Ouvrir le menu principal

James Caan

acteur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caan.
James Caan
Description de cette image, également commentée ci-après
James Caan en 1976.
Nom de naissance James Langston Edmund Caan
Surnom Jimmy
Naissance (79 ans)
New York, (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables El Dorado
Les Gens de la pluie
Le Parrain
Rollerball
Le Solitaire
Les Uns et les Autres
Dick Tracy
Misery
L'Effaceur
The Yards
Max la Menace
Séries notables Las Vegas

James Caan, nom de scène James Langston Edmund Caan, est un acteur américain né le à New York.

Il a également été réalisateur le temps d'un film, L'Impossible Témoin en 1980.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Né dans le quartier du Bronx à New York au sein d'une famille juive d'origine allemande, James Caan est surtout connu pour son rôle, en 1972, de Santino « Sonny » Corleone dans Le Parrain mais on le remarque dès 1966 dans El Dorado sous la direction de Howard Hawks et dans Les Gens de la pluie, déjà sous la direction de Francis Ford Coppola, en 1968.

Durant son adolescence, il s'est investi dans la production de groupes vocaux locaux tels les Embers (pas d'enregistrements sortis, uniquement des démos réalisées au studio Adlphi de New York).

CinémaModifier

Dans les années 1970, il est l'un des acteurs américains les plus en vue. On le voit par exemple dans le film d'anticipation Rollerball ou dans le thriller d'espionnage Tueur d'élite. Caan alterne grosse production comme le film de guerre Un pont trop loin et film plus intimiste : il interprète un joueur invétéré qui accumule les dettes dans Le Flambeur de Karel Reisz. On le voit aussi dans deux films de Claude Lelouch : Un autre homme, une autre chance et Les Uns et les Autres en 1981. La même année, il est perceur de coffre-fort dans Le Solitaire de Michael Mann. En 1987, il retrouve Francis Ford Coppola pour Jardins de pierre où il incarne un vétéran de la guerre du Viêt Nam.

On peut également retenir de sa filmographie entre autres Misery, adaptation du roman de Stephen King où il incarne un romancier séquestré par une admiratrice psychotique, L'Effaceur, où il affronte Arnold Schwarzenegger, le thriller Way of the Gun, le film noir The Yards mais aussi Dogville de Lars von Trier où il joue un parrain de la Mafia, père de Nicole Kidman.

Vie privéeModifier

Il a été marié avec l'actrice Sheila Ryan du 12 janvier 1976 au 7 décembre 1977, ils ont eu un enfant, Scott Caan.

De 2003 à 2007, il a joué dans la série Las Vegas le rôle de Ed Deline le patron du Montecito.

Il a obtenu une nomination aux Oscars et aux Golden Globes.

Il fait une apparition dans Les Simpson, dans le 2e épisode de la saison 16 (Tous les goûts sont permis), où il participe à la surprise-party de Bart, et se fait tuer comme le personnage qu'il jouait (Sonny Corleone) dans le Parrain.

ParcoursModifier

Il fait également une apparition auprès de son fils Scott dans la série Hawaii 5-0 épisode 2x18 Lekio.

Il est également 6e dan de karaté.

FilmographieModifier

 
James Caan en 1976.

CinémaModifier

Années 1960Modifier

Années 1970Modifier

Années 1980Modifier

Années 1990Modifier

Années 2000Modifier

Années 2010Modifier

Années 2020Modifier

TélévisionModifier

Comme réalisateurModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier


Voix françaisesModifier

En France, Bernard Tiphaine est la voix française régulière de James Caan. À partir de 2010, il est également doublé par Georges Claisse (essentiellement à la télévision).

Au Québec, James Caan est régulièrement doublé par Jean-Marie Moncelet.

Notes et référencesModifier

  1. « Comédiens ayant doublé James Caan au Québec. » sur Doublage.qc.ca, consulté le 21 octobre 2014.
  2. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé James Caan au Québec. » sur Doublage.qc.ca, consulté le 21 octobre 2014.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :