Kofi Kingston

catcheur ghanéen

Kofi Sarkodie-Mensah (né le à Kumasi) est un catcheur américano-ghanéen. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division SmackDown, sous le nom de Kofi Kingston.

Kofi Kingston
Image dans Infobox.
Kofi Kingston en 2019
Données générales
Nom de naissance
Kofi Sarkodie-Mensah
Nom de ring
Kofi Nahaje Kingston
Kofi Kingston
Nationalités
Naissance
Taille
entre 6 0 (1,83 m)[1],[2] et 6 1 (1,85 m)[3],[4]
Poids
entre 212 lb (96 kg)[1] et 218 lb (99 kg)[2]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
- aujourd'hui
Annoncé de

Mensah commence sa carrière dans des petites fédération de Nouvelle-Angleterre avant de signer un contrat avec la World Wrestling Entertainment en 2006. Il rejoint l'Ohio Valley Wrestling pour perfectionner son apprentissage. Il fait ses débuts télévisés en 2008. Bien qu'il soit d'origine ghanéenne, Mensah a longtemps été présenté comme jamaïcain, pour des raisons exclusivement commerciales. Kingston est également connu pour ses multiples règnes de Champion Intercontinental de la WWE, avec quatre règnes à son actif.

Il a également été trois fois Champion des États-Unis de la WWE, six fois Champion par équipes de la WWE avec Evan Bourne, avec R-Truth puis deux fois avec Big E et Xavier Woods, une fois Champion du Monde par équipes de la WWE avec CM Punk et sept fois WWE SmackDown Tag Team Champion avec Big E et Xavier Woods. Il est également devenu le Champion de la WWE pour la première fois de sa carrière en battant Daniel Bryan lors de WrestleMania 35.

JeunesseModifier

Kofi Sarkodie-Mensah a un frère et une sœur qui se nomment Kwame et Nana Akua et son père est bibliothécaire au Boston College[5],[6]. Il fait de la lutte au lycée à Winchester (Massachusetts) puis au Boston College[6]. Après l'université, il travaille comme publicitaire à Framingham[6].

CarrièreModifier

Débuts en Nouvelle-Angleterre (2006)Modifier

Kofi Sarkodie-Mensah s'entraîne à l'école de catch de Killer Kowalski en 2005[7]. Il commence sa carrière en 2006 à la Chaotic Wrestling, une fédération de Nouvelle-Angleterre et lutte sous le nom de Kofi Nahaje Kingston[7].

World Wrestling Entertainment (2006-…)Modifier

Passage dans les clubs-écoles (2006-2008)Modifier

En , Kofi Sarkodie-Mensah signe un contrat avec World Wrestling Entertainment (WWE)[8]. WWE l'envoie continuer son apprentissage en Géorgie à la Deep South Wrestling puis à l'Ohio Valley Wrestling et enfin à la Florida Championship Wrestling jusqu'en 2008 tout en faisant ponctuellement des combats non diffusés avant les enregistrements des émissions de la WWE[7].

Arrivée à l'ECW et premier règnes de champion intercontinental et de champion par équipes (2008-2009)Modifier

Le durant ECW on Sci Fi, Kofi Kingston fait ses débuts télévisé à la WWE et bat David Owen[9]. Il reste invaincu pendant plusieurs semaines[10]. Il commence une rivalité avec Shelton Benjamin qui met fin à sa série de victoires le [11].

 
Kingston en tant que champion intercontinental en 2008.

Il quitte ECW on Sci Fi pour aller à Raw après la draft supplémentaire de 2008 le [12]. Quatre jours plus tard à Night of Champions, il est l'adversaire mystère de Chris Jericho et parvient à le vaincre pour remporter son premier championnat intercontinental de la WWE[13].

Au SummerSlam 2008, il perd son titre au profit de Santino Marella dans un Mixed Match (Winner takes all) dans lequel il faisait équipe avec Mickie James, laquelle a également perdu son titre féminin au profit de la partenaire de Marella, Beth Phoenix[14]. Le à Raw, il a l'occasion de regagner son titre, mais perd le match qui l'opposait à Santino Marella à cause d'une intervention de Beth Phoenix. Lors du Raw du il remporte le World Tag Team Championship avec CM Punk contre Cody Rhodes et Ted DiBiase. Lors des Survivor Series 2008, il est dans la Team Batista qui s'est fait battre par la Team Orton. Dans un Gala à Hamilton au Canada, il perd son titre de champion du monde par équipe contre John Morrison et The Miz. Le à Raw, il bat Kane par disqualification dans un tournoi pour déterminer le challenger au WWE Intercontinental Championship détenu par William Regal. Lors du Raw du , il perd contre Rey Mysterio en 1/2 finale du tournoi.

Le à Raw il bat Kane et se qualifie pour le Elimination Chamber Match pour le World Heavyweight Championship à No Way Out 2009 mais lors de l'évènement il est agressé par Edge avant d'entrer sur le ring, ce dernier prend sa place et gagnera le titre[15].

Lors du Raw du il fait son retour, où il gagne le soir même face à Chris Jericho et il se qualifie pour le Money in the Bank en compagnie de CM Punk, Mark Henry, MVP, Shelton Benjamin, Kane, Christian et Finlay. Ce sera son premier Money in the Bank et son deuxième WrestleMania.

À WrestleMania XXV il participe au Money in the Bank Ladder Match qui est remporté par CM Punk[16].

Champion des États-Unis (2009-2010)Modifier

Le à Raw, il devient challenger au WWE United States Championship en battant Matt Hardy et William Regal. Lors du Raw du 1er juin, il bat MVP et remporte le titre[17].

Lors de Extreme Rules 2009, il conserve son titre face à MVP, Matt Hardy et William Regal dans un Fatal-Four-Way Match[18]. Le lors d'un show non-diffusé à Nîmes, il conserve son titre face à Matt Hardy. Lors de Night of Champions 2009, il conserve son titre contre MVP, Primo, Jack Swagger, Carlito et The Miz[19]. À Raw, le , il conserve son titre contre Carlito ainsi que le contre Carlito, The Miz et Jack Swagger. Il défend avec succès son titre à Breaking Point 2009 face à The Miz et à Hell in a Cell 2009 face au même adversaire et à Jack Swagger. Mais The Miz finit par remporter la ceinture le lendemain à Raw.

Lors de Raw, le il bat Evan Bourne et se qualifie dans la Team Raw à Bragging Rights.

