Charlotte Lysès

actrice française
Charlotte Lysès
Description de cette image, également commentée ci-après
Charlotte Lysès dans Nono. Le Théatre, juillet 1910.
Nom de naissance Charlotte Augustine Hortense Lejeune
Naissance
8e arrondissement de Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 78 ans)
Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes)
Profession Actrice
Films notables La Chanson d'une nuit
Katia
Pontcarral, colonel d'empire

Charlotte Augustine Hortense Lejeune dite Charlotte Lysès, née le dans le 8e arrondissement de Paris et morte le à Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes)[1], est une actrice de théâtre et de cinéma française.

Elle fut la première épouse de Sacha Guitry de 1907 à 1918.

BiographieModifier

Charlotte Lysès, Charlotte Augustine Hortense Lejeune de son nom complet, est la fille de Berthe Poireau et de Charles-Auguste Lejeune, courtier en banque et professeur de violoncelle.

Son grand-père paternel est Auguste-François Lejeune, né à Nogent-le-Rotrou en 1831 et d'ascendance paysanne et artisane du Perche, fabricant de fleurs artificielles monté à Paris pour y épouser, en 1850, Aimée Iffla, une jeune fille de 17 ans, de confession juive d'origine portugaise, native de Bordeaux d'une modeste famille de marchands, également fleuriste dans la capitale et sœur du philanthrope Daniel Iffla Osiris. Dès la naissance de son fils, le grand-père Lejeune abandonne Aimée qui en meurt de chagrin à 22 ans en 1855.

Les parents de la petite Charlotte ne s'entendant rapidement pas, le père quitta la France en emmenant sa fille avec lui mais il décède à 37 ans en 1888. Sa mère la place alors dans un couvent pour orphelines à Puteaux où elle reste jusqu’en 1896. Les dimanches, pendant cette longue période, sont agrémentés par des visites chez sa cousine, Emma Moyse (1862-1934), amie de Fauré, Ravel et Debussy, avec lesquels Charlotte peut faire connaissance…

En 1896, la jeune femme s’installe à Meudon-Bellevue, et se lie intimement avec les écrivains Tristan Bernard et Maurice Donnay qui lui trouve son pseudonyme de comédienne pour éviter la banalité de « Lejeune » à partir du sien propre (« Lysis »). Elle rencontre en 1902 Lucien Guitry alors directeur du théâtre de la Renaissance et devient sa maîtresse avant de rencontrer son fils Sacha.

Charlotte épouse Sacha Guitry (qui est de sept ans son cadet) le à Honfleur, au grand dam de Lucien Guitry, ex-amant de la jeune femme.

Elle crée 19 pièces de son mari, et reprend Nono en 1910. Séparé depuis , le couple divorce le .

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 8/723/1877, avec mention marginale du décès (consulté le 11 juin 2012)

Liens externesModifier