Ouvrir le menu principal

Saison 2017 de l'équipe cycliste Boels Dolmans

saison 2017 de l'équipe cycliste Boels Dolmans
Boels Dolmans 2017
Généralités
Code UCI
DLTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
29Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
1re

La saison 2017 de l'équipe cycliste Boels Dolmans est la huitième de la formation. L'arrivée de la championne olympique et vainqueur du Tour d'Italie 2015 Anna van der Breggen constitue la principale addition à l'effectif. La spécialiste des classiques flandriennes Amy Pieters et la prometteuse Jip van den Bos, toutes deux également néerlandaises rejoignent l'équipe. Au niveau des départs, Evelyn Stevens prend sa retraite. L'autre départ de taille est celui de la spécialiste du contre-la-montre Ellen van Dijk. Romy Kasper et Demi de Jong changent également d'équipe.

La formation réalise une saison de très haut niveau avec huit victoires sur les vingt manches du World Tour et la victoire de Chantal Blaak sur les championnats du monde sur route. Anna van der Breggen réalise le triplet ardennais puis remporte le Tour d'Italie. Avec la victoire lors du Tour de Californie et au contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, elle gagne le classement World Tour. Elizabeth Deignan est moins dominatrice que l'année précédente, mais remporte le Grand Prix de Plouay et prend la deuxième place des trois classiques ardennaises. Megan Guarnier vit une saison difficile, marquée par une chute sur la tête lors du circuit Het Nieuwsblad. Elle revient en forme en fin de saison, mais reste en retrait par rapport à l'année 2016. Christine Majerus gagne le Grand Prix Elsy Jacobs. Amalie Dideriksen s'impose sur le Tour de Drenthe et obtient une médaille de bronze aux mondiaux.

Sommaire

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

 
Véhicules de l'équipe

L'équipe est parrainée par Boels Rental, une société de location de matériel de chantier et bricolage, et par Dolmans Landscaping Group une société de paysagisme. De nombreux autres partenaires apportent leur soutien financier à l'équipe[1]. La marque d'équipement cycliste Specialized apporte également à partir de cette saison son soutien financier à l'équipe.

Au niveau matériel, l'équipe utilise des vélos Specialized, équipés de groupe SRAM, de roues Zipp. La marque Etixx fournit la nutrition.

Arrivées et départsModifier

La présentation de l'équipe a lieu à Maastricht dans l'hôtel Château St. Gerlach. L'arrivée de la championne olympique et vainqueur du Tour d'Italie 2015 Anna van der Breggen constitue la principale addition à l'effectif. La spécialiste des classiques flandriennes Amy Pieters et la prometteuse Jip van den Bos, toutes deux également néerlandaises rejoignent l'équipe. Au niveau des départs, Evelyn Stevens prend sa retraite. L'autre départ de taille est celui de la spécialiste du contre-la-montre Ellen van Dijk. Romy Kasper et Demi de Jong changent également d'équipe[2],[3],[4].

Arrivées Équipe 2016
  Amy Pieters Wiggle High5
  Jip van den Bos Parkhotel Valkenburg
  Anna van der Breggen Rabo Liv Women
Départs Équipe 2017
  Demi de Jong Parkhotel Valkenburg
  Romy Kasper Alé Cipollini
  Evelyn Stevens Retraite
  Ellen van Dijk Sunweb

Effectif et encadrementModifier

EffectifModifier

 
Équipe durant le Boels Ladies Tour. De gauche à droite : Christine Majerus, Anna van der Breggen, Amy Pieters, Amalie Dideriksen et Chantal Blaak
 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Chantal Blaak22 octobre 1989  Pays-BasSpecialized-Lululemon (2014)
Nikki Brammeier30 décembre 1986  Royaume-Uni
Karol-Ann Canuel18 avril 1988  CanadaVelocio-SRAM (2015)
Lizzie Deignan18 décembre 1988  Royaume-UniAA Drink-Leontien.nl Cycling Team (2012)
Amalie Dideriksen24 mai 1996  Danemark
Megan Guarnier4 mai 1985  États-UnisRabo Women (2013)
Christine Majerus25 février 1987  LuxembourgSengers Ladies (2013)
Katarzyna Pawłowska16 août 1989  PologneGSD Gestion-Kallisto (2013)
Amy Pieters1 juin 1991  Pays-BasWiggle High5 (2016)
Jip van den Bos12 avril 1996  Pays-BasParkhotel Valkenburg Continental (2016)
Anna van der Breggen18 avril 1990  Pays-BasRabo Liv Women (2016)

EncadrementModifier

Le directeur sportif de l'équipe est Danny Stam, son adjoint Bram Sevens. Le représentant de l'équipe auprès de l'UCI est Marten de Lange[5].

Déroulement de la saisonModifier

Février-marsModifier

Au Circuit Het Nieuwsblad, Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini s'échappent après le Paterberg. Un premier groupe de poursuite est constitué d'Elena Cecchini, Lotte Kopecky, Christine Majerus et Gracie Elvin, mais le peloton le reprend. Le Molenberg permet à un nouveau groupe de poursuite de prendre le large. Il comprend Lotte Kopecky, Lucinda Brand, Chantal Blaak, Annemiek van Vleuten et Amanda Spratt. La jonction avec la tête s'opère à seize kilomètres de l'arrivée. À sept kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand pourtant bonne sprinteuse, profitant du surnombre de l'équipe Sunweb, attaque. Elle n'est plus revue. Derrière, Chantal Blaak se classe deuxième[6].

Aux Strade Bianche, Anna van der Breggen malade ne prend pas le départ. Megan Guarnier, souffrant de maux de tête doit abandonner après quelques kilomètres. À dix-huit kilomètres de la ligne, Christine Majerus et Elizabeth Deignan mène le peloton dans l'avant dernier secteur gravier. Une sélection s'opère et seules cinq coureuses sont en tête : Elisa Longo Borghini, Elizabeth Deignan, Katarzyna Niewiadoma rejointes immédiatement par Annemiek van Vleuten et Katrin Garfoot. Dans la montée finale, Elisa Longo Borghini accélère dans la partie la plus difficile. Seule Katarzyna Niewiadoma peut la suivre, Elizabeth Deignan complète le podium[7].

Sur le Tour de Drenthe, l'équipe se montre très présente avec Amy Pieters et Amalie Dideriksen à leur avantage dans les ascensions du mont VAM. Sur le circuit urbain, Chantal Blaak puis Amalie Dideriksen attaquent. Cette dernière fait partie de l'échappée décisive avec Elena Cecchini, Lucinda Brand et Elisa Longo Borghini. La championne du monde s'impose ensuite au sprint[8]. Le lendemain, elle se classe troisième du sprint massif au Drentse 8. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Chantal Blaak se classe quatrième du sprint final après que l'équipe Boels Dolmans a contrôlé la course[9],[10]. À Gand-Wevelgem, Giorgia Bronzini et Anna van der Breggen accélèrent à vingt kilomètres du but, mais se font rapidement reprendre. Un contre part avec Christine Majerus, mais un regroupement s'opère rapidement. La Luxembourgeoise tente une dernière fois seule dans le final, sans succès. Chantal Blaak est huitième du sprint[11].

AvrilModifier

Au Tour des Flandres, le Kanarieberg réalise une sélection importante. Au sommet, Katarzyna Niewiadoma est accompagnée de Lizzie Deignan, Elisa Longo Borghini, Ashleigh Moolman et Elena Cecchini. Le peloton, réduit à trente unités, les reprend rapidement. Dans le Kruisberg, Amy Pieters imprime un rythme élevé. Anna van der Breggen place ensuite une attaque suivie par Katarzyna Niewiadoma, Elisa Longo Borghini et Annemiek van Vleuten. Elles maintiennent un faible écart face au peloton. Dans le vieux Quaremont, elles sont presque reprise alors qu'Ellen van Dijk mène la poursuite, mais elles parviennent à conserver quelques mètres. Derrière les équipes Sunweb et Canyon-SRAM chassent. Anna van der Breggen reçoit la consigne de ne plus contribuer à l'échappée car son équipe est bien représentée à l'arrière. Les quatre échappées sont finalement reprises sous la flamme rouge. Un sprint décide de la victoire. Chantal Blaak s'y classe troisième[12],[13]. À l'Healthy Ageing Tour, Anna van der Breggen prend la deuxième place du contre-la-montre inaugural derrière Ellen van Dijk. L'après-midi, Amy Pieters se détache à deux kilomètres de l'arrivée du groupe d'une quinzaine de coureuses encore en lisse pour la victoire. Elle s'impose. Le lendemain, la formation Boels-Dolmans remporte le contre-la-montre par équipes devant Cervélo-Bigla et Sunweb[14]. Sur la quatrième étape, Chantal Blaak fait partie de la bonne échappée avant de s'imposer au sprint[15]. Anna van der Breggen termine l'épreuve à la deuxième place du classement général.

