Agence régionale de développement économique

Une agence régionale de développement économique (ARDE) est une institution publique, rattachée à une région ou à un État, et dont le rôle est de piloter des projets de développement économique. Ces agences coordonnent un réseau d'acteurs économiques et appliquent la politique de l’État et (ou) de la région sur le territoire. Connaissant un fort essor dans les pays développés à partir des années 1970, les plus importantes d'entre elles sont aujourd'hui d'envergure internationale.

ConceptModifier

L'agence régionale de développement économique d'un territoire met en place un plan stratégique de développement[1]. Elle sélectionne des projets d'investissement locaux, nationaux ou étrangers, et procède à une ingénierie financière et immobilière afin de convaincre les investisseurs de s'installer dans la région et d'y investir[2]. Elle accompagne les entreprises dans leur développement en vue de l'amélioration des résultats économiques de la région dans le cadre d'opérations d'intérêt régional[3].

Elles jouent un rôle dans la compétitivité territoriale et nationale via l'amélioration de l'offre territoriale et l'accompagnement des territoires en mutation économique. En attirant des investissements nationaux ou étrangers, elles permettent de créer ou sauvegarder des emplois[4]. Elles travaillent à ce titre avec les chambres de commerce et d'industrie[5].

Les agences régionales de développement économique exercent également des missions liées à l'intelligence économique et au lobbying[6]. Elles utilisent des outils de mapping des opportunités et des risques afin d'attirer des contrats d'investissement[7]. Certaines d'entre elles, notamment les ARDE françaises, ont une mission de relocalisation d'industries[8].

ExemplesModifier

Au CanadaModifier

Le Canada fait partie des premiers pays à créer des agences régionales de développement économique et à la déployer sur tout son territoire[9]. Elles permettent de répondre à des problèmes relatifs au manque d'investissement dans certains territoires reculés[10].

Aux États-UnisModifier

Les États-Unis créent des agences régionales de développement économique dans les années 1980. Certaines d'entre elles, comme la Tennessee Valley Authority, sont gérées et financées par l’État fédéral[11].

En FranceModifier

On compte 8 ARDE en France. Chacune possède ses propres missions définies par leurs collectivités de rattachement. Elles travaillent en coopération avec Business France et les services économiques régionaux des ambassades françaises, qui sont gérés par la Direction générale du Trésor.

Les ARDE se caractérisent par des modalités de gouvernance similaires. Elles ont vocation à mettre en œuvre les schémas régionaux de développement économique, d'innovation et d'internationalisation[12].

L'ARDE d'Île-de-France est créée en 2001[13]. Chaque agence régionale de développement économique dispose d'un surnom relatif à sa région. Celle de la région Occitanie a ainsi été nommée Ad'Occ[14], et celle de la région Sud, risingSUD[15].

Ces ARDE ont pour mission, à partir de 2020, de coordonner des opérations de relocalisation[8],[16]. Les ARDE peuvent travailler sur des domaines scientifiques en coopération avec des centres de recherche comme l'Institut Pasteur et le CNRS[17].

Au Royaume-UniModifier

Neuf ARD sont créées en 1998. Elles contribuent à orienter l'investissement dans les régions britanniques[18]. Elles sont supprimées en 2012 dans un but d'économie, afin de réduire le déficit budgétaire[19],[20]. Elles sont remplacées par de simples accords de partenariat entre les collectivités territoriales et des entreprises[21].

En TurquieModifier

Des ARDE sont créées en 2006. Elles ont originellement pour vocation d'harmoniser les territoires par rapport aux politiques européennes de développement régional, à une époque où la Turquie souhaite devenir un pays de l'Union européenne[11].

RéférencesModifier

  1. Masatsugu Nishida, Les cahiers de l'urbanisme n° 42, Editions Mardaga, (ISBN 978-2-87009-829-5, lire en ligne)
  2. Les Agences régionales de développement OCDE
  3. (en) Charlotte Damborg, Mike Danson et Henrik Halkier, Regional Development Agencies in Europe, Routledge, (ISBN 978-1-136-03656-9, lire en ligne)
  4. PARDINI Gérard, Introduction à la sécurité économique, Lavoisier, (ISBN 978-2-7430-1814-6, lire en ligne)
  5. Les méthodes d'élaboration participative d'une stratégie de développement économique local et communal en Afrique: actes de l'atelier de Grand Bassam - Côte d'Ivoire : Grand-Bassam 16-18 avril 2002, PDM, (lire en ligne)
  6. (en) Nicola Bellini, Mike Danson et Henrik Halkier, Regional Development Agencies: The Next Generation? : Networking, Knowledge and Regional Politics, Routledge, (ISBN 978-0-415-68848-2, lire en ligne)
  7. Nicolas Moinet et Ines Elhias, Cent cas d'intelligence économique, VA Editions, (ISBN 978-2-36093-082-1, lire en ligne)
  8. a et b « Relance : les territoires se mobilisent autour de leurs agences de développement », sur Les Echos, (consulté le )
  9. Quarterly Labour Market & Productivity Review, Canadian Labour Market and Productivity Centre, (lire en ligne)
  10. Annual Report on the Operation of the Canadian Multiculturalism Act, Multiculturalism and Citizenship Canada, (ISBN 978-0-662-06190-8, lire en ligne)
  11. a et b OECD, Création d'emplois et développement économique local 2016 (Version abrégée), OECD Publishing, (ISBN 978-92-64-26396-3, lire en ligne)
  12. « Documents | Cour des comptes », sur www.ccomptes.fr (consulté le )
  13. OECD, Examens territoriaux de l'OCDE Villes, compétitivité et mondialisation, OECD Publishing, (ISBN 978-92-64-02711-4, lire en ligne)
  14. « Montauban. Ad’Occ, le capitaine au service des entreprises », sur ladepeche.fr (consulté le )
  15. « Rising SUD, l'agence régionale de développement change de nom », sur Made in Marseille, (consulté le )
  16. « Premières relocalisations en région Centre-Val de Loire », sur Magcentre (consulté le )
  17. « Un institut français accusé de « piller » les savoirs traditionnels », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. (en) Great Britain National Audit Office, Regenerating the English Region: Regional Development Agencies' Support to Physical Regeneration Projects, The Stationery Office, (ISBN 978-0-10-296322-9, lire en ligne)
  19. Joseph Carles, Didier Guignard, Serge Regourd Réformes et mutations des collectivités territoriales, L'Harmattan 2012 pages 517 et 522
  20. Regional development agencies and sustainable development.
  21. (en) « Councils and businesses to rebalance local economy », sur GOV.UK (consulté le )

BibliographieModifier

  • (en) Henrik Halkier, Mike Danson, Charlotte Damborg; Regional Development Agencies in Europe Regional Development and Public Policy Series; Volume 21 de Regional policy and development series, Psychology Press, 2002; 376 pages lire
  • (en) David Gibbs Ecological modernisation, regional economic development and regional development agencies Geoforum, Volume 31, Issue 1, February 2000, Pages 9–19 résumé