサルが初合体!セミでNEVER6人タッグが実現!Bullet新メンバー・Bone Soldierとは? », New Japan Pro Wrestling (consulté le 26 septembre 2016)
  226. (en) Dave Meltzer et Joseph Currier, « ROH All Star Extravaganza live results: Adam Cole vs. Michael Elgin », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 30 septembre 2016)
  227. Bryan Rose, « ROH sur SBG # 268 », cagematch, (consulté le 1er novembre 2016)
  228. (en) Bryan Rose, « NJPW King of Pro Wrestling live results: Kazuchika Okada vs. Naomichi Marufuji », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 octobre 2016)
  229. (en) « Résultats du show ROH "Glory By Honor XV - Jour 1" », Wrestling-News (consulté le 6 juillet 2017)
  230. (en) « ROH Glory By Honor XV - Tag 2 », Cagematch (consulté le 29 juillet 2017)
  231. (en) « NJPW results for October 21, 2016 », puroresuspirit.net, (consulté le 21 octobre 2016)
  232. (en) Bryan Rose, « NJPW Power Struggle live results: Tetsuya Naito vs. Jay Lethal », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 novembre 2016)
  233. (en) Dave Meltzer, « NJPW reveals full World Tag League lineup, four Wrestle Kingdom matches », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 31 décembre 2016)
  234. (en) « World Tag League 2016 », Pro Wrestling History (consulté le 15 janvier 2016)
  235. Chase Owens (@realchaseowens), « heavyweight ;) », sur Twitter,
  236. Chase Owens (@realchaseowens), « I'm not a junior », sur Twitter,
  237. https://uproxx.com/prowrestling/njpw-bullet-club-bone-soldier-speculation/
  238. (en) « ROH Final Battle 2016 », Cagematch (consulté le 30 juillet 2017)
  239. (en) Bryan Rose, « Cody Rhodes, nouveau membre du Bullet Club, débarque à la NJPW », VoxCatch.fr, (consulté le 13 décembre 2016)
  240. (en) Dave Meltzer, « NJPW World Tag League finals live results: The winners are crowned », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 décembre 2016)
  241. a b c d e et f (en) Bryan Rose et Joseph Currier, « NJPW Wrestle Kingdom 11 live results: Kazuchika Okada vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 4 janvier 2017)
  242. Dave Meltzer, « January 9, 2017 Wrestling Observer Newsletter: Ronda Rousey loses potential final fight, NJPW Wrestle Kingdom 11 review », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 janvier 2017)
  243. Bryan Rose, « NJPW New Year's Dash results: The return of Suzuki-gun », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 janvier 2017)
  244. https://411mania.com/wrestling/latest-details-bone-soldier-returning-njpw/
  245. (en) « @FrankieKazarian joins the #BulletClub #TooSweet », twitter.com, (consulté le 12 février 2017)
  246. (en) « ROH TV taping results: Bullet Club, Jay Lethal, Top Prospect tourney kickoff », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 12 février 2017)
  247. https://www.pwinsider.com/article/106939/omega-teases-exiting-new-japan-fantasticamania-lineups-released.html?p=1 Omega annonce faire une pause
  248. https://www.rohwrestling.com/news/honor-rising-2017-night-1-results Des tensions au en Omega et Cole
  249. (en) « NJPW/ROH HONOR RISING RESULTS: THE RETURN OF KENNY OMEGA », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 26 février 2017)
  250. (ja) « Honor Rising:Japan 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 27 février 2017)
  251. (en) Joseph Currier, « The Hardys & Bully Ray show up in Ring of Honor », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 mars 2017)
  252. (en) Bryan Rose, « NJPW 45th Anniversary show live results: Okada vs. Tiger Mask W », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 6 mars 2017)
  253. (en) Bryan Rose, « NJPW 45th Anniversary show live results », njpw1972.com, (consulté le 7 mars 2017)
  254. (en) Dave Meltzer et Joseph Currier, « ROH 15th Anniversary live results: Adam Cole vs. Christopher Daniels », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 mars 2017)
  255. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 11 mars 2017)
  256. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 14 mars 2017)
  257. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 19 mars 2017)
  258. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 mars 2017)
  259. (en) « ROH TV taping results (Saturday): Hardys vs. Briscoes; 8-man Wild Card tag match », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 14 mars 2017)
  260. https://www.rohwrestling.com/news/marty-scurll-defends-his-tv-title-against-adam-cole-supercard-honor
  261. (en) Bryan Rose, « ROH Supercard of Honor XI live results: The Hardys vs. Young Bucks », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 1er avril 2017)
  262. (en) Bryan Rose, « NJPW Sakura Genesis live results: Okada vs. Shibata », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 9 avril 2017)
  263. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Dontaku live results: Okada faces Bad Luck Fale », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 mai 2017)
  264. (en) « ROH WAR OF THE WORLDS LIVE RESULTS: THE ELITE COME TO TORONTO », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 17 décembre 2017)
  265. (en) « ROH WAR OF THE WORLDS LIVE RESULTS: CHAOS VS. BULLET CLUB IN DEARBORN », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 17 décembre 2017)
  266. (en) Dave Meltzer, « ROH War of the Worlds PPV live results: Daniels vs. Cody vs. Lethal », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 12 mai 2017)
  267. (en) Richard Kelly, « ROH TV taping results: Adam Cole closes the show with a speech », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 15 mai 2017)
  268. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Toyonokuni results: Naito vs. Robinson for IC title », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 1er mai 2017)
  269. (en) Bryan Rose, « NJPW Dominion live results: Kazuchika Okada vs. Kenny Omega », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 juin 2017)
  270. https://www.voxcatch.fr/2017/06/17/njpw-dominion-6-11-a-osaka-rien-que-pour-vos-yeux/ Des tensions au sein du Bullet Club ?