À l'Amstel Gold Race, la formation Boels Dolmans impose dès le début de course un rythme élevé qui produit une sélection importante. Au kilomètre soixante-six, le peloton n'ai ainsi plus composé que de trente-cinq coureuses. Dans la deuxième ascension du Cauberg, un groupe de huit coureuses dont trois de la formation Boels Dolmans s'échappe. Il est rapidement repris. Amy Pieters place ensuite un contre. Elle est rejointe par Audrey Cordon, Roxane Fournier et Tetiana Riabchenko. Le peloton les reprend au pied de la troisième montée du Cauberg. Elizabeth Deignan accélère de nouveau, cette fois accompagnée d'Elisa Longo Borghini et Katarzyna Niewiadoma. Dans la dernière ascension du Bemelerberg, Annemiek van Vleuten attaque suivie par Anna van der Breggen et Coryn Rivera. Elles reviennent immédiatement sur la tête de course. Quelques centaines de mètres plus loin, Anna van der Breggen part seule et n'est plus rejointe. Elizabeth Deignan gagne le sprint pour la deuxième place. L'équipe Boels Dolmans réalise ainsi le doublé[16],[17],[18]. Sur la Flèche wallonne, Katarzyna Niewiadoma attaque dans la côte de Cherave et est suivie par Anna van der Breggen et Elizabeth Deignan. À trois kilomètres de l'arrivée, la Néerlandaise accélère et finit seule. Elizabeth Deignan est deuxième[19],[20]. À Liège-Bastogne-Liège, le peloton mené par la Boels Dolmans opère la jonction dans la Roche aux faucons. Katarzyna Niewiadoma y attaque. Elle est suivie par Elizabeth Deignan, Anna van der Breggen, Ashleigh Moolman et Elisa Longo Borghini. L'écart atteint quarante secondes au bout de trois kilomètres. Dans la côte de Saint-Nicolas, Katarzyna Niewiadoma accélère mais c'est Anna van der Breggen qui part seule au sommet. Derrière Elizabeth Deignan se trouve avec Katarzyna Niewiadoma. La Britannique prend la deuxième place devant la Polonaise[21],[22]. Anna van der Breggen réalise donc le triplet ardennais, Lizzie Deignan est trois fois deuxième.

MaiModifier

 
Christine Majerus remporte le GP Elsy Jacobs, chez elle au Luxembourg

Au Festival Luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs, Christine Majerus se classe troisième du prologue[23]. Le lendemain, elle remporte le sprint d'un peloton réduit. Par le jeu des bonifications, elle s'empare de la tête du classement général[24]. Sur la dernière étape, la formation Boels Dolmans contrôle la course. Au sprint, Christine Majerus prend la troisième place et conserve ainsi sa première place au classement général. Elle gagne également le classement par points[25]. Au Tour de Yorkshire, l'équipe adopte une tactique très agressive. Amy Pieters et Chantal Blaak attaquent en début de course à tour de rôle afin de former une échappée. La première y parvient au kilomètre quarante-quatre. Dans la côte de Lofthouse, au kilomètre soixante, Elizabeth Deignan et Anna van Breggen effectuent la jonction sur la tête. Peu après, Elizabeth Deignan attaque de nouveau. Elles sont trois en tête : Anna van der Breggen, Danielle King et donc Elizabeth Armitstead. Cette dernière multiplie les attaques pour décramponner Danielle King. Elle y parvient à quatorze kilomètres de l'arrivée et s'impose seule[26],[27].

Au Tour de Californie, sur la première étape, au pied de la dernière montée de l'étape, Amy Pieters place une attaque et provoque une sélection dans le peloton. Sa coéquipière Karol-Ann Canuel part ensuite, mais l'équipe UnitedHealthcare est vigilante. Enfin, Anna van der Breggen et Megan Guarnier sortent du peloton. Cette dernière remporte l'étape[28],[29]. Le lendemain, dans l'ascension du Kingsbury Grade, Karol-Ann Canuel imprime le rythme dans les premiers kilomètres et réduit le peloton à vingt-cinq unités. Katie Hall attaque à cinq kilomètres du sommet. Elle est suivie par Anna van der Breggen et Coryn Rivera. Les accélérations répétées de Katie Hall finissent par faire décrocher Coryn Rivera. S'ensuit une descente où Anna van der Breggen prend l'ascendant. Dans la montée finale, Katie Hall dépasse cependant la Néerlandaise. Elle s'impose seule et s'empare du maillot jaune pour trois secondes[30],[31]. Les deux dernières étapes sont plates. Grâce aux sprints intermédiaires Anna van der Breggen gagne le classement général[32],[33].

JuinModifier

 
Chantal Blaak devient championne des Pays-Bas

Au Women's Tour, sur la première étape, l'équipe lance la poursuite pour rattraper Katarzyna Niewiadoma trop tard et ne parvient pas à la reprendre. Christine Majerus est deuxième du sprint du peloton et donc troisième de l'étape[34],[35]. Lors de la deuxième étape, Sur une ascension non répertoriée, Christine Majerus part avec cinq autres coureuses mais ne connait pas le succès. Après un regroupement général effectué à sept kilomètres de la ligne, Amy Pieters s'impose au sprint dans un final sinueux et pavé. À noter qu'Elizabeth Deignan concède sept minutes lors de l'étape[36],[37]. Dans le sprint massif de la troisième étape, Christine Majerus se classe cinquième. Sur l'étape, Shara Gillow, Leah Kirchmann et Sarah Roy se trouvent à l'avant depuis déjà de longs kilomètres, quand Christine Majerus parvient à opérer la jonction. Une fois Shara Gillow et Leah Kirchmann éliminée, la Luxembourgeoise est battue au sprint par Sarah Roy. Elle effectue cependant une belle opération au classement général en remontant à la deuxième place[38],[39]. Elle se mêle aux sprints intermédiaire sur la dernière étape avant de prendre la troisième place du sprint final. Elle termine l'épreuve à la deuxième place du classement général derrière Katarzyna Niewiadoma. Elle remporte également le classement par points et celui des sprints[40],[41].

