Ouvrir le menu principal

Johnny Mnemonic (film)

film sorti en 1995
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnny Mnemonic.
Johnny Mnemonic
Réalisation Robert Longo
Scénario William Gibson
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 96 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Johnny Mnemonic est un film canado-américain réalisé par Robert Longo sorti en 1995.

Le film est inspiré d'une nouvelle de William Gibson parue en 1986 dans le recueil de nouvelles Gravé sur chrome. Avec Blade Runner et Matrix, il s'agit de l'un des films référence du mouvement cyberpunk.[réf. nécessaire]

SynopsisModifier

Johnny est un messager qui transporte, dans son cerveau, des données informatiques pour le compte de toute sorte de clients soucieux de se protéger des fuites ou des intrusions.

Pour sa dernière mission, il accepte une surcharge qui pourrait lui coûter la mémoire et la raison. Les commanditaires sont des transfuges d'une grande multinationale et eux seuls connaissent le code qui permettrait de le libérer. Quand ils sont tués, Johnny doit à tout prix trouver un moyen de découvrir ce code, afin de se décharger de cet amas de données, au demeurant très convoitées. Il est poursuivi par des yakuzas à la solde d'un certain Takahashi.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Choix des acteursModifier

Beaucoup d'acteurs comme Val Kilmer et Christophe Lambert étaient sollicités pour le rôle de Johnny mais ils refusèrent puisque les deux acteurs étaient occupés sur d'autres films. Batman Forever pour le premier et Mortal Kombat pour le deuxième.[réf. nécessaire]

L'actrice Jane March devait incarner Jane mais le rôle revint finalement à Dina Meyer.[réf. nécessaire]

Bande originaleModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.   Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Musiques non mentionnées dans le générique

AccueilModifier

Le film a été un échec commercial aux États-Unis mais a eu plus de succès dans le reste du monde, rapportant environ 52 375 000 $ au box-office mondial, dont seulement 19 075 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 26 000 000 $. En France, il a réalisé 332 341 entrées[1].

Il a reçu un accueil critique très défavorable, recueillant 14 % de critiques positives, avec une note moyenne de 3,4/10 et sur la base de 29 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[2].

DistinctionsModifier

Johnny Mnemonic a été nommé au prix Génie dans les catégories des meilleurs décors et du meilleur son, alors que Keanu Reeves a été nommé pour le Razzie Award du pire acteur[3].

Autour du filmModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (juillet 2019).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Bien qu'il n'apparaisse que dans un nombre réduit de scènes (mais beaucoup ont été coupées au montage ou seulement présentes sur la version japonaise, plus longue), Dolph Lundgren est crédité en deuxième position au générique, après Keanu Reeves.

RéférencesModifier

Liens externesModifier