Ouvrir le menu principal
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Le gamin de Paris aux Tuileries: Cristi !... comme on s'enfonce là dedans.
Années :
1845 1846 1847  1848  1849 1850 1851
Décennies :
1810 1820 1830  1840  1850 1860 1870
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1848 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

JanvierModifier

  • 15 janvier : article de Morny dans la Revue des deux Mondes ; « Le communisme mine sourdement la base des sociétés et des gouvernemens »[4].
  • 27 janvier : dans un discours prophétique à la Chambre des députés en faveur de la réforme du système électoral, Tocqueville dénonce l'altération des mœurs publiques ; il s'inquiète aussi de voir se lever le « vent des révolutions »[3] : « Les mœurs publiques se dégradent […], la dégradation des mœurs publiques vous amènera dans un temps court, prochain peut-être, à des révolutions nouvelles. […] Pour Dieu ! changez l'esprit du gouvernement, car cet esprit-là vous conduit à l'abîme! »[5]
  • 28 janvier : « la Seine est prise », témoigne Hugo, « on patine sous le pont des Arts »[6].
  • 29 janvier : Lamartine prononce un discours antigouvernemental sur l'affaire d'Italie à la tribune de la Chambre des députés[7].

FévrierModifier

  • 12 février : un amendement déposé par le député conservateur Sallandrouze, qui demandait sur un ton mesuré que le gouvernement prenne l'initiative de « réformes sages et modérées », est rejeté sous l'impulsion de Guizot par 222 voix contre 189. Le vote de l'adresse par 241 voix contre 3 réaffirme la politique conservatrice de Guizot[8]
  • 14 février : Girardin renonce à son mandat de député[9].
  • 21 février : les organisateurs du banquet interdit le 14 janvier l'avaient prévu pour le 22. Ils souhaitaient l'appuyer par une manifestation préalable. Devant la double interdiction gouvernementale, ils s'inclinent[3].
  • 22 février - 24 février : révolution à Paris. Ces trois journées révolutionnaires renversent la Monarchie de Juillet, Louis-Philippe abdique[3].
  • 22 février : les manifestants (étudiants du Quartier latin et ouvriers des faubourgs) se rassemblent, à l’appel des sociétés secrètes et avancent vers la place de la Concorde. La troupe les repousse, mais l’ébullition demeure[3]. Guizot veut faire appel à la garde nationale pour disperser les manifestants. En fin d'après-midi, des incidents dans le quartier de la Madeleine font un premier mort[10]. La garde pactise avec les manifestants qui exigent à la fois la réforme et la démission de Guizot, que Louis-Philippe accepte dans l’après-midi du 23.
 
Les révolutionnaires devant le Ministère des Affaires étrangères, 23 février 1848. Estampe de 1848.
  • 23 février : les affrontements se multiplient entre la foule et les gardes nationaux. La plupart des bataillons fraternisent avec la foule et dans l'après-midi reprennent à leur compte l'appel à la « réforme »[3]. La démission de Guizot, approuvée par le roi, est annoncée au Palais-Bourbon. Molé est chargé de former un nouveau cabinet, en vain. Dans la soirée, pour fêter cette victoire, les Parisiens sortent les lampions et vont manifester leur joie sous les fenêtres du ministère des Affaires étrangères qu’occupe Guizot ; une fusillade fait 52 victimes boulevard des Capucines ; les corps sont promenés à travers les rues de Paris ; les quartiers de l'Est et du centre se couvrent de barricades[11].
 
Le Peuple aux Tuileries, 24 février 1848
 
La duchesse d’Orléans au palais Bourbon pour demander la régence.
 
Fuite du roi Louis Philippe.
  • 24 février :
    • au matin, le roi nomme Bugeaud commandant général des troupes et de la garde nationale pour réprimer l'insurrection. Sous le conseil de Thiers, il est remplacé par Lamoricière et le feu est suspendu. Adolphe Thiers et Odilon Barrot, partisans de la réforme, sont appelés successivement pour constituer un gouvernement[11].
    • à midi, une déclaration du « Peuple souverain » est placardée dans les rues de Paris : « La nation se constitue dès à présent en république ; tous les citoyens doivent rester armés et défendre leurs barricades jusqu'à ce qu'ils aient acquis la jouissance de tous leurs droits comme citoyens et comme travailleurs ; tout citoyen majeur est garde national ; tout citoyen est électeur ; liberté absolue de la pensée et de la presse ; droit d'association politique et industrielle pour tous ; le gouvernement de l'avenir ne pouvant être que l'expression des vœux et des intérêts de tous, tous les Français doivent se grouper dans leurs communes respectives, en assemblées délibérantes, afin d'élire les nouveaux et vrais mandataires du pays ; jusqu'à ce que la nation ait prononcé formellement à ce sujet, toute tentative de restauration de pouvoirs anciens doit être considérée comme une usurpation, et le devoir de chaque citoyen est de s'y opposer par la force. »[12]. Le palais des Tuileries est attaqué par les insurgés. Louis-Philippe Ier abdique en faveur de son petit-fils de neuf ans, le comte de Paris. Lorsque la duchesse d’Orléans arrive au palais Bourbon pour demander la régence, elle y trouve des insurgés victorieux et des députés qui ont accepté, sous la pression, de former un gouvernement républicain provisoire. Louis-Philippe et la famille royale s'enfuient[11].
    • dans la soirée, le gouvernement provisoire s'installe à l'Hôtel de Ville dont les insurgés se sont emparés (Dupont de l'Eure, Lamartine, Crémieux, Ledru-Rollin, Louis Blanc, "Albert", Marie, Arago, Marrast, Flocon, Garnier-Pagès, Pyat). Une déclaration précise que ce gouvernement « veut la République »[13].
 
25 février : Lamartine devant l’Hôtel de ville de Paris refuse le drapeau rouge
Henri Felix Emmanuel Philippoteaux.
 
Bivouac des volontaires dans la cour de l'Hôtel de Ville, 26 février 1848.
  • 26 février :
    • manifestation place de l'Hôtel de Ville pour poser à nouveau la question du drapeau rouge ; le gouvernement provisoire concède une nouvelle proclamation spécifiant qu'une rosette rouge serait attachée à la hampe du drapeau tricolore[15].
    • le gouvernement provisoire crée une garde nationale mobile de 24 000 hommes, recrutés parmi les jeunes chômeurs parisiens[17].
    • pétition réclamant à la commission du Luxembourg la mise en place d'ateliers nationaux pour les femmes[18].
    • abolition de la peine de mort pour raisons politiques[3].
  • 27 février :
    • création des « Ateliers nationaux » destinés à résorber le chômage (40 000 ouvriers à la mi-avril). Dans les jours qui suivent, la peine de mort en matière politique est abolie, les délits de presse amnistiés, les titres de noblesse abolis, les biens de la famille royale confisqués[3].
    • parmi les nombreux journaux créés : Le Salut public de Champfleury, Baudelaire et Toubin (il a deux numéros)[19].
    • Victor Hugo félicite Lamartine pour l'abolition de la peine de mort pour raison politique[20].
  • 28 février :

MarsModifier

 
Le suffrage universel. Lithographie de Frédéric Sorrieu, dédiée à Ledru-Rollin, 1850.

AvrilModifier

MaiModifier

  • 1er mai : huit cents ouvriers français se rassemblent pour expulser les ouvriers belges à Halluin[53].
 
4 mai : Première séance de l'Assemblée Nationale.
 
L'Assemblée nationale est envahie ! 15 mai 1848. Annales de la République française : 1848, Paris, Goupil Vibert & Cie.
 
Fête de la Concorde le 21 mai 1848. Arrivée des corporations au Champ-de-Mars à Paris.

JuinModifier

 
Barricade de la porte Saint-Denis (23 juin 1848).
  • 23 juin : les quartiers Est de Paris se couvrent de barricades. À midi, début de l'insurrection; vers une heure première barricade à la Porte Saint-Denis. Dans l'après-midi et la nuit formation d'une sorte de forteresse fermée et criblée de barricades des rues Saint-Jacques, Saint-Denis, faubourg Saint-Denis et Poissonnière jusqu'au mur d'octroi[74]. Alexis de Tocqueville assiste aux combats de rue qui font de nombreux morts chez les insurgés comme chez les défenseurs de l'ordre établi.
  • 24 juin :
    • l'Assemblée exige la démission de la Commission exécutive et confie les pouvoirs militaires au général Cavaignac, ministre de la Guerre[31]. L'état de siège est proclamé à Paris[75]
    • en dehors de combats sur place un peu partout, dans la matinée reprise du Panthéon[76].
    • Victor Hugo est l'un des soixante commissaires spécialement nommés par la Constituante pour rétablir l'ordre dans Paris. Il paie de sa personne en entraînant la garde mobile au feu. Les insurgés entre pacifiquement sa maison place des Vosges. On dit à Hugo qu'elle a été incendiée[77].
 
