Ouvrir le menu principal
Les pagi bourguignons au IXe siècle

En l’an 800 avec Charlemagne naît un empire. L’empereur y accomplit toute une œuvre de réorganisation. Comtes et évêques doivent rentrer dans l’ordre et sont soumis au pouvoir centralisateur. Le fonctionnaire impérial doté d’amples pouvoirs administratifs étend son autorité sur un pays ou pagus. Le pays de Bourgogne est divisé en « pagi » gouvernés par les comtes ou les évêques. Maurice Chaume[1] a dressé la liste des « pagi » qui le composaient, au nombre desquels figurent :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Au terme de sa campagne contre les Francs de 293-295, Constance Chlore avait installé des lètes hattuaires sur une partie du territoire des Lingons dépeuplée par les ravages des Alamans et une épidémie de peste. Établie sur la marge orientale du Plateau de Langres et ses vallées ainsi que dans la plaine de la Vingeanne et la partie lingonne de celle de la Saône, la colonie de peuplement hattuaire est à l'origine du Pagus Attoariensis, l'Attouar, ancien nom de l'Atuyer. Voir Ferdinand Lot, La Gaule, fondements ethniques, sociaux et politiques de la nation française, Fayard, Paris, 1947.
  2. Ou pays de l’Ouche. Il groupait ce qui avait été l’ancien diocèse de Losne et la partie méridionale extrême de celui de Langres, au sud d’Orgeux et d’Arc-sur-Tille. In Jean Marilier, Histoire de l'Église en Bourgogne, Les Éditions du Bien Public, p. 125, explique : « Nous ne possédons pas les limites exactes — pour autant qu’elles aient été fixées — de ces pays, […]. Les mots « pays » et « comtés » sont la plupart du temps synonymes. Voir aussi Maurice Chaume, Les Origines du duché de Bourgogne, p. 20-26.

RéférencesModifier

  1. Maurice Chaume, Les Origines du duché de Bourgogne, Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres,
  2. Carte du Pagus Duismensis dans CBMA.
  3. Carte du Pagus Divionensis dans CBMA.
  4. Carte du Pagus Oscariensis dans CBMA.
  5. Carte du Pagus Belnensis dans CBMA.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (fr) Maurice Chaume, Les Origines du duché de Bourgogne, Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres,
  • (fr) Jean Marilier, Histoire de l'Église en Bourgogne, Dijon, Les Éditions du Bien Public, , 205 p. (ISBN 2905441364)

Liens externesModifier