Lors de Bragging Rights son équipe perd face à celle de SmackDown après une trahison du Big Show qui lui porte un Chokeslam. Peu après, il attaque The Legacy afin que John Cena gagne le WWE Championship.

Le , à Raw, il se fait attaquer par Randy Orton. Plus tard dans la soirée, il détruit la nouvelle voiture d'Orton. Le , il se bat contre Randy Orton, mais à la suite d'une intervention de The Legacy, les managers de cette soirée Ozzy Osbourne et Sharon Osbourne décidèrent d'organiser un 6-Man Tag Team Match, avec MVP & Mark Henry, match qu'ils remportent. Directement donc en rivalité avec Randy Orton, il est le capitaine de l'équipe pour les Survivor Series (2009) où son équipe défait celle d'Orton. Il reste le seul membre contre CM Punk et Randy Orton, mais parvient à remporter le match en éliminant les deux d'affilée en 6 secondes. À TLC 2009, il perd contre Orton après avoir reçu un Punt Kick sur le bras et un RKO.

Lors de Raw du , il perd face à Randy Orton en se prenant un RKO. Lors de Raw du lui et John Cena battent la Legacy . Lors du Raw du , il bat The Miz. Le , il participe au Royal Rumble 2010, où il entre 27e, mais est éliminé au bout de 2:50 par John Cena. Lors du Raw du , il se qualifie pour l'Elimination Chamber match pour le WWE Championship qui aura lieu lors de l'Elimination Chamber 2010 en battant le Big Show par disqualification[20]. Il perd face à Ted Dibiase lors du Raw du . À Elimination Chamber il se fait éliminer par Sheamus. Il fait équipe avec Yoshi Tatsu et Evan Bourne lors du Raw du , ensemble ils battent la Legacy. Lors du Raw du , il se qualifie pour être le dixième participant du Money in the Bank Ladder Match à WrestleMania XXVI en battant Vladimir Kozlov.

Lors de Wrestlemania XXVI ll perd le Money in the Bank Ladder match au profit de Jack Swagger.

Champion Intercontinental & double Champion des États-Unis (2010-2011)Modifier

Lord du draft à Raw le , il est drafté à SmackDown où, pour son 1er match, il bat Chris Jericho. Deux semaines plus tard, lors de la finale pour déterminer le nouveau champion intercontinental (il avait battu Dolph Ziggler lors du premier tour la semaine précédente), il bat Christian pour remporter le titre, qui lui est retiré aussitôt (sa victoire est annulée) sur ordre de Vince McMahon pour être remis à l'ancien champion, Drew McIntyre. Kingston entre en rivalité avec ce dernier, qu'il bat lors de Over the Limit (2010) pour remporter le titre pour la seconde fois. Il le conservera contre McIntyre à 4-Way Finale, il devient le pro de NXT assigné à Michael McGillicutty et participe sans succès au Money in the Bank Ladder Match de SmackDown lors de Money in the Bank remporté par Kane.

Lors du SmackDown du , il perd contre Dolph Ziggler par disqualification en refusant d'écouter l'arbitre. Après le match il le passe à tabac. Néanmoins, Dolph Ziggler gagne un match de championnat. Lors du SmackDown du il perd son WWE Intercontinental Championship face à Dolph Ziggler à cause de Vickie Guerrero et le re-passe à tabac. Il a son match revanche contre ce dernier à SummerSlam 2010, match qui se termine en No-Contest à la suite de l'intervention de The Nexus. Il tente par deux fois de regagner la ceinture, mais Ziggler parvient à garder le titre grâce aux interventions de Vickie Guerrero : le , elle le fait perdre par disqualification en intervenant, et la semaine suivante, alors qu'une disqualification de Ziggler aurait permis le changement de titre, elle fait perdre Ziggler par décompte à l'extérieur. Theodore Long annonce donc un ultime match à Night of Champions 2010, avec pour stipulation que si Ziggler perd par disqualification ou par décompte à l'extérieur il perdrait le titre mais Kingston perd le match.

Lors du SmackDown du , il bat Drew McIntyre et intègre la Team SmackDown pour le match par élimination de Bragging Rights, où malgré son élimination son équipe l'emporte sur celle de Raw. Lors de Survivor Series, l'équipe de Rey Mysterio à laquelle il appartient l'emporte sur celle de Alberto Del Rio. Lors de TLC: Tables, Ladders and Chairs il participe à un Triple Threat Ladder Match pour le titre intercontinental contre Jack Swagger et Ziggler, qui l'emporte. Lors du SmackDown suivant, Ziggler conserve une nouvelle fois son titre contre Kingston et Swagger. Lors du premier SmackDown de 2011, le (diffusé le 7), il bat Ziggler pour remporter une nouvelle fois le titre intercontinental, et défend avec succès sa ceinture juste après sur ordre de Vickie Guerrero. Le , il perd contre McIntyre à la suite d'une distraction d'Alberto Del Rio et ne participe pas au Elimination Chamber. Lors de Elimination Chamber 2011, il perd contre Del Rio dans un No-Title Match.

Lors du SmackDown du , il perd son titre contre Wade Barrett et tentera de le récupérer à SmackDown le 1er avril en le battant par disqualification. Il remplace Vladimir Kozlov pour son match à la suite de son agression. Lors de Wrestlemania XXVII, lui, Santino Marella, Kane et Big Show battent The Corre. Lors du SmackDown du 1er et du , il perd contre Wade Barrett et ne remporte pas l'Intercontinental Championship.

Le , lors du Draft annuel de la WWE, il est drafté vers Raw. Lors d'Extreme Rules, il bat Sheamus dans un Tables Match et remporte le WWE United States Championship. Le à Raw, il conserve son titre contre Jack Swagger. Il perd son titre face à Dolph Ziggler à Capitol Punishment. Lors du Raw du , il bat Dolph Ziggler dans un Two Out of Three Falls Match par disqualification et ne remporte pas le titre. Lors de Money in the Bank (2011), il ne remporte pas le MITB de Raw à la suite de la victoire d'Alberto Del Rio. Le lendemain à Raw, un tournoi est organisé pour déterminer le nouveau WWE Champion. Il bat Alberto Del Rio et arrive au deuxième tour où il est éliminé par The Miz. Lors de SummerSlam (2011), il fait équipe avec Rey Mysterio et John Morrison et bat The Miz, Alberto Del Rio et R-Truth.

Air Boom (2011-2012)Modifier

Lors du Raw du , il bat David Otunga et Michael McGillicutty avec Evan Bourne. Le à Raw, il fait de nouveau équipe avec Evan Bourne et remportent les WWE Tag Team Championship. La semaine suivante à Raw, ils battent les anciens champions et conservent leurs titres, l'équipe s'appelle désormais Air Boom. À Night of Champions (2011), ils battent et conservent leurs titres par disqualification contre The Miz et R-Truth. Lors de Hell in a Cell, ils battent Dolph Ziggler et Jack Swagger pour conserver leurs titres. Lors de Vengeance (2011), ils battent de nouveau Dolph Ziggler et Jack Swagger et conservent leurs titres. Lors du 1er novembre, son partenaire Evan Bourne est suspendu pendant 30 jours. Lors des Survivor Series 2011, il est dans la Team Orton qui perd face la Team Barrett.

Lors de TLC (2011), ils conservent leurs titres contre Primo et Epico. Lors d'un house show de la WWE à Oakland, Californie, ils perdent les titres contre Epico et Primo. Lors du Raw du , ils perdent contre Epico et Primo et ne récupèrent pas les titres.

Il affronte CM Punk, The Miz, R-Truth, Chris Jericho et Dolph Ziggler dans un Elimination Chamber Match pour le WWE Championship lors d'Elimination Chamber (2012) où CM Punk conserve son titre.

Lors du Raw du , il fait équipe avec R-Truth et bat Epico et Primo dans un No Title Match. Puis plus tard dans la soirée il perd un 10-Man Battle Royal pour devenir l'aspirant au WWE Championship. Lors du Raw du , il perd pour les WWE Tag Team Championship avec R-Truth contre Jack Swagger et Dolph Ziggler, et Primo et Epico qui conservent leurs titres. Lors de WrestleMania XXVIII la Team Long, dont il fait partie, perd contre la team de John Laurinaitis. Lors du Raw du , il bat Cody Rhodes. Lors du Raw du en équipe avec R-Truth, ils battent Epico et Primo et deviennent les nouveaux Champions par équipe. Le à Raw, il perd un Steel Cage Match contre Big Show[21]. Ils perdent leur titre lors de Night of Champions contre Kane et Daniel Bryan. Lors du Raw du , R-Truth et lui perdent contre Daniel Bryan et Kane et ne remporte pas les WWE Tag Team Championship. Après cet échec, l'équipe se dissout.

Second Champion Intercontinental, Triple Champion des États-Unis & blessure (2012-2013)Modifier

Lors du WWE Main Event du , il devient pour la 4e fois de sa carrière champion intercontinental en battant The Miz. À Hell in a Cell, il bat The Miz et conserve son titre. Lors du Raw du il bat Antonio Cesaro par disqualification. Lors du Smackdown du , il bat Damien Sandow et conserve son titre. Lors de TLC, il défendra son titre contre Wade Barrett Lors du Raw du , il perd contre Antonio Cesaro dans un match qui comprenait également R-Truth et Wade Barrett et ne remporte pas le WWE United States Championship. Lors de Tables, Ladders and Chairs (2012), il bat Wade Barrett et conserve son titre. Lors du Raw du , il perd contre Wade Barrett et perd son titre[22]. Lors du Royal Rumble 2013, il participe à un Royal Rumble Match qui est remporté par John Cena.

Lors de RAW du , il bat Antonio Cesaro et devient le Champion des États-Unis. Lors du Raw du , il perd avec The Usos face à The Shield. Lors de Extreme Rules (2013), il perd son WWE United States Championship face à Dean Ambrose. Lors de Smackdown du , il perd face à Ryback[23], qui le blesse à la fin de leur match en lui infligeant trois Powerbomb à travers trois tables différentes.

Diverses rivalités (2013-2014)Modifier

Il fait son retour à Raw le en battant Fandango[24]. Lors du SmackDown du , Fandango parvient à prendre sa revanche en le battant. Le 12 aout à Raw, il se fait battre par Alberto Del Rio. Le à Main Event, il bat Fandango[25]. Lors du SmackDown du , il gagne face à Curtis Axel. Lors du Raw du , il bat Curtis Axel par disqualification. Le à Main Event, il bat Antonio Cesaro[26]. Lors de Night of Champions, il perd contre Curtis Axel et ne remporte pas le Intercontinental Championship. Le à Main Event, il bat Fandango[27]. Le à Raw, il bat Fandango[28]. Le à Smackdown, il bat Big E Langston[29]. Le à Raw, il perd contre Randy Orton[30] Lors de Battleground (2013), il perd face à Bray Wyatt. Le à SmackDown, il perd avec The Miz contre Luke Harper & Erick Rowan[31]. Lors de Hell in a Cell, il perd face à Damien Sandow. Le à Main Event, il perd contre Ryback[32]. Le à RAW, il participe à un match par équipe avec The Miz face à The Real Americans match qu'il perd car le Miz le trahi en refusant de faire le changement. Le à Main Event, il perd contre Fandango[33]. Le à Raw, il perd contre The Miz[34]. Lors de Survivor Series, il perd face à The Miz. Le à Main Event, il bat Fandango[35]. Le à Raw, il perd avec The Miz contre Rybaxel[36]. Le à Raw, il perd contre The Miz, après le match il porte son Trouble in Paradise sur ce dernier[37]. Le lors du Tribute to the Troops, il bat Dolph Ziggler[38]. Lors de TLC, il bat The Miz.

Le à SmackDown, il perd contre Fandango[39]. Lors du RAW du , il perd face à Ryback[40]. Lors de RAW du , il bat Randy Orton[41]. Lors du SmackDown du , il bat Fandango[42]. Lors de RAW du , il perd face à Alberto Del Rio. Lors de Smackdown du , il bat Damien Sandow. Lors de Smackdown du , lui et Dolph Ziggler perdent face à Dean Ambrose et Roman Reigns[43]. Lors de Smackdown du , Jack Swagger bat Rey Mysterio, Mark Henry et Kofi Kingston pour devenir l'aspirant no 1 pour l'Intercontinental Championship[44]. Lors de RAW du , il perd face à Bray Wyatt[45]. Le à RAW, il perd face à Alexander Rusev[46]. Le à SmackDown, il perd contre Cesaro, après le match il reçoit un Neutraliser de Cesaro[47]. Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette au profit de Seth Rollins[48]. Le à Raw, il bat Cesaro, après le match il se fait tabasser par ce dernier[49].

