47 Ronin (film, 2013)

film d'action américain
47 Ronin
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.

Titre original 47 Ronin
Réalisation Carl Erik Rinsch
Scénario Hossein Amini
Chris Morgan
Acteurs principaux
Sociétés de production H2F Entertainment
Mid Atlantic Films
Moving Picture Company
Stuber Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Fantasy
Durée 118 minutes
Sortie 2013


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

47 Ronin est un film d'action américain réalisé par Carl Erik Rinsch, sorti en 2013.

SynopsisModifier

Dans le Japon féodal, Kai est un enfant non désiré issu d'une relation entre une paysanne japonaise et un marin anglais. Il est abandonné dans la forêt des tengu, des démons obscurs. Ceux-ci lui apprennent « l'art de tuer » et l'élèvent jusqu'à ce qu'il décide de s'enfuir et que le daimyo de la province d'Ako, Naganori Asano, le recueille.

Quelques années plus tard, Ako accueille le grand shogun ainsi que le seigneur Yoshinaka Kira. Une sorcière alliée à Kira ensorcelle Asano pour qu'il attaque Kira dans son sommeil. Le shogun condamne Asano, qu'il croit coupable de l'offense, au seppuku, ce qui relègue les samuraïs sous son commandement au rang déshonorant de rōnin. Pour pacifier les deux provinces, il interdit aux ronins de venger leur daimyo et donne la fille d'Asano, Mika, en mariage à Kira après un an de deuil.

Peu avant la fin de cette année-là, un ancien samuraï au service d'Asano, Ōishi Kuranosuke, veut empêcher un tel destin. Il retrouve Kai, vendu comme esclave sur l'Île des Hollandais, pour former un groupe de 47 soldats, les 47 rōnin, chargés de venger leur ancien daimyo au péril de leur vie. Ils tentent une première fois d'assassiner Kira, mais tombent dans un piège dressé par la sorcière.

Ils retentent leur chance, certains ronins parviennent à s'introduire dans la forteresse de Kira en se mêlant à une troupe d'artistes venus donner un spectacle pour le mariage. Les autres attendent l'obscurité de la nuit, et profitent de l'inattention des gardes pendant la représentation pour lancer un assaut silencieux. L'attaque est décelée avant que Kira soit assassiné, une bataille s'engage. La sorcière est tuée par Kai, et Kira est décapité par Oishi. Les hostilités cessent lorsque la tête de Kira est exhibée aux combattants.

Ayant ignoré l'ordre du shogun, les ronins survivants sont condamnés à mort, mais le shogun leur laisse l'honneur de pratiquer le seppuku. Cependant, le shogun décide d'épargner le fils d'Oishi.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
L'acteur principal Keanu Reeves, l'année de sortie du film.

Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3] et selon la bande annonce[4] Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[5]

ProductionModifier

47 Ronin a marqué les débuts de réalisation de Carl Rinsch sur la base d'un scénario de The Fast and the Furious: Tokyo Drift[réf. nécessaire], le scénariste Chris Morgan, avec le scénariste de The Wings of the Dove, Hossein Amini, pour des réécritures. Le film n'a presque rien de commun avec l'épopée historique originale, au lieu d'être situé "dans un monde de sorcières et de géants". Universal Pictures a annoncé le film pour la première fois en décembre 2008 avec Keanu Reeves attaché à la star. Variety a rapporté que « le film racontera une version stylisée de l'histoire, mélangeant des éléments fantastiques du genre vu dans les photos du Seigneur des Anneaux, avec des scènes de batailles granuleuses semblables à celles de films tels que Gladiator ». Universal avait prévu de produire le film en 2009 après avoir trouvé un réalisateur et en novembre de la même année, le studio est entré en pourparlers avec Rinsch pour diriger le film.[style à revoir]

AccueilModifier

CritiquesModifier

47 Ronin
Score cumulé
SiteNote
Metacritic29/100
Rotten Tomatoes15 %
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote

47 Ronin a provoqué des appréciations généralement négatives de la part des critiques, n'ayant pas impressionné le public japonais où les attentes en studio étaient élevées. Sur le site Web de l'agrégateur de critiques de films Rotten Tomatoes, le film détient une note d'approbation de 15 % sur la base de 81 critiques, avec un score moyen de 4,210. Le consensus critique déclare : « 47 Ronin est une aventure fantastique étonnamment ennuyeuse, qui laisse son talentueux casting international coincé dans des rôles unidimensionnels ». Sur Metacritic, le film a un score de 29100 basé sur 21 critiques, indiquant « des critiques généralement défavorables ». Le public interrogé par CinemaScore a donné au film une note moyenne de B + sur une échelle de A + à F.

L'accueil en France est plus favorable, puisque pour 572 critiques, le site Allociné lui attribue une moyenne de 3.25.

Box-officeModifier

Le film est un des plus gros échecs au box-office, avec des recettes estimées à 152 millions de dollars pour un budget de 170 000 000 dollars.

En France, le film est aussi un échec avec seulement 242 225 entrées.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
38 362 475 $ 6
  France 242 225 entrées - -

  Total mondial 151 783 839 $ - -

Notes et référencesModifier

  1. (en) Lucas Shaw et Sharon Waxman, « 47 Ronin », sur Imdb (consulté le ).
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database.
  3. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 21 février 2014
  4. « Bande annonce française du film » sur Cinema.jeuxactu.com, consulté le 12 octobre 2013
  5. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 22 juillet 2014

Liens externesModifier