Lors des championnats nationaux, Katarzyna Pawłowska gagne le titre du contre-la-montre en Pologne, tandis que Karol-Ann Canuel en fait de même au Canada. Christine Majerus remporte comme à son habitude les deux titres sur route au Luxembourg. En Grande-Bretagne, Elinor Barker ouvre longtemps la route. Un groupe de chasse formé de Katie Archibald, Hannah Barnes et Elizabeth Deignan la reprend à deux kilomètres de l'arrivée. Cette dernière contre immédiatement et s'impose seule[42]. Aux Pays-Bas, Chantal Blaak s'échappe avec Floortje Mackaij, Anouska Koster et Aafke Soet à seize kilomètres de l'arrivée. Chantal Blaak part ensuite seule à deux kilomètres de l'arrivée et obtient ainsi le premier titre de championne des Pays-Bas de l'équipe[43].

JuilletModifier

 
Elizabeth Deignan (maillot de Grande-Bretagne) et Karol-Ann Canuel (maillot Boels Dolmans) sur La course by Le Tour de France

Sur le Tour d'Italie, la formation remporte le contre-la-montre par équipes inaugural. Karol-Ann Canuel porte le maillot rose[44],[45],[46]. Le lendemain, la difficile ascension de la Forcella avec un sommet à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée permet aux favorites de s'exprimer. Après une sélection dans le peloton dans les premières pentes, Anna van der Breggen, Annemiek van Vleuten et Elisa Longo Borghini accélèrent à mi-montée. Elles se disputent la victoire et Anna van der Breggen termine deuxième. Les trois coureuses prennent près de deux minutes au peloton. Anna van der Breggen s'empare du maillot rose[47],[48],[49]. Amalie Dideriksen est cinquième du sprint de la troisième étape. La quatrième étape est calme mais venteuse. La formation Boels Dolmans initie une bordure qui piège Annemiek van Vleuten, alors deuxième du classement général. Le contre-la-montre de la cinquième étape permet à cette dernière de s'imposer et de refaire une partie de son retard, mais Anna van der Breggen est deuxième à quarante-et-une secondes et conforte son avantage sur toutes les autres concurrentes. Megan Guarnier se classe cinquième[50],[51],[52]. Sur la montagneuse huitième étape, Anna van der Breggen et Megan Guarnier contrôlent. Cette dernière prend la troisième place de l'étape. Sur la dernière étape, les favorites s'isolent en haut du Vésuve. Megan Guarnier remporte le sprint du groupe[53],[54],[55]. Au classement général final, Anna van der Breggen remporte une nette victoire, Megan Guarnier est quatrième et Karol-Ann Canuel huitième. Boels Dolmans est la meilleure équipe. Anna van der Breggen reprend la tête du classement World Tour.

À La course by Le Tour de France, Elizabeth Deignan monte le pied l'Izoard en tête, mais ne peut suivre Annemiek van Vleuten. La Britannique se classe deuxième et Megan Guarnier quatrième. Lors de l'étape de Marseille, les deux coureuses conservent leurs places respectives[56]. La semaine suivante, Amalie Dideriksen se classe septième du sprint massif à la RideLondon-Classique[57].

AoûtModifier

Au championnat d'Europe du contre-la-montre, Anna van der Breggen est troisième devancée par Ellen van Dijk et Ann-Sophie Duyck. Katarzyna Pawłowska est septième[58]. Sur la course en ligne, Christine Majerus, Anna van der Breggen et Chantal Blaak se montrent actives. Katarzyna Pawłowska fait partie de l'échappée décisive mais est victime d'une chute. Amalie Dideriksen est deuxième du sprint du peloton et cinquième de l'épreuve[59].

La formation Boels Dolmans est favorite à sa propre succession sur le Contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda. Elle ne déçoit pas et conserve son titre pour treize secondes face à la formation Cervélo-Bigla[60]. Sur la course en ligne, Chantal Blaak prend part à la première échappée qui démarre au kilomètre vingt-six. Après avoir été reprise, elle repart avec un autre groupe. Au kilomètre cent-douze le peloton est néanmoins de nouveau groupé. Elizabeth Deignan et Christine Majerus tentent ensuite leurs chances tour à tour mais n'ont pas de succès. Au sprint, la Luxembourgeoise prend la quatrième place[61]. La semaine suivante, au Tour de Norvège, Megan Guarnier se classe cinquième du prologue[62]. Le lendemain, Christine Majerus est troisième du sprint massif. Sur la dernière étape, l'équipe est fortement représentée dans le peloton de tête. Dans les derniers kilomètres, Ellen van Dijk puis Linda Villumsen tentent de partir. Le sprint est confus, Ellen van Dijk est en tête puis est dépassée dans les derniers mètres par Megan Guarnier. Cette dernière remonte à la deuxième place du classement général par la même occasion[63].

Au Grand Prix de Plouay, lors de l'avant dernier passage de la côte de Ty-Marrec, Pauline Ferrand-Prévot accélère. Elle est suivie par Elizabeth Deignan, Ashleigh Moolman, Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini. Alors que ce groupe semblait destiner à se disputer la victoire, la mauvaise entente et les efforts des équipes Orica-Scott et Sunweb provoquent le regroupement au pied de la côte de Lezot. Karol-Ann Canuel tente plus loin une attaque, mais tout se joue dans la dernière montée de Ty-Marrec. Au plus dur de la côte, Elizabeth Deignan surgit accompagnée seulement par Pauline Ferrand-Prévot. Leur avance grandit rapidement. Au sprint, Elizabeth Deignan s'impose facilement devant la Française[64].

 
Anna van der Breggen aux championnats du monde

Au Boels Ladies Tour, Anna van der Breggen est quatrième du prologue quinze secondes derrière Annemiek van Vleuten. Amy Pieters, Chantal Blaak et Elizabeth Deignan sont sixième, septième et neuvième. Au départ de la troisième étape, Elizabeth Deignan est absente. Elle doit être opérée de l'appendicite[65]. Sur ce contre-la-montre, Anna van der Breggen se classe quatrième et Chantal Blaak huitième. Christine Majerus est sixième du sprint massif de la quatrième étape. Le lendemain, l'enchaînement des difficultés typiques de l'Amstel Gold Race réduit le peloton à trente coureuses au kilomètre quatre-vingt-cinq. Dans la côte de Vaalsbroek, Anna van Breggen place une offensive. Annemiek van Vleuten est attentive et réagit immédiatement. Hannah Barnes revient ensuite sur les deux leaders, mais les trois sont rapidement reprises. Le scénario se répète dans le Groenenweg. Anna van der Breggen part avec Annemiek van Vleuten. Elles ne sont plus rejointes. Au sprint, Anna van der Breggen se montre la plus rapide. Derrière, Amy Pieters règle le sprint du peloton[66].

SeptembreModifier

 
Karol-Ann Canuel aux championnats du monde
 
Chantal Blaak (ici en 2018) devient championne du monde sur route

Au Tour de l'Ardèche, Katarzyna Pawłowska court sous le maillot de la sélection nationale polonaise. Comme l'année précédente, elle remporte les deux premières étapes de l'épreuve au sprint[67],[68].

Aux championnats du monde du contre-la-montre par équipes, Boels Dolmans est logiquement favorite à sa propre succession. La composition de l'équipe est : Chantal Blaak, Karol-Ann Canuel, Megan Guarnier, Christine Majerus, Amy Pieters et Anna van der Breggen. Elle passe en tête de la côte. Toutefois, elle perd vingt-sept secondes sur la formation Sunweb entre ce point et l'arrivée. L'équipe doit donc se contenter de la médaille d'argent[69]. Sur le contre-la-montre individuel, Anna van der Breggen est deuxième après avoir eu le meilleur temps une grande partie de l'épreuve.

Sur la course en ligne, Amy Pieters fait partie du premier groupe dangereux. Derrière, une chute implique Megan Guarnier et Chantal Blaak. La première se brise la mâchoire sur le coup[70]. Dans l'avant-dernière montée de Salmon Hill, Anna van der Breggen et Elizabeth Deignan font partie du groupe de favorites qui ouvre la route. Le groupe ne coopère pas et un regroupement général a lieu. À vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak contre avec Audrey Cordon-Ragot et Hannah Barnes. Dans la dernière montée de Salmon Hill, comme au tour précédent, les favorites se livrent bataille. Katarzyna Niewiadoma réalise une accélération franche, seule Annemiek van Vleuten, Katrin Garfoot et Anna van der Breggen parviennent à la suivre. Elles reprennent les trois échappées. On a donc de nouveau trois Néerlandaises en tête. À huit kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak saisit sa chance et attaque. Elle s'impose facilement. Derrière, le manque de rythme du groupe permet à un peloton de les reprendre dans les derniers mètres. Amalie Dideriksen lance le sprint de loin et prend la médaille de bronze. Christine Majerus est sixième, Anna van der Breggen huitième[71],[72],[73].

Bilan de la saisonModifier

Le site vélo 101 la désigne équipe féminine numéro un pour la saison 2017. Anna van der Breggen réalise le triplet ardennais puis remporte le Tour d'Italie. Elle a été aussi impressionnante sur la dernière étape du Tour de Californie. Elizabeth Deignan et Megan Guarnier ont souvent joué les équipières en 2017. L'équipe a gagné tous les contre-la-montre par équipes auxquels elle a participé à l'exception des mondiaux. Chantal Blaak devient aussi championne du monde sur route. L'équipe compte donc dans son effectif la championne du monde pour la troisième année de rang[74].