  271. (en) Dave Meltzer et Joseph Currier, « ROH Best in the World live results: Christopher Daniels vs. Cody », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 23 juin 2017)
  272. (en) Arya Witner, « NJPW G1 Special live results: Kazuchika Okada vs. Cody », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 1er juillet 2017)
  273. (en) « Footage of the Kenny Omega and Cody angle that did not air on the NJPW G1 Special », Pro Wrestling Dot Net, (consulté le 2 juillet 2017)
  274. https://www.voxcatch.fr/2017/07/02/njpw-g1-special-in-usa-resume-et-resultats-de-la-premiere-soiree/ Kenny Omega répond à Cody lors du show G1 USA
  275. (en) Paul Fontaine et Joseph Currier, « NJPW G1 Special live results: The first IWGP US Champion is crowned », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 2 juillet 2017)
  276. https://www.voxcatch.fr/2017/07/03/njpw-g1-special-in-usa-resume-et-resultats-de-la-deuxieme-soiree/ La paix au sein du Bullet Club ?
  277. Bryan Rose, « NJPW G1 Climax 27 B Block finals live results: Okada vs. Omega III », sur Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 12 août 2017)
  278. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.njpw.co.jp/tornament/92078?showResult=1, New Japan Pro Wrestling (consulté le 2 août 2017)
  279. https://www.voxcatch.fr/2017/07/24/g1-climax-27-quatrieme-journee-resume-et-resultats/ G1 Climax: THE ELITE VS BULLET CLUB ?
  280. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.njpw.co.jp/tornament/92085?showResult=1, New Japan Pro Wrestling (consulté le 13 août 2017)
  281. (en) « ROH WAR OF THE WORLDS UK (AUGUST 19) NIGHT 2 RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le 12 décembre 2017)
  282. (en) « New World Six Man Tag Team Champions Crowned in Edinburgh », Ring of Honor, (consulté le 21 août 2017)
  283. Mike Johnson, « ROH title change last night », Pro Wrestling Insider, (consulté le 21 août 2017)
  284. (ja) « ja:ケニー・オメガ選手欠場により、タマ&タンガの“末の弟”、レオ・トンガ選手が新日本マットに緊急参戦!! » [archive du ], New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 6 septembre 2017)
  285. (en-US) Sean Radican, « NJPW announces Omega to miss several dates with injury, latest MLW One Shot w/Ricochet and Strickland (w/Radican's analysis) », Pro Wrestling Torch, (consulté le 6 septembre 2017)
  286. (en) Bryan Rose, « NJPW Destruction in Fukushima results: Minoru Suzuki vs. Michael Elgin », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 septembre 2017)
  287. Bryan Rose, « NJPW Destruction in Fukushima results: Minoru Suzuki vs. Michael Elgin », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 septembre 2017)
  288. (en-US) Sean Radican, « Radican's 9/22 ROH "Death Before Dishonor XV" PPV report – Cody vs. Suzuki, Young Bucks vs. MCMG, Kushida vs. King », Pro Wrestling Torch, (consulté le 22 septembre 2017)
  289. (en) Bryan Rose, « NJPW Destruction in Kobe live results: Kenny Omega vs. Juice Robinson », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 24 septembre 2017)
  290. « ROH TV taping results: Fallout from Death Before Dishonor », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 24 septembre 2017)
  291. (en) Bryan Rose, « NJPW King of Pro Wrestling live results: Kazuchika Okada vs. Evil », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 9 octobre 2017)
  292. https://www.voxcatch.fr/2017/10/09/des-changements-de-titres-et-du-challenge-a-njpw-king-of-pro-wrestling/ WILL OSPREAY CHAMPION JUNIOR HEAVYWEIGHT, MARTY SCURLL LE DÉFIE
  293. Josh Barnett, « Bullet Club vs. The Kingdom: 10/12 ROH Global Wars in Buffalo, NY report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 13 octobre 2017)
  294. Josh Barnett, « Bullet Club vs. The Kingdom: 10/12 ROH Global Wars in Buffalo, NY report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 13 octobre 2017)
  295. Stuart Carapola, « Complete ROH Global Wars - Pittsburgh coverage », Pro Wrestling Insider, (consulté le 13 octobre 2017)
  296. Mike Johnson, « Bullet Club vs. Best Friends & Flip Gordon, Cody vs. Kushida, Lethal vs. Takahashi & more: complete ROH Global Wars: Columbus coverage », Pro Wrestling Insider, (consulté le 14 octobre 2017)
  297. (en) Dave Meltzer et Joseph Currier, « ROH Global Wars Chicago live results: Kenny Omega vs. Yoshi-Hashi », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 15 octobre 2017)
  298. Joseph Currier, « NJPW Power Struggle live results: Hiroshi Tanahashi vs. Kota Ibushi », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 novembre 2017)
