Ouvrir le menu principal

Bataille d'al-Hol

bataille de la guerre civile syrienne
Bataille de al-Hol
Description de cette image, également commentée ci-après
Explosion près d'un véhicule kurde pendant la bataille de al-Hol
Informations générales
Date 31 octobre -
Lieu Al-Hol
Issue Victoire des FDS et de la coalition
Belligérants
Syrian Democratic Forces Banner.svg Forces démocratiques syriennes

Seal of Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve.svg Coalition

Drapeau de l'État islamique État islamique
Commandants
Adnane Abou Amjad
Forces en présence
1 000 hommes[1]300 à 1 000 hommes[1],[2]
Pertes
33 morts[4]
53 blessés[4]
112 à 493 morts[1],[4]
Civils : 8 morts au moins[3]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 36° 23′ 24″ nord, 41° 08′ 52″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille de al-Hol

La bataille de al-Hol a lieu lors de la guerre civile syrienne. Le , les Forces démocratiques syriennes soutenues par la coalition mènent une offensive dans la région de al-Hol, près de la frontière irakienne.

PréludeModifier

 
Véhicules Humvee des YPG pendant la bataille de al-Hol.

Le , à minuit, les Forces démocratiques syriennes, soutenues par les forces aériennes américaines, lancent une offensive contre les positions de l'État islamique à l'est de Hassaké[5].

Le 30 octobre, un jour avant le début de l'offensive, le président américain Barack Obama annonce avoir autorisé l'envoi de 50 soldats des forces spéciales américaines dans les zones kurdes au nord de la Syrie, afin d'aider et de coordonner les forces rebelles et kurdes contre l'État islamique. Le 12 octobre, les États-Unis parachutent également 50 tonnes de munitions pour les brigades arabes du nord de la Syrie[6],[7].

Les Forces démocratiques syriennes sont quant à elles une alliance formée le [8],[9]. Les groupes qui la composent et qui prennent part à l'offensive sont les Kurdes des YPG et des YPJ, les Arabes chammar de l'Armée Al-Sanadid, les chrétiens du Conseil militaire syriaque et des brigades de l'Armée syrienne libre intégrées à Jaych al-Thuwar et Burkan al-Furat[7]. Les forces kurdes, qui rassemblent des dizaines de milliers de combattants, forment cependant la très grande majorité des forces des FDS, les forces de la Coalition arabe syrienne regroupent quant à elles 4 000 à 5 000 hommes[10]. Les soldats américains arrivent dans le Kurdistan syrien, à Kobané, le 26 novembre 2015[11].

Selon le colonel américain Steve Warren, porte-parole de la coalition, plus de 1 000 combattants des FDS prennent part à l'offensive, face à plusieurs centaines de djihadistes[1]. Sheikh Bandar Deham al-Hadi, le commandant de l'Armée Al-Sanadid, affirme de son côté que 1 700 de ses hommes ont pris part à la bataille[12]. Le MFS participe également aux combats et engage pour la première fois un bataillon féminin formé en août[13].

DéroulementModifier

 
Avancée des FDS au cours de la bataille.
  • Zone contrôlée par les FDS
  • Zones contrôlées par le régime syrien et ses alliés
  • Zone contrôlée par l'État islamique
 
Combattantes des YPJ dans la région de al-Hol en novembre 2015.

Les combats se concentrent autour de al-Hol, dans une zone riche en champs pétroliers[7],[5]. Du 31 octobre au 4 novembre, les Américains mènent 17 frappes aériennes, effectuées par des A-10 Thunderbolt II et des AC-130 venus de Turquie[10].

Les FDS s'emparent d'un village près de Jabal Kawkab le 2 novembre[14]. Le matin du 3 novembre, un poste des FDS est frappé par une attaque-suicide. Un ancien militaire canadien nommé John Gallagher, volontaire au sein des YPG, figure parmi les morts[15],[10],[16]. Le 4 novembre, le colonel Steve Warren, porte-parole de l'armée américaine, affirme que les FDS ont pris 225 kilomètres carrés de terrain[17]. Le 8, les FDS affirment avoir pris 36 villages[18]. Le 11, elles prennent al-Behera al-Khatonia[19]. Le 12 novembre, les Kurdes prennent deux autres villages[20]. Le soir du 12 novembre, les FDS prennent le contrôle de la petite ville de al-Hol[21]. Les djihadistes se replient sur Al-Chaddadeh[21].

Le 16 novembre, les FDS annoncent la fin des opérations à al-Hol, elles affirment avoir pris le contrôle d'une zone de 1 362 kilomètres carré incluant 196 villages[4],[22],[23].

Les pertesModifier

 
Combattants des YPG dans la région de al-Hol en novembre 2015.

Selon le colonel Steve Warren, porte-parole de l'armée américaine, plus de 80 djihadistes sont tués du 31 octobre au 4 novembre[17].

Le 8 novembre, les FDS affirment que 13 de ses membres ont été tués depuis le début de l'offensive. Elles portent les pertes djihadistes à 178 morts, dont 99 abattus lors des combats au sol et 79 tués par les frappes américaines[18].

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), recense dix djihadistes tués le 1er novembre[24], cinq djihadistes tués, plus au moins un kamikaze, dix blessés et trois capturés le 2 novembre[25], sept djihadistes tués le 3 novembre, dont un émir originaire du Daghestan[14], au moins quatre à six combattants des FDS et cinq djihadistes tués le 6 novembre[26], quatre djihadistes tués le 10 novembre[27], sept membres des FDS et neuf djihadistes morts le 12 novembre[28],[20] plusieurs dizaines d'hommes de l'EI tués le 13 novembre[29] et quatre autres djihadistes tués le 15 novembre[30].

Le 16 novembre, le colonel Talal Ali Sello, porte-parole des FDS, affirme que 493 djihadistes de l'État islamique ont été tués et 112 corps récupérés. Les pertes des FDS sont quant à elles de 33 morts et 53 blessés[4],[22],[23].

De son côté, Brett McGurk, envoyé spécial du président américain pour la coalition, déclare le 22 novembre qu'à peu près 300 combattants de l'EI ont été tués lors de l'offensive[2].

Voir aussiModifier

ReportagesModifier

CartographieModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Carla Babb, US-Supplied Syrian Rebels Win Back IS Territory, VOA, 4 novembre 2015.
  2. a et b États-Unis : les forces spéciales "très bientôt" en Syrie, Le Point avec AFP, 22 novembre 2015.
  3. Airstrikes leave civilian casualties in the east of al- Hasakah city, OSDH, 11 novembre 2015.
  4. a b c d et e Syrian Kurdish-Arab alliance captures nearly 200 villages from IS, France 24, 16 novembre 2015.
  5. a et b Première offensive contre l'EI des Forces démocratiques de Syrie, nouvelle alliance rebelle, France 24 avec Reuters, 1er novembre 2015.
  6. Luc Mathieu, Des forces spéciales américaines envoyées en Syrie, Libération, 30 octobre 2015.
  7. a b et c Jean-Pierre Perrin et Luc Mathieu, L’Etat islamique sur la défensive, Libération, 12 novembre 2015.
  8. Kurdes et Arabes créent les Forces démocratiques de Syrie, OLJ avec agences, 12 octobre 2015
  9. Qui sont les nouveaux alliés des États-Unis en Syrie ?, Le Point, 14 octobre 2015.
  10. a b et c Jacques N. Godbout, Un combattant Canadien de 23 ans, John Robert Gallagher, tué par le groupe armé État islamique en Syrie, 45eNord.ca, 4 novembre 2015.
  11. Syrie: des Américains aux côtés des Kurdes, Le Figaro avec AFP, 26 novembre 2015.
  12. Syrian Democratic Forces to extend anti-ISIS operations, ARA news, 18 novembre 2015.
  13. Syrie : des combattantes chrétiennes en première ligne contre Daech, Le Parisien avec AFP, 13 décembre 2015.
  14. a et b Dagestani commander and 7 ISIS members died and SDF advance in al-Hool at Al-Hasakah province, OSDH, 3 novembre 2015.
  15. Le Canadien tué en Syrie avec les Kurdes "était très heureux" de combattre, AFP, 5 novembre 2015.
  16. A Canadian fighter in SDF killed in an explosion in Abo al- Hol area in the countryside of al- Hasakah, OSDH, 4 novembre 2015.
  17. a et b Syrie: le Pentagone salue une avancée de ses alliés arabes contre l'EI, AFP, 4 novembre 2015
  18. a et b Kurds, allied rebels regain dozens of villages after clashes with ISIS in Hasakah, ARA news, 8 novembre 2015.
  19. SDF take control on al-Behera al-Khatonia in al-Hasakah countryside, OSDH, 11 novembre 2015.
  20. a et b SDF advance further, and 9 ISIS members die in al-Hool area, OSDH, 12 novembre 2015.
  21. a et b Syrie: les Kurdes chassent l'EI d'une position clé à la frontière irakienne, AFP, 13 novembre 2015.
  22. a et b Syrie: les forces arabo-kurdes ont chassé l'EI de 1.400 km2, Agence Belga, 16 novembre 2015.
  23. a et b Rojava Defense Units, twitter.
  24. 10 IS militants killed in clashes in Abo al- Hol, while explosion targets the joint head of the Office of Legislative Council in al- Jazira District, OSDH, 1er novembre 2015.
  25. SDF fighters achieve more advancement and arrest 3 IS militants, OSDH, 2 novembre 2015.
  26. The “Islamic State” shell Deir Ezzor and casualties in the continuous clashes at the countryside of al-Hool, OSDH, 6 novembre 2015.
  27. IS militants killed during the advancement of SDF fighters in al- Hol area, OSDH, 10 novembre 2015.
  28. More than 13 casualties in the clashes at the lands of Sluk town and al-Hool area in Al-Raqqah and Al-Hasakah, OSDH, 12 novembre 2015
  29. The Syrian Democratic Forces seize the town of al- Hol in the eastern countryside of al- Hasakah, OSDH, 13 novembre 2015.
  30. ISIS members killed in the clashes at the eastern countryside of Al-Hasakah and airstrikes target several areas in the countryside of Idlib, OSDH, 15 novembre 2015.