Ouvrir le menu principal

Liste des comtes de Troyes

page de liste de Wikipédia

IXe siècleModifier

820-852 : Aleran († 852)

853-858 : Eudes Ier de Troyes († 871), probablement frère aîné de Robert le Fort, marié à Wandilmodis. Pour s'être révolté, Eudes Ier est destitué en 858

858-866 : Rodolphe de Ponthieu († 866), avoué de Saint-Riquier, abbé laïc de Jumièges, oncle de Charles II le Chauve.

866-871 : Eudes Ier à nouveau (incertain). On signale aussi Boson V de Provence en 870 (?).

871-876 : Eudes II de Troyes, fils du précédent

876-886 : Robert Ier dit Porte Carquois, frère du précédent. Marié à Gisèle, fille de Louis II le bègue

886-894 : Adalelme, fils d'Émenon, comte de Poitiers et d'une sœur de Robert Ier.

Xe siècleModifier

894-921 : Richard le Justicier († 921), duc de Bourgogne, marié à Adélaïde fille de Conrad de Bourgogne. En 894 il s'intitule comte de Troyes après s'être emparé de la ville.

921-923 : Raoul de France († 936), fils du précédent. Duc de Bourgogne (921-923), marié à Emma fille de Robert Ier, roi de France (923-936).

923-924 : Garnier de Sens († 924), fils de Richard, comte d'Amiens (883-885) et comte d'Autun (879-885). Marié à Teutberge d'Arles, fille de Théobald d'Arles.

926- ? : Richard, fils du précédent.

936-952 : Hugues le Noir († 952), frère de Raoul de France, duc de Bourgogne.

952-956 : Gilbert de Chalon († 956), duc de Bourgogne

956-967 : Robert de Vermandois, comte de Meaux (943-967) et de Troyes (956-967), fils d'Herbert II, comte de Vermandois

marié à Adélaïde Werra, comtesse de Troyes, fille de Gilbert de Chalon

967-995 : Herbert de Vermandois, comte de Meaux et de Troyes, fils du précédent

XIe siècleModifier

995-1022 : Étienne Ier, comte de Meaux et de Troyes, fils du précédent

1022-1037 : Eudes II (9831037), comte de Blois, de Chartres, de Reims (Eudes II), de Meaux et de Troyes, cousin du précédent

marié en premières noces en 1103 à Mathilde de Normandie († 1006)
marié en secondes noces à Ermengarde d'Auvergne

1037-1047 : Étienne II († 1047), comte de Meaux et de Troyes, fils du précédent et d'Ermengarde d'Auvergne

1047-1066 : Eudes II († 1115), comte de Meaux et de Troyes, fils du précédent

il accompagne Guillaume le Conquérant et se fixe en Angleterre. Son oncle s'empare alors de ses domaines champenois.

1066-1089 : Thibaut Ier (10191089), comte de Blois, de Meaux et de Troyes, fils d'Eudes Ier et d'Ermengarde d'Auvergne

marié en premières noces à Gersende du Maine
marié en secondes noces à Adèle (Alix) de Valois

1089-1093 : Eudes III († 1093), comte de Troyes, fils de Thibaut Ier et d'Adélaïde de Valois.

XIIe siècleModifier

1093-1125 : Hugues Ier de Champagne († 1126), comte de Troyes, comte de Champagne en 1102, fils de Thibaut Ier et d'Adélaïde de Valois

La règle de droit public carolingien imposant de nommer un vicomte en cas de pluralité de détention de charges comtales, Troyes dispose d'un vicomte, tandis que le titulaire des droits comtaux reste effectivement un membre de la Maison de Blois. Vers 1100, il s'agit de la famille de Montlhéry, sans qu'on puisse savoir si la charge (en ce temps féodalisée) est advenue à Milon de Monthléry ou à la famille de son épouse Lithuise.

Troyes devint ensuite une vicomté dépendant des comtes de Champagne.

La vicomté de Troyes se fragmente très rapidement au XIIe siècle entre les nombreux descendants de la famille de Monthléry. Le siège de la vicomté est en bordure de l'enceinte Ouest (faisant face à Sens) de la nouvelle enceinte urbaine de Troyes.

BibliographieModifier

  • Isabelle Crété-Protin, Église et vie chrétienne dans le diocèse de Troyes du IVe au IXe siècle, p. 297-308, Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve-d'Ascq, 2002 (ISBN 978-2-85939-753-1) Extraits