The New Day (2014-...)Modifier

 
Kofi Kingston et Big E en tant que WWE Tag Team Champions

Le à Raw, il bat Cesaro, après le match il est attaqué par ce dernier avant d'être secouru par Big E[50]. Après Money in the Bank, il effectue quelques combats par équipe avec Big E. Le à RAW, après la défaite des deux compères face à Ryback et Curtis Axel, Xavier Woods vient les interrompre et annonce une alliance avec les deux hommes[51]. Ils effectuent leur premier combat ensemble, avec Xavier Woods en tant que manager, le lors de WWE Main Event, en battant Heath Slater et Titus O'Neil[52]. Le à Main Event, il bat Bo Dallas[53]. Le à Superstars, il bat Justin Gabriel[54]. Le à Main Event, il perd contre Tyson Kidd par soumission[55]. Le à Superstar, il bat Sin Cara[56]. Le à Superstars, il perd contre Cesaro[57]. Le à Superstars, il perd par soumission contre Tyson Kidd[58].

Le lors de Main Event, avec Big E ils battent The Miz et Damien Mizdow[59]. Le à Smackdown, il gagne avec Big E contre The Miz & Damien Mizdow[60]. Lors de Extreme Rules, lui et Big E battent Cesaro et Tyson Kidd et remportent les WWE Tag Team Championship et effectuent un heel turn[61]. Ils conservent leurs titres face à Tyson Kidd et Cesaro lors de Payback[62]. Lors de Elimination Chamber, ils battent The Ascension, The Prime Time Players, The Lucha Dragons, Los Matadores et Tyson Kidd et Cesaro dans la cage en acier et ils conservent leurs titres. Le à Raw, ils battent The Social Outcast[63]. Lors de Money in the Bank, il participe au Money in the Bank Ladder Match qui est remporté par Sheamus. Plus tard dans la soirée, Big E et Xavier Woods perdent leurs titres face à Darren Young et Titus O'Neil[64]. Lors de Battleground, Big E et lui-même perdent contre The Prime Time Players et ne parviennent pas a récupérer les titres par équipe. Lors de Summerslam, Big E & lui-même accompagné de Xavier Woods remportent les championnats par équipe de la WWE pour la deuxième fois consécutive dans un Fatal-4-Way tag team match qui comprenaient The Lucha Dragons, Los Matadores & les champions par équipe The Prime Time Players[65]. Lors de Night of Champions, lui et Big E perdent face aux Dudley Boyz par disqualification après que Woods, leur partenaire est intervenu pour brisé le décompte et donc en conséquence, ils conservent leurs titres. Le à Smackdown, il perd avec Xavier Woods contre The Lucha Dragons[66]. Le à Supersmackdown, The New Day conservent les titres par équipes en battant The Lucha Dragons[67]. Le à Raw, il perd contre Kalisto[68].

Le au Royal Rumble, ils conservent leurs titres en battant les Usos[69]. Le à Roadblock, ils conservent leurs titres en battant League of Nations (Sheamus et King Barrett)[70].

Le à WrestleMania 32, ils perdent face à Legue of Nations (Sheamus, Rusev et Alberto Del Rio) dans un 6-Man Tag Team Match[71]. Le à Extreme Rules, ils conservent leurs titres en battant The Vaudevillains (Aiden English et Simon Gotch)[72]. Le à Money in the Bank, ils conservent leurs titres en battant The Vaudevillains, Enzo Amore, Big Cass et les Good Brothers dans un Fatal 4-Way Tag Team Match[73].

Le à Battleground, ils perdent face à la Wyatt Family dans un 6-Man Tag Team Match[74]. Le à SummerSlam, ils perdent face aux Good Brothers par disqualification, mais conservent leurs titres[75]. Le à Clash of Champions, ils conservent leurs titres en battant les Good Brothers[76].

Le à Hell in a Cell, ils perdent face à The Bar par disqualification, mais conservent leurs titres[77]. Le aux Survivor Series, la team Raw (Enzo Amore, Big Cass, The Bar, les Good Brothers, les Shining Stars et eux) bat la team SmackDown (Heath Slater, Rhyno, les Usos, les Hype Bros et American Alpha) dans un 10-on-10 Traditional Survivor Series Elimination Tag Team Match[78]. Le à Roadblock: End of the Line, ils perdent face à The Bar, ne conservant pas leurs titres, mettant ainsi fin à un règne de 483 jours[79].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 14e position, mais se fait éliminer par Cesaro et Sheamus[80].

Le à Battleground, ils deviennent les nouveaux champions par équipe de SmackDown en battant les Usos[81]. Le lors du pré-show à SummerSlam, ses deux frères perdent face aux Usos, ne conservant pas leurs titres[82]. Le à SmackDown Live, ils redeviennent champions par équipe de SmackDown en battant les Usos dans un Street Fight Match[83].

Le à Hell in A Cell, ils perdent face aux Usos dans un Hell in a Cell Match, ne conservant pas leurs titres[84]. Le aux Survivor Series, ils perdent face au Shield dans un 6-Man Tag Team Match[85]. Le à Clash of Champions, ils ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown, battus par les Usos dans un Fatal 4-Way Tag Team Match, qui inclut également Rusev Day (Rusev et Aiden English), Chad Gable et Shelton Benjamin[86].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 16e position, élimine Jinder Mahal, avant d'être lui-même éliminé par Andrade "Cien" Almas[87]. Le à Fastlane, leur match face aux Usos, pour les titres par équipe de SmackDown, se termine en No Contest, suite à l'attaque des Bludgeon Brothers sur les deux équipes[88].

 
The New Day à WrestleMania 34

Le à WrestleMania 34, Big E et lui ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown, battus par les Bludgeon Brothers dans un Triple Threat Match, qui inclut également les Usos[89]. Le au Greatest Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble en 9e position, mais se fait éliminer par Elias[90]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Braun Strowman[91].

Le lors du pré-show à Extreme Rules, ils perdent face à SAnitY dans un Tables match[92]. Le à SummerSlam, Xavier Woods et Big E battent les Bludgeon Brothers par disqualification, mais ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown[93]. Le à SmackDown Live, ils deviennent Champions par équipe de SmackDown en battant les Bludgeon Brothers dans un No Disqualification Match[94]. Le à Hell in a Cell, ils conservent leurs titres en battant The Rusev Day (Rusev et Aiden English[95].