Mort du général Bréa. Lithographie de 1848.
 
Derniers moments de l'archevêque de Paris (26 juin 1848).
 
Massacres de juin.
  • 26 juin :
    • à la fin de la nuit échec de pourparlers : à 11 heures capitulation des insurgés[74].
    • ultime résistance du faubourg Saint-Antoine. On exécute massivement les insurgés. On arrête et on déporte sans jugement. Cavaignac triomphe[79].
    • Mgr Affre, archevêque de Paris, tente, face aux insurgés, de leur faire entendre raison. Il est touché d'une balle dans le dos à la Bastille (on dira : une balle perdue). Il meurt dans la nuit[80].
 
Prisonniers des journées de juin.

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

 
Le general Cavaignac et son etat-major a la revue du . L'Illustration.

OctobreModifier

 
Campagne électorale : deux gamins se battent, un pour Napoléon, l'autre pour Cavaignac, publié dans l'Illustrierte Zeitung, 1848
  • 5-6 octobre : débat à l'assemblée constituante sur l'élection du président de la République. Félix Pyat parle de l'élection du président au suffrage universel comme d'un « sacre ». Tocqueville défend le principe d'un président de la République est élu au suffrage universel pour quatre ans, qui ne peut cependant être réélu avant quatre autres années. Le 6 octobre Lamartine prononce un discours en faveur du suffrage universel direct pour donner au peuple « son droit tout entier ». Les députés se prononcent sur l'election directe par le peuple par 643 vois contre 148[109].
  • 7 octobre : l'Assemblée nationale rejete à la majorité de 643 voix contre 158 voix, l'amendement Grévy, qui propose de donner le pouvoir exécutif au président du Conseil des ministres responsable devant l'Assemblée législative au détriment de l'institution du président de la République[110].
  • 10 octobre : le choléra est signalé à Dunkerque[111],[112].
  • 8 octobre : départ de Paris, quai de Bercy, du premier convoi de peuplement constitué de 843 personnes en partance pour l'Algérie[105] ; arrivée à Marseille le  ; départ de Marseille le lendemain sur la corvette l'Albatros à destination d'Arzew, près d'Oran, où il arrive le  ; principale colonie agricole Saint-Cloud. Dix-sept convois vont transporter 13 500 colons jusqu'en mars 1849.
  • 11 octobre :
  • 12 octobre : l'état de siège est levé[2].
  • 13 octobre : Cavaignac remanie son gouvernement et fait entrer Jules Dufaure à l'Intérieur, Alexandre Vivien aux travaux publics et Pierre Freslon à l'Instruction publique[31]. Alexis de Tocqueville, qui briguait ce dernier poste, est déçu. En compensation, Cavaignac lui offre de représenter la France à la conférence de Bruxelles prévue pour organiser la paix entre l'Autriche et le Piémont. Tocqueville hésite puis accepte. Mais la conférence n'aura jamais lieu[114].
 
Alphonse Garreau - L'Émancipation à La Réunion ou publication du décret d'abolition de l'esclavage à La Réunion le 20 octobre.

NovembreModifier

  • 2 novembre - 4 novembre : le projet de Constitution, discuté en seconde lecture, est adopté par 739 voix contre 30, par une majorité de droite[57].
  • 9 novembre : loi qui apporte un secours aux indigents invalides de la campagne (sur la proposition de Ceyras, député de Corrèze)[120].
  • 10 novembre : à la Constituante, discours de Victor Hugo « sur la question des encouragements aux lettres et aux arts »[121].
  • 12 novembre : promulgation place de la Concorde de la nouvelle constitution de la Deuxième République[25]. L’État doit fournir du travail ou une assistance aux citoyens nécessiteux. L’exécutif est représenté par un président élu pour quatre ans au suffrage universel, qui nomme et révoque les ministres. L’Assemblée unique, élue pour trois ans, vote les lois[122].
  • 15 novembre : assassinat de Rossi, ancien ambassadeur de France à Rome, italien, ami de Guizot[123].
  • 25 novembre : l'Assemblée persévere dans le décret du qui déclare que le général Cavaignac a bien mérité de la patrie. Victor Hugo vote contre[124].
  • 30 novembre : départ de Paris, quai Saint-Bernard, du quinzième convoi de peuplement constitué de 865 personnes (dont 40 enfants de moins de 2 ans) en partance pour l'Algérie[125] ; arrivée à Marseille le  ; départ de Marseille le sur la corvette Le Cacique à destination de Mostaganem où il arrive le  ; colonies agricoles de Aboukir, Aïn Nouïssy, Tounin et son annexe Carouba.
  • 27 novembre : Louis Bonaparte publie un manifeste électoral[126].

DécembreModifier

 
Louis Napoléon Bonaparte en 1848
Candidat Tendance %
Louis-Napoléon Bonaparte Bonapartiste
74,44 %
Louis-Eugène Cavaignac Militaire, Conservateur
19,65 %
Alexandre Ledru-Rollin Républicain, Extrême gauche
05,08 %
François-Vincent Raspail Républicain, Extrême gauche
00,49 %
Alphonse de Lamartine Républicain
00,28 %
Nicolas Changarnier Monarchiste
00,07 %
 
Le prince Louis-Napoléon, président de la République, prête serment (20 décembre 1848).

Notes et référencesModifier

  1. Bertrand Goujon, Histoire de la France contemporaine. Monarchies postrévolutionnaires : (1814-1848), vol. 2, Éditions La Martinière (ISBN 9782021094459, présentation en ligne)
  2. a b c et d Michel Winock, Les voix de la liberté. Les écrivains engagés au XIXe siècle (ISBN 9782021342406, présentation en ligne)
  3. a b c d e f g h i j k l m n et o Inès Murat, La Deuxième République, Fayard, (ISBN 9782213657844, présentation en ligne)
  4. M. le comte A. de Morny, « Quelques réflexions sur la politique actuelle », Revue des deux Mondes, vol. 21,‎ (présentation en ligne)
  5. A. de Tocqueville, Études économiques, politiques et littéraires, Michel Lévy, (présentation en ligne)
  6. Choses vues T1 p. 585
  7. Bernard Sarrans, Histoire de la Révolution de février 1848, vol. 1, Administration de Librairie, (présentation en ligne)
  8. Ernest Boulanger, Léon Muel, Gouvernements, ministères et constitutions de la France de 1789 à 1895 : Précis historique des révolutions, des crises ministérielles et gouvernementales et des changements de constitutions, vol. Collection XIX, (ISBN 9782346082865, présentation en ligne)
  9. Louis d' Ormoy, Histoire de Paris en 1848 - D'après les publications officielles, les révélations de l'enquête et les discussions de l'Assemblée nationale, Collection XIX, (ISBN 9782346103690, présentation en ligne)
  10. Histoire des maires de Bordeaux, Les Dossiers d'Aquitaine, (ISBN 9782846221719, présentation en ligne)
  11. a b et c F. Rittiez, Histoire du règne de Louis-Philippe Ier, 1830 à 1848, vol. 1, Paris, V. Lecoux, (présentation en ligne)
  12. Charles Boutin, Les murailles révolutionnaires de 1848, E. Picard, (présentation en ligne)
  13. Louis-Antoine Garnier-Pagès, Histoire de la révolution de 1848. 24 février 1848, vol. 2, Paris, Pagnerre, (présentation en ligne)
  14. Louis Blanc, Pages d'histoire de la révolution de février 1848, Bureau du Nouveau Monde, (présentation en ligne)
  15. a et b Auguste Blanqui, Maintenant, il faut des armes, La fabrique éditions, (ISBN 9782358721226, présentation en ligne)
  16. Pierre Ardaillou, Les républicains du Havre au XIXe siècle (1815-1889), Publication Universitaire Rouen Havre, (ISBN 9782877758253, présentation en ligne)
  17. a b et c Michèle Riot-Sarcey, Le procès de la liberté : Une histoire souterraine du XIXe siècle, La Découverte, (ISBN 9782707190284, présentation en ligne)
  18. a b c d et e Jean Garrigues, Philippe Lacombrade, La France au XIXe siècle : 1814-1914, Armand Colin, (ISBN 9782200626006, présentation en ligne)
  19. Albert de La Fizelière, Georges Decaux, Charles Baudelaire, vol. 1, Académie des bibliophiles, (présentation en ligne)
  20. Jacques Julliard, Les gauches françaises : 1762-2012 : Histoire, politique et imaginaire, Flammarion (ISBN 9782081300651, présentation en ligne)
  21. Chloé Gaboriaux, La République en quête de citoyens, Presses de Sciences Po (ISBN 9782724687491, présentation en ligne)
  22. Charles-Joseph-Nicolas Robin, Histoire de la Révolution française de 1848, vol. 2, Victor Lecou, (présentation en ligne)
  23. C. M. Galisset, Corps du droit francais ou recueil complet des lois, decrets, ordonnances publiées depuis 1789 jusqu’à nos jours, vol. 9, Cosse et N. Delamotte (présentation en ligne)
  24. Jacques Tassin, Penser comme un arbre, Odile Jacob, (ISBN 9782738144379, présentation en ligne)
  25. a b c d e et f Bernard Phan, Chronologie de la mondialisation : De 1492 à nos jours, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130620945, présentation en ligne)
  26. Robert Jean Longuet, Karl Marx : mon arrière-grand-père, Stock (ISBN 9782234109025, présentation en ligne)
  27. a et b Bulletin annoté des lois, ordonnances, décrets, arrêtés, etc., vol. 6, Paris, Paul Dupont, (présentation en ligne)
  28. Jules Delarbre, Les colonies françaises : leur organisation, leur administration, Berger-Levrault, (présentation en ligne)
  29. Revue d'histoire diplomatique, vol. 51, A. Pedone, (présentation en ligne)
  30. F. Rittiez, Histoire du gouvernement provisoire de 1848, vol. 2, A. Lacroix, Verboeckhoven et cie, (présentation en ligne)
  31. a b c d et e Raginel, Histoire des votes des représentants du peuple dans nos Assemblées Nationales depuis la Révolution de Février 1848, Veuve Dondey-Duprey, (présentation en ligne)
  32. Hugo (Choses vues T1 p. 655)
  33. Louis Désiré Brissaud, Histoire contemporaine d'après le programme officiel du 23 septembre 1863, vol. 2, Eugène Belin, (présentation en ligne)
  34. Pierre Pierrard, Lille : dix siècles d'histoire, Stock (présentation en ligne)
  35. Alfred Darimon, De la réforme des banques, Guillaumin, (présentation en ligne)
  36. Gérard Noiriel, op. cit, p. 352.
  37. Michelle Zancarini-Fournel, Les luttes et les rêves : Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, La Découverte, (ISBN 9782355221149, présentation en ligne)
  38. Samuel Hayat, Quand la République était révolutionnaire. Citoyenneté et représentation en 1848, Le Seuil (ISBN 9782021136418, présentation en ligne)
  39. Louis Hincker, Citoyens-combattants à Paris, 1848-1851, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 9782757421185, présentation en ligne)
  40. a b et c Maurice Agulhon, 1848 ou l'apprentissage de la République. 1848 - 1852, Points (ISBN 9782757839539, présentation en ligne)
  41. Charles-Louis Lesur, Hippolyte Desprez, Armand Fouquier, Annuaire historique, ou histoire politique et litteraire, vol. 31, Fantin, (présentation en ligne)
  42. Guillaume Brutus Icilius Timoleon comte Libri-Carrucci, Lettre a M. de Falloux, contenant le recit d'une odieuse persecution, Paulin, (présentation en ligne)
  43. C. M. Galisset, Corps du droit francais ou recueil complet des lois, decrets, ordonnances., vol. 9, Cosse et N. Delamotte (présentation en ligne)
  44. Adolphe Laurent Joanne, Atlas historique et statistique des chemins de fer français, L. Hachette, (présentation en ligne)
  45. Jean Baptiste Sirey, Recueil général des lois et des arrêts, en matière civile, criminelle, commerciale et de droit public, depuis l'avénement de Napoléon, vol. 3, (présentation en ligne)
  46. Auguste Vitu, Guide financier. Répertoire général des valeurs financières et industrielles, Louis Hachette et C°, (présentation en ligne)
  47. Victor Duruy, Histoire populaire contemporaine de la France, vol. 2, Hachette, (présentation en ligne)
  48. Paul Bastid, Un juriste pamphlétaire, Cormenin : Précurseur et constituant de 1848, Hachette, (présentation en ligne)
  49. Claude Roy, Victor Hugo témoin de son siècle, J'ai lu, (présentation en ligne)
  50. a et b Charles des Cognets, De la toile aux chemins de fer : L'extension nationale d'une entreprise bretonne au XIXe siècle, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753504134, présentation en ligne)
  51. Anne Girollet, Victor Schoelcher, abolitionniste et républicain : approche juridique et politique de l'oeuvre d'un fondateur de la République, Karthala, (ISBN 9782845860049, présentation en ligne)
  52. Bulletin annoté des lois, ordonnances, décrets, arrêtés, etc., vol. 6, Dupont, (présentation en ligne)
  53. Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours, Agone, (ISBN 9782748903027, présentation en ligne)
  54. Samuel Hayat, op. cit, p. 168.
  55. a et b Recueil général des lois, décrets et arrêtés depuis le 24 février 1848, vol. 1, Paris, Journal des notaires et avocats, (présentation en ligne)
  56. Didier Fassin, Yasmine Bouagga, Isabelle Coutant, Jean-Sébastien Eideliman, Fabrice Fernandez, Nicolas Fischer, Carolina Kobelinsky, Chowra Makaremi, Sarah Mazouz, Sébastien Roux, Juger, réprimer, accompagner. Essai sur la morale de l'Etat, Le Seuil (ISBN 9782021121520, présentation en ligne)
  57. a b et c Jean Baptiste Sirey, Recueil général des lois et des arrêts, vol. 27, Recueil Sirey, (présentation en ligne)
  58. Victor Pierre, Histoire de la république de 1848, vol. 1, E. Plon, (présentation en ligne)
  59. Marie-Christine Rochmann, Esclavage et abolitions : mémoires et systèmes de représentation : actes du colloque international de l'Université Paul Valéry, Montpellier III, 13 au 15 novembre 1998, Karthala, (ISBN 9782865379583, présentation en ligne)
  60. Arnaud Coutant, 1848, quand la République combattait la Démocratie, Éditions Mare & Martin, (ISBN 9782849340660, présentation en ligne)
  61. Maurice Dommanget, Auguste Blanqui et la révolution de 1848, Mouton, (ISBN 9783111557458, présentation en ligne)
  62. Catalogue de l'histoire de France [de la Bibliothèque impériale de Paris], vol. 7, Firmin Didot, (présentation en ligne)
  63. Jean-Marc Germain, Rapport d'information sur le paritarisme : Quel paritarisme demain ? De la réparation du risque à la construction des parcours, Assemblée nationale, (présentation en ligne)
  64. Hubert Juin, Victor Hugo: 1844-1870, vol. 2, Flammarion, (ISBN 9782080647122, présentation en ligne)
  65. Victor Hugo, Actes et Paroles, B&R Samizdat Express, (ISBN 9781455342877, présentation en ligne)
  66. a et b Histoire de la Révolution de février 1848 : du gouvernement provisoire et de la République, vol. 2, P. Faye, imprimeur, (présentation en ligne)
  67. Jacques-Olivier Boudon, Citoyenneté, République et Démocratie en France: 1789-1899=, Armand Colin, (ISBN 9782200600457, présentation en ligne)
  68. Jacqueline Lalouette, Les mots de 1848, Presses Univ. du Mirail, (ISBN 9782858168910, présentation en ligne)
  69. Compte rendu des séances de l'Assemblée nationale exposés des motifs et projets de lois présentés par le gouvernement : Du 17 Juin au 7 Août 1848, vol. 2, l'Assemblée nationale, (présentation en ligne)
  70. Samuel Hayat, op. cit, p. 210.
  71. Charles Robin, Histoire de la révolution de 1848 et de la présidence de Louis-Napoléon, vol. 2, Eugène et Victor Penaud Frères, (présentation en ligne)
  72. Le Club Histoire
  73. Emile de Girardin, Questions de mon temps. Questions politiques, vol. 5, Serriere, (présentation en ligne)
  74. a b et c Rémusat T4 p. 335
  75. Tocqueville, par « horreur pour la tyrannie militaire », vote contre ce paragraphe du décret, mais le regrette aussitôt. Au cours des journées de juin, 4 000 insurgés et 1 600 soldats ou gardes ont été tués au combat, 1 500 insurgés exécutés sommairement et on dénombre 11 000 internés
  76. Rémusat T4 p. 335
  77. Michel Winock, Le Monde selon Victor Hugo : L'homme siècle, Tallandier (ISBN 9791021029392, présentation en ligne)
  78. Xavier Marmier, Journal : 1848-1890, Librairie Droz, (présentation en ligne)
  79. a et b Victor Pierre, Histoire de la république de 1848, vol. 1, E. Plon et cie, (présentation en ligne)
  80. Jean Leflon, Roger Limouzin-Lamothe, Monseigneur Denys-Auguste Affre, archeveque de Paris (1793-1848), Vrin, (ISBN 9782711604968, présentation en ligne)
  81. Bulletin des lois de la Republique Francaise, vol. 2, Paris, Imprimerie nationale, (présentation en ligne)
  82. a b et c Philippe Nivet, Le Conseil municipal de Paris, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859448509, présentation en ligne)
  83. André Maurois, René ou la vie de Chateaubriand=, Grasset, (ISBN 9782246189091, présentation en ligne)
  84. Anne Philibert, Henri Lacordaire, Éditions du Cerf, (ISBN 9782204110525, présentation en ligne)
  85. a et b Christophe Charle, Le Siècle de la presse. (1830-1939), Le Seuil (ISBN 9782021008593, présentation en ligne)
  86. a et b Victor Hugo, Oeuvres complètes. Actes et paroles, vol. 1, Paris, Albin Michel, (présentation en ligne)
  87. Félix Wouters, Alexandre Gendebien, Charles Gustave Maynz, Histoire parlémentaire de l'assemblée nationale, vol. 3, association des ouvriers typographes pour l'organisation libre du travail, (présentation en ligne)
  88. Recueil général des lois, décrets et arrêtés depuis le 24 février 1848, vol. 1, Journal des notaires et avocats, (présentation en ligne)
  89. a b c et d Marieke Stein, Hugo journaliste. Articles et chroniques=, Flammarion (ISBN 9782081332218, présentation en ligne)
  90. Au bon vieux temps des diligences, A. Michel, (présentation en ligne)
  91. Alexis de Tocqueville, Œuvres, papiers et correspondances: Correspondance d'Alexis de Tocqueville et de Gustave de Beaumont, vol. 2, Gallimard, (présentation en ligne)
  92. Recueil général des lois, décrets et arrêtés depuis le 24 février 1848, vol. 1, Journal des notaires et avocats, (présentation en ligne)
  93. Jean-Claude Caron, Annie Stora-Lamarre, Hugo politique : actes du colloque international de Besançon (11-13 décembre 2002), Presses Univ. Franche-Comté, (ISBN 9782848670836, présentation en ligne)
  94. Christophe Charle, La France démocratique : combats, mentalités, symboles : mélanges offerts à Maurice Agulhon, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859443320, présentation en ligne)
  95. Charles Gustave Maynz, Histoire parlementaire de l'Assemblée Nationale, vol. 4, Aux Bureaux de l'Association des Ouvriers Typographes, (présentation en ligne)
  96. Charles Gustave Maynz, op. cit, p. 334.
  97. Arnaud Coutant, op. cit, p. 91.
  98. Claude Bellanger, Histoire générale de la presse française : De 1815 à 1870, vol. 2, Presses universitaires de France (ISBN 9782130665496, présentation en ligne)
  99. Jacqueline Lalouette, op. cit, p. 49.
  100. "la journée, du 7, 777 voix ont voté la république démocratique. Les astrologues, il y a seulement deux siècles auraient conclu de cela bien des choses." (Hugo, Choses vue T 1 p. 703)
  101. Algeria, Recueil des actes du gouvernement de l'Algérie. 1830-1854, Imprimerie du Gouvernement, (présentation en ligne)
  102. La constitution de 1848 : précédée 1° Du rapport fait au nom de la Commission, par le citoyen A. Marrast - 2° Du projet de Constitution... 3° De la révision - 4° Du résultat des scrutins... Suivies du décret relatif à l'élection du Président de la République, Edouard Proux et Cie, (présentation en ligne)
  103. Catalogue de l'histoire de France, Firmin-Didot, (présentation en ligne)
  104. Edouard Leduc, Louis-Napoléon Bonaparte, le dernier empereur, Editions Publibook, (ISBN 9782748351934, présentation en ligne)
  105. a et b Yvette Katan, « Les colons de 1848 en Algérie : mythes et réalités », Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, vol. 31, no 2,‎ , p. 177-202 (présentation en ligne)
  106. Charles Gustave Maynz, Histoire parlementaire de l'Assemblée nationale, vol. 5, Aux Bureaux de l'Association des Ouvriers Typographes, (présentation en ligne)
  107. Charles Robin, op. cit, p. 411.
  108. Léon Lavedan, Etienne Lamy, Edouard Jean Alexandre Trogan, Albert comte de Luppé, Le Correspondant, vol. 106, Charles Douniol, (présentation en ligne)
  109. Jean-Louis Rizzo, Les élections présidentielles en France depuis 1848, Éditions Glyphe, (ISBN 9782369340799, présentation en ligne)
  110. Adolphe Bitard, Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère, contenant les noms et pseudonymes de tous les personnages célèbres du temps présent, M. Dreyfous, (présentation en ligne)
  111. Amédée Dechambre, Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, vol. 16, V. Masson et Fils, (présentation en ligne)
  112. Mémoires de l'Académie de médecine, vol. 28, Paris, J.-B. Baillière et fils, (présentation en ligne)
  113. Catherine-Amélie Chassin, La proscription en droit, Primento, (ISBN 9782802741312, présentation en ligne)
  114. Œuvres complètes d'Alexis de Tocqueville. Correspondance et oeuvres posthumes, vol. 5, Michel Levy freres, (présentation en ligne)
  115. Notice historique, géographique et religieuse sur l'Île Bourbon, Versailles, Beau Jeune, (présentation en ligne)
  116. Charles Ledré, Histoire de la presse, Librairie Arthème Fayard, (présentation en ligne)
  117. Charles Gustave Maynz, Histoire parlementaire de l'Assemblée nationale, vol. 6, Aux Bureaux de l'Association des Ouvriers Typographes, (présentation en ligne)
  118. Guy Antonetti, Fabien Cardoni, Matthieu De Oliveira, Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire : Dictionnaire biographique 1848-1870, vol. 3, Institut de la gestion publique et du développement économique, (ISBN 9782110948083, présentation en ligne)
  119. a et b Hubert Juin, Victor Hugo : 1844-1870, vol. 2, Flammarion, (ISBN 9782080647122, présentation en ligne)
  120. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens, avis du Conseil-d'Etat, vol. 48, (présentation en ligne)
  121. Victor Hugo, op. cit, p. 279.
  122. Pierre Larousse, Grand Dictionnaire Universel, vol. 4, Paris, Larousse et Boyer, (présentation en ligne)
  123. Cesare Vimercati, Histoire de lʹItalie en 1848-1849, Noblet, (présentation en ligne)
  124. Marie de Flavigny Agoult, Histoire de la révolution de 1848, Librairie Internationale, (présentation en ligne)
  125. « Ministères de la Guerre et de l'Intérieur. Services ayant eu en charge l'Algérie ;Carton no 7 (1848) »
  126. Robert Pimienta, « La propagande bonapartiste en 1848 », Revue d'Histoire du XIXe siècle, no 37,‎ , p. 42-60 (présentation en ligne)
  127. E. Sautayra, Législation de l'Algérie : lois, ordonnances, décrets et arrêtés, vol. 1, Paris, Maisonneuve et Cie, (présentation en ligne)
  128. Éric Anceau, Napoléon III, Taillandier, 752 p. (ISBN 9791021002470, présentation en ligne).
  129. Auguste Vermorel, Les hommes de 1848, Décembre-Alonnier, (présentation en ligne)
  130. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets d'intérét général, traités interanationaux, arrêtés, circulaires, instructions, etc., vol. 47, Société du Recueil Sirey, (présentation en ligne)
  131. Nicolas Roinsard, La Réunion face au chômage de masse : Sociologie d'une société intégrée, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753538221, présentation en ligne)
  132. Annuaire-chaix: Les principales societes par actions, Imprimerie Chaix, (présentation en ligne)
  133. Arnaud Folch, Guillaume Perrault, Les Présidents de la République pour les Nuls, edi8, (ISBN 9782754034623, présentation en ligne)
  134. Compte-rendu des séances de l'Assemblée nationale : exposés de motifs et projets de lois présentés par le gouvernement. Rapports de MM. les représentants, vol. 10, Panckoucke, (présentation en ligne)

Articles connexesModifier