Keanu Reeves

acteur canado-américain
Keanu Reeves
Image dans Infobox.
Keanu Reeves en 2018
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Keanu Charles ReevesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
De La Salle College (en)
North Toronto Collegiate Institute (en)
Avondale Secondary Alternative School (en)
École Etobicoke des arts (en)
American Community School at Beirut (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Samuel Nowlin Reeves, Jr. (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Patricia Taylor (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,86 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
79 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Instruments
Basse (en), guitareVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Étoile du Hollywood Walk of Fame
MTV Movie Award for Most Desirable Male (en) ()
MTV Movie Awards du meilleur duo à l'écran (en) ()
MTV Movie Award for Best Male Performance (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Films notables
Keanu Reeves filmography (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Keanu Reeves (/kiˈɑnu ˈɹivz/[1]) est un acteur canadien, né le à Beyrouth (Liban)[2],[3],[4].

Après avoir été révélé à la fin des années 1980 dans deux films buddy movie : L'Excellente Aventure de Bill et Ted (1989) et Point Break (1991), il fait une prestation remarquée dans Les Liaisons dangereuses (1988) et Dracula (1992). Il s'impose ensuite comme un acteur incontournable du cinéma d'action avec les rôles de Jack Traven dans Speed (1994) et de Neo dans la trilogie Matrix (1999-2003).

Parallèlement à sa carrière d'acteur, il est bassiste dans le groupe grunge Dogstar, de 1991 à 2002, et plus récemment dans le groupe Becky.

Le , il a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame à Los Angeles. Dans l'émission Entertainment Tonight en 2006, Keanu Reeves a été inclus dans le « Top 10 des stars préférées des Américains ».

En 2014, il fait un retour au cinéma d'action en jouant le rôle titre du film John Wick. Énorme succès critique et commercial, le film lance une franchise autour du personnage, tout en relançant la carrière de Reeves. Il retrouve le rôle de Theodore « Ted » Logan dans Bill et Ted sauvent l'univers (2020) et celui de Neo dans Matrix Resurrections (2021), incarne Johnny Silverhand dans l'ambitieux jeu vidéo Cyberpunk 2077 (2020), et devient la voix du jouet Duke Caboom dans Toy Story 4 (2019) ainsi que celle de Batman dans le film d'animation à succès Krypto et les Super-Animaux (2022).

En parallèle, il est le co-créateur du comics BRZRKR (en) (2021-) dont le protagoniste reprend ses traits du visage. Reeves est attendu dans l'adaptation en prise de vues réelles du comics, ainsi que dans une série d'animation y faisant suite.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Keanu Reeves naît à Beyrouth, au Liban, le , de Patricia Taylor et de Samuel Nowlin Reeves, Jr., géologue[5]. La mère de Keanu est britannique, et son père est américain d'origine hawaïenne[6],[7],[8],[9],[10]; ils se rencontrent à Beyrouth où Patricia travaille[11]. Samuel Nowlin Reeves travaille comme ouvrier non qualifié et passe son diplôme lorsqu'il est incarcéré à Hawaï à l'aéroport international d'Hilo pour trafic d'héroïne[11]. Il abandonne son épouse et sa famille lorsque Keanu a trois ans, et celui-ci n'a actuellement aucun contact avec lui. Keanu a aussi le nom de son oncle, Henry Keanu Reeves. Lui et son père se voient pour la dernière fois lorsque Keanu n'a que 13 ans[12].

Reeves connaît une enfance instable, déménage fréquemment, et vit aux côtés de beaux-pères successifs. À la suite du divorce de ses parents en 1966, sa mère devient designer et sa famille emménage à Sydney, en Australie[13] puis à New York, aux États-Unis. Là-bas, elle fait la rencontre de Paul Aaron, un réalisateur hollywoodien. Le couple emménage à Toronto, au Canada ; ils divorcent en 1971. La mère de Reeves épouse ensuite Robert Miller, un promoteur, en 1976 ; le couple divorce en 1980. Elle se stabilise finalement avec son quatrième mari, Jack Bond, un visagiste mais le mariage prend fin en 1994. Ses grands-parents et plusieurs nourrices prennent en charge Reeves et ses sœurs, puis Reeves passe la majeure partie de son enfance à Toronto. En cinq ans, il étudie dans quatre écoles secondaires, dont l'école d'arts d'Etobicoke ; il en sera renvoyé[14].

Dyslexique, Reeves brille plus dans le hockey sur glace que dans les études[15]. Il se forge une très bonne réputation de gardien de but au De La Salle College (en) de Toronto, et gagne le surnom de « The Wall » (« le Mur »). Reeves rêvait de représenter le Canada au hockey professionnel, mais une blessure met fin à son rêve. Après son départ du De La Salle College, il étudie à l'Avondale Secondary Alternative School (en), qui lui permettra par la suite d'accéder à sa carrière d'acteur. Il abandonne par la suite, et ne parvient pas à obtenir de diplôme[16].

Keanu Reeves a une sœur biologique appelée Kim (née en 1966 en Australie) atteinte de leucémie au début des années 1990. Du côté de sa mère, il a aussi une demi-sœur appelée Karina Miller (née en 1976 à Toronto), et du côté de son père une autre demi-sœur appelée Emma Rose Reeves (née en 1980 à Hawaï).

Débuts d'acteur (années 1980)Modifier

Keanu Reeves commence sa carrière d'acteur à l'âge de neuf ans. Il apparaît dans la production Damn Yankees. À quinze ans, il joue Mercutio dans Roméo et Juliette, tragédie romantique au théâtre de Leah Posluns. Keanu fait ses débuts à l'écran dans une série comique sur la CBC, Hangin'in. Au début des années 1980, il apparaît dans des publicités (dont une pour Coca-Cola), des courts-métrages comprenant un drame sur NFB One Step Away, et enfin, le succès culte de Brad Fraser Wolf Boy. En 1984, il joue dans la série Going Great.

Dans son premier film notable, Youngblood, réalisé par Peter Markle, avec Patrick Swayze et Rob Lowe, il joue un gardien de but de hockey sur glace québécois. Peu de temps après la sortie du film, il part vivre à Los Angeles dans sa Volvo 1969. Après quelques rôles mineurs, un rôle plus important se présente en 1986 dans Le Fleuve de la mort. Après le succès du film, Keanu apparaît dans un certain nombre de films jeunesse, dont Permanent Record et la comédie à succès de 1989, L'Excellente Aventure de Bill et Ted, avec sa suite en 1991, Les Folles Aventures de Bill et Ted. Ce rôle a beaucoup marqué Keanu : « j'avais l'habitude d'avoir des cauchemars dans lesquels on mettait Ted [il a joué Ted] sur ma pierre tombale ». À la même époque, il joue un rôle secondaire dans Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears.

Révélation internationale (années 1990)Modifier

 
L'acteur, star hollywoodienne des années 1990.

Au début des années 1990, Reeves commence à sortir de sa période de films jeunesse. Le film d'action Point Break où il retrouve Patrick Swayze, malgré son succès commercial, sonne comme un adieu à la jeunesse et à l'insouciance. Le long-métrage deviendra culte.

Devenu une valeur sûre d'Hollywood, l'acteur tente d'échapper à son image de jeune premier, sex-symbol, qui lui colle à la peau, et d'acquérir la reconnaissance de ses pairs en tournant sous la direction de réalisateurs renommés. Il déclare dans la presse vouloir jouer avec des réalisateurs indépendants, et Gus Van Sant le contacte pour interpréter un prostitué dans My Own Private Idaho[17].

Il poursuit sur cette lancée, Francis Ford Coppola le dirige sur Bram Stoker's Dracula, puis Kenneth Branagh pour Beaucoup de bruit pour rien, ou encore Bernardo Bertolucci pour Little Buddha.

En 1994, il retrouve l'action pour le thriller à suspense Speed avec une jeune inconnue, Sandra Bullock. Le blockbuster est un succès critique et commercial, il apporte à ses jeunes stars une reconnaissance internationale.

Le comédien (comme sa partenaire) enchaîne pourtant avec une poignée d'échecs commerciaux : la romance Les Vendanges de feu, ou encore, le thriller d'action Poursuite d'Andrew Davis. Pourtant Reeves refuse dix millions de dollars offerts pour jouer dans Speed 2 : Cap sur le danger car il déteste le scénario[18] et préfère rejoindre Al Pacino dans L'Associé du diable, un thriller de Taylor Hackford qui revisite la légende de Faust. Il refuse le rôle principal du thriller urbain Heat, de Michael Mann, pour jouer Hamlet dans une petite production au Canada.

En 1999, le révolutionnaire Matrix des Wachowski donne un nouveau souffle à sa carrière. Ce chef-d'œuvre d'effets spéciaux est alors un des plus gros succès de l'histoire du cinéma de science-fiction.

Échecs commerciaux, réalisation et production (années 2000)Modifier

 
A la première londonienne de Entre deux rives, en septembre 2006.

À partir de 2000, Keanu Reeves décide de jouer les mauvais garçons en interprétant un tueur en série dans The Watcher de Joe Charbanic, ainsi qu'un mari violent dans Intuitions de Sam Raimi. Il incarne ensuite en 2001 l'entraîneur d'une jeune équipe de baseball dans Hardball. Avec Constantine, adaptation des comics Hellblazer, l'acteur incarne un exorciste fumeur et dépressif.

En 2003, il peut compter sur Matrix Reloaded et Matrix Revolutions pour se maintenir dans les sommets du box-office. La même année, Nancy Meyers lui offre un rôle dans Tout peut arriver, une comédie romantique avec Jack Nicholson et Diane Keaton, qui obtient d'excellentes critiques et remporte un important succès avec 266.7 millions de dollars de recettes au box-office international[19].

En 2006, il reste dans le registre de la science-fiction pour l'expérimental A Scanner Darkly, qui reçoit de bonnes critiques. Dans un même temps, il partage l'affiche du mélodrame fantastique Entre deux rives avec Sandra Bullock, marquant leurs retrouvailles, douze ans après Speed. Cette fiction épistolaire de Alejandro Agresti est un succès, en obtenant des critiques positives, tout en récoltant plus de 115 millions de dollars de recettes mondiales[20].

En 2008, il défend deux projets : d'abord le polar Au bout de la nuit puis un blockbuster de science-fiction, Le Jour où la Terre s'arrêta. Ces deux films sont des flops critiques et commerciaux.

En , il surprend avec un petit rôle dans la comédie dramatique indépendante Les Vies privées de Pippa Lee, aux côtés de Robin Wright Penn, Julianne Moore, Alan Arkin, Winona Ryder, Maria Bello, Monica Bellucci, Zoe Kazan, Ryan McDonald, Blake Lively, Robin Weigert. Le long-métrage est présenté à la Berlinale.

En , la rumeur court que l'acteur endossera le rôle de Spike Spiegel dans l'adaptation de la série animée japonaise Cowboy Bebop, prévue pour 2011. Le projet ne se concrétisera pas. En 2010, il est à la tête d'affiche d'un film policier, Braquage à New York, où il a pour partenaires Vera Farmiga et James Caan, et sur lequel il fait ses débuts de producteur.

 
L'acteur à la première de L'Homme du Tai Chi au TIFF 2013.

En 2013, il co-écrit et réalise et joue dans le film d'arts martiaux L'Homme du Tai Chi, aux côtés de Tiger Hu Chen, qui lui permet enfin de renouer avec la critique[21], mais échoue commercialement[22].

Il se confirme dans un cinéma influencé par la culture asiatique avec le blockbuster 47 Rōnin, mais c'est cette fois-ci un échec critique[23] et commercial[24].

Retour au premier plan (2014-)Modifier

Début 2014, il est choisi par le réalisateur Eli Roth afin d'incarner le personnage principal de son prochain projet en tant que réalisateur, le thriller indépendant Knock Knock, qu'il produit également, et qui révèle Ana de Armas, sort en 2015. Les critiques sont mauvaises[25].

Mais l'année précédente, l'acteur fait un retour remarqué en portant le film d'action John Wick, de Chad Stahelski, coordinateur des cascades sur la trilogie Matrix, et David Leitch. L'acteur y renoue avec le genre qui l'a rendu célèbre, mais dans le rôle d'un bad guy : en effet, il incarne un ancien tueur à gages en quête de vengeance après le vol de sa voiture et le meurtre de son chien, dernier cadeau de sa femme décédée.

 
L'acteur au Fantastic Fest 2014, en promotion de John Wick.

Le film, sorti en salle le aux États-Unis et en France, rencontre un bon accueil critique[26] et obtient un certain succès commercial avec 86 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 20 millions[27]. Le film John Wick 2 sort en Europe et aux États-Unis début 2017.

Il est alors convoité pour jouer dans un blockbuster de science-fiction intitulé Passengers, écrit par Jon Spaihts[28], avec Reese Witherspoon en partenaire féminine et à la mise en scène, un réalisateur de Game of Thrones, Brian Kirk, avant de se rétracter tout comme sa partenaire, pour laisser sa place à Chris Pratt et Jennifer Lawrence.

Il privilégie des projets plus modestes, qui sortent durant l'année 2016 : le plus médiatisé est un thriller fantastique, réalisé par Nicolas Winding Refn, The Neon Demon, avec Elle Fanning dans le rôle principal. Reeves donne la réplique à la jeune actrice, tout comme Christina Hendricks, Abbey Lee, Jena Malone, Bella Heathcote et Jamie Clayton. L'acteur tient le premier rôle masculin du drame judiciaire The Whole Truth, remplaçant au débotté Daniel Craig. C'est une autre actrice passée au second plan, Renée Zellweger, qui lui donne la réplique. Pour finir, il retrouve Ana de Armas pour le polar Suspicions, écrit et réalisé par Declan Dale.

Cependant, les deux premiers projets reçoivent des critiques très mitigées[29],[30], voire catastrophiques pour le dernier[31].

Début 2017, il peut compter sur la très attendue suite John Wick 2, réalisée uniquement par Chad Stahelski (David Leitch ayant décidé de réaliser plutôt la suite de Deadpool). Alors que le film reçoit de très bonnes critiques, l'acteur fait part de son souhait de boucler une trilogie[32].

La même année, il donne la réplique à la jeune Lily Collins, tête d'affiche du drame indépendant To the Bone, premier film de la scénariste de télévision Marti Noxon. L'accueil critique est très positif[33]. Toujours en cette même année, il fait une brève apparition dans la comédie romantique à succès SPF-18, aux côtés d’autres acteurs comme Pamela Anderson, Goldie Hawn ou encore Rosanna Arquette, qui est disponible uniquement sur iTunes et Netflix[34].

En 2018, il est à l'affiche de trois films : tout d'abord, il partage l'affiche de la comédie romantique Destination mariage et plus si affinités... où il retrouve Winona Ryder une autre actrice en plein comeback, 26 ans après Dracula[35],[36]. Le film obtient des critiques mitigées[37], mais récolte 1,51 millions de dollars de recettes juste aux États-Unis[38].

Mais il essuie aussi deux flops dont il est la tête d'affiche : le thriller indépendant Siberia, écrit et réalisé par Matthew Ross. Les critiques sont catastrophiques[39]. Puis le thriller de science-fiction Replicas, réalisé par Jeffrey Nachmanoff. L'acteur y a pour partenaire la britannique Alice Eve.

La même année, il apparaît dans une douzaine d'épisodes de la série comique Swedish Dicks, portée par Peter Stormare et Johan Glans. 2019 le voit défendre trois projets : il continue d'abord la trilogie qui l'a remis sur le devant de la scène médiatique en portant John Wick Parabellum, de Chad Stahelski. Ensuite, il joue dans la comédie de Netflix Always Be My Maybe, avec Daniel Dae Kim et Ali Wong, qui reçoit des critiques largement positives[40]. Pour finir, il prête sa voix au jouet Duke Caboom, l'un des nouveaux personnages du blockbuster d'animation Toy Story 4 de Josh Cooley[41]. Avec plus de 1,073 milliard de dollars de recettes mondiales, il devient le film le plus lucratif de la franchise, le neuvième plus gros succès de 2019 et le sixième film d'animation le plus rentable au monde[42],[43]. En , lors de la conférence Xbox à l'E3, est annoncé le jeu Cyberpunk 2077 dans lequel, il est présent en tant que personnage dans le jeu, ce qui provoque un engouement important sur Internet[44] où il jouit d'une grande popularité depuis les années 2010[45].

En 2020, il apparaît dans la 3e adaptation cinématographique de Bob L'éponge, intitulée Bob l'éponge, le film : Éponge en eaux troubles, qui sort le 5 juillet 2020[46],[47]. Si la sortie du film au cinéma est annulée mondialement à cause du coronavirus, il est un succès sur Netflix et obtient des critiques élogieuses[48],[49].

Parallèlement, il boucle la trilogie de comédies fantastiques qui l'a révélé dans les années 1980 avec un long-métrage intitulé Bill & Ted Face the Music[50].

Il reprend aussi son rôle de Neo dans Matrix Resurrections, quatrième volet de la saga où il retrouve sa partenaire Carrie-Anne Moss, sorti le 22 décembre 2021, sous la direction de Lana Wachowski et produit par Warner Bros[51].

En 2022, il prête sa voix au célèbre justicier masqué de DC Comics Batman dans le film d’animation à succès Krypto et les Super-Animaux, aux côtés de Dwayne Johnson et Kevin Hart, qui obtient d’excellentes critiques mondiales[52],[53],[54].

Vie privéeModifier

Né au Liban, Keanu Reeves est citoyen canadien depuis 1994. Pendant presque une décennie, il a vécu dans des maisons louées et des hôtels, et il résida un temps au Château Marmont. Il achète sa première maison aux Hollywood Hills de Los Angeles en 2003, et possède également un appartement près de Central Park West à New York[55].

Il se considère comme non religieux mais s'intéresse malgré tout au bouddhisme[56].

Il n'a jamais été marié. En , sa compagne Jennifer Syme, âgée de 27 ans, donne naissance à une fille mort-née appelée Ava Archer Syme-Reeves. Le couple se sépare quelques semaines plus tard. En , Jennifer Syme meurt dans un accident de voiture, alors qu'elle conduisait possiblement sous l'influence de médicaments et d'alcool[57],[58]. Elle est enterrée à côté de sa fille dans le Westwood Village Memorial Park Cemetery à Los Angeles, en Californie.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Années 1980Modifier

Années 1990Modifier

Années 2000Modifier

Années 2010Modifier

Années 2020Modifier

TélévisionModifier

Comme réalisateurModifier

Jeu vidéoModifier

ThéâtreModifier

  • 1995 : Hamlet, de William Shakespeare. Il joue le rôle du « prince de Danemark » au Manitoba Theatre Centre, Manitoba, Canada. Le Sunday Times relate ainsi sa performance : « Il est l’un des trois meilleurs Hamlet qu’il m’ait été donné de voir, et ce, pour la simple et bonne raison qu’il est Hamlet. »[62]

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

 
Étoile de Keanu Reeves sur Hollywood Boulevard.

Voix francophonesModifier

En France, Jean-Pierre Michaël est la voix française régulière de Keanu Reeves depuis L'Associé du diable en 1997[63]. Il le retrouve notamment dans la franchise Matrix, Constantine, A Scanner Darkly, la franchise John Wick, Knock Knock ou encore Destination Wedding[63]. Il le double également dans le doublage tardif du film Le Fleuve de la mort sorti en 1986.

Thierry Ragueneau, qui a été sa première voix régulière, le double à sept reprises entre les années 1991 et 2000 dont dans Point Break, Dracula et Speed, puis de manière occasionnelle, en 2006 dans Âge difficile obscur et en 2019 dans Always Be My Maybe[63]. Il a également été doublé à trois reprises par Jérôme Keen[63] dans Johnny Mnemonic, Braquage à New York et Siberia, ainsi qu'à deux reprises chacun par Franck Baugin (La Loi du campus, Portrait craché d'une famille modèle) et Éric Legrand[63] (Les Liaisons dangereuses, Les Aventures de Bill et Ted).

Il a été doublé à titre exceptionnel par Jérôme Rebbot dans The Night Before[63], Stéphane Bazin dans Le Prince de Pennsylvanie[63], Yoann Sover dans L'Excellente Aventure de Bill et Ted[63], Lionel Henry dans Je t'aime à te tuer[63], Jean-François Vlérick dans Tante Julia et le scribouillard[63], Bernard Gabay dans My Own Private Idaho, Jean-Philippe Puymartin dans Beaucoup de bruit pour rien[63], Emmanuel Curtil dans Little Buddha, Olivier Cuvellier dans Poursuite, Éric Herson-Macarel dans Sweet November, Xavier Fagnon dans Le Jour où la Terre s'arrêta et Boris Rehlinger dans Les Vies privées de Pippa Lee[63]

Au Québec, il est régulièrement doublé par Daniel Picard[64]. Benoit Éthier le double dans Dracula d'après l'Œuvre de Bram Stoker[64] et Stephan Cloutier dans Clanches![64].

Versions françaises
  • Jean-Pierre Michaël dans L'Associé du diable, la franchise Matrix, Constantine, A Scanner Darkly, Au bout de la nuit, 47 Ronin, la franchise John Wick, Knock Knock, The Neon Demo, The Bad Batch, To the Bone, Destination Wedding[63]etc.
  • Thierry Ragueneau dans Point Break, Dracula, Même les cow-girls ont du vague à l'âme, Speed, Les Vendanges de feu, Feeling Minnesota, The Watcher, Âge difficile obscur, Always Be My Maybe[63]
Versions québécoises
Note : La liste indique les titres québécois.
  • Daniel Picard dans Johnny Mnémonique, L'Avocat du diable, Regard Dangereux, Le Don, Quelque chose d'inattendu, Constantine, La Maison près du lac, Rois de la rue, Le Crime d'Henry, 47 Ronin, John Wick[64]etc.

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais canadien retranscrite selon la norme API.
  2. (en) « Keanu Reeves ».
  3. (en) « Monitor », Entertainment Weekly, no 1275,‎ , p. 25.
  4. « Keanu Reeves | l'Encyclopédie Canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le ).
  5. (en) « Keanu Reeves Film Reference biography », Film Reference (consulté le ).
  6. (en) « Keanu Reeves: Growing Up on the Move », Choices Magazine, (consulté le ).
  7. « Queer Keanu: Race, Sexuality and the Politics of Passing », (consulté le ).
  8. (en) Will Hoover, « Rooted in Kuli'ou'ou Valley », Honolulu Advertiser, (consulté le ).
  9. (en) « Keanu Goes International », (consulté le ).
  10. (en) http://www.americanancestors.org/assortment-famous-actors/.
  11. a et b (en) Tim Ryan, « Memories of Keanu », Honolulu Star-Bulletin, (consulté le ).
  12. (en) « Daredevil Keanu », Cleo Singapore, (consulté le ).
  13. (en) Keanu Reeves' speedy stop off, Heraldsun.com.au, 15 avril 2008. Consulté le 10 avril 2013.
  14. (en) Koffler, Kevin J. (janvier 1988) The New Breed: Actors Coming of Age. Whoaisnotme.net. Consulté le 10 février 2013.
  15. (en) Lisa Reeges, « Keanu Reeves: Interesting Facts About the Star of The Day the Earth Stood Still », sur Yahoo! Voice (consulté le ).
  16. « Keanu Reeves- Biography », Yahoo movies (consulté le ).
  17. Stéphane Bouquet et Jean-Marc Lalanne, Gus Van Sant, Paris, Cahiers du cinéma, , 203 p. (ISBN 978-2-86642-538-8), p. 44.
  18. « Keanu Reeves reviendra-t-il dans Speed 3 ? », sur Premiere.fr, (consulté le ).
  19. (en) « Something's Gotta Give », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  20. « The Lake House », sur Box Office Mojo (consulté le )
  21. « Man of Tai Chi (2013) », sur www.rottentomatoes.com.
  22. (en) « Man of Tai Chi », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  23. « 47 Ronin (2013) », sur www.rottentomatoes.com
  24. (en) « 47 Ronin », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  25. « Knock Knock (2015) », sur www.rottentomatoes.com.
  26. « John Wick (2014) », sur www.rottentomatoes.com.
  27. (en) « John Wick », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  28. Références à Cowboy Bebop et 47 rōnin sur Allocine[1].
  29. « The Neon Demon (2016) », sur www.rottentomatoes.com.
  30. « The Whole Truth (2016) », sur www.rottentomatoes.com.
  31. « Exposed (2016) », sur www.rottentomatoes.com.
  32. « John Wick 3: Keanu Reeves confirms his interest », sur Den of Geek.
  33. « To the Bone (2017) », sur www.rottentomatoes.com.
  34. Nate Freeman, « Alex Israel's Feature-Length Film 'SPF-18' – a Teen Surfing Drama Set During a Summer in Malibu – Will Be Released on iTunes in September », sur ARTnews, .
  35. « Keanu Reeves, Winona Ryder Team Up for 'Destination Wedding' », sur hollywoodreporter.com (consulté le ).
  36. Robert Mitchell, « Keanu Reeves, Winona Ryder Reunite for ‘Destination Wedding’ », sur Variety, (consulté le ).
  37. « Destination Wedding (2018) », sur www.rottentomatoes.com
  38. (en) Destination Wedding sur Rotten Tomatoes.
  39. « Siberia (2018) », sur www.rottentomatoes.com.
  40. « Always be My Maybe (2019) », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  41. « Le personnage de Duke Caboom est la botte secrète de « Toy Story 4 » », sur vanityfair.fr, (consulté le ).
  42. Patrick Hipes, « The 92nd Oscar Nominations: The Complete List » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  43. Nick Romano, « Toy Story 4 wins Best Animated Film at the Oscars », sur Entertainment Weekly, (consulté le )
  44. « Pourquoi le monde est fou de Keanu Reeves », sur Le Point, .
  45. « Pourquoi Keanu Reeves obsède Internet », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  46. (en) The SpongeBob Movie : Sponge on the Run (2020) - Official Trailer : Paramount Pictures (lire en ligne).
  47. (en-US) « 'SpongeBob Movie' Returns with a Blessing from Keanu Reeves », sur Slanted, (consulté le ).
  48. « The SpongeBob Movie: Sponge on the Run (2020) », sur Box Office Mojo (consulté le )
  49. « The SpongeBob Movie: Sponge on the Run (2020) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le )
  50. « Bill & Ted 3 is very close to becoming a reality », sur The Independent, .
  51. « Matrix Resurrections : tout ce qu’il faut savoir sur le film événement avec Keanu Reeves », sur allociné.fr, (consulté le ).
  52. « Batman : Keanu Reeves sera le Dark Knight du prochain film DC », sur allociné.fr, (consulté le ).
  53. (en) « DC League of Super-Pets (2022) », sur Rotten Tomatoes.com, .
  54. (en) « DC League of Super-Pets Reviews », sur Metacritic.com, .
  55. (en) Keanu Reeves. Canadiancontent.net. Consulté le 10 février 2013.
  56. (en) « Keanu 'still an atheist' », News24, (consulté le ).
  57. Karen S. Schneider, « Too Much Sorrow. Keanu Reeves Mourns His Former Girlfriend, Who Never Recovered from the Loss of Their Child », People, (consulté le ).
  58. (en) « Film Notes: Keanu Reeves' Girlfriend Killed », ABC News, (consulté le ).
  59. « The Matrix: Path of Neo (Video Game 2005) », sur IMDb.
  60. Par Erwan Lafleuriel, « Cyberpunk 2077 : Keanu Reeves est Johnny Silverhand - E3 2019 », sur IGN France, (consulté le ).
  61. « E3 2019 : Cyberpunk 2077 - Keanu Reeves annonce la date de sortie », sur Jeuxvideo.com (consulté le ).
  62. « Keanu Reeves | l'Encyclopédie canadienne », sur www.thecanadianencyclopedia.ca (consulté le ).
  63. a b c d e f g h i j k l m et n « Comédiens ayant doublé Keanu Reeves en France » sur RS Doublage, consulté le 6 mars 2014.
  64. a b c et d « Comédiens ayant doublés Keanu Reeves au Québec », sur Doublage.qc.ca (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier