Ouvrir le menu principal

Raymond Rouleau

acteur, metteur en scène, réalisateur de films, décorateur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rouleau.
Raymond Rouleau
Nom de naissance Edgar Rouleau
Naissance
Bruxelles, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Décès (à 77 ans)
Paris, France
Profession Acteur, metteur en scène, cinéaste

Raymond Rouleau (nom de scène d'Edgar Rouleau) est un acteur, réalisateur et metteur en scène belge né le à Bruxelles et mort le à Paris.

BiographieModifier

Après des études au Conservatoire royal de Bruxelles, Raymond Rouleau part à Paris et travaille notamment avec Antonin Artaud et Charles Dullin. Dans les années 1930, il se tourne vers le cinéma et travaille avec Marc Allégret et Georg Wilhelm Pabst.

Engagé volontaire le , il est affecté aux Sections Sanitaires du front le 30 mai. Il reçoit la Croix de guerre - citation du 29 juin 1940 – et la Médaille des Engagés Volontaires. Il est prisonnier de juillet à septembre 1940.

Avec Jean-Louis Barrault et Julien Bertheau, il est le cofondateur de l'École du Comédien (1942-1944).

De 1944 à 1951, il dirige le Théâtre de l'Œuvre avec Lucien Beer. Il sera le premier grand acteur à voir débuter au cinéma l'illustre carrière du dialoguiste Michel Audiard, puisqu'il jouera le rôle du pétillant reporter Georges Masse dans Mission à Tanger, en 1949, Méfiez-vous des blondes, en 1950 et Massacre en dentelles, en 1951, tous réalisés par André Hunebelle.

En 1958, il fonde le « Nouveau Cartel » avec André Barsacq, Jean Mercure et Jean-Louis Barrault.

Il fut marié aux actrices Tania Balachova, Françoise Lugagne et Françoise Crémieux (1939-2014). Il est le père de Philippe Rouleau et Fabrice Rouleau, nés de son union avec Françoise Lugagne[1].

FilmographieModifier

Comme réalisateurModifier

Au cinémaModifier

À la télévisionModifier

Comme acteurModifier

ThéâtreModifier

AuteurModifier

AdaptateurModifier

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

Notes et référencesModifier

5. Nouvelle Biographie Nationale – Volume 13 [archive] ; Vincent Radermecker ; 2016 ; pages 295-298

AnnexesModifier