Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie féminin 2017

édition 2017 du Tour d'Italie féminin, course cycliste italienne
Tour d'Italie féminin 2017 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course28e Tour d'Italie féminin
CompétitionUCI World Tour féminin 2017 2.WWT
Étapes10
Dates30 juin – 9 juillet 2017
Distance1 010,7 km
PaysITA Italie
Lieu de départAquilée
Lieu d'arrivéeTorre del Greco
Équipes24
Partants168
Arrivants130
Vitesse moyenne39,39 km/h
Résultats
VainqueurNED Anna van der Breggen (Boels Dolmans)
DeuxièmeITA Elisa Longo Borghini (Wiggle High5)
TroisièmeNED Annemiek van Vleuten (Orica-Scott)
Classement par pointsNED Annemiek van Vleuten (Orica-Scott)
Meilleur grimpeurNED Annemiek van Vleuten (Orica-Scott)
Meilleur jeuneDEN Cecilie Uttrup Ludwig (Cervélo Bigla)
Meilleure équipeNED Boels Dolmans
Girodonne2017 overview.png
◀ 20162018 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 28e édition du Tour d'Italie féminin (Giro Rosa en italien) a lieu du 1er au . La course fait partie de l'UCI World Tour féminin. Le parcours démarre du Nord-Est de l'Italie à Aquilée et se termine près de Naples à Torre del Greco.

Lors du contre-la-montre par équipes inaugural, la formation Boels Dolmans s'impose. Karol-Ann Canuel prend le maillot rose. Le lendemain, la côte de la Forcella permet aux trois principales favorites de se détacher. Annemiek van Vleuten remporte l'étape devant Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini. Surtout, elles comptent une avance de près de deux minutes sur leurs poursuivantes à l'arrivée. Anna van der Breggen est la nouvelle leader du classement général. La troisième étape se conclut au sprint et est gagnée par Hannah Barnes. La quatrième étape mène également à une arrivée groupée, cette fois remportée par Jolien D'Hoore. Un coup de bordure durant l'étape permet à la formation Boels Dolmans de faire perdre deux minutes à Annemiek van Vleuten. Cette dernière s'impose largement lors du difficile contre-la-montre de Sant'Elpidio a Mare et comble ainsi une partie de son retard. La principale bénéficiaire de l'étape est cependant Anna van der Breggen, deuxième, qui accroît son avantage sur toutes ses autres rivales. Lotta Lepistö est la plus rapide du sprint massif de la sixième étape. Le lendemain, une échappée se dispute la victoire. Sheyla Gutiérrez s'adjuge la victoire. L'étape est également marquée par la chute à grande vitesse de Claudia Cretti dans une descente qui heurte de la tête une rampe de sécurité. À l'hôpital, elle est plongée dans le coma. Lucinda Brand utilise ses talents de descendeuse lors de la huitième étape pour revenir sur la tête de la course et s'imposer seule. Le sprint de la neuvième étape est remporté par Marta Bastianelli. Enfin l'ultime étape est gagnée par Megan Guarnier après avoir passée le Vésuve. Anna van der Breggen remporte l'épreuve devant Elisa Longo Borghini et Annemiek van Vleuten. Elisa Longo Borghini remporte logiquement le classement de la meilleure Italienne. Annemiek van Vleuten s'adjuge le classement par points et de la meilleure grimpeuse. Cecilie Uttrup Ludwig est la meilleure jeune et Boels Dolmans la meilleure équipe.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Le parcours est dévoilé le 12 avril[1]. Il débute par un contre-la-montre par équipes parfaitement plat. La deuxième étape propose une montée pour puncheuse dans le final. Les troisième et quatrième étapes se destinent aux sprinteuses. La cinquième étape est un contre-la-montre individuel d'une longueur inférieur aux années précédentes. Très difficile, il comporte un mur avec des passages à 30%[2],[3]. Après une nouvelle étape pour sprinteuses, les dernières étapes doivent permettre aux favorites de s'affronter. L'ultime étape escalade le Vésuve avant d'arriver à Torre del Greco[4]. Le parcours est globalement relativement peu montagneux et caractérisé par des étapes longues[5]. Les profils des étapes les plus vallonnées sont représentés [6]:

ÉquipesModifier

Équipes féminines professionnelles (24)
  1.   Alé Cipollini Galassia
  2.   Aromitalia Vaiano
  3.   Astana Women's Team
  4.   BePink Cogeas
  5.   Boels Dolmans Cycling Team
  6.   BTC City Ljubljana
  7.   Canyon-SRAM
  8.   Cervélo-Bigla Pro Cycling Team
  9.   Conceria Zabri-Fannini-Guerciotti
  10.   Cylance Pro Cycling
  11.   FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope
  12.   Giusfredi Bianchi
  13.   Hitec Products
  14.   Lares-Waowdeals Women Cycling Team
  15.   Lensworld-Kuota
  16.   Orica-Scott
  17.   S.C. Michela Fanini
  18.   Servetto Giusta
  19.   Sunweb
  20.   VéloCONCEPT Women
  21.   Top Girls Fassa Bortolo
  22.   Valcar PBM
  23.   Wiggle High5
  24.   WM3 Pro Cycling
 

FavoritesModifier

La principale favorite de l'épreuve est Anna van der Breggen, à la fois auteur du triplet ardennais en avril, numéro un mondial et présente sur le podium du Giro depuis 2014. Elle dispose de plus d'une équipe Boels Dolmans très forte avec notamment la vainqueur sortante Megan Guarnier, elle-même candidate à propre succession après un début d'année compliqué. La championne d'Italie Elisa Longo Borghini semble très en jambes et peut également briguer la victoire finale. Elle peut compter sur le soutien de la vainqueur 2009 Claudia Lichtenberg. La Sud-Africaine Ashleigh Moolman, vainqueur de l'Emakumeen Euskal Bira, est bonne grimpeuse et rouleuse et a donc le profil pour remporter également le classement général. La formation Orica-Scott est emmenée par Annemiek van Vleuten qui vient de remporter le titre du contre-la-montre aux Pays-Bas devant Ellen van Dijk. Dernière favorite, Katarzyna Niewiadoma, vainqueur du Women's Tour, compte déjà de belles références sur l'épreuve[7],[5],[4].

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

1re étapeModifier

La formation Boels Dolmans remporte le contre-la-montre par équipes avec une avance confortable de seize secondes sur la formation Sunweb. Karol-Ann Canuel prend le maillot rose. Anna van der Breggen se retrouve en position idéale au classement général. Annemiek van Vleuten et Elisa Longo Borghini concèdent une vingtaine de secondes. La perdante de la journée est Ashleigh Moolman qui a déjà cinquante-deux secondes de retard sur le maillot rose[8],[9],[10].

 Classement de l'étape
ÉquipePaysTempsÉcart de tempsVitesse moy.
1reBoels Dolmans   Pays-Bas14 min 47 s0 s46.674 km/h
2eSunweb   Pays-Bas15 min 03 s+ 16 s45.847 km/h
3eOrica-Scott   Australie15 min 09 s+ 22 s45.545 km/h
4eWiggle High5   Royaume-Uni15 min 11 s+ 24 s45.445 km/h
5eCanyon-SRAM Racing   Allemagne15 min 23 s+ 36 s44.854 km/h
6eWM3   Pays-Bas15 min 24 s+ 37 s44.805 km/h
7eAstana Women's   Kazakhstan15 min 38 s+ 51 s44.136 km/h
8eCervélo Bigla   Allemagne15 min 39 s+ 52 s44.089 km/h
9eLensworld-Kuota   Belgique15 min 51 s+ 1 min 04 s43.533 km/h
10eFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope   France15 min 53 s+ 1 min 06 s43.442 km/h
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reKarol-Ann Canuel    CanadaBoels Dolmans14 min 47 s
2eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 0 s
3eAmalie Dideriksen    DanemarkBoels Dolmans+ 0 s
4eChantal Blaak   Pays-BasBoels Dolmans+ 0 s
5eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans+ 0 s
6eLizzie Deignan   Royaume-UniBoels Dolmans+ 0 s
7eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 19 s
8eCoryn Rivera   États-UnisSunweb+ 19 s
9eFloortje Mackaij   Pays-BasSunweb+ 19 s
10eSabrina Stultiens   Pays-BasSunweb+ 19 s
Source : ProCyclingStats


2e étapeModifier

La première échappée est Claudia Koster au dixième kilomètre. Elle est ensuite rejointe par Nicole Hanselmann. Leur avance culmine à deux minutes, mais elles sont reprises au kilomètre quatre-vingt-onze. La difficile ascension de la Forcella avec un sommet à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée permet aux favorites de s'exprimer. Après une sélection dans le peloton dans les premières pentes, Anna van der Breggen, Annemiek van Vleuten et Elisa Longo Borghini accélèrent à mi-montée. Megan Guarnier et Amanda Spratt sont en poursuite. Elles passent au sommet avec trente-six secondes de retard sur le trio de tête. Celles-ci ne sont cependant plus reprises. Au sprint, Annemiek van Vleuten se montre la plus rapide devant Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini. Le peloton arrive près de deux minutes plus tard. Anna van der Breggen s'empare du maillot rose. La quatrième du classement général, Megan Guarnier, est déjà reléguée à deux minutes de la Néerlandaise[11],[12],[13].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnnemiek van Vleuten   Pays-BasOrica-Scott3 h 11 min 51 s
2eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans+ 0 s
3eElisa Longo Borghini   ItalieWiggle High5+ 0 s
4eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 1 min 54 s
5eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 54 s
6eShara Gillow   AustralieFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 1 min 54 s
7eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 1 min 54 s
8eYevheniya Vysotska   UkraineConceria Zabri-Fanini-Guerciotti+ 1 min 59 s
9eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 2 min 37 s
10eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 2 min 37 s
Source : Cycling Quotient
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans3 h 26 min 32 s
2eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 18 s
3eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 26 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 2 min 00 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 2 min 22 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 2 min 37 s
7eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 2 min 43 s
8eLizzie Deignan   Royaume-UniBoels Dolmans+ 2 min 50 s
9eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
10eFloortje Mackaij    Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
Source : Cycling Quotient


3e étapeModifier

Ashleigh Moolman, une des favorite de l'épreuve, malade, ne prend pas le départ de cette troisième étape. La première échappée est constituée de Camilla Møllebro et Kseniia Dobrynina. Le peloton les reprend au kilomètre vingt-cinq. Le peloton roule rapidement jusqu'au premier sprint intermédiaire remporté par Nikki Brammaier. Juste après, Ana Sanabria s'échappe quelques kilomètres. Dans le mur vers San Pietro di Feletto sept coureuses partent dont les six premières du classement général et Shara Gillow. Le peloton se reforme immédiatement après. Dans l'ascension de Tarzo qui s'enchaîne, la locale Elena Cecchini accélère. Sara Penton part à sa poursuite mais sans succès. Elena Cecchini est rejointe par le peloton à vingt kilomètres de l'arrivée sous l'impulsion de la formation Sunweb. Clemilda Fernandes tente ensuite, mais le sprint ne peut être évité. Hannah Barnes s'impose devant Lotta Lepistö et Kirsten Wild. Elle se dit surprise car elle avait de mauvaises sensations durant l'étape[14],[15],[16].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reHannah Barnes   Royaume-UniCanyon-SRAM Racing2 h 27 min 49 s
2eLotta Lepistö   FinlandeCervélo Bigla+ 0 s
3eKirsten Wild   Pays-BasCylance+ 0 s
4eRoxane Fournier   FranceFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 0 s
5eAmalie Dideriksen   DanemarkBoels Dolmans+ 0 s
6eChloe Hosking   AustralieAlé Cipollini+ 0 s
7eEmilie Møberg   NorvègeHitec Products+ 0 s
8eGiorgia Bronzini   ItalieWiggle High5+ 0 s
9eMaria Giulia Confalonieri   ItalieLensworld-Kuota+ 0 s
10eIlaria Sanguineti   ItalieBePink Cogeas+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans5 h 54 min 21 s
2eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 18 s
3eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 26 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 2 min 00 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 2 min 22 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 2 min 37 s
7eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 2 min 43 s
8eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
9eFloortje Mackaij    Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
10eSabrina Stultiens   Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
Source : ProCyclingStats


4e étapeModifier

Sur cette étape parfaitement plate, un vent fort souffle. Seule Trixi Worrack tente sa chance en début d'étape. Le sprint intermédiaire est remporté par Megan Guarnier. Au soixante-deuxième kilomètre, Daniela Magnetto et Alice Gasparini accélèrent. Elles sont ensuite rejointes par Malgorzata Jasinska et Lotte van Hoek. L'échappée ne dure cependant pas longtemps. Au kilomètre soixante-dix-sept, sous l'impulsion des formations Boels-Dolmans, Wiggle-High5 et Sunweb, une bordure se forme. Parmi les absentes on compte : Annemiek Van Vleuten, Cecilie Uttrup Ludwig, Yevgenia Vysotska, Tatiana Guderzo et Nikola Noskova. Le groupe de tête se joue la victoire au sprint. La photo finish doit départager Chloe Hosking de Jolien D'Hoore. La Belge l'emporte. Derrière Coryn Rivera est troisième. Le deuxième groupe arrive près de deux minutes plus tard. Annemiek van Vleuten perd du fait pied au classement général. Seules Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini semblent encore en mesure de remporter le Tour d'Italie 2017[17],[18],[19].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reJolien D'Hoore   BelgiqueWiggle High52 h 42 min 04 s
2eChloe Hosking   AustralieAlé Cipollini+ 0 s
3eCoryn Rivera   États-UnisSunweb+ 0 s
4eHannah Barnes   Royaume-UniCanyon-SRAM Racing+ 0 s
5eGiorgia Bronzini   ItalieWiggle High5+ 0 s
6eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 0 s
7eAnnalisa Cucinotta   ItalieLensworld-Kuota+ 0 s
8eClaudia Cretti   ItalieValcar PBM+ 0 s
9eAmalie Dideriksen   DanemarkBoels Dolmans+ 0 s
10eIlaria Sanguineti   ItalieBePink Cogeas+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans8 h 36 min 25 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 26 s
3eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 56 s
4eAnnemiek van Vleuten    Pays-BasOrica-Scott+ 2 min 17 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 2 min 22 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 2 min 37 s
7eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 2 min 43 s
8eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 2 min 59 s
9eFloortje Mackaij    Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
10eSabrina Stultiens   Pays-BasSunweb+ 3 min 02 s
Source : ProCyclingStats


5e étapeModifier

Les meilleurs temps successifs sont réalisés par Miriam Bjornsrud puis Monika Kiraly et Anouska Koster. Il est ensuite amélioré par Yevgenia Vysotska, Linda Villumsen, Hannah Barnes, Arlenis Sierra puis Amanda Spratt. Annemiek van Vleuten passe ensuite la ligne et est la seule de la journée à passer sous les vingt-cinq minutes. Elle devance Elisa Longo Borghini de une minute quinze et Anna van der Breggen de quarante-et-une secondes. Cela lui permet de combler en partie le retard accumulé la veille. Au classement général, les trois premières places sont inchangées[2],[20],[21].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnnemiek van Vleuten   Pays-BasOrica-Scott25 min 29 s
2eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans+ 41 s
3eElisa Longo Borghini   ItalieWiggle High5+ 1 min 15 s
4eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 1 min 48 s
5eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 53 s
6eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 2 min 01 s
7eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 2 min 03 s
8eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 2 min 10 s
9eHannah Barnes   Royaume-UniCanyon-SRAM Racing+ 2 min 13 s
10eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 2 min 17 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans9 h 02 min 35 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 1 min 00 s
3eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 36 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 3 min 08 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 3 min 29 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 3 min 59 s
7eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 4 min 19 s
8eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 4 min 36 s
9eShara Gillow   AustralieFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 4 min 50 s
10eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 4 min 54 s
Source : ProCyclingStats


6e étapeModifier

Alison Jackson est la première échappée au bout de deux heures de courses. Elle est rapidement reprise. Un groupe de contre se forme alors. Il s'agit d'Hannah Barnes, Soraya Paladin et Sofia Bertizzolo. Elles ont jusqu'à cinquante secondes d'avance. Le peloton les reprend à treize kilomètres de l'arrivée. La dernière ascension de Piana, à quatre kilomètres de l'arrivée, voit toutes les favorites se replacer à l'avant du peloton. Le sprint se joue entre une quarantaine de coureuses. Lotta Lepistö s'impose devant Coryn Rivera et Giorgia Bronzini[22],[23],[24].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reLotta Lepistö   FinlandeCervélo Bigla2 h 50 min 36 s
2eCoryn Rivera   États-UnisSunweb+ 0 s
3eGiorgia Bronzini   ItalieWiggle High5+ 0 s
4eRoxane Fournier   FranceFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 0 s
5eElena Cecchini   ItalieCanyon-SRAM Racing+ 0 s
6eMaria Giulia Confalonieri   ItalieLensworld-Kuota+ 0 s
7eEmilie Møberg   NorvègeHitec Products+ 0 s
8eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans+ 0 s
9eChloe Hosking   AustralieAlé Cipollini+ 0 s
10eAnnemiek van Vleuten   Pays-BasOrica-Scott+ 3 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans11 h 53 min 11 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 1 min 03 s
3eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 39 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 3 min 11 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 3 min 33 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 4 min 02 s
7eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 4 min 22 s
8eShara Gillow   AustralieFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 4 min 53 s
9eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 4 min 57 s
10eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 5 min 02 s
Source : ProCyclingStats


7e étapeModifier

Dès le début de course, Sheyla Gutierez et Nicole Nesti s'échappent. Elles sont rapidement reprises. Danielle King part ensuite seule vers le kilomètre quarante. Peu après, l'échappée décisive se forme. Elle est composée de Chloe Hosking, Soraya Paladin, Alison Jackson, Eugenia Bujak, Elena Cecchini, Alexis Ryan, Clara Koppenburg, Carmela Cipriani, Sheyla Gutierrez, Rossella Ratto, Tatiana Guderzo, Lauren Kitchen et Sabrina Stultiens. Cette dernière est la mieux classée au classement général à la douzième place. Le peloton laisse partir et l'écart atteint trois minutes. Dans les pentes du Passo Serra, Tatiana Guderzo passe la première au sommet, mais les quarante kilomètres restants dissuadent les attaques. Le groupe se dispute la victoire au sprint. Sheyla Gutierrez gagne devant Soraya Paladin et Eugenia Bujak. À noter que Chloe Hosking ne fait alors plus partie du groupe[25],[26],[27]. En marge de la lutte pour la victoire d'étape, un événement dramatique marque la journée. Dans la descente du Passo Serra, Claudia Cretti chute à grande vitesse et heurte de la tête une rampe de sécurité. Elle est immédiatement évacuée par les airs vers un hôpital. Son état est jugée critique et elle est placée en coma artificielle[28].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reSheyla Gutiérrez   EspagneCylance3 h 43 min 16 s
2eSoraya Paladin   ItalieAlé Cipollini+ 0 s
3eEugenia Bujak   PologneBTC City Ljubljana+ 0 s
4eAlexis Ryan   États-UnisCanyon-SRAM Racing+ 0 s
5eLauren Kitchen   AustralieWM3+ 0 s
6eSabrina Stultiens   Pays-BasSunweb+ 0 s
7eAlison Jackson   CanadaBePink Cogeas+ 0 s
8eTatiana Guderzo   ItalieLensworld-Kuota+ 0 s
9eCarmela Cipriani   ItalieConceria Zabri-Fanini-Guerciotti+ 0 s
10eClara Koppenburg   AllemagneCervélo Bigla+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans15 h 37 min 14 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 1 min 03 s
3eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 39 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 3 min 11 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 3 min 32 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 4 min 02 s
7eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 4 min 22 s
8eShara Gillow   AustralieFDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope+ 4 min 53 s
9eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 4 min 57 s
10eSabrina Stultiens   Pays-BasSunweb+ 5 min 02 s
Source : ProCyclingStats


8e étapeModifier

La première partie d'étape qui longe les plages au sud de Salerne ne présente pas de difficulté et n'incite pas à s'échapper. La montée de la Torchiara opère une sélection importante : elles ne sont plus que trente coureuses au sommet. Ane Santesteban part seule. Elle a une minute d'avance au sprint intermédiaire. Elle arrive détachée au pied de la longue montée vers Cuccaro Vetere. Sur les pentes, elle est rejointe par Janneke Ensing et Tetyana Riabchenko. Cette dernière prend ensuite de l'avance. Après le passage à Vallo della Lucania, Anouska Koster et Lucinda Brand partent en poursuite. Elles reprennent Janneke Ensing. Au sommet, Tetyana Riabchenko compte une minute vingt d'avance sur les trois Néerlandaises. Hannah Barnes est intercalée à deux minutes trente. Le groupe maillot rose est pointé à trois minutes trente. Lucinda Brand utilise ses capacités techniques dans la descente pour lâcher dans un premier temps ses compagnonnes d'échappée puis pour opérer la jonction sur l'Ukrainienne à dix kilomètres de l'arrivée. Elle conclut l'étape seule et gagne avec douze secondes d'avance. Derrière les favorites passent la ligne avec une minute trente de retard. Lucinda Brand réalise une bonne opération au classement général en remontant à la cinquième place. Au niveau du classement de la meilleure jeune, Floortje Mackaij perd vingt-deux minutes durant l'étape et laisse sa tunique à Cecilie Uttrup Ludwig[29],[30],[31].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reLucinda Brand   Pays-BasSunweb3 h 46 min 10 s
2eTetyana Riabchenko   UkraineLensworld-Kuota+ 12 s
3eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 1 min 33 s
4eAnnemiek van Vleuten   Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 33 s
5eElisa Longo Borghini   ItalieWiggle High5+ 1 min 33 s
6eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans+ 1 min 33 s
7eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 1 min 33 s
8eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 1 min 33 s
9eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 1 min 33 s
10eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 1 min 36 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans19 h 24 min 57 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 1 min 03 s
3eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 39 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 3 min 07 s
5eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 3 min 26 s
6eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 3 min 32 s
7eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 4 min 02 s
8eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 4 min 22 s
9eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 5 min 05 s
10eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 5 min 15 s
Source : ProCyclingStats


9e étapeModifier

Le profil de l'étape semble propice aux échappées. Pourtant les formations Boels Dolmans et Wiggle High5 impriment un rythme élevé en début de course qui annihile toute tentative. Un groupe de six coureuses dont Audrey Cordon, Elena Cecchini et Floortje Mackaij se forme au kilomètre quarante-et-un, mais il se fait rapidement reprendre. Annemiek van Vleuten s'assure le port du maillot de la meilleure grimpeuse en passant en tête du prix des monts de Sala Consilina. Au kilométre quatre-vingt-six, Malgorzata Jasinska, Lauren Kitchen et Anna Trevisi s'échappent. Elles comptent jusqu'à une minute d'avance, mais elles sont reprises à deux kilomètres de l'arrivée. Au sprint, Marta Bastianelli s'impose devant Lotta Lepistö et Giorgia Bronzini[32],[33],[34].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMarta Bastianelli   ItalieAlé Cipollini3 h 05 min 09 s
2eLotta Lepistö   FinlandeCervélo Bigla+ 0 s
3eGiorgia Bronzini   ItalieWiggle High5+ 0 s
4eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 0 s
5eCoryn Rivera   États-UnisSunweb+ 0 s
6eAlexis Ryan   États-UnisCanyon-SRAM Racing+ 0 s
7eIlaria Sanguineti   ItalieBePink Cogeas+ 0 s
8eAmalie Dideriksen   DanemarkBoels Dolmans+ 0 s
9eEmilie Møberg   NorvègeHitec Products+ 0 s
10eNatalya Saifutdinova   KazakhstanAstana Women's+ 0 s
Source : ProCyclingStats
 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans22 h 30 min 06 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 1 min 03 s
3eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 39 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 3 min 07 s
5eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 3 min 26 s
6eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 3 min 32 s
7eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 4 min 02 s
8eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 4 min 22 s
9eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 5 min 05 s
10eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 5 min 15 s
Source : ProCyclingStats



10e étapeModifier

La première échappée est composée d'Aude Biannic et Kirsten Wild. Ensuite un second groupe dont Floortje Mackaij et Emilie Moberg part. Ces deux tentatives sont cependant rapidement reprises. Au kilomètre trente-huit, huit coureuses réussissent à se détacher. Il s'agit de : Lotta Lepistö, Chloe Hosking, Coryn Rivera, Silvia Valsecchi, Alexis Ryan, Malgorzata Jasinska, Anna Plichta et Eugénie Duval. Leur avance atteint deux minutes quand Marta Bastianelli part en poursuite. Le sprint intermédiaire est remporté par Lotta Lepistö. La chasse du peloton se met alors en place. Au dernier passage sur la ligne, l'avance n'est plus que de trente-sept secondes. Le regroupement général est effectué peu avant le pied du Vésuve. Les favorites s'isolent en tête, mais aucune ne parvient à s'échapper. Elles sont six à se disputer la victoire : Anna van der Breggen, Megan Guarnier, Amanda Spratt, Annemiek van Vleuten, Katarzyna Niewiadoma et Elisa Longo Borghini. Megan Guarnier se montre la plus rapide. Il n'y a pas de changement au classement général, Anna van der Breggen remporte donc pour la deuxième fois le Tour d'Italie. Elle reprend également la tête du classement UCI World Tour[35],[36],[37].

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1reMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans3 h 09 min 37 s
2eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 0 s
3eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 0 s
4eAnnemiek van Vleuten   Pays-BasOrica-Scott+ 0 s
5eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans+ 0 s
6eElisa Longo Borghini   ItalieWiggle High5+ 0 s
7eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 46 s
8eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 1 min 04 s
9eJanneke Ensing   Pays-BasAlé Cipollini+ 1 min 04 s
10eRomy Kasper   AllemagneAlé Cipollini+ 1 min 04 s
Source : ProCyclingStats

Classements finalsModifier

Classement général finalModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1reAnna van der Breggen    Pays-BasBoels Dolmans25 h 39 min 43 s
2eElisa Longo Borghini    ItalieWiggle High5+ 1 min 03 s
3eAnnemiek van Vleuten     Pays-BasOrica-Scott+ 1 min 39 s
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans+ 2 min 57 s
5eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott+ 3 min 26 s
6eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM3+ 3 min 58 s
7eLucinda Brand   Pays-BasSunweb+ 4 min 12 s
8eKarol-Ann Canuel   CanadaBoels Dolmans+ 5 min 26 s
9eClaudia Lichtenberg   AllemagneWiggle High5+ 6 min 09 s
10eArlenis Sierra   CubaAstana Women's+ 6 min 19 s
Source : ProCyclingStats


Points UCIModifier

Position[38],[39] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Classement général 120 100 85 70 60 50 40 35 30 25 20 18 16 14 12 10 8 6 4 2
Étapes et demi-étapes 25 20 18 16 14 12 10 8 6 4
Port du maillot de leader 6

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

 Classement par points
CoureurPaysÉquipePoints
1reAnnemiek van Vleuten    Pays-BasOrica-Scott47 pts
2eLotta Lepistö   FinlandeCervélo Bigla39 pts
3eAnna van der Breggen   Pays-BasBoels Dolmans38 pts
4eMegan Guarnier   États-UnisBoels Dolmans37 pts
5eElisa Longo Borghini   ItalieWiggle High531 pts
6eGiorgia Bronzini   ItalieWiggle High529 pts
7eCoryn Rivera   États-UnisSunweb28 pts
8eAmanda Spratt   AustralieOrica-Scott27 pts
9eKatarzyna Niewiadoma   PologneWM326 pts
10eHannah Barnes   Royaume-UniCanyon-SRAM Racing25 pts

Classement de la montagneModifier

Classement de la montagne
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Annemiek van Vleuten     Pays-Bas Orica-Scott 26 points
2e Elisa Longo Borghini   Italie Wiggle High5 18 pts
3e Anna van der Breggen   Pays-Bas Boels Dolmans 8 pts

Classement de la meilleure jeuneModifier

Classement de la meilleure jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Cecilie Uttrup Ludwig     Danemark Cervélo Bigla en 25 h 49 min 46 s
2e Nikola Noskova   République tchèque Bepink + min 4 s
3e Sofia Bertizzolo   Italie Astana Women's + min 28 s

Classement de la meilleure ItalienneModifier

Classement de la meilleure Italienne
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Elisa Longo Borghini   Italie Wiggle High5 en 25 h 40 min 46 s
2e Elena Cecchini   Italie Canyon-SRAM Racing + min 46 s
3e Sofia Bertizzolo   Italie Astana Women's + 12 min 18 s

Classement par équipesModifier

 Classement par équipes
ÉquipePaysTemps
1reBoels Dolmans   Pays-Bas76 h 38 min 22 s
2eSunweb   Pays-Bas+ 13 min 09 s
3eAlé Cipollini   Italie+ 13 min 44 s
4eAstana Women's   Kazakhstan+ 16 min 13 s
5eBTC City Ljubljana   Slovénie+ 20 min 03 s
6eWM3   Pays-Bas+ 25 min 03 s
7eOrica-Scott   Australie+ 26 min 26 s
8eWiggle High5   Royaume-Uni+ 33 min 27 s
9eLensworld-Kuota   Belgique+ 41 min 31 s
10eBePink Cogeas   Italie+ 44 min 48 s

Évolution des classementsModifier

Liste des participantesModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par la coureuse sur ce Tour de l'Aude féminin Pos Position finale au classement général
    Indique la vainqueur du classement général     Indique la vainqueur du classement par points
    Indique la vainqueur du classement de la montagne     Indique la vainqueur du classement de la meilleure jeune
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
    Indique la vainqueur du classement de la meilleure italienne
# Indique la meilleure équipe NP Indique une coureuse qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où elle s'est retirée
AB Indique une coureuse qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où elle s'est retirée
HD Indique une coureuse qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique une coureuse en lice pour le classement de la meilleure jeune
(coureuses nées après le )
Boels Dolmans#
DLT
Num Coureur Pos
1   Megan Guarnier (USA) 4e
2   Anna van der Breggen (NED)   (route)  1re
3   Amalie Dideriksen (DEN)   (route) 69e
4   Karol-Ann Canuel (CAN) 8e
5   Chantal Blaak (NED)   (route) 41e
6   Elizabeth Deignan (GBR)   (route) 45e
7   Nikki Brammeier (GBR) 77e
Directeur sportif : Danny Stam
Alé Cipollini
ALE
Num Coureur Pos
11   Chloe Hosking (AUS) 105e
12   Marta Bastianelli (ITA) 82e
13   Janneke Ensing (NED) 13e
14   Romy Kasper (GER) 15e
15   Anna Trevisi (ITA) AB-10
16   Soraya Paladin (ITA) 53e
17   Ane Santesteban (ESP) 20e
Directeur sportif : Fortunato Lacquanti
Aromitalia Vaiano
VAI
Num Coureur Pos
21   Rasa Leleivytė (LTU) 28e
22   Nicole Nesti (ITA) 70e
23   Alessia Martini (ITA) 119e
24   Elena Franchi (ITA) 128e
25   Alessia Bulleri (ITA) 113e
26   Lija Laizane (LAT)   (route) AB-9
27   Heidi Dalton (RSA) 106e
Directeur sportif : Paolo Baldi
Astana Women's
ASA
Num Coureur Pos
31   Sofia Beggin (ITA) AB-9
32   Sofia Bertizzolo (ITA) 26e
33   Arianna Fidanza (ITA) 104e
34   Olena Pavlukhina (AZE) 17e
35   Arlenis Sierra (CUB) (route) 10e
36   Lara Vieceli (ITA) 63e
37   Natalya Saifutdinova (KAZ) 62e
Directeur sportif : Giovanni Fidanza
Bepink
BPK
Num Coureur Pos
41   Olga Zabelinskaya (RUS) 44e
42   Nikola Noskova (CZE)   (route) 19e
43   Silvia Valsecchi (ITA) 72e
44   Alison Jackson (CAN) 32e
45   Katia Ragusa (ITA) 100e
46   RUS Ekaterina Anoshina ([[Inconnu|]]) AB-10
47   Ilaria Sanguineti (ITA) 73e
Directeur sportif : Walter Zini
BTC City Ljubljana
BTC
Num Coureur Pos
51   Eugenia Bujak (POL) AB-8
52   Hanna Nilsson (SWE) 14e
53   Anna Zita Maria Stricker (ITA) AB-9
54   Polona Batagelj (SLO)  (route) 23e
55   Ursa Pintar (SLO) 27e
56   Jelena Eric (SRB)  (route) 111e
57   Corinna Lechner (GER) AB-7
Directeur sportif : Gorazd Penko
Canyon-SRAM Racing
LPR
Num Coureur Pos
61   Tiffany Cromwell (AUS) NP-4
62   Hannah Barnes (GBR) 25e
63   Elena Cecchini (ITA ) 18e
64   Barbara Guarischi (ITA ) 101e
65   Alexis Ryan (USA ) 46e
66   Leah Thorvilson (USA ) AB-6
67   Trixi Worrack (GER ) NP-5
Directeur sportif : Barry Austin
Cervélo Bigla
CBT
Num Coureur Pos
71   Lotta Lepistö (FIN)  (route) 66e
72   Ashleigh Moolman (RSA) NP-3
73   Cecilie Uttrup Ludwig (DEN)   16e
74   Nicole Hanselmann (SUI)   (route) 75e
75   Clara Koppenburg (GER) 49e
76   Lisa Klein (GER)   (route) 60e
77   Stephanie Pohl (GER) NP-10
Directeur sportif : Thomas Campana
Conceria Zabri-Fannini-Guerciotti
CZG
Num Coureur Pos
81   Carmela Cipriani (ITA ) 55e
82   Giorgia Capobianchi (ITA ) AB-7
83   Manuela De Iuliis (ITA ) 92e
84   Daniela Magnetto (ITA ) 123e
85   Basei Marzia Salton (ITA ) 115e
86   Isabella Strizzi (ITA ) 117e
87   Yevheniya Vysotska (UKR)   (route) 22e
Directeur sportif : Manuel Fanini
Cylance
CPC
Num Coureur Pos
91   Rossella Ratto (ITA ) 43e
92   Marta Tagliaferro (ITA ) 129e
93   Kirsten Wild (NED ) 103e
94   Kristabel Doebel-Hickok (USA ) NP-7
95   Małgorzata Jasińska (POL) 34e
96   Sheyla Gutierrez Ruiz (ESP)   (route) 57e
97   Danielle King (GBR ) 24e
Directeur sportif : Manel Lacambra
FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope
FUT
Num Coureur Pos
101   Aude Biannic (FRA) 76e
102   Charlotte Bravard (FRA)   (route) AB-9
103   Roxane Fournier (FRA) NP-8
104   Shara Gillow (AUS) 12e
105   Roxane Knetemann (NED) NP-9
106   Eri Yonamine (JPN)   (route) 29e
107   Eugénie Duval (FRA) 87e
Directeur sportif : Nicolas Marche
Giusfredi Bianchi
Num Coureur Pos
111   Omer Shapira (ISR) 36e
112   Michela Balducci (ITA) 96e
113   Cavia Canvelli (ITA) 61e
114   Francesca Cauz (ITA) 83e
115   Simona Bortolotti (ITA) 90e
116   Chiara Perini (ITA) AB-7
117   Giorgia Fraiegari (ITA) 121e
Directeur sportif : Giuseppe Lanzoni
Hitec Products
HPU
Num Coureur Pos
121   Katrine Aalerud (NOR) AB-8
122   Simona Frapporti (ITA) 74e
123   Miriam Bjørnsrud (NOR) AB-6
124   Emilie Moberg (NOR) 80e
125   Thea Thorsen (NOR) 109e
126   Charlotte Becker (GER) 48e
127   Ilone Hoeksma (NED) 120e
Directeur sportif : Steven Leo Pierre Sergeant
Lares-Waowdeals Women
LWW
Num Coureur Pos
131   Bryony van Velzen (BEL) 130e
132   Lotte van Hoek (NED) AB-4
133   Amélie Rivat (FRA) NP-8
134   Daniela Reis (POR) 56e
135   Alice Cobb (GBR) 112e
136   Sarah Rijkes (AUT) 110e
137   Saartje Vandenbroucke (BEL) NP-7
Directeur sportif : Marc Bracke
Lensworld-Kuota
LWK
Num Coureur Pos
141   Tatiana Guderzo (ITA) 35e
142   Alice Maria Arzuffi (ITA) 31e
143   Maria Giulia Confalonieri (ITA) AB-10
144   Annalisa Cucinotta (ITA) 114e
145   Tetiana Riabchenko (UKR) AB-10
146   Winanda Spoor (NED) 126e
147   Kaat Hannes (BEL) 108e
Directeur sportif : Heidi Van De Vijver
Orica-Scott
ORS
Num Coureur Pos
151   Annemiek Van Vleuten (NED)    3e
152   Amanda Spratt (AUS) 5e
153   Katrin Garfoot (AUS)   (route) NP-5
154   Georgia Williams (AUS) 52e
155   Sarah Roy (AUS) 97e
156   Alexandra Manly (AUS) 98e
157   Jenelle Crooks (AUS) 65e
Directeur sportif : Gene Bates
SC Michela Fanini Rox
MIC
Num Coureur Pos
161   Francesca Balducci (ITA) AB-9
162   Anna Ceoloni (ITA) 33e
163   Iraida Garcia (CUB) 85e
164   Valeriya Kononenko (UKR) 125e
165   Monika Kiraly (HUN)   (route) 71e
166   Valentina Picca (ITA) AB-8
167   Vittoria Reati (ITA) AB-7
Directeur sportif : Mirko Puglioli
Servetto Giusta
SER
Num Coureur Pos
171   Anna Potokina (RUS) 50e
172   Kseniia Dobrynina (RUS) AB-10
173   Clemilda Fernandes (BRA) AB-7
174   Antri Christoforou (CYP) 54e
175   Ana Sanabria (COL) 84e
176   Alice Gasparini (ITA) 93e
177   Natalya Sokovnina (KAZ) 89e
Directeur sportif : Dario Rossino
Sunweb
SUN
Num Coureur Pos
181   Lucinda Brand (NED) 7e
182   Floortje Mackaij (NED) 40e
183   Coryn Rivera (USA) 47e
184   Rozanne Slik (NED ) 37e
185   Julia Soek (NED ) 78e
186   Sabrina Stultiens (NED) 11e
187   Molly Weaver (GBR) AB-3
Directeur sportif : Adriaan Helmantel
Véloconcept
TVW
Num Coureur Pos
191   Linda Villumsen (NZL) 21e
192   Claudia Koster (NED) 118e
193   Pernille Mathiesen (DEN) 127e
194   Louise Norman Hansen (DEN) 122e
195   Camilla Møllebro (DEN)   (route) 67e
196   Sara Penton (SWE) 86e
197   Christina Siggaard (DEN) 124e
Directeur sportif : Handberg Madsen Bo
Top Girls Fassa Bortolo
TOP
Num Coureur Pos
201   Beatrice Bartelloni (ITA) AB-7
202   Ana Maria Covrig (ROM)   (route) 39e
203   Elena Leonardi (ITA) AB-7
204   Sara Mariotto (ITA) AB-8
205   Nadia Quagliotto (ITA) 42e
206   Michela Pavin (ITA) 116e
207   Beatrice Rossato (ITA) 99e
Directeur sportif : Lucio Rigato
Valcar-PBM
VAL
Num Coureur Pos
211   Dalia Muccioli (ITA) 88e
212   Silvia Persico (ITA) 94e
213   Marta Cavalli (ITA) NP-8
214   Silvia Pollicini (ITA) 95e
215   Allegra Arzuffi (ITA) 107e
216   Claudia Crettii (ITA) AB-7
217   Chiara Zanettin (ITA) 58e
Directeur sportif : Davide Arzeni
Wiggle High5
WHT
Num Coureur Pos
221   Elisa Longo Borghini (ITA)   (route)  2e
222   Giorgia Bronzini (ITA ) 64e
223   Claudia Lichtenberg (GER) 9e
224   Audrey Cordon (FRA) 51e
225   Annette Edmondson (AUS ) AB-8
226   Jolien D'Hoore (BEL)   (route) 91e
227   Julie Leth (DEN) 102e
Directeur sportif : Donna Rae-Szalinski
WM3
WM3
Num Coureur Pos
231   Katarzyna Niewiadoma (POL) 6e
232   Anna Plichta (POL) 68e
233   Lauren Kitchen (AUS) 59e
234   Anouska Koster (NED) 38e
235   Valentina Scandolara (ITA) 81e
236   Moniek Tenniglo (NED) 30e
237   Riejanne Markus (NED) 79e
Directeur sportif : Jeroen Blijlevens

Source[40].

Organisation et règlement de la courseModifier

Comité d'organisationModifier

L'épreuve est organisée par l'association 4 Erre ASD. L'association et le comité d'organisation sont présidés par Giuseppe Rivolta. Les directeurs de la course est Bruno Righetti[41].

Incidents de courseModifier

Le règlement de la course permet à une coureuse victime d'un accident de course dans les trois derniers kilomètres d'une étape et qui se verrait retardée pour cette raison de ne pas perdre de temps au classement général. La règle ne s'applique pas au contre-la-montre individuel[41].

DélaisModifier

Lors d'une course cycliste, les coureuses sont tenus d'arriver dans un laps de temps imparti déterminé à partir du temps de la première pour pouvoir être classées. Ces délais sont variables selon la difficulté d'une étape, une étape plus difficile bénéficiant d'un pourcentage de délais plus important. Lors de cette édition du Tour d'Italie féminin, les délais prévus sont de 50 % sur la 1re et la 5e étapes, de 35 % sur les 2e, 3e, 7e, 8e, 9e et 10e étapes, enfin de 20 % sur les 4e et 6e étape[41].

Classements et bonificationsModifier

 
La coureuse en tête du classement général porte un maillot rose, comme sur le Tour d'Italie masculin

Le classement général individuel au temps est calculé par le cumul des temps enregistrés dans chacune des étapes parcourues. Des bonifications et d'éventuelles pénalisations sont incluses dans le calcul du classement. La coureuse qui est première de ce classement est porteuse du maillot rose[41].

Des bonifications sont attribuées dans cette épreuve. Chaque arrivée d'étape, à l'exception des contre-la-montre par équipes et individuel, donne lieu à dix secondes, six secondes et quatre secondes pour les trois premières coureuses classées. Par ailleurs, durant la course, il existe des sprints intermédiaires dont les trois premiers sont récompensés respectivement de trois secondes, deux secondes et une seconde[41].

Classement de la meilleure grimpeuseModifier

Le classement du meilleur grimpeur, ou classement des monts, est un classement spécifique basé sur les arrivées au sommet des ascensions répertoriées dans l'ensemble de la course. Elles sont classées en trois catégories. Aucune ascension de première catégorie n'est sur le parcours. Celles de deuxième catégorie rapportent 7, 5, 3, 2 et 1 point enfin celles de troisième catégorie 5, 4, 3, 2 et 1 point. Le premier du classement des monts est détenteur du maillot vert[42]. En cas d'égalité, les coureuses sont prioritairement départagées par le nombre de premières places aux sommets. Si l'égalité persiste, le critère suivant est la place obtenue au classement général. Pour être classée, une coureuse doit avoir terminée la course dans les délais[41],[43].

Classement par pointsModifier

Le maillot cyclamen récompense le classement par points. Celui-ci se calcule selon le classement lors de sprints intermédiaires, dits « Traguardo Volante », et lors des arrivées d'étape. Les trois premières coureuses des sprints intermédiaires reçoivent respectivement 4, 2 et un point. Lors d'une arrivée d'étape, prologue y compris, les dix premières se voient accorder des points selon le décompte suivant : 15, 12, 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 point. En cas d'égalité, les coureuses sont prioritairement départagées par le nombre de victoires d'étapes. Si l'égalité persiste, le nombre de victoires à des sprints intermédiaires puis éventuellement la place obtenue au classement général entrent en compte. Pour être classée, une coureuse doit avoir terminée la course dans les délais[41].

Classement de la meilleure jeuneModifier

Le classement de la meilleure jeune ne concerne qu'une certaine catégorie de coureuses, celles étant âgées de moins de 23 ans. C'est-à-dire aux coureuses nées après le . Ce classement, basé sur le classement général, attribue au premier un maillot blanc[41].

Classement de la meilleure italienneModifier

Le classement de la meilleure italienne ne concerne que les coureuses de nationalité italienne. Ce classement, basé sur le classement général, attribue à la première un maillot bleu[41].

Répartition des maillotsModifier

Chaque coureuse en tête d'un classement est porteuse du maillot ou du dossard distinctif correspondant. Cependant, dans le cas où une coureuse dominerait plusieurs classements, celle-ci ne porte qu'un seul maillot distinctif, selon une priorité de classements. Le classement général au temps est le classement prioritaire, suivi du classement général par points, du classement général du meilleur grimpeur, du classement de la meilleure jeune et du classement de la meilleure italienne. Si ce cas de figure se produit, le maillot correspondant au classement annexe de priorité inférieure n'est pas porté par celle qui domine ce classement mais par son deuxième[41].

PrimesModifier

Le contre-la-montre par équipes permet de remporter les primes suivantes [41]:

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 855  578  428  352  302 

Les autres étapes sont dotées de la manière suivante :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 526  322  221  202  191  158  139  122  122  122 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 78 €.

Le classement général final attribue les sommes suivantes :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Prix 1 130  600  400  350  300  250  250  250  250  250 

En sus, les coureuses placées de la 11e à la 15e place gagnent 200 €.

PrixModifier

Par ailleurs, à l'issue du classement général final, le meilleur grimpeur remporte 450 €, le 2e 350 € et le 3e 300 €. Pour le classement par points, les montants sont de 350 € pour la 1re, 250 € pour la 2e et 200 € pour la 3e. La meilleure jeune remporte 350 €, la meilleure Italienne 300 €[41].

PartenairesModifier

Le fabricant de cycles Colnago est partenaire du classement général et du classement de la meilleure jeune. Le classement de la montagne est financé par Purple by Globalstock. Celui à points par Selle SMP. Enfin GSG est parrain du classement de la meilleure Italienne.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Giro Rosa 2017, svelato il percorso », sur cycling pro (consulté le 7 mai 2017)
  2. a et b « Giro Rosa — AVV supersonique », sur vélo 101 (consulté le 5 juillet 2017)
  3. « Le parcours du Giro Rosa 2017 dévoilé », sur vélo 101 (consulté le 10 juillet 2017)
  4. a et b « Giro Rosa présentation », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  5. a et b (en) « Giro Rosa rosters roll in ahead of Friday start », sur cycling news (consulté le 30 juin 2017)
  6. « Giro Rosa (J-3) : le parcours », sur vélo 101 (consulté le 10 juillet 2017)
  7. « Giro Rosa (J-2) : les favorites », sur vélo 101 (consulté le 29 juin 2017)
  8. (en) « Boels Dolmans smash opening TTT of Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 30 juin 2017)
  9. « Boels-Dolmans frappe un grand coup ! », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  10. « Giro Rosa — La Boels-Dolmans TGV », sur vélo 101 (consulté le 17 juillet 2017)
  11. « Giro Rosa # 2. Annemiek Van Vleuten s'impose devant Anna Van Der Breggen (nouveau maillot rose) et Elisa Longo Borghini. Les trois femmes ont frappé fort. », sur vélo 101 (consulté le 2 juillet 2017)
  12. « Annemiek van Vleuten l’emporte, van der Breggen en rose », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  13. (en) « Van Vleuten claims second stage of Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  14. « Giro Rosa # 3. Hannah Barnes l'emporte au sprint à San Vendemiano devant Lepisto, Wild, Roxane Fournier et Dideriksen. Pas de changement au général. », sur vélo 101 (consulté le 2 juillet 2017)
  15. « Hannah Barnes au sprint », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  16. (en) « Giro Rosa: Hannah Barnes wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  17. « Jolien D’Hoore à la photo-finish », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  18. « Giro Rosa # 4. Jolien D'Hoore bat dans un sprint très serré Chloe Hosking. Coryn Rivera est 3ème. Van Der Breggen reste en rose, Van Vleuten piégée. », sur vélo 101 (consulté le 3 juillet 2017)
  19. (en) « D'hoore wins Giro Rosa stage 4 in photo finish », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  20. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten wins stage 5 time trial in Sant'elpidio a Mare », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  21. « Annemiek van Vleuten se relance ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  22. « Giro Rosa — Lepisto c'est costaud », sur vélo 101 (consulté le 5 juillet 2017)
  23. « Lotta Lepistö au sprint », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  24. (en) « Giro Rosa: Lepistö takes out stage 6 », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  25. « Giro Rosa — L'échappée récompensée », sur vélo 101 (consulté le 6 juillet 2017)
  26. « Sheyla Gutierrez l’emporte », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  27. (en) « Giro Rosa: Gutierrez wins stage 7 in Baronissi », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  28. « Claudia Cretti dans un état grave après une chute sur le Tour d'Italie féminin », sur L'équipe (consulté le 8 juillet 2017)
  29. « Giro Rosa — Lucinda Brand de loin », sur vélo 101 (consulté le 8 juillet 2017)
  30. (en) « Giro Rosa: Brand solos to stage win in Palinuro », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  31. (en) « Lucinda Brand remporte l’étape reine ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  32. « Giro Rosa — Bastianelli la tient », sur vélo 101 (consulté le 9 juillet 2017)
  33. « Marta Bastianelli, prima Azzurra ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  34. (en) « Giro Rosa: Bastianelli wins stage 9 », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  35. « Giro Rosa — Van Der Breggen et de deux », sur vélo 101 (consulté le 10 juillet 2017)
  36. « Anna van der Breggen remporte le Giro ! », sur le dérailleur (consulté le 10 juillet 2017)
  37. (en) « Anna van der Breggen wins 2017 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 10 juillet 2017)
  38. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 8 novembre 2016 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  39. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.017, Barème des points Femmes élites - version au 1er juillet 2017 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  40. (it) « LISTE DES INSCRITS », sur Site officiel (consulté le 29 juin 2017)
  41. a b c d e f g h i j k et l (en) « RULES GIRO ROSA 2017 », sur Giro rosa (consulté le 7 mai 2017).
  42. Le maillot maillot vert, au contraire de ce qui se passe au Tour de France récompense le premier du classement du meilleur grimpeur et non celui du classement par points.
  43. (en) « Your guide to the 2016 Giro Rosa, women’s cycling’s biggest tour », sur cycling tips (consulté le 7 juillet 2016)

Liens externesModifier