Ouvrir le menu principal

Anglais vernaculaire afro-américain

Dialecte et sociolecte de l'anglais propre aux Afro-américains
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AAE.

L'anglais vernaculaire afro-américain ou anglais afro-américain (AAE)[1] est un dialecte et sociolecte de l'anglais américain propre aux Afro-Américains. En anglais, il est appelé African American Vernacular English, plus communément abrégé en AAVE ; on le retrouve également sous l'appellation de Black English, Black Vernacular, Black English Vernacular (abrégé en BEV), ou Black Vernacular English (abrégé en BVE). Certains[Qui ?] le rapprochent de l'ebonics[2], [3] bien que ce terme ait d'autres connotations et significations.

Sa prononciation[4] ressemble à celle de l'anglais du Sud des États-Unis, parlé par de nombreux locuteurs aux États-Unis, qu'ils soient d'origine afro-américaine ou non. L'AAVE présente de légères variations locales. De nombreux Créoles, dont William Stewart[5], John Dillard, et John Rickford, considèrent que l'AAVE se rapproche principalement du créole louisianais[6] alors que d'autres[Qui ?] maintiennent que ce rapprochement n'est pas justifié.

Comme toute langue, son usage est influencé par l'âge du locuteur, son statut et sa situation sociale. Il existe de nombreux ouvrages littéraires en cette langue, plus particulièrement dans la littérature noire américaine.

BibliographieModifier

  • John R. Rickford, What is Ebonics ? in Linguistic Society of America[2]
  • Renford Reese, Les manifestations linguistiques de l’oppression : l’expérience des Afro-Américains, in la revue Droits et Cultures, 2012[7]
  • Legrand Aymeric, Les motivations et les attitudes des locuteurs de l'Anglais Vernaculaire Afro-Américain lors de l'apprentissage d'une langue étrangère, ici le cas du français, 2015[8]

Notes et référencesModifier