Portail:Afro-Américains

Pour quoi et pour qui un portail sur l'histoire et la culture afro-américaines ?

Ce portail, comme le projet dont il dépend, est dédié aux personnes et aux sujets traités par des African-American studies, c'est-à-dire centrées sur la communauté afro-américaine des États-Unis, envisagée d'un point de vue multi-disciplinaire (histoire, culture, politique, etc.). Il s'agit donc de sujets ou de personnes états-uniens notables de ce point de vue, mais pas nécessairement eux-mêmes afro-américains.

Lumière sur…

Après qu'on lui a coupé les doigts, les oreilles et les orteils, Jesse Washington est brûlé et pendu à un arbre.

Jesse Washington est un ouvrier agricole afro-américain lynché à Waco au Texas le . Washington est âgé de 17 ans lorsqu'il est accusé du viol et du meurtre de la femme de son employeur à Robinson dans le Texas. Il n'y a aucun témoin oculaire de l'agression mais il est vu à proximité de la maison vers l'heure du meurtre. Rapidement arrêté, il est interrogé par le shérif du comté de McLennan et finit par avouer.

Washington est jugé pour meurtre au tribunal de Waco. Il plaide coupable et est rapidement condamné à mort. Aussitôt après l'annonce de la sentence, il est entraîné hors du tribunal par des spectateurs et lynché devant l'hôtel de ville. Plus de 10 000 personnes, dont des membres de l'administration et de la police et des écoliers libérés pour leur pause de midi, se rassemblent pour assister au lynchage. La foule castre Washington, lui coupe les doigts et le suspend au-dessus d'un feu de joie. Il est, à plusieurs reprises et pendant environ deux heures, levé et descendu dans les flammes pour retarder sa mort. Après l'extinction du feu, son torse calciné est trainé dans la ville et des morceaux de son corps sont vendus en souvenirs. Un photographe professionnel prend des clichés de l'événement, fournissant ainsi l'un des rares témoignages visuels d'un lynchage en cours. Ces images sont imprimées et vendues comme cartes postales à Waco.

Si ce lynchage est soutenu par de nombreux habitants de Waco, il est en revanche condamné par les journaux de tous les États-Unis. La National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) engage l'activiste Elisabeth Freeman pour enquêter sur place. Elle réalise une analyse détaillée de l'événement en dépit des réticences des habitants à s'exprimer sur le sujet. Après avoir reçu le rapport de Freeman, le cofondateur de la NAACP, W. E. B. Du Bois, publie un compte-rendu complet avec des photographies du corps calciné de Washington dans le magazine The Crisis et la NAACP met en exergue cette mort dans le cadre de sa campagne anti-lynchage.

La mort de Washington reçoit une couverture médiatique sans précédent aux États-Unis, affectant durablement la réputation de Waco jusqu'alors considérée comme une ville moderne et progressiste et contribuant à réduire la pratique du lynchage dans le pays.


Le saviez-vous ?

Citation

« Si vous permettez au Noir de porter sur sa poitrine les lettres de cuivre U.S. ; […] si vous lui mettez un fusil à l'épaule et des balles dans la poche, alors aucun pouvoir au monde ne pourra nier qu'il a gagné le droit à la citoyenneté. »

— Frederick Douglass

Article au hasard

Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Negro spiritual »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.

Index thématique

Histoire des Afro-Américains

Martin Luther King lors de la marche sur Washington pour l'emploi et la liberté, 1963.
Du mouvement pour les droits civiques à nos jours :

Politique

Barack Obama.

Religion

Science

Culture afro-américaine

Charlie Parker.

Articles récents

Janvier 2021

Amanda Gorman ; Mort de Tamir Rice ; Insurrection de Wilmington ; Patricia Hill Collins ; Emma Amos ; Nat Love ; Natasha Trethewey ; Tracy K. Smith ; Mort d'Atatiana Jefferson ; Dorothy LaBostrie ; Lion Man ; Raphael Warnock ; Crips.

Décembre 2020

Say Her Name ; Lafayette Leake ; William Julius Wilson ; Evelynn Hammonds ; Lugenia Burns Hope ; Elisabeth Freeman ; Centre Martin Luther King Jr. pour le changement social non violent ; James Edward Cheek ; Students Aspire ; Jessie Daniel Ames ; État esclavagiste (États-Unis) ; Délivrances (Morrison) ; Charles Henry Turner ; The Black Panther (journal) ; Salaria Kea ; Henry McNeal Turner ; Free Breakfast for Children ; William Henry Sheppard ; Myra Adele Logan ; George Washington Williams ; John Hope Franklin ; Sara Martin ; Jimmy Blythe.

Novembre 2020

William Ezell ; Charlie Spand ; Undercover Brother 2 ; Benjamin E. Mays ; Chelsea Walton ; Dawn Lott ; Genevieve M. Knight ; Joan Tarika Lewis ; Rashidah Ismaili ; Donald L. Cox ; Patricia Spears Jones ; Barrel House ; Sylvester Weaver ; Frances Dana Barker Gage ; Eliza Farnham ; Sarah Farro ; Elizabeth Freeman ; Dysaethesia aethiopica ; Programme en dix points ; The Banker ; Asya Branch ; Blair Imani ; T. S. Monk ; Marilyn Strickland ; Nikema Williams ; Freddie Spruell ; Little Johnny Taylor ; Boston African American National Historic Site ; Black gay pride ; Archibald Motley.

Octobre 2020

Karine Jean-Pierre ; One on One (série télévisée) ; C. Riley Snorton ; Young Boys Inc. ; Hamaas Abdul Khaalis ; LaChanze ; Anna Murray-Douglass ; The Liberator (journal) ; Barbara Harris (évêque) ; Arrêt Antelope ; Memphis soul ; Franc-maçonnerie Prince Hall ; Grand United Order of Odd Fellows in America ; Lift Every Voice and Sing ; Hugh Mulzac ; Arará ; Kélé ; Religions de la diaspora africaine ; Rachel Dolezal ; Commission Kerner ; Durga McBroom ; Sarah Jane Woodson Early ; Fanny Jackson Coppin ; Literacy tests aux États-Unis ; Dwight D. Eisenhower ; African-American History Museum.

Septembre 2020

La Revanche de Jesse Lee ; Francis Johnson (compositeur) ; Peter Williams Jr. ; Mildred Bailey ; Normal School for Colored Girls ; Aloma Wright ; Civil Rights Act de 1957 ; Johntá Austin.