Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Bataille d'Al-Soukhna (2017)

Bataille d'Al-Soukhna
Informations générales
Date 27 juillet
Lieu Al-Soukhna
Issue Victoire des loyalistes
Belligérants
Drapeau de la Syrie République arabe syrienne
Drapeau de l'Iran Iran
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de l'État islamique État islamique
Forces en présence
inconnues inconnues
Pertes
30 à 170 morts[1],[2],[3],[4] 50 à 260 morts[1],[5],[3],[4]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 34° 53′ 13″ nord, 38° 52′ 19″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille d'Al-Soukhna

La bataille d'Al-Soukhna a lieu du 27 juillet au lors de la guerre civile syrienne pour le contrôle de la ville d'Al-Soukhna.

Sommaire

PréludeModifier

Peuplée de 20 000 habitants avant le début du conflit syrien, la ville d'Al-Soukhna est située à l'est du gouvernorat de Homs, entre Palmyre et Deir ez-Zor[6].

Elle passe sous le contrôle de l'État islamique le [7], de même que Palmyre une semaine plus tard[8] — située 70 à 80 kilomètres au sud-ouest[6],[9]. De 2015 à 2017, Palmyre et sa région changent de mains à plusieurs reprises et sont le théâtre de longs combats entre loyalistes et djihadistes[10].

En 2017, les troupes du régime syrien finissent par reprendre l'avantage : Palmyre est définitivement reprise le 2 mars[10] ; et le 15 juin, le champ gazier d'Arak, situé entre Palmyre et Al-Soukhna, est reconquis à son tour[11]. En mai, une offensive d'envergure est lancée par les loyalistes dans la Badiya, le désert syrien qui s'étend dans l'est des gouvernorats de Homs, Raqqa et Hama[9].

DéroulementModifier

L'armée syrienne atteint finalement Al-Soukhna et entre dans la ville par le sud-ouest le [6],[9],[12]. De violents combats ont lieu en périphérie et le régime syrien déploie des batteries d'artillerie[9]. Les loyalistes sont également soutenus par l'aviation russe qui bombarde les positions djihadistes à l'intérieur et à l'extérieur de la ville[13].

Le 3 août, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) affirme que le régime contrôle 20 % de la ville où résistent encore 130 hommes de l'État islamique, dont 12 combattants étrangers[14].

Al-Soukhna retombe aux mains des loyalistes dans la nuit du 5 au 6 août selon l'OSDH[15],[5]. Cependant des combats continuent d'avoir lieu en périphérie de la ville pendant une dizaine de jours ; finalement le ministère syrien de la Défense annonce le 12 août qu'Al-Soukhna est entièrement sous le contrôle du 5e corps de l'armée syrienne[16],[17].

Avec la reconquête d'Al-Soukhna, les forces du régime arrivent à 110 kilomètres au sud-ouest de Deir ez-Zor, où une garnison est encerclée depuis 2014 par les djihadistes[18].

Les pertesModifier

Peu avant l'assaut sur Al-Soukhna, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) affirme que les combats livrés dans les régions désertiques ont déjà fait au moins 91 morts du côté des loyalistes et 61 tués dans les rangs des djihadistes, entre le 17 et le 25 juillet[3].

Selon l'OSDH, au moins 64 djihadistes sont tués le 5 août dans les combats et de frappes aériennes menées dans les régions désertiques, dont 30 à Al-Soukhna[5],[19]. Par ailleurs, au moins 12 soldats et miliciens pro-régime sont tués le 7 août par des mines laissées dans des bâtiments, tandis que des frappes aériennes russes font au moins 17 morts parmi les djihadistes dans les environs de la ville[1]. Le 9 août, l'EI mène au moins cinq attaques suicides à la voiture piégée ; au moins 35 djihadistes sont tués en 24 heures, ainsi que 39 loyalistes en plus de 25 blessés sur l'ensemble du front à l'est du gouvernorat de Homs[20],[21]. Le 11 août, l'OSDH affirme encore qu'au moins 48 soldats et miliciens loyalistes ont été tués en 24 heures, dont 16 dans la ville d'Al-Soukhna[2].

Le 13 août, l'OSDH affime que l'ensemble des combats livrés dans le désert syrien ont causé la mort d'au moins 261 morts dans le camp loyalistes, dont 42 officiers, et 321 morts dans les rangs de l'État islamique, dont 16 kamikazes[4].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a, b et c Demining operations in Al-Sukhnah city leave at least 12 dead of the regime forces and 17 ISIS members killed during the Russian strikes on its dessert, OSDH, 8 août 2017.
  2. a et b The regime forces and the “Islamic State” organization are still clashing in a front of 50 km to 300 km away from Homs city for the third day in a row, OSDH, 11 août 2017.
  3. a, b et c Big advancement for the regime forces southeast of Al-Raqqah draws areas of influence and reduces the percentage of control the ISIS to 10% of the province, OSDH, 25 juillet 2017.
  4. a, b et c In less than a month … casualties of about 600 of the “Islamic State” organization and the regime forces and militiamen loyal to them in the Syrian Desert, OSDH, 13 août 2017.
  5. a, b et c Syrie : l'armée avance face à l'EI et se rapproche de Deir Ez-Zor, AFP, 6 août 2017.
  6. a, b et c Paul Khalifeh, Syrie: l'armée entre dans le dernier fief du groupe EI dans la province de Homs, RFI, 28 juillet 2017.
  7. Syrie : l'État islamique exécute des civils aux portes de Palmyre, Le Point avec AFP, 14 mai 2015.
  8. Les ruines de Palmyre sous le contrôle de l’État islamique, Le Monde avec AFP et Reuters, 22 mai 2015.
  9. a, b, c et d Syrie: l'armée entre dans le dernier fief de l'EI de la province de Homs, AFP 28 juillet 2017.
  10. a et b Syrie : l'armée confirme la reprise de Palmyre, Le Point avec AFP, 3 mars 2017.
  11. Syrie: l'armée reprend à l'EI un champ gazier, Le Figaro avec AFP, 15 juin 2017.
  12. Angus McDowall et Jean-Stéphane Brosse, L'armée syrienne à portée de tir de la ville d'Al Soukhna, Reuters, 29 juillet 2017.
  13. Syrie : l'armée aux portes du dernier fief de l'EI dans la province de Homs, AFP, 28 juillet 2017.
  14. Regime forces “humanly” control about 20% of al-Sukhnah city 5 days after controlling the city by firearm, OSDH, 3 août 2017.
  15. En Syrie, le dernier bastion de l’EI dans la province de Homs tombe, Le Monde avec AFP, 6 août 2017.
  16. Leith Fadel, Syrian military announces full liberation of Al-Sukhnah, Al-Masdar News, 12 août 2017.
  17. Les forces pro-Assad reprennent le dernier bastion de l'EI dans la province de Homs, Reuters, 12 août 2017.
  18. Paul Khalifeh, Syrie: l'armée avance face au groupe EI et se rapproche de Deir Ezzor, RFI, 6 août 2017.
  19. At least 64 dead among ISIS members within 24 hours of violent battles, Russian raids and intensive artillery shelling in the Syrian dessert, OSDH, 6 août 2017.
  20. Syrie: Des dizaines de morts dans des combats entre le régime et l'organisation État islamique, 20 Minutes avec AFP, 9 août 2017.
  21. Around 75 dead and tens injured within 24 hours of military operations in Homs dessert … more than half of the casualties are among the regime forces and their allied militiamen, OSDH, 9 août 2017.