  299. Joseph Currier, « Five more title matches confirmed for NJPW Wrestle Kingdom 12 », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 6 novembre 2017)
  300. https://www.cagematch.net/?id=1&nr=186936 ROH Elite
  301. Andy Coyne, « Le lutteur australien Gino Gambino rejoint le Bullet Club », sur 411mania.com (consulté le 27 février 2018)
  302. Mike Johnson, « 'Arrow' star Stephen Amell joins Bullet Club & ProWrestlingTees.com », Pro Wrestling Insider, (consulté le 17 novembre 2017)
  303. « ROH San Antonio, TX, live results: Stephen Amell teams with Bullet Club », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 18 novembre 2017)
  304. « 11/18 ROH in Dallas results: Cody vs. Christopher Daniels in a Texas Death Match for the ROH Title, The Young Bucks vs. Jay Lethal and Dalton Castle, Survival of the Fittest qualifying matches », Pro Wrestling Dot Net, (consulté le 19 novembre 2017)
  305. Joseph Currier, « NJPW reveals full World Tag League 2017 lineup », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 6 novembre 2017)
  306. John Powell, « NJPW World Tag League Update: Guerrillas of Destiny, Los Ingobernables in the finals », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 9 décembre 2017)
  307. Joseph Currier, « Chris Jericho makes surprise appearance at NJPW Tag League finals », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 décembre 2017)
  308. (ja) « 鉄拳Presents World Tag League 2017 », New Japan Pro-Wrestling (consulté le 11 décembre 2017)
  309. https://prowrestling.net/site/2017/12/15/12-15-powells-roh-final-battle-2017-live-review-cody-vs-dalton-castle-roh-title-briscoes-vs-bully-ray-tommy-dreamer-street-fight-marty-scurll-vs-jay-lethal-four-way-elimin/
  310. (ja) « JRA presents Road to Tokyo Dome », New Japan Pro Wrestling (consulté le 17 décembre 2017)
  311. Ethan Renner et Joseph Currier, « NJPW Wrestle Kingdom 12 live results: Okada-Naito, Omega-Jericho », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 4 janvier 2018)
  312. (en) « New Japan Pro Wrestling New Year Dash!! 2018 results, full match coverage », cagesideseats.com, (consulté le 5 janvier 2018)
  313. (en) « Résumé et résultats de NJPW New Beginning In Sapporo, première partie », voxcatch.fr, (consulté le 29 janvier 2018)
  314. (en) « NJPW New Beginning in Sapporo, deuxième partie : Jay White devient champion IWGP États-Unis et le Bullet Club vacille », voxcatch.fr, (consulté le 28 janvier 2018)
  315. Robert McCauley, « NJPW 'The New Beginning in Sapporo' 1.28.18 preview & predictions », FightBoothPW.com, (consulté le 3 février 2018)
  316. (en) « ROH Honor Reigns Supreme Results, NJPW New Japan Cup, New IWGP Intercontinental Challenger », wrestlinginc.com, (consulté le 13 février 2018)
  317. « RELOADED Full Results (20/01/2018) », sur www.wrestlerampage.com (consulté le 23 janvier 2018)
  318. « NJPW Fallout Down Under - Day 1 results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 30 avril 2018)
  319. « NJPW Fallout Down Under - Day 2 results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 30 avril 2018)
  320. « NJPW Fallout Down Under - Day 3 results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 30 avril 2018)
  321. « NJPW Fallout Down Under - Day 4 results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 30 avril 2018)
  322. https://caq.fr/blog/2018/02/24/cody-rhodes-declare-etre-nouveau-leader-bullet-club/
  323. (en) « NJPW/ROH Honor Rising Night II : Les Golden Lovers en route pour dominer 2018 », voxcatch.fr, (consulté le 24 février 2018)
  324. (en) « L'Elite vs Bullet Club: Cueillette des côtés », reddit.fr, (consulté le 9 juin 2018)
  325. (en) « ROH 16th Anniversary Show Results: Multiple Titles Change Hands, Kenny Omega Appears, Dalton Castle », wrestlinginc.com, (consulté le 10 mars 2018)
  326. « NJPW confirma que Hikuleo y Katsuya Kitamura son bajas por lesión », SoloWrestling.com, (consulté le 13 mai 2018)
  327. (ja) « “春の最強決定トーナメント”『New Japan Cup 2018』の全日程が決定!開幕は3月9日(金)後楽園!3月21日(水・祝)アオーレ長岡<優勝決定戦>のチケット概要が決定! », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 28 novembre 2017)
  328. (en) « Strong Style Evolved », New Japan Pro Wrestling (consulté le 26 mars 2017)
  329. (en) « NJPW Strong Style Evolved results: Young Bucks vs. Golden Lovers, Ospreay vs. Liger, and more », cagesideseats.com, (consulté le 26 mars 2018)
  330. (en) « Résultats - NJPW "Sakura Genesis 2018" - 1er avril 2018 », forum.fnnation.com, (consulté le 1er avril 2018)
  331. Harley R. Pageot, « 4/7 ROH Supercard Of Honor XII PPV report: Ongoing live coverage including Cody vs. Omega, Castle vs. Scurll for world title, first Women Of Honor Champion », Pro Wrestling Torch, (consulté le 7 avril 2018)
  332. https://www.f4wonline.com/ring-honor/roh-tv-taping-results-bullet-club-vs-socal-uncensored-255791
  333. https://caq.fr/blog/2018/04/16/roh-resultats-complets-de-masters-of-the-craft/
  334. « ROH Bound By Honor - Day 1 at Palm Beach County Convention Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 30 avril 2018)
  335. « ROH Bound By Honor - Day 2 at RP Funding Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 30 avril 2018)
  336. (en) « NJPW ‘Wrestling Hinokuni’ 4.29.18 Results & Review », fightboothpw.com, (consulté le 5 mai 2018)
  337. (en-US) « 5/3 NJPW Dontaku Night 1 Results: Fukuoka, Japan (Omega vs. Page, Cody vs. Ibushi) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mai 2018)
  338. (en) « Taiji Ishimori regresa a NJPW como nuevo miembro del Bullet Club », solowrestling.com, (consulté le 4 mai 2018)
  339. (en) « Résultats - New Japan Pro Wrestling "Wrestling Dontaku" - 4 Mai 2018 », forum.fnnation.com, (consulté le 4 mai 2018)
  340. https://www.voxcatch.fr/2018/05/04/kazuchika-okada-vs-kenny-omega-njpw-dominion/
  341. « ROH War Of the Worlds Lowell Results: The World Title Isn't Defended, But The 6 Man Straps Are, NJPW Stars In Action & Bully Ray Returns To The Ring- 9 Mai 2018 », fightful.com, (consulté le 10 mai 2018)
  342. (en) « Résultats - ROH/NJPW "War of the World 2018 - Night 2" - 11 mai 2018 », forum.fnnation.com, (consulté le 12 mai 2018)
  343. (en) Bryan Rose, « ROH War Of The Worlds: Royal Oak Results (5/12): Briscoes Defend Tag Titles, Cody Takes On NJPW Star », Wrestling Inc, (consulté le 13 mai 2016)
  344. (en) Bryan Rose, « ROH NJPW War of the Worlds 2018: Chicago Results (Day 4): Silas Young Defend TV Title Against Austin Aries », Wrestling Culture, (consulté le 14 mai 2016)
  345. (en) Bryan Rose, « ROH Honor United: Résultats Edimbourg (5/24): The Briscoes contre Bullet Club », Wrestling Culture, (consulté le 9 juin 2016)
  346. (en) Bryan Rose, « ROH Honor United: Résultats Londres: Le Royaume conserve le titre d'équipe de six hommes », Wrestling Culture, (consulté le 9 juin 2016)
  347. (en) Bryan Rose, « ROH Honor United: Doncaster Résultats: Silas Young conserve son titre TV », Wrestling Culture, (consulté le 9 juin 2016)
  348. (en-US) « 6/3 NJPW Best of the Super Juniors Results: Tokyo, Japan (Block Finals, Takahashi-KUSHIDA) | WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 4 juin 2018)
  349. (en-US) « 6/4 NJPW Best of the Super Juniors Finals Results: Tokyo, Japan (Takahashi-Ishimori in Finals) | WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 4 juin 2018)
  350. (en) Bryan Rose, « NJPW Résultats de NJPW Dominion 6.9 », VoxCatch.fr, (consulté le 9 juin 2016)
  351. (en) Bryan Rose, « NJPW NJPW Dominion 6.9 : Kenny Omega devient champion IWGP Poids Lourds », VoxCatch.fr, (consulté le 9 juin 2016)
  352. (en) Bryan Rose, « Omega vs Okada IV a obtenu sept étoiles du Wrestling Observer », VoxCatch.fr, (consulté le 17 juin 2016)
  353. Kenny Omega présente une nouvelle faction après Dominion
  354. « NJPW Announced Upcoming U.S. Matches, Including A Championship Defense »,
  355. (en) Bryan Rose, « ROH Best in the World 2018 Results: Austin Aries def. Kenny King », Wrestling Culture, (consulté le 30 juin 2018)
  356. (en) Bryan Rose, « Résultats du show spécial « CEO x NJPW » », VoxCatch.fr, (consulté le 1er juillet 2018)
  357. « NJPW/RevPro Strong Style Evolved UK - Day 1 at Planet Ice wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 7 juillet 2018)
  358. « NJPW/RevPro Strong Style Evolved UK - Day 2 at Silver Blades Altrincham wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 7 juillet 2018)
  359. (en) Bryan Rose, « Résultats de NJPW G1 Special in San Francisco », VoxCatch.fr, (consulté le 8 juillet 2018)
  360. /NJPW G1 Special: Omega gagne la bataille pour Bullet Club, perd le combat avec Firing Squad
  361. (en) Bryan Rose, « Tama Tonga diffuse une vidéo du peloton d'exécution », lastwordonprowrestling.com, (consulté le 11 juillet 2018)
  362. (en) « Le peloton des tirs défie les jeunes dollars à Long Beach, confirme le nouveau membre », sescoops.com, (consulté le 21 août 2018)
  363. (en) « New Japan Need To Watch (8/8) G1 Climax Night 16 *No Spoilers* », wrestlezone.fr, (consulté le 16 juillet 2018)
  364. (en) Bryan Rose, « TROIS MATCHS DE TITRE, UN CHANGEMENT DE TITRE AUX ENREGISTREMENTS TV DE ROH », www.f4wonline.com, (consulté le 22 juillet 2018)
  365. (en-US) « Slammiversary Results - 7/22/18 (Austin Aries vs. Moose for Impact World Championship) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 23 juillet 2018)
  366. (en) Bryan Rose, « NJPW G1 Climax 28 : Découvrez la composition des groupes », VoxCatch.fr, (consulté le 18 juin 2018)
  367. (en) Bryan Rose, « NJPW G1 Climax 28 : la finale opposera Hiroshi Tanahashi à Kota Ibushi », VoxCatch.fr, (consulté le 11 août 2018)
  368. https://www.cagematch.net//?id=1&nr=202378
  369. https://mobile.twitter.com/Tama_Tonga/status/1028024181743468544?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed&ref_url=https%3A%2F%2Fd-17753421393684101899.ampproject.net%2F1906282130140%2Fframe.html
  370. https://www.cagematch.net//?id=1&nr=203022
  371. https://www.cagematch.net//?id=1&nr=205032
  372. (en) Bryan Rose, « NJPW : Finale du G1 Climax 28 – Hiroshi Tanahashi vs. Kota Ibushi », caq.fr, (consulté le 12 août 2018)
  373. « CAN PAGE LEAVE THE UK ROH WORLD CHAMPION? - Ring Of Honor », sur www.Ring Of Honor.com (consulté le 17 août 2018)
  374. « ROH Honor Re-United - Day 1 at Edinburgh Corn Exchange wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 17 août 2018)
  375. « ROH Honor Re-United - Day 2 at Doncaster Dome wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 20 août 2018)
  376. « ROH Honor Re-United - Day 3 at York Hall wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 21 août 2018)
  377. « ROH Results: Philadelphia Excellence & TV Tapings – Philadelphia, PA (8/25) », sur www.wrestling-news.net (consulté le 25 août 2018)
  378. « « All In », le show de Cody Rhodes et des Young Bucks, aura lieu à Chicago », sur www.voxcatch.fr (consulté le 18 mars 2018)
  379. « Le show All In vend tous ses billets en moins d’une heure, mais à quel prix ? », sur www.voxcatch.fr (consulté le 14 mai 2018)
  380. (en-US) « ALL IN Results - 9/1/18 (Aldis-Cody NWA Title, Omega-Pentagon, Okada, Mysterio live from Chicago) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le 2 septembre 2018)
  381. « All In : Chris Jericho débarque et attaque Kenny Omega », sur www.voxcatch.fr (consulté le 2 septembre 2018)
  382. « All In : Cody Rhodes devient champion de la NWA », sur www.voxcatch.fr (consulté le 2 septembre 2018)
  383. « Résultats de All In », sur www.voxcatch.fr (consulté le 2 septembre 2018)
  384. Ethan Renner, « NJPW DESTRUCTION IN HIROSHIMA RÉSULTATS EN DIRECT: OMEGA VS ISHII », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 15 septembre 2018)
  385. « ROH : Résultats complets du show Death Before Dishonor 2018 (Nuit 1) », sur www.caq.fr (consulté le 29 septembre 2018)
  386. « ROH : Résultats complets du show Death Before Dishonor 2018 (Nuit 2) », sur www.wrestlinginc.fr (consulté le 30 septembre 2018)
  387. « Cody Rhodes devient champion IWGP États-Unis à NJPW Fighting Spirit Unleashed », sur www.voxcatch.fr (consulté le 1er octobre 2018)
  388. « Résultats de NJPW Fighting Spirit Unleashed », sur www.voxcatch.fr (consulté le 1er octobre 2018)
  389. « Robbie Eagles, nouveau membre du Bullet Club », sur www.lastwordonprowrestling.fr (consulté le 8 octobre 2018)
  390. « Résultats de NJPW King of Pro Wrestling 2018 », sur www.voxcatch.fr (consulté le 8 octobre 2018)
  391. « NJPW King of Pro Wrestling 2018 : Gedo, Jay White et Jado s’allient au Bullet Club OG », sur www.voxcatch.fr (consulté le 8 octobre 2018)
  392. « Ring Of Honor 'Glory By Honor XVI' résultats (10/12/18): Jay Lethal défend le titre mondial ROH, Bullet Club en action, Plus », sur www.fightful.fr (consulté le 13 octobre 2018)
  393. « ROH Glory By Honor XVI - Night 2 TV Tapings at 2300 Arena (AKA ECW Arena/Asylum Arena/New Alhambra Arena/Viking Arena) wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 15 octobre 2018)
  394. « NWA 70 : Cody Rhodes déjà défait, Jazz se maintient et vise plus haut », sur www.voxcatch.fr (consulté le 22 octobre 2018)
  395. « Twitter Cody Rhodes », sur twitter.com (consulté le 24 octobre 2018)
  396. « Cody, Kenny, Marty, Hangman et les Young Bucks quittent le Bullet Club », sur caq.com (consulté le 30 octobre 2018)
  397. « Résultats de la lutte contre la route NJPW (11/01/18): La dernière nuit du circuit », sur fightful.com (consulté le 1er novembre 2018)
  398. https://www.njpw1972.com/profile/1416 Jado
  399. « NJPW : Résultats de Power Struggle-Super Jr. Tag League 2018 », sur caq.com (consulté le 3 novembre 2018)
  400. « N ° 1 du prétendant poids lourd junior IWGP nommé », sur sescoops.com (consulté le 3 novembre 2018)
  401. « NJPW : La fédération dévoile les équipes pour la World Tag League », sur caq.com (consulté en août 2018)
  402. « La vedette australienne Robbie Eagles remporte deux titres en deux jours », sur lastwordonprowrestling.com (consulté en août 2018)
  403. « Résultats de la Ligue Mondiale de Tags NJPW (12/7): Qui a atteint la finale de la WTL? », sur wrestlinginc.com (consulté le 7 décembre 2018)
  404. « NJPW World Tag Team League – Résultats de la dernière nuit », sur caq.com (consulté le 9 décembre 2018)
  405. « En attendant Wrestle Kindom 13, la NJPW prend la route du Tokyo Dome pour finir 2018 », sur voxcatch.com (consulté le 10 décembre 2018)
  406. « NJPW Road To Tokyo Dome - Nuit 1 Résultats », sur ewrestlingnews.com (consulté le 14 décembre 2018)
  407. « Résultats NJPW: Road To Tokyo Dome Jour 2 - Tokyo, Japon (12/15) », sur wrestling-news.com (consulté le 16 décembre 2018)
  408. « Jay White est officiellement annoncé comme le nouveau chef du Bullet Club », sur sescoops.com (consulté le 22 décembre 2018)
  409. « Résultats de NJPW Wrestle Kingdom 13 », sur voxcatch.com (consulté le 4 janvier 2019)
  410. « Yujiro Takahashi et Chase Owens officiellement de retour au Bullet Club », sur www.sescoops.com (consulté le 6 janvier 2019)
  411. « NJPW New Year Dash '19 at Korakuen Hall wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 6 janvier 2019)
  412. « Résultats de NJPW New Year Dash 2019 », sur www.voxcatch.com (consulté le 6 janvier 2019)
  413. « Road to THE NEW BEGINNING », sur www.njpw1972.com (consulté le 30 janvier 2019)
  414. « NJPW Nouveau départ à Sapporo pour le samedi 2 février: EVIL contre Sabre, Tanahashi & Okada contre Bullet Club, et plus », sur www.cagesideseats.com (consulté le 2 février 2019)
  415. « NJPW Le nouveau départ à Sapporo 2019 - Tag 2 », sur www.cagematch.com (consulté le 3 février 2019)
  416. (en) Dave Meltzer, « RÉSULTATS NJPW NOUVEAU DÉPART À OSAKA: TANAHASHI VS JAY WHITE », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 11 février 2019)
  417. « Honor Rising: Japan 2019 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 février 2019)
  418. https://www.voicesofwrestling.com/2019/02/24/roh-njpw-honor-rising-2019-night-1-february-22nd-results-review/ ROH/NJPW HONOR RISING 2019: NIGHT 1 (FEBRUARY 22ND) RESULTS & REVIEW
  419. « Honor Rising: Japan 2019 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 février 2019)
  420. (en) « Csonka’s NJPW 47th Anniversary Show Review », 411mania.com, (consulté le 6 mars 2019)
  421. EL PHANTASMO 'ARRIVE BIENTÔT' À NJPW
  422. « New Japan Cup », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 février 2019)
  423. « New Japan Cup Final », New Japan Pro Wrestling (consulté le 24 mars 2019)
  424. « G1 Supercard », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 avril 2019)
  425. « NJPW results », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 avril 2019)
  426. « NJPW results », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 avril 2019)
  427. « NJPW results », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 avril 2019)
  428. « NJPW results », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 avril 2019)
  429. « NJPW results », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 avril 2019)
  430. Harley R. Pageot, « 5/9 ROH WAR OF THE WORLDS report: Live coverage featuring The Young Bucks vs. Bushi & Hiromu Takahashi, SoCal Uncensored vs. The Kingdom for the six-man titles », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 mai 2018)
  431. « 411MANIA », sur Csonka’s ROH War of The Worlds Toronto 2019 Review
  432. « 411MANIA », sur Csonka’s ROH War of The Worlds Grand Rapids 2019 Review
  433. « ROH/NJPW War Of The Worlds 2019 - Tag 4 », sur Cagematch, (consulté le 12 mai 2018)
  434. NJPW Best of the Super Juniors 26 : Shingo Takagi contre Will Ospreay en finale
  435. (en) « NJPW: It’s time for Robbie Eagles to leave Bullet Club », dailyddt.com, (consulté le 21 juin 2019)
  436. https://caq.fr/blog/2019/06/09/resultats-de-njpw-dominion-2019/ Résultats de NJPW Dominion 2019
  437. https://wesportfr.com/njpw-el-phantasmo-et-taiji-ishimori-deviennent-champions-par-equipes-de-la-division-junior/ NJPW – El Phantasmo et Taiji Ishimori deviennent champions par équipes de la division Junior
  438. https://www.njpw1972.com/tornament/45233?showResult=1 KIZUNA ROAD 2019
  439. https://www.f4wonline.com/new-japan-results/njpw-kizuna-road-results-zack-sabre-jr-vs-yoshi-hashi-286646 RÉSULTATS DE LA ROUTE NJPW KIZUNA: ZACK SABER JR. CONTRE YOSHI-HASHI
  440. https://www.f4wonline.com/new-japan-results/njpw-southern-showdown-live-results-ospreay-vs-eagles-286896 RÉSULTATS EN DIRECT DU NJPW SOUTHERN SHOWDOWN: OSPREAY VS. EAGLES
  441. https://www.njpw1972.com/tornament/48339?showResult=1
  442. https://lastwordonprowrestling.com/2019/06/30/robbie-eagles-turns-back-on-bullet-club-joins-chaos/
  443. « ROH Manhattan Mayhem '19 at Hammerstein Ballroom wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 22 juillet 2019)
  444. « ROH Summer Supercard results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le 11 août 2019)
  445. https://www.voxcatch.fr/2019/08/11/resultats-g1-climax-29-dix-huitieme-journee-11-aout/
  446. (en) « KENTA rejoint BULLET CLUB », wesportfr.com, (consulté le 12 août 2019)
  447. (en) « KENTA JOINS BULLET CLUB, LAYS OUT SHIBATA AT NJPW G1 CLIMAX FINALS », f4wonline.com, (consulté le 12 août 2019)
  448. https://wesportfr.com/kota-ibushi-remporte-le-g1-climax-29/
  449. https://caq.fr/blog/2019/08/13/la-njpw-annonce-les-matchs-de-la-super-j-cup-2019/
  450. https://www.cagematch.net//?id=1&nr=231974
  451. https://www.cagematch.net//?id=1&nr=231975
  452. a et b https://www.cagematch.net//?id=1&nr=231976
  453. (en) « Résultats - NJPW Royal Quest 2019 - 31 août 2019 », forum.fnnation.com, (consulté le 31 août 2019)
  454. https://www.f4wonline.com/njpw-destruction-beppu-live-results-tanahashi-vs-sabre-292436
  455. https://caq.fr/blog/2019/09/17/resultats-de-njpw-destruction-in-kagoshima-kenta-vs-ibushi/
  456. https://www.njpw1972.com/tornament/52013?showResult=1
  457. https://www.njpw1972.com/tornament/56063?showResult=1
  458. https://www.njpw1972.com/tornament/56140?showResult=1
  459. https://www.njpw1972.com/tornament/56177?showResult=1
  460. (en) « Bullet Club », sur Cagematch (consulté le 16 janvier 2016)
  461. (en) « Bullet Club », sur Wrestling Data (consulté le 16 janvier 2016)
  462. (en) « Bullet Club », sur Accelerator3359 (consulté le 16 septembre 2018)
  463. Philip Kreikenbohm, « Finn Balor « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  464. Philip Kreikenbohm, « Bad Luck Fale « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  465. Philip Kreikenbohm, « Karl Anderson « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  466. Philip Kreikenbohm, « Tama Tonga « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  467. Philip Kreikenbohm, « El Terrible « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  468. Philip Kreikenbohm, « Rey Bucanero « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  469. Philip Kreikenbohm, « La Comandante « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 5 juin 2018)
  470. Philip Kreikenbohm, « Matt Jackson « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  471. Philip Kreikenbohm, « Nick Jackson « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  472. Philip Kreikenbohm, « Luke Gallows « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  473. Philip Kreikenbohm, « AJ Styles « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  474. Philip Kreikenbohm, « Yujiro Takahashi « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  475. Philip Kreikenbohm, « Jeff Jarrett « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  476. Philip Kreikenbohm, « Scott D'Amore « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  477. Philip Kreikenbohm, « Kenny Omega « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  478. Philip Kreikenbohm, « Amber Gallows « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  479. Philip Kreikenbohm, « Cody Hall « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  480. Philip Kreikenbohm, « Mephisto « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  481. Philip Kreikenbohm, « Chase Owens « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  482. Philip Kreikenbohm, « King Haku « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  483. Philip Kreikenbohm, « Tanga Loa « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  484. Philip Kreikenbohm, « Adam Cole « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  485. Philip Kreikenbohm, « Adam Page, Hangman Page « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  486. Philip Kreikenbohm, « Captain New Japan « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 30 septembre 2016)
  487. Philip Kreikenbohm, « Cody Rhodes « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 14 janvier 2017)
  488. Philip Kreikenbohm, « Brandi / Brandi Rhodes « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 14 janvier 2017)
  489. Philip Kreikenbohm, « Frankie Kazarian « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 16 février 2017)
  490. Philip Kreikenbohm, « Marty Scurll « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 13 mai 2017)
  491. Philip Kreikenbohm, « Leo Tonga « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  492. Philip Kreikenbohm, « Gino Gambino « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  493. Philip Kreikenbohm, « Stephen amell « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  494. Philip Kreikenbohm, « Taiji Ishimori « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  495. Philip Kreikenbohm, « Robbie Eagles « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  496. Philip Kreikenbohm, « Jado « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  497. Philip Kreikenbohm, « Jay White « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  498. Philip Kreikenbohm, « Gedo « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net
  499. « El Phantasmo « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 9 mars 2019)
  500. « Kenta « Wrestlers Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database » (consulté le 11 août 2019)
  501. (en) « Last Chance Saloon (Bullet Club Theme) », Bandcamp, (consulté le 19 février 2014)
  502. (en) [Q]Brick, « "Shot'Em" Bullet Club 2nd Theme », SoundCloud, (consulté le 10 novembre 2014)
  503. (en) « Bullet Proof Dojo on Twitter » : « Cody Rhodes became the first ever Bullet Proof Champion! »
  504. (en) « Consejo Mundial de Lucha Libre World Heavyweight Title »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Wrestling-Titles.com, Arisu Communications (consulté le 6 février 2015)
  505. (en) Luis Vazquez, « FWE in Brooklyn: Styles Adds World Championship Hardware to Bullet Club », Double G Sports, (consulté le 2 novembre 2015)
  506. (en) « Historique du championnat du monde poids-lourds de la National Wrestling Alliance », sur Wrestling-Titles (consulté le 25 janvier 2016)
  507. (en) James Caldwell, « New NWA Women’s Champ ends Santana’s lengthy reign », Pro Wrestling Torch, (consulté le 15 février 2016)
  508. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées G12016
  509. (en) « El Phantasmo remporte la Super J-Cup 2019 », wesportfr.com, (consulté en 2019-068-26)
  510. (en) « Cody Rhodes beats Mike Bennett to win the Northeast Wrestling title », Pro Wrestling Insider, (consulté le 19 mars 2017)
  511. (en) « Jason Kincaid's historic reign ends at 1,951 days, as Chase Owens defeats him to win the NWA Southeastern Heavyweight Title! », facebook.com, (consulté le 12 février 2017)
  512. (en) James Caldwell, « 8/19 ROH “Death Before Dishonor” Results – Caldwell's Complete Report », Pro Wrestling Torch, (consulté le 19 août 2016)
  513. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées BCRules
  514. « ROH WRESTLER OF THE YEAR: CODY », Ring of Honor (consulté le 11 janvier 2018)
  515. « 2017 TAG TEAM OF THE YEAR: THE YOUNG BUCKS », Ring of Honor (consulté le 10 janvier 2018)
  516. « BREAKOUT STAR OF THE YEAR: ADAM PAGE », Ring of Honor (consulté le 10 janvier 2018)
  517. « BEST FINAL BATTLE ENTRANCE: MARTY SCURLL », Ring of Honor (consulté le 10 janvier 2018)
  518. (en) « 2CW Announces Live Stream of Final Show », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 décembre 2015)
  519. (en) « Cody Rhodes vs. Ricochet - Lights Out Full Match », WhatCulture Pro Wrestling, YouTube, (consulté le 24 janvier 2017)
  520. « WCPW Title »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), What Culture Pro Wrestling (consulté le 2 octobre 2017)
  521. (en) Larry Csonka, « Csonka’s WrestleCircus: Taking Center Stage Review 2.19.17 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 411Mania, (consulté le 20 février 2017)
  522. « AJ Styles Named PWI Wrestler of the Year, Full List Of Awards - 411MANIA », sur 411mania.com
  523. « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 for 2017 », sur The Internet Wrestling Database (consulté le 30 août 2017)
  524. Dave Meltzer, « March 6, 2017 Wrestling Observer Newsletter: 2016 Awards issue, talent departing TNA, more », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, California,‎ , p. 27 (ISSN 1083-9593)
  525. (en) Dave Meltzer, « January 25, 2016 Wrestling Observer Newsletter: 2015 Observer Awards Issue », Wrestling Observer Newsletter, Campbell, California,‎ , p. 1–38 (ISSN 1083-9593)
  526. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.njpw.co.jp/news/detail.php?nid=15651 [archive du ], sur New Japan Pro Wrestling, (consulté le 12 janvier 2016)
  527. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.njpw.co.jp/78933, sur New Japan Pro Wrestling, (consulté le 3 janvier 2017)

Voir aussiModifier