Hugues III de Bourgogne

duc de Bourgogne

Hugues III de Bourgogne
Image illustrative de l’article Hugues III de Bourgogne

Titre duc de Bourgogne
(1162-1192)
Prédécesseur Eudes II de Bourgogne
Successeur Eudes III de Bourgogne
Biographie
Dynastie Maison capétienne de Bourgogne
Naissance
Décès
Tyr
Père Eudes II de Bourgogne
Mère Marie de Blois-Champagne
Conjoint 1 Alix de Lorraine
2 Béatrice d'Albon
Enfants Eudes III
Alexandre
Douce
Alix
Guigues VI du Viennois
Mahaut
Anne

Blason de Hugues III de Bourgogne

Hugues III, né en 1148, mort à Acre en , duc de Bourgogne de 1162 à 1192, comte d'Albon en 1183, fils de Eudes II de Bourgogne et de Marie de Blois-Champagne.

FamilleModifier

Ses parents sont Eudes II, duc de Bourgogne, et Marie de Blois-Champagne fille du comte Thibaud le Grand et de Mathilde de Carinthie. Il a pour sœurs [1]:

BiographieModifier

Il régna d'abord sous la tutelle de sa mère, puis succéda à son père en 1162 comme duc de Bourgogne. Il combattit le comte Guillaume II de Chalon en 1166, aidé par Louis VII de France et acquit des terres dans le chalonnais.

Il acheta le comté de Langres et en fit ensuite don en 1179 à son oncle maternel, l'évêque Gauthier de Bourgogne[2].

En 1171, Hugues partit, avec son oncle maternel le comte Étienne Ier de Sancerre, combattre en Terre sainte. De retour en France, il lutta contre le comte de Nevers (1174), puis contre le seigneur de Vergy qui lui refusaient l'hommage.

Il eut également des difficultés en 1184 avec l'évêque de Grenoble Jean de Sassenage sur des possession territoriales et des droits de perception après son remariage avec Béatrice d'Albon[3]. Il est cité comte de Grenoble, confirmant avec son épouse, des possessions au monastère de Tamié en 1185[4].

Les années suivantes dans le Regeste Dauphinois ils font des dons à l' Abbaye de la Bussière, l'église d'Oulx, à l'Abbaye de Léoncel, à la Commanderie de Beaune, l'Abbaye Saint-Vivant de Vergy et aux religieux de Citeaux.

Après la chute de Jérusalem, il s'engagea dans la troisième croisade en 1190 au Siège de Saint-Jean-d'Acre.

En 1191, légat du roi Philippe-Auguste, il traite avec les consuls de la ville de Gênes pour le transport des croisés en Terre-Sainte. Il s'engage à payer cinq mille huit cent cinquante marcs d'argent, pour six cent cinquante chevaliers, mille trois cents écuyers et autant de chevaux que les Génois se chargent de transporter sur leurs vaisseaux pour une durée de huit mois.

Il combat au côté de Richard Cœur de Lion et meurt à Acre entre le 18 et le 25 août 1192[5].

Il est inhumé dans l'Abbaye de Cîteaux.

Union et postéritéModifier

En 1165, il épouse en premières noces Alix de Lorraine (1145 - 1200), fille de Matthieu Ier, duc de Lorraine, et de Judith-Berthe de Hohenstaufen (1123-1195). Ils ont[1] :

  • Eudes III de Bourgogne (1166-1218), duc de Bourgogne marié en février 1194 avec Mathilde de Portugal, séparés pour consanguinité en 1195, puis en 1199 à Alix de Vergy.
  • Alexandre de Bourgogne (1172/1178-1205), seigneur de Montagu et de Chagny, seigneur de Gergy par son épouse, auteur de la branche des seigneurs de Montagu, marié en 1195 avec Béatrix de Rion, dame de Gergy (? -† après le12 janvier 1236)[6].
  • Marie de Bourgogne (1175-apr.1219) épouse en 1190 ou avant, Simon de Semur († 1219) seigneur de Luzy.
  • Alix de Bourgogne sans certitude.

Il répudie Alix en 1183 et hérite du titre de comte d'Albon[3] en se remariant le 1er septembre 1183, à Saint-Gilles[1],[7]avec Béatrice d'Albon (1161 - 1228), veuve d'Albéric Taillefer, comtesse d'Albon, héritière du Dauphiné, fille de Guigues V d'Albon, dauphin de Viennois et de Béatrix, possiblement de Montferrat[8]. Ils ont[1] :

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Ulysse Chevalier, Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 ( T1, fascicules 1-3, T2, fascicules 4-6), Valence, Imp. valentinoise, 1913-1926 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Charles Cawley, « Hugues III de Bourgogne », Duché de Bourgogne - Ducs de Bourgogne, sur Medieval Lands - FMG.
  2. (en) Charles Cawley, « Duché de Bourgogne - Ducs de Bourgogne », sur Medieval Lands - FMG
  3. a et b Ulysse Chevalier (acte 4882), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (T1, fascicules 1-3), vol. 1, Valence, Imp. valentinoise, (lire en ligne), p. 813
  4. Ulysse Chevalier (acte 4970), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (T1, fascicules 1-3), vol. 1 (lire en ligne), p. 827
  5. Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, t.3, p. 69.
  6. (en) Charles Cawley, « Alexandre de Bourgogne », Seigneurs de Montagu, sur Medieval Lands - FMG.
  7. Ulysse Chevalier (acte 4874), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 (T1, fascicules 1-3), vol. 1, Valence, Imp. valentinoise, (lire en ligne), p. 812
  8. (en) Charles Cawley, « Guillaume de Montferrat », sur fmg.ac/MedLands (Foundation for Medieval Genealogy)
  9. (en) Charles Cawley, « André de Bourgogne », Comtes d’Albon, dauphins (Bourgogne Capet), sur Medieval Lands - FMG.
  10. Michel Germain, Personnages illustres des Savoie : "de viris illustribus", Lyon, Autre Vue, , 619 p. (ISBN 978-2-915688-15-3), p. 619
  11. Ulysse Chevalier (acte 6617), Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349 Tome 2,Fascicules 4-6, Valence, Imp. valentinoise, (lire en ligne), p. 138
  12. (en) Charles Cawley, « Amedee IV de Savoie », sur Medlands - Foundation for Medieval Genealogy (consulté en avril 2020).