VictoiresModifier

Sur routeModifier

 Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
11 marsTour de Drenthe  Pays-Bas1.WWT  Amalie Dideriksen
5 avr.1eb étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.2  Amy Pieters
6 avr.2e étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.2  Boels Dolmans
8 avr.4e étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.2  Chantal Blaak
16 avr.Amstel Gold Race  Pays-Bas1.WWT  Anna van der Breggen
19 avr.Flèche wallonne  Belgique1.WWT  Anna van der Breggen
23 avr.Liège-Bastogne-Liège  Belgique1.WWT  Anna van der Breggen
29 avr.Tour de Yorkshire  Royaume-Uni1.1  Lizzie Deignan
29 avr.1e étape du Grand Prix Elsy Jacobs  Luxembourg2.1  Christine Majerus
30 avr.Classement général, Grand Prix Elsy Jacobs  Luxembourg2.1  Christine Majerus
11 mai1e étape du Tour de Californie  États-Unis2.WWT  Megan Guarnier
14 maiClassement général, Tour de Californie  États-Unis2.WWT  Anna van der Breggen
8 juin2e étape, The Women's Tour  Royaume-Uni2.WWT  Amy Pieters
21 juinChampionnat de Pologne du contre-la-montre  PologneCN  Katarzyna Pawłowska
21 juinChampionnat du Luxembourg du contre-la-montre  LuxembourgCN  Christine Majerus
24 juinChampionnat des Pays-Bas sur route  Pays-BasCN  Chantal Blaak
25 juinChampionnat de Grande-Bretagne sur route  Royaume-UniCN  Lizzie Deignan
25 juinChampionnat du Luxembourg sur route  LuxembourgCN  Christine Majerus
27 juinChampionnat du Canada du contre-la-montre  CanadaCN  Karol-Ann Canuel
30 juin1e étape du Tour d'Italie  Italie2.WWT  Boels Dolmans
9 juill.10e étape du Tour d'Italie  Italie2.WWT  Megan Guarnier
9 juill.Classement général, Tour d'Italie  Italie2.WWT  Anna van der Breggen
11 aoûtContre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda  Suède1.WWT  Boels Dolmans
20 août3e étape du Tour de Norvège  Norvège2.WWT  Megan Guarnier
26 aoûtGrand Prix de Plouay  France1.WWT  Lizzie Deignan
2 sept.5e étape, Boels Ladies Tour  Pays-Bas2.WWT  Anna van der Breggen
5 sept.1e étape du Tour de l'Ardèche  France2.2  Katarzyna Pawłowska
6 sept.2e étape du Tour de l'Ardèche  France2.2  Katarzyna Pawłowska
23 sept.Championnat du monde sur route  Norvège  Chantal Blaak

Résultats sur les courses majeuresModifier

World TourModifier

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2017.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
4 mars 1 Strade Bianche   Italie   Elizabeth Deignan 3e
11 mars 2 Tour de Drenthe   Pays-Bas   Amalie Dideriksen Vainqueur
19 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Italie   Chantal Blaak 4e
26 mars 4 Gand-Wevelgem   Belgique   Chantal Blaak 8e
2 avril 5 Tour des Flandres   Belgique   Chantal Blaak 3e
16 avril 6 Amstel Gold Race   Pays-Bas   Anna van der Breggen Vainqueur
19 avril 7 Flèche wallonne   Belgique   Anna van der Breggen Vainqueur
23 avril 8 Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Anna van der Breggen Vainqueur
5-7 mai 9 Tour de l'île de Chongming   Chine - -
11-14 mai 10 Tour de Californie   États-Unis   Anna van der Breggen Vainqueur
4 juin 11 Philadelphia Cycling Classic   États-Unis annulé
7-11 juin 12 The Women's Tour   Grande-Bretagne   Christine Majerus 2e
30 juin-9 juillet 13 Tour d'Italie   Italie   Anna van der Breggen Vainqueur
20 juillet 14 La course by Le Tour de France   France   Elizabeth Deignan 2e
29 juillet 15 RideLondon-Classique   Grande-Bretagne   Amalie Dideriksen 7e
11 août 16 Open de Suède Vårgårda TTT   Suède Boels Dolmans Vainqueur
13 août 17 Open de Suède Vårgårda   Suède   Christine Majerus 4e
17-20 août 18 Tour de Norvège   Norvège   Megan Guarnier 2e
26 août 19 Grand Prix de Plouay   France   Elizabeth Deignan Vainqueur
29 août-3 septembre 20 Boels Rental Ladies Tour   Pays-Bas   Anna van der Breggen 2e
10 septembre 21 La Madrid Challenge by La Vuelta   Espagne - -

La formation est première au classement par équipes. Anna van der Breggen remporte le classement individuel. Elizabeth Deignan en est septième, Megan Guarnier douzième, Chantal Blaak quatorzième et Christine Majerus dix-huitième.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Anna van der Breggen (Vainqueur)
Accessits 2 victoires d'étape

Classement mondialModifier

 Classement UCI
CoureurPaysPoints
2eAnna van der Breggen   Pays-Bas1252 pts
9eLizzie Deignan   Royaume-Uni713 pts
12eChantal Blaak   Pays-Bas656 pts
14eChristine Majerus   Luxembourg577 pts
20eMegan Guarnier   États-Unis491 pts
30eAmalie Dideriksen   Danemark397 pts
36eAmy Pieters   Pays-Bas341 pts
55eKarol-Ann Canuel   Canada179 pts
121eKatarzyna Pawłowska   Pologne67 pts
126eJip van den Bos   Pays-Bas63 pts
506eNikki Brammeier   Royaume-Uni4 pts


Boels Dolmans est première au classement par équipes.

RéférencesModifier

  1. (nl) « Onze Sponsors » (consulté le 13 septembre 2014)
  2. (en) « Anna van der Breggen to join Boels-Dolmans in 2017 », sur cycling tips (consulté le 20 février 2017)
  3. (en) « Boels Dolmans aim for more of the same in 2017 », sur cycling news (consulté le 20 février 2017)
  4. « En prélude de la saison européenne qui ouvrira le 25 février, Vélo 101 vous propose de découvrir les meilleures équipes mondiales. Aujourd'hui, la n°1 : Boels-Dolmans », sur vélo101 (consulté le 20 février 2017)
  5. (en) « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 13 septembre 2014)
  6. « Lucinda Brand remporte le Het Nieuwsblad », sur le dérailleur (consulté le 26 février 2017)
  7. (en) « Longo Borghini wins Strade Bianche Women », sur cycling news (consulté le 5 mars 2017)
  8. (en) « World champion Dideriksen wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 14 mars 2017)
  9. (en) « Rivera wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 21 mars 2017)
  10. « Coryn Rivera surpuissante ! », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  11. « Lotta Lepistö s’offre Gent – Wevelgem », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  12. (en) « Rivera wins Tour of Flanders Women », sur cycling news (consulté le 3 avril 2017)
  13. « Coryn Rivera remporte le Ronde », sur Le dérailleur (consulté le 3 avril 2017)
  14. « Healthy Ageing Tour # 2. La Boels-Dolmans, championne du Monde en titre, domine le contre-la-montre par équipes. Ellen Van Dijk est toujours en jaune. », sur vélo 101 (consulté le 9 avril 2017)
  15. « Healthy Ageing Tour # 4. La Néerlandaise Chantal Blaak (Boels-Dolmans) l'emporte à Finsterwolde devant Andersen. Ellen Van Dijk file vers un nouveau succès. », sur vélo 101 (consulté le 9 avril 2017)
  16. (en) « Van der Breggen wins women's Amstel Gold Race », sur cycling news (consulté le 17 avril 2017)
  17. « Anna van der Breggen lance sa saison ! », sur le dérailleur (consulté le 17 avril 2017)
  18. « Amstel Gold Race Ladies — Van Der Breggen incisive », sur vélo 101 (consulté le 17 avril 2017)
  19. (en) « Van der Breggen makes it three out of three in la Fleche Wallonne », sur cycling news (consulté le 19 avril 2017)
  20. « Flèche Wallonne — Van Der Breggen imbattable », sur vélo 101 (consulté le 19 avril 2017)
  21. (en) « Van der Breggen wins the first ever Liege-Bastogne-Liege Femmes », sur cycling news (consulté le 25 avril 2017)
  22. « Liège-Bastogne-Liège. Anna Van Der Breggen signe le triplé Amstel-Flèche-Liège en remportant cette 1ère édition femmes devant Deignan et Niewiadoma. », sur vélo 101 (consulté le 25 avril 2017)
  23. « Festival Elsy Jacobs # P. Ashleigh Moolman (Cervélo-Bigla) signe le meilleur temps du prologue devant Lisa Klein, Christine Majerus et Katie Archibald. », sur vélo 101 (consulté le 30 avril 2017)
  24. « Festival Elsy Jacobs # 1. La Luxembourgeoise Christine Majerus fait coup double à domicile en battant Eugenia Bujak et l'ex-leader Ashleigh Moolman. », sur vélo 101 (consulté le 30 avril 2017)
  25. « Festival Elsy Jacobs # 2. Christine Majerus s'impose chez elle au Luxembourg. Elise Delzenne s'offre la dernière étape à Garnich devant Eugenia Bujak. », sur Vélo 101 (consulté le 1er mai 2017)
  26. (en) « Deignan wins women's Tour de Yorkshire », sur cycling news (consulté le 30 avril 2017)
  27. « Tour de Yorkshire — La Queen Lizzie Deignan », sur vélo 101 (consulté le 30 avril 2017)
  28. (en) « Guarnier wins opening stage of Amgen Women's Tour », sur Cycling news (consulté le 13 mai 2017)
  29. « Tour de Californie — Guarnier et la Boels frappent déjà », sur vélo 101 (consulté le 16 mai 2017)
  30. (en) « Amgen Women's Race: Hall wins stage 2 and claims race lead », sur cycling news (consulté le 13 mai 2017)
  31. « Tour de Californie — Katie Hall contre la Boels », sur vélo 101 (consulté le 16 mai 2017)
  32. (en) « Van der Breggen wins overall in Amgen Women's Race », sur cycling news (consulté le 16 mai 2017)