Le à Super Show-Down, Xavier Woods et lui conservent leurs titres en battant The Bar[96]. Le lors du 1 000e épisode de SmackDown Live, ses deux équipiers perdent face à The Bar, ne conservant pas leurs titres[97]. Le à Crown Jewel, Big E et lui ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown, battus par The Bar[98].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculinen 12e position, mais se fait éliminer par Drew McIntyre[99]. Le à Elimination Chamber, ils ne remporte pas le titre de la WWE, battu par "The New" Daniel Bryan dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également AJ Styles, Jeff Hardy, Randy Orton et Samoa Joe[100]. Le à Fastlane, il perd face à The Bar dans un 2-on-1 Handicap Match[101].

Le à WrestleMania 35, il devient le nouveau Champion de la WWE en battant "The New" Daniel Bryan, remportant le titre pour la première fois de sa carrière. Il devient le 13e Grand Slam Chmpion de la fédération, ainsi que le premier catcheur né en Afrique à devenir Champion de la WWE[102]. Le à Money in the Bank, il conserve son titre en battant Kevin Owens[103]. Le à Super ShowDown, il conserve son titre en battant Dolph Ziggler, grâce à une intervention extérieure de Xavier Woods[104]. Le à Stomping Grounds, il conserve son titre en battant Dolph Ziggler dans un Steel Cage Match[105].

Le à Extreme Rules, il conserve son titre en battant Samoa Joe, puis célèbre, avec Big E et Xavier Woods, la victoire de ces derniers pour les titres par équipe de SmackDown[106]. Le à SummerSlam, son match face à Randy Orton se termine en Double Count Out. Après le match, il attaque que ce dernier avec une chaise et lui porte son Trouble in Paradise[107]. Le à Clash of Champions, il conserve son titre en battant Randy Orton[108].

Le à SmackDown, il perd en 10 secondes face à Brock Lesnar, ne conservant pas son titre, mettant ainsi fin à 180 jours de règne[109]. Le à SmackDown, Big E et lui deviennent, pour la cinquième fois, Champions par équipe de SmackDown en battant les Revival[110]. Le lors du pré-show aux Survivor Series, ils perdent le Champions vs Champions vs Champions Triple Threat Tag Team Match face aux Viking Raiders, qui inclut également l'Undisputed Era[111]. Le à TLC, ils conservent leurs titres en battant les Revival dans un Ladder Match[112].

Le au Royal Rumble, il entre dans la Royal Rumble masculin en 6e position, mais se fait éliminer par Brock Lesnar[113]. Le à Super ShowDown, Big E et lui perdent face à John Morrison et The Miz, ne conservant pas leurs titres[114]. Le à Elimination Chamber, ils ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown, battus par John Morrison et The Miz dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également les Usos, les Dirty Dawgs, Heavy Machinery et Lucha House Party[115].

Le à WrestleMania 36, il ne remporte pas les titres par équipe de SmackDown, battu par John Morrison dans un Triple Threat Ladder Match, ce match incluant également Jimmy Uso[116]. Le à SmackDown, Big E permet au New Day de redevenir Champions par équipe de SmackDown, pour la 6e fois, en battant le Miz et Jey Uso dans un Triple Threat Match[117]. Le à Money in the Bank, Big E et lui conservent leurs titres en battant The Forgotten Sons (Steve Cutler et Wesley Blake), Lucha House Party (Gran Metalik et Lince Dorado) & John Morrison et The Miz dans un Fatal 4-Way Tag Team Match[118].

Le à Extreme Rules, ils perdent face à Cesaro et Shinsuke Nakamura dans un Tables Match, ne conservant pas leurs titres[119]. Le à SmackDown, il annonce être blessé et doit s'absenter pendant 6 semaines[120].

Le à SmackDown, Xavier Woods et lui effectuent leurs retours. Ils deviennent les nouveaux Champions par équipe de SmackDown en battant Cesaro et Shinsuke Nakamura puis, lors du Draft, ils sont annoncés être transférés au show rouge par Stephanie McMahon, tandis que Big E restera seul à SmackDown, entraînant la séparation du trio[121]. 3 soirs plus tard à Raw, à la suite du transfert des Street Profits au show bleu, les deux équipes échangent leurs titres respectifs, Xavier Woods et lui devenant les nouveaux Champions par équipe de Raw. Plus tard dans la soirée, ils conservent leurs titres en battant les Dirty Dawgs[122]. Le à Survivor Series, ils perdent face aux Street Profits dans un Champions vs. Champions Tag Team Match[123]. Le à TLC, ils perdent face à Cedric Alexander et Shelton Benjamin, ne conservant pas leurs titres[124].

Blessé à la mâchoire, il doit s'absenter pour une durée indéterminée[125]. Le à Raw, il effectue son retour aux côtés de Xavier Woods, et assiste à sa victoire sur Mustafa Ali[126]. Le à Elimination Chamber, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Drew McIntyre dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également AJ Styles, Jeff Hardy, Randy Orton et Sheamus[127]. Le à Raw, Xavier Woods et lui redeviennent champions par équipe de Raw en battant le Hurt Business (Cedric Alexander et Shelton Benjamin). Après le combat, AJ Styles et Omos les défient pour leurs titres à WrestleMania 37[128].

Le à WrestleMania 37, ils perdent face à AJ Styles et Omos, ne conservant pas leurs titres[129]. Le à Raw, il perd face à Drew McIntyre, ne devenant pas aspirant n°1 au titre de la WWE à Hell in a Cell[130]. Le à Raw, Xavier Woods et lui perdent une Tag Team Battle Royale face aux Viking Raiders, qui inclut également RK-Bro (Randy Orton et Riddle), Lince Dorado, Mace, T-Bar et John Morrison, ne devenant pas aspirants n°1 aux titres par équipe de Raw à Money in the Bank[131].

Le au pay-per-view, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Bobby Lashley par soumission[132].

Le à Raw, Big E utilise sa mallette sur Bobby Lashley, après la victoire de ce dernier sur Randy Orton, profitant de sa blessure à la jambe après le combat, et devient le nouveau champion de la WWE en le battant, remportant le titre pour la première fois de sa carrière. Après sa victoire, Xavier Woods et lui le félicitant, ce qui marque le retour du trio[133].Le à Extreme Rules, ils battent AJ Styles, Bobby Lashley et Omos dans un 6-Man Tag Team Match[134].

Le à SmackDown, lors du Draft, Big E est annoncé être officiellement transféré au show rouge, alors que de leur côté, Xavier Woods et lui sont annoncés être officiellement transférés au show bleu par Sonya Deville, ce qui marque, une nouvelle fois, la séparation du trio[135].

Caractéristiques au catchModifier

 
Kofi exécutant le Trouble in Paradise sur Kevin Nash.
Musiques d'entrée de Kofi Kingston[136]
# Titre Compositeurs Période Fédération)
1 Confrontation Damian Marley 2006 CW
2 This Is Why I'm Hot Baby Cham et Junior Reid 2006-2007 DSW
3 S.O.S. Collie Buddz 2008-2014 WWE
4 Boom Jim Johnston 2011-2012
5 New Day, New Way 2014-...

PalmarèsModifier

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de Kofi Kingston[137]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang 76  35  26  29  31  20  59  52  42  69  82  4  9  70
Classement PWI 50 par équipe de Kofi Kingston[138]
Année 2020
Rang 8

Vie privéeModifier

Il épouse Kori Campfield le et ont deux enfants : un né à la fin du mois d' et un autre né fin [139],[140],[141].

Jeux vidéoModifier

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Profil de Kofi Kingston », sur WWE.com (consulté le )
  2. a b c d e f g h i j k l m et n (en+de) Kofi Kingston sur Wrestlingdata.
  3. (en) et k/kofi-kingston Kofi Kingston sur Online World of Wrestling.
  4. a b et c (en) « Kofi Kingston », sur Cagematch (consulté le )
  5. (en-US) Kwame Okoampa-Ahoofe- Jr Ph.D, « Wrestler Kofi Kingston Loses Sister - News Ghana » [archive], sur newsghana.com.gh, (consulté le )
  6. a b et c (en-US) Mike Carraggi, « Winchester star reborn », Boston.com,‎ (lire en ligne[archive], consulté le )
  7. a b et c (en-US) Jamie Greer, « This Is Kofi's Year: The Underrated Career of Kofi Kingston » [archive], sur Last Word on Pro Wrestling, (consulté le )
  8. (en) Leslie Goffe, « Wrestling's Jamaican star - from Ghana » [archive], sur BBC News, (consulté le )
  9. (en-US) James Caldwell, « PWTorch.com - CALDWELL'S ECW TV REPORT 1/22: Ongoing coverage of Sci-Fi HD debut show » [archive], sur www.pwtorch.com, (consulté le )
  10. (en-US) Bill Pivetz, « Kofi Kingston Is No Longer Main Event-Bound » [archive], sur Bleacher Report, (consulté le )
  11. (en-US) « ECW on Sci-Fi Report 5.20.08 » [archive], sur 411MANIA, (consulté le )
  12. (en-US) Jon Waldman, « SLAM! coverage of the 2008 WWE Supplemental Draft » [archive], sur canoe.com (consulté le )
  13. (en-US) Wade Keller, « PWTorch.com - KELLER'S WWE NIGHT OF THE CHAMPIONS PPV REPORT 6/29: Ongoing "virtual time" coverage of event » [archive], sur pwtorch.com, (consulté le )
  14. (en) « Résultats SummerSlam 2008 », sur SLAM! Wrestling (consulté le )
  15. (en) « Résultats No Way Out 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le )
  16. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le )
  17. (en) « Résultats RAW, 1er juin 2009 », sur Online World of Wrestling (consulté le )
  18. (en) « Résultats Extreme Rules 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le )
  19. (en) « Results: No trouble in paradise », sur WWE, (consulté le )
  20. WWE, « Raw: Kofi Kingston vs. Big Show - Elimination Chamber », (consulté le )
  21. WWE, « Kofi Kingston vs. Big Show - Steel Cage Match: Raw, June 11, 2012 », (consulté le )
  22. (en) Ryan Murphy, « Wade Barrett wins the Intercontinental Championship », (consulté le )
  23. WWE, « Kofi Kingston vs. Ryback: SmackDown, May 31, 2013 », (consulté le )
  24. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: Raw, August 5, 2013 », (consulté le )
  25. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: WWE Main Event, Aug. 28, 2013 », (consulté le )
  26. WWE, « Kofi Kingston vs. Antonio Cesaro: WWE Main Event, Sept, 11, 2013 », (consulté le )
  27. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: WWE Main Event, Sept, 18, 2013 », (consulté le )
  28. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: Raw, Sept. 30, 2013 », (consulté le )
  29. WWE, « Kofi Kingston vs. Big E Langston: SmackDown, Oct. 4, 2013 », (consulté le )
  30. WWE, « Kofi Kingston vs. Randy Orton: Raw, Oct. 7, 2013 », (consulté le )
  31. WWE, « The Miz and Kofi Kingston vs. The Wyatt Family: Raw, Oct. 21, 2013 », (consulté le )
  32. WWE, « Kofi Kingston vs. Ryback: WWE Main Event, Oct. 30, 2013 », (consulté le )
  33. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: WWE Main Event, Nov. 20, 2013 », (consulté le )
  34. WWE, « Kofi Kingston vs. The Miz: Raw, Nov. 25, 2013 », (consulté le )
  35. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: WWE Main Event, Nov. 27, 2013 », (consulté le )
  36. WWE, « The Miz & Kofi Kingston vs. Ryback & Curtis Axel: Raw, Dec. 2, 2013 », (consulté le )
  37. WWE, « Kofi Kingston vs. The Miz: Raw, Dec. 9, 2013 », (consulté le )
  38. WWE, « Dolph Ziggler vs. Kofi Kingston: Tribute to the Troops 2013 », (consulté le )
  39. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: SmackDown, Dec. 20, 2013 », (consulté le )
  40. WWE, « Kofi Kingston vs. Ryback: Raw, Dec. 23, 2013 », (consulté le )
  41. WWE, « Kofi Kingston vs. Randy Orton: Raw, Jan. 13, 2014 », (consulté le )
  42. WWE, « Kofi Kingston vs. Fandango: SmackDown, Jan. 24, 2014 », (consulté le )
  43. « PWTorch.com - WWE NEWS : Smackdown SPOILERS 2/7 - complete results for Friday's Smackdown episode », sur pwtorch.com (consulté le ).
  44. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58343 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  45. WWE, « Kofi Kingston vs. Bray Wyatt: Raw, March 17, 2014 », (consulté le )
