Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legal.

Émile-Joseph Legal
Image illustrative de l’article Émile-Joseph Legal
Émile-Joseph Legal
Biographie
Naissance
Saint-Jean-de-Boiseau
Ordination sacerdotale
Décès (à 70 ans)
Edmonton
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
archevêque d'Edmonton
évêque de Saint-Albert
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Émile-Joseph Legal, né le à Saint-Jean-de-Boiseau en France (près de Nantes) et mort le à Edmonton dans la province de l'Alberta au Canada, est un oblat de Marie-Immaculée, devenu évêque puis archevêque.

BiographieModifier

Émile-Joseph Legal étudia au grand séminaire de Nantes, puis au collège de Machecoul.

Émile-Joseph Legal est ordonné le 29 juin 1874. Il servit dans le diocèse de Nantes avant d’entrer au noviciat des oblats à Nancy en 1879.

Émile-Joseph Legal fut envoyé à Lachine, au Québec, où il prononça ses vœux perpétuels le 24 septembre 1880. Avant d’être affecté dans le Nord-Ouest canadien, il œuvra à Plattsburgh, dans l’État de New York et à Montréal. Il fut nommé ensuite à Saint Albert en août 1881 à côté d'Edmonton.

Il officia ensuite parmi les Amérindiens dans plusieurs réserves indiennes et les Métis.

Le 3 juin 1902, Émile-Joseph Legal devint évêque de Saint-Albert, sur la proposition du père Albert Lacombe, en remplacement de Vital-Justin Grandin qui venait de décéder. Il conçut plusieurs institutions et pensionnats en Alberta, notamment à Saint-Paul-des-Métis avec le père Adéodat Thérien.

Le 30 novembre 1912, il accéderait à l’archiépiscopat d’Edmonton. Il conçut les plans pour la construction d'une cathédrale à Saint-Albert, mais la création de l’Archidiocèse d'Edmonton la même année et le transfert du siège épiscopal dans cette ville en 1917 rendirent inutile une cathédrale à Saint-Albert. Émile-Joseph Legal s’occupa dès lors d’en construire une à Edmonton.

La ville de Legal dans la province de l'Alberta porte son nom en son honneur.

BibliographieModifier

  • Gilles Cadrin, Émile Legal : de l’architecture des missions à l’architecture monumentale, dans Études oblates de l’Ouest 2 : actes du deuxièmes colloque sur l’histoire des oblats dans l’Ouest et le nord canadiens, R.[-J.-A.] Huel et Guy Lacombe, éditions Lewiston, N.Y., 1992, 237–249.
  • Gaston Carrière, Dictionnaire biographique des oblats de Marie-Immaculée au Canada (4 vol.), Ottawa, 1976–1989).

Liens externesModifier