Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tonnerrois (pays LOADDT).

Tonnerrois
Pays Drapeau de la France France
Région française Bourgogne-Franche-Comté
Département français Yonne
Villes principales Tonnerre
Siège du pays Tonnerre
Coordonnées 47° 51′ 20″ nord, 3° 58′ 27″ est
Superficie approximative 1 110,94 km2
Géologie Calcaire
Relief Plateau calcaire
Cours d'eau Armançon, Canal de Bourgogne, Serein
Production céréales, vigne
Communes 78
Population totale 24 230 hab. (2008)
Régions naturelles
voisines
Champagne humide, Sénonais, Auxerrois, Avallonnais, Terre-Plaine, Auxois, Châtillonnais
Pays (div. territoriale) Tonnerrois

Image illustrative de l’article Tonnerrois
Carte du Tonnerrois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tonnerrois

Le Tonnerrois est un pays traditionnel, situé autour de la ville de Tonnerre, dans le département de l'Yonne et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Le Tonnerrois se situe à l'est du département français de l'Yonne, en région Bourgogne-Franche-Comté. Bordé par le Serein à l'ouest et traversé par le cours-moyen de l'Armançon, il est entouré des régions naturelles suivantes : Champagne humide, Sénonais, Auxerrois, Avallonnais, Terre-Plaine, Auxois et Châtillonnais.

EspaceModifier

Le Tonnerrois, d'une superficie de 1 110,94 km2, s'étend sur les cantons d'Ancy-le-Franc, Cruzy-le-Châtel, Flogny-la-Chapelle, Noyers-sur-Serein et de Tonnerre, pour une population totale de près de 24 500 habitants.

TopographieModifier

Le Tonnerrois se situe sur un plateau calcaire. Il est arrosé par les rivière du Serein et de l'Armançon, ainsi que par le Canal de Bourgogne. Les vallons du Tonnerrois offrent à la vue de grandes forêts, de très nombreux châteaux, ainsi qu'un vignoble de 250 hectares.

TransportsModifier

Le Tonnerrois est doté d'un dense réseau de routes départementales. Il est desservi par l'A6, et dispose d'un échangeur à Nitry.

Il est traversé par la ligne de chemin de fer PLM, et dispose de deux gares à Tonnerre et à Nuits.

L'aéroport le plus proche est celui d'Auxerre, à 36 kilomètres de Tonnerre.

HistoireModifier

Relevant initialement de la Civitas des Lingons, le Tonnerrois correspond au territoire de l'ancien Comté de Tonnerre, dont les comtes faisaient allégeance aux évêques de Langres[1].

Dès le IXe siècle, les moines des abbaes Saint-Michel de Tonnerre et Notre-Dame de Quincy y développent un vaste vignoble, dont il ne reste plus aujourd'hui que 250 hectares plantés[2].

Au cours de son histoire, le comté est dévasté à plusieurs reprises, notamment, au XIIe siècle, par les Anglais, et au XVe siècle, lors de la Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons[1].

Les premiers comtes de Tonnerre connus sont l'archevêque de Sens, Guerri, et son neveu, Ebbon, au VIIIe siècle, puis les évêques de Langres et leurs neveux, du IXe siècle au XIe siècle.

Le comté passe ensuite aux mains de la maison de Nevers[3],[4].

En 1045, le mariage de Guillaume Ier de Nevers, comte de Nevers et d'Auxerre, avec Ermengarde de Tonnerre, héritière du comté de Tonnerre, unit les trois comtés[5]. À la mort de Guillaume V de Nevers, en 1181, sa sœur Agnès, hérite le comté, qu'elle transmet à sa fille Mathilde de Courtenay, qui le transmet à sa fille Agnès II de Donzy, qui le transmet à son fils Gaucher de Châtillon, qui le transmet à sa fille Yolande de Châtillon, qui le transmet à sa fille Mathilde II de Bourbon[6].

En 1248, le mariage entre le duc Eudes IV de Bourgogne avec Mathilde II, fille d'Archambaud de Dampierre, sire de Bourbon, et de Yolande de Châtillon, héritière des trois comtés, fait entrer ces derniers territoires dans le giron des ducs de Bourgogne. En 1273, par décision de justice, la désunion des trois comtés est opérée au profit des trois filles d'Eudes IV et de la duchesse Mathilde[6].

C'est la benjamine, Marguerite de Bourgogne, mariée, en 1268, à Charles d'Anjou, fils du roi de France Louis VIII, roi de Sicile puis de Naples, roi de Jérusalem, prince d'Achaïe, comte du Maine, d'Anjou et de Provence, qui hérite le comté de Tonnerre.

À la mort de cette dernière, en 1308, le comté échoit à son neveu Guillaume de Chalon, comte d'Auxerre, et aux membres de la maison de Chalon, jusqu'au mariage, en 1409, de Marguerite de Chalon avec Olivier de Husson[1].

À la mort du dernier comte de la maison de Husson, Louis IV, dont les enfants sont morts quelques mois avant lui, en 1457, le comté de Tonnerre échoit à sa tante Anne, qui le transmet, par son mariage, en 1496, avec Bernardin de Clermont, vicomte de Tallart, à la maison de Clermont[7].

En 1571, 1572 puis 1775, les comtés de Clermont et de Tonnerre sont unis pour former le duché de Clermont-Tonnerre. La famille y fait bâtir les châteaux d'Château d'Ancy-le-Franc, de Maulnes de Dannemoine et de Vaulichères, toujours visibles[7].

En 1684, François Joseph de Clermont-Tonnerre vend à François Michel Le Tellier de Louvois[7], ministre du roi Louis XIV, les terres de Tonnerre, que la famille Le Tellier conserve jusqu'à la Révolution.

Entre 1790 et 1795, le Tonnerrois correspond au district de Tonnerre, puis, entre 1800 et 1926, à l'arrondissement de Tonnerre[8].

ÉconomieModifier

L'économie du Tonnerrois repose sur l'activité tertiaire (notamment le commerce de proximité et l'artisanat), l'industrie, et dans une moindre mesure sur l'agriculture (céréales, vigne…)[9].

Les riches patrimoines architectural, naturel et culturel locaux, le vignoble réputé du Tonnerrois, et la proximité d'Auxerre et de Paris contribuent au dynamisme et à l'attractivité économique de la région.

Lieux et monumentsModifier

VignobleModifier

Monuments historiquesModifier

Liste des monuments historiques du Tonnerrois :

Canton d'Ancy-le-Franc

Canton de Cruzy-le-Châtel

Canton de Flogny-la-Chapelle

Canton de Noyers

Canton de Tonnerre

Monuments non inscrits ou classés au titre des monuments historiquesModifier

Liste des monuments du Tonnerrois non inscrits ou classés au titre des monuments historiques[90],[91]:

Canton d'Ancy-le-Franc

Canton de Cruzy-le-Châtel

Canton de Flogny-la-Chapelle

Canton de Noyers

Canton de Tonnerre

Personnalités nées dans le TonnerroisModifier

Liste de personnalités nées dans le Tonnerrois :

Pays du TonnerroisModifier

Le territoire du pays du Tonnerrois, catégorie administrative fondée à la suite des lois d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire, recoupe partiellement celui de la région naturelle du Tonnerrois[92].

BibliographieModifier

  • Lucien Coutant, Histoire de la ville et de l'ancien comté de Bar-sur-Seine, 1854, 476 p., p. 371-376.
  • Louis Le Maistre, Les Environs de Tonnerre, Res universalis, Paris, 1845.
  • Ernest Gillois, Chroniques du Nivernais : les comtes et les ducs de Nevers, Librairie Internationale, Paris, 1867, p. 51.
  • Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne avec des documents inédits et des pièces justificatives, t. II, Paris, Lechevalier, 1888, « Généalogie des premiers comtes de Tonnerre, documents inédits du Xe siècle pour servir à l'histoire… et des comtes inconnus jusqu'ici de Bar-sur-Seine », p. 419-442.
  • Alice Saunier-Seite, Les Courtenay, éditions France-Empire, Paris, 1998 (ISBN 2-7048-0845-7).

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Louis Le Maistre, Les environs de Tonnerre, Res universalis, Paris, 1845.
  2. Site de l'office de tourisme de Tonnerre.
  3. Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne avec des documents inédits et des pièces justificatives, t. II, Paris, Lechevalier, 1888, « Généalogie des premiers comtes de Tonnerre, documents inédits du Xe siècle pour servir à l'histoire… et des comtes inconnus jusqu'ici de Bar-sur-Seine », p. 419-442.
  4. Lucien Coutant, Histoire de la ville et de l'ancien comté de Bar-sur-Seine, 1854, 476 p., p. 371-376.
  5. Ernest Gillois, Chroniques du Nivernais : les comtes et les ducs de Nevers, Librairie Internationale, Paris, 1867, p. 51.
  6. a et b Alice Saunier-Seite, Les Courtenay, éditions France-Empire, Paris, 1998 (ISBN 2-7048-0845-7). Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « saunier » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  7. a b et c Site officiel de la famille de Clermont-Tonnerre.
  8. Notice communale de Tonnerre.
  9. Données de l'INSEE.
  10. « Chapelle funeraire de la famille Le Cosquinot », notice no PA00113569, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Château d'Ancy-le-Franc », notice no PA00113570, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Eglise Saint-Maixent d'Ancy-le-Libre », notice no PA00132546, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Église Saint-Didier-et-Saint-Leu d'Argenteuil-sur-Armançon », notice no PA00113576, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Lavoir d'Argenteuil-sur-Armançon », notice no PA89000004, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Église Saint-Jean-Baptiste de Chassignelles », notice no PA00113640, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Église Saint-Julien de Cry », notice no PA00113667, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Croix de Lézinnes », notice no PA00113728, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  18. « Chapelle Saint-Marc (ancienne) de Nuits », notice no PA00113767, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  19. « Château de Nuits », notice no PA00113768, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  20. « Colonnes de Nuits », notice no PA00113769, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  21. « Porte fortifiee (ancienne) de Nuits », notice no PA00113770, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. « Chapelle Saint-George de Pacy-sur-Armançon », notice no PA00113773, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  23. « Église Saint-Pantaléon de Ravières », notice no PA00113798, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. « Église Saint-Maurice de Villiers-les-Hauts », notice no PA00113952, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  25. « Église Saint-Valentin d'Arthonnay », notice no PA00113577, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  26. « Mairie-lavoir d'Arthonnay », notice no PA89000034, base Mérimée, ministère français de la Culture..
  27. « Éolienne d'Arthonnay », notice no IA89000498, base Mérimée, ministère français de la Culture..
  28. « Église Saint-Barthélémy de Cruzy-le-Châtel », notice no PA89000015, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  29. « Château de Maulnes », notice no PA00113666, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  30. « Église Saint-Léger de Gigny (chœur) », notice no PA00113692, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  31. « Église Saint-Aventin de Mélisey », notice no PA00113738, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  32. « Pont de Pimelles », notice no PA89000029, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  33. « Église Saint-Marcel de Rugny », notice no PA00113801, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  34. « Maison de la Motte de Rugny », notice no PA89000016, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  35. « Abbaye de Quincy de Tanlay », notice no PA00113894, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  36. « Château de Tanlay », notice no IA89000455, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  37. « Fontaine Saint-Gauthier de Tanlay », notice no PA00113896, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  38. « Maison sise à Saint-Vinnemer de Tanlay », notice no PA89000038, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  39. « Petites Halles de Tanlay », notice no PA00113897, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  40. « Église Saint-Aventin-de-Troyes de Trichey », notice no PA00113919, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  41. « Église Saint-Jacques-le-Majeur de Bernouil », notice no PA00113619, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  42. « Église Saint-Jean-Baptiste de Lasson », notice no PA00113726, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  43. « Croix-calvaire de Lasson », notice no PA00113725, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  44. « Église Saint-Symphorien de Neuvy-Sautour », notice no PA00113758, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  45. « Église Saint-Pierre-aux-Liens de Sormery », notice no PA00113889, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  46. « Croix de chemin de Soumaintrain », notice no PA00113891, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  47. « Prieuré de Vausse (ancien) », notice no PA00113643, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  48. « Prieuré de Cours de Grimault », notice no PA00132547, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  49. « Château de Jouancy », notice no PA00113719, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  50. « Calvaire de Moulins-en-Tonnerrois », notice no PA00113751, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  51. « Église Saint-Christophe », notice no PA00135245, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  52. « Église Notre-Dame de Noyers-sur-Serein », notice no PA00113761, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  53. « Hôtel de ville de Noyers-sur-Serein », notice no PA00113762, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  54. « Maison Brandin », notice no PA00113764, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  55. « Maison dite de la Toison d'Or », notice no PA00113763, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  56. « Porte de Tonnerre de Noyers-sur-Serein », notice no PA00113766, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  57. « Porte de ville de Noyers-sur-Serein », notice no PA00113765, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  58. « Église Saint-Aignan de Poilly-sur-Serein », notice no PA00113783, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  59. « Mairie de Poilly-sur-Serein », notice no PA00113784, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  60. « Église Saint-Pierre de Sainte-Vertu », notice no PA00113842, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  61. « Église Saint-Germain de Sarry », notice no PA00113845, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  62. « Château de Béru », notice no PA89000026, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  63. « Église Saint-Maurice de Collan », notice no PA00113651, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  64. « Église Notre-Dame de Dannemoine », notice no PA00113669, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  65. « Église Saint-Étienne d'Épineuil », notice no PA00113680, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  66. « Église Saint-Nicolas de Fleys », notice no PA00113687, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  67. « Église Saint-Marcel de Molosmes », notice no PA00113745, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  68. « Ancienne confiserie de Tonnerre », notice no PA00113977, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  69. « Couvent des Ursulines de Tonnerre », notice no PA00113902, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  70. « Église Notre-Dame de Tonnerre », notice no PA00113903, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  71. « Église Saint-Pierre de Tonnerre », notice no PA00113904, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  72. « Église Sainte-Catherine de Tonnerre », notice no PA00113905, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  73. « Fontaine du Patis de Tonnerre », notice no PA00135349, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  74. « Fosse Dionne de Tonnerre », notice no PA00113906, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  75. « Hôtel-Dieu de Tonnerre », notice no IA89000352, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  76. « Hôtel d'Uzès de Tonnerre », notice no PA00113908, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  77. « Hôtel Gauthier de Sibert de Tonnerre », notice no PA89000037, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  78. « Maison (XVIe) de Tonnerre », notice no PA00113909, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  79. « Maison (XVIIIe) de Tonnerre », notice no PA00113910, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  80. « Maison (XVIIIe) de Tonnerre », notice no PA00113911, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  81. « Maison (XVIIIe) de Tonnerre », notice no PA00113912, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  82. « Maison (XVIIIe) de Tonnerre », notice no PA00113913, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  83. « Maison (XVIIIe) de Tonnerre », notice no PA00113914, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  84. « Maison (XVIIIe) de Tonnerre », notice no PA00113915, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  85. « Marché couvert de Tonnerre », notice no PA00113974, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  86. « Château des Stuart », notice no PA00113937, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  87. « Château de Viviers », notice no PA00113956, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  88. « Château d'Yrouerre », notice no PA00113960, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  89. « Église Saint-Nicolas d'Yrouerre », notice no PA00113961, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  90. Site du petit patrimoine.
  91. Site des clochers de France.
  92. Site officiel du Pays du Tonnerrois.

LiensModifier