  33. « Tour de Californie — Van Der Breggen au final », sur vélo 101 (consulté le 16 mai 2017)
  34. « The Women's Tour — Quel beau solo de Kasia », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  35. (en) « Niewiadoma wins Women's Tour opener in Kettering », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  36. « The Women's Tour — Pieters l'anguille, Niewiadoma tranquille », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  37. (en) « Women's Tour: Pieters wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  38. « The Women's Tour — Sarah Roy bat Majerus », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  39. (en) « Women's Tour: Sarah Roy wins in Chesterfield », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  40. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  41. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  42. (en) « Lizzie Deignan wins fourth British road race title », sur cycling news (consulté le 30 juillet 2017)
  43. (nl) « Chantal Blaak soleert naar eerste Nederlandse titel in wegrit », sur Nu (consulté le 30 juillet 2017)
  44. (en) « Boels Dolmans smash opening TTT of Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 30 juin 2017)
  45. « Boels-Dolmans frappe un grand coup ! », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  46. « Giro Rosa — La Boels-Dolmans TGV », sur vélo 101 (consulté le 17 juillet 2017)
  47. « Giro Rosa # 2. Annemiek Van Vleuten s'impose devant Anna Van Der Breggen (nouveau maillot rose) et Elisa Longo Borghini. Les trois femmes ont frappé fort. », sur vélo 101 (consulté le 2 juillet 2017)
  48. « Annemiek van Vleuten l’emporte, van der Breggen en rose », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  49. (en) « Van Vleuten claims second stage of Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  50. « Giro Rosa — AVV supersonique », sur vélo 101 (consulté le 5 juillet 2017)
  51. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten wins stage 5 time trial in Sant'elpidio a Mare », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  52. « Annemiek van Vleuten se relance ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  53. « Giro Rosa — Van Der Breggen et de deux », sur vélo 101 (consulté le 10 juillet 2017)
  54. « Anna van der Breggen remporte le Giro ! », sur le dérailleur (consulté le 10 juillet 2017)
  55. (en) « Anna van der Breggen wins 2017 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 10 juillet 2017)
  56. « La Course by Le Tour — Van Vleuten s'offre l'Izoard », sur vélo 101 (consulté le 21 juillet 2017)
  57. (en) « Rivera sprints to RideLondon Classique victory », sur cycling news (consulté le 30 juillet 2017)
  58. « Championnats d'Europe — Van Dijk sans rivale », sur vélo 101 (consulté le 6 août 2017)
  59. « Championnats d'Europe Elites — Une nouvelle couronne pour Vos », sur vélo 101 (consulté le 6 août 2017)
  60. « Crescent Vargarda TTT — La Boels-Dolmans inquiétée », sur Vélo 101 (consulté le 12 août 2017)
  61. « Crescent Vargarda RR — Lepisto bat Vos et Kirchmann », sur vélo 101 (consulté le 13 août 2017)
  62. « Les championnes d’Europe au rendez-vous ! », sur le dérailleur (consulté le 18 août 2017)
  63. « Guarnier à la conclusion, Vos sacrée », sur le dérailleur (consulté le 21 août 2017)
  64. « GP de Plouay — Deignan devant Ferrand-Prévot », sur vélo 101 (consulté le 27 août 2017)
  65. « Championnats du monde : Lizzie Deignan absente ? », sur l'Equipe (consulté le 3 septembre 2017)
  66. « Boels Ladies Tour — AVV et VDB font le ménage », sur vélo 101 (consulté le 3 septembre 2017)
  67. « TCFIA — Pawlowska malgré la Bepink », sur vélo 101 (consulté le 5 septembre 2017)
  68. « 1ère ETAPE », sur Site officiel (consulté le 23 septembre 2017)
  69. (en) « Boels Dolmans left with sour feeling after Sunweb stun them in Worlds TTT », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2017)
  70. (en) « Guarnier out of hospital after Worlds crash - Women's news shorts », sur cycling news (consulté le 3 octobre 2017)
  71. « Rainbow is the new Blaak », sur le dérailleur (consulté le 24 septembre 2017)
  72. (en) « World Championships: Blaak solos to women's road race title », sur cycling news (consulté le 24 septembre 2017)
  73. « Mondiaux — Chantal Blaak au nom des Oranges », sur vélo 101 (consulté le 24 septembre 2017)
  74. « Bilan 2017 — Le Top 5 des équipes féminines », sur vélo 101 (consulté le 5 janvier 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :