Machecoul-Saint-Même

commune française du département de la Loire-Atlantique

Machecoul-Saint-Même
Machecoul-Saint-Même
Hôtel de ville de Machecoul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Intercommunalité Communauté de communes Sud Retz Atlantique
(siège)
Maire
Mandat
Laurent Robin
2020-2026
Code postal 44270
Code commune 44087
Démographie
Population
municipale
7 553 hab. (2018)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 00′ 28″ nord, 1° 48′ 25″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 39 m
Superficie 84,89 km2
Élections
Départementales Canton de Machecoul
(bureau centralisateur)
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Machecoul-Saint-Même
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Machecoul-Saint-Même
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Machecoul-Saint-Même
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Machecoul-Saint-Même
Liens
Site web machecoul-saint-meme.fr

Machecoul-Saint-Même est, depuis le , une commune nouvelle française née de la fusion des communes de Machecoul et Saint-Même-le-Tenu dans le département de Loire-Atlantique, en région Pays-de-la-Loire.

GéographieModifier

La commune nouvelle de Machecoul-Saint-Même a une superficie de 84,89 km2 (66,62 km2 pour Machecoul et 18,27 km2 pour Saint-Même-le-Tenu).

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le nom de Machecoul-Saint-Même est la réunion des noms de Machecoul et de Saint-Même-le-Tenu.

HistoireModifier

La commune de Machecoul-Saint-Même est née le , du rapprochement de Machecoul et Saint-Même-le-Tenu, sous le régime de la commune nouvelle. Ces dernières sont devenues des communes déléguées de la nouvelle collectivité, conformément aux souhaits des conseils municipaux respectifs, émis le [1], décision entérinée par arrêté préfectoral du [2].

Politique et administrationModifier

Selon l'arrêté préfectoral du , le chef-lieu de la commune nouvelle est fixé à la mairie de Machecoul[2].

Liste des mairesModifier

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Didier Favreau Divers droite ingénieur retraité de l'industrie pétrolière
ancien maire de Machecoul[3]
En cours Laurent Robin[4] Divers centre directeur commercial
ancien conseiller municipal
président de la Communauté de communes Sud Retz Atlantique (depuis 2020)

Communes déléguéesModifier

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Machecoul
(siège)
44087 CC de la région de Machecoul 66,62 6 076 (2013) 91


Saint-Même-le-Tenu 44181 CC de la Région de Machecoul 18,27 1 191 (2013) 65

DémographieModifier

Selon le classement établi par l'Insee, Machecoul-Saint-Même est une ville isolée qui est le centre d'une aire urbaine. Elle fait partie de la zone d'emploi de Nantes et du bassin de vie de Machecoul[5]. Toujours selon l'Insee, sur la base du regroupement des données des communes ayant formé la commune nouvelle, en 2010, la répartition de la population sur le territoire de la commune était considérée comme « peu dense » : 93 % des habitants résidaient dans des zones « peu denses » et 7 % dans des zones « très peu denses »[6].

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 7 553 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
7 3157 3417 3937 4737 553
(Sources : Insee à partir de 2014[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Voir :

Personnalités liées à la communeModifier

Histoire et noblesseModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ReligionModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

PolitiqueModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ArméeModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Arts et lettresModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

SportsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

AutresModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. « Fusion de communes. Machecoul et Saint-Même-le-Tenu ont décidé de s’unir », Ouest-France,‎ (Commune nouvelle)
  2. a et b « Arrêté préfectoral du 23 novembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Machecoul-Saint-Même », Recueil des actes administratifs de la Loire-Atlantique,‎ 29 novbre 2015 (lire en ligne [PDF]).
  3. Machecoul Saint-Même et Villeneuve en Retz : on connaît les nouveaux maires - Le Courrier du pays de Retz, - 6 janvier 2016
  4. « Machecoul-Saint-Même. Sans surprise, Laurent Robin élu maire », sur Ouest-France, (consulté le 11 octobre 2020)
  5. « Commune de Machecoul-Saint-Même (44087) », Insee (consulté le 31 août 2017).
  6. « La grille communale de densité », Insee (consulté le 31 août 2017), données récupérées dans un fichier téléchargeable sous format Excel.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  8. Philippe Buchez, Pierre-Célestin Roux-Lavergne, Histoire parlementaire de la révolution française, Paris, Paulin, 1836, tome 25, pp. 198-199.
  9. "Les Armées françaises dans la Grande Guerre, Volumes 2 à 3 ;Volume 6 Les Armées françaises dans la Grande Guerre, France. Armée". Service historique Auteur:France. Armée. Service historique Éditeur:Imprimerie nationale, 1934
  10. https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/le-destin-de-simone-berriau-raconte-dans-un-livre-5176654
  11. Marc Eliard, bassiste du groupe Indochine depuis 21 ans !, Le Courrier du Pays de Retz, .
  12. Le Flécher, Ronan. Bianca Taillard ravissante bretonne de Machecoul en Loire-Atlantique, 4e dauphine de Miss France 2009, Agence Bretagne Presse, .