  46. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59169 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  47. WWE, « Kofi Kingston vs. Cesaro: SmackDown, May 30, 2014 », (consulté le )
  48. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  49. WWE, « Kofi Kingston vs. Cesaro: Raw, June 30, 2014 », (consulté le )
  50. WWE, « Kofi Kingston vs. Cesaro: Raw, July 7, 2014 », (consulté le )
  51. Jason Descôteaux, « RAWzumé »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur info-lutte.fr, (consulté le )
  52. Jean Vinnier, « Résultat du WWE Main Event du 22 juillet 2014! »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur info-lutte.fr, (consulté le )
  53. WWE, « Kofi Kingston vs. Bo Dallas: WWE Main Event, Sept. 23, 2014 », (consulté le )
  54. WWE, « Kofi Kingston vs. Justin Gabriel: WWE Superstars, Sept. 25, 2014 », (consulté le )
  55. WWE, « Kofi Kingston vs. Tyson Kidd: WWE Main Event, Sept. 30, 2014 », (consulté le )
  56. WWE, « Kofi Kingston vs. Sin Cara: WWE Superstars, October 2, 2014 », (consulté le )
  57. WWE, « Kofi Kingston vs. Cesaro: WWE Superstars, October 16, 2014 », (consulté le )
  58. WWE, « Kofi Kingston vs. Tyson Kidd: WWE Superstars, October 23, 2014 », (consulté le )
  59. WWE, « New Day vs. The Miz & Damien Mizdow: WWE Main Event, January 31, 2015 », (consulté le )
  60. WWE, « Kofi Kingston & Big E vs. The Miz & Damien Mizdow: SmackDown, March 5, 2015 », (consulté le )
  61. Jason Descôteaux, « Résultats d'Extreme Rules »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur info-lutte.fr, (consulté le )
  62. Jean Vinnier, « Résultats du ppv PAYBACK2015 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur info-lutte.fr, (consulté le )
  63. WWE, « The New Day vs. The Social Outcasts: Raw, May 23, 2016 », (consulté le )
  64. (en) Dave Meltzer, « WWE Money in the Bank 2015 results: John Cena vs Kevin Owens, Seth Rollins vs. Dean Ambrose ladder match », sur f4wonline.com, (consulté le )
  65. « Les résultats de WWE SummerSlam 2015 » (consulté le )
  66. WWE, « Lucha Dragons vs. Kofi Kingston & Xavier Woods of The New Day: SmackDown, Dec. 17, 2015 », (consulté le )
  67. WWE, « The Lucha Dragons vs. The New Day - Tag Team Championship Match: SuperSmackDown, December 22, 2015 », (consulté le )
  68. WWE, « Kalisto vs. Kofi Kingston: Raw, December 28, 2015 », (consulté le )
  69. «WWE Tag Team Champions The New Day def. The Usos»
  70. «WWE Tag Team Champions Big E & Kofi Kingston def. Sheamus & King Barrett»
  71. (en) James Caldwell, « 4/3 WrestleMania 32 PPV Results – CALDWELL'S Complete Live Report on Main PPV », Pro Wrestling Torch (consulté le )
  72. (en) James Caldwell, « 5/22 WWE Extreme Rules PPV Results – CALDWELL’S Complete Live Report », Pro Wrestling Torch, (consulté le )
  73. «WWE Tag Team Champions The New Day def. Enzo Amore & Big Cass, Luke Gallows & Karl Anderson and The Vaudevillains»
  74. «The Wyatt Family def. The New Day»
  75. «Luke Gallows & Karl Anderson def. WWE Tag Team Champions The New Day via disqualification»
  76. «Raw Tag Team Champions The New Day def. Luke Gallows & Karl Anderson»
  77. «Cesaro & Sheamus def. Raw Tag Team Champions The New Day via Disqualification»
  78. «Team Raw def. Team SmackDown LIVE in a 10-on-10 Traditional Survivor Series Tag Team Elimination Match»
  79. «Cesaro & Sheamus def. The New Day to win the Raw Tag Team Championships»
  80. « Les résultats de Royal Rumble », sur www.wwe.fr (consulté le )
  81. (en) Jason Powell, « 7/23 Powell’s WWE Battleground Live Review: Jinder Mahal vs. Randy Orton in a Punjabi Prison match for the WWE Championship, AJ Styles vs. Kevin Owens for the U.S. Championship, John Cena vs. Rusev in a flag match », Pro Wrestling Dot Net (consulté le )
  82. «The Usos Beat New Day to Win Tag Titles at WWE SummerSlam 2017 at Kickoff Show»
  83. WWE, « The Usos vs. The New Day - SmackDown Tag Team Title Street Fight: SmackDown LIVE, Sept. 12, 2017 », (consulté le )
  84. WNB Highlights, « Hell In a Cell 2017 The New Day vs The Usos Highlights », (consulté le )
  85. «The Shield defeats The New Day»
  86. (en-US) « WWE Clash of Champions Results - 12/17/17 (Styles vs. Mahal for WWE Championship) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  87. (en-US) « WWE Royal Rumble Results - 1/28/18 (Men's and Women's Royal Rumble in Philadelphia) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  88. (en-US) « WWE Fastlane Results - 3/11/18 (Six Pack Challenge for the WWE Championship) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  89. (en-US) « WrestleMania 34 Results - 4/8/18 (Reigns vs. Lesnar, Styles vs. Nakamura, Rousey debut) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  90. (en-US) « WWE Greatest Royal Rumble Results - 4/27/18 (50-man Royal Rumble, Lesnar vs. Reigns) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  91. Juwaniie, « WWE MONEY IN THE BANK 2018 FULL SHOW RESULTS (WWE MONEY IN THE BANK 2018 RESULTS) », (consulté le )
  92. (en-US) « WWE Extreme Rules Results - 7/15/18 (AJ Styles vs. Rusev, Roman Reigns vs. Bobby Lashley) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  93. (en-US) « WWE SummerSlam Results - 8/19/18 (Lesnar vs. Reigns, Styles vs. Joe, Bliss vs. Rousey) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  94. (en-US) « WWE Smackdown Results - 8/21/18 (SummerSlam Tag Team Title Rematch, Orton vs. Hardy) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  95. WWE, « WWE Hell In A Cell Kickoff: Sept. 16, 2018 », (consulté le )
  96. (en-US) « WWE Super Show-Down Results - 10/6/18 (Triple H vs. The Undertaker for the last time) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  97. (en-US) « WWE Smackdown 1000 Results - 10/16/18 (World Cup, The Undertaker, Evolution reunites) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  98. «Cesaro, Sheamus Beat New Day at WWE Crown Jewel, Retain SmackDown Tag Team Title»
  99. (en-US) Adam Martin, « WWE RAW Results - 1/28/19 (Royal Rumble Fallout, Women's Tag Title Qualifiers) », sur WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News, (consulté le )
  100. «Daniel Bryan Outlasts Kofi Kingston to Retain WWE Title at Elimination Chamber»
  101. «The Bar def. Kofi Kingston (2-on-1 Handicap Match)»
  102. (en) « WWE WrestleMania 35 Results: Kofi Kingston Makes History, Wins WWE Title », forbes.com, (consulté le )
  103. «WWE Champion Kofi Kingston def. Kevin Owens»
  104. «Kofi Kingston Beats Dolph Ziggler, Retains WWE Championship at Super ShowDown»
  105. «Kofi Kingston Beats Dolph Ziggler, Retains WWE Title at Stomping Grounds 2019»
  106. «Kofi Kingston Beats Samoa Joe, Retains WWE Championship at Extreme Rules»
  107. «WWE Champion Kofi Kingston vs. Randy Orton ended in a Double Count-out»
  108. «Kofi Kingston Beats Randy Orton, Retains WWE Title at Clash of Champions 2019»
  109. (en) « Kofi Kingston loses WWE title in 9 seconds », myjoyonline.com, (consulté le )
  110. «WWE SmackDown results, November 8, 2019»
  111. «Raw Tag Team Champions The Vikings Raiders def. NXT Tag Team Champions Undisputed ERA & SmackDown Tag Team Champions The New Day (Kickoff Match)»
  112. «SmackDown Tag Team Champions The New Day def. The Revival (Ladder Match)»
  113. (en) « DREW MCINTYRE WINS WWE MEN'S ROYAL RUMBLE MATCH », sur f4wonline.com (consulté le )
  114. «The Miz & John Morrison def. The New Day to capture the SmackDown Tag Team Titles»
  115. Jason Powell, « WWE Elimination Chamber results: Powell’s live review of Shayna Baszler vs. Asuka vs. Ruby Riott vs. Liv Morgan vs. Sarah Logan vs. Natalya in an Elimination Chamber match for a shot at the Raw Women’s Championship at WrestleMania 36, Smackdown Tag Title Elimination Chamber match », sur Pro Wrestling Dot Net, (consulté le )
  116. «SmackDown Tag Team Champion John Morrison def. Kofi Kingston and Jimmy Uso in a Triple Threat Ladder Match»
  117. «WWE SmackDown results, April 17, 2020»
  118. «SmackDown Tag Team Champions The New Day won a Fatal 4-Way Match»
  119. «Cesaro & Shinsuke Nakamura def. The New Day to become the new SmackDown Tag Team Champions (Tables Match)»
  120. «Kofi Kingston annonce qu’il sera absent 6 semaines, un push solo imminent pour Big E ?»
  121. «WWE SmackDown results, October 9, 2020»
  122. «WWE Raw results, October 12, 2020»
  123. «The Street Profits Beat The New Day at WWE Survivor Series 2020»
  124. «The Hurt Business Beat The New Day, Win Raw Tag Team Titles at WWE TLC 2020»
  125. «Kofi Kingston donne des détails sur sa blessure à la mâchoire»
  126. «WWE Raw results, February 1, 2021»
  127. «The Miz Defeats Drew McIntyre for WWE Title at 2021 Elimination Chamber»
  128. «WWE Raw results, March 15, 2021»
  129. «AJ Styles & Omos def. The New Day to become Raw Tag Team Champions»
  130. «WWE Raw results, May 31, 2021»
  131. «WWE Raw results, June 7, 2021»
  132. «Bobby Lashley Beats Kofi Kingston, Retains WWE Title at 2021 Money in the Bank»
  133. «WWE Raw results, September 13, 2021»
  134. «New Day Defeats Bobby Lashley, AJ Styles, Omos in Tag Team Match at WWE Extreme Rules»
  135. «WWE SmackDown results, October 1, 2021»
  136. (en) « Themes Kofi Kingston », sur www.cagematch.net (consulté le )
  137. (en) « Classement PWI500 de Kofi Kingston », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  138. (en-US) PWMania com Staff, « Pro Wrestling Illustrated Announces Tag Team 50 List », sur PWMania, (consulté le )
  139. (en-US) Brad Davis, « Kofi Kingston Gets Married, TNA Knockout Has Cancer Scare » [archive], sur SEScoops, (consulté le )
  140. (en-US) Josh Isenberg, « WWE Superstar Welcomes His First Child, Main Event Announced For Smackdown », sur Wrestlezone, (consulté le )
  141. (en-US) Ryan Satin, « Kofi Kingston -- It's a New Baby, Yes It Is! » [archive], sur Pro Wrestling Sheet, (consulté le )
  142. « WWE SmackDown! vs RAW 2009 », sur Smackdown! Wiki (consulté le ).
  143. (en) « Roster - WWE SmackDown vs. Raw 2010 (Raw, SmackDown, ECW, Legends, DLC) », sur The SmackDown Hotel (consulté le ).
  144. (en) Bleacher Report, « THQ's Smackdown Vs. Raw 2011 : Mostly Complete Roster Revealed SECOND UPDATE », sur bleacherreport.com, (consulté le ).
  145. "Corey Clayton", « "Superstar roster revealed for THQ's \u0022WWE '12\u0022" », sur wwe.com, (consulté le ).
  146. « WWE 2K20 », sur WWE2K (consulté le ).
  147. (en) Mike Chiari, « WWE 2K14 : Breaking Down Full Roster in Latest Release », sur bleacherreport.com, (consulté le ).
  148. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur 2k.com, (consulté le )
  149. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le )
  150. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le )
  151. (en) « Gears 5 Adds WWE's The New Day as DLC Characters - IGN » (consulté le )
  152. (en) « Escape the Undertaker » (consulté le )
  153. « Escape The Undertaker » (consulté le )

Liens externesModifier