Danielle Collins

joueuse de tennis américaine

Danielle Rose Collins, née le à St. Petersburg (Floride), est une joueuse de tennis américaine, professionnelle depuis 2016.

Danielle Collins
Image illustrative de l’article Danielle Collins
Danielle Collins à Roland-Garros en 2019.
Carrière professionnelle
2016 – 2024
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (30 ans)
St. Petersburg
Taille 1,78 m (5 10)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Nicolás Almagro
Gains en tournois 8 515 121 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 2
Meilleur classement 7e (11/07/2022)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 79e (09/10/2023)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) 1/4 1/16 1/8
Double 1/8 1/16 1/4 1/8
Mixte 1/16 - - 1/16

Carrière modifier

2014-2015. Débuts sur le circuit ITF modifier

Évoluant principalement sur le circuit ITF, elle y a remporté quatre titres en simple.

Elle a fait ses études à l'Université de Virginie à Charlottesville entre 2011 et 2016 et décroche un baccalauréat universitaire en sociologie des médias et un master de commerce[1].

En 2014, elle reçoit une invitation pour disputer l'US Open en tant que championne NCAA. Elle perd au premier tour contre Simona Halep après avoir gagné la première manche (6-72, 6-1, 6-2)[2].

2016-2017. Passage en professionnelle modifier

Elle passe professionnelle en 2016 et atteint le top 300 en à peine quatre mois grâce à un titre à Stillwater et une finale à Macon. En 2017, elle participe à trois finales consécutives sur terre battue et s'impose à Bethany Beach. Elle en joue deux autres sur dur en novembre et en remporte une à Norman.

2018. Premier titre WTA 125 et entrée dans le Top 50 modifier

Elle commence l'année par un échec au troisième tour des qualifications de l'Open d'Australie en battant la Monténégrine Danka Kovinić, 117e mondiale au passage.

En janvier 2018, classée 162e mondiale, elle atteint sa première finale dans un tournoi WTA 125 à Newport Beach, après avoir battu Ajla Tomljanović en demi-finale. En finale, elle vainc en h 58 la Russe Sofya Zhuk, (2-6, 6-4, 6-3) pour remporter le premier titre de sa carrière dans cette catégorie[3]. En mars, elle parvient d'abord en quarts de finale du WTA 125 d'Indian Wells en éliminant Vera Zvonareva et la 56e mondiale Magda Linette et sort la semaine suivante lors du WTA 1000 la quatorzième mondiale Madison Keys en deux sets (6-3, 7-6). Elle s'arrête en huitièmes de finale, battue par l'Espagnole Carla Suárez Navarro. À la suite de ce tournoi, elle intègre le Top 100.

Elle poursuit sa progression lors du tournoi de Miami et crée la sensation en éliminant sa compatriote Venus Williams en quarts de finale (6-2, 6-3)[4]. Alors qu'elle est issue des qualifications et qu'elle a déjà éliminé sur son parcours Irina-Camelia Begu (6-1, 6), Coco Vandeweghe (6-3, 1-6, 6-1), Donna Vekić (4-6, 6-2, 6-1)et Mónica Puig (3-6, 6-4, 6-2), elle se qualifie alors pour la première fois pour les demi-finales d'un tournoi de catégorie Premier Mandatory, s'inclinant à ce stade contre Jeļena Ostapenko (6-7, 3-6). Collins est la première joueuse issue des qualifications à atteindre une demi-finale dans l'histoire de ce tournoi[5]. Après un quart de finale à Monterrey, elle intègre le Top 50 et commence la saison sur terre battue.

 
Danielle Collins à l'US Open 2018.

Elle se sort des qualifications à Madrid et Rome, battue par la spécialiste Daria Kasatkina lors de ce dernier tournoi (2-6, 3-6). Elle bat la locale Amandine Hesse à Strasbourg mais enchaîne trois défaites consécutives par la suite contre Wang Qiang au deuxième tour, à Roland Garros (qu'elle dispute pour la première fois de sa carrière) contre la numéro deux Caroline Wozniacki et à Majorque. À Eastbourne la semaine suivante, elle prend sa revanche sur Carla Suárez Navarro (6-2, 6-4) mais s'incline contre Angelique Kerber (1-6, 1-6) en huitièmes. Elle ne parvient pas à gagner son premier match en majeur début juillet à Wimbledon, sortie par Elise Mertens, quinzième au classement WTA (3-6, 2-6). Début août, elle arrive en demi-finale de San Jose en éliminant sa compatriote Danielle Lao (7-6, 6-3) et les Biélorusses Vera Lapko (6-1, 3-6, 6-1) et l'ancienne numéro une mondiale Victoria Azarenka sur abandon (6-7, 3-0 ab.). Elle s'incline à ce stade contre la Grecque María Sákkari (6-3, 5-7, 2-6). La suite de la saison sera décevante, cumulant seulement deux victoires en cinq mois et des éliminations d'entrée à Cincinnati, New Haven, l'US Open, Wuhan et Tianjin (sur abandon) et au deuxième tour à Chicago et Beijing.

