Ouvrir le menu principal

Le Courrier du pays de Retz
Image illustrative de l’article Le Courrier du pays de Retz

Pays France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Format 42 cm
Genre Généraliste
Prix au numéro 1,30 
Diffusion 13 415 ex. (2012[1])
Date de fondation 1844
Éditeur Publihebdos
Ville d’édition Pornic

Directeur de publication Éric Lechat
Rédacteur en chef Frédéric Prot
ISSN 1298-3233
OCLC 473759432
Site web www.lecourrierdupaysderetz.fr

Le Courrier du pays de Retz est un journal hebdomadaire régional d'information créé en 1844 et diffusé le vendredi dans le pays de Retz, en Loire-Atlantique.

HistoireModifier

Le premier numéro de L’Écho de Paimbœuf, un journal hebdomadaire d’annonces littéraires et maritimes, paraît en 1844 à Paimbœuf, alors sous-préfecture de Loire-Inférieure. Inspiré par une bourgeoisie de commerce et d’armateurs, imprimé sur place, ce titre va élargir sa zone de diffusion en même temps que décline la ville qui l’a vu naître. Composé longtemps d’un simple feuillet recto-verso, le journal va affirmer son ancrage local et devenir progressivement l’organe d’expression de tout le pays de Retz. Détenu par un petit groupe familial, il cessera de paraître en 1944.

La parution reprendra à partir de 1946 sous le nom : Le Courrier de Paimbœuf. Le journal s’étoffe, s’appuie sur un réseau de correspondants locaux, introduit la photographie et, en 1970, recrute sa première équipe de journalistes et de commerciaux. En 1996, le titre est racheté par le groupe France-Antilles (renommé depuis groupe Hersant Média). Il est rebaptisé Le Courrier du pays de Retz et quitte son berceau historique pour s’installer à Pornic, devenue la première ville du pays de Retz.

En 2008, l'hebdomadaire est racheté par le groupe de presse Publihebdos, filiale du groupe SIPA - Ouest-France, avec une quinzaine d'autres titres du groupe Hersant Média parmi lesquels L'Écho de la presqu'île (Guérande), L'Éclaireur (Châteaubriant) ou encore Le Journal de Vitré (Vitré).

DiffusionModifier

Le Courrier du pays de Retz paraît le vendredi. Il est diffusé dans l'ensemble des cantons du pays éponyme (Bouaye, Bourgneuf-en-Retz, Le Pellerin, Legé, Machecoul, Paimbœuf, Pornic, Saint-Père-en-Retz et Saint-Philbert-de-Grand-Lieu), certains cantons du pays de Nantes (Nantes, Rezé, Saint-Herblain), celui de Saint-Nazaire dans le pays de Guérande plus la commune de Geneston située dans le pays du Vignoble nantais[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Le Courrier du pays de Retz », sur Ojd.fr, association pour le contrôle de la diffusion des médias (consulté le 11 avril 2013)
  2. « Le Courrier du pays de Retz », sur Publihebdos.com (consulté le 11 avril 2013)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Marcel Leguen, Deux siècles de presse écrite en Bretagne, Spézet, Coop Breizh, , 152 p., 22 × 16 cm (ISBN 2-84346-115-4)

Articles connexesModifier