2019. 1/2 finale surprise à l'Open d'Australie modifier

L'Américaine commence sa saison par une défaite serrée contre la septième mondiale Petra Kvitová à Brisbane et une sortie des qualifications à Sydney (éliminée là aussi au premier tour du tableau final). Elle dispute mi-janvier le premier Open d'Australie de sa carrière et y remporte son premier match en majeur contre la 13e mondiale Julia Görges (2-6, 7-6, 6-4) après être passée près de la défaite. Elle surfe sur cette victoire et bat sa compatriote Sachia Vickery (6-3, 7-5), la Française Caroline Garcia (6-3, 6-2) et la numéro deux mondiale Angelique Kerber en ne concédant que deux jeux (6-0, 6-2) pour rejoindre les quarts de finale du tournoi à la surprise générale. Elle renverse la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (2-6, 7-5, 6-1) pour disputer sa première demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem et retrouver la Tchèque Petra Kvitová. Comme à Brisbane, elle s'incline (6-7, 0-6).

 
Danielle Collins à Roland Garros 2019.

Elle revient sur le circuit fin février et concède une défaite au premier tour à Acapulco contre l'ancienne numéro une Victoria Azarenka et deux défaites au second tour à Indian Wells contre la numéro un Naomi Osaka et à Cincinnati contre la Chinoise Wang Yafan. Elle atteint les quarts de finale sur la terre battue américaine de Charleston début avril.

À l'exception d'un troisième tour à Wimbledon, elle na parviendra plus à gagner deux matchs de suite sur le circuit WTA cette saison, battue d'entrée à Prague, Eastbourne, Toronto, Beijing et Houston (par la 161e mondiale Anhelina Kalinina) et au deuxième tour à Madrid, Roland Garros (défaites contre Ashleigh Barty), Rome, San Jose, Wuhan et l'US Open.

Une polyarthrite rhumatoïde lui est diagnostiquée durant cette année, une pathologie qui l'amène à subir régulièrement des douleurs articulaires[5].

2020. 1/4 à Roland Garros, six mois sans jouer modifier

Elle commence l'année par une belle victoire à Brisbane contre l'Ukrainienne Elina Svitolina, 5e au classement WTA (6-1, 6-1). Elle parviendra en quarts de finale, battue par sa compatriote Madison Keys, et se hissera la semaine suivante en demi-finale d'Adelaïde, éliminant Aliaksandra Sasnovich et Sofia Kenin (6-3, 6-1), qui gagnera l'Open d'Australie deux semaine plus tard. Elle sort également la Suissesse Belinda Bencic, septième mondiale en quarts de finale, mais s'incline contre la numéro un Ashleigh Barty non sans opposer une belle résistance (6-3, 1-6, 6-7). Elle ne parvient pas la semaine suivante à réitérer sa performance de l'année dernière à l'Open d'Australie et s'incline dès le deuxième tour contre Yulia Putintseva. À la suite de cette contre-performance, elle est éjectée du Top 50.

 
Danielle Collins à l'Open d'Australie 2020.

La pandémie de Covid-19 impactant la saison, elle doit en plus faire face à une blessure qui l'empêche de jouer jusqu'en août. Pour son retour à la compétition, elle s'incline au premier tour à New York et à l'US Open mais parvient à gagner deux matchs à Roland Garros pour la première fois contre deux qualifiées : Monica Niculescu (2-6, 6-2, 6-1) et Clara Tauson (6-2, 6-3). Elle élimine au troisième tour l'ancienne lauréate du tournoi Garbiñe Muguruza (7-5, 2-6, 6-4) pour s'offrir sa première seconde semaine Porte d'Auteuil. Elle enchaîne avec une victoire sur la Tunisienne Ons Jabeur (6-4, 4-6, 6-4) mais s'incline contre Sofia Kenin (4-6, 6-4, 0-6), désormais sixième mondiale.

2021. Titres à San Jose et Palerme modifier

Elle commence l'année par un quart de finale à Melbourne, éliminant notamment la Tchèque Karolína Plíšková, numéro six mondiale en deux sets (7-6, 7-6)[6]. Elle tombe contre sa compatriote Serena Williams au terme d'un match se décidant au super tie-break (2-6, 6-4, 6-10)[7].

Elle perd au deuxième tour de l'Open d'Australie, contre Karolína Plíšková qui la bat pour leur deuxième duel de l'année (5-7, 2-6)[8].

En février, elle joue les demi-finale à Melbourne II (défaite contre Daria Kasatkina) et les quarts de finale à Adelaïde, en battant en huitièmes de finale la numéro un mondiale Ashleigh Barty (6-3, 6-4). C'est la première fois qu'elle bat une numéro une mondiale et la seule victoire de sa carrière contre l'Australienne. Elle est néanmoins contrainte de se retirer contre Iga Świątek[9].

Elle dispute et atteint en mars le deuxième tour à Miamo, s'inclinant contre Veronika Kudermetova.

En avril 2021, elle subit une opération de l’endométriose puis une réeducation qui la tiennent éloignée des courts pendant sept semaines[10].

Elle reprend la compétition fin mai, à Roland Garros. Elle atteint le troisième tour, s'inclinant de nouveau contre Serena Williams (4-6, 0-6)[11], puis le deuxième tour à Wimbledon, éliminée par Viktorija Golubic.

Elle monte en puissance les semaines suivantes en disputant d'abord les quarts de finale à Hamburg[12], puis les demi-finales à Budapest (contrainte à l'abandon après une blessure au bras droit)[13].

En juillet, elle remporte le WTA 250 de Palerme en s'imposant contre Katharina Gerlach, Maddison Inglis, Astra Sharma, Zhang Shuai et Elena-Gabriela Ruse en finale, en ne perdant aucun set durant le tournoi[14]. C'est le premier WTA 250 de sa carrière qu'elle emporte ainsi que son premier tournoi sur terre battue.

Début août, elle enchaîne avec un nouveau titre à San Jose, écartant de sa route Shelby Rogers, Sloane Stephens[15], Elena Rybakina, la qualifiée Ana Konjuh[16] et la Russe Daria Kasatkina en finale (6-3, 6-7, 6-1)[17]. Sa série de 12 victoires s'arrête à Montreal contre sa compatriote Jessica Pegula en huitièmes de finale (4-6, 6-3, 5-7)[18]. Elle avait auparavant écarté la Roumaine Simona Halep[19].

Elle tombe au premier tour de Cincinnati contre sa compatriote Shelby Rogers, avec son troisième abandon de l'année. Elle parvient ensuite aux troisièmes tours de l'US Open (son meilleur résultat à New York)[20], et d'Indian Wells, éliminée par Ons Jabeur[21]. Elle atteint également les quarts de finale à Chicago, éliminant la Belge Elise Mertens et tombant contre Markéta Vondroušová.

Elle termine son année par une demi-finale à Linz, contrainte à un quatrième abandon de l'année contre Alison Riske.

2022. Finale à l'Open d'Australie, entrée dans le Top 10 et 1/2 finale en double à Wimbledon modifier

L'Open d'Australie est son premier tournoi de l'année. Elle élimine d'abord la qualifiée et compatriote, Américaine Caroline Dolehide (6-1, 6-3), puis la Croate Ana Konjuh (6-4, 6-3) et Clara Tauson en trois sets serrés (4-6, 6-4, 7-5). Elle affronte en huitièmes de finale la Belge Elise Mertens, ancienne demi-finaliste, et ressort d'un duel à nouveau serré (4-6, 6-4, 6-4), en 2 h 51 de jeu[22]. En quart de finale se dresse contre elle la Française Alizé Cornet, 61e mondiale et novice à ce stade de la compétition. Elle s'impose (7-5, 6-1)[23] et parvient en demi-finale où elle affronte la no 9 mondiale, Iga Świątek. En 1 h 18, elle s'en sort (6-4, 6-1) et rejoint sa première finale de Grand Chelem[24]. Elle dispute la finale contre l'Australienne Ashleigh Barty, numéro une mondiale et soutenue par le public australien[25]. En quatre confrontations, elle n'a disposé de l'Australienne qu'une seule fois. Elle s'incline en deux sets (3-6, 62-7) en 1 h 27 de jeu[26],[27]. Malgré sa défaite en finale contre la numéro 1 mondiale, l’Américaine apparaît pour la première fois de sa vie dans le Top 10 à la 10e place mondiale[28].

Quelques mois après, l'Australienne prononcera sa retraite, et elle devient donc la dernière joueuse à l'avoir affronté.

 
Danielle Collins à Roland-Garros 2022.

Elle dispute et abandonne au premier tour du tournoi de Dubaï contre Markéta Vondroušová[29]. Un mois après, elle atteint les quarts de finale du WTA 1000 de Miami en battant notamment Ons Jabeur, 10e mondiale (6-2, 6-4). Elle s'incline contre la Japonaise Naomi Osaka, ancienne numéro une mondiale en deux sets secs (2-6, 1-6)[30].

Les mois suivants sont plus difficiles, elle remporte trois victoires en trois mois, s'inclinant au deuxième tour des tournois de Madrid et Rome, en battant néanmoins durant ce dernier la Roumaine Simona Halep, ancienne vainqueur de Roland Garros et ancienne numéro une mondiale. Elle s'incline au deuxième tour du tournoi de Roland-Garros contre sa compatriote Shelby Rogers (4-6, 3-6)[31].

Elle dispute et perd aux premiers tours de Wimbledon contre la Tchèque Marie Bouzková[32] et de Lausanne contre la wild-card locale Simona Waltert (7-65, 3-6, 66-7), 154e mondiale[33]. En juillet, elle atteint son meilleur classement en simple en carrière avec une septième place mondiale[34]. Elle est également numéro 1 américaine[5].

Elle est contrainte au repos durant près d'un mois à cause d'une blessure au cou[35]. Fin août, elle remporte ses trois premiers match dans le dernier Grand Chelem de la saison, l'US Open, contre l'ancienne numéro une mondiale Naomi Osaka (7-65, 6-3)[35], l'Espagnole Cristina Bucșa (6-2, 7-5) et la Française Alizé Cornet (6-4, 7-69)[36]. Elle atteint pour la première fois de sa carrière la deuxième semaine à New York et perd ses premiers sets contre la Bélarusse Aryna Sabalenka (6-3, 3-6, 2-6)[37].

Elle joue plus d'un mois après à San Diego et parvient en demi-finale en éliminant deux joueuses du Top 10 lors de ce tournoi pour la première fois de sa carrière : Caroline Garcia (6-2, 7-64)[38] au premier tour et l'Espagnole Paula Badosa, numéro quatre mondiale (7-65, 6-4)[39] en quarts. Elle s'incline contre la surprise et qualifiée Donna Vekić dans un duel serré (4-6, 6-4, 62-7)[40]. Elle bat la semaine suivante à Guadalajara deux qualifiées, Caroline Dolehide et Magdalena Frech mais s'incline contre la numéro six mondiale María Sákkari (7-5, 3-6, 3-6), future finaliste.

2023. Quart de finale à l'Open du Canada modifier

Elle commence l'année par une défaite à Adelaïde 1 contre la gagnante du dernier Wimbledon Elena Rybakina (7-5, 2-6, 3-6), puis aligne deux victoires contre l'ancienne numéro une mondiale Karolína Plíšková et la qualifiée Suisse Jil Teichmann, mais s'incline en quarts de finale contre la Top 10 Veronika Kudermetova (6-4, 6-7, 1-6) à Adelaïde 2.

Attendue à l'Open d'Australie où elle a une demi-finale à défendre, elle se défait avec difficultés de la Russe Anna Kalinskaya (7-5, 5-7, 6-4) et de la Tchèque Karolína Muchová (6-7, 6-2, 7-6). Elle est néanmoins battue au troisième tour par la dernière vainqueur de Wimbledon, la Kazakh Elena Rybakina (2-6, 7-5, 2-6), qui sera finaliste du Grand Chelem. Elle sort du Top 40 à l'issue du tournoi et reprend le circuit en février à Abu Dhabi où elle est éliminée d'entrée par la Lettone Jeļena Ostapenko (5-7, 6-1, 5-7). Elle est également battue dès le premier tour à Dubaï pour sa première participation au WTA 1000 par la jeune invitée Tchèque Linda Fruhvirtová (3-6, 4-6) et au second tour de Doha par la numéro une mondiale Iga Świątek, vainqueur de l'US Open en fin de saison dernière en ne gagnant qu'un jeu (0-6, 1-6), ayant sorti auparavant la qualifiée Elise Mertens (6-4, 7-6). Elle réussit un bon tournoi lors de la tournée américaine en effaçant Magdalena Fręch (6-7, 6-2, 6-4) puis plus facilement Caty McNally (6-1, 6-1) à Austin. Elle remporte un nouveau match renversant contre la Russe Anna Kalinskaya (3-6, 6-2, 6-1) et est sortie en demi par l'Ukrainienne Marta Kostyuk (4-6, 3-6).

 
Danielle Collins au tournoi de Washington 2023.

Les mois suivants sont difficiles avec plusieurs défaites au premier tour à Indian Wells, Charleston (où elle remporte néanmoins le tournoi en doubles), Roland Garros (battue pour la cinquième fois en autant de confrontations par sa compatriote Jessica Pegula, numéro trois mondiale) et Washington et au second tour à Miami (là aussi par Jessica Pegula) et Wimbledon (éliminée de justesse par la Suissesse Belinda Bencic).

Mi-août, elle réussit un bon parcours à l'Open du Canada en sortant des qualifications et où malgré un tableau difficile, elle élimine Elina Svitolina, demi-finaliste à Wimbledon quelques semaines plus tôt (6-2, 6-2), puis la Grecque María Sákkari, neuvième (6-4, 6-2), finaliste à Washington quelques jours plus tôt et la locale Leylah Fernandez, ayant l'appui de public (6-2, 6-3). Elle sort en quarts de finale un bon match contre la numéro une mondiale Iga Świątek, mais est contrainte à la défaite (3-6, 6-4, 2-6)[41]. Elle retrouve la Polonaise pour la troisième fois de la saison au second tour de Cincinnati où elle subit une sévère défaite (1-6, 0-6) et prend sa revanche sur Linda Fruhvirtová à l'US Open, ne lui laissant que deux jeux (6-2, 6-0). Elle tombe au match suivant, battue par la Belge Elise Mertens, qui prend elle aussi sa revanche (6-3, 6-7, 1-6).

Un mois plus tard, elle sort à San Diego sa compatriote qualifiée Louisa Chirico (7-5, 6-0) puis Jeļena Ostapenko, récente quart de finaliste à l'US Open (2-6, 6-3, 6-4) et la Française Caroline Garcia, tête de série numéro deux (6-2, 6-3)[42]. Arrivée en demi-finale, elle est renversée par la Tchèque Barbora Krejčíková (6-3, 5-7, 2-6), qu'elle rencontre pour la première fois et qui l'empêche de jouer sa première finale de l'année. Elle termine son année par un abandon au premier tour de Guadalajara contre Sachia Vickery (6-7, ab.).

2024. Fin de carrière annoncée, 1er titre en WTA 1000 à Miami, 4e titre à Charleston et, finale à Strasbourg et demi-finale à Rome modifier

Battue au second tour de l'Open d'Australie par Iga Świątek, elle annonce que cette saison sera la dernière qu'elle disputera[43].

Mi-février, elle s'extirpe des qualifications à Doha puis sort la Russe Veronika Kudermetova (7-5, 6-3) pour son premier WTA 1000 de l'année. Elle écarte ensuite deux Tchèques, Marie Bouzková (6-4, 7-5) et Kateřina Siniaková (6-4, 6-3) tombeuse au tour précédent de la jeune numéro trois mondiale Coco Gauff[44]. Dans un quart de finale surprise contre la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, elle s'incline en deux sets (5-7, 4-6)[45].

Elle joue fin mars le tournoi de Miami et le commence en renversant sa compatriote qualifiée Bernarda Pera (3-6, 6-1, 6-1). Bénéficiant d'un tableau ouvert, elle écarte les Russes Anastasia Potapova (6-2, 6-2) et Elina Avanesyan (6-1, 6-2), tombeur de la numéro six mondiale Ons Jabeur au tour précédent. Elle affronte la Roumaine Sorana Cîrstea en huitièmes de finale qu'elle sort toujours en deux manches (6-3, 6-2) puis joue la Française Caroline Garcia en quarts de finale du tournoi californien, tombeuse de la numéro trois mondiale Coco Gauff quelques jours auparavant. Elle remporte le match sur le même score[46] et parvient pour la première fois en demi-finale d'un WTA 1000 depuis six saisons, l'unique précédent ayant eu lieu également à Miami. Face à elle se dresse Ekaterina Alexandrova, une troisième Russe qui a fait sensation en éliminant la numéro un mondiale Iga Świątek et la cinquième joueuse mondiale Jessica Pegula mais qui dispute sa première demi-finale dans cette catégorie de tournoi. Elle s'impose toujours sur le même score (6-3, 6-2)[47] et parvient pour sa dernière participation au tournoi à rejoindre la finale, sa première en WTA 1000. Son adversaire est la Kazakhe Elena Rybakina, quatrième joueuse mondiale, qui a dépensé beaucoup d'énergie pour aller jusqu'en finale et qui dispute sa seconde finale ici-même (défaite l'année passée contre Petra Kvitová). Elle réussit un match brillant où elle efface dix des onze balles de break que se procure son adversaire et gagne à trente ans le plus beau titre de sa carrière (7-5, 6-3)[48]. Cette victoire lui permet d'être classée 22e joueuse mondiale, soit une progression de 31 places grâce à ce tournoi[49]. Collins enchaîne par une victoire au tournoi WTA 500 de Charleston. Non tête de série, elle sort d'entrée l'ancienne numéro deux mondiale Paula Badosa (6-1, 6-4), puis la Tunisienne Ons Jabeur, sixième (6-3, 1-6, 6-3) contre qui elle perdra son unique set de la semaine. Il s'agit alors de sa première victoire en carrière sur une Top 10 sur terre battue. Elle ne laisse que quatre jeux à sa compatriote Sloane Stephens (6-2, 6-2) puis sort la Belge Elise Mertens (6-3, 6-4) en quarts de finale. Elle élimine également pour la première fois de sa carrière une deuxième Top 10 dans le même tournoi grâce à sa victoire sur la Grecque María Sákkari, finaliste à Indian Wells quelques semaines plus tôt (6-3, 6-3). Jouant la Russe spécialiste de la surface Daria Kasatkina, elle ne rencontre pas de difficulté (6-2, 6-1)[50] pour remporter son quatrième titre de sa carrière et enchaîner sa treizième victoire consécutive[51]. Première joueuse depuis Serena Williams en 2013 à réussir la double victoire consécutive Miami/Charleston, Collins progresse à la 15e place mondiale[52].

Elle revient sur le circuit fin avril pour le tournoi de Madrid où elle se sort de match laborieux contre les qualifiées Olga Danilović (4-6, 6-4, 7-6) et Jaqueline Cristian (3-6, 6-4, 6-1). Opposée à la numéro deux mondiale Aryna Sabalenka, tenante du titre et vainqueur en début d'année de l'Open d'Australie, elle s'incline malgré le gain du premier set pour la cinquième fois en autant de confrontations contre la Biélorusse (6-4, 4-6, 3-6), qui met ainsi fin à sa série de quinze succès consécutifs. Elle franchit pour la première fois le troisième tour à Rome en profitant de l'abandon d'Anna Blinkova (6-4 ab.) et en éliminant l'ancienne numéro quatre mondiale Caroline Garcia (6-3, 6-3)[53]. Profitant d'un tableau ouvert, elle sort facilement la Roumaine Irina-Camelia Begu (6-0, 6-3) et l'ancienne numéro une Victoria Azarenka (6-4, 6-3)[54] pour jouer pour la première fois les demi-finale du tournoi. Elle retrouve comme à Madrid Aryna Sabalenka et perd une nouvelle fois contre la numéro deux mondiale (5-7, 2-6)[55].

Elle ne trouve pas de difficulté à s'imposer devant Kateřina Siniaková (6-1, 6-2) et la locale Clara Burel (6-1, 6-3) à Strasbourg. Elle bat l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (7-6, 6-2)[56] en demi-finale pour jouer sa troisième finale de la saison et affronter sa compatriote Madison Keys qui ne lui laisse que trois jeux (1-6, 2-6)[57].

Palmarès modifier

Titres en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 19-07-2021   32° Palermo Ladies Open, Palerme WTA 250 235 238 $ Terre (ext.)   Elena-Gabriela Ruse 6-4, 6-2 Parcours
2 02-08-2021   Silicon Valley Classic, San José WTA 500 565 530 $ Dur (ext.)   Daria Kasatkina 6-3, 610-7, 6-1 Parcours
3 19-03-2024   Miami Open presented by Itaú, Miami WTA 1000 8 770 480 $ Dur (ext.)   Elena Rybakina 7-5, 6-3 Parcours
4 01-04-2024   Credit One Charleston Open, Charleston WTA 500 922 573 $ Terre (ext.)   Daria Kasatkina 6-2, 6-1 Parcours

Finales en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 17-01-2022   Australian Open, Melbourne G. Chelem NC Dur (ext.)   Ashleigh Barty 6-3, 7-62 Parcours
2 20-05-2024   Internationaux de Strasbourg, Strasbourg WTA 500 922 573 $ Terre (ext.)   Madison Keys 6-1, 6-2 Parcours

Titre en double dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 03-04-2023 Credit One Charleston Open
  Charleston
WTA 500 780 637 $ Terre (ext.)   Desirae Krawczyk   Giuliana Olmos
  Ena Shibahara
0-6, 6-4, [14-12] Parcours

Finale en double dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 11-09-2023 Cymbiotika San Diego Open
  San Diego
WTA 500 780 637 $ Dur (ext.)   Kateřina Siniaková
  Barbora Krejčíková
  Coco Vandeweghe 6-1, 6-4 Parcours

Titre en simple en WTA 125 modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 22-01-2018   Oracle Challenger Series, Newport Beach WTA 125 150 000 $ Dur (ext.)   Sofya Zhuk 2-6, 6-4, 6-3 Parcours

Parcours en Grand Chelem modifier

En simple dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/64)   Simona Halep
2016 1er tour (1/64)   Evgeniya Rodina
2017 Q1   Rebecca Šramková Q1   Katie Boulter
2018 Q3   Denisa Allertová 1er tour (1/64)   Caroline Wozniacki 1er tour (1/64)   Elise Mertens 1er tour (1/64)   Aryna Sabalenka
2019 1/2 finale   Petra Kvitová 2e tour (1/32)   Ashleigh Barty 3e tour (1/16)   Petra Martić 2e tour (1/32)   C. Wozniacki
2020 2e tour (1/32)   Yulia Putintseva 1/4 de finale   Sofia Kenin Annulé 1er tour (1/64)   Anett Kontaveit
2021 2e tour (1/32)   Karolína Plíšková 3e tour (1/16)   Serena Williams 2e tour (1/32)   Viktorija Golubic 3e tour (1/16)   Aryna Sabalenka
2022 Finale   Ashleigh Barty 2e tour (1/32)   Shelby Rogers 1er tour (1/64)   Marie Bouzková 1/8 de finale   Aryna Sabalenka
2023 3e tour (1/16)   Elena Rybakina 1er tour (1/64)   Jessica Pegula 2e tour (1/32)   Belinda Bencic 2e tour (1/32)   Elise Mertens
2024 2e tour (1/32)   Iga Świątek

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1er tour (1/32)
  V. Kudermetova
  A. Sabalenka
2e tour (1/16)
  T. Bacsinszky
  V. Zvonareva
2019 1er tour (1/32)
  R. Atawo
  K. Srebotnik
2e tour (1/16)
  S. Stosur
  Zhang S.
1/4 de finale
  G. Dabrowski
  Xu Y.
1/8 de finale
  V. Kužmová
  A. Sasnovich
2020 2e tour (1/16)
Forfait Annulé
2021 1er tour (1/32)
  D. Jurak
  A. Klepač
2022 1/8 de finale
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
1er tour (1/32)
  M. Niculescu
  A. Van Uytvanck
1/2 finale
  E. Mertens
  Zhang S.
2023 1er tour (1/32)
  M. Kostyuk
  E.G. Ruse
1er tour (1/32)
  S. Hunter
  E. Mertens
1er tour (1/32)
  A. Bogdan
  J. Cristian
2e tour (1/16)
  T. Maria
  A. Rus
2024 1er tour (1/32)
  E. Avanesyan
  I. Shymanovich

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1er tour (1/16)
  T. Fawcett
  R. Olaru
  F. Škugor
2019 1er tour (1/16)
  Chan H.-c.
  J.J. Rojer
1er tour (1/16)
  H. Carter
  J. Withrow

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et WTA 1000 modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames modifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Wuhan
  Doha   Guadalajara
2017 1er tour (1/64)
  M. Puig
               
2018 4e tour (1/8)
  C. Suárez
1/2 finale
  J. Ostapenko
1er tour (1/32)
  A. Sasnovich
2e tour (1/16)
  N. Osaka
  2e tour (1/16)
  D. Kasatkina
  1er tour (1/32)
  L. Tsurenko
1er tour (1/32)
  Zheng S.
2019 3e tour (1/16)
  N. Osaka
3e tour (1/16)
  Wang Y.
2e tour (1/16)
  A. Barty
1er tour (1/32)
  K. Mladenovic
  2e tour (1/16)
  G. Muguruza
1er tour (1/32)
  K. Siniaková
  2e tour (1/16)
  A. Sabalenka
2020               1er tour (1/32)
  J. Teichmann
 
WTA 1000
2021 3e tour (1/16)
  O. Jabeur
2e tour (1/32)
  V. Kudermetova
        3e tour (1/8)
  J. Pegula
1er tour (1/32)
  S. Rogers
 
2022   1/4 de finale
  N. Osaka
2e tour (1/16)
  B. Andreescu
    3e tour (1/8)
  A. Anisimova
    3e tour (1/8)
  M. Sákkari
2023 1er tour (1/64)
  D. Gálfi
3e tour (1/16)
  J. Pegula
    1er tour (1/32)
  L. Fruhvirtová
  1/4 de finale
  I. Świątek
2e tour (1/16)
  I. Świątek
1er tour (1/32)
  S. Vickery
2024 2e tour (1/32)
  I. Świątek
Victoire
  E. Rybakina
4e tour (1/8)
  A. Sabalenka
  1/4 de finale
  Pavlyuchenkova
       

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Classements WTA en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année20162017201820192020202120222023
Rang en simple281  167  36  31  45  29  14  55
Rang en double1010  526  410  102  96  488  297  84

Source : (en) Classements de Danielle Collins sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques modifier

Confrontations avec ses principales adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[58]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Jessica Pegula 3 5 0 5 0 défaite (4-6, 2-6) à Roland Garros 2023
  Aryna Sabalenka 1 6 0 6 0 défaite (5-7, 2-6) à Rome 2024
  Iga Świątek 1 7 1 6 14,3 défaite (3-6, 0-6) à Indian Wells 2024
  Ashleigh Barty 1 5 1 4 20 défaite (3-6, 62-7) à l'Open d'Australie 2022
  Naomi Osaka 1 5 2 3 40 victoire (7-5, 6-0) à Abou Dhabi 2024
  Elena Rybakina 3 5 2 3 40 victoire (7-5, 6-3) à Miami 2024
  Caroline Garcia 4 5 5 0 100 victoire (6-3, 6-3) à Rome 2024

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Premier* /
WTA 1000
Premier /
WTA 500
WTA 250
Fed Cup
# Rang Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 93   Miami 2018 Dur   Venus Williams no 8 1/4 6-2, 6-3 Tableau
2 no 35   Open d'Australie 2019 Dur   Angelique Kerber no 2 1/8 6-0, 6-2 Tableau
3 no 27   Brisbane 2020 Dur   Elina Svitolina no 5 1/16 6-1, 6-1 Tableau
4 no 27   Adélaïde 2020 Dur   Belinda Bencic no 7 1/4 6-3, 6-1 Tableau
5 no 46   Yarra Valley Classic 2021 Dur   Karolína Plíšková no 6 1/8 7-65, 7-63 Tableau
6 no 37   Adélaïde 2021 Dur   Ashleigh Barty no 1 1/8 6-3, 6-4 Tableau
7 no 30   Open d'Australie 2022 Dur   Iga Świątek no 9 1/2 6-4, 6-1 Tableau
8 no 11   Miami 2022 Dur   Ons Jabeur no 10 1/8 6-2, 6-4 Tableau
9 no 19   San Diego 2022 Dur   Caroline Garcia no 10 1/16 6-2, 7-64 Tableau
10   Paula Badosa no 4 1/4 7-65, 6-4
11 no 48   Montréal 2023 Dur   María Sákkari no 8 1/16 6-4, 6-2 Tableau
12 no 43   San Diego 2023 Dur   Caroline Garcia no 10 1/4 6-2, 6-3 Tableau
13 no 53   Miami 2024 Dur   Elena Rybakina no 4 Finale 7-5, 6-3 Tableau
14 no 22   Charleston 2024 Terre battue   Ons Jabeur no 6 1/16 6-3, 1-6, 6-3 Tableau
15   María Sákkari no 7 1/2 6-3, 6-3

Notes et références modifier

  1. Melissa Woods, « American Collins set for next Open battle », sur theherald.com.au
  2. Halep Passes College Test, sur wtatennis.com, 25 août 2014
  3. Collins claims Newport Beach title over Zhuk - WTA Tennis, 28 janvier 2018.
  4. Tournoi WTA de Miami : Danielle Collins surprend Venus Williams - L'Équipe, 29 mars 2018.
  5. a b et c Bertrand Lagacherie, « Malgré des douleurs chroniques qui la poussent à raccrocher en fin de saison, Danielle Collins brille à Miami », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  6. (es) Ander Millán, « Collins muestra su valía eliminando a Pliskova », sur Canal Tenis, (consulté le )
  7. (en-GB) Simon Briggs et Pippa Field, « Dominant Serena Williams reaches French Open fourth round as path to title opens up », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  8. « Open d'Australie - Svitolina sort Gauff, Mladenovic enchaîne... récap », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  9. « WTA - Adelaïde : Swiatek remporte le titre et envoie un message », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  10. « Open d'Australie - Collins, le second souffle malgré l'endométriose : "je me sens beaucoup plus libre" », sur eurosport.fr, (consulté le )
  11. Vincent Soubabère, « Roland-Garros : Serena Williams élimine Danielle Collins au troisième tour », sur Dicodusport, (consulté le )
  12. « WTA - Hambourg - La Roumaine Ruse prive Petkovic d'un titre », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  13. « Kalinina, invaincue sur 14 matchs, en finale à Budapest contre Putintseva », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  14. « Danielle Collins s'impose en finale du tournoi de Palerme », sur L'Équipe (consulté le )
  15. « WTA - San Jose - Elise Mertens trop forte pour Kiki Mladenovic ! », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  16. « Tennis - WTA - San José : Collins gifle Konjuh et rallie Kasatkina en finale ! », sur Sport 365, (consulté le )
  17. « Danielle Collins s'impose contre Daria Kasatkina en finale à San José », sur L'Équipe (consulté le )
  18. « WTA Montréal : Camila Giorgi et Jessica Pegula étonnamment en demi-finale », sur Oxtero, (consulté le )
  19. « WTA - Montréal : Halep battue par Collins pour son retour, mais positive », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  20. « US Open - Aryna Sabalenka est rassurée, la main va beaucoup mieux », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  21. « Indian Wells : Ons Jabeur se qualifie pour les 8e de finale », sur Kapitalis, (consulté le )
  22. « Open d'Australie - Collins, le second souffle malgré l'endométriose : "Je me sens beaucoup plus libre" », sur Eurosport,
  23. « Alize Cornet nous a fait rêver, mais s’incline face à Danielle Collins », sur Tennis World FR (consulté le )
  24. « Open d'Australie 2022 - Danielle Collins étouffe Iga Swiatek (6-4, 6-1) et affrontera Barty en finale », sur Eurosport,
  25. « OPEN D'AUSTRALIE - FINALE DAMES - ASHLEIGH BARTY CONTRE DANIELLE COLLINS, LE DUEL DES EXTRÊMES », sur Eurosport,
  26. « Ashleigh Barty domine Danielle Collins et remporte l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  27. « Tennis / Open d’Australie : Danielle Collins est très fière de son parcours australien », sur womensports.fr,
  28. « Classement WTA: Cornet et Collins, grandes gagnantes », sur sports.fr,
  29. « WTA - Dubaï - Sabalenka, Muguruza et Jabeur ok, Badosa out », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  30. « Naomi Osaka réagit après avoir défiguré le jeu de Danielle Collins à Miami », sur Tennis World FR (consulté le )
  31. « Roland-Garros : Danielle Collins, 7e joueuse du Top 10 éliminée », sur LEFIGARO,
  32. « Battue par Bouzkova, Collins quitte Wimbledon dès le premier tour », sur Tennis Majors FR,
  33. « WTA Lausanne: la Grisonne Simona Waltert signe un exploit face à la 7e mondiale », sur RTSSport.ch,
  34. (en) Howard Fendrich, « Federer unranked for 1st time in 25 years; Djokovic to No. 7 », sur apnews.com, .
  35. a et b « US Open - Danielle Collins, tombeuse d'Osaka : «Ça signifie beaucoup !» », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  36. « Alizé Cornet après sa défaite face à Danielle Collins à l'US Open : « Proche et loin à la fois » », sur L'Équipe (consulté le )
  37. Tennis Majors et ses partenaires, « US Open : Sabalenka renverse Collins en huitièmes de finale », sur Tennis Majors FR,
  38. Tennis Majors et ses partenaires, « Collins fait tomber Garcia au premier tour à San Diego », sur Tennis Majors FR,
  39. Tennis Majors et ses partenaires, « Tennis, WTA – Tournoi de San Diego 2022 : Collins bat Badosa », sur Tennis Majors FR,
  40. Tennis Majors et ses partenaires, « Tennis, WTA – Tournoi de San Diego 2022 : Vekic sort Collins », sur Tennis Majors FR,
  41. « Iga Swiatek et Jessica Pegula en demi-finales à Montréal », sur L'Équipe (consulté le )
  42. « Caroline Garcia éliminée par Danielle Collins en quarts de finale à San Diego », sur L'Équipe (consulté le )
  43. « Danielle Collins annonce que cette saison sera la dernière de sa carrière », sur Tennis World (consulté le )
  44. « Coco Gauff, Ons Jabeur, et Maria Sakkari éliminées d'entrée à Doha », sur L'Équipe (consulté le )
  45. « À Doha, Swiatek et Rybakina au rendez-vous, Pliskova et Pavlyuchenkova s'invitent », sur L'Équipe (consulté le )
  46. « Caroline Garcia battue par Danielle Collins en quarts de finale du WTA 1000 de Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  47. « L'Américaine Danielle Collins (53e mondiale) en finale de l'Open de Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  48. « Danielle Collins domine Elena Rybakina en finale à Miami et remporte son premier WTA 1000 », sur L'Équipe (consulté le )
  49. « Caroline Garcia remonte à la 23e place du classement WTA, Danielle Collins aux portes du top 20 », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  50. « Après Miami, Danielle Collins enchaîne en remportant le tournoi de Charleston », sur L'Équipe (consulté le )
  51. « La forme étincelante de Danielle Collins en chiffres », sur L'Équipe (consulté le )
  52. Rémi Laxague, « Après Miami, Danielle Collins enchaîne en remportant le tournoi de Charleston », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  53. « Caroline Garcia cède face à Danielle Collins à Rome » (consulté le )
  54. « Danielle Collins en demi-finales du WTA 1000 de Rome pour la première fois de sa carrière » (consulté le )
  55. « Aryna Sabalenka bat Danielle Collins et rejoint Iga Swiatek en finale du WTA 1000 de Rome » (consulté le )
  56. « Une finale Danielle Collins - Madison Keys à Strasbourg », sur L'Équipe (consulté le )
  57. « Madison Keys balaye Danielle Collins et remporte le WTA 500 de Strasbourg », sur L'Équipe (consulté